Vous êtes sur la page 1sur 73

RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

EPIGRAPHE

« La seule limite à notre épanouissement de demain sera


nos doutes d’aujourd’hui »

(Franklin Delano Roosevelt)

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page i


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

DEDICACE

La Grande Famille

KAYO

Pour l’accompagnement tout au long de mes études

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page ii


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

AVANT-PROPOS

Quand dans les années 1990, l’économie camerounaise affiche un manque sévère
d’agent de maitrise et de cadres nationaux, les instances dirigeantes décident alors d’élargir
l’enseignement supérieur par une formation professionnelle plus diversifiée de moyenne et de
haute qualification.

C’est dans cette dynamique qu’en septembre 1993 s’ouvre l’Ecole Supérieure de
Gestion (ESG) par arrêté n° 78/MINEDUC/SCAFES complété l’arrêté n° 05/0038/MINESUP
du 12 janvier 2005, et l’Institut Supérieure des Technologies Avancées (ISTA) en 2001.

L’école prépare les titulaires du baccalauréat général et technique ou de tout autre


diplôme équivalent aux examens nationaux du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) dans les
filières telles que : Action Commerciale (ACO), Commerce International (CI),
Communication d’Entreprise (CE), Informatique de Gestion (IG), Journalisme (JO),
Secrétariat de direction (SD) et bien d’autres ; et du Diplôme Supérieur d’Etude
Professionnelle (DSEP) dans les filières telles que : Finance et Comptabilité (FIC), Markéting
Commerce Vente (MCV), Ressources Humaines (RH) et notamment Télécommunication et
Réseaux (TR). Pour élargir son champ d’action et de professionnalisme, ESG signe un
partenariat avec l’IUT de Colmar pour préparer les titulaires de Licences professionnel dont
les Réseaux et Télécommunications.

C’est ainsi qu’à la fin de formation, l’étudiant doit effectuer un stage académique et
rédiger un rapport en ce qui concerne la Licence Professionnelle qu’il devra soutenir le
moment venu devant des jury d’examen au titre de l’épreuve orale.

Nous avons effectué un séjour allant du 10 Mai au 10 Aout 2019, au sein de l’entreprise
STARSTEL SARL Ainsi nous avons participés au multiples tâches, entre autre
l’implémentation de la solution Nokia small cell dans les villes puis dans certaines
entreprises. L’idée nous est alors venue tout naturellement d’axer notre étude sur la solution
SMALL CELL afin de conclure notre travail par des propositions pour l’amélioration. Ainsi
nous l’avons intitulé : ETUDE ET IMPLEMENTATION D’UNE BTS SMALL CELLS
D’ORANGE CM : CAS D’ AKWA-DUBAI.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page iii


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

REMERCIEMENTS

Pour mener à bien ce rapport, nous avons bénéficié d’une aide multiforme de certaines
personnes à qui nous voulons témoigner notre profonde sensibilité. Nous profitons ainsi de
l’occasion que nous offre ce paragraphe pour exprimer toute gratitude envers :

 M. TCHATCHOUANG T. Joachim notre encadreur académique


 M. PEKOUMCHE LAH OUSMANOU notre encadreur Professionnelle
 M. Abdelhafid ABOUISSA, pour son soutien et son encadrement
 M. TAGA Rodrigue, Directeur Général de STARSTEL SARL pour nous avoir
permis d’effectuer ce stage ;
 Tout le personnel et corps enseignant de l’IUG pour leur contribution à notre
formation ;
 M. KONLACK Belbien Carlos, pour ses conseils ;
 M. POUGOUE Igor, pour son soutien.
 Tout le personnel de STARSTEL Sarl pour leur accueil.
 MA Maman Chérie Meuve Rose pour son soutien financier et ses conseils.
 Maman Nicole pour son soutien et conseil
 Mes frères et sœurs (Mado, Calvin, Philippe, Joël, Isabelle, Marinette, Benjamin,
Ange)
 Tous nos amis et camarades de la promotion pour leur franche collaboration ;
particulièrement Paolo, Sorelle, Gaston, Armand, Sonny,

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page iv


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

LISTE DES ABREVIATIONS

2G : deuxième génération SFTP: Secure File Transfer Protocol

3G :troisième génération FBBA/C: Flexi Baseband extension module


type A/C
4G : quatrième génération
FPFC: Flexi Power Distribution and Fuses
BTS: Base Station Controler
Outdoor;
FH: Faisceau Hertzien
FPKC/A: Flexi Pole Kit type C/A
FSMF: Flexi Multiradio System
GDC : Communication Générale de Données
Modul F
HLR : Home Local Register
GSM: Globale System for Mobile
MPR: Micro-Wave Packet Radio
IDU/ODU: Indoor/Outdoor Unit
MPT: Micro-Wave Packet Transport
LTE: Long Term Evolution
MS: Mobile Station
Mbps : Mégabit par seconde
MSC: Mobile Scwitching Center
MHz : Mégahertz
RAN: Radio Access Network
RRH: Remote Radio Head
SARL : Société À Responsabilité Limitée
SRAT: Single Radio Access
SRAN : Single Radio Access
UMTS : Universal Mobile Télécommunication
TRX: Transmission Reception
system
WIMAX: Worldwide Interoperability for
SCF: Site Configuration File Microwave Access

EPC: Evolved Packet Core BSC: Base Station Controller

RNC: Radio Network Controller MSS: Microware Switching Service


QAM : Quadrature Amplitude Modulation
ODU : Outdoor Digital Unit
CAN : Convertisseur Analogique Numérique

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page v


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

RESUME

Le présent rapport a été rédigé durant un stage académique de la période allant du 10


Mai au 10 aout 2019 à l’entreprise STARSTEL-SARL dans le but d’allier la théorie et
pratique au professionnalisme. En effet STARSTEL-SARL est une jeune entreprise qui a vu
le jour en 2014 avec pour directeur M.TAGA Gaston Rodrigue. Sous-traitante de
SIMIDEBIS et Prestataire de service d’installation des équipements NOKIA sur les sites
d’orange Cameroun, Elle est située dans la ville de DOUALA plus précisément au quartier
Deido-rue Kotto. Durant notre stage, nous avons effectués plusieurs taches à savoir Upgrade
de capacité à l’Armée de l’Air Française, Maintenance de la liaison FH a la direction
Logistique de BOLLORE, Swap d’antenne et intégration 4G dans le Nord, Implémentation de
la solution NOKIA small cell dans la ville de Douala précisément à AKWA et à la Direction
Générale D’Orange CM. Au cours de ce stage nous avons observé les comportements du
personnel et son organisation à la fin duquel nous avons noté quelques remarques et
suggestions.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page vi


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

ABSTRACT

This report was written during an academic internship from the 10th of May to the 10th
of August 2019 at STARSTEL-SARL in order to combine theory and practice with
professionalism. Indeed STARSTEL-SARL is a young company that was born in 2014 with
for director M.TAGA Gaston Rodrigue. Subcontractor of SIMIDEBIS and Service Provider
of installation and equipment NOKIA on the sites of orange Cameroon, It is located in the city
of DOUALA more precisely in the district Deido-street Kotto. During our internship, we
carried out several tasks namely Upgrade of capacity to the French Air Force, Maintenance of
the FH link to the Logistics Directorate of BOLLORE, Swap antenna and 4G integration in
the North, Implementation of the NOKIA small cell solution in the city of Douala specifically
at AKWA and the General Management of Orange CM. During this internship we observed
the behavior of the staff and their organization at the end of which we noted some remarks
and suggestions.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page vii


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

SOMMAIRE

EPIGRAPHE.....................................................................................................................i
DEDICACE......................................................................................................................ii
AVANT-PROPOS..........................................................................................................iii
.........................................................................................................................................iv
REMERCIEMENTS.......................................................................................................iv
LISTE DES ABREVIATIONS........................................................................................v
RESUME.........................................................................................................................vi
ABSTRACT...................................................................................................................vii
SOMMAIRE.................................................................................................................viii
Table de figures................................................................................................................x
Tableaux..........................................................................................................................xi
INTRODUCTION GENERALE......................................................................................1
PREMIERE PARTIE : CADRE CONCEPTUEL ET GENERALITES..........................2
CHAPITRE 1: PRESENTATION DE L’ENTREPRISE ET DEROULEMENT DU
STAGE........................................................................................................................................3
SECTION 1 : PRESENTATION DE STARSTEL........................................................3
SECTION 2 : DEROULEMENT DU STAGE................................................................7
CHAPITRE 2 : GENERALITE SUR LES RESEAUX MOBILES ET LA
TRANSMISSION PAR FAISCEAUX HERTZIEN................................................................16
SECTION 1 : GENERALITE SUR LA 3G (UMTS) ET 4G (LTE)..............................16
SECTION 2 : GENERALITE SUR LA TRANSMISSION PAR FAISCEAUX
HERTZIENS.............................................................................................................................21
DEUXIEME PARTIE : ETUDE EMPIRIQUE.............................................................26
CHAPITRE 3 : ETUDE ET SURVEY DU SITE D’AKWA-DUBAI...........................27
Section 1 : La solution Micro BTS.................................................................................27
SECTION 2 : SURVEY.................................................................................................35
CHAPITRE 4 : IMPLÉMENTATION DE LA SOLUTION.........................................40
SECTION 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LA BTS SMALL CELLS
...................................................................................................................................................40
SECTION 2 : TEST EFFECTUE, REMARQUES ET SUGGESTIONS......................50
CONCLUSION GENERALE........................................................................................55
Annexe...........................................................................................................................vii
.........................................................................................................................................ix
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES........................................................................ix
Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page viii
RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Table de Matières...........................................................................................................x

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page ix


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Table de figures

Figure 1: Organigramme de l’entreprise.....................................................................4


