Vous êtes sur la page 1sur 13

Exercice 1

On applique une tension : u=120 √ 2 sin(314 t ) aux bornes d’une bobine d’inductance: L =0,1H
et de résistance : r = 10 Ω.

1. Quelle est la fréquence du signal ?


2. Calculer l’impédance de la bobine et en déduire la valeur efficace du courant.
 Calculer le déphasage de la tension sur le courant.
 Ecrire l’expression instantanée du courant.
 Construire les vecteurs représentatifs du courant et de la tension.
3. On dispose en série avec la bobine un condensateur de capacité : C = 200 µF et on applique à
l’ensemble la tension u.
 Calculer l’impédance totale du circuit, la valeur efficace du courant et le déphasage.
 Calculer la tension U B aux bornes de la bobine et la tension U C aux bornes du
condensateur.
 Construire les vecteurs représentatifs des tensions u, u B et uC .
4. On fait varier progressivement la capacité C jusqu’à ce que le circuit rentre en résonance.
 Calculer la valeur correspondante de la capacité.
 Quel est alors le courant I dans le circuit ?
 Calculer la tension aux bornes du condensateur.
 Calculer la tension aux bornes de la bobine.
 Construire les vecteurs représentatifs des tensions u, u B et uC .
 Quel est le facteur de qualité Q de la bobine ?

EXERCICE 2 :
Un condensateur plan a deux armatures circulaires de rayon r =5 cmet distantes de
e=1 mm

1- Calculer sa capacité si le diélectrique est du mica( ε r=8 )


2- On maintient une d . d . p de 500 V à ses bornes. Quelle est sa charge ?
3- La d . d . dprécédente étant toujours maintenue, on retire le mica. La charge du
condensateur varie-t-elle ? Si oui, quelle est sa nouvelle valeur ?
4- Calculer l’énergie emmagasinée par ce condensateur. Cette énergie vous parait-elle
importante ? quelle est la puissance moyenne mise en jeu si la décharge du condensateur est
réalisée en 10s.

EXERCICE 3 :

A. Un moteur à courant continu absorbe 30 A sous une tension de230 V . La résistance de


l’induit est de 0,3 Ω et sa vitesse de rotation650 tr /min. Calculer :
1) La force contre-électromotrice du moteur et la puissance électrique convertible en puissance
mécanique ;
2) Le moment du couple moteur ainsi que son rendement.

B. Dans la chambre à vide d’un microscope électronique, un faisceau continu


d’électrons transporte 3,20 µC de charges négatives pendant 200 ms.
Déterminer :
1. L’intensité du courant du faisceau
2. Le nombre d’électrons traversant la chambre par seconde

EXERCICE 4 :

I.

Une bobine de 500 spires est court-circuitée sur elle-même. Sa résistance est de 3 Ω,
son diamètre moyen 10 cm. On l’amène d’une région de l’espace où règne un champ
magnétique uniforme d’intensité 0,1 T. Ce champ est parallèle à l’axe de la bobine. Calculer
l’intensité moyenne du courant induit sachant que l’opération a durée 0,3 s.

II.

Deux condensateurs de capacité C1=8 F et C2=2 F, sont montés en série.


1. Faire un schéma de ce montage.
2. Calculer la capacité du groupement 

3. On applique une tension U=100V aux bornes du groupement. Quelle est la tension aux
bornes de chaque condensateur ?

EXERCICE 5 :

1) Une lampe électrique à filament de tungstène porte les indications : 100 W, 220 V
a. Quel courant I parcourt cette lampe ?
b. Quelle est sa résistance R ?
2) Deux lampes de 100 W sont montées en parallèle.
Quel est le courant I’ débité ?
Quelle est la puissance de ces 2 lampes ?
3) En partant le matin, vous oubliez d’éteindre ces 2 lampes. Vous rentrez 10 heures plus tard.
a. Quelle a été votre consommation ?
b. Le prix du kWh (kilowatt heure) étant de 0,0765 Є, combien allez-vous payer ?

