Vous êtes sur la page 1sur 10

Page 1 / 10

L’Indice de PRAL
L’équilibre acide Base

Dans les conditions normales, notre organisme


présente une légère alcalinité. Mais aujourd’hui, un
excès d’alimentation industrialisée ou mal équilibrée
favorise un état d’acidité de l’organismes plus ou
moins marqué.
Près de 80% de notre alimentation moderne a un effet
acidifiant et seulement 20% un effet alcalinisant.

Un déséquilibre acide base peut être à l’origine de :

• Douleurs musculaires et articulaires,


• Sensibilité aux infections,
• Déchaussement dentaire,
• Troubles digestifs,
• Mycoses,
• Calculs rénaux,
• Maux de tête;
• Manque d'énergie et fatigue Les aliments acidifiants et les
• Insomnie,
• Sécheresse de la peau; aliments alcalinisants
• Des ongles et cheveux cassants,
Pour faire simple :
• Troubles du système nerveux ...
• Les fromages sont acidifiants.
• La viande, le lait les yaourts sont
Les processus biologiques légèrement acidifiants
• Les fruits et légumes sont alcalinisants.
La journée, l’apport d’aliments et l’activité en
général, provoquent une tendance à Il faut se méfier de certains préjugés ; ainsi le
l’acidification, de notre organisme. citron parait acide, il a un goût acide mais il
La nuit, le sommeil et le jeûne provoquent une forme des bases dans l’organisme !
tendance à l’alcalose des tissus , le corps se « Il faut diversifier sa nourriture sans faire d’excès.
répare».

D’où l’importance de la prise d’un repas du soir tôt


et léger !
Le stress entraîne une acidification tissulaire.

Pour neutraliser l’excès d’acides, l’organisme est


obligé de piller ses réserves basiques tissulaires: le Ca
et Mg des os. : d’où un risque de déminéralisation. Il
est donc important d’ augmenter la consommation
d’aliments alcalinisants.

Il faut aussi augmenter légèrement l’activité


physique.

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 2 / 10

Méthodes d'action pour éviter le déséquilibre acide-base


Nous en arrivons au point essentiel, comment obtenir un bon équilibre acide-base et en consé-
quence être en forme !

Connaitre son équilibre acide-base : les bandelettes Lereca


C'est vraiment la première chose à faire: connaitre votre équilibre acide-base.
achetez les bandelettes urinaires de Lereca. Ces bandelettes sont très peu coûteuses et vous
permettent de savoir où vous en êtes.

Optimiser votre alimentation


ο Privilégiez les aliments alcalinisants
ο Faites de bonnes associations: viande - légumes verts,
fromage - salade…
ο Évitez la sensation de faim
ο Buvez 1,5 l d’eau par jour et choisissez une eau riche en
Ca, Mg, Na, K
ο Évitez les protéines animales et matières grasses au dîner
ο Évitez toutes sortes de sodas et les sucreries.

Faites du sport ou tout simplement ayez une activité physique !


Cette recommandation est faite par tous: médecins, nutritionnistes ...

Soyez cool, évitez le stress


La vie moderne et l'alimentation moderne conduisent souvent au stress. C'est un peu le mal du
siècle !

Les bonnes associations alimentaires acide-base dans votre assiette


Vous comprendrez aisément que manger en bon équilibre acide base, n’est pas un régime, mais
plutôt une question d’associations d’aliments.

Grâce au tableau des indices de PRAL, vous pourrez vous y habituer rapidement !

Les 5 règles importantes pour votre assiette

1ère règle : Eviter d’associer protéines et féculents (exemple : poisson et riz, viande et pâtes, fro-
mages et pain…) sans y ajouter une grande quantité de légumes verts

2ème règle : Habituez-vous à choisir des légumes verts avec les viandes, un fruit et de la salade avec
le fromage…

3ème règle : Si vous faites un écart, dans votre repas, compensez-le par une prise de légumes au re-
pas suivant.

Exemple : sandwich pris rapidement le midi, préparez-vous une soupe de légumes, le


soir.