Figure 2: plan de localisation de l'entreprise...............................................................7
Figure 3:Pylônes (mât, auto-stables, haubané)..........................................................10
Figure 4: Exemple d'un site............................................................................................10
Figure 5: RFM..............................................................................................................11
Figure 6: FPFC et FPKC.............................................................................................11
Figure 7: Câble d'alimentation bleu/noir, power......................................................12
Figure 8 : Fibre optique et jumpers............................................................................12
Figure 9 : Le panel........................................................................................................12
Figure 10 : Exemple d'antenne de transmission 0.6m...............................................13
Figure 11: FSMF...........................................................................................................14
Figure 12 lOCAL PLINTH + FMFA..........................................................................14
Figure 13 : Architecture réseau 3G............................................................................17
Figure 14:Schéma de la transmission.........................................................................22
Figure 15 : Modulation QAM......................................................................................23
Figure 16 : démodulateur QAM..................................................................................23
Figure 17 : Alignement.................................................................................................24
Figure 18: Drive test zone............................................................................................28
Figure 19 : Valeur moyenne du Débit 3G..................................................................28
Figure 20: Valeur moyenne du Débit 4G...................................................................28
Figure 21:Specifications générales 3G........................................................................30
Figure 22 : CARACTERISTIQUE MICRO BTS 3G...............................................31
Figure 23 : DIFFERNTES PARTIE ET VUE DE LA MICRO BTS 3G ET 4G....31
Figure 24:Specifications générales 4G........................................................................32
Figure 25:Plage de fréquence pour les 15 et 18GHZ utilisée chez OCM................33
Figure 26:Interface Pathloss........................................................................................33
Figure 27:Bilan de Liaison...........................................................................................34
Figure 28 : Small site Minisite-Dubaï avec les macros BTS.....................................35
Figure 29 : EMPLACEMENT DU SITE....................................................................37
Figure 30: Antenne et Radio........................................................................................39
Figure 31 : Matériels pour l’installation....................................................................40
Figure 32 : Site avant installation...............................................................................41
Figure 33 : MSS-O fixée et connectée.........................................................................42
Figure 34 : Etapes d’accès au 9500MPR JUSM........................................................43
Figure 35 : Capture interface MSS-O........................................................................43
Figure 36 : Fenêtre de la configuration des Radio....................................................45
Figure 37 : Fenêtre niveau de champ.........................................................................46
Figure 38 : Fixation des modules................................................................................47
Figure 39 : Drive test route..........................................................................................52
Figure 40 : Les valeurs du site fermé et ouvert de la 3G..........................................52
Figure 41 : Les valeurs du site ferme et ouvert de la 4G..........................................53

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page x


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Tableaux

Tableau 1: Travaux effectués durant le stage..............................................................8


Tableau 2 : Caractéristiques du LTE-advanced........................................................21
Tableau 3: le degré d'utilisation de service dans la zone..........................................29
Tableau 4: Bilan de liaison...........................................................................................29

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page xi


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

INTRODUCTION GENERALE

La communication est un moyen d’échange d’information. Ainsi, la


télécommunication permet cet échange à de plus grande distance, et ceci peut se faire par
téléphonie mobile qui allie une communication à distance avec une aise de mobilité. De ce
fait, enfin de pouvoir mettre cette ressource à la disposition de tous, tout opérateur mobile ce
doit de couvrir le territoire national de son réseau et ainsi offrir des services de voix de
messagerie à tous ses abonnés. Avec un monde où la technologie est en plein évolution, à ces
services on rajoutera le transfert de fichiers qui, devenant de plus en plus importants, demande
une augmentation de la capacité du réseau.

C’est dans cette optique qu’Orange Cameroun œuvre pour recouvrir le territoire
camerounais de son réseau et met à la disposition de ces abonnés une possibilité d’allier à la
fois transfert de la voix et transfert des données à haut débit. Pour ce faire Nokia, partenaire
d’Orange CM, offre des équipements permettant la livraison de ces services. Le défi étant de
taille, ce dernier sous-traite avec plusieurs entreprises pour différentes opérations dont
l’installation de nouvelle station de télécommunication mobile et la mise à jour tant des
équipements, que la capacité. Parmi ces sous-traitants, Nokia compte SIMIDEBIS ,à son tour
compte STARSTEL SARL une entreprise de jeune Camerounais, C’est dans les locaux de
cette structure situé à Deido-Douala-Cameroun que nous passions un stage académique allant
du 10 mai au 10 août 2019 dans le service technique chargé d’assurer les différentes
opérations à mener sur site.

Ainsi, ce rapport met en exergue l’étude et implémentation d’une BTS Small Cells
d’Orange CM afin de répondre aux défis de l’opérateur. Pour ce faire, nous débuterons dans
la première partie par la présentation générale de STARSTEL SARL et les généralités sur le
réseau mobile. Ensuite dans la deuxième partie nous allons étudier et présenter l’installation
des stations de base puis les différent tests et résultats, enfin les remarques et suggestions.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 1


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

PREMIERE PARTIE : CADRE CONCEPTUEL ET GENERALITES

Il sera question pour nous ici dans un premier temps de présenter l’entreprise ; de
spécifier sa création et son fonctionnement ; de relater également en quelques mots nos
séjours passés à l’entreprise et dans un second temps parler des généralités du réseau mobile.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 2


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

CHAPITRE 1: PRESENTATION DE L’ENTREPRISE ET


DEROULEMENT DU STAGE

Dans ce chapitre nous verrons son fonctionne depuis sa création jusqu’aujourd’hui,


puis par la suite nous survolerons les jours passés en leur compagnie.

SECTION 1 : PRESENTATION DE STARSTEL

STARSTEL-SARL est une entreprise crée au Cameroun en 2014, donc le Directeur


General se nomme M.TAGA Gaston Rodrigue. Elle est basée à Douala plus précisément à
Deido à quelques mètres venant du carrefour trois boutiques sous la rue Kotto ; mais une autre
succursale au Niger précisément à Niamey crée en 2018 œuvrant dans le domaine de la
Télécommunication, des Réseaux, de l’Électronique, l’Électricité et Marketing. Elle répond
au numéro 690202086. Et pour plus d’information aller sur son site en ligne au www.starstel-
sarl.com.

En fait l’entreprise STARSTEL-SARL est une sous-traitante de l’entreprise


SIMIDEBIS LTD et TELEINFRA qui à leur tour travaille pour l’entreprise NOKIA
équipementier d’ORANGE-CAMEROUN. STARSTEL-SARL est une entreprise très active
car elle donne aux clients un support de service varié dans l’industrie de la
Télécommunication.

1.1 ORGANISATION ET SERVICES DE STARSTEL-SARL

1.1.1 Organisation

L’entreprise STARSTEL SARL est principalement structurée de la manière suivante:

 Le directeur General qui s’occupe des tâches administratives, critique et


approuve les travaux ;
 PM (Projet Manager) : est la personne responsable d'un ou de plusieurs projets
spécifiques au sein d'une l’entreprise.
 TPM (Technical Projet Manager) : Est chargé de gérer les projets avec une
supervision descendante, du début à la fin. Ils doivent s'assurer que tous les
projets respectent les normes de budget, de calendrier. Il doit également élaborer

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 3


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

des plans de projet qui répondent aux besoins des clients avec les objectifs de
l'entreprise, et coordonner les gestionnaires d'équipe et le personnel technique à
toutes les étapes du projet ;
 Roll Out Manager : Planifie et gère des activités de déploiement pour tout ou
partie d'un projet client, assure que le projet est livré dans la portée des
obligations contractuelles et dans les coûts prévus, le temps et la qualité requise.
 Le Secrétariat General qui est l’intermédiaire entre le directeur général et les
sous directeurs de l’entreprise ;
 Un Service Technique : qui est compose de techniciens et ingénieursqui
s’occupent des missions confiées à l’entreprise en se regroupant en équipe. C’est
dans ce service que nous exerçons.
 Un service de qualité : qui révise le travail fait en cour de mission afin de
détecter des erreurs possibles pouvant faire rejeter le travail par le client. Ainsi,
si erreur est faite il contacte le service technique en vue de réajustement.

MANAGER
DIRECTOR

Technical
PROJECT
Projet
MANAGER
Manager

CONTROLER Roll Out Quality


BUDJECT Manager Manager

Supervisor

Technician Technician

Figure 1: Organigramme de l’entreprise

1.1.2 Services

STARSTEL-SARL, dans un cadre générale, offre des services dans les domaines tel
que :
Télécommunications

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 4


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 TRANSMISSION(MW)
o Installation, mise en service et maintenance des liens FH : BTS, BSC,
MSC
o Installation des BSC et MSC,
o Upgrade de capacité/version etc.
 RADIO :
o Installation, mise en service et maintenance des BTS ;
o Basculement 2G/3G
o  Extension 4G
o SWAP : Changement des équipements
 DRIVE TEST
o Consiste à faire des tests sur le trafic

Technologie de l’information

 Ingénieries des systèmes et réseaux.


 SMALL CELL (installation des micros BTS)
 DCN (mise en supervision des équipements réseaux)

Développent des applications


 Développement d’une ERP (progiciel de gestion intégré)
 WEB (développement web et e-commerce)

Électriques / électroniques

 Installation électrique.

Marketing
 Commercialise les Smartphones de marque X-Touch

1.2 ENVIRONNEMENT INTERNE ET EXTERNE DE L’ENTREPRISE

1.2.1 Environnement interne

De façon générale l’environnement au sein de l’entreprise est agréable avec une


ambiance plutôt joyeuse sans s’adonner à un laisser-aller, car il y’a des moments où la
pression du travail se fait ressentir. Ainsi, on comprend bien qu’il est nécessaire de trouver un
juste milieu entre la camaraderie tant entre responsable et employés que entre employés eux-

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 5


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

mêmes. Sur site la même humeur entre équipiers se fait ressentir. Aussi, il peut apparaitre un
certain niveau de sérieux beaucoup plus pesant dans le cas où il survient des difficultés dans
la mission.

