Vous êtes sur la page 1sur 8

ESSTSS

Rééducation de l’emphysème
pulmonaire

3èmeannée physiothérapie

Elaborée par :

Madame Imen EZZOUCH TRIKI

Année Universitaire 2017/2018


Plan

OBJECTIFS SPECIFIQUES .................................................................................................. 1


REEDUCATION DE L’EMPHYSEME PULMONAIRE ................................................... 2
INTRODUCTION : ............................................................................................................................................. 2
1. IMAGERIE :........................................................................................................................... 2
2. ETIOLOGIES : ....................................................................................................................... 2
PRISE EN CHARGE KINESITHERAPIQUE : ................................................................... 3
1. BILAN : ................................................................................................................................ 3
a. Interrogatoire : ............................................................................................................... 3
b. Bilan respiratoire: .......................................................................................................... 3
c. Bilan articulaire : ............................................................................................................ 3
d. Bilan musculaire : ........................................................................................................... 5
e. Bilan fonctionnel : .......................................................................................................... 5
f. Profil psychologique : ...................................................................................................... 5
2. REEDUCATION : ................................................................................................................... 5
a. Objectifs : ........................................................................................................................ 5
b. Principes ......................................................................................................................... 5
c. Moyens : .......................................................................................................................... 5
d. Conseils d’hygiène de vie : ............................................................................................. 6
CONCLUSION : ...................................................................................................................... 6
Objectifs spécifiques

Reconnaître le mécanisme de l’emphysème pulmonaire

Etablir les bilans kinésithérapiques indispensables pour un patient ayant


un emphysème pulmonaire

Choisir les techniques de kiné respiratoire spécifiques à l’emphysème


pulmonaire

1
Rééducation de l’emphysème
pulmonaire
Introduction :

L’emphysème est constitué par des altérations du poumon caractérisées par une
distension anormale et permanente des espaces aériens situées au-delà de la
bronchiole terminale, accompagnées d’une destruction de leur paroi et sans
lésions de fibrose évidentes.

Par conséquent Les tissus alvéolaires perdent leur élasticité il y aura donc un
mauvais échange gazeux ce qui rend la respiration plus difficile.

Souvent l’emphysème appartient à la catégorie des BPCO.

1. Imagerie :

Montre un emphysème :

Centrolobulaire ou centrale (centre des lobules secondaires)

Panlobulaire (totalité du lobe secondaire)

Paracicatriciel (lésion pulmonaire)

Paraseptal (sous pleural).

2. Etiologies :
Tabagisme ou enfument des habitations chauffées au bois.

La majorité des cas sont des emphysèmes centrolubulaires au


paraseptaux.

La diminution en Alpha 1-antitrypsine (origine génétique très rare)


entraine les emphysèmes panlobulaires.

2
Prise en charge kinésithérapique :

1. Bilan :

a. Interrogatoire :
ATCDS, HDM, TABAC+++

b. Bilan respiratoire:
L’emphysème pan lobulaire entraine :

Une toux et expectoration absentes ou modérées

Dyspnée : essoufflement à l’effort qui devient en cas d’évolution au repos


(fatigue pâleur)

Craquement à l’auscultation
Respiration superficielle et rapide, expiration prolongée

L’emphysème centro –lobulaire (le plus fréquent) :

Toux et expectoration abondantes


Dyspnée tardive
Distension thoracique

c. Bilan articulaire :
Examen morphostatique :

Met en évidence une déformation thoracique (thorax en tonneau (baril) avec


horizontalisation des côtes

3
Examen morphodynamique :
Montre une diminution de l’ampliation thoracique
Examen des articulations de voisinage :
Montre une cyphose dorsale et un enroulement des épaules

4
d. Bilan musculaire :
Qualitatif :
Rétraction des pectoraux, fentes des intercostaux internes et des muscles
de la ceinture scapulaire.
Quantitatif :
Faiblesse des muscles expiratoires

e. Bilan fonctionnel :
Gène fonctionnelle, diminution du périmètre de la marche (patient
dyspnéique)

f. Profil psychologique :
Un mauvais retentissement sur la vie quotidienne du patient qui peut
diminuer sa coopération

2. Rééducation :

a. Objectifs :
Prévenir l’encombrement bronchique
Lutter contre le collapsus bronchique
Lutter contre les signes respiratoires
Lutter contre les déformations articulaires
Donner les conseils d’hygiène de vie

b. Principes
Précoce
Excessivement prudente (retentissement cardiaque de l’affection)
Contrôle du pouls de la cyanose et de la tension artérielle

c. Moyens :
Education respiratoire du diaphragme
AFE active et passive, ventilation dirigée associant les manœuvres de
vibration et de percussion pour le désencombrement.
Diriger la vitesse et la profondeur de l’expiration : le kiné place ses mains
sur le thorax du patient en exerçant une longue poussée puis introduit
progressivement un rythme respiratoire qui sera utilisé principalement lors

5
de l’effort par une inspiration pour trois expirations ou encore deux
inspirations pour quatre expirations.
Travail des abdominaux par des exercices rythmés par la respiration.
Le drainage postural est remplacé par des techniques respiratoires à
différents volumes et débit pulmonaires (ELTGOL)
Mobilisation passive costale en décubitus dorsal, décubitus latéral avec
appui progressif dans le sens de fermeture costale, la mobilisation
costovertèbrale en assis.
Correction de la statique rachidienne par des exercices d’assouplissement
et un massage décontracturant (lutter contre la cyphose)
Relaxation par ses différentes méthodes. (doit précéder toute rééducation)
Réentrainement à l’effort pour pouvoir reprendre ses activités
quotidiennes (marche, montée et descente des escaliers) à l’aide d’un
tapis de marche, bicyclette ergonomique, aqua gym douce…

d. Conseils d’hygiène de vie :


Eviter de fumer et de boire de l’alcool
Eviter les facteurs aggravants (variations climatiques)
Lutter contre les surinfections bronchiques
Mener une vie active en limitant les efforts
Eviter les gros repas (repas fractionnés) (prévenir la compression du cœur
et des bases pulmonaires)

Conclusion :
L’emphysème dans ses différents formes qu’il soit du BPCO ou autre est source
de souffrance pour les patients atteints, une prise en charge précoce et adéquate
peut soulager le patient et lui permettra un mode de vie assez acceptable.