Vous êtes sur la page 1sur 34

Avril 2013/ Caudry

LE BRUIT

DE L’ÉVALUATION DES RISQUES À LA


RÉDUCTION DE L’EXPOSITION DES SALARIÉS

• Caudry

• 2 avril 2013

INTERVENANTS : Stéphane Tirlemont,


Pascal Carton,
Contrôleurs de sécurité au centre de mesures physiques CARSAT Nord Picardie.

1 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Avril 2013/ Caudry

> Sommaire
LE
Evaluation de l’exposition professionnelle
BRUIT
• >>RAPPEL RÉGLEMENTAIRE

• >>MÉTHODE D’ÉVALUATION
• EVALUATION SOMMAIRE
• EVALUATION SIMPLIFIÉE
• EVALUATION NORMALISÉE

• >>MÉTROLOGIE

2 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Janvier 2013 • Pénibilité : les ambiances physiques
Avril 2013/ Caudry

CARSAT Nord-Picardie

Accompagnement
Assurance retraite Santé au travail
social

Tarification Prévention Amiante

Pôle santé Laboratoires d’Evaluation des Risques


Secteurs
travail Professionnels (LERP)

Centre de Mesures Laboratoire Interrégional de


Physiques (CMP) Chimie et Toxicologie (LICT)

ENTREPRISES
3
3 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT
Rappel réglementaire
Avril 2013/ Caudry

le bruit doit être réduit au niveau le


plus bas possible
l'exposition doit demeurer compatible avec la santé

DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES
OBLIGATIONS DES décret du LA PROTECTION DES TRAVAILLEURS
EMPLOYEURS 16/07/2006

L.4121-3-1
PENIBILITE – FACTEURS DE RISQUE
Art. D.4121-5

OBLIGATIONS DES
R 4312 LA REDUCTION DU BRUIT DES MACHINES
CONSTRUCTEURS

OBLIGATIONS DES décret du L'ACOUSTIQUE DES LOCAUX


MAITRES 31/03/1992
D'OUVRAGES

4 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Rappel réglementaire
Avril 2013/ Caudry

RÈGLEMENTATION Code du travail (Décret du 16/07/2006)

Art. R 4433 – 1
L’employeur évalue et si nécessaire
mesure

Définitions: LpC,peak et LEX,8h


Comparaison aux valeurs d’exposition (Art.
R4431-2)

Art. R 4433 – 2
Mesure par des personnes compétentes
Mesure à intervalle approprié (minimum 5 ans)

5 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Rappel réglementaire
Avril 2013/ Caudry

2 grandeurs utilisées dans la réglementation :

•LEX,d = Niveau d'exposition sonore quotidienne


(sous-entendus pondérés A)

•Lpc = Niveau de pression acoustique de crête


(sous-entendus non pondérés)

6 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Rappel réglementaire
Avril 2013/ Caudry

GRANDEURS ACOUSTIQUES
Niveaux nuisibles à la santé ?
les bruits les bruits Forgeage
continus de choc Coups de
marteaux
Niveau
Presses
maximal

Niveau
moyen Lpc en dB(C)

Moteurs
LpA en dB(A)
Machines tournantes étendu à 8 heures =
Convoyeurs
dose de bruit Lex,d
7 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT
Rappel réglementaire
Avril 2013/ Caudry

dépassement interdit
 prise de mesures de
réduction immédiates décret 2006-892 du 19/07/2006
Lex,d > 87 dBA  « surveillance médicale renforcée »
Lpc=140 dBC  signaler les endroits bruyants et limiter l’accès
VLE
 rendre obligatoire le port des PICB
 mettre en œuvre un programme de lutte contre le bruit
Lex,d = 85 dBA VAS
Lpc=137 dBC
 nouveauté : examen audiométrique réalisé à la
demande du travailleur ou du médecin du travail
 formation / information

 mettre à disposition des PICB


Lex,d = 80 dBA VAI
Lpc=135 dBC
 supprimer ou réduire au minimum le risque
Quel que soit le niveau  bruit réduit dans les locaux de repos
 adaptation des postes sensibles

8 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Rappel réglementaire
Avril 2013/ Caudry

•LEX,d = Niveau d'exposition sonore quotidienne


Notion de Dose de bruit: durée-niveau sonore d’exposition
Une exposition à 80 dB(A) pendant 8 heures correspond à :

9 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

ÉVALUATION Le mesurage des niveaux d’exposition au


bruit peut être LONG et COMPLEXE.

