Vous êtes sur la page 1sur 4

REPUBLIQUE TUNISIENNE

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE 00 Février 2020


DIRECTION GENERALE D’HABILLEMENT ET DES SUBSISTANCES
DIRECTION DES SUBSISTANCES Fiche veille normative
DIVISION CONTROLE SANITAIRE ET VETERINAIRE F V N – 00 – Révision : 00 Février 2020

I. AVANT PROPOS:
La présente fiche a pour objet de définir un manuel de la veille normative qui s’inscrite dans le cadre des missions
essentielles de la division du contrôle sanitaire et vétérinaire, notamment au niveau de la rédaction des cahiers des
charges techniques et des fiches techniques des denrées alimentaires avant que l’achat ait lieu ou niveau des
contrôles pendant l’exécution du marché lui-même, ou même après livraison.
II. CADRE REGLEMENTAIRE:
Le décret n°2002-3158 du 17 décembre 2002 portant réglementation des marchés publics stipule dans son article
18 que « Les prestations objets du marché doivent être définies conformément à des spécifications techniques, par
des références à des normes nationales, sauf impossibilité découlant de la nature du marché ou de l’inexistence de
telle normes. Dans ce cas, l’acheteur public doit l’indiquer explicitement lors de l’examen préalable des cahiers des
charges par la commission des marchés compétente ».
La loi n° 2009-38 du 30 juin 2009 relative au système national de normalisation édicte dans son article 10 que «le
contenu des appels d’offre objet des marchés publics doit être établi conformément à des spécifications techniques
basées sur des normes nationales sauf dans le cas où il n’y a pas de normes ou si la nature des services ne le permet
pas. Dans ce cas, l’acheteur public doit le signaler explicitement lors de la soumission des cahiers des charges pour avis
préalable à la commission des marchés compétente. En l’absence de normes nationales, il est possible de recourir à
des normes internationales par insertion de leurs références dans les cahiers des charges ».
III. QU’EST-CE QU’UNE NORME ?
Les références internationales, définissent la norme comme étant un document établi par consensus et approuvé
par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages communs et répétés, des règles, des lignes directrices ou des
caractéristiques, pour des activités ou leurs résultats, garantissant un niveau d’ordre optimal dans un contexte donné .
[Sources : Loi n°2009-38 relative au système national de normalisation, Accord OMC/OTC et Guide ISO/CEI 2 : 2002]
Ainsi, Les normes jouent un rôle important lorsque deux parties ou plus recherchent des repères pour résoudre des
questions techniques. Elles facilitent la communication en proposant, pour des usages particulier, des termes et leurs
définitions (jargons du métier). Elles décrivent les caractéristiques des produits, leur apparence, de façon à ce que des
pièces puissent être reproduites en concordance. Les normes aident à définir la qualité d’un produit ou d’un service de
sorte que les intervenants sachent ce qu’ils obtiennent et ce qu’ils doivent adopter pour en vérifier la qualité.
Les normes sont également utiles quand deux parties sont liées par un contrat ou par les clauses d’un marché public.
Les acheteurs, aussi bien que les soumissionnaires, veulent être sûrs, les uns et les autres, d’avoir bien compris un
commun langage technique, notamment celui relié aux biens et services achetés ou proposés.
Utiliser des normes est une manière plus aisée d’y parvenir tant dans les cahiers des charges que dans les offres
proposées. Faire référence à une norme permet également de gagner du temps, dans la mesure où une norme peut
contenir tout ou en partie les informations requises pour un produit ou un service de sorte qu’il ne soit pas nécessaire de
décrire en détail les caractéristiques et les performances. Le risque d’erreur en décrivant un produit ou un service serait
réduit au minimum et les termes utilisés et définis dans les normes aident les parties à bien se comprendre.
III. QUI REDIGE LES NORMES ?
Ce sont les experts membres de la commission de normalisation qui élaborent les normes au sein de commissions
de normalisation et de groupes de travail. Les experts appartiennent à tous les secteurs socio-économiques. Ils
expriment les besoins en nouvelles normes, fournissent le contenu technique des documents normatifs et leur mise à
jour, dont les plus connus sont :
 Au niveau international :
- l’ISO (International Organization for Standardization),
- le CEI (Commission Électrotechnique Internationale),
- L’FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture),
- L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
 Au niveau européen :
- le CEN (Comité Européen de Normalisation),
- le CENELEC (Comité Européen de Normalisation pour l’Électrotechnique),
- l’ETSI (European Telecommunications Standard Institut),
Les informations données dans la présente fiche sont basées sur l’état actuel de nos connaissances. Les informations de cette présente fiche doivent être
considérées comme une simple information à une date donnée relative au sujet traité et non pas comme une garantie des informations sur celui-ci. Il est
toujours de la responsabilité de l’utilisateur et du lecteur de prendre connaissance de toutes les mesures nécessaires pour répondre aux exigences des normes,
lois et réglementation locales. Cette fiche est mise à disposition des techniciens de la division du contrôle sanitaire et vétérinaire.
1/3
 Au niveau de la Tunisie : L’INNORPI (Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle).
 Au niveau des pays étrangers :
- l’AFNOR (Association Française de Normalisation),
- le SSC (Standards Council of Canada),
- l’ASTM (American Society for the Testing of Materials),
- le DIN (Deutsche Industrie Normen),
- le BSI (British Standard Institute),
- l’ANSI (American National Standard Institute),
II. LA RECHERCHE D’UNE NORME:
La recherche de la norme appropriée s’opère au regard de sa pertinence économique et des conditions
réglementaires. Mais cela doit aussi être accompagné d’une bonne compréhension de la nature, du potentiel et de la
mise en œuvre des normes ainsi que de l’importance de communiquer sur leur contenu.
1. Recherche individuelle :
Pour trouver une norme, vous pouvez accéder au catalogue des normes tunisiennes sur l’adresse
http://www.innorpi.tn dont vous pouvez rechercher les normes en adoptant plusieurs méthodes :
- Procéder par CT (Commission technique). Il existe 33 CT relatives aux domaines en corrélations avec le
champ d’activité de la division du contrôle sanitaire et vétérinaire:

Commission
Dénomination
technique
CT2 Pesticides et produits agro pharmaceutiques
CT3 Huiles essentielles
CT9 Qualité des eaux
C T 13 Principes généraux pour l’élaboration des méthodes d’échantillonnage des produits alimentaires
C T 14 Lait et produits laitiers
C T 15 Etiquetage, entreposage et transport des denrées alimentaires
C T 16 Microbiologie alimentaire
C T 22 Emballages
C T 35 Grandeurs, unités et symboles
C T 41 Matériel de laboratoire et appareils connexes
C T 45 Fruits et légumes secs et séchés
C T 46 Hygiène
C T 49 Antiseptiques et désinfectants
C T 50 Aliments diététiques
C T 51 Céréales et produits céréaliers
C T 52 Conserves et semi-conserves
C T 53 Viandes et produits à base de viande
C T 54 Poissons et produits de la pêche
C T 55 Jus et boissons
C T 56 Sucre et dérivés
C T 65 Produits cacaotés et chocolat
C T 66 Denrées surgelées
C T 72 Thé, café, épices et aromates
C T 76 Alimentation des animaux et zootechnie
C T 92 Volailles et ovoproduits
C T 96 Fruits et légumes frais
C T 106 Protection de l’environnement
C T 107 Aliments destinés aux nourrissons et aux enfants en bas-âge.
C T 110 Management de la qualité
C T 117 Additifs alimentaires, résidus de pesticides et toxicité des produits
C T 118 Huiles et corps gras
C T 124 Produits alimentaires
C T 127 Biotechnologie

Les informations données dans la présente fiche sont basées sur l’état actuel de nos connaissances. Les informations de cette présente fiche doivent être
considérées comme une simple information à une date donnée relative au sujet traité et non pas comme une garantie des informations sur celui-ci. Il est
toujours de la responsabilité de l’utilisateur et du lecteur de prendre connaissance de toutes les mesures nécessaires pour répondre aux exigences des normes,
lois et réglementation locales. Cette fiche est mise à disposition des techniciens de la division du contrôle sanitaire et vétérinaire.
2/3

- Utiliser l'ICS (classification internationale des normes par domaines d'activité) Exemple : technologie
alimentaire, lait et produits laitiers, lait.
- Taper un mot clé ou le numéro de référence de la norme NT de votre choix. Exemple, pour trouver NT
110.01, il suffit de taper «management de la qualité » ou « 110.01 »
Pour consulter une norme tunisienne NT, l’INNORPI a mis à la disposition du public une salle accessible, un cadre y
assiste les visiteurs pour faire des recherches et consulter sur place les normes tunisiennes.
2. Recherche assisté :
L’INNORPI propose le service « Veille normative et règlementaire ». Ce service permet de :
- vérifier et actualiser les références de textes normatifs ou règlementaires,
- être informé sur la mise à jour de la liste des normes et des référentiels de certification des produits et
services (règlements techniques particuliers).
Ce service est proposé sous forme d’un abonnement annuel dont le coût varie en fonction du volume des
informations et/ou documents objets de mises à jour.
II. AVERTISSEMENTS:

- Les formes verbales doit et doivent sont utilisées pour signifier une ou des exigences qui doivent être
respectées dans le cadre d’un emploi de la dite norme. Ces formes peuvent se trouver dans le corps de la
norme ou en annexe qualifiée de «normative». Pour les méthodes d’essai, l’utilisation de l’infinitif
correspond de facto à une exigence.
- Certaines expressions telles que, il convient et il est recommandé sont utilisées pour exprimer une possibilité
préférée mais non exigée pour se conformer au document utilisé.
- Les formes verbales peut et peuvent sont utilisées pour exprimer une suggestion ou un conseil utiles mais
non obligatoires.
- Une norme peut fournir des renseignements complémentaires destinés à faciliter la compréhension ou
l’utilisation de certains éléments ou à en clarifier la mise en œuvre, sans notion d’exigence à respecter. Ces
éléments sont présentés sous forme de notes ou d’annexes informatives.
- Il est nécessaire de rappeler que les normes publiées par l’INNORPI sont protégées par copyright et leur accès
est payant. Aucune norme ou partie de norme ne peut être reproduite, enregistrée dans un système
d’extraction ou transmise sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé électronique ou mécanisme y
compris les photocopies, les enregistrements ou autres, sans l’accord l’INNORPI.

Les informations données dans la présente fiche sont basées sur l’état actuel de nos connaissances. Les informations de cette présente fiche doivent être
considérées comme une simple information à une date donnée relative au sujet traité et non pas comme une garantie des informations sur celui-ci. Il est
toujours de la responsabilité de l’utilisateur et du lecteur de prendre connaissance de toutes les mesures nécessaires pour répondre aux exigences des normes,
lois et réglementation locales. Cette fiche est mise à disposition des techniciens de la division du contrôle sanitaire et vétérinaire.
3/3