1.2.2 Environnement externe

1.2.2.1 Les concurrents

Au Cameroun et plus précisément à Douala, STARSTEL SARL compte parmi ses


concurrents :

 TELIS situé à Logpom ;


 SAGEMCOM situé à Bonamoussadi ;
 SMART COOPORATION à Ndogpassi 2

1.2.2.2 Les partenaires

En tant qu’entreprise sous-traitante, STARSTEL SARL est en partenariat avec


plusieurs entreprises à savoir :

 SIMIDEBIS
 ERICSSON
 NOKIA
 HUAWEI
 IHS

1.2.3 Localisation Géographique de l’entreprise

STARTEL SARL est situé à Douala plus précisément à Deido à quelques mètres
venant du carrefour trois boutiques sous la rue Kotto. Nous illustrons mieux cette localisation
avec une figure.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 6


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 2: plan de localisation de l'entreprise

SECTION 2 : DEROULEMENT DU STAGE

1.1 Activités réalisées

Pendant notre stage à STARSTEL SARL, des compétences ont étés ajoutées à notre
degré de connaissance ceci pendant la période allant du 10/05/2019 au 10/08/2019. Nous
présenterons les activités effectuées dans le tableau ci-dessous.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 7


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Tableau 1: Travaux effectués durant le stage

Période Activités

 Présentation de l’entreprise par le Roll Out


Manager
 Différents test en transmission dans le
Du 10/05/19 au 15/06/19 laboratoire
 Assistant du First Level Maintenance de la
région du Littoral pendant ses
interventions sur les liaisons FH telles que
Bolloré et L’Armée de l’air française

 Implémentation d’une BTS small cell à


Du 17/06/19 au 16/07/19 Douala-Akwa
 Mission au Nord du Cameroun, avec pour
but swap d’antenne et intégration 4G
 Implémentation des small cell afin
Du 19/07/19 au 10/08/19
d’optimiser la couverture réseau 3G et 4G
à la direction Générale d’Orange
Cameroun

1.3 DESCRIPTION DU DEROULEMENT DU STAGE

1.3.1 Prise de contact

Notre stage avait débuté le 10 mai 2019 par un accueil chaleureux du Roll-Out manager
qui nous a présente d’une manière brève tout le personnel l’entreprise, et nous a parlé des
télécommunications en générale. L’entreprise effectuant des prestations de services dans
divers domaines, nous fûmes dirigés vers le Roll-Out Manager qui nous a fait un récapitulatif
sur les activités menées dans par l’entreprise. Par la suite, il nous a attribué à chacun nos
encadreurs, des tâches spécifiques dans le but d’améliorer nos compétences dans le domaine
des réseaux et télécommunication tout au long de notre passage au sein de l’entreprise.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 8


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

1.3.2 Définition de quelques Travaux effectues

Comme décrit dans le tableau ci-dessus, nous avons effectué plusieurs taches et avons
effectivement fait plusieurs trainings pour nous préparer aux travaux du terrain à savoir :

 Nous avons fait le training sur le MPR, en effet le MPR (Microwave Packet
Radio) est une technologie, il permet la transmission par faisceau hertzien ; de
plus sur un MPR, on distingue plusieurs slots donc le slot 1 et le slot 2 sont
réservés aux cartes core dans lesquelles on insère les cartes flash ; on distingue
plusieurs types de MPR, tels que :
 Le MSS8 (Microwave Switching Service 8) : qui a 8 slots donc 4 sont
réservés à la fibre optique, et 4 sont réservés au port Ethernet. Une
connexion FAN pour le système de refroidissement, une connexion pour
l’alimentation. Les voyants lumineux pour la signalisation des alarmes
allant des alarmes mineures aux alarmes majeures.
 Le MSS4 (Microwave Switching Service 4) : qui à 4 slots donc 2 sont
réservés à la fibre optique, et 2 slots sont réservés au port Ethernet une
connexion FAN pour le système de refroidissement une connexion pour
l’alimentation. Les voyants lumineux pour la signalisation des alarmes
allant des alarmes mineures aux alarmes majeures
 Le MSS1 (Microwave Switching Service 1) : qui a un slot une connexion
FAN pour le système de refroidissement une connexion pour
l’alimentation deux ports pour les connections analogiques utilisées dans
les anciens systèmes de communication. Les voyants lumineux pour la
signalisation des alarmes allant des alarmes mineures aux alarmes
majeures.
 Le MSS0 (Microwave Switching Service 0) : qui n’a aucun slot.

 Nous avons également fait l’étude d’un site et les différents pylônes qui
existent :
 Un pylône de télécommunications, est un support généralement
métallique utilisé pour supporter les équipements de télécommunications
(radio, panel, antennes, les jumpers, les fibres optiques). Il existe 03
types de pylônes de télécommunications à savoir :
 Les mâts

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 9


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 Les pylônes auto- stables


 Les pylônes haubanés

Figure 3:Pylônes (mât, auto-stables, haubané)

Un mât pylône auto-stable un haubané

 Un site est constitué d’un pylône sur lequel sont montées des antennes et
radios, d’une baie d’alimentation et d’une baie où l’on place les
équipements indoor.

Baie
d’alimentation

Figure 4: Exemple d'un site

Nous avons fait l’étude de quelques équipements qu’on retrouve généralement sur site :

Les Différents Equipements outdoor

 RFM (Radio Frequency Module)

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 10


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

C’est une radio chargée de contenir les signaux issus des panels dans une bande de
fréquence. Il permet également de moduler, amplifier, filtrer et enfin démoduler le signal qui
sera par la suite envoyé au niveau du FSMF. Il existe plusieurs types de RFM selon les
technologies à savoir : le FXDB pour la 2G 900, le FXED pour la 2G 1800, 4G 1800 et la
FRGU pour la 3G 2100.

Figure 5: RFM

 FPFC (Flexi Power distribution and Fuses outdoor Module) et FPKC (Flexi
pole kit type c)

Le FPFC est un dispositif qui permet d’alimenter les RFM. Il tire sa source dans le
cabinet (LRO) sur un disjoncteur à 63A ; et le FPKC est un dispositif sur lequel on fixe les
RFM et le FPFC en hauteur sur le support.

Figure 6: FPFC et FPKC

FPFC FPKC

 Les Câbles (d’alimentation bleu/noir, power)

Le câble d’alimentation bleu/noir permet d’alimenter les FSMF. Il est connecté sur le
FSMF et en indoor sur un disjoncteur de 16A ; En Télécommunication, le câble bleu
correspond à la borne négative et a une tension de -48v, et le câble noir correspond à la borne
positive et a une tension de 0V. De plus, Il en existe deux types de câbles power : le câble
power de 25mm pour alimenter le FPFC et celui de 6mm pour alimenter les RFM.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 11


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Câble d’alimentation bleu/noir câble


power

Figure 7: Câble d'alimentation bleu/noir, power


 La Fibre
optique et Les Jumpers ou bretelles

La fibre optique c’est un support de transmission. Il est connecté aux RFM et en indoor
sur le FSMF. Tandis que, les jumpers sont des guides d’ondes. Ils permettent d’interconnecter
les RFM aux antennes sectorielles.

Fibre optique Jumpers

Figure 8 : Fibre optique et jumpers

 LES PANELS

Ce sont les dispositifs qui transforment l’énergie électrique en énergie


électromagnétique et vice- versa. Ils sont encore appelés antennes sectorielles dont l’angle
d’ouverture est de 120 degrés. Pour recouvrir toute une zone, il faut 3 antennes pour 03
secteurs (une antenne par secteur) afin de couvrir une zone de 360 degrés.

Figure 9 : Le panel

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 12


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 LES ANTENNES DE TRANSMISSION


Les antennes de transmissions sont des antennes directionnelles utilisées pour des
liaisons point à point On distingue plusieurs types d’antennes en fonction de leur diamètre.
Plus le diamètre est grand plus la portée de l’antenne est aussi grande. Nous avons les
diamètres suivants : 0.3 ; 0.6 ; 0.9 ; 1.20 ; 1.80 ; 2.40 ; 3 ; 3.1 avec pour unité le mètre (m).

Figure 10 : Exemple d'antenne de transmission 0.6m

Les Différents Equipements indoor

 FSMF (Flexi System Module F-version)

C’est un système module qui permet de traiter le signal issu des RFM et l’acheminer
vers le MSS8 ; il est jacké au disjoncteur de 16A. C’est un équipement très flexible car un
FSMF peut faire plusieurs technologies c’est-à dire retrouver à la fois la 2G, la 3G et la 4G
dans un seul FSMF. Ce système module à plusieurs ports tels que :

 le DC out : c’est la carte qui alimente la carte secondaire du FSMF ;


 le port LMP : qui permet la connexion du système module à l’ordinateur par
l’intermédiaire d’un câble Ethernet ;
 le port EIR /RF : c’est le port de transmission sur laquelle on jacke la fibre
optique ;
 le port RF/EXT : c’est le port dédié à la fibre optique ;
 le port SRIO : c’est le port qui permet d’interconnecter deux systèmes modules ;
 le port BB EXT (Bande Base Extension) : ce port interconnecte le système
module à la carte ajoutée permettant d’augmenter la capacité du système
module ;
 le port EAC : il est dédié pour l’alarme externe ;
 le port EIF1 : c’est le port dédié à la transmission au quel on jack le Câble
Ethernet.
 le port EIF2 : c’est le port dédié à la transmission par fibre optique.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 13


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 11: FSMF

 Le local plinth + FMFA (Flexi Mounting Kit for Floor, Wall


and Pole) et Le vert/jaune

C’est un support sur lequel est fixé et le(s) FSMF. On le fixe au sol proche du cabinet.
C’est le câble de mise à la terre. Il protège les équipements contre la foudre et le tonnerre.

Figure 12 lOCAL PLINTH + FMFA

1.4 PRESENSANTATION DU PROJET

STARSTEL SARL comme son nom l’indique est une entreprise qui fait dans le
domaine des télécommunications et réseaux avec en bonus une branche commerciale basée
sur la vente des smart phones XTOUCH. Elle est plus active dans le déploiement de la macro
et micro BTS, Nous avons donc eu à étudier et déployer une station BTS small cells d’Orange
Cameroun de son équipementier Nokia

1.4.1 Etude de l’existant

Le réseau d’accès de l’opérateur ne comporte que des macro BTS , il existe des zones
urbaines et lieu de concert ayant une concentration de personne considérable, avec ces macro,
il y a existence des zones d’ombre ,la capacité est limitée ,il y a saturation d’où le mauvais
débit.

1.4.2 Problématique

 Comment augmenter la capacité, pour une période bien précise d’une zone à forte
concentration de population devant accueillir un évènement à un moment donné
(match de football, concert, …) ?
 Comment optimiser le débit des Réseaux mobiles 3G et 4G ?

