Vous êtes sur la page 1sur 101

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DES FORETS ET DE LA MINISTRY OF FORESTRY AND
FAUNE WILDLIFE
CABINET DU MINISTRE MINISTER’S OFFICE
BRIGADE NATIONALE DE CONTROLE NATIONAL CONTROL BRIGADE

GUIDE DU CONTROLEUR FORESTIER ADAPTE A LA


STRATEGIE NATIONALE DE CONTROLE FORESTIER ET FAUNIQUE ET AUX GRILLES DE LEGALITES DE L’APV-FLEGT CAMEROUN

CHECKLIST A L’USAGE DU CONTROLEUR FORESTIER

Yaoundé, le 23 Novembre 2012

1
Sommaire
1. Définition du contrôle forestier ......................................................................................................................................................................... 3
2. Etapes du contrôle forestier.............................................................................................................................................................................. 3
2.1. La préparation de la mission de contrôle forestier................................................................................................................................. 3
2.2. La réalisation de la mission de contrôle .................................................................................................................................................. 4
2.3. Elaboration du rapport de la mission de contrôle .................................................................................................................................. 4
2.4. Suivi de l’exploitation des rapports de mission ...................................................................................................................................... 4
3. CONVENTION D’EXPLOITATION .................................................................................................................................................................. 6
4. EXPLOITATION EN REGIE D’UNE FORET COMMUNALE ...................................................................................................................... 27
5. AUTORISATION DE RECUPERATION DES ARBRES SUR PIED (ARB) ................................................................................................. 39
6. AUTORISATION D’ENLEVEMENT DES BOIS (AEB) (ABATTUS, ECHOUES, ABANDONNES OU SAISIS) .................................... 51
7. VENTE DE COUPE (VC) DANS LE DOMAINE FORESTIER NATIONAL ................................................................................................ 59
8. EXPLOITATION EN REGIE D’UNE FORET COMMUNAUTAIRE ............................................................................................................ 72
9. PERMIS SPECIAUX (Exploitation du bois d’ébène)........................................................................................................................................ 81
10. UNITE DE TRANSFORMATION DES BOIS (UTB) .................................................................................................................................. 93

2
1. Définition du contrôle forestier
Le contrôle forestier est une opération qui vise à s’assurer que les gestionnaires des titres d’exploitation forestière attribués de
manière régulière par l’Etat appliquent et respectent la législation et la réglementation forestière dans toute la chaîne de réalisation
des activités d’exploitation forestière. Il doit permettre de vérifier la légalité de toutes les opérations d’exploitation forestière et la
régularité du paiement des taxes et redevances forestières. Il décèle et réprime tous les actes d’exploitation frauduleuse et illégale
des ressources forestières.

La stratégie nationale de contrôle forestier et faunique établit trois types de contrôles : les contrôles programmés, les contrôles de
routine et les contrôles spéciaux. Les contrôles programmés sont effectués en début d’exercice sur la base d’un plan annuel
élaboré par les structures en charge du contrôle au niveau national et régional et approuvés par le Ministre des Forêts et de la
Faune (MINFOF). Les contrôles de routine sont effectués au quotidien par les structures territorialement compétentes (au niveau
des postes fixes et mobiles, check-points, entrée usine, postes frontaliers, services compétents). Ils consistent à la vérification des
documents prescrits par le MINFOF aux usagers du secteur forestier. Enfin, les contrôles spéciaux sont des contrôles inopinés
instruits par la hiérarchie à la suite d’une dénonciation, d’une information ou de pour toute autre raison.

2. Etapes du contrôle forestier


Le contrôle forestier se réalise en quatre (04) principales étapes : la préparation de la mission, la réalisation de la mission de
contrôle, l’élaboration du rapport et le suivi de l’exploitation du rapport de mission.

2.1. La préparation de la mission de contrôle forestier


Toute mission de contrôle forestier fait l’objet d’une préparation minutieuse. Cette préparation recouvre l’ensemble des activités
réalisées par l’équipe de contrôle pour, à la fois, rassembler et exploiter toutes les informations et toutes les connaissances
préliminaires nécessaires sur les titres d’exploitation forestière devant faire l’objet du contrôle forestier. Ces activités préparatoires
ont trait à la revue de la documentation (titres valides de l’année et dans la localité retenue pour le contrôle, notification de
démarrage des activités, plan annuel d’opérations, permis annuel d’opérations, convention d’exploitation, certificat de vente de
coupe, d’autorisation ou d’enlèvement du bois, carte du permis, plan d’aménagement, plan simple de gestion, certificat annuel
d’exploitation, liste des DME/DMA et des essences interdites à l’exploitation pour les titres visés, liste des numéros de DF 10,
lettres de voiture, les rapports des missions antérieures de contrôle forestier, etc.), la prise de contact et les entretiens avec les

3
autorités locales du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), les autorités traditionnelles et administratives, les organisations
de la société civile et les populations villageoises riveraines.

2.2. La réalisation de la mission de contrôle


L’équipe de mission procède sur le terrain au contrôle de toute la chaîne des opérations et des activités d’exploitation forestière
(chantiers, parcs à bois, le long des parcours d’évacuation, dans les unités de transformation, les ports, aéroports et gares-
ferroviaires, les check-points et les postes frontaliers). Le contrôle se fait sur la base d’un itinéraire et d’un calendrier de mission
établi par l’équipe de mission. Une fiche journalière des activités de contrôle est remplie par l’équipe de mission et une synthèse
générale des résultats du contrôle forestier sur chaque site visité est établi et signé par le gestionnaire forestier du site, le chef de la
mission de contrôle et l’observateur indépendant. Cette fiche de synthèse servira de base à la rédaction du rapport de la mission de
contrôle sur le site.

2.3. Elaboration du rapport de la mission de contrôle


Chaque mission de contrôle forestier fait l’objet d’un rapport rédigé par l’ensemble des membres de l’équipe de mission, sous la
supervision du chef de mission. L’équipe des contrôleurs forestiers et celle de l’Observateur indépendant tiennent une réunion
d’échange des informations à l’issue des missions de contrôle forestier. Cette réunion permet aussi d’harmoniser les points de vue
en prévision de la rédaction des rapports de mission. L’équipe des contrôleurs élabore un rapport et l’observateur indépendant un
autre. Les deux rapports sont alors soumis au Comité de lecture pour analyse et approbation. L’Observateur indépendant publie
son rapport dès qu’il reçoit le quitus du Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF).

2.4. Suivi de l’exploitation des rapports de mission


Les rapports de mission des contrôleurs sont soumis au Ministre des Forêts et de la Faune compétent pour décider de la suite à
donner aux conclusions et recommandations des contrôleurs. En principe, les infractions constatées et formellement rapportées
font l’objet de procès-verbaux établis par les contrôleurs et transmis à la Cellule Juridique du Ministère des Forêts et de la Faune
(MINFOF). Le Ministre décide des mesures administratives ou judiciaires à prendre pour sanctionner les infractions objectivement
établies. Les contrôleurs forestiers et l’Observateur indépendant font le suivi, en étroite collaboration avec le Chef de la Cellule
Juridique, de la suite donnée aux procès-verbaux régulièrement établis et adressés à l’autorité compétente. L’Observateur
indépendant utilise les résultats des rapports des missions de contrôle pour faire les analyses sur l’évolution de la gouvernance

4
forestière dans le pays destinées au Gouvernement du Cameroun, en particulier au Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF),
et aux partenaires.

Documents de base
Loi 94/01 du 20 Janvier 1994 portant régime des Forêts et de la Faune
Code pénal camerounais
Décret 95/531/PM du 23 août 1995 fixant les modalités d’application du régime des forêts
Décision 135/B/MINEF/CAB du 26 novembre 1999 fixant les procédures de classement des forêts du DFP
Décision N° 0108/D/MINEF/CAB du 9 Février 1998 portant Application des Normes d’Intervention en Milieu Forestier en
République du Cameroun
Arrêté n° 0222/A/MINEF/ 25 mai 2001 Procédures d’élaboration, d’approbation, de suivi et de contrôle de la mise en œuvre,
des plans d’aménagement des forêts de production du domaine forestier permanent
Manuel des Procédures d’attribution et des normes de gestion des Forêts Communautaires
Convention CITES

5
3. CONVENTION D’EXPLOITATION
Critère 1 :
L’entité forestière exploitante et transformatrice est juridiquement habilitée

Identification de l’exploitant

Indicateur 1.1 : L’entité forestière a une existence juridique, est agréée à la profession d’exploitant forestier et enregistrée en qualité de
Transformateur de bois.

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 41 de la loi 94/01 du 20 Janvier 1994
 Articles 35 (1) ; 36 ; 114 et 140 (1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531
 Article 30 (2) de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1 Certificat de domicile (personne physique) Oui Régulier Transfert ou cession d’une concession sans autorisation préalable
ou de l’administration chargée des forêts réprimé par l’article 158 (5) de
Registre du commerce établi au Greffe compétent
Irrégulier* la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : Est puni d'une amende
(personne morale) de 3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement de un
Non
(1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement de ces peines l'auteur du….
transfert d'une vente de coupe, ou d'une concession forestière sans
autorisation, ainsi que la cession de ces titres, en violation des Articles
42 (2), 47 (5) et 60 de la même loi

Et/ou

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les
articles 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du
27 novembre 1981

Certificat irrégulier i.e faux et de l’usage du faux réprimé par l’article


204 du code pénal en ces termes : est puni d’une amende de 40 000 à
4 000 000 FCFA et d’un emprisonnement de 1 à 5 ans l’auteur du faux

6
et de l’usage du faux.

Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée


1.1.2 Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier par l’Article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes :
par l’autorité compétente Est puni d'une amende de 3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et d'un
Irrégulier* emprisonnement de un (1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement de
Non
ces peines l'auteur de :... - l'exploitation forestière non autorisée dans
une forêt domaniale ou communale, en violation des Article s 45 (1) et
46 (2) ci-dessus, sans préjudice des dommages et intérêts sur les bois
exploités, tels que prévus, par l'Article 159 de la même loi ;

Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par


 l’Art. 158 (3) Loi du 20 janvier 1994) : Est puni d'une amende de
3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement de
un (1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement de ces peines
l'auteur de l'une des infractions suivantes : la production de faux
justificatifs relatifs notamment aux capacités techniques et
financières, au lieu de résidence à la nationalité et à la
constitution d'un cautionnement, en violation des Articles 41 (2),
50 et 59 ci-dessus ;
 Et/ou l’article 204 du code pénal.

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la


suspension de l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée
par l’Article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert


d’un agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
en ces termes : Toute infraction aux dispositions de la présente loi ou
des textes réglementaires pris pour son application, et notamment la
violation des prescriptions d'un plan d'aménagement d'une forêt
permanente ou communautaire, ou la violation des obligations en
matière d'installations industrielles, ou des réalisations des clauses des
cahiers de charges entraîne soit la suspension, soit en cas de récidive,
le retrait du titre d'exploitation ou le cas échéant, de l'agrément dans des
conditions fixées par décret.