4ème règle : La répartition des aliments est importantes mais leur quantité également (règle des 60%
alcalinisants, 40 % acidifiants). Si vous répartissez dans une assiette 1/3 de légumes, 1/3
de fruits frais et 1/3 de protéines, votre menu sera parfaitement en équilibre acide base.

5ème règle : Apportez à chaque fois que possible, des fruits et légumes dans vos repas Version 4
© LERECA
LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS
Tél: 01 48 69 18 43
Page 3 / 10

Liste des Indices de PRAL par aliment


ŒUFS LEGUMES PAMPLEMOUSSE -3,5 FROMAGES
ŒUF FRAIS 7,47 AIL -1,7 PASTEQUE -1,9 BRIE 9,7
ŒUFS BROUILLES 7,59 ARTICHAUT -4,9 PECHE -2,4 CAMEMBERT 13
OMELETTE 7,93 AUBERGINE -3,4 POIREAUX -2,9 CHEDDAR 15,2
PROTEINES VEGETALES BROCOLI -1,2 POMME -2,2 EMMENTAL 21,29
LENTILLES 2,15 CAROTTE -4,9 PRUNE -2,6 GOUDA 20,26
POIS CHICHES 2,56 CELERI -5,2 RAISIN SEC -21 GRUYERE 21,21
TOFU 1,74 CONCOMBRE -0,8 RAISINS BLANC -4,5 FROMAGE DE CHEVRE 16,5
VIANDES COURGETTE -4,6 RAISINS ROUGE -3,8 FROMAGE FONDU 28,7
AGNEAU 13,5 CHAMPIGNON -1,4 PRODUITS CEREALIERS EDAM 17,85
BACON 25 CHOUCROUTTE -3,38 AVOINE 13,31 MORBIER 18,04
BŒUF 7,8 CHOU-FLEUR -4 BRIOCHE NATURE 5,5 MOZZARELLA 6
CANARD 4,1 CHOU DE BRUXELLES -4,5 FARINE DE BLE 8,2 PARMESAN 34,2
FOIE 14,2 ENDIVE -2 FARINE DE SEIGLE 5,9 RACLETTE 18,38
DINDE 9,9 EPINARD -14 GALETTE DE RIZ 7,7 TOME PYRENEES 17,24
JAMBON DE PORC 6,88 HARICOTS BLANCS -2,55 FLOCONS D'AVOINE 10,7 GRAISSES ET HUILES
MERGUEZ 5,82 HARICOTS VERTS -3,1 MILLET 2,9 BEURRE 0,5
LAPIN 19 NAVET -3,07 PAIN DE SEIGLE, MELANGE DE FARINE 4 HUILE DE COLZA 0
POULET 8,7 OIGNON -1,5 PAIN DE SEIGLE, FARINE COMPLETE 4,1 HUILE DE MAIS 0
PORC 13,35 PATATE DOUCE -4,7 PAIN FARINE COMPLETE 1,8 HUILE D'OLIVE 0
VEAU 9 POIREAUX -3,25 PAIN FARINE BLANCHE 3,7 HUILE DE TOURNESOL 0
POISSONS/CRUSTACES POMME DE TERRE -4 PATES COMPLETES 7,3
ARAIGNE DE MER 10 RADIS -4,4 PATES ALIMENTAIRES BLANCHES 3
BIGORNEAU 5,8 SALADE -2,5 PATES ALIMENTAIRES COMPLETES 2,6
CABILLAUD 7,1 SALSIFIS -3,61 PETALES DE MAIS 6
COQUILLES ST JACQUES 8,5 TOMATE ROUGE -3,7 RIZ BLANC 4,6
CRABE 7,7 FRUITS RIZ COMPLET 2,1
CREVETTES 10 ABRICOT -4,8 RIZ BRUN 12,5
FLETAN 7,8 ANANAS -2,34 SEIGLE 11,95
HARENG 7 BANANE -5,5 SEMOULE DE MAIS 3,49
MAQUEREAU 10,8 CERISE -3,6 SPAGHETTI 6,5
MERLAN 9,8 CITRON -2,6 LAITAGES
MOULES 15,3 FIGUE SECHE -18,1 CREME FRAICHE 1,2 Pour maintenir un bon équilibre
PALOURDE 5 FRAISE -2,2 FROMAGE BLANC 11,1 acido-basique, une alimenta on
équilibrée doit comporter 60%
SARDINES A L'HUILE 13,5 FRAMBOISES -2,41 LAIT DE BREBIS 2,92
d’aliments alcalinisants pour
SAUMON 9,44 KAKI -2,8 LAIT ECREME 0,7 maximum 40% d’aliments
SOLE 7,4 KIWI -4,1 LAIT ENTIER 1,1 acidifiants.
THON CONSERVE 12,7 MANGUE -3,3 YAOURT (LAIT ENTIER ET FRUITS) 1,2
TRUITE 13,5 MANDARINE -3,14 YAOURT (LAIT ENTIER NATURE) 1,5 *Toutes reproductions interdites
TURBOT 7,8 ORANGE -2,7 ACIDE / BASIQUE / NEUTRE