Pour réduire l’EFFORT DE MESURAGE, il


convient de suivre conjointement
3 méthodes.
Désignation Niveau de compétence

Estimation sommaire Novice

Estimation simplifiée Initié

Mesurage d’exposition
Expert
normalisé

ED 6035

10 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

• Objet
• évaluation ou/et mesurage de l’exposition au bruit.
• Réduction du risque: plan d’action
• Etapes
• analyser le travail
• établir une stratégie (choix de la méthode)
• planifier et évaluer
• Si mesurage contrôler les erreurs et les incertitudes de mesure
• Mise en œuvre d’un plan d’action – moyens de prévention

• 3 méthodes d’estimation
• estimation sommaire (sans mesurage)
• évaluation simplifiée,
• mesurage normalisé de l’exposition (norme NF EN ISO 9612).

11 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

ÉVALUATION SOMMAIRE DU BRUIT


• Test de communication dans le bruit
• >> situations d’exposition au bruit permanentes

Devoir crier pour se faire comprendre par une Risque certain


personne située à moins de 1 m
Pouvoir communiquer normalement avec une Certitude d’absence de risque
personne située à 2 m de distance
Devoir crier pour se faire comprendre par une Risque incertain
personne située à moins de 2 m

•>> Risque certain en cas de présence d’évènements acoustiques brefs et répétés


(martelage, échappement d’air…)

12 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

ÉVALUATION SOMMAIRE DU BRUIT


Données bibliographiques d’exposition

Base de données d’exposition sonore


 On connaît les expositions (approximatives) de certains postes de travail très
bruyants (ex Base de données SUVA)

 Niveaux de bruit à titre indicatif.

 Bases de données Internet  Risque certain ?  Risque possible ?

13 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée


Domaine d’application

>> applicable sur plusieurs phases d’exposition,


>> basée sur la connaissance des phases de travail, des niveaux de bruit

associés et de leur durée quotidienne,

Méthode

>> décomposition de la journée de travail en plusieurs phases d’exposition,


>> mesurage, pour chacune de ces phases, du niveau sonore Leq(A),


>> calcul du nombre de points et lecture de l’exposition quotidienne LEX,8h


(tableau).

14 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée


Inventaire des phases de travail

Niveaux sonore par Durée d’exposition par


phase phase

Calculs / grille
TABLEAU DES POINTS

Évaluation de Classement des


l’exposition phases Plan d’action
totale par exposantes
opérateur

15 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée


Inventaire des Niveaux sonore par Durée d’exposition par
phases de travail phase phase

16 .
Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT
Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée

Exemple
Pour l’utilisation de la
corroyeuse
Laeq,t = 96 dBA
T= 40 mn
= 107 points

80 27

17 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée

18 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée


Exemple
Pour l’ensemble des
phases d’exposition
207 points

Lex,d = 88 dBA

19 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée

20 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Avril 2013/ Caudry

> Evaluation simplifiée


Interprétation du résultat (hors protecteur individuel)
Critère Interprétation
(Nombre de points) (incertitude estimée à 3 dB(A))

≤ 16
(Lex,8h < 77 dB(A)) Quasi certitude d’absence de risque

 200
(Lex,8h > 88 dB(A)) Risque quasi certain

Proches des seuils réglementaires,


Entre 17 et 199 Mesurages précis recommandés.

21 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation normalisée


• Le mesurage doit permettre :
• >> l’évaluation de l’exposition quotidienne (LEX,8h),
• >> l’identification des dépassements de niveaux de crête (Lpc)

• Objectif :
• Evaluer de façon représentative l’exposition professionnelle au bruit

• Norme NF EN ISO 9612 : Acoustique. Détermination de l’exposition au bruit en


milieu de travail

• NF S 31-084, 2002, Méthode de mesurage des niveaux d’exposition au bruit en milieu


de travail.