7
1.1.3 Extrait de dépôt des empreintes du Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les
Marteau Forestier au Greffe de la Cour Articles
d’Appel compétente Irrégulier*

Non  128 (1) de la loi 81/013 du 27 novembre 1981): Est puni d'une
amende de 500 000 F à 2 000 000 F et d'un emprisonnement
de 3 mois à 2 ans ou de l'une de ces deux peines seulement,
celui qui contrevient aux dispositions des articles 30 et 37 de la
présente loi ; et

 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Extrait irrégulier i.e faux et usage du faux réprimé par l’article 204 du
code pénal

1.1.4 Autorisation d’implantation et d’exploitation Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou
d’un Etablissement de première classe du Oui Régulière non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les Art.
ministère en charge de l’industrie 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013
Irrégulière*
Non du 27 novembre 1981

Autorisation irrégulière i.e faux et usage du faux réprimé par l’article


204 du code pénal

1.1.5 Certificat d’Enregistrement en qualité de Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou
Transformateur de Bois du Ministère en Oui Régulier non respect des clauses du cahier des charges réprimée par l’Art.
charge des forêts 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou 128 de la loi 81/013 du 27
Irrégulier*
Non novembre 1981)

Certificat irrégulier i.e faux et usage du faux réprimé par l’article 204
du code pénal

Régularité du titre

Indicateur 1.2 : L’entité forestière est titulaire d’une concession forestière et détentrice d’une Convention Provisoire d’exploitation
conclue avec l’administration en charge des forêts

8
références législatives, règlementaires et normatives
 Articles 46, 47(1), (2), (3) et 50 (1) de la loi 94/01
 Articles 61, 75(1), 76(4) et 77 du décret 95/531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Avis d’appel d’offre public Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale
réprimée par les Articles 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994)
Irrégulier*
Non Avis irrégulier i.e faux et usage du faux réprimé par l’article 204 du
code pénal
1.2.2. Récépissé de dépôt d’un dossier complet Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale
d’attribution de la concession forestière réprimée par l’article 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Non Récépissé irrégulier i.e faux et usage du faux réprimé par l’article 204
du code pénal
1.2.3. Notification des résultats de la commission Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale
interministérielle portant sélection de l’entité réprimée par l’article 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
forestière comme soumissionnaire le mieux disant Irrégulière*
par le Ministre en charge des forêts
Non
Notification irrégulière i.e faux et usage du faux réprimé par l’article
204 du code pénal
1.2.4. Preuve de constitution du cautionnement Oui Régulière Faux cautionnement réprimée par l’Article 158 (3) de la loi 94/01 du 20
auprès du Trésor public dans les délais prescrits janvier 1994) : Est puni d'une amende de 3 000 000 à 10 000 000 francs
Irrégulière* CFA et d'un emprisonnement de un (1) an à trois (3) ans ou de l'une
Non seulement de ces peines l'auteur de : …la production de faux justificatifs
relatifs notamment aux capacités techniques et financières, au lieu de
résidence à la nationalité et à la constitution d'un cautionnement, en
violation des Articles 41 (2), 50 et 59 de la même loi.

Ou

Faux et usage du faux réprimé par l’article 204 du code pénal


Ou

Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale


réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994)

9
1.2.5. Convention provisoire d’exploitation signée Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale
par le ministre en charge des forêts réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994)
Irrégulière*

Non Convention irrégulière i.e faux et usage du faux réprimé par l’article
204 du code pénal

1.2.6. Récépissé/demande de transfert adressé au Oui Régulier Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert de
Ministre en charge des forêts par le la concession réprimée par l’Article 158 (5) de la loi 94/01 du 20 janvier
concessionnaire et le postulant Irrégulier* 1994) : Est puni d'une amende de 3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et
d'un emprisonnement de un (1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement
Non
de ces peines l'auteur de …. transfert d'une vente de coupe, ou d'une
concession forestière sans autorisation, ainsi que la cession de ces titres,
en violation des Articles 42 (2), 47 (5) et 60 de la même loi
1.2.7. Notification du transfert de la concession par Oui Régulière Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert de
l’autorité compétente. la concession réprimée par l’Article 158 (5) de la loi 94/01 du 20 janvier
Irrégulière* 1994)
Non

1.2.8. Quittances de paiement de la taxe de Oui Régulières Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert de
transfert prévue par la loi la concession réprimée par l’Article 158 (5) de la loi 94/01 du 20 janvier
Irrégulières* 1994)
Non

1.2.9. Mise en place d’une unité de transformation Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les
Articles 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27
Non novembre 1981

Régularité du titre

Indicateur 1.3 : Au cas où la convention provisoire d’exploitation est expirée, l’entité forestière est titulaire d’une convention
définitive d’exploitation, ou a rempli toutes les conditions pour son attribution le cas échéant
références législatives, règlementaires et normatives
Articles 68, 69 et 70 du décret 95/537

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

10
1.3.1. Convention définitive d’exploitation ou, le cas Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée par
échéant : l’Art. 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : Est puni d'une
Irrégulière* amende de 3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement de un
(1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement de ces peines l'auteur de…..
Non
l'exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou communale,
en violation des Articles 45 (1) et 46 (2) ci-dessus, sans préjudice des
dommages et intérêts sur les bois exploités, tels que prévus, par l'Article 159 de
la même loi ;
1.3.2. Attestation de conformité aux clauses de la Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par l’Article 128 (1)
convention provisoire d’exploitation (y compris de la loi 81/013 du 27 novembre 1981 et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
l’usine de transformation) Irrégulière*

Non

1.3.3. Arrêté d’approbation du plan d’aménagement Oui Régulier* Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par l’Article 128 (1)
délivré par le ministre en charge des forêts de la loi 81/013 du 27 novembre 1981 et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier

Non

1.3.4. Plan de gestion quinquennal et plan Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par l’Article 128 de
d’opérations pour l’année en cours la loi 81/013 du 27 novembre 1981 et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Non

1.3.5. Cahier des charges signé par l’autorité Oui Régulier Non respect des dispositions de l’article 30 de la loi 81/013 du 27
compétente et l’entité forestière novembre 1981 réprimée par l’Article 128 (1) de la même loi en ces termes :
Irrégulier* Est puni d'une amende de 500 000 F à 2 000 000 F et d'un emprisonnement de
3 mois à 2 ans ou de l'une de ces deux peines seulement, celui qui : (1)
Non
contrevient aux dispositions des articles 30 et 37 de la présente loi.

Identification du sous-traitant

Indicateur 1.4 : En cas de sous- traitance de l’activité d’exploitation/transformation, L’entité forestière sous- traitante dispose des documents qui
attestent de la régularité de cette situation.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 41et 42 de la loi 94

11
 Articles 35(1), 36, 114 et 140 (1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.4.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou non
respect des clauses du cahier des charges réprimée par les Art. 158 (3) et 65
Irrégulier* de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
Et/ou
1.4.2. Lettre d’approbation du contrat de sous Oui Régulière
Exploitation frauduleuse par le sous-traitant dans le cadre d’un contrat de
traitance, délivrée par le ministère en charge des
Irrégulière* sous-traitance s’exerçant dans une forêt domaniale réprimée par l’ Article
forêts
157 de la loi du 20 janvier 1994) en ces termes : Est puni d'une amende de 1
Non 000 000 à 3 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement de six (6) mois à un
(1) an ou de l'une seulement de ces peines, l'auteur de… l'exploitation
1.4.3. Registre du commerce établi au Greffe Oui Régulier frauduleuse par un sous-traitant dans le cadre d'un contrat de sous-traitance
compétent s'exerçant dans une forêt domaniale, en violation de l'Article 51 (2), sans
Irrégulier* préjudice des dommages et intérêt des bois exploités tels que prévus par
l'Article 159 de la même loi.
Non
Et/ou
1.4.4Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier
par l’autorité compétente (exploitation) Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts
Irrégulier*
réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes
Non Est puni d'une amende de 3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et d'un
emprisonnement de un (1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement de ces
1.4.5 Oui Régulière peines l'auteur de… la sous-traitance des titres nominatifs d'exploitation
Autorisation d’implantation et d’exploitation d’un forestière, la prise de position dans une société bénéficiaire d'un titre
Etablissement classé du ministère en charge de Irrégulière* d'exploitation, sans accord préalable de l'Administration chargée des forêts, en
l’industrie (transformation) Non violation de l'Article 42 de la même loi.

1.4.6. Certificat d’Enregistrement en qualité de Oui Régulier


Transformateur de Bois du Ministère en charge des
forêts (Transformation) Irrégulier*

Non

12
1.4.7. Extrait de dépôt du Marteau Forestier au Oui Régulier
Greffe compétent
Irrégulier*

Non

Régularité du titre

Indicateur 1.5 : L’entité forestière ne fait l’objet d’aucune mesure de suspension ou d’interdiction d’activités par l’administration.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 146, 150 et 152 de la loi 94/01
 Chapitre 3 de la Loi 94/01
 Articles 130, 131, 132, 136 et 137 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.5.1 Oui
Sommiers/fichiers des infractions publiés par les
administrations compétentes Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 1.6: L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales de droit commun.

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 66 et 69 de la Loi 94/01
 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3)
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.61. Titre de patente Oui Régulier Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les Articles
L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts
Irrégulier*
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art. L.97
Non
Code général des impôts

13
1.62. Attestation de non endettement/redevance Oui Régulière
du Centre des impôts compétent Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
Irrégulière* impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts).
Non

Critère 2 :
L’entité forestière exploitante et transformatrice respecte ses obligations en matière d’exploitation et
d’aménagement forestiers
Respect des prescriptions d’aménagement, des inventaires forestiers et des normes techniques d’exploitation

Indicateur 2.1 : L’entité forestière dispose des ressources professionnelles compétentes et suffisantes, soit en interne, soit par le biais d’une
personne physique ou morale, pour l’exécution des travaux d’aménagement.

références législatives, règlementaires et normatives:


 Articles 23, 40 (3), 63 et 64 de la loi 94/01
 Article 35 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.1.1. Agrément de l’entreprise ou des différents Oui Régulier
sous-traitants ayant participé à certaines activités Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée
Irrégulier*
de l’aménagement réprimée par l’Article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
(inventaires, sylviculture).
Oui Réguliers Et/ou
2.1.2. Contrats de prestation de service avec une
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158
(des) structure(s) agréée(s) ou un organisme
Irréguliers* (3) Loi du 20 janvier 1994
public.
Non Et/ou

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la


suspension de l’agrément i.e Exploitation non autorisée
réprimée par l’Article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

14
Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou
transfert d’un agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du
20 janvier 1994

Et/ou

Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée


des forêts réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994

Indicateur 2.2 : L’entité forestière exploitante dispose d’une autorisation légale de coupe

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 44 et 46 de la loi 94/01
 Le modèle type de la convention provisoire et définitive ainsi que des cahiers des charges associés en Fiche 2 et Fiche 3 (PROC)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.2.1. Certificat annuel d’assiette de coupe ou Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou
Permis annuel des opérations non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les
Irrégulier* Art. 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi
81/013 du 27 novembre 1981
Non

2.2.2. Notification de démarrage des activités Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou
non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les
Irrégulière* Art. 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi
81/013 du 27 novembre 1981
Non

Indicateur 2.3 : L’entité forestière respecte les normes d’exploitation en vigueur dans les superficies attribuées.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 51 (1), 73 (1),(2) du décret 95-531
 Articles 4 (1), (2), (3), (4) ; 6 ; 12 (1), (2) ; 13 (1), (2) de l’arrêté 222
 Fiches 6, 14 et 17 PROC
 Normes d’inventaire d’exploitation
15
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.3 1. Certificat de récolement ou Attestation de Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les
Respect des NIMF Articles 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981 65 de la loi 94/01
Irrégulier* du 20 janvier 1994.
Non

Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

Indicateur 2.4. : L’entité forestière respecte les quantités de bois attribuées (nombre de tiges/ volume) conformément aux prescriptions du
Certificat/permis annuel.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 46 (3), 72 (1) et 125 (2),(3) du décret 95-531
 Article 6 de l’Arrêté n° 222
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)
 Fiche 6 PROC

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1. Carnets de chantier (DF10) ou Oui Régulier Absence de carnet de chantier ou Carnet non réglementaire (non côté ni
Déclaration SIGIF paraphé par le responsable départemental de l’administration chargée des
Irrégulier* forêts) i.e Non respect des normes techniques d’exploitation réprimée par
les Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27
Non
novembre 1981.

Mauvaise tenue, falsification ou fraude sur carnet de chantier réprimée par


l’Article 158 (7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : Est puni d'une
amende de 3 000 000 à 10 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement de un
(1) an à trois (3) ans ou de l'une seulement de ces peines l'auteur de… la
falsification ou la fraude sur tout document émis par les administrations
chargées des forêts, de la faune et de la pêche, selon le cas.