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 4 / 10

Indices de PRAL pour les FROMAGES, les FRUITS , et les GRAISSES et HUILES

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 5 / 10

Indices de PRAL pour les POISSONS et CRUSTACES et PROTEINES VEGETALES

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 6 / 10

Indices de PRAL pour les LEGUMES, les OEUFS , et les LAITAGES

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 7 / 10

Indices de PRAL pour les VIANDES et PRODUITS CEREALIERS

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 8 / 10

Rôle de l’équilibre acide-base dans la fatigue cellulaire :


Notre bon état de santé est dépendant de l’équilibre acido-basique dont dépendent de nombreuses
réactions enzymatiques de notre organisme.
Cet état d’équilibre est défini par un pH sanguin faiblement alcalin et qui ne varie que dans des
paramètres étroits (pH 7,2 à 7,4) et des urines très légèrement acides (pH 6,5 à 6,8) ou se rapprochant de
la neutralité selon les moments de la journée. La première urine du matin étant acide par élimination des
déchets de la nuit par l’organisme et son pH remonte au cours de la journée vers 6.8 à 7.
Notre mode de vie et nos habitudes alimentaires entraînent une accumulation de déchets dans notre
organisme et une acidification. En effet plus la charge toxinique est importante, plus les tissus seront acides
et le sang tendra vers un état alcalin avec un pH légèrement supérieur à 7.4.

Les facteurs d’acidification de l’organisme


Pour évaluer le taux d’acidité ou d’alcalinité
• L’alimentation est intimement liée à l‘équilibre acido- des aliments, Thomas Remer et Friedrich Manz
basique et de nombreux aliments sont des producteurs spécialistes de l’équilibre acide-base (Institut
d’acides et doivent être contrebalancés par l’apport de recherche pour la nutrition à Dortmund en
d’aliments alcalins. Allemagne) : ont élaboré une mesure
Une alimentation équilibrée devant apporter 60% appelée : Indice PRAL.
d’aliments alcalinisants ou neutres pour 40 % d’aliments L’indice de PRAL (Potential Renal Acid Load)
acidifiants. Si cet équilibre n’est pas respecté, il y aura information de la « charge acide rénale
acidification tissulaire. potentielle » d’un aliment. Il détermine si
Page l’aliment sera acidifiant ou alcalinisant pour
précédente, l’organisme. Cet indice se mesure dans l’urine
un tableau par une unité (mEq) le milliéquivalent. Cette
des indices de mesure est effectuée par 100g de cet aliment
Pral, mesure après digestion, c’est-à-dire en tenant
la charge compte de l’absorption digestive. Elle se base
acide des sur les minéraux acides et basiques mais aussi
aliments (plus sur l’excrétion des sulfates.
l’indice Pral Une valeur positive indique un aliment
est positif plus acidifiant. Une valeur négative, un aliment
l’aliment est alcalinisant.
acidifiant)

• Une mauvaise oxygénation par un excès de sédentarité


peut perturber l’équilibre acide-base par sous
élimination des acides.