4) Une personne consomme en moyenne 2500 kcal/jour. Comparer cette valeur à la puissance
d’une lampe. 1 cal ~ 4,2 J
QCM
Courant continu
1) - La caractéristique intensité-tension d’un dipôle AB est la courbe :
a) UAB=f(IAB)
b) IAB=g(UAB)
c) Aucune réponse
2) Un rhéostat est un
a) Voltmètre
b) Un résistor à résistance variable
c) Un résistor à résistance constante
d) Un ampèremètre
e) Aucune réponse
3) L’appareil de mesure de la tension électrique est :
a) L’ampèremètre
b) Le voltmètre
c) Le rhéostat
d) Le teslamètre

4) Les effets du courant électrique sont :


a) L’effet calorifique
b) L’effet chimique
c) L’effet magnétique
5) Un résistor ou conducteur ohmique est un dipôle actif qui
transforme intégralement en énergie calorifique toute énergie
électrique qui lui est fournie
a) Vrai
b) Faux

6) Dans un métal les porteurs de charges sont :


a) Les ions
b) Les atomes
c) Les électrons
d) Les photons
7) La conduction de l’électricité dans un électrolyte est assurée par
a) Les ions
b) Les atomes
c) Les électrons
d) Les photons
8) Le courant électrique dans un conducteur métallique est du à un
mouvement d’ensemble des électrons de conduction en sens
inverse du sens conventionnel.
a) Vrai
b) Faux
9) Une batterie d’accumulateur a une capacité de 40 Ah.
9-1) Quelle quantité d’électricité en coulombs peut-elle débitée ?
a) 1440 C
b) 40000 C
c) 144000 C
d) Aucune réponse
9-2 On utilise cette batterie dans un circuit ou l’intensité du courant est de 10
A. Combien de temps durera cette batterie ?
a) 1h
b) 14,4 h
c) 4h
d) Aucune réponse

10) Dans un circuit, il n’y a nulle part accumulation de charge ; C’est


la raison pour laquelle le même nombre d’électron traverse
n’importe quelle section du conducteur.
a) Vrai
b) Faux
11) Un dipôle actif
a) Ne peut engendrer du courant électrique
b) Peut engendrer du courant électrique
c) Peut soit engendrer le courant électrique, soit ne pas engendrer selon
les circonstances de branchement dans le circuit électrique
12) - Shunter un ampèremètre c’est lui associer en parallèle un
résistor de faible résistance pour augmenter sa limite d’utilisation
a) Vrai
b) Faux
13) Les dipôles placés en dérivation sont parcourus par la même
intensité de courant
a) Vrai
b) Faux
14) Un circuit électrique en série comporte trois générateurs et deux résistors définis
par : E1 = 9V ; r1 = 2Ω ; R1 = 3Ω  ; E2 = 25V ; r2 = 1Ω ; R2 ; E3 = 10V ; r3 = 1Ω . Le
troisième générateur (E3 ; r3) est monté en opposition par rapport aux deux
premiers. L’intensité du courant dans le circuit vaut 2A. Trouver la valeur de R 2 :
a) 5Ω
b) 15 Ω
c) 10Ω
d) 20Ω
e) 2Ω

Accumulateurs

On veut charger une batterie d’accumulateurs de résistance interne négligeable, mais


on ne peut plus reconnaitre ses pôles. On met donc en série avec la batterie un
ampèremètre de résistance négligeable et un conducteur ohmique de résistance R.
l’ensemble est ensuite soumis à une tension constante de 110 V. l’ampèremètre
indique I1 = 6,5 A. on recommence l’expérience en permutant les bornes de batterie.
L’ampèremètre indique alors I2 = 4,5 A.

