Vous êtes sur la page 1sur 4

SOURCE:

SOURCE: Cours
Cours des
des professeurs,
professeurs, MikBook,
MikBook, KB,
KB, Prepecn,
Prepecn, collège,
collège, Siamois
Siamois Qcm
Qcm

SCHIZOPHRÉNIE :

Définition :
Psychose chronique dissociative caractérisée par le trépied:
→ [syndrome dissociatif + délire paranoïde + repli autistique]

!! Aucun signe clinique n'est pathognomonique

Epidémiologie :
Prévalence = 1% de la population générale
Age moyen d’installation = adulte jeune: 15-35ans / sex ratio = 1

Physiopathologie :
Inconnue / multifactorielle +++ (génétique / neurobiologique, etc)
-NB : Ya aussi le trouble bipolaire qui peut être génétique

- Diagnostic :
 Positif = trépied schizophrénique :
Terrain : Homme <35ans, personnalité pré morbide : Schizoïde, Schizo-typique

1- Délire paranoïde :
 Mode d’apparition: progressif (65%) ou brutal (BDA: 35%)
 Mode évolutif: délire chronique: > 6 mois
 Thèmes: multiples: persécution ++ / mégalomanie …
- syndrome d’influence: conviction d’influer ou d’être influencé (voix)
- syndrome de référence: conviction que tout se rapporte à soi
- syndrome de dépersonnalisation: altération de la perception de soi / dysmorphophobie
possible (signe du miroir)  se voit aussi dans la névrose obsessionnelle

 Mécanismes: multiples: hallucinatoire ++ / intuitifs / interprétatif / automatisme


 Systématisation: médiocre: incohérent / flou / fluctuant
 Adhésion: totale le plus souvent / aucune critique
 Participation affective: variable: de pauvre à angoisses intenses

NB : NPC LE DELIRE PARANOIDE ET LE DELIRE PARANOIAQUE

Résumé par: A.bendaas


Résumé par: A.bendaas
Commencer
Commencerles
lesQcm
Qcm
SOURCE:
SOURCE: Cours
Cours des
des professeurs,
professeurs, MikBook,
MikBook, KB,
KB, Prepecn,
Prepecn, collège,
collège, Siamois
Siamois Qcm
Qcm

2- Syndrome dissociatif=DEFICITAIRE : (3)


1- Dissociation intellectuelle = « impénétrabilité »
Troubles du cours de la pensée: barrages / fading / relâchement des associations
Troubles du contenu de la pensée: hermétisme
Troubles du langage: paralogisme …
Troubles de la logique: pensée magique / rationalisme morbide++

2- Dissociation affective = « ambivalence affective »


- Dissociation idéo-affective: sourire immotivé / rire immotivé
- Emoussement affectif / athymhormie / sexualité désaffectivée
- Irritabilité (crise clastique) / réactions émotionnelles inadaptées

3- Dissociation comportementale = « bizarrerie du contact »


Froideur des affects / Apragmatisme / négativisme psychomoteur (refus de serrer la main…)
Syndrome catatonique possible avec catalepsie

3- Repli autistique
Repli progressif vers le monde intérieur / jeux solitaires
Préoccupations hermétiques / claustromanie / clinophilie
Abolition des conduites sociales / isolement

NB : LA discordance est très évocatrice de schizophrénie


-La catatonie : Est caractérisée par le Négativisme + Catalepsie

Critères diagnostiques : Critères DSM-IV-TR +++

A. Au moins 2 signes pendant ≥ 4S parmi :


-Idées délirantes
-Hallucinations
-Discours désorganisé
-Comportement désorganisé ou catatonique
-Symptômes négatifs
B. Dysfonctionnement social ou des activités
C. Persistance des signes pendant ≥ 6 mois
D. Exclusion d’un trouble schizo-affectif et de l’humeur
E. Exclusion d’une pathologie organique / prise toxique

Résumé par: A.bendaas


Résumé par: A.bendaas
Commencer
Commencerles
lesQcm
Qcm
SOURCE:
SOURCE: Cours
Cours des
des professeurs,
professeurs, MikBook,
MikBook, KB,
KB, Prepecn,
Prepecn, collège,
collège, Siamois
Siamois Qcm
Qcm