22 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation normalisée


Mesurage normalisé (NF EN ISO 9612)
Les différentes étapes
Déployer la norme ISO 9612
 Analyse du travail
 Constitution de groupes homogènes d’exposition GEH
 Mesurage (sonomètre, exposimètre)
Estimation de l’exposition et de son incertitude

23 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

> Evaluation normalisée


Mesurage normalisé (NF EN ISO 9612)
Les différentes étapes
- 3 méthodes de mesurage
- par tâches (poste fixe ou nombre de tâches réduit)
- par métier ou fonction (nombreuses tâches prévisibles)
- par journée entière (tâches non prévisibles (régleurs…))

- Durées de mesure normées selon la méthode

24 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Les exposimètres mesurent et


Les sonomètres intégrateurs
enregistrent en continu le niveau LA,eq
déterminent un niveau de pression
intégré sur 1s ou plus,
acoustique équivalent pondérés Laeq
pendant une durée représentative
sur une durée T

Classes de précision
Classes de précision
Classe 1(Laboratoire) < 1,5 dBA
Classe 2 1,5 à 3 dBA Classe 2 1,5 à 3 dBA
Classe 3 (Indication) > 3 dBA Classe 3 (Indication) > 3 dBA

25 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


> La Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Mesure sonomètrique Mesure dosimétrique (exposimètre)


>> calculer le niveau d’exposition >> supprimer d’éventuels artefacts
quotidienne Lex,8h, à partir des niveaux de mesurage, à mettre en liaison
sonores équivalents et des durées avec l’Activité
d’exposition associés
>> utiliser les logiciels de traitement
>> de préférence, utiliser la calculettes INRS :
site INRS
et de calcul de l’incertitude fournis
avec les dosimètres.
>> indication de l’incertitude de mesurage

26 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


> La Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Observation de

quelques
exposimétries

27 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


> La Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Quelle activité?
Niveau sonore - Leq,1 s - dB(A) 120
Artefact?

110

100
Mesurer et observer
90

80

70
:15

:25

:35

:45

:55

:05

:15

:25

:35

:45

:55

:05

:15

:25

:35
00

00

00

00

00

01

01

01

01

01

01

02

02

02

02
Horaire de mesurage

28 . 28
Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT
> La Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Erreurs due aux chocs des microphones

Mesurer
et
observer
Opérateur production

29 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


> La Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Contribution des phases bruyantes

Conducteur de ligne de rotatives

30 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


> La Métrologie
Avril 2013/ Caudry

Contribution des phases bruyantes

Laeq = Laeq =
Mesurer
97,7 dBA 97,5 dBA et
3mn 40 3mn 31
observer

scie Scie
+
gravage

Laeq 47mn = 89,4 dBA

31 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Méthodes d’évaluation de l’exposition
Avril 2013/ Caudry

La cartographie ?
Des mesures ponctuelles et reportées sur un plan
>> Permettent de localiser les zones bruyantes
MAIS

>> Ne permettent pas de prendre en compte les variations des


circonstances quotidiennes, le bruit perçu par l’opérateur
(déplacement, distance avec la source…)

>> Pas de prise en compte de l’activité réelle # Lex, d

>> sous estimation des niveaux d’exposition quotidien.

>> aucune d’obligation réglementaire/ Pas de norme associée

>> Méthode mal adaptée à l’évaluation de l’exposition

32 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Avril 2013/ Caudry

-L’analyse de l’activité

- Evaluation des niveaux d’expositions


• Hiérarchiser les situations d’exposition

• Repérer les phases exposantes (niveaux-durées)

• Identifier les situations à traiter en priorité


> Mesures complémentaires si necessaires
– Analyses des sources (analyse temporelle-analyse spectrale)
– Evaluer l’acoustique des locaux de travail

Réduire le risque

• >recherche de solutions (techniques/organisationnelles)


>Validation
Plan d’action

• >mise en place

33 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT


Avril 2013/ Caudry

> Merci de votre


attention

34 . Stéphane TIRLEMONT, Centre de mesures physiques CARSAT