15) Pour charger une batterie d’accumulateur,


a) On relie le pole positif du générateur au pole négatif de la batterie
b) On relie le pole négatif du générateur au pole positif de la batterie
c) On relie le pole positif du générateur au pole positif de la batterie
d) Aucune réponse n’est juste

16) Sachant que la batterie est utilisée en générateur pour I 1 et en


récepteur pour I2, donner la valeur de la résistance R
a) 30Ω
b) 20 Ω
c) 45 Ω
d) Aucune réponse n’est juste

17)La valeur de la f.é.m. E’ de la batterie est


a) 47V
b) 20V
c) 76V
d) Aucune réponse n’est juste

On constitue un générateur avec 24 piles Leclanché disposées en 3 séries de 8 piles


chacune.
18)Chaque pile a une f.é.m. E0 = 1,5V et une résistance de 1Ω. Les
caractéristiques du générateur ainsi constitué sont
a) 18V et 6Ω
b) 18V et (8/3) Ω
c) 12V et (8/3) Ω
d) Aucune réponse n’est juste

19)Le générateur débitant dans une résistance r o = (4/3) Ω, l’intensité du


courant dans le résistor est
a) 23A
b) 4A
c) 3A
d) Aucune réponse n’est juste

20)L’intensité du courant qui traverse chaque pile est


a) 2A
b) 3A
c) 1A
d) Aucune réponse n’est juste

21)Le nombre de moles de zinc qui réagit est


a) 0,018mol
b) 0,0018mol
c) 0,32mol
d) Aucune réponse n’est juste

22)La masse de zinc consommée dans chaque pile en 1h de


fonctionnement est
a) 23g
b) 10g
c) 1,2g
d) Aucune réponse n’est juste
23) Pour fabriquer un résistor de résistance R=12 Ω, on dispose d’un
fil plat de 0,1 mm d’épaisseur, 0,2 mm de largeur et de résistivité
ρ=1,6.10-8 Ω.m. La longueur du fil à utiliser est :
a) 1,5 m
b) 2,0 m
c) 15,0 m
d) Aucune réponse

24) Quel est le module du champ électrique créé en un point M par une charge
électrique ponctuelle Q = 8,5 nC placée en un point O situé à 40cm de M, sachant
que K = 9×10 9USI.
a) 48,75 N/C
b) 478,12 N/C
c) 854,25 N/C
d) –460,56 N/C
e) aucune réponse n’est juste
25) Dans un champ électrostatique uniforme, la différence de
potentiel entre deux points A et B est donnée par :
a) VA -VB=q.E
E .⃗
b) VA -VB= ⃗ AB
c) VA -VB= q.F
d) Aucune réponse
26) La force d’attraction ou de répulsion qui s’exerce entre deux
charges ponctuelles QA et QB, placées respectivement aux point A
et B, est :
a) Proportionnelle à QA et QB ;
b) Proportionnelle au carré de la distance qui sépare les deux charges
c) Dirigée suivant la droite (AB)
d) Aucune réponse
27) Une ligne de champ indique :
a) La direction du champ électrostatique en tout point de l’espace
b) Le sens du champ électrostatique en tout point de l’espace
c) Le sens suivant lequel se déplacerait spontanément une charge si elle
était placée sur cette ligne de champ.
d) Le sens suivant lequel se déplacerait spontanément une charge
positive si elle était placée sur cette ligne de champ.
e) Aucune réponse
28) Une charge ponctuelle placée en un point crée un champ
électrostatique :
a) Centrifuge si la charge est négative
b) Centripète si la charge est négative
c) Centrifuge si la charge est positive
Centripète si la charge est positive

29) L’expression du travail électrostatique est donnée par


a) W= ⃗E .⃗
AB
b) W= q⃗ E .⃗
AB
c) W= q.(VA -VB)
d) Aucune réponse

30) Un transformateur il y a transformation de

a) ) l’énergie électrique en énergie mécanique

B) l’énergie mécanique en énergie électrique

C) l’énergie mécanique en énergie chimique


d) l’énergie chimique en énergie mécanique
e) Aucun de ces réponses n’est correcte

CONDENSATEUR PLAN DIELECTRIQUE


Les caractéristiques d'un condensateur sont les suivantes : C = 0,12 µF, épaisseur du
diélectrique e = 0,2 mm ; permittivité relative de l'isolant : ε r = 5 ; tension de service : Us =
100 V. ε0= 8,84 10-12 F/m. Calculer :
31) La surface des armatures
a- 0,543m²
b- 0,27m²
c- 1,086m²
d- Aucune réponse n’est juste
32) La charge du condensateur
a- 12mF
b- 12μF
c- 12pF
d- Aucune réponse n’est juste
33) L’énergie emmagasinée dans ces conditions.
a- 6mJ
b- 0,6mJ
c- 0,06mJ
d- 0,006mJ