16
1.1.2. Certificat de récolement Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les Articles 128
de la loi 81/013 du 27 novembre 1981 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
Irrégulier*

Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.5 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 66, 67 et 69 de la loi 94
 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3)
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.5.1. Attestation de dépôt de la caution bancaire Oui Régulière Défaut de production de la caution bancaire dans le délai imparti réprimé
par l’Art. 245 (1) de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts) en
Irrégulière* ces termes : le défaut de production de la caution dans le délai imparti entraîne
des sanctions allant de la suspension au retrait du titre.
Non
Défaut de reconstitution de la caution bancaire (réalisée) dans les délais
impartis réprimée par l’Art. 245 (1), Code général des impôts en ces termes : si
en cours d’exercice la caution est partiellement ou entièrement réalisée,
l’exploitant est tenu de la reconstituer dans un délai de 30 jours à compter de la
date de notification de la réalisation de la caution sous peine de Suspension du
titre d’exploitation en cause. Si la caution n’est pas reconstituée dans un délai
de 30 jours après la suspension du titre, celui-ci est alors annulé d’office

Production de fausse caution réprimée par l’Article 158 (3) de la loi 94/01 du
20 janvier 1994.
2.5.2. Quittances de paiement (RFA, TA, TEU, Oui Régulières Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les Articles
Taxes de développement local ou autres taxes L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts) en ces
forestières si prévues par le cahier de charges) Irrégulières* termes : Redressement fiscal avec application d’un intérêt de retard de 1,5% par

17
pour l’année en cours et l’année précédant celle de Non mois plafonné à 50%. Majoration à cet intérêt de retard de 30% en cas de bonne
vérification foi, 100% en cas de mauvaise foi du contribuable expressément mentionnée
dans la dernière pièce de procédure ou de 150% en cas de manœuvres
frauduleuses sans préjudice des poursuites pénales.

Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art. L.97
Code général des impôts en ces termes : le contribuable qui, après une mise en
demeure des de déclarer n’a pas souscrit sa déclaration fait l’objet d’une
taxation d’office et sa cotisation est majorée de 100%. La majoration est portée
à 150% en cas de récidive.

Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un


impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts) en ces termes : donne lieu à une amende
forfaitaire de 100.000 Fcfa, le dépôt, après mise en demeure, d’une déclaration
faisant apparaître un impôt néant ou un crédit.

Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une


taxe (DF10, Lettre de voiture réprimé par l’article 158 (7) de la loi du 20
janvier 1994

Défaut d’acquittement de la taxe d’abattage dans les délais impartis


réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces
termes : Tout retard constaté dans le paiement des taxes et redevances
relatives aux forêts, à la faune et à la pêche entraîne, sans préjudice des autres
sanctions prévues par la présente loi, les pénalités suivantes :

 Pour un retard supérieur à (3) trois mois, une majoration de 10% ;


 Pour un retard supérieur à (6) six mois, une majoration de 20% ;
 Pour un retard supérieur à (9) neuf mois, une majoration de 50% ;
 Pour un retard supérieur à (12) douze mois, une majoration de 100%.

Et
Article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Défaut de paiement de la taxe de transfert dans les délais impartis réprimé


par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les articles


18
65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Critère 3 :
L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière de transport des bois.

Indicateur 3.1 : L’entité forestière s’assure que les grumes produites ou achetées sur le marché local pour être transformées dans ses
installations sont accompagnées de tous les documents nécessaires et des marques réglementaires pour attester de leurs origines légales.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 115 (1), (2), (3) ; 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.1.1. Lettres de voiture sécurisées, paraphées par Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
l’autorité compétente des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158 (7)
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.1.2. Certificat de Légalité du (des) Oui Réguliers Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du Marteau
fournisseur(s) de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irréguliers*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : est
Non
puni d'une amende de 200 000 à 1 000 000 francs CFA et d'un
emprisonnement d'un (1) mois à six (6) mois ou de l'une seulement de
ces peines, l'auteur de … l'usage frauduleux, la contrefaçon ou la
destruction des marques, marteaux forestiers, bornes ou poteaux
utilisés par les administrations chargées des forêts, de la faune et de la
pêche, selon le cas ;
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans (Art.
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

19
Indicateur 3.2 : L’entité forestière s’assure que les grumes importées pour être transformées dans ses installations sont accompagnées des
documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives :
Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.2.1. Autorisations d’Importation délivrées par les Oui Régulières Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les Articles 128
autorités compétentes des administrations en de la loi 81/013 du 27 novembre 1981 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
charge des forêts et des finances Irrégulières*

Non

3.2.2. Lettres de voiture Internationales visées le Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
long du parcours des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981.
Non

3.2.3. Certificats d’Origine et phytosanitaire du Oui Réguliers Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les Articles 128
pays exportateur de la loi 81/013 du 27 novembre 1981 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
Irréguliers*

Non

Indicateur 3.3: L’entité forestière s’assure que les produits bois issus de ses installations sont transportés en toute légalité et sont accompagnés
de tous les documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives :
Article 127 (2), (3) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions


Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
3.3.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
l’autorité compétente du ministère en charge des Irrégulière* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
forêts pour le transport
Non
20
des grumes et débités par route Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.3.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulières Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulières* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la
loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

3.3.3. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65 de
Douanes compétent (transport par containers) la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage du service forestier Irrégulier*
du lieu de chargement
Non

Critère 4 :
L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière sociale.
Indicateur 4.1 : L’entité forestière respecte ses obligations en rapport avec le droit du travail, le droit de la sécurité sociale, et les conventions
collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 61(2) et 62 (2) de la Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 Arrêté n° 039/MTPS/IMT
 Arrêté n°11/MTPQ/DT du 16 avril 1976
 La convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène- sécurité et santé etc.)
 Article 49 de la convention collective nationale
 Article 20 (2) de la convention collective
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
CNPS de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non
21
4.1.2. Fichier du Personnel ou Registres Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Employeurs visés par les responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
de l’administration du Travail Non

4.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
personnel de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.5. Attestations de formation aux soins de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
premiers secours délivrés aux ouvriers formés de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.6. Plans de formations professionnelles Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.7. Grille de salaire des entreprises Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
d’exploitation, transformation des produits de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
forestiers et activités annexes en vigueur Non

4.1.8. Acte de création Comité d’hygiène et de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
sécurité du travail, signé par le responsable de de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
l’entreprise Non

4.1.9. Contrat de travail avec un médecin, un Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
infirmier ou avec un centre de santé de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.10. Sommier/fichier des infractions/PV Oui

Non

Indicateur 4.2 : L’entité forestière respecte les obligations sociales prescrites par le code forestier

références législatives, règlementaires et normatives :


22
 Articles 36 et 61(1), (3) de la loi 94/01
 Article 85 du décret n° 95/531
 Articles 5 et 6 de l’Arrêté n° 222 fixant les procédures d’élaboration, approbation des PA
 Article 14 du modèle de cahier des charges de la convention définitive
 Décision 135/B/MINEF/CAB du 26 novembre 1999 fixant les procédures de classement des forêts du DFP
 Décision n°0108/D/MINEF/CAB du 9 février 1998 portant application des NIMF
 Chapitre II des NIMF

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulier Non respect des dispositions de l’article 30 de la loi 81/013 du 27
4.2.1. Cahiers des charges novembre 1981 réprimée par l’article 128 de la même loi.
Irrégulier*

Non

4.2.2. Procès-verbaux de réalisation des œuvres Oui Réguliers Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
sociales prévues aux cahiers de charges de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irréguliers*

Non

4.2.3 . Procès-verbal de la réunion d’information Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
relative à l’exploitation du titre forestier signé par de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
toutes les parties prenantes Irrégulier*

Non

4.2.4. Carte d’affectation des terres Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulière*

Non

4.2.5. Rapport des études socio-économiques Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

23
4.2.6. Procès-verbal de la réunion de restitution de Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
l’étude socio-économique de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

4.2.6. Sommier/fichier des infractions/PV Oui

Non

Critère 5 :
L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière de protection de la
biodiversité et de l’environnement.
Indicateur 5.1 : L’entité forestière exploitante a pris les dispositions nécessaires pour interdire la participation de ses employés au braconnage, à
la chasse commerciale ainsi qu’au transport ou au commerce des produits et des moyens de chasse. Elle encourage, appuie et/ou initie toute(s)
action(s) visant à faire appliquer la réglementation en matière de chasse et de protection de la faune dans ses chantiers.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 95 et 101 (1) de la loi 94/01
 Article 11 (1), (3) de l’Arrêté n° 222
 Décision n°0108/D/MINEF/CAB du 9 février 1998 portant application des NIMF
 Cahier des charges de la convention définitive
 Chapitre VI des NIMF (art 28, 29 et 30)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


5.1.2. Règlement intérieur Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.3. Notes de service précisant l’interdiction du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
braconnage et du transport de viande de brousse de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

24
5.1.4. Notes de service publiant les sanctions Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
éventuelles de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.5. Sommier des infractions Oui

Non

5.1.6. Plan d’approvisionnement alimentaire Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Indicateur 5.2 : L’entité forestière exploitante/transformatrice s’est conformée à la législation environnementale et met en œuvre les
mesures d’atténuation identifiées.

références législatives, règlementaires et normatives :

 Article 18(1), (2), (3) de la loi 94/01


 Articles 3 et 4 de l’arrêté 0069/MINEP du 08 mars 2005
 Décret 0577 du 23 février 2005
 Article 11 (1), (2) de l’arrêté n° 222 du 25 mai 2001
 Article 16 du cahier des charges de la CDE définissant les observations particulières concernant l’exploitation en périphérie d’aires protégées (zone tampon) (UFA)
 Décision n°0108/D/MINEF/CAB du 9 février 1998 portant application des NIMF

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
5.2.1. Certificat de Conformité de l’Etude de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
d’Impact/Audit Environnemental Irrégulier*
Ou Lettre d’approbation des TDR pour
l’audit/étude d’impact environnemental le cas Non
échéant
5.2.2. Certificat de conformité environnementale Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non Pollution, altération de la qualité de l’air, des eaux et la dégradation de


l’environnement réprimée par l’article 82, Loi n°96/12 du 5 Août 1996 portant
25
Loi-Cadre relative à la Gestion de l’Environnement) :

amende allant de 1.000.000 à 5.000.000 Fcfa et/ou un emprisonnement de 6


mois à un an

26
4. EXPLOITATION EN REGIE D’UNE FORET COMMUNALE

Critère 1:
L’entité forestière exploitante et transformatrice est juridiquement habilitée
Identification de la Commune exploitante

Indicateur 1.1 : La Commune a une existence juridique et est détentrice d’une forêt classée pour son compte ou plantée par elle-même.

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 30 de la loi 94/01
 Article 17 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1. Acte de création de la Commune Oui Régulier Transfert ou cession d’une forêt communale sans autorisation préalable
de l’administration chargée des forêts réprimé par l’article 158 (5) de la loi
Irrégulier* 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : Est puni d'une amende de 3 000 000
à 10 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement de un (1) an à trois (3) ans
Non
ou de l'une seulement de ces peines l'auteur du le transfert d'une vente de
coupe, ou d'une concession forestière sans autorisation, ainsi que la cession
de ces titres, en violation des Articles 42 (2), 47 (5) et 60 de la même loi

Et/ou

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
1.1.2. Lettre d’approbation du plan Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
d’aménagement par l’administration par l’Art. 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
chargée des forêts Irrégulière*

Non

27
1.1.3. Acte de classement de la forêt communale Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
par l’Art. 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
Irrégulier*

Non

1.1.4. Titre de propriété en cas de plantation Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
par l’Art. 158 (3) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
Irrégulier*

Non

Identification du sous-traitant

Indicateur 1.2 : En cas de sous- traitance de l’activité d’exploitation, L’entité forestière sous- traitante dispose des documents qui attestent de la
régularité de cette situation.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 41 et 42 de la loi 94/01
 Articles 35(1) ; 36 et 140(1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou non
respect des clauses du cahier des charges réprimée par les Art. 158 (3) et
Irrégulier* 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
Non

Oui Régulière Et/ou


1.2.2. Lettre d’approbation du contrat de sous
traitance, délivrée par le ministère en charge des
Irrégulière* Exploitation frauduleuse par le sous-traitant dans le cadre d’un contrat
forêts
de sous-traitance s’exerçant dans une forêt domaniale réprimée par l’
Non Article 157 de la loi du 20 janvier 1994)

1.2.3. Registre du commerce établi au Greffe Oui Régulier Et/ou


compétent *
Irrégulier* Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts
réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
28
Non

1.2.4. Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
par l’autorité compétente (exploitation) l’Article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.2.5. Extrait de dépôt du Marteau Forestier au Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Greffe compétent Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.3 : Les activités de la forêt communale ne font pas l’objet d’une suspension par l’administration forestière à la suite d’actes
contraires aux indications du plan d’aménagement approuvé.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 32 (1), (2) de la loi 94/01

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1. Sommier des infractions publié par le Oui
Ministère en charge des forêts ou procès-verbal de
constatation d’infraction(s) dressé par l’agent Non
assermenté du Ministère en charge des forêts.

