Vous êtes sur la page 1sur 21

PRÉSENTATION

DU DÉCRET RELATIF
AUX MARCHÉS PUBLICS

Abdelmjid BOUTAQBOUT 15 Février 2013


Pourquoi la réforme ?
2

 Mettre en œuvre les principes de la constitution de 2011;

 Remédier aux insuffisances de la réglementation de 2007;

 Répondre aux attentes des acteurs de la commande publique;

 Prendre en charge les recommandations et propositions des partenaires


internationaux.
La démarche suivie
3

 Une réforme concertée et inclusive;

 Information et recueil des propositions (site web SGG) ;

 Progressivité et pragmatisme ;

 Réforme intégrée et globale:

 Dimension juridique;
 Dimension gouvernance;
 Dimension renforcement des capacités.
Axes majeurs de la réforme
4

 Unicité du cadre juridique des marchés publics :

Etablissements Publics

Collectivités Territoriales Prestations


Architectura
les

 Marchés de l’Etat Marchés Publics


Axes majeurs
5

 Nouveaux outils au service du maître d’ouvrage

 Appel à manifestation d’intérêts: identification des concurrents potentiels;

 Marchés de conception-réalisation (clé en main) passés par voie de concours sur autorisation
du chef de gouvernement;

 Collectifs d’achats;

 Procédures d’achat électroniques.


Axes majeurs
6

 Simplification des procédures et encouragement de la concurrence:

 Pièces du dossier administratif:

 Attestation fiscale;
 Attestation de la CNSS;
 Registre du commerce.
ne sont exigées que du soumissionnaire auquel il est envisagé d’attribuer le marché;

 Pièces du dossier technique:

 Pour les prestations courantes: note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent;
 Pour les prestations non courantes et complexes, en plus de la note des moyens, les attestations
de référence relatives aux prestations réalisées.
Axes majeurs
7

 Simplification des procédures et encouragement de la concurrence:

 Refonte de la composition de la commission d’appel d’offres:

 Suppression du tirage au sort pour les représentants du maître d’ouvrage;

 Suppression de la convocation du représentant du ministère du commerce;

 Présence du représentant du ministère des finances pour les marchés de plus de cinquante
millions de DH;

 Renvoi à l’arrêté du ministre de l’intérieur pour fixer la composition de la commission d’appel


d’offres pour les collectivités territoriales.
Axes majeurs
8

 Renforcement de la transparence et de l’information des concurrents:

 Publication de l’estimation du coût des prestations;

 Appréciation de l’offre anormalement basse ou excessive par rapport à l’estimation


du maître d’ouvrage:

 Offre excessive plus de 20%;

 Offre anormalement basse moins de 25% pour les marchés de travaux et 35% pour les
marchés de fournitures et de services autres que les études.
Axes majeurs
9

 Clarification des modalités d’engagement comptable des marchés cadre:

 Pour la première année cet engagement peut porter éventuellement sur le montant
correspondant aux besoins à satisfaire ou au prorata de la période considérée;

 Pour la dernière année cet engagement peut porter sur le montant correspondant aux
besoins à satisfaire ou au prorata de la période restante de la durée totale du marché
cadre;

 Le marché cadre est résilié lorsque le montant prévu pour une année budgétaire n’est pas
engagé;

 Décompte partiel et définitif à établir à la fin de chaque année budgétaire;

 Décompte général et définitif à la fin de la dernière période du marché cadre.

 Distinction entre les marchés cadre dont la durée est de cinq ans et ceux dont la
durée est de trois ans.
Axes majeurs
10

 Encouragement de l’entreprise nationale:

 Réservation de 20% des dotations des marchés annuels à la PME;

 Allotissement des marchés pour l’accès des PME;

 Sous-traitance en faveur de la PME;

 Confirmation de la préférence nationale;

 Révision des prix pour les marchés de travaux quelque soit leurs délais d’exécution.
Axes majeurs
11

 Moralisation et bonne gouvernance:


 Annulation de la procédure:

 Établissement de la décision d’annulation par le maître d’ouvrage signée par l’autorité


compétente;

 Publication de ses références dans le portail des marchés publics et communication de cette
décision aux membres de la commission d’appel d’offres.