Le condensateur étant chargé, on isole, puis on l’associe en parallèle à un condensateur de capacité


C1=0,15μF initialement déchargé. Calculer :

34) La charge totale de l’ensemble formé par les 2 condensateurs


a- 12μF
b- 27μF
c- 15μF
d- Aucune réponse n’est juste
35) La tension commune aux 2 condensateurs en régime permanent
a- 44,4V
b- 22,2V
c- 11,1V
d- Aucune réponse n’est juste
36) L’énergie emmagasinée par le montage
a- 0,0266mJ
b- 0,266mJ
c- 2,66mJ
d- Aucune réponse n’est juste.

Un condensateur chimique est équivalent à deux plaques rectangulaires de 1000 cm 2, séparées par
un espace de 0.5mm rempli d’un diélectrique dont la permittivité relative ε = 8.

37) Sachant que ε0 = 8,85.10-12 S.I. Quelle est la capacité du condensateur ?


A) 153pF
B) 243μF
C) 14,2nF
D) 4,28mF
E) 64,4μF

Aucune réponse

38) Deux charges q et 3q situées respectivement aux point A et B, sont séparées d’une
distance a>0 A quelle distance à partir du point A le champ électrique est-il nul ?
a) a/2 b) a/3 c) a/(1+√ 3 ) d) a/(1-√ 3 ) e) Aucune des réponses
précédentes
39) Le flux magnétique est maximal quand le champ est :
A) colinéaire à la surface
B) perpendiculaire à la surface
C) de direction 30° par rapport à la surface
D) aucune réponse
40) On peut détecter l’existence d’un champ magnétique en un point à l’aide :
a) d’un générateur
b) d’un galvanomètre
c) d’une aiguille aimantée
d) d’un solénoïde
e) toutes les réponses sont justes

Solenoide
41) - Solénoïde.
On  réalise un circuit électrique alimentant un solénoïde de 2500 spires et de longueur L =40,0
cm. La bobine est parcourue par un courant continu d'intensité I = 4,00 A.
L'intensité B du champ magnétique au centre du solénoïde est :
A- 100 mT. B- 100 T. C- /100 T.
Au voisinage du solénoïde, on peut faire apparaître des lignes de champ magnétique grâce à :
D- des aiguilles en acier.  E- des aiguilles en cuivre.

Un solénoïde est parcouru par un courant d'intensité I = 2 A ; sa longueur est L = 20 cm, son rayon r
= 4 cm. Il est formé de 800 spires de fil de cuivre isolé, la résistance de l'ensemble est de 4 Ω.
μ0=1,25.10−6 SI .

42) Quelle est la valeur du champ magnétique à l'intérieur du solénoïde ?


A) 100 mT
B) 240 mT
C) 45 mT
D) 9,8 mT
E) Aucune réponse
43) Quelle est la f.é.m. E du générateur de résistance interne r = 1 Ω branché aux bornes du
solénoïde ?
A) 10V
B) 6V
C) 12V
D) 3V
E) Aucune réponse
44) Une bobine de 100 mH est parcourue par un courant de 200 mA. Quelle est l'énergie
emmagasinée par la bobine ?
A) 2 mJ 
B) 4 mJ
C) 10 mJ 
D) 20 mJ 
E) Aucune réponse
Régime transitoire
Un condensateur de capacité C est initialement décharge, est monte en série avec une résistance
R=10KΩ. il est charge sous une tension U 0 =10V .