29
Respect des obligations fiscales

Indicateur 1.4 : La Commune est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales de droit commun

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 66 et 69 de la loi 94/01
 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs constats Infractions et sanctions possibles


1.4.1. Attestation de non endettement/redevance Oui Régulière Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les
du Centre des impôts compétent Articles L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts
Irrégulière*
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art.
Non
L.97 Code général des impôts
1.4.2. Justificatifs de paiement (TVA, IR) Oui Réguliers
Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
Irréguliers* impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts).
Non
Critère 2 :
La Commune respecte ses obligations en matière d’exploitation et d’aménagement forestiers.
Respect des prescriptions d’aménagement, des inventaires forestiers et des normes techniques d’exploitation

Indicateur 2.1 : La Commune dispose des ressources professionnelles compétentes et suffisantes, soit en interne, soit par le biais d’une
personne physique ou morale, pour l’exécution des travaux d’aménagement.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 23 ; 40 (3) ; 63 et 64 de la loi 94/01
 Article 35 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.1.1. Agrément de l’entreprise ou des différents Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par

30
sous-traitants ayant participé à certaines activités l’Article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
de l’aménagement (inventaires, sylviculture). Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non 94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
2.1.2. Contrats de prestation de service avec une Oui Réguliers Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou non
(des) structure(s) agréée(s) ou l’organisme public. respect des clauses du cahier des charges réprimée par les Art. 158 (3) et
Irréguliers* 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
Non
Et/ou

Exploitation frauduleuse par le sous-traitant dans le cadre d’un contrat


de sous-traitance s’exerçant dans une forêt domaniale réprimée par l’
Article 157 de la loi du 20 janvier 1994)

Et/ou

Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts


réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Indicateur 2.2 : La Commune exploitante dispose d’une autorisation légale de coupe

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 44 et 46 de la loi 94/01

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.2.1. Permis annuel des opérations Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou non
respect des clauses du cahier des charges réprimée par les Art. 158 (3) et
Irrégulier* 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
Non
31
2.2.2. Notification de démarrage des activités Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou non
respect des clauses du cahier des charges réprimée par les Art. 158 (3) et
Irrégulière* 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
Non

Indicateur 2.3 : L’entité forestière respecte les normes d’exploitation dans les superficies attribuées.

références législatives, règlementaires et normatives:


 Articles 51(1) ; 73 (1), (2) du décret 95-531
 Articles 4 (1), (2), (3), (4) ; 6 ; 12 (1), (2) et 13 (1), (2) de l’arrêté 222
 Fiches 6, 14 et 17 de PROC
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)
 Norme d’inventaire d’exploitation

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.3.1. Certificat de récolement ou Attestation de Oui Régulier Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
Respect des NIMF clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65 de la loi 94/01 du
Irrégulier* 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

Indicateur 2.4. : L’entité forestière respecte les quantités autorisées (Nombre de tiges/volume) conformément aux prescriptions du permis annuel.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 46 (3), 72 (1), 125 (2), (3) du décret 95-531
 Article 6 de l’Arrêté n° 222
 Fiche 6 PROC
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

32
2.4.1. Carnets de chantier (DF10) ou Déclaration Oui Réguliers Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
SIGIF clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65 de la loi 94/01 du
Irréguliers* 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

2.4.2. Certificat de récolement Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale ou non
respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles 65 de
Irrégulier* la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.5 : La Commune est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 66, 67 et 69 de la loi 94
 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/2003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions


2.5.1. justificatifs de paiement des taxes forestières Oui Réguliers Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une
si prévues par le cahier de charges, pour l’année taxe (DF10, Lettre de voiture réprimé par l’article 158 (7) de la loi du 20
en cours et l’année précédant celle de vérification. Irréguliers* janvier 1994
Non
Défaut d’acquittement de la taxe d’abattage dans les délais impartis
réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces
termes : Tout retard constaté dans le paiement des taxes et redevances
relatives aux forêts, à la faune et à la pêche entraîne, sans préjudice des
autres sanctions prévues par la présente loi, les pénalités suivantes :

 Pour un retard supérieur à (3) trois mois, une majoration de 10% ;


 Pour un retard supérieur à (6) six mois, une majoration de 20% ;
33
 Pour un retard supérieur à (9) neuf mois, une majoration de 50% ;
 Pour un retard supérieur à (12) douze mois, une majoration de 100%.

Et
Article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Défaut de paiement de la taxe de transfert dans les délais impartis


réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les


articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Critère 3 :
La Commune respecte ses obligations en matière de transport des bois

Indicateur 3.1 : La Commune s’assure que les produits bois sont accompagnés de tous les documents nécessaires pour attester de leurs
origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives :

 Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.3.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
l’autorité compétente du ministère en charge des des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
forêts pour le transport des grumes et débités par Irrégulière* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
route
Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.3.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulier Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulier* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

34
3.3.3. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Douanes compétent (transport par containers) de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage du service forestier Irrégulier*

Non

Critère 4 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière sociale.

Indicateur 4.1 : L’entité forestière respecte ses obligations en rapport avec le code du travail et les conventions collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 La convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène- sécurité et santé etc.)
 Article 49 de la convention collective nationale
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
CNPS de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulière*

Non

4.1.2. Registres Employeurs visés par Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
l’administration du Travail de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
personnel de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
35
4.1.5. Attestations de formation aux soins de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
premier secours délivré aux ouvriers formés. de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Indicateur 4.2 : L’entité forestière respecte les dispositions de son (ses) cahier(s) de charge à l’égard des communautés locales de sa (ses)
zone(s) d’intervention.

références législatives, règlementaires et normatives:


 Article 36 de la loi 94
 Chapitre II des NIMF, articles 4 et 5

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.2.1. Cahier des charges Oui Régulier Non respect des dispositions de l’article 30 de la loi 81/013 du 27
novembre 1981 réprimée par l’article 128 de la même loi.
Irrégulier*

Non

4.2.2. Procès-verbaux de réalisation des œuvres Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
sociales prévues au cahier de charge de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

4.2.3. Procès-verbal de la réunion d’information Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
relative au titre forestier signé par l’administration de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
ou le Préfet Irrégulier*

Non

Critère 5 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de protection de la biodiversité et de
l’environnement.
36
Indicateur 5.1 : L’entité forestière exploitante a pris les dispositions nécessaires pour interdire la participation de ses employés au braconnage, à
la chasse commerciale ainsi qu’au transport ou au commerce des produits et des moyens de chasse. Elle encourage, appuie et/ou initie toute(s)
action(s) visant à faire appliquer la réglementation en matière de chasse et de protection de la faune dans ses chantiers.

références législatives, règlementaires et normatives:


 Article 11 (1) et (3) de l’Arrêté n° 222
 Chapitre VI des NIMF, articles 28, 29 et 30

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


5.1.2. Règlement intérieur Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.3. Notes de service précisant l’interdiction du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
braconnage et du transport de viande de brousse de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.4. Notes de service publiant les sanctions Oui


éventuelles Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

Indicateur 5.2 : La Commune s’est conformée à la législation relative aux études d’impact environnemental et met ou fait mettre en œuvre les
mesures d’atténuation identifiées.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Décret 0577 du 23 février 2005
 Articles 11 (1), (2) de l’arrêté n° 222 du 25 mai 2001
 Articles 3 et 4 de l’arrêté 0069/MINEP du 08 mars 2005
 Article 16 du cahier des charges de la CDE
NIMF (en général)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

5.2.1. Certificat de Conformité de l’Etude Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
d’Impact/Audit Environnemental de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
37
Ou Lettre d’approbation des TDR de l’Etude Irrégulier*
d’impact/Audit environnemental
Non

38
5. AUTORISATION DE RECUPERATION DES ARBRES SUR PIED (ARB)

Critère 1 :
L’entité forestière exploitante est juridiquement habilitée
Identification de l’exploitant forestier

Indicateur 1.1 : L’entité forestière a une existence juridique et est agréée à la profession d’exploitant forestier.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 41et 42 de la loi 94/01
 Article 35 (1) et 36 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.6 Certificat de domicile (personne physique) Oui Régulier Transfert ou cession d’un permis d’exploitation réprimé par l’article 155 (4)
Registre du commerce établi au Greffe compétent de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : Est puni d'une amende de
(personne morale)
Irrégulier* 50 00 à 200 00 francs CFA et d'un emprisonnement de vingt (20) jours à deux
(2) mois ou de l'une seulement de ces peines, l'auteur du … transfert ou de la
Non
cession d'un permis d'exploitation, en violation des Article s 42 (2) et 60 de la
même loi ;

Ou

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

1.1.3. Agrément à la profession forestière Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
accordé par l’autorité compétente l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : est puni
Irrégulier* d’une amende de 200 000 à 1000 000 francs C.F.A. et d’un emprisonnement
d’un (1) mois à six (6) mois ou de l’une seulement des ces peines, l’auteur de
Non
… l’exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national ou
communautaire en violation des articles 52, 53, 54, sans préjudice des
dommages et intérêts sur les bois exploités, tels que prévus par l’article 159 de
39
la même loi

Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

1.1.3. Extrait de dépôt des empreintes du Marteau Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Forestier au Greffe de la Cour d’Appel compétente Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.2 : L’entité forestière est bénéficiaire d’une autorisation de récupération de bois délivrée par l’administration en charge
des forêts, conformément à la loi

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 73 de la loi 94/01
 Article 110 (1), (2) et 111 (2) et 113 du décret 95/531
 Lettre Circulaire n° 0354/LC/MINFOF/SG/DF/SDAFF/SN

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Document de projet Oui Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
94/01 du 20 janvier 1994
Non

1.2.2. Attestation de conformité de l’étude Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
d’impact/audit environnemental le cas échéant 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
40
Non

1.2.3. Lettre du ministre compétent précisant la Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
nécessité de récupérer les bois avant la mise en 94/01 du 20 janvier 1994
œuvre du projet Irrégulière*

Non

1.2.4. Résultats de l’inventaire des bois concernés Oui Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
94/01 du 20 janvier 1994
Non
Non respect des normes d’inventaire réprimé par l’article 156 (3) de la loi
94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : est puni d’une amende de 200 000 à
1000 000 francs C.F.A. et d’un emprisonnement d’un (1) mois à six (6) mois ou
de l’une seulement des ces peines, l’auteur de… l’exécution d’un inventaire
d’aménagement ou d’exploitation non conforme aux normes établies par
l’administration chargée des forêts, en violation de l’article 40 de la même loi
1.2.5. Avis d’appel d’offre public Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*

Non

1.2.5. Acte de la commission interministérielle Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
portant sélection de l’entité forestière comme 94/01 du 20 janvier 1994
soumissionnaire le mieux disant Irrégulier*

Non

1.2.6. Récépissé de dépôt d’un dossier demande Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
de récupération des bois 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*

Non

1.2.7. Quittances de paiement du prix de vente Oui Régulières Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulières*

Non

41
1.2.8. Autorisation de Récupération des Bois Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
délivrée par le responsable compétent de 94/01 du 20 janvier 1994
l’administration forestière Irrégulière*

Non

1.2.9. Notification de démarrage des travaux Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par les articles 156 (4) et 65 de la loi
94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulière*