 Audit des marchés:

 De plus de cinq millions de DH pour les marchés de l’Etat et des établissements publics;

 De plus de trois millions de DH pour les marchés des CT;

 De plus de 1 million pour les marchés négociés.

 Publication de la synthèse du rapport d’audit dans le portail des marchés publics.


Axes majeurs
12

 Moralisation et bonne gouvernance:

 Limitation de la désignation des personnes habilitées aux ordonnateurs et sous


ordonnateurs ;

 Précision des conditions de production ou de non production des devis


contradictoires en cas de bons de commandes;

 Limitation de la dérogation au seuil des 200.000,00 DH pour les bons de


commandes à 500.000, 00 DH.
Axes majeurs
13

 Moralisation et bonne gouvernance:

 Préparation du rapport d’achèvement pour les marchés de plus d’un million de


DH au plus tard 3 mois après la réception définitive des prestations;

 Interdiction de l’existence de conflits d’intérêts pour les membres des commissions


d’appel d’offres sous peine de nullité de la procédure;

 Renforcement de la lutte contre la corruption.


Axes majeurs
14

 Prestations architecturales mises en concurrence:

 Consultations architecturales pour les projets dont le budget global des travaux est
inférieur à 20 millions de DH hors taxes;

 Concours architectural est obligatoire pour les projets dont le budget global des
travaux est supérieur ou égal à 20 millions de DH hors taxes;

 Consultations architecturales négociées prévues dans les mêmes conditions que les
marchés négociés (secret défense nationale ou sécurité publique, urgence
impérieuse, défaillance du titulaire du contrat… );
Axes majeurs
15

 Prestations architecturales mises en concurrence:

 Rémunération de l’architecte:

 Les honoraires sont obtenus par application du pourcentage que l’architecte propose aux
montants des travaux réellement exécutés et régulièrement constatés.

 Entre 4 et 5% pour les prestations de construction ou d’aménagement et de restauration des


ouvrages;

 Entre 3 et 4% pour les prestations d’entretien et de réparation de bâtiments;

 Forfait à l’hectare fixé dans le contrat d’architecte pour les opérations de lotissements;

 Les montants de la TVA et de la révision des prix ne sont pas compris dans le calcul des
honoraires de l'architecte.
Axes majeurs
16

 Marchés des collectivités Territoriales:

 Promotion de l’emploi local: 10% de l’effectif de la main d’œuvre;

 Comité de suivi des marchés des collectivités territoriales;

 Rapports de présentation et d’achèvement et d’audit des marchés sont


communiqués au ministre de l’intérieur.
Axes majeurs
17

 Dématérialisation progressive:

 Publication des informations et des documents des appels à la concurrence dans


le portail des marchés publics;

 Soumission électronique;

 Enchère électronique inversée;

 Base de données des prestataires;

 Achats groupés électroniques;

Modalités fixées par arrêté du ministre chargé des finances;


Axes majeurs
18

 Renforcement des recours:

 Introduction d’un délai d’attente de 15 jours après la fin des travaux de la


commission d’ouverture des plis;

 Fixation d’un délai de 5 jours pour le maître d’ouvrage et 30 jours pour le


ministre concerné pour répondre au requérant;

 Saisine directe de la commission des marchés par le requérant et information du


maître d’ouvrage;

 Tenue d’un registre des réclamations par le maître d’ouvrage.


Axes majeurs
19

 Réservation d’un article propre aux spécificités des marchés de la défense


nationale en vertu duquel:

 La séance publique n’est pas prévue;

 Non publication des programmes prévisionnels et du rapport d’achèvement;

 Non recours aux procédures électroniques;

 Non obligation de l’audit des marchés;

 Pour les bons de commande, la personne habilitée peut être désignée en plus de
l’ordonnateur et du sous ordonnateur;

 Le recours à la compensation industrielle.


Conclusion
20

 Une feuille de route pour la mise en œuvre:

 Préparation des textes et des mesures d’accompagnement:

 CCAG;

 Contrat d’architecte;

 Arrêtés ;

 Refonte de la commission des marchés;

 Lancement d’un programme de formation.


21

Merci de votre attention