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 14


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

1.4.3 Objectifs

Nous avons des objectifs à atteindre à la fin de notre implémentation :

 Etudier, dimensionner et installer une Small cell pour Offrir un très haut débit
avec les technologies 3G et 4G dans les zones rurales

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 15


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

CHAPITRE 2 : GENERALITE SUR LES RESEAUX MOBILES ET LA


TRANSMISSION PAR FAISCEAUX HERTZIEN

Ce chapitre sera consacré à la technologie 3G et 4G, puis nous présenterons le moyen


de transmission FH

SECTION 1 : GENERALITE SUR LA 3G (UMTS) ET 4G (LTE)

2.1 La troisième génération des réseaux mobiles

La troisième génération de réseaux mobiles (3G) regroupe deux familles de


technologies ayant connu un succès commercial : l’UMTS (Universal Mobile
Télécommunications System), issu du GSM et largement déployé autour du globe, et le
CDMA2000, issu de l’IS-95 et déployé principalement en Asie et en Amérique du Nord. Les
interfaces radio de ces deux familles reposent sur des caractéristiques techniques proches,
notamment un schéma d’accès multiples à répartition par les codes (CDMA). Dans ce qui
suit, nous nous concentrons sur l’UMTS, car c’est cette famille de technologies qui va donner
naissance au LTE.

1.4.4 Le réseau UMTS

1.4.4.1 Généralités

En intégrant à l’origine les services multimédia à haut débit (2 Mbit/s), l’UMTS


(Universal Mobile Télécommunication System) constitue l’évolution naturelle des systèmes
de communication entre mobile.

Les bandes de fréquences allouées à l’UMTS se situent autour de 2 GHz avec une
largeur de bande de 230 MHz. Les débits offerts à une station sont directement en relation
avec la taille d’une cellule :

 De 144 à 384 Kbit/s en zone rurale pour des mobiles dont la vitesse de
déplacement est inférieure à 500 km/s;
 De 384 à 512 Kbit/s en zone urbaine pour des vitesses de déplacement
inférieures à 120 km/s ;
 Jusqu’à 2 Mbit/s à moins de 10 km de la base radio.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 16


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

L’UMTS est basé sur la technique d’accès multiple WCMDA(Wideband CDMA) qui
consiste à exploiter une plus large bande de fréquence pour envoyer un grand nombre de
données par paquet.

1.4.4.2 Architecture générale du réseau

L’UMTS comprend deux grandes parties : le réseau d’accès appelée l’UTRAN et le


réseau cœur

Figure 13 : Architecture réseau 3G

1.4.4.3 Le réseau d’accès

C’est le réseau qui prend en charge le contrôle et la gestion des ressources radio, il
permet l’échange d’information entre le terminal mobile et le réseau cœur. L’UTRAN est
composé du RNC (Radio Network Controller) et de la Node B correspondant respectivement
aux BSC et BTS du réseau GSM. Ces deux entités forment le RNS (Radio Network
Subsystem).

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 17


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

1.4.4.3.1 Le node B

Il effectue des fonctions semblables à celle de la BTS (Base transeiver Station) des
réseaux GSM et GPRS. Il gère principalement la couche physique de l’interface air (le codage
du canal, L’entrelacement, l’adaptation du débit et l’étalement).

1.4.4.3.2 Le RNC (Radio Network Controller)

Le rôle principal du RNC est de router les communications entre le nœud B et le réseau
cœur de l’UMTS. Il travaille au niveau des couches 2 et 3 du modèle OSI (contrôle de
puissance, allocation de codes). C’est le point d’accès pour l’ensemble des services vis-à-vis
du réseau cœur.

1.4.4.4 Le réseau cœur

Le réseau cœur CN regroupe l’ensemble des équipements assurant les fonctions telles
que le contrôle d’appels, le contrôle de la sécurité et la gestion de l’interface avec les réseaux
externes. Ces derniers se scindent en deux catégories : celle des réseaux circuit (Réseau
Numérique à Intégration de Service RNIS) et celle des réseaux paquet (réseau Internet)

Les limites de l’UMTS

Malgré tous les espoirs mis sur ce nouveau standard de réseaux, l’UMTS présente
plusieurs inconvénients dont principalement :

 Prix de licence élevé.


 Effort de développement important à fournir par les équipementiers.
 Effort important à fournir par les opérateurs.
 Changement des équipements usagers.
 Concurrent du WiMAX (30 Mbits/s).

1.4.5 Le HSPA

L’innovation principale du HSPA concerne le passage d’une commutation circuit sur


l’interface radio à une commutation par paquets. L’allocation dynamique des ressources est
effectuée par la fonction d’ordonnancement ou scheduling en fonction de la qualité
instantanée du canal radio de chaque UE. Le débit instantané étant accru via l’utilisation de
modulation à plus grand nombre d’état.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 18


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

La modulation 16-QAM (16Quadrature Amplitude Modulation) est introduite pour la


voie descendante. Pour la voie montante une modulation QPSK a était introduit. Afin de
réduire la latence du système en cas de perte de paquets, un nouveau mécanisme de
retransmission rapide des paquets erronés, appelé HARQ(HybridAutomaticResponsereQuest),
est définit entre l’UE et la station de base. Ces évolutions offrent aux utilisateurs des débits
maximum de 14,4 Mbit/s en voie descendante et de 5,8 Mbits/s en voie montante, ainsi
qu’une latence réduite.

1.4.6 Le HSPA+

L’amélioration des débits de la capacité est rendue possible par l’introduction de


nouvelles techniques. En voie descendante, la modulation 64-QAM est désormais prise en
charge, de même que la modulation 16-QAM en voie montante. En complément, une cellule
peut transmettre des données à un utilisateur sur deux porteuses simultanément en voie
descendante, à l’aide de la fonctionnalité DC HSDPA (Dual Carrier-HSDPA). Par conséquent
les débits fournis à l’utilisateur sont potentiellement doublés

1.5 La quatrième génération

Dans le début des années 2000, plusieurs opérateurs mobiles et équipementiers


télécoms et organisations se sont réunies dans le but de développer un réseau de mobile dit 4G
pour 4èmegénération basée sur la 3G. Le principal avantage de ce nouveau standard est de
permettre des débits pouvant aller jusqu'à 1 Gigabit/s en vitesses fixes (stable), et 100 Mbit/s
pour les utilisateurs mobiles. Par définition, la 4G assure la convergence de la 3G avec les
réseaux de communication radio fondés sur le protocole IP. La connexion devra être possible
quel que soit le mode de couverture.

1.5.1 Réseau LTE

L’idée et le projet pour développer la technologie LTE (Long Term Evolution) sont
menés par l'organisme de standardisation 3GPP visant à rédiger les normes techniques de la
future quatrième génération en téléphonie mobile.

Cette technologie a comme but de permettre le transfert de données à très haut débit.
En théorie, elle permet d'atteindre des débits de l'ordre de 50 Mb/s en lien montant et de 100
Mb/s en lien descendant avec une portée plus importante, un nombre d'appels par cellule
supérieur et un temps de latence plus faible.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 19


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

LTE implique de modifier le cœur du réseau et les émetteurs radio. La norme LTE
définie par le consortium 3GPP1, a d'abord été considérée comme une norme de troisième
génération « 3.9G » (car proche de la 4G), spécifiée dans le cadre des technologies 2000, car
dans les « versions 8 et 9 » de la norme, elle ne satisfaisait pas toutes les spécifications
techniques imposées pour les normes 4G par l'Union internationale des télécommunications
(UIT).

1.5.2 Le réseau LTE-A

La LTE-A (Long Term Evolution - Advanced) est considéré comme étant la 4.5G ou
bien la passerelle entre la LTE (4G) et la 5G. La LTE-A a été introduit par la 3GPP dans la
Release 10 (RL10) qui a vu le jour dans les années 2012.

LTE Advanced est donc une évolution de la norme LTE avec des compléments
fonctionnels qui permettent une introduction progressive des nouvelles fonctions dans les
réseaux LTE préexistants.

Cette technologie a été créée afin de booster la LTE en termes de débit, temps de
latence, capacité, couverture et diminuer l’interférence surtout dans le sens ascendant. La
LTE-A est considéré par les connaisseurs du domaine de la télécommunication comme la vrai
4eme génération ; car c’est avec les facteurs introduit dans cette 3GPP RL10 qu’on a pu
obtenir de meilleures performances.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 20


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Tableau 2 : Caractéristiques du LTE-advanced

SECTION 2 : GENERALITE SUR LA TRANSMISSION PAR


FAISCEAUX HERTZIENS

Un faisceau hertzien est un système de transmission de signaux entre deux points fixes
distants. Il utilise comme support les ondes radioélectriques, avec des fréquences porteuses de
1 GHz à 40 GHz (domaine des micro-ondes), très fortement concentrées à l'aide d'antennes
directives.

1.1 Principe d’une transmission FH

On entend ici par transmission FH l’acheminement des données de la BTS à la BSC


par ondes Hertziennes. L’interface de connexion entre la BTS et la BSC est appelé l’interface
A-bis utilisant des connexions E1 (2Mbps).Néanmoins, la circulation de l’information se
définie par la communication entre les sites (caractérisés par la présence d’un module de
transmission sur la BTS), nous pouvons donc représenter cette communication de la même
manière qu’une conversation entre deux personnes
Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 21
RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 14:Schéma de la transmission

En effet, les détails de la conversation entre deux personnes reviennent entre la


communication entre deux sites.

1.5.3 Production et mise en forme du signal

1.5.3.1 Production

Lorsque nous parlons, il existe une source de l’information que nous avons transmise,
en générale c’est un besoin traduisant un service attendu ou demandé. Cette information sera
par la suite traiter et envoyer au niveau du circuit vocal pour la mise en forme. De la même
manière il existe une source du l’information gérée par la BTS, cela peut venir de la BTS elle-
même (de son sous-système radio) ou d’une autre BTS. Ici, l’équipement de transmission (le
MSS que nous verrons plus tard) va router l’information vers un autre site, la mise en forme
étant fait au préalable par l’ODU.

1.5.3.2 Mise en forme du signal: Modulation et démodulation

On utilise une modulation QAM (Quadrature Amplitude Modulation). C’est une forme
de modulation d’amplitude par modification d’une porteuse en phase (In phase) et déphasée à
90o (in Quadrature) que module deux signaux a(t) et b(t).