Non

Identification du sous-traitant

Indicateur 1.3 : En cas de sous- traitance de l’activité de Récupération, L’entité forestière sous- traitante dispose des documents qui attestent de
la régularité de cette situation.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 41et 42 de la loi 94/01
 Articles 35 (1) ; 36 et 140(1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles
Irrégulier* 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013
du 27 novembre 1981
Non

Oui Régulière Et/ou


1.3.2. Lettre d’approbation du contrat de sous
traitance, délivrée par le ministère en charge des
Irrégulière* Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts
forêts
réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non

1.3.3. Registre du commerce établi au Greffe Oui Régulier


compétent
Irrégulier*

42
Non

1.3.4. Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
par l’autorité compétente (exploitation) l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

1.3.5. Extrait de dépôt du Marteau Forestier au Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Greffe compétent Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur1.4 :L’entité forestière ne fait l’objet d’aucune mesure de suspension ou d’interdiction d’activités par l’administration

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 130 ; 131 ; 132 ; et 146 du Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.4.1. Sommiers/fichiers des infractions publiées Oui
par les administrations compétentes
Non

Respect des obligations fiscales

43
Indicateur 1.5 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales de droit commun.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.5.1. Titre de patente Oui Régulier Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les
Articles L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts
Irrégulier*
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art.
Non
L.97 Code général des impôts
1.5.2. Attestation de non endettement/redevance Oui Régulière
Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
du Centre des impôts compétent
Irrégulière* impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts).
Non

Critère 2 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière d’exploitation forestière

Indicateur 2.1 : L’entité forestière respecte les superficies attribuées conformément au document de projet.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 4 (1), (2), (3), (4) ; 6 ; 12 (1), (2) et 13 (1), (2) de l’arrêté 222
 Fiches 6, 14 et 17 de PROC
 Normes d’inventaire d’exploitation
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.2.1. Documents de Projet approuvés par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents du ministère de tutelle de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
44
(Agriculture, Travaux publics)

2.2.2. Certificat de récolement ou rapport de Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
mission de contrôle de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

Indicateur 2.3. : L’entité forestière respecte les quantités autorises (nombre de tiges / volume estimé), conformément aux prescriptions de
l’Autorisation.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 6 de l’Arrêté n° 222

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.4.1. Carnets de chantier (DF10) ou Déclaration Oui Réguliers Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
SIGIF clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65 de la loi 94/01 du
Irréguliers* 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

2.4.3. Certificat de récolement ou Rapports de Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
contrôle de l’administration forestière ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles
Irrégulier* 156 (4) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du
27 novembre 1981
Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.4 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 73 (2) de la loi 94/01
 Article 122 et 110(1) du décret 95-531

45
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.5.1. Justificatifs de paiement du prix Oui Réguliers Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une
d’adjudication (en rapport avec la superficie taxe (DF10, Lettre de voiture réprimé par l’article 158 (7) de la loi du 20
attribuée) Irréguliers* janvier 1994
Non
2.5.2. Justificatifs de paiement du prix de vente ou Oui Réguliers
Défaut d’acquittement de la taxe d’abattage dans les délais impartis
de la taxe d’abattage et de la RFA ( cas d’une
Irréguliers* réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
ouverture de route dans le DN)

Non Défaut de paiement de la taxe de transfert dans les délais impartis


2.5.3. Justificatifs de paiement de toutes autres Oui Réguliers réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
taxes prévues par le cahier de charges
Irréguliers* Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les
articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
Non
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Critère 3 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de transport des bois.
Indicateur 3.1 : L’entité forestière s’assure que les bois, objets de la récupération, sont transportés en toute légalité et sont accompagnés de tous
les documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives:
 Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.1.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
l’autorité compétente du ministère en charge des des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
forêts pour le transport des grumes et débités par Irrégulière* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
46
route
Non Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.1.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulière Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulière* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
3.1.3. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Douanes compétent (transport par containers) de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage des services Irrégulier*
forestiers du lieu de chargement
Non

Critère 4 :
L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière sociale.

Indicateur 4.1 : L’entité forestière respecte ses obligations en rapport avec le code du travail et les conventions collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 La convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène- sécurité et santé etc.)
 Article 49 de la convention collective nationale
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
CNPS de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulière*

Non

4.1.2. Registres Employeurs visés par Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
l’administration du Travail de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
47
4.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
personnel de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.5. Attestations de formation aux soins de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
premier secours délivré aux ouvriers formés. de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Vérificateur 4.2 : L’entité forestière respecte les dispositions de son (ses) cahier(s) de charge à l’égard des communautés locales de sa (ses)
zone(s) d’intervention.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 36 de la loi 94/01
 Chapitre II des NIMF, articles 4 et 5

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.2.1. Cahier des charges Oui Régulier Non respect des dispositions de l’article 30 de la loi 81/013 du 27
novembre 1981 réprimée par l’article 128 de la même loi.
Irrégulier*

Non

4.2.2. Procès-verbaux de réalisation des œuvres Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
sociales prévues au cahier de charge de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

48
4.2.3. Procès-verbal de la réunion d’information Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
relative au titre forestier signé par l’administration de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
ou le Préfet Irrégulier*

Non

Critère 5 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de protection de la biodiversité et de
l’environnement.
Indicateur 5.1 : L’entité forestière exploitante a pris les dispositions nécessaires pour interdire la participation de ses employés au braconnage, à
la chasse commerciale ainsi qu’au transport ou au commerce des produits et des moyens de chasse. Elle encourage, appuie et/ou initie toute(s)
action(s) visant à faire appliquer la réglementation en matière de chasse et de protection de la faune dans ses chantiers.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 11 (1), (3) de l’Arrêté n° 222
 Cahier des charges
 Chapitre VI des NIMF, articles 28, 29 et 30

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


5.1.2. Règlement intérieur Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.3. Notes de service précisant l’interdiction du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
braconnage et du transport de viande de brousse de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.4. Notes de service publiant les sanctions Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
éventuelles de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Indicateur 5.2 : L’entité forestière exploitante/transformatrice s’est conformée à la législation relative aux études d’impact
environnemental et met en œuvre les mesures d’atténuation identifiées.

49
références législatives, règlementaires et normatives:
 Décret 0577 du 23 février 2005
 Article 11 (1), (2) de l’arrêté n° 222 du 25 mai 2001
 Articles 3 et 4 de l’arrêté 0069/MINEP du 08 mars 2005
 Art 16 du cahier des charges de la CDE
 NIMF (en général)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


5.2.1. Certificat de Conformité de l’Etude Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
d’Impact/Audit Environnemental de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
ou Lettre d’approbation des TDR Irrégulier*

Non

50
6. AUTORISATION D’ENLEVEMENT DES BOIS (AEB) (ABATTUS, ECHOUES, ABANDONNES OU
SAISIS)

Critère 1 :
L’entité forestière exploitante est juridiquement habilitée
Identification de l’exploitant forestier

Indicateur 1.1 : L’entité forestière a une existence juridique et est agréée à la profession d’exploitant forestier.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 41de la loi 94/01
 Articles 35(1) ; 36 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.7 Certificat de domicile (personne physique) Oui Régulier Transfert ou cession d’un permis d’exploitation réprimé par l’article 155 (4)
Registre du commerce établi au Greffe compétent de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
(personne morale)
Ou
Non
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
1.1.2. Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
par l’autorité compétente l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*

51
Non Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

1.1.3. Extrait de dépôt des empreintes du Marteau Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Forestier au Greffe de la Cour d’Appel compétente Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.2 : L’entité forestière est bénéficiaire d’une autorisation d’enlèvement des bois délivrée par l’administration en charge
des forêts, conformément à la loi

références législatives, règlementaires et normatives:


Articles 111 et 112 du Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Procès- verbaux de constatation d’infraction Oui Réguliers Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
et de saisie des bois exploités en fraude (bois janvier 1994
saisis) Irréguliers*

Non

1.2.2. Procès-verbal de constat des billes Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
abandonnées dressé par le responsable local de janvier 1994
l’administration chargée des forêts et Lettre de Irrégulier*
sommation notifiée aux propriétaires (billes
Non
52
abandonnées en forêt ou échouées)

1.2.3. Avis d’appel d’offre public Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994
Irrégulier*

Non

1.2.2 .Acte de la commission de vente portant Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
sélection de l’entité forestière comme janvier 1994
soumissionnaire le mieux disant Irrégulier*

Non

1.2.3. Procès-verbal de vente aux enchères et Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
quittances afférentes (montant de la vente et 13% janvier 1994
en sus) Irrégulier*

Non

1.2.5. Autorisation d’Enlèvement des Bois délivrée Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
par le responsable compétent de l’administration janvier 1994
forestière Irrégulière*

Non

1.2.6. Notification de démarrage des travaux Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994
Irrégulière*

Non

Régularité du titre

Indicateur 1.3 : L’entité forestière ne fait l’objet d’aucune mesure de suspension ou d’interdiction d’activités par l’administration

références législatives, règlementaires et normatives :


 Chapitre 3 de la loi 94/01
 Articles 146,150 et 152 de la loi 94/01
53
 Articles 130 ; 131 ; 132 ; et 146 du Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1. Sommiers/fichiers des infractions publiés par Oui
les administrations compétentes
Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 1.5 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales de droit commun.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article122 de la loi 94/01
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.5.1. Titre de patente Oui Régulier Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les
Articles L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts
Irrégulier*
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art.
Non
L.97 Code général des impôts
1.5.2. Attestation de non endettement/redevance Oui Régulière
Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
du Centre des impôts compétent
Irrégulière* impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts).
Non

Critère 2 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière d’exploitation forestière
Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

54
Indicateur 2.1 : L’entité forestière respecte les quantités attribuées (volume), conformément aux prescriptions de l’Autorisation.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 6 de l’Arrêté n° 222

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.1.1. Procès- verbaux de vente aux enchères Oui Réguliers Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
publiques janvier 1994
Irréguliers*

Non

2.1.2. Souches de lettres de voiture ou Déclaration Oui Régulières Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
SIGIF janvier 1994
Irrégulières*
Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
Non des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

Fraude ou falsification des Lettres de voitures réprimée par l’article 158 (7)
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
2.1.3. Certificat de récolement Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994
Irrégulier*

Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.2 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives:


 Articles 111(2), 112 (3), 113(2) et 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

55
2.2.1. Justificatifs de paiement du prix de vente Oui Réguliers Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une
taxe (DF10, Lettre de voiture réprimé par l’article 158 (7) de la loi du 20
Irréguliers* janvier 1994
Non
Défaut de paiement de la taxe de transfert dans les délais impartis
Oui Réguliers réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
2.2.2. Justificatifs de paiement des 13% en sus du
prix de vente
Irréguliers* Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les
articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
Non
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Critère 3 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de transport des bois.
Indicateur 3.1 : L’entité forestière s’assure que les bois, objets de l’enlèvement, sont transportés en toute légalité et sont accompagnés de tous
les documents nécessaires et marques réglementaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives :
Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.1.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
l’autorité compétente du ministère en charge des des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
forêts pour le transport des grumes et débités par Irrégulière* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
route
Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.1.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulière Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulière* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

56
3.1.3. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Douanes compétent (transport par containers) de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage des services Irrégulier*
forestiers du lieu de chargement
Non

Critère 4 :
L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière sociale.

Indicateur 4.1 : L’entité forestière respecte ses obligations en rapport avec le code du travail et les conventions collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives


 Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 La convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène, sécurité et santé etc.)
 Art 49 de la convention collective nationale
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
CNPS de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

4.1.2. Registres Employeurs visés par Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
l’administration du Travail de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
personnel de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
57
Non

4.1.5..Attestations de formation aux soins de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
premier secours délivré aux ouvriers formés. de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

58
7. VENTE DE COUPE (VC) DANS LE DOMAINE FORESTIER NATIONAL

Critère 1 :
L’entité forestière exploitante est juridiquement habilitée
Identification de l’exploitant forestier

Indicateur 1.1 : L’entité forestière a une existence juridique et est agréée à la profession d’exploitant forestier.

