Vous êtes sur la page 1sur 2

Les fiches

✁ pratiques de L’Entrepreneur l ENTREPRISE l CONSEILS DE L’AVOCAT l JURIDIQUE l TECHNIQUE l MÉMO PRIX l

FICHE FICHE
En partenariat avec
JURIDIQUE TECHNIQUE
N° 18 N° 45

DROIT SOCIAL MISE EN ŒUVRE

´
LA DEMISSION LES PEINTURES
´
D’UN SALARIE ET REVÊTEMENTS
La démission d’un salarié est souvent difficile pour l’entreprise mais la ´
MURAUX COLLES
procédure ne doit pas être traitée à la légère par l’employeur.
Le classement d’aspect
S’
il est en contrat
à durée indéter- Cas d’absentéisme prolongé Définition des états de finition des travaux de peinture
minée, un sala- Une absence prolongée d’un salarié dans l’entreprise et produits assimilés
rié peut démissionner à n’équivaut pas à une démission, même s’il ne réintègre
DTU 59.1 et 59.4, CCT article 6.2
tout moment de son en- pas l’entreprise au cours des jours suivants. L’employeur Selon la nature et la qualité de surface des matériaux à revêtir, l’applicateur peut proposer
treprise. Pour les contrats devra lui demander les raisons de ses absences répétées à son client maître d’ouvrage, trois états de finition :
à durée déterminée, il et sans réponse de sa part, engager une procédure de
État de finition C : État de finition B : État de finition A :
peut rompre son contrat licenciement. élémentaire courante soignée
avant terme, s’il a trouvé k Le film décoratif couvre le k La planéité générale n’est k La planéité générale
subjectile. L’état de finition pas modifiée. Quelques défauts est satisfaisante. De faibles
par ailleurs un contrat à d’un diplôme ou d’un titre, Dans son intérêt et dans reflète celui de la surface du d’épiderme et quelques traces défauts d’aspect sont tolérés.
durée indéterminée ou si en contrat d’apprentissa- celui de son employeur subjectile, compte tenu qu’il n’est d’outils sont admis. L’aspect d’ensemble est
son employeur lui donne ge, sous réserve d’infor- qui évitera ainsi toute pas prévu de travaux d’apprêt kSur maçonneries et subjectiles uniforme, soit légèrement
expressément son accord. mer son employeur par contestation a posteriori, (enduisage, rebouchage, dérivés du plâtre, l’aspect est poché, soit lisse.
dégrossissage…). Des défauts poché. kLe rechampissage ne présente
Les titulaires de CDD écrit deux mois à l’avance. il remettra sa démission locaux de pouvoir masquant et pas d’irrégularités.
spécifiques peuvent rom- par écrit, si possible par de brillance sont tolérés.
pre leur contrat pour La démission, lettre recommandée avec kSur maçonneries et subjectiles
Finition B : légers défauts
occuper un autre emploi, une volonté avis de réception. dérivés du plâtre, l’aspect de rechampis et finition
suivre une formation du salarié En revanche, le salarié est poché. pochée sur béton Finition A sur béton
(dans le cas des contrats Le salarié doit exprimer n’a pas à motiver auprès
Finition C
d’accompagnements dans sans aucune ambiguïté de son employeur sa dé- sur
parpaing
l’emploi ou dans les CIE). sa volonté, non équivo- cision de démissionner.
La démission est aussi que et définitive, de dé- C’est la réception de la
possible après l’obtention missionner. lettre de démission (•••) (•••)

JUIN-JUILLET 2007 L’Entrepreneur JUIN-JUILLET 2007 L’Entrepreneur

ENT222_FP07_08.indd 1 4/06/07 15:33:20



LES PEINTURES ET REVÊTEMENTS LA DÉMISSION
MURAUX COLLÉS D’UN SALARIÉ
(•••)