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 22


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 15 : Modulation QAM

Lorsque le signal m(t) est obtenu par une combinaison de deux porteuses en quadrature
modulées en amplitude par des symboles ak et bk indépendants, cela simplifie la modulation et
la démodulation. En effet, pour le modulateur le train binaire entrant {ik} est facilement divisé
en deux trains {ak} et {bk}.

La réception d’un signal QAM fait appel à une démodulation cohérente et par
conséquent nécessite l’extraction d’une porteuse synchronisée en phase et en fréquence avec
la porteuse à l’émission. Le signal reçu est démodulé dans deux branches parallèles, sur l’une
avec la porteuse en phase et sur l’autre avec la porteuse en quadrature. Les signaux démodulés
sont convertis par deux CAN, puis une logique de décodage détermine les symboles et
régénère le train de bits reçus.

Aig
uillage

Figure 16 : démodulateur QAM

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 23


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Cette partie est exclusivement faite dans le MPT

1.5.3.3 La transmission

Lorsque deux personnes parlent, le plus important est de savoir si le message peut
passer. Ainsi il est important de voir un certain nombre de points importants pour établir une
bonne communication.

Premièrement la langue, il est important que les deux interlocuteurs parlent dans une
même langue. De même les BTS doivent parler dans la même langue à savoir ici qu’elles
doivent traiter le signal de la même manière et utilisé un même couple de fréquence.

Maintenant vient l’amplitude de la voix. Il ne faudrait pas qu’elle soit très faible au
risque de ne rien entendre ou qu’elle soit très forte au risque d’abîmer les tympans. Ceci
dépend donc de la distance des deux et de leur capacité auditive. De même on définit une
puissance d’émission (Tx Power) adapté à la distance intra-site (mesuré en chemin droit)
et à la capacité des antennes.

Un détail aussi important lors d’une conversation : On regarde celui à qui on parle.
Pour les sites, cela signifie que les antennes doivent être en visibilité directe.

Figure 17 : Alignement

1.5.3.4 Les Obstacles ou Problèmes

Déjà avec ces éléments on pourrait établir une bonne communication. Mais ceci serait
vrai dans un espace clos. Ce qui n’est pas facile à trouver pour les humains et encore moins
pour les BTS. Car il existe des éléments qui sont problématique à la communication. :

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 24


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

1.5.3.4.1 Les pertes :

Il est vrai que ces phénomènes ne sont pas vraiment perceptibles pour un signal auditif,
mais il n’en est pas de même pour la propagation des du signal. En effet, du circuit de mise en
forme de l’émetteur au circuit de traitement du récepteur, le signale subit différents types de
perte : pertes en ligne, pertes en espace libre etc… ces dernières dépendent de
l’environnement (climat, température etc…) dans lequel est transmis le signal.

1.5.3.4.2 Les Bruits :

Ceux-ci sont présent partout tant chez les humains que pour tout type de transmission
(filaire, rayon X, hertzien etc…). Ceux-ci dégrade le signale en venant s’y superposé
entrainant ainsi l’augmentation du taux d’erreur lors de la transmission, et donc la forte
possibilité de recevoir des informations erronées.

1.5.3.4.3 Les interférences :

C’est un phénomène de gêne. Deux signaux s’interfèrent lorsque ceux-ci se propage à


la même fréquence. C’est comme avoir une troisième personne qui parlait en même temps que
vous, à la même fréquence. Ainsi avant l’alignement, il est impératif de savoir si oui ou non
on est en interférence avec une autre personne. Le test le plus simple serait que l’un des
interlocuteurs se taise et que l’autre pose une question, s’il reçoit une réponse c’est qu’il fait
interférence à une autre conversation existante, le même procédé se fait sur le deuxième
interlocuteur: ceci constitue le test d’interférence.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 25


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

DEUXIEME PARTIE : ETUDE EMPIRIQUE

Dans cette deuxième partie, nous allons étudier la solution puis faire le Survey sur le
site et enfin donner les différentes étapes de l’installation de notre small cells

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 26


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

CHAPITRE 3 : ETUDE ET SURVEY DU SITE D’AKWA-DUBAI

Ce chapitre sera reparti en deux sections, la solution Micro bts et survey du site

SECTION 1 : LA SOLUTION MICRO BTS 

La BTS est un ensemble d'émetteurs-récepteurs. Elle gère les problèmes liés à la


transmission radio (modulation, démodulation, égalisation, codage correcteur d'erreur...). Le
placement et le type des BTS déterminent la forme des cellules. Elle réalise aussi des mesures
radio pour vérifier qu'une communication en cours se déroule correctement (évaluation de la
distance et de la puissance du signal émis par le terminal de l'abonné): Ces mesures sont
directement transmises à la BSC. Le choix du type de BTS se fait suite aux études et
dimensionnement fait sur le site à couvrir ou à optimiser.

1.6 Etude cotée Radio

L’un des plus grands défis des opérateurs aujourd’hui est la couverture et l’optimisation
des zones isolées et rurales, notamment pour offrir du très haut débit avec les technologies 3G
a un débit minimal de 30 Mbps et la 4G avec un débit minimal de 75 Mbps. C’est ces défis
qui amènent Orange CM à mettre en place un nouveau site. Lorsqu’un constat de saturation
est fait sur une zone urbaine comme la nôtre, notamment grâce à la supervision logicielle du
fonctionnement des différents BTS existantes. Apres le constat logiciel, une vérification
physique est faite, notamment un Drive test fait avec le logiciel Tems Investigations faisant
ressortir un ensemble d’information, la couverture, le temps de latence et le Débit qui nous
concerne. Ce drive test est fait suivant une route bien précise :

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 27


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Sur la figure, nous


pouvons voir les
différents Macro et le
pourcentage de la
puissance reçu par
zone de couverture

Drive test Route


d’Akwa-Dubai

Figure 18: Drive test zone

Figure 19  : Valeur moyenne du Débit 3G

Figure 20: Valeur moyenne du Débit 4G

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 28


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

La Supervision d’Orange Cm dénombre en moyen 500 terminaux utilisant en majeur de


temps le Data dans la zone, ce tableaux mets en exergue le degré d’utilisation des services.

Tableau 3: le degré d'utilisation de service dans la zone

Technologie

Services 3G 4G

Data Très élevé Très élevé


SMS Moins élevé Moins élevé
Voix Moins élevé Moins élevé

Apres le drive test, l’opérateur fait des études pour le choix de la cellule à utiliser, soit
la Macro cellule ou encore la Micro cellule, pour notre cas la zone à optimiser a un diamètre
d’environ 300m, une grande zone de concentration de personne et un nombre d’utilisateur
d’environ 500 terminaux.

Tableau 4: Bilan de liaison

Technologies

Bilan Liaison 3G 4G

Mode de propagation Micro-cellule Micro-cellule

Type de Propagation Okumura-Hata Okumura-Hata

Fréquence 2100 Mhz 1800Mhz

10 Mhz 10 Mhz
Largeur de bande
P d’émission antenne 5W 5W

La solution la plus adéquate est l’implémentation d’une petite cellule donc la Small
cells.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 29


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

1.6.1 La Solution Nokia small cell flexi zone

Small cells est un terme générique qui désigne un point d’accès radio operateur offrant
le même niveau de fonctionnalités et intelligence qu’une macro LTE, de faible puissance,
opérant dans une bande de fréquences licenciée ou non licenciée de type wifi operateur.

Les Small cell Nokia existe en technologie 3G (2100Mhz) et 4G (1800Mhz), elles sont
les plus petites du marché offrant la plus grande capacité, jusqu’à 840 utilisateurs simultanés

 Flexi zone Micro BTS 3G-WCDMA (2100 MHz)

Figure 21:Specifications générales 3G

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 30


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 22 : CARACTERISTIQUE MICRO BTS 3G

Figure 23 : DIFFERNTES PARTIE ET VUE DE LA MICRO BTS 3G ET 4G

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 31


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 Flexi zone Micro BTS 4G-LTE (1800 MHz)

La micro BTS 4G a des caractéristiques différentes de celle de la 3G

Figure 24:Specifications générales 4G

Elle presente de nombreux avantage tels que :

 Cout faible,environ 1/6eme du cout d une macro pour une small cell exterieure
 Consommation electrique , environ 1% d’une macro
 De petite taille,avec fonctions radio integrees , acquisition de site simplifiee
voire inexistante ;
 Transport faible pour les sites les plus reculees ,faible pollution visuelle

1.7 Etude coté Transmission

Notre radio a besoin d’un point de ralliement aux réseaux, pour ce fait les études sont
menées afin de déterminer les différentes informations qu’on aura besoin pour établir la
liaison FH.

On commence par scanner le MPR afin de trouver les fréquences libres dans la zone,
ceci pour éviter les interférences. Pour notre cas c’est une RADIO de 18GHZ qui sera utilisée

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 32


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 25:Plage de fréquence pour les 15 et 18GHZ utilisée chez OCM

 Vérification de la visibilité la plus possible avec les Macro


 Vérification de la Capacité des différents sites existant.
 Le choix final dépends régulièrement de la distance entre les sites, le plus
proche est régulièrement le plus idéal.
 Le Survey pour prendre toutes les informations qu’on utilisera afin établir
le bilan de liaison est l’étape qui suit après toutes ses vérifications
Le choix idéal pour relier notre site au Réseau a été Centenaire
 Pathloss est le logiciel utilisé pour faire les différentes simulations et
l’établissement du bilan de liaison qu’on utilise pour les configurations

Figure 26:Interface Pathloss

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 33


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 27:Bilan de Liaison

Sur le bilan, on peut trouver la puissance d’émission, la polarisation, les différentes


fréquences, la puissance qu’on est censée recevoir.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 34


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

SECTION 2 : SURVEY

Les opérateurs de téléphonie mobile sous-traitent à des entreprises privées tel que IHS,
SIMIDEBIS ET CAMUSAT pour l'étude et l'installation de leurs BTS.L ‘étude et
l’installation du mats de ce site a été fait par CAMUSAT, une entreprise donc Starstel
travaille en étroite collaboration.