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 41 de la loi 94
 Articles 35(1) et 36 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1. Certificat de domicile (personne Oui Régulier Transfert ou cession d’une vente de coupe, sans autorisation préalable
physique) de l’administration chargée des forêts, réprimé par l’article 158 (5) de la
Irrégulier* loi 94/01 du 20 janvier 1994
Registre du commerce établi au Greffe compétent
(personne morale) Non
Et/ou

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
1.1.2. Agrément à la profession forestière Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
accordé par l’autorité compétente l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la
Non
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension


de l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1)
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

59
Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un
agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.1.3. Extrait de dépôt des empreintes du Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Marteau Forestier au Greffe de la Cour Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
d’Appel compétente Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.2 : L’entité forestière est bénéficiaire d’une vente de coupe légalement attribuée par l’administration en charge des
forêts

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 57de la loi 94/01
 Articles 51 (1), (2) ; 58 (2), (3), (4) ; 60; 81; 82 et 83 du Décret 95- 531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Avis d’appel d’offre public, sur la base du Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du
respect du droit de préemption 20 janvier 1994
Irrégulier*

Non

1.2.2. Acte de la commission interministérielle Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du
portant sélection de l’entité forestière comme 20 janvier 1994
soumissionnaire offrant le montant le plus élevé Irrégulier*
de la redevance forestière
Non

1.2.3. Récépissé de dépôt d’un dossier complet Oui Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du
d’attribution de la vente de coupe 20 janvier 1994
Non

60
1.2.4. Preuve de constitution du cautionnement Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du
auprès du Trésor public 20 janvier 1994
Irrégulière*
Ou
Non Faux cautionnement réprimée par l’Article 158 (3) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994)
1.2.5. Arrêté d’attribution de la vente de coupe Oui Régulier Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du
signé par le ministre en charge des forêts 20 janvier 1994
1.2.6 Irrégulier*

Non

1.2.6. Procès- verbal de la réunion d’information Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
signée par le Préfet de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
Irrégulier* 1981
Non

Identification du sous-traitant

Indicateur 1.3 : En cas de sous- traitance de l’activité d’exploitation, L’entité forestière sous- traitante dispose des documents qui attestent de la
régularité de cette situation.

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 41et 42 de la loi 94/01
 Articles 35(1) ; 36 et 140(1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine
national ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par
Irrégulier* les articles 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Oui Régulier Et/ou


1.3.2. Lettre d’approbation du contrat de sous
traitance, délivrée par le ministère en charge des
Irrégulier* Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts
forêts
réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non

61
1.3.3. Registre du commerce établi au Greffe Oui Régulier
compétent
Irrégulier*

Non

1.3.4. Agrément à la profession forestière Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
accordé par l’autorité compétente l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la
Non
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension


de l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1)
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.3.5. Extrait de dépôt du Marteau Forestier au Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Greffe compétent Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.4 : L’entité forestière ne fait l’objet d’aucune mesure de suspension ou d’interdiction d’activités par l’administration

références législatives, règlementaires et normatives


 Chapitre 3 de la loi 94/01
 Articles 130, 131et 132 du Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


62
1.4.1 Oui
Sommiers/fichiers des infractions publiées par
les administrations compétentes Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 1.5 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales de droit commun.

références législatives, règlementaires et normatives

 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.5.1. Titre de patente Oui Régulier Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les
Articles L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des
Irrégulier* impôts
Non
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art.
Oui Régulière L.97 Code général des impôts
1.5.2. Attestation de non endettement/redevance
du Centre des impôts compétent
Irrégulière* Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
Non portant Code général des impôts).

Critère 2 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière d’exploitation forestière.
Respect des prescriptions d’aménagement, des inventaires forestiers et des normes techniques d’exploitation

Indicateur 2.1 : L’entité forestière dispose des ressources professionnelles compétentes et suffisantes, soit en interne, soit par le biais d’une
personne physique ou morale, pour la réalisation de l’inventaire d’exploitation

63
références législatives, règlementaires et normatives
 Articles 40 (3) et 64 de la loi 94/01
 Article 35 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.1.1. Agrément de l’entreprise ou des différents Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
sous-traitants ayant participé à certaines activités l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
de l’aménagement (inventaires, sylviculture).
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
2.1.2. Contrats de prestation de service avec une Oui Réguliers Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
(des) structure(s) agréée(s) ou un organisme ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles
public. Irréguliers* 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013
du 27 novembre 1981
Non
Et/ou

Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts


réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Indicateur 2.2 : L’entité forestière respecte les normes d’exploitation forestière dans les superficies attribuées

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 45 de la loi 94/01
 Article 4 (1), (2), (3), (4) de l’arrêté 222
 Fiches 14 et 17 de PROC
 Normes d’inventaire d’exploitation
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)

64
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
2.2.1. Certificat de récolement ou Attestation de Oui Régulier
respect des NIMF Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
Irrégulier* clauses du cahier des charges réprimée par les articles 156 (6), 158 (3) et
65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
Non 1981

Indicateur 2.3 : L’entité forestière exploitante dispose d’une autorisation légale de coupe

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 45(1) de la loi 95/01

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
2.3.1. Certificat Annuel de Coupe réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*

Non
2.3.2. Notification de démarrage des activités Oui Régulière Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
clauses du cahier des charges réprimée par les articles 156 (6), 158 (3) et
Irrégulière 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
Non

Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

Indicateur 2.4 : L’entité forestière respecte les quantités autorisées (nombre de tiges / volume), conformément aux prescriptions du Certificat
annuel.

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 46 (3), 72 (1) et 125 (2), (3) du décret 95-531
 Article 6 de l’Arrêté n° 222
65
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)
 Fiche 6 PROC

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.4.1. Carnets de chantier (DF10) ou Déclaration Oui Réguliers Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
SIGIF clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65 de la loi 94/01 du
Irréguliers* 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

2.4.2. Certificat de récolement Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles
Irrégulier* 156 (4) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du
27 novembre 1981
Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.5 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 66 ,67 et 69 de la loi 94/01
 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.5.1. Attestation de paiement de la caution Oui Régulière Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20
bancaire janvier 1994
Irrégulière*
Ou
Non Faux cautionnement réprimée par l’Article 158 (3) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994)
2.5.2. justificatifs de paiement (RFA, TA, toutes Oui Réguliers Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une
taxes forestières prévues par le cahier de charges) taxe (DF10, Lettre de voiture réprimé par l’article 158 (7) de la loi du 20
pour l’année en cours et l’année précédant celle de Irréguliers* janvier 1994
vérification.
Non
Défaut d’acquittement de la taxe d’abattage dans les délais impartis

66
réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Défaut de paiement de la taxe de transfert dans les délais impartis


réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les


articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Critère 3 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de transport des bois.
Indicateur 3.1 : L’entité forestière s’assure que les grumes produites sont accompagnées de tous les documents nécessaires et des marques
réglementaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives
 Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.1.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
l’autorité compétente du ministère en charge des des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
forêts pour le transport des grumes et débités par Irrégulière* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
route Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.1.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulière Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulière* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

67
3.1.3. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Douanes compétent (transport par containers) de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage du service forestier Irrégulier*
du lieu de chargement
Non

Critère 4 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière sociale.

Indicateur 4.1 : L’entité forestière respecte ses obligations en rapport avec le code du travail et les conventions collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives


 Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 La convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène, sécurité et santé etc.)
 Art 49 de la convention collective nationale
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
CNPS de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulière*

Non

4.1.2. Registres Employeurs visés par Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
l’administration du Travail de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
4.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
personnel de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

68
4.1.5. Attestations de formation aux soins de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
premier secours délivré aux ouvriers formés. de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.6. Plans de formation professionnelle Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Indicateur 4.2 : L’entité forestière respecte les obligations sociales prescrites par le code forestier

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 36 et 61(1), (3) de la loi 94/01
 Article 85 du décret n° 95/531
 Décision n°0108/D/MINEF/CAB du 9 février 1998 portant application des NIMF
 Chapitre II des NIMF

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulier Non respect des dispositions de l’article 30 de la loi 81/013 du 27
4.2.1. Cahiers des charges novembre 1981 réprimée par l’article 128 de la même loi
Irrégulier*
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
4.2.2. Procès-verbaux de réalisation des œuvres Oui Réguliers Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
sociales prévues aux cahiers de charges de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irréguliers*

Non
4.2.3. Procès-verbal de la réunion d’information Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
relative à l’exploitation du titre forestier signé par de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
toutes les parties prenantes Irrégulier*

Non
4.2.4. Sommier/fichier des infractions/PV Oui

Non

69
Critère 5 :
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de protections de la biodiversité et de
l’environnement.
Indicateur 5.1 : L’entité forestière exploitante a pris les dispositions nécessaires pour interdire la participation de ses employés au braconnage, à
la chasse commerciale ainsi qu’au transport ou au commerce des produits et des moyens de chasse. Elle encourage, appuie et/ou initie toute(s)
action(s) visant à faire appliquer la réglementation en matière de chasse et de protection de la faune dans ses chantiers.
références législatives, règlementaires et normatives :
 Article 11 (1), (3) de l’Arrêté n° 222
 Chapitre VI des NIMF ; articles 28, 29 et 30

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


5.1.1. Règlement intérieur Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.2. Notes de service précisant l’interdiction du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
braconnage et du transport de viande de brousse de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

5.1.3. Notes de service publiant les sanctions Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
éventuelles de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Indicateur 5.2 : L’entité forestière exploitante s’est conformée à la législation relative aux études d’impact environnemental et met en
œuvre les mesures d’atténuation identifiées.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Articles 3 et 4 de l’arrêté 0069/MINEP du 08 mars 2005
 Décret 0577 du 23 février 2005
 Article 11 (1), (2) de l’arrêté n° 222 du 25 mai 2001
 Article 16 du cahier des charges de la CDE
 NIMF (en général)

70
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
5.2.1. Certificat de Conformité de l’Etude Oui Régulier de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
d’Impact/Audit Environnemental
ou Lettre d’approbation des TDR pour l’audit/étude Irrégulier*
d’impact environnemental le cas échéant
Non

71
8. EXPLOITATION EN REGIE D’UNE FORET COMMUNAUTAIRE

Critère1 :
La communauté exploitante est juridiquement habilitée
Identification de la Communauté exploitante

Indicateur 1.1 : La communauté est organisée sous la forme d’une entité juridique légalement reconnue

références législatives, règlementaires et normatives :


 Art 28 (3) Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1. Récépissé de Déclaration (associations) Oui Régulier
Certificat d’Enregistrement (Groupes d’Initiatives
Communes : GIC)) Irrégulier*
Acte du Greffier (Groupements d’Intérêts
Economiques : GIE) Non

Régularité du titre

Indicateur 1.2 : La communauté est bénéficiaire d’une forêt communautaire légalement attribuée et d’une convention de gestion signée avec
l’administration

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 37 et 38(1) de la loi 94/01
 Articles 27(2), (3) ; 28(1), (2) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Lettre de réservation Oui Régulière Exploitation non autorisée dans un forêt du domaine national réprimée
par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulière*
72
Non Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
1.2.2. Plan de situation Oui
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
1.2.3. Procès- verbal de la réunion de concertation Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

1.2.4. Plan simple de gestion approuvé par Oui Régulier Exploitation non autorisée dans un forêt du domaine national réprimée
l’administration en chargée des forêts par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
1.2.5. Curriculum vitae du responsable des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
opérations forestières de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

1.2.6. Convention de gestion signée par le Oui Régulière Exploitation non autorisée dans un forêt du domaine national réprimée
responsable compétent de l’administration chargée par l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
des forêts Irrégulière*
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

Identification du sous-traitant

Indicateur 1.3 : En cas de sous- traitance de l’activité d’exploitation, L’entité forestière sous- traitante dispose des documents qui attestent de la
régularité de cette situation

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 41et 42 de la loi 94/01
 Articles 35(1) ; 36 et 140(1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

73
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
1.3.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine
Irrégulier* national ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par
les articles 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
Non
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
1.3.2. Lettre d’approbation du contrat de sous Oui Régulier
traitance, délivrée par le ministère en charge des Et/ou
forêts Irrégulier*
Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts
Non réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.3.3. Registre du commerce établi au Greffe Oui Régulier
compétent
Irrégulier*

Non

1.3.4. Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
par l’autorité compétente l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la
Non
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension


de l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1)
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