(•••) qui annonce le dé- certificat de travail indi- l’entreprise ou la néces-


marrage de la période quant les coordonnées sité de suivre son conjoint
Définition des états À savoir de préavis. Celle-ci n’est de l’employeur ; les dates pour des raisons profes-
de finition des travaux Ainsi, selon le souhait du maître pas fixée par la loi mais de début et fin de travail sionnelles.
de pose de revêtements d’ouvrage en matière d’aspect final elle est généralement dé- dans l’entreprise, ainsi Toutefois, même si aucu-
muraux (aussi bien en travaux de peinture terminée par la conven- que la nature de l’emploi. ne raison n’est jugée lé-
que de revêtement mural collé), et tion collective applicable Enfin, l’employeur re- gitime, le salarié peut ob-
État de finition C en fonction du coût correspondant à
la réalisation du travail, l’entreprise au salarié. Cependant, un mettra au salarié une at- tenir sous conditions, une
kL’état de finition du revêtement reflète celui du
subjectile. On admet des irrégularités de découpe propose différentes qualités certain nombre de sala- testation Assedic pour lui indemnisation au bout
et d’arasement. esthétiques de réalisation. riés n’est pas tenu de res- permettre de faire valoir, de quatre mois suivant la
pecter ce préavis, notam- éventuellement, ses droits rupture de son contrat de
État de finition B Attention ! Certaines finitions ne sont ment : au chômage. En effet, la travail. ■
k La planéité générale n’est pas modifiée. Quelques
défauts d’épiderme ou traces d’outils sont admis,
! pas compatibles avec la qualité du
k les salariés en période démission n’ouvre pas
subjectile à recouvrir. Quelques exemples,
ainsi que de légers défauts de verticalité. La pose est aux termes des DTU 59.1 et 59.4 : d’essai ; droit à une indemnisa-
effectuée au fil à plomb, à partir d’un angle adjacent ksur un béton de qualités élémentaire k les femmes enceintes ; tion au titre de l’assuran-
à la baie d’éclairage. On admet quelques irrégularités et ordinaire, seule une finition C est kle salarié en CNE pen- ce chômage sauf si elle est
de coupe et d’arasement. possible ;
kune finition A, sur béton, est possible dant les deux premières jugée légitime comme,
uniquement si le béton montre une années du contrat. par exemple, le non-
qualité de finition soignée ; Sous certaines conditions, paiement des salaires par
kune finition A est obligatoire pour le préavis ne s’applique
certains revêtements muraux très lisses
(papier métallisé, par exemple) ; pas au salarié créant son

Comment déterminer le départ et la fin


ksur briques, blocs de béton… seule entreprise, au salarié en Quand il ne s’agit pas
la finition C est possible ; congé parental ou après
d’une pose de papier peint ksur bois raboté, seule la finition C la naissance ou l’adoption
d’une démission
en vernis et lasure est réalisable ; L’employeur ne doit pas k la démission, sous
État de finition A ksur métal, la finition C n’est pas réalisable. d’un enfant.
k La planéité générale est satisfaisante. De faibles conclure hâtivement à la l'emprise de l'énervement,
Ces cas particuliers sont systématiquement
défauts d’aspect sont tolérés. Les découpes ne démission, lorsque : est provoquée par des
présentent pas d’irrégularités.
annoncés dans les notes situées sous Formalités k la rupture de contrat de reproches injustifiés de
chaque tableau décrivant les opérations et situation
de mise en œuvre des DTU 59.1 et 59.4. travail est consécutive au l'employeur ;
Tolérances
Pour les trois états de finition, un léger recouvrement
du salarié refus du salarié d’accepter k la démission est obte-
des lés de papiers peints ordinaires est toléré (entre Observation démissionnaire un nouveau poste ; nue à l'aide de procédés
1 et 2 mm suivant l’état de finition demandé). Un document intitulé « Aspects et finitions », L’employeur devra, lors k la volonté de démission- vexatoires et sous la
Le liseré clair, au niveau des joints, est admis dans édité par l’Afnor matérialise sous forme de
le cas de revêtements de teinte soutenue. photographies, l’aspect de finition des différentes du départ du salarié, pré- ner d'un salarié est mani- contrainte morale ;
réalisations sur les subjectiles usuels. parer les éléments admi- festée le jour même d'une k le salarié se rétracte le
nistratifs suivants : un sol- sanction disciplinaire ; jour même.
Vous pouvez retrouver ces informations dans le Guide Pratique CSTB
« Les peintures et revêtements muraux collés» Pour en savoir plus : de de tout compte et un

JUIN-JUILLET 2007 L’Entrepreneur JUIN-JUILLET 2007 L’Entrepreneur

ENT222_FP07_08.indd 2 4/06/07 15:33:27