1.1 Emplacement du site

Notre small site a été installée dans la région du Littoral, département du Wouri,
précisément à Akwa-Dubai avec pour nom technique Minisite-Dubai, C’est une zone urbaine
et fortement fréquentée.

L’opérateur définira ainsi les besoins de couverture, la capacité en trafic, les fréquences
utilisées (1800, 2100 MHz) pour l’optimisation du débit.

Figure 28 : Small site Minisite-Dubaï avec les macros BTS

 Recherche des emplacements

Le sous-traitant cherche des emplacements pour le site, qui seront classés par ordre de
priorité par l'opérateur.

 Début de la négociation

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 35


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Quand des emplacements ont été trouvés, le sous-traitant s'occupe de la négociation


avec le propriétaire ou le syndic. C'est cette phase la plus délicate, puisque les propriétaires
sont très réticents pour accueillir des antennes. Cette négociation dure tout au long de l'étude,
et après la visite technique qui définit la position de la BTS, une proposition est faite au
propriétaire. Si la négociation s'est bien déroulée, le montant de la location (qui peut aller
d'une centaine de Franc CFA par mois) payé par l'opérateur est fixé et un accord de principe
est signé.

 Visite technique

Les services de l'opérateur font une visite technique sur place, pour définir le type
d'antenne et leurs positions. Le sous-traitant fait lui aussi des relevés pour prévoir l'installation
du matériel et des chemins de câbles.

 Dossier technique

L'opérateur donne les spécifications générales du site au sous-traitant, qui va établir un


dossier technique minimal contenant les plans, descriptifs des travaux, position sur le
cadastre. Une fois le dossier retourné à l'opérateur, celui-ci va le compléter en faisant des
simulations pour choisir définitivement le type d'antennes, leur orientation, azimut, tilt, bilan
de liaison, puissance apparente rayonnée (PAR).

 Démarches administratives

Le sous-traitant prend connaissance du dossier complet et accomplit les démarches


nécessaires. Il fait les demandes administratives pour la réalisation des travaux (permis de
construire, demande de travaux...), fait une déclaration auprès de l'A.R.T. (Agence Régulation
des Télécommunications). Si l'un de ces agréments n'est pas donné, le site doit être abandonné
ou modifié de manière à devenir conforme et ainsi obtenir les autorisations nécessaires.

 Dossier technique complet

Une fois toutes les autorisations obtenues, un dossier technique définitif est renvoyé à
l'opérateur qui vérifie que tout corresponde bien aux spécifications techniques initiales. Les
travaux devront suivre scrupuleusement ce dossier.

 Décision finale

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 36


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

L'opérateur étudie le dossier et vérifie que la négociation effectuée avec le propriétaire


(prix d'achat, location) est convenable. Si tout est bon, l'accord de financement est donné,
l'opérateur et le propriétaire concluent la négociation (signature du bail, acte de vente) et les
travaux peuvent débuter.

Figure 29 : EMPLACEMENT DU SITE

1.8 EQUIPEMENTS NECESSAIRE POUR L’IMPLEMENTATION

Pour la mise en place de notre Micro BTS, Orange CM a pour équipementier Nokia,
c’est ce dernier qui a l’exclusivité en termes d’équipement et l’installation des sites de
l’opérateur.

1.8.1 EQUIPEMENTS PARTIES RAN (RADIO ACCESS NETWORK)

Il y a un ensemble d’équipement qui entre jeu pour l’implémentation de notre solution


qui :

 BTS 2T2R 2100 3G : Il s’agit ici du module de la 3G avec pour fréquence 2100
MHz, il joue le rôle d’émission et réception ainsi que la modulation et
démodulation des signaux.
 BTS 1800 FB 4G : Module 4G

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 37


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 4 Omni Antenna 1710-2170 : Elle a pour rôle de collecte le trafic des


terminaux des utilisateurs de la zone sur une couverture omnidirectionnelle
autour d’elle.
 WALL AND POLE MOUNTING BRACKET : Il joue le rôle de support des
RADIO sur le mat
 AC POWER CABLE, 10m, EU : Il servira à l’alimentation électrique des
deux modules 3G et 4G.
 4 FOSD OPTICAL SFP 1000Base-5X ,850nm MM : Ils serviront à connecter
la fibre au MSS-0 puis aux différents modules.
 FUFAY OPTICAL CABLE LC 100m : pour la transmission quittant des
modules au MSS-0.
 PAQUETS D’ATTACHES : pour normaliser les connectivites et alimentation
sur le mat
 8m de Câble vert jaune : Pour la mise à la terre des équipements.
 RS Câble Shoe 15mm2 : ces sont les embouts pour le sertissage des vert
jaunes.
 1 SILICON : Il a pour rôle de faire l’étanchéité.
 RS INSULATION : appelle couramment scotch, il a pour rôle de faire
l’étanchéité sur les différents câbles.

1.8.2 Equipements partie transmission

Toutes les BTS communiquent entre elles via la BSC, pour que cela soit effective il
nous faut un moyen de transmission, dans notre cas on utilisera les faisceaux hertzien pour la
transmission. Notre BTS avec son nom technique SS_Dubai communiquera avec le site de
Centenaire. Nous présenterons l’ensemble des équipements qui nous faut via un bon de
commande

 1 Ant MPT int 1/t 18GHz : Il s’agit ici de l’antenne qu’on utilisera pour la
transmission avec pour diamètre 0.3 m, puis une fréquence de 18 GHz
 1 MPT-MC 18GHz 1008/1010 1/1P : Elle est fixée juste sur l’antenne pour but
de démoduler et moduler le signal.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 38


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 30: Antenne et Radio

 MSS-O sheft : c’est l’équipement moteur de la transmission en télécoms, c’est


un routeur robuste, constitue de 2 ports optiques et 2 ports Ethernet, un slot pour
la carte flash puis un port de supervision et pour finir un port pour le power.
 Power cable for outdoor –MSS-O (8m) : pour alimenter la MSS
 1 MPR MEMORY V2TD-600 : pour stocker toutes les données du MSS-O
 Ethernet câble outdoor 5E shield 80 (10 m):pour connecter la BTS 2100 MHz
a la MSS-O
 Connecteurs RJ45 cat 5E
 GROUNDING KIT FOR COAXIAL CABLE : Utilise pour la mise à la
Terre
 GROUNDING KIT ODU CABLE (vert/jaune Cab) (3m)
 1 Consommable kit for 2 sites : Pour étanchéité

Tous ces équipements énumérés plus haut sont acheminés dans le site afin de passer à
l’implémentation de la solution proprement dite.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 39


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

CHAPITRE 4 : IMPLÉMENTATION DE LA SOLUTION

Ce chapitre sera consacré à l’installation et des différents tests afin de ressortir les
résultats après la solution implémentée.

SECTION 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LA BTS


SMALL CELLS

Cette section sera consacrée à l’installation des équipements, puis les différentes
configurations à faire pour intégrer notre small site.

Avant tout début et fin d’installation sur un site d’Orange Cameroun, il est impératif
d’appeler Sony Ericsson (main tenancier de l’opérateur), IHS s’il s’agit d’un site IHS puis
l’opérateur personnellement afin de les notifier de notre présence sur site. Apres la
notification les installations sont lancées. Nous aurons besoin d’un ensemble de matériels
pour l’installation

Figure 31 : Matériels pour l’installation

Sur le site se trouve déjà un mât pour placer nos équipements et de l’énergie à 220v
régulée par un régulateur de tension pour éviter les baisses de tension.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 40


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 41


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 32 : Site avant installation

1.1 PARTIE TRANSNISSION

L’installation de cette partie consiste à l’assemblage, fixation puis la configuration et


les différentes connectiques de l’antenne et de la MSS-O sur le mât. Notre new site sera mis
dans le réseau de l’opérateur via la Macro site de Centenaire.

1.8.3 Assemblage de l’antenne directionnelle,

Qui est plutôt délicat car s’il se fait mal peut entraîner des pertes importantes. Après
assemblage de l’antenne, on passe à la fixation de notre radio sur elle, puis le tout est fixe sur
un su

pport se trouvant sur le mât.

1.8.4 Fixation du MSS-O :

Module de transmission, il est fixe puis connecté à la radio de l’antenne via son port
power over Ethernet. La MSS quant à elle est alimentée par une énergie de 220 Volt puis
régulé par un régulateur de tension.

Figure 33 : MSS-O fixée et connectée

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 42


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Notre site a pour direction SS_Centenaire, c’est vers ce macro qu’il passera pour être
relié au réseau de l’opérateur, de ce fait une antenne similaire sera installé de ce côté pour la
création du lien, nous nous attarderons sur les configurations de notre site. La configuration
logicielle se passe à base d’un document établie par l’opérateur appelé Bilan de liaison.

1.8.5 Configuration du MSS-O

De prime a abord, il nous faut le bilan de liaison se trouvant plus haut dans l’étude,
puis le soft Neto installé dans l’ordinateur pour se connecter via le port de supervision du
module. Nom d’utilisateur : adminadmin, mot de passe : adminuser

Figure 34 : Etapes d’accès au 9500MPR JUSM

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 43


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 35 : Capture interface MSS-O

-Etape 1 : Configuration du VLAN : Menu ConfigurationVLAN Configuration


802.1q (Virtual Bridge)Apply. En effet, en raison de la grande circulation de donner
dans le réseau mobile IP et afin de régler le problème de tempête de broadcast, le réseau de
transmission par paquet est subdivisé en plusieurs sous-réseau et ceux-ci sont reliées par des
ponts virtuels.

-Etape 2 : Configuration de la qualité de service : Menu ConfigurationQoS


ConfigurationQoS ClassificationQoS Classification Criterion : IEEE802.1pApply

-Etape 3 : Configuration des paramètres système : Menu ConfigurationSystem


SettingImpedance: Balance 120ohm, ApplyAdmission Control For Adaptive
Modulation: Disabled, Apply. Ici, l’impédance désigne celle supporté par les ODU. Et on
désactive la modulation adaptative du fait qu’elle n’est prise en charge que par les ODU 300.