Au bout d’un certain temps, la charge n’évolue plus et reste constante. Egale à 450nf

45) A t-0, la tension au borne du condensateur est :


a) Nulle
b) Positive
c) Négative
d) Infinie
e) Aucune des réponses précédentes
f)
46) L’expression de la tension au borne du condensateur est de la forme :
−t
a) U c (t)=U 0 log ⁡( )
τ
−t
b) U c (t)=U 0 expo ⁡( )
τ
c) U c (t)=U 0 ¿)
d) U c (t)=U 0 ¿)
e) U c (t)=U 0 ¿)

47) La constante de temps du circuit est


a) τ =0,43 ms
b) τ =0,86 ms
c) τ =1,8 ms
d) τ =1,2 ms
e) Aucune des réponses précédentes
48) La charge 90% est obtenue au bout d’un temps
a) t 90=6,9 τ
b) t 90=4,6 τ
c) t 90=2,3 τ
d) t 90=τ
e) Aucune des réponses précédentes

Circuit RL :

Considérons un circuit contenant en série un générateur de tension de f.é.m. E, une résistance R, une
inductance L et un interrupteur initialement ouvert et fermé à t = 0.

49) Ecrire l’équation différentielle vérifiée par la tension V aux bornes du condensateur.
a- E= Ri + Li’
b- E= Ri – Li’
c- E= -Ri – Li’
d- E= Ri’ + Li’’
50) Déterminer l’expression de τ
a- τ =L/R
b- τ =R/L
c- τ =(R/L)1/2
d- ω= 2L/R
51) Quelle est sa dimension ?
a- T
b- T-1
c- T1/2
d- T-1/2
52) Quelle est la solution de cette équation différentielle ?
a- i(t)=E.R-1(1-e-t/τ)
b- i(t)=E.R-1(1-e-t.τ)
c- i(t)=E.R-1(1-e-t+τ)
d- Aucune réponse n’est juste
53) L’impédance d’un dipôle RLC en régime forcé
A) Est constante
B) Ne dépend pas de la résistance
C) Dépend de la fréquence des oscillations
D) Aucune réponse

54) L’impédance d’un dipôle RLC en régime forcé


E) Est constante
F) Ne dépend pas de la résistance
G) Dépend de la fréquence des oscillations
H) Aucune réponse

55) Pour le dipôle RLC série représenté ci-dessus, parcouru par un courant sinusoïdal
alternatif, la relation vérifiée par les
tensions est :

A) U =U 1+ U 2+ U 3
B) u(t )=u1 (t)+u 2(t)+ u3 (t)
C) U max =U 1 max +U 2 max +U 3 max
D) On ne peut rien dire
56) Sur cet oscillogramme, la tension u(t)
(représentée en traits pleins) est :
A) en avance par rapport à la tension u R (t)
B) en phase avec la tension u R (t)
C) en retard par rapport à la tension u R (t)
D) on ne peut rien dire
57) La résonance d'intensité se manifeste quand :
A) u et i sont en phase
B) La valeur de I est minimale
C) u et u B (t) sont en phase
D) On ne peut rien dire
58) La formule générale donnant la puissance moyenne consommée par un dipôle RLC est :
A) P=UI
B) P=U max I max
C) P=UIcos (φ)
D) Aucune réponse

UN circuit R, L, C série est alimenté par une tension alternative de valeur efficace U = 10 V et
de fréquence variable. La bobine est supposée purement inductive. Après un certain temps
de fonctionnement on observe que la tension et l’intensité sont en phase. On donne :
R = 2 Ω  ; L = 1 H ; C = 10 μ F. On prendra la valeur de π égale à celle fournie par la
calculatrice.
59) Q16- La fréquence propre f0 du circuit vaut :
a) 80,75 Hz
b) 50,32Hz
c) 60,8Hz
d) 100,29 Hz
e) 40,29 Hz
60) Q17- La valeur efficace du courant est égale à :
a) 5,5 A b) 7,5 A c) 5 A d) 15 A e) 2,5 A
61) Q18-La tension efficace aux bornes de la bobine purement inductive vaut :
a) 2,58.103 V b) 1,58.102 V c) 15,8 V d) 1,58.103 V e)
3
1,38.10 V
62) La tension efficace aux bornes du condensateur comparé à celle délivrée par le
générateur est égale à :
63) 15,9.103 V b) 158,1U en V c) 1,58U en V d) 168U en V e) 358U en V
64) Q20-La largeur de la bande passante est égale à :
65) a) 0,5 Hz b) 5,5Hz c) 2 Hz d) 4 Hz e) 3,8 Hz