1.3.5 Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du


Extrait de dépôt des empreintes du Marteau Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Forestier au Greffe de la Cour d’Appel compétente Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

74
Indicateur 1.3 : Les activités de la forêt communautaire ne font pas l’objet d’une violation de la loi ou du non respect des clauses particulières de
la convention constatés par les administrations en charge des forêts et/ou de la faune.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 38(2) la loi 94/01
 Articles 31(1) et 32(3) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1. Sommier des infractions publié par le Oui
Ministère en charge des forêts ou procès-verbal de
constatation d’infraction(s) dressé par l’agent Non
assermenté du Ministère en charge des forêts

Critère 2 :
La communauté respecte ses obligations en matière d’exploitation et d’aménagement forestiers.
Respect des prescriptions d’aménagement, des inventaires forestiers et des normes techniques d’exploitation

Indicateur 2.1 : La communauté dispose des ressources professionnelles compétentes et suffisantes, soit en interne, soit par le biais d’une
personne physique ou morale, pour l’exécution des travaux d’inventaires prévus dans le PSG

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 40 (3) et 64 de la loi 94/01
 Article 35 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

2.1.1. Agréments des différents sous-traitants Oui Réguliers Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
ayant participé à certaines activités de l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irréguliers*
l’aménagement (inventaires)
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la
Non
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension

75
de l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1)
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

2.1.2. Contrats de prestation de service avec une Oui Réguliers Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine
(des) structure(s) agréée(s) ou un organisme public national ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par
Irréguliers* les articles 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
Et/ou

Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts


réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Régularité du titre

Indicateur 2.2 : La communauté dispose d’une autorisation légale de coupe.

références législatives & règlementaires et normatives


 Article 45(1) de la loi 95/01

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine
2.2.1. Certificat annuel d’exploitation national ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par
Irrégulier* les articles 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

2.2.2. Notification de démarrage des activités Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine
national ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par
Irrégulière* les articles 156 (6), 158 (3) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Respect des normes techniques d’exploitation


76
Indicateur 2.3 : L’entité forestière exploitante respecte les normes d’exploitation forestière dans les parcelles autorisées à l’exploitation
conformément aux prescriptions du PSG

références législatives, règlementaires et normatives

 Article 4 (1), (2), (3), (4) de l’arrêté 222


 Fiches 14 et 17 de PROC
 Normes d’inventaire d’exploitation
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.3.1. Certificat de récolement ou Attestation de Oui Régulier Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
respect des NIMF clauses du cahier des charges réprimée par les articles et 65 de la loi
Irrégulier*
94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

Indicateur 2.4 : L’entité forestière respecte les quantités autorisées (nombre de tiges / volume), conformément aux prescriptions du Certificat
annuel.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 125 du décret 95-531
 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)
 Fiche 6 PROC

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.4.1. Carnets de chantier (DF10) ou Déclaration Oui Régulier Non respect des normes techniques d’exploitation i.e non respect des
SIGIF clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65 de la loi 94/01 du
Irrégulier* 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

77
2.4.2. Certificat de récolement Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine
national ou non respect des clauses du cahier des charges réprimée par
Irrégulier* les articles 156 (4) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la
loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Critère 3.
L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière de transport des bois

Indicateur 3.1 : La communauté s’assure que les produits bois sont transportés en toute légalité et sont accompagnés de tous les documents
nécessaires et marques réglementaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives

 Articles 127 (2) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
3.1.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et
l’autorité compétente du ministère en charge des Irrégulière* 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
forêts pour le transport des grumes et débités par
route. Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.1.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par le Oui Régulière Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
responsable compétent en cas de transport par train ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier
Irrégulière* des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et
128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

3.1.3. Certificat d’empotage du service des Douanes Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
compétent (transport par containers) assorti du de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
rapport d’empotage du service forestier du lieu Irrégulier*
d’enlèvement
Non

78
Critère 4 :L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière sociale.

Indicateur 4.1 : La communauté respecte les dispositions de son PSG à l’égard des communautés locales de sa (ses) zone(s) d’intervention.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 36 de la loi 94
 Article 6 de l’Arrêté n° 222
 Chapitre II des NIMF, Articles 4 et 5

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
4.2.1. Plan Simple de Gestion de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*

Non

4.2.2. Procès-verbal de la réunion d’information Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
relative à l’exploitation du titre forestier signé par de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
l’administration ou le Préfet Irrégulier*

Non

Critère 5 :
L’entité forestière respecte ses obligations en matière de protection de la biodiversité et de
l’environnement

Indicateur 5.1 : La communauté a pris les dispositions nécessaires pour interdire la participation de la population au braconnage, à la chasse
commerciale ainsi qu’au transport ou au commerce des produits et des moyens de chasse. Elle encourage, appuie et/ou initie toute(s) action(s)
visant à faire appliquer la réglementation en matière de chasse et de protection de la faune dans ses chantiers.

références législatives, règlementaires et normatives


 NIMF (en général)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


5.1.2. Règlement intérieur Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65

79
de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

80
9. PERMIS SPECIAUX (Exploitation du bois d’ébène)

Critère 1. :
L’entité forestière exploitante est juridiquement habilitée
Identification de l’exploitant forestier

Indicateur 1.1 : L’entité forestière a une existence juridique, est agréée à la profession d’exploitant forestier et enregistrée en qualité de
Transformateur de produits spéciaux (au cas où l’exploitant est lui- même transformateur)

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 9, 41 et 42 de la loi 94/01
 Articles 35(1) ; 36 ; 114 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1. Certificat de domicile (personne physique) Oui Régulier Transfert ou cession d’un permis d’exploitation,, réprimé par l’article 155
Registre du commerce établi au Greffe compétent (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
(personne morale)
Et/ou
Non
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
1.1.2. Agrément à la profession forestière Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
accordé par l’autorité compétente l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
81
1.1.3. Extrait de dépôt des empreintes du Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Marteau Forestier au Greffe de la Cour Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
d’Appel compétente Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
1.1.4. Autorisation d’implantation et d’exploitation Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles
d’un Etablissement classé du ministère en 156 (4) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du
charge de l’industrie Irrégulière* 27 novembre 1981
Non

1.1.5. Certificat d’Enregistrement en qualité de Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimée par les articles
Transformateur des produits spéciaux du 156 (4) et 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du
Ministère en charge des forêts Irrégulier* 27 novembre 1981
Non

Régularité du titre

Indicateur 1.2 : L’entité forestière est bénéficiaire d’un Permis Spécial légalement attribué par l’administration en charge des forêts

références législatives, règlementaires et normatives:


 Articles 86(2) ; 87du Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Récépissé de dépôt d’un dossier complet Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
d’attribution d’un Permis spécial réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irrégulier*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non
par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.2.2. Décision portant attribution du Permis spécial Oui Régulière
Ou
signée par le ministre en charge des forêts
Irrégulière*
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981
82
Identification du sous-traitant

Indicateur 1.3 : En cas de sous- traitance de l’activité d’exploitation/transformation, L’entité forestière sous- traitante dispose des documents qui
attestent de la régularité de cette situation.

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 41, 42 de la loi 94/01
 Articles 35(1) ; 36 ; 114 et 140(1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irrégulier*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non
par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.3.2. Lettre d’approbation du contrat de sous Oui Régulière
Ou
traitance, délivrée par le ministère en charge des
forêts Irrégulière*
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Et/ou

Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts


réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.3.3. Registre du commerce établi au Greffe Oui Régulier
compétent
Irrégulier*

Non

83
1.3.4. Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
par l’autorité compétente (exploitation) l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non
94/01 du 20 janvier 1994

Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de


l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

Location, cession (vente, échange, don à titre gratuit) ou transfert d’un


agrément réprimée par l’Art. 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
1.3.5. Autorisation d’implantation et d’exploitation Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
d’un Etablissement classé du ministère en charge de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
de l’industrie (transformation) Irrégulier* 1981
Non

1.3.6. Certificat d’Enregistrement en qualité de Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Transformateur de Bois du Ministère en charge des de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
forêts (Transformation) Irrégulier* 1981
Non
1.3.7. Extrait de dépôt du Marteau Forestier au Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Greffe compétent Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.4 : L’entité forestière ne fait l’objet d’aucune mesure de suspension ou d’interdiction d’activités par l’administration

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 150 et 152 de la loi 94/01
 Articles 130, 131et 132 du Décret 95-531

84
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
1.4.1. Sommiers/fichiers des infractions publiés par Oui
les administrations compétentes
Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 1.6 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales de droit commun.

références législatives, règlementaires et normatives


 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.6.1. Titre de patente Oui Régulier Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les
Articles L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts
Irrégulier*
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art.
Non
L.97 Code général des impôts
1.6.2. Attestation de non endettement/redevance Oui Régulière
Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
du Centre des impôts compétent
Irrégulière* impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts).
Non

Critère 2 : L’entité forestière exploitante respecte ses obligations en matière d’exploitation forestière
Régularité du titre

Indicateur 2.1 : L’entité forestière exploitante dispose d’une autorisation légale de coupe

références législatives, règlementaires et normatives


 Fiches 2 et 3 (PROC)
85
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
2.1.1. Permis Spécial Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irrégulier*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non
par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
2.1.2. Notification de démarrage des activités Oui Régulière
Ou
Irrégulière*
Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et/ou 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Respect du volume des essences abattues et de leur spécification

Indicateur 2.2 : L’entité forestière respecte les quantités attribuées (tonnage / volume), conformément aux prescriptions du permis spécial.

références législatives, règlementaires et normatives

 Article 125 du décret 95-531


 Normes d’Intervention en Milieu Forestier (NIMF)
Fiche 6 PROC

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.2.1. Souches des lettres de voiture ou Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
Déclaration SIGIF des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
2.2.2. Certificat de récolement Oui Régulier Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irrégulier*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non
86
par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.3 : L’entité forestière est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
 Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.3.1. Attestation de dépôt de la caution bancaire Oui Régulière Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irrégulière*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non
par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Ou
Faux cautionnement réprimée par l’Article 158 (3) de la loi 94/01 du 20
janvier 1994)
2.3.2. justificatifs de paiement de la taxe de Oui Réguliers Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une
Régénération pour l’année en cours et celle taxe (DF10, Lettre de voiture réprimé par l’article 158 (7) de la loi du 20
Irréguliers* janvier 1994
précédant l’année de vérification
Non
Défaut d’acquittement de la taxe de régénération dans les délais impartis
réprimé par les articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les


articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

87
Critère 3 : L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière de transport
des produits spéciaux.
Indicateur 3.1 : L’entité forestière s’assure que les produits spéciaux récoltés ou achetés sur le marché local pour être transformés dans ses
installations sont accompagnés de tous les documents nécessaires et des marques réglementaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives
 Articles 115 (1), (2), (3) ; 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.1.1. Lettres de voiture paraphées par l’autorité Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
compétente des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.1.2. Certificats de Légalité du (des) fournisseur(s) Oui Réguliers Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irréguliers*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Indicateur 3.2 : L’entité forestière s’assure que les produits spéciaux importés pour être transformés dans ses installations sont accompagnés
des documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives
Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

88
3.2.1. Autorisations d’Importation délivrées par les Oui Régulières Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
autorités compétentes des administrations en réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
charge des forêts et des finances Irrégulières*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Ou

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

3.2.2. Lettres de voiture Internationales visées le Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
long du parcours des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.2.3. Certificats d’Origine et phytosanitaire du Oui Réguliers Exploitation forestière non autorisée dans une forêt du domaine national
pays exportateur réprimée par l’article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 ou
Irréguliers*
Exploitation forestière non autorisée dans une forêt domaniale réprimée
Non par l’article 158 (1) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Ou

Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
de la loi 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre
1981

Indicateur 3.3: L’entité forestière s’assure que les produits spéciaux issus de ses installations sont transportés en toute légalité et sont
accompagnés de tous les documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.