- Etape 4 : Configuration de la synchronisation : Menu ConfigurationNetwork


configurationNTP Configuration : Enabled, entrer les adresses Main Server, et
SpareServer. Etant donné que tous ces équipements appartiennent au même réseau, ils

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 44


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

doivent être synchronisés à la même horloge, il est donc nécessaire un serveur pour la
synchronisation.

Ces configurations sont basiques et appliquées sur tous les MSS. Donc, les étapes qui
suivent sont celles qui dépendent des données reçues par l’opérateur et ressortant de diverse
étude fait.

Avant la mise en place d’un site plusieurs documents sont mis sur pied pour le bon
déroulement de la mission : la FN4B Trans du Site (caractérise de la transmission au niveau
du site), la FN4B Radio du Site, le Bilan de Liaison (BL ou LKB Link Balance).

-Etape 5 : Création de l’id OSPF : ConfigurationNetwork ConfigurationIP


ConfigurationOSPF Configuration  New  Entrer l’ID de l’OSPFCreate. Entre
chaque équipement, le routage est fait de manière dynamique en utilisant le protocole OSPF
pour son interopérabilité et son temps de convergence rapide malgré la conséquente capacité
de stockage pour tout le schéma du réseau.

- Etape 6 : Déclaration des radios : Les paramètres relatifs à la communication entre
les sites ne peuvent être entrés qu’après identification virtuel des radios. Sélection de la carte
MPTACCSettingPort : MPT-HC, MPT-MC. Pour les ports il y’a 4 choix possibles les
deux premiers sont relatifs aux ports RJ45 et les deux derniers aux ports SFP. En générale
nous utilisions les ports 1 ou 2.

Etape 7 : Paramétrage de la radio : Activation de la source : double cliquer sur la


radio ou la carte MPTACC (ne pas toucher le bouton vert ou marron ou jaune ou bleu, ce
sont les alarmes qui renseignent sur l’état du matériel)Power SourceSlot # : source #
SettingPFoE/QMA/disabledApply. PFoE : pour que l’ODU soit alimenter par le port
RJ45. Ce qui, dans notre cas, a toujours été le cas. QMA : valeur par défaut, l’ODU sera
alimenté par le port N.Disabled : pour que la carte MPTACC ne se charge pas de
l’alimentation.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 45


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Figure 36 : Fenêtre de la configuration des Radio

User label : Nom du site distant (en bleu). Mode: (en rouge) Mode de la modulation
(par défaut presetting pour une modulation définie ou Adaptative modulation pour une
modulation adaptative c’est-à-dire que suivant l’état de l’environnement la modulation peut
changer). Refence Channel spacing : taille du canal. Modulation : on utilise ici une
modulation en quadrature d’Amplitude : ces deux informations donnent la capacité radio.
Frequency: (en noir) shifter Value taille de la bande de fréquence disponible, TxShifter
Range plage de fréquence d’émission, Txfreq (fréquence d’émission en MHz), Rxfreq
(fréquence d’réception en MHz générer automatiquement). Tx Power (dBm): (en jaune)
puissance d’émission.

Apply

-Etape 9 : L’adresse locale : ConfigurationNetwork ConfigurationLocal


ConfigurationEntrer l’adresse locale donner par l’OC, dans la feuille de supervision et
désigné par la lette L : , ex : L : 172.22.168.56/26. Le MSS va redémarrer pour prendre en
compte ce paramètre. L’adresse locale est l’adresse de l’équipement dans le sous-réseau.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 46


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

- Etape 10 : L’adresse TMN Ethernet : C’est l’adresse de l’équipement dans le sous-
réseau et c’est aussi l’adresse de supervision c’est-à-dire l’adresse du port de connexion
lorsque l’on veut faire les configurations. Double-cliquer sur la carte Core
PrincipaleTMN Interface  TMN Ethernet : Entrer l’adresse TMN pris dans l’OC dans
la partie supervision ex : T : 10.0.25.66/30. Définir le routage OSPF et l’aire.

Apres toutes ces configurations on passe aux tests d’interférence. Le test consiste a
connaitre si l’antenne parvient à émettre et recevoir avec ces paramètres. Pour l’émission et la
réception on vérifie les niveaux de champs, que l’on peut regarder à partir de l’interface de
configuration de la radio: cliquer sur l’onglet MesurementSélectionner le
canalCliquer sur START

Figure 37 : Fenêtre niveau de champ

 Tx Local End : Puissance d’émission du site local (en dbm)


 Tx Far End : Puissance d’émission du site distant (en dbm)
 Rx Local End : Puissance de réception du site local (en dbm)
 Rx Far End : Puissance d’émission du site distant (en dbm)
 Max : Maximal ; min : minimal ; curr : current (valeur courante).

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 47


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Ces données sont importantes dans la mesure où l’opérateur fixe un niveau de champs
minimal pour la réception afin que quelques soit les intempéries étudiées ceux-ci n’atteigne
pas -33 dbm, valeur limite à laquelle le signal peut être fournit avec un BER de 10-6.

Dès que la connexion est effective avec les deux sites, on passe la partie RAN.

1.9 PARTIE RADIO ACCES NETWORK

La transmission déjà effective, on passe à l’installation et la configuration des


différentes radios.

1.9.1 Assemblage et fixation des modules

 L’assemblage du module droit être minutieux, puisqu’il faut absolument que les
antennes omnidirectionnelles qui sont fixées sur les modules soit bien serrées
afin d’éviter les pertes.
 La fixation se fait grâce aux supports qui sont livrés dans le bon de commande.
ils sont fixés sur les modules afin de les maintenir sur le mât, puis suivent les
différentes connexions au MSS-O, les verts jaunes pour la mise à la terre et
l’alimentation

Figure 38 : Fixation des modules

1.9.2 Configuration des modules 3G et 4G

Un module pour une technologie, cela est appelé SRAT, la configuration se passe par
un logiciel qui est installé dans un ordinateur, BTS Site Manager. La configuration consiste à
faire l’upgrade de software puis charger le SCF file qui contient toute information de
configuration de la Radio pour l’intégration du site

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 48


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 Pour commencer il faut adresser la machine afin que la carte réseaux soit dans le
même sous/réseau que le module.

 Puis lancer le logiciel avec pour nom d’utilisateur Nemuadmin et mot de passe
nemuuser

 Charger le SCF file qui a été donné par Nokia pour charger les différents
paramètres de configuration (nom du site, adresse ip du module, puissance
d’émission et de réception de chaque antenne qui est entre 5 et 60 Watt, le
schéma de synchronisation ,le nombre de cellule ,id du site qui est unique

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 49


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

,nombre de TRx ou canaux. Cela se fait sur l’onglet commissioning file, puis
next

 Le chargement du SCF file peux durer 10 à 15 minutes, à la fin il faut


sauvegarder les paramètres sur save As

 Apres avoir sauvegardé les paramètres de configuration, un test automatique est


fait afin de vérifier la conformité des paramètres entre la MSS-O et la BTS, si
c’est effectif comme dans notre cas, la suite de l’intégration est gérée par le
NOC d’Orange. Il gère l’intégration de la BTS jusque dans la RNC et l’EPC.

L’etiquetage se fait une fois les installations fini; elle permet de réduire le temps de
dépannage en cas de panne sur le réseau ; pour se faire, on étiquette les differents equipements
, le câble d’alimentation , la fibre optique , et la mise à la terre .une étiquete contient les
informations suivantes :

o le nom de l’équipement étiqueté ;


o le nom du site ;
o le nom de chaque câble utilisé ;
o le type de technologie;

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 50


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Un rapport appelé pré-recette contenant les différentes photos d’installation les


différentes captures de configuration est soumis à Nokia pour validation des travaux du site.

SECTION 2 : TEST EFFECTUE, REMARQUES ET SUGGESTIONS

Apres chaque implémentation de solution, il est nécessaire de faire des tests afin de voir
le résultat, les remarques et suggestions pour mieux l’améliorer.

1.1 TEST EFFECTUES

Telino est un sous-traitant d’Orange CM spécialisé dans la partie Drive Test des Macro
et Micro site de l’operateur après installation. Ce drive test consiste à parcourir la couverture

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 51


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

de la cellule en émettant les appels ou en faisant les téléchargements afin de visualiser le débit
max.

 Test de la Voix 3G : elle fait la Voix et le Data, c’est pour cette raison qu’elle
peut gérer juste 76 utilisateur simultanés. On utilisera le logiciel G-NetTrack, il
suffit de connaitre id de votre BTS, puisque le logiciel affiche un ensemble
d’information, entre autre le id de la BTS, les LAC, le débit du data ou encore
type de technologie. Le processus consiste à être dans la cellule puis mettre votre
mobile sur mode avion, après quelques secondes, le désactiver. Votre mobile
trouvera la cellule la plus proche qui est la nôtre, si elle est effectif le logiciel
affichera donc l’id de la BTS et par la suite la dernière manœuvre consistera à
emmètre un appel, s’il passe avec succès. Notre BTS est effectif pour la voix
 Test Data LTE et WCDMA, il va se faire avec le logiciel installé dans un
ordinateur portable pour faciliter la mobilité, le processus ici consiste à refaire
un test avec le site down puis le site up afin d’évaluer les changements dans la
zone couverte par la cellule. Le chemin du drive test est tracé sur la carte afin de
faire un rapport pour l’opérateur.

Figure 39 : Drive test route

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 52


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Ce chemin est parcouru en faisant les téléchargements étant donné qu’il demande
toujours beaucoup en bande passante. Ceci pour voir les upload et download

Figure 40 : Les valeurs du site fermé et ouvert de la 3G

On peut constater dans le tableau qu’il y a une augmentation max en DL de 27.28 Mbps

On peut constater aussi une augmentation en UL de 1.25 Mbps

Figure 41 : Les valeurs du site ferme et ouvert de la 4G

On peut constater dans le tableau qu’il y a une augmentation max en DL de 50.18 Mbps

On peut constater aussi une augmentation en UL de 7.25 Mbps

1.10 REMARQUES ET SUGGESTIONS

Pendant l’implémentation de notre solution et notre stage à l’entreprise, les remarques


ont été faites puis les suggestions se sont suivies pour l’amélioration.