• Un statut déficitaire en vitamines et oligo-éléments, peut


également rompre cet équilibre par une mauvaise
transformation et neutralisation des acides.

• Le stress et le surmenage sont également à l’origine de


déséquilibre acide-base.

• Une hyperactivité physique et une mauvaise


oxygénation de l’organisme entrainent une acidité
tissulaire.

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 9 / 10

Conséquences d’un déséquilibre acido-basique


Un déséquilibre acide base peut majorer ou être à l’origine de :

• fatigue,
• déminéralisation,
• sensibilité aux affections,
• frilosité,
• nervosité,
• maux de tête,
• inflammation des gencives, caries dentaires,
• acidité stomacale et reflux,
• troubles digestifs et apparition de candidoses,
• troubles urinaires,
• troubles cutanés,
• douleurs musculaires et articulaires….

Nos organes d’élimination :


Notre corps grâce aux reins, poumons, foie, intestins, peau est capable de se débarrasser d’un certain
nombre de déchets mais ces organes aussi appelés émonctoires peuvent être déficients par manque de
nutriments essentiels, surcharge toxinique ou tout simplement par vieillissement.

Il est donc indispensable de favoriser naturellement l’élimination des déchets et de soutenir ces organes
d’élimination en cas de fatigue cellulaire ou de déséquilibre acido basique (LERECA EMONCTOIRES)

Déchets métaboliques intervenant sur l’équilibre acide-base

L’acide lactique
L'acide lactique est normalement présent dans le sang, au repos, à des concentrations comprises
entre 0,5 et 1,5 mmol/l. Produit de la glycolyse anaérobie, il provient de la transformation du pyru-
vate en lactate sous l'influence de la lacticodéshydrogénase (LDH) en présence d'un co-facteur le
NAD+. Sa production excessive intervient pendant un effort prolongé par l’utilisation du glycogène.
Cet acide lactique est resynthétisé en présence d’oxygène et rentre dans le cycle de Krebs.
Quand l’oxygénation est suffisante l’accumulation de cet acide est faible, car il est quasi-totalement
resynthétisé. En revanche, s’il y a sous oxygénation, l’acide lactique s’accumule dans les muscles, il y
a production accrue d’ions hydrogènes et perturbation fonctionnelle du muscle. Les systèmes tam-
pons et une bonne irrigation limitent son impact sur l’organisme.

L’ammonium
L’ammonium est un déchet azoté (ATP ayant perdu deux de ses trois phosphates). Il s’agit d’une
substance très toxique pour l’organisme. L’ammonium est produit par les fibres blanches de l’orga-
nisme lors d’un effort anaérobie intense et prolongé. Ce déchet perturbe le cycle de Krebs et aug-
mente l’impact de l’acide lactique sur l’organisme. L’ammonium à un effet négatif sur la cellule ner-
veuse qu’il intoxique.

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43
Page 10 / 10

L’élimination des déchets cellulaires et la correction de l’acidose métabolique passent donc par un
fonctionnement optimal du cycle de Krebs et du cycle de l’urée. Des substances naturelles comme les
vitamines du groupe B, le magnésium et le calcium et des apports spécifiques comme le malate de
citrulline peuvent permettre d’augmenter le temps de récupération cellulaire et favoriser l’équilibre acide
base. (Magnésium Malate)

Cycle de krebs
Bilan énergétique du cycle de Krebs
Une molécule d’acétyl CoA, dégradée en un tour produit :
1 ATP directement à partir du succinyl-CoA.
3 NADH,H+ qui réoxydés par la chaine respiratoire forment 9 ATP.
1 FADH2 qui réoxydé par la chaine respiratoire, conduit à la synthèse de 2 ATP.
Une molécule d’acétyl-CoA conduit ainsi à l’équivalent de 12 ATP.

© LERECA Version 4

LERECA—71 Rue Auguste Renoir—93600 AULNAY-SOUS-BOIS


Tél: 01 48 69 18 43