Références législatives, règlementaires et normatives


Articles 127(2), (3) et 128 du décret 95-531

89
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
3.3.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
l’autorité compétente du ministère en charge des Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
forêts pour le transport des grumes et débités par
route Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
3.3.2. Bulletins de spécifications Oui Réguliers Transport sans bulletins de spécification i.e non respect des clauses du
cahier des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier
Irréguliers* 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

3.3.3. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulière Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulière* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

3.3.4. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Douanes compétent (transport par containers) de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage du service forestier Irrégulier*
du lieu de chargement
Non

Critère 4 :
L’entité forestière exploitante/transformatrice respecte ses obligations en matière sociale.

Indicateur 4.1 : L’entité forestière respecte ses obligations en rapport avec le code du travail et les conventions collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives


 Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 Convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène- sécurité et santé etc.)
 Art 49 de la convention collective nationale
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

90
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
4.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulière
CNPS Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Irrégulière* de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

4.1.2. Registres Employeurs visés par Oui


l’administration du Travail Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

4.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui


responsables compétents Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

4.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui


personnel Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

4.1.5. Attestations de formation aux soins de Oui


premier secours délivré aux ouvriers formés. Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Non de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981

Critère 5 :
L’entité forestière transformatrice respecte ses obligations en matière de protection de l’environnement.
Indicateur 5.1 : L’entité forestière transformatrice des produits spéciaux s’est conformée à la législation relative aux études d’impact
environnemental et met en œuvre les mesures d’atténuation identifiées.

références législatives, règlementaires et normatives:


 Articles 3 et 4 de l’arrêté 0069/MINEP du 08 mars 2005
 Décret 0577 du 23 février 2005
 Article 11 (1),(2) de l’arrêté n° 222 du 25 mai 2001
 NIMF (en général)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
91
5.2.1. Certificat de Conformité de l’Etude Oui Régulier de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
d’Impact/Audit Environnemental ou Lettre
d’approbation des TDR Irrégulier*

Non

92
10. UNITE DE TRANSFORMATION DES BOIS (UTB)

Critère 1 :
L’entité transformatrice est juridiquement habilitée
Identification de l’exploitant forestier

Indicateur 1.1 : L’entité transformatrice a une existence juridique et est enregistrée en qualité de Transformateur de bois

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 114 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.1.1. Certificat de domicile (personne physique) Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Registre du commerce établi au Greffe compétent de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulier*
(personne morale)
Non

1.1.2. Autorisation d’implantation et d’exploitation Oui Régulière Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
d’un Etablissement de première classe du la loi 94/01 du 20 janvier 1994 en ces termes : est puni d'une amende de 200
ministère en charge de l’industrie Irrégulière* 000 à 1 000 000 francs CFA et d'un emprisonnement d'un (1) mois à six (6)
mois ou de l'une seulement de ces peines, l'auteur de la violation des normes
Non
définies en matière de transformation ou de commercialisation des produits
Oui Régulier forestiers telles que prévues à l'Article 72 de la même loi ;
1.1.3. Certificat d’Enregistrement en qualité de
Transformateur de Bois du Ministère en
charge des forêts Irrégulier*

Non

1.1.4. Extrait de dépôt des empreintes du Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Marteau Forestier au Greffe de la Cour Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
d’Appel compétente Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
93
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Identification du sous-traitant

Indicateur 1.2 : Lorsque l’entité transformatrice sous-traite l’activité de transformation auprès du titulaire d’un titre forestier, elle dispose en sus
de ceux décrits en 1.1, des documents qui attestent de la régularité de cette situation.

Références législatives, règlementaires et normatives :


 Article 42 de la loi 94/01
 Articles 114 et 140 (1), (2), (3), (4), (5) du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.2.1. Contrat de sous traitance/partenariat Oui Régulier Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Et/ou
Non
Sous-traitance non approuvée par l’administration chargée des forêts
1.2.2. Lettre d’approbation du contrat de sous Oui Régulière
réprimée par l’article 158 (6) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
traitance, délivrée par le ministère en charge des
forêts Irrégulière*

Non

1.2.3. Certificat de domicile Oui Régulier Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
Registre du commerce établi au Greffe compétent la loi 94/01 du 20 janvier 1994
(exploitant) Irrégulier*

Non

1.24. Agrément à la profession forestière accordé Oui Régulier Exploitation sans agrément i.e exploitation non autorisée réprimée par
par l’autorité compétente (exploitant) l’Article 156 (4) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irrégulier*
Falsification ou fraude sur un agrément réprimée par l’Art. 158 (3) de la loi
Non
94/01 du 20 janvier 1994

94
Exercice d’activités d’exploitation après notification de la suspension de
l’agrément i.e Exploitation non autorisée réprimée par l’Article 158 (1) de la
loi 94/01 du 20 janvier 1994

1.2.5. Extrait de dépôt des empreintes du Marteau Oui Régulier Usage frauduleux, contrefaçon ou destruction des marques ou du
Forestier au Greffe de la Cour d’Appel compétente Marteau de l’Etat servant aux marques forestières réprimée par :
(exploitant) Irrégulier*
 l’article 156 (9) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non
 l’article 204 (1d) du Code pénal en ces termes : Amende de 40.000 à
4.000.000 Fcfa et/ou emprisonnement de un à cinq ans ;
 l’article 65 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Régularité du titre

Indicateur 1.3 : L’entité transformatrice ne fait l’objet d’aucune mesure de suspension ou d’interdiction d’activités par
l’administration

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 150 et 152 de la loi 94/01
 Articles 130, 131et 132 du Décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


1.3.1 Oui
Sommiers/fichiers des infractions publiés par les
administrations compétentes Non

Respect des obligations fiscales

Indicateur 1.5 : L’entité transformatrice est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
Loi de finance 2002/003 et suivantes

95
Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles
1.5.1. Attestation de non endettement/redevance Oui Régulière Insuffisance, omission ou dissimulation de déclaration réprimée les
du Centre des impôts compétent ou preuve de Articles L.95 et L.96 de la loi du 19 avril 2002 portant Code général des impôts
moratoire (le cas échéant) Irrégulière*
Absence de déclaration après une mise en demeure réprimée par l’Art.
Non
L.97 Code général des impôts
Oui Régulier
Dépôt après mise en demeure d’une déclaration faisant apparaître un
1.5.2. Titre de patente
Irrégulier* impôt néant ou un crédit réprimé par l’Art. L 99 de la loi du 19 avril 2002
portant Code général des impôts).
Non

Critère 2 : L’entité transformatrice s’approvisionne en bois d’origine légale et respecte ses obligations en
matière de transport des bois.
Indicateur 2.1 : L’entité transformatrice s’assure que les bois achetés sur le marché local pour être transformés dans ses installations sont
accompagnés de tous les documents nécessaires pour attester de leurs origines légales

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 115 (1), (2), (3) ; 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.1.1. Lettres de voiture sécurisées, paraphées par Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
l’autorité compétente des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
2.1.2. Certificats de Légalité du (des) Oui Réguliers Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
fournisseur(s) la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irréguliers*

Non

96
Indicateur 2.2: L’entité transformatrice s’assure que les bois importés pour être transformées dans ses installations sont accompagnés des
documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.
références législatives, règlementaires et normatives
 Articles 127 (2), (3) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.2.1. Autorisations d’Importation délivrées par les Oui Régulières
autorités compétentes des administrations Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
chargées des forêts et des finances Irrégulières* la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Non

2.2.2. Lettres de voiture Internationales visées le Oui Régulières Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
long du parcours des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
Irrégulières* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
2.2.3. Certificats d’Origine et phytosanitaire du Oui Réguliers Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
pays exportateur la loi 94/01 du 20 janvier 1994
Irréguliers*

Non

Indicateur 2.3 : L’entité transformatrice s’assure que les produits bois issus de ses installations sont transportés en toute légalité et sont
accompagnés de tous les documents nécessaires pour attester de leurs origines légales.

références législatives, règlementaires et normatives


 Articles 127 (1) et 128 du décret 95-531

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles

97
Oui Régulière Transport sans la lettre de voiture i.e non respect des clauses du cahier
2.3.1. Lettre de voiture sécurisée et paraphée par des charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128
l’autorité compétente du ministère en charge des Irrégulière* de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
forêts pour le transport des débités par route
Non
Fraudes ou falsification des Lettres de voitures réprimées par l’article 158
(7) de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.
2.3.2. Déclaration spéciale sur bordereau visé par Oui Régulière Défaut de déclaration spéciale des grumes transportées par voie
le responsable compétent en cas de transport par ferroviaire ou sous déclaration i.e non respect des clauses du cahier des
train Irrégulière* charges réprimée par les articles 65 de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de
la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

2.3.3. Certificat d’empotage du service des Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
Douanes compétent (transport par containers) de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
assorti du rapport d’empotage de l’administration Irrégulier*
forestière Ou
Non
Non respect des normes de transformation réprimé par l’article 156 (3) de
la loi 94/01 du 20 janvier 1994

Respect des obligations fiscales

Indicateur 2.4 : L’entité transformatrice est en règle vis-à-vis de ses obligations fiscales et des taxes forestières liées à son (ses) activité(s).

références législatives, règlementaires et normatives


 Article 122 du décret 95-531
 Code général des impôts actualisé (titre 1 chapitre 1, titre 2 chapitre 1, titre 5 chapitre 3) et lois de finance successives
Loi de finance 2002/003 et suivantes

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


2.5.1. Justificatifs de paiement TEU et autres taxes Oui Réguliers Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
forestières si prévues par le cahier de charges, de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
pour l’année en cours et l’année précédant celle de Irréguliers*
vérification Ou
Non
Falsification ou fraude sur tout document présenté pour le calcul d’une
taxe (DF10, Lettre de voiture, CEU, réprimé par l’article 158 (7) de la loi du
20 janvier 1994

98
Défaut de paiement des prélèvements à l’exportation réprimé par les
articles 65 et 163 de la loi 94/01 du 20 janvier 1994.

Critère 3 : L’entité transformatrice respecte ses obligations en matière sociale.


Indicateur 3.1 : L’entité transformatrice respecte ses obligations en rapport avec le code du travail et les conventions collectives du secteur bois.

références législatives, règlementaires et normatives


 Loi n°92/007 du 14 août 1992 portant Code du Travail.
 Code de prévoyance sociale
 La convention collective nationale (avril 2002) des entreprises d’exploitation, de transformation des produits forestiers et activités annexes (exercice du droit syndical, délégué du
personnel, contrat de travail, condition de travail et salaires, hygiène- sécurité et santé etc.)
 Art 49 de la convention collective nationale
 Directives pratiques du Bureau International du Travail (BIT)

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


3.1.1. Attestation de soumission délivrée par la Oui Régulière Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
CNPS de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Irrégulière*

Non

3.1.2. Registres Employeurs visés par Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
l’administration du Travail de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

3.1.3. Règlement intérieur visé par les Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
responsables compétents de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

3.1.4. Procès-verbaux d’élection des Délégués du Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
personnel de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

99
3.1.5. Attestations de formation aux soins de Oui Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
premier secours délivré aux ouvriers formés. de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
Non

Critère 4 : L’entité transformatrice respecte ses obligations en matière de protection de l’environnement.


Indicateur 4.1 : L’entité transformatrice s’est conformée à la législation relative aux études d’impact environnemental et met en œuvre
les mesures d’atténuation identifiées.

références législatives, règlementaires et normatives :


 Décret 0577 du 23 février 2005
 Art 3 et 4 de l’arrêté 0069/MINEP du 08 mars 2005
 Art 11 (1) et (2) de l’arrêté n° 222 du 25 mai 2001

Vérificateurs Constats Infractions et sanctions possibles


4.1.1. Certificat de Conformité de l’Etude Oui Régulier Non respect des clauses du cahier des charges réprimé par les articles 65
d’Impact/Audit Environnemental ou lettre de la 94/01 du 20 janvier 1994 et 128 de la loi 81/013 du 27 novembre 1981
d’approbation des TDR Irrégulier*

Non

*Très important Le caractère irrégulier des différents documents des grilles de légalité ci-dessus constitue soit « le faux et l’usage
du faux » réprimé par l’article 204 du code pénal, soit « le faux en écriture publique » réprimé par l’article 205 du Code pénal, ou
« le faux en écriture privée » réprimé par l’article 314 du Code pénal.

100
101

Checklist de contrôle forestier adapté à la stratégie nationale de contrôle forestier et faunique