Formes cliniques :
Schizophrénie paranoïde (++) : Schizophrénie hébéphrénique :
-Prédominance du délire paranoïde : signes -Prédominance du syndrome dissociatif et repli
positifs+++ autistique : signes négatifs
-Dissociation et repli autistique sont quand -Délire absent ou peu productif
même présents -Début précoce (< 20ans)
-Débute vers 30ans -pronostic sombre
- forme la plus fréquente -Personnalité pré-morbide de type schizo-
- évolution par poussées typique

NB : Schizophrénie caractérisée par la présence de comportements psychopathiques : est dite


Héboïdophrénie

- Evolution :
!! Schizophrénie = pathologie chronique incurable
- Evolution sous trt : guérison dans 25% des cas
-Evolution naturelle vers ↑ des signes négatifs (repli autistique) et ↓ délire

Complications (6)
-suicide: 10-15% des schizophrènes se suicideront: évaluer et prévenir (PMZ)
-psychiatriques: troubles anxieux / de l’humeur (EDM) / addiction +++
-somatiques: celles de l’addiction: IST / VHC si toxicomanie / cirrhose si alcool..
-évolutives: enkystement du délire / décompensation sous traitement
-iatrogènes: ES des neuroleptiques (syndrome extrapyramidal, syndrome malin)
-sociales +++ : marginalisation / désinsertion socioprofessionnelle / handicap fonctionnel

- Traitement :
Prise en charge
Hospitalisation initiale: systématique / en psychiatrie

Chimiothérapie: Tt médicamenteux :
Tt de fond = antipsychotique :
Indications
En 1ère intention: neuroleptiques atypiques PO
ex: rispéridone (Risperdal®) ou olanzapine (Zyprexa®)
Si mauvaise observance
Neuroleptiques retards : IM /2-4S
Si résistance
en 1ère intention: changer de classe (halopéridol) / ≥ 4 semaines
si échec du 2nd NL: clozapine (Leponex®) (!! après NFS)

Résumé par: A.bendaas


Résumé par: A.bendaas
Commencer
Commencerles
lesQcm
Qcm
SOURCE:
SOURCE: Cours
Cours des
des professeurs,
professeurs, MikBook,
MikBook, KB,
KB, Prepecn,
Prepecn, collège,
collège, Siamois
Siamois Qcm
Qcm

Modalités :
Débuter par monothérapie / augmentation progressive / dose minimale efficace
Durée: ≥ 2an après 1er épisode / ≥ 5ans si plusieurs / le plus souvent A VIE
Tt symptomatique
Tt de l’agitation / anxiété: BZD ou neuroleptique sédatif en PO ou IM
Si troubles thymiques: antidépresseur ou thymorégulateur PO
Si signes extrapyramidaux: Tt correcteur anticholinergique (Lepticur®)
Psychothérapie
Psycho-éducation / psychothérapie de soutien / thérapies familiales ++
!! Psychoses = contre-indication à une psychothérapie analytique

NB : Tous les NLP quelque soit la dose administrés peuvent engendrer un trouble dyskinésique
-bonus :
-indice de dangerosité chez un malade délirant et qui nécessite le placement de ce malade : est la
désignation nominative du persécuteur et les hallucinations impératives

BONUS :

 L’écholalie : est la répétition de mots entendus, qui n’est pas pathologique chez l’enfant
(surtout <6ans) mais qui est pathologique chez l’adulte et qui peut se voir dans la maladie
de PICK

 La schizophrénie dysthymique :
- son évolution est intermittente
- les troubles comportent : des troubles délirants + troubles de l’humeur
- le lithium peut avoir un rôle préventif des rechutes

 l’athymormie est caractéristique de la schizophrénie : désigne la discordance dans le


domaine affective avec émoussement de l’affectivité et perte de l’élan vital.

Résumé par: A.bendaas


Résumé par: A.bendaas
Commencer
Commencerles
lesQcm
Qcm