1.10.1 REMARQUES POSITIVES

Comme remarque positive, nous avons :

 Les chefs d’équipes sont ouverts aux stagiaires et expliquent part à part les
travaux qui sont effectués ;

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 53


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 Lors des travaux sur site travaux sur site, on fait toujours une bonne mise à la
terre des équipements.
 Avant la réalisation d’un projet, un training est organisé par la direction de la
formation pour faciliter la compréhension des objectifs à atteindre et pour une
bonne planification des projets.
 Bonne connexion internet pour faire nos recherches sur certaines notions vues
sur le terrain.
 Le dévouement du personnel dans l’accomplissement de leurs taches.
 Bonne normalisation, et étiquetage à la fin des travaux sur site.

Malgré ces remarques positives nous avons cependant découvert quelques remarques
négatives dans le fonctionnement de l’entreprise.

1.10.2 REMARQUES NEGATIVES

Comme remarques négatives, nous avons:

 Le small site d’Orange Cm donc nous avons installé avait pour seul source
d’énergie électrique, celle d’ENEO. Nous savons tous le taux de coupure
d’électricité dans notre pays. Le fait d’avoir une seule source est un handicap
pour nos small site
 Les SCF remis par le client pour les commissioning sont parfois incomplet du
coup les travaux sont généralement retardés sur le site.
 Le mauvais fonctionnement de certains system module (FSMF) ; ce qui
empêche l’avancement des travaux.
 Le non renouvellement des pièces de travail qui handicape le plus souvent les
ressources techniciennes quand ils sont sur le terrain
 La communication n’est pas fluide entre les techniciens en haut du pylône et
ceux au sol ;

1.10.3 SUGGESTIONS

Pour ainsi palier aux problèmes précédant nous avons préconisé les solutions
suivantes :

 Il faut installer les plaques solaires sur nos small site pour permettre un relais
quand il y a coupure d’électricité

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 54


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

 Faire des tests sur les SCF avant de se rendre sur site question de voir si il y’a
des modifications au niveau du soft
 L’équipementier NOKIA doit effectuer un test des systèmes modules avant la
livraison aux sous-traitances ;
 L’entreprise doit disposer assez de matériel pour les différents groupe de travail
afin d’accélérer les travaux ;
 Mettre à la disposition des techniciens des appareils de communication appelée
talking walking pour que la communication entre les techniciens en haut du
pylône et ceux qui sont en bas soit plus fluide ;

CONCLUSION GENERALE

En définitive, nous avons effectués notre stage à l’entreprise STARSTEL Sarl allant du
10 mai au 10 aout 2019. Pendant cette période, un training (sur le RSS, la sécurité, puis le
MPR (Microwave Packet Radio) a été faites, Nous avions effectués autre différentes activités
entre autre : l’intervention dans de différentes administration tels que l’armée de l’aire
français pour l’upgrade de capacité, a BOLLORE Logistique pour la maintenance sur leur lien
de transmission, ou encore le swap d’antenne et intégration 4G dans le Nord et l’Ouest du
cameroun. Des small cells indoor et outdoor ont été installées à la direction générale d’orange
Cm puis à Akwa-Dubai, c’est ainsi que notre rapport s’est porté sur l’étude et
l’implémentation d’une BTS small cells, ayant pour but l’optimisation et la couverture des
zones rurales pour offrir du haut débit du réseau 3G et 4G. Les différentes étapes d’étude,
d’installation, de configuration puis les tests ont été soulevés de bout en bout. La solution
small cell de Nokia a été effective et est actuellement en installation dans les métropoles du
Cameroun. Ce stage a été pour nous une occasion d’enrichir nos competences dans le
domaine professionnel, et de connaitre installer et configurer une multitude d’équipements
utilisés dans le domaine des télécommunications. Nous avons appris le langage
professionnelle; et nous pouvons affirmer que les enseignements reçus à L'IUT de COLMAR

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 55


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

nous ont permis de mieux appréhender le monde professionnel dans le domaine des
Télécommunications et Réseaux.

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page 56


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Annexe

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page vii


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Bon de commande

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page viii


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Document consulté :

[1] Cours non publié fourni par l’entreprise intitulé : COMMISSIONING


MPR
[2] Cours non publié fourni par l’entreprise intitulé :
[3]Documents MOP Mosaïc et NOKIA Small cells Flexi zone fourni par
l’entreprise

Sites :

www.avicca.org › document 14 /09/2019 à 01h32

www.wikipedia.com 14 /09/2019 à 01h32

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page ix


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Table de Matières

EPIGRAPHE.....................................................................................................................i
DEDICACE......................................................................................................................ii
AVANT-PROPOS..........................................................................................................iii
REMERCIEMENTS.......................................................................................................iv
.........................................................................................................................................iv
LISTE DES ABREVIATIONS........................................................................................v
RESUME.........................................................................................................................vi
ABSTRACT...................................................................................................................vii
SOMMAIRE.................................................................................................................viii
Table de figures................................................................................................................x
Tableaux..........................................................................................................................xi
INTRODUCTION GENERALE......................................................................................1
PREMIERE PARTIE : CADRE CONCEPTUEL ET GENERALITES..........................2
CHAPITRE 1: PRESENTATION DE L’ENTREPRISE ET DEROULEMENT DU
STAGE........................................................................................................................................3
SECTION 1 : PRESENTATION DE STARSTEL........................................................3
1.1 ORGANISATION ET SERVICES DE STARSTEL-SARL............................3
1.1.1 Organisation..................................................................................................3
1.1.2 Services.........................................................................................................4
1.2 ENVIRONNEMENT INTERNE ET EXTERNE DE L’ENTREPRISE..........5
1.2.1 Environnement interne..................................................................................5
1.2.2 Environnement externe.................................................................................6
1.2.2.1 Les concurrents......................................................................................6
1.2.2.2 Les partenaires.......................................................................................6
1.2.3 Localisation Géographique de l’entreprise...................................................6
SECTION 2 : DEROULEMENT DU STAGE................................................................7
1.1 Activités réalisées..............................................................................................7
1.2 DESCRIPTION DU DEROULEMENT DU STAGE......................................8
1.2.1 Prise de contact.............................................................................................8
1.2.2 Définition de quelques Travaux effectues....................................................9
Les Différents Equipements indoor........................................................................13

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page x


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

1.3 PRESENSANTATION DU PROJET.............................................................14


1.3.1 Etude de l’existant......................................................................................14
1.3.2 Problématique.............................................................................................14
1.3.3 Objectifs......................................................................................................15
........................................................................................................................................16
CHAPITRE 2 : GENERALITE SUR LES RESEAUX MOBILES ET LA
TRANSMISSION PAR FAISCEAUX HERTZIEN................................................................16
SECTION 1 : GENERALITE SUR LA 3G (UMTS) ET 4G (LTE)..............................16
1.1 La troisième génération des réseaux mobiles..................................................16
1.1.1 Le réseau UMTS.........................................................................................16
1.1.1.1 Généralités...........................................................................................16
1.1.1.2 Architecture générale du réseau...........................................................17
1.1.1.3 Le réseau d’accès.................................................................................17
1.1.1.3.1 Le node B......................................................................................18
1.1.1.3.2 Le RNC (Radio Network Controller)...........................................18
1.1.1.4 Le réseau cœur.....................................................................................18
1.1.2 Le HSPA.....................................................................................................18
1.1.3 Le HSPA+...................................................................................................19
1.2 La quatrième génération..................................................................................19
1.2.1 Réseau LTE.................................................................................................19
1.2.2 Le réseau LTE-A........................................................................................20
SECTION 2 : GENERALITE SUR LA TRANSMISSION PAR FAISCEAUX
HERTZIENS.............................................................................................................................21
1.1 Principe d’une transmission FH......................................................................21
1.1.1 Production et mise en forme du signal........................................................22
1.1.1.1 Production............................................................................................22
1.1.1.2 Mise en forme du signal: Modulation et démodulation.......................22
1.1.1.3 La transmission....................................................................................24
1.1.1.4 Les Obstacles ou Problèmes................................................................24
1.1.1.4.1 Les pertes :....................................................................................25
1.1.1.4.2 Les Bruits :....................................................................................25
1.1.1.4.3 Les interférences :.........................................................................25
DEUXIEME PARTIE : ETUDE EMPIRIQUE.............................................................26
CHAPITRE 3 : ETUDE ET SURVEY DU SITE D’AKWA-DUBAI...........................27
Section 1 : La solution Micro BTS.................................................................................27
1.1 Etude cotée Radio..........................................................................................27

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page xi


RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE 2019/2020

Largeur de bande........................................................................................................29
1.1.1 La Solution Nokia small cell flexi zone......................................................30
1.2 Etude coté Transmission................................................................................32
2 : SURVEY...................................................................................................................35
1.1 Emplacement du site.......................................................................................35
1.2 EQUIPEMENTS NECESSAIRE POUR L’IMPLEMENTATION................37
1.2.1 EQUIPEMENTS PARTIES RAN (RADIO ACCESS NETWORK).........37
1.2.2 Equipements partie transmission................................................................38
CHAPITRE 4 : IMPLÉMENTATION DE LA SOLUTION.........................................40
SECTION 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LA BTS SMALL CELLS
...................................................................................................................................................40
1.1 PARTIE TRANSNISSION.............................................................................41
1.1.1 Assemblage de l’antenne directionnelle,....................................................41
1.1.2 Fixation du MSS-O :...................................................................................41
1.1.3 Configuration du MSS-O............................................................................42
1.2 PARTIE RADIO ACCES NETWORK..........................................................47
1.2.1 Assemblage et fixation des modules...........................................................47
1.2.2 Configuration des modules 3G et 4G.........................................................48
SECTION 2 : TEST EFFECTUE, REMARQUES ET SUGGESTIONS......................50
1.1 TEST EFFECTUES........................................................................................51
1.2 REMARQUES ET SUGGESTIONS..............................................................53
1.2.1 REMARQUES POSITIVES.......................................................................53
1.2.2 REMARQUES NEGATIVES....................................................................54
1.2.3 SUGGESTIONS.........................................................................................54
CONCLUSION GENERALE........................................................................................55
Annexe...........................................................................................................................vii
.........................................................................................................................................ix
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES........................................................................ix
Table de Matières...........................................................................................................x

Rédigé et présenté par WAFO KAYO Charles Lebon Page xii