Vous êtes sur la page 1sur 81

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE DE SOUSSE
‫المعهد العالي لإلعالمية و تقنيات االتصال بحمام سوسة‬

INSTITUT SUPERIEUR D’INFORMATIQUE


ET DES TECHNOLOGIES DE COMMUNICATION – HAMMAM SOUSSE
Département Télécommunications

MEMOIRE DE STAGE FIN D’ETUDES

Présenté en vue de l’obtention du diplôme de Licence Appliquée


Technologies des Communications

Réalisation des systèmes de sécurité et de


gestion d’énergie d’une maison intelligente

Réalisé par :
Makram Fathallah

Encadré par:
Mr Abdelbari Slim (Isitcom)
Mr Angoud Houssem (ITGATE)
Mr Amairi Moatez (ITGATE)

Société d’accueil
ITGATE Group

Année Universitaire 2016 – 2017


MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE DE SOUSSE

‫المعهد العالي لإلعالمية و تقنيات االتصال بحمام سوسة‬


INSTITUT SUPERIEUR D’INFORMATIQUE
ET DES TECHNOLOGIES DE COMMUNICATION – HAMMAM SOUSSE
Département Télécommunications

MEMOIRE DE STAGE FIN D’ETUDES

Présenté en vue de l’obtention du diplôme de Licence Appliquée


Technologies des Communications

Réalisé par :

Fathallah Makram

Encadrant : Mr Angoud Houssem

Date :………………………Signature :…………….

Superviseur : Mr Abdelbari Slim

Date :………………………Signature :…………….

Année Universitaire 2016 – 2017


Dédicaces
Au Dieu tout puissant mon créateur,

A mes chers parents

Pour leur soutien moral et financier durant mes études.

A mes chers frères, chère sœur pour leur soutien et leurs encouragements.

A tous les membres de la famille JCI et surtout Ma deuxième Famille JCI EL JEM
suite a leurs supports et leurs motivations.

A mes amis, et à tous mes proches.

À tous ceux qui m’ont aide afin de réaliser ce travail.

Et à tous ceux que j’aime et qui m’aiment.

Et à tous ceux qui ont contribué de prés ou de loin pour que ce projet soit possible, je
vous dis merci.

A tous, je dédie ce travail

Makram Fathallah
Remerciements
C’est avec un grand plaisir que je réserve cette page en signe de gratitude et de profonde
reconnaissance à tous ceux qui m’ont aidée à la réalisation de ce travail.

Mes sincères gratitudes s'adressent à toutes les personnes qui ont participé de
différentes façons à la réussite de mon projet et plus particulièrement les personnes que je
cite ci-dessous.

Mon encadreur Mr Slim Abdelbari, pour m’avoir guidé attentivement. Pour son
aide morale, ses encouragements indéfinis, et en particulier sa disponibilité qu’il a
toujours eu à mon égard, et pour les diverses discussions fructueuses qu’il nous a
accordées. C’est grâce à lui que nous avons pu dépasser les moments difficiles, et que nous
avons pu arriver, espérons le, à l’objectif de notre travail.

Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à Mr Houssem Angoud de m’avoir


accueilli au sein de la société IT-Gate.

Je ne manquerai pas de remercier tout le corps enseignant d’institut supérieur


d'informatique et de technologie de communication Hammem Sousse.

Pour finir, nous exprimons nos vifs remerciements au jury qui nous ont honorées de
bien vouloir soutenir mon travail. Je leur exprime toute mon gratitude.

Makram Fathallah
Table des matières
Introduction Générale .......................................................................................................... 1
Chapitre I : Présentation du Projet .......................................................................................... 3
I.1. Introduction ................................................................................................................... 4
I.2. Présentation de l’organisme d’accueil ......................................................................... 4
I.2.2. Implantation géographique et spécialisation : ........................................................ 4
I.3. Définition Domotique ................................................................................................... 6
I.4. Motivation ..................................................................................................................... 6
I.5. Objectifs : ...................................................................................................................... 6
I.6. Cible adressée par ce projet : ........................................................................................ 6
I.7. Travail demandé : ......................................................................................................... 7
I.8. Planification du Projet : ................................................................................................ 7
I.9. Conclusion : .................................................................................................................. 8
Chapitre II : Gestionnaire et Applications .............................................................................. 9
II.1. Introduction : ............................................................................................................ 10
II.2. Présentation du cahier des charges : .......................................................................... 10
II.3. Développement du système domotique : ................................................................... 10
II.3.1. Enjeux : ............................................................................................................... 10
II.3.2. Analyse des besoins: ........................................................................................... 11
II.3.3. Choix du développement : .................................................................................. 12
II.4. Conclusion : ............................................................................................................... 12
Chapitre III : Conception du gestionnaire ............................................................................... 9
III.1. Introduction : ............................................................................................................ 10
III.2. Le langage de modélisation UML : .......................................................................... 10
III.3. Diagramme du cas d’utilisation générale : ............................................................... 11
III.3.1. Présentation du Diagramme du cas d’utilisation générale ................................ 11
III.3.2. Identification des acteurs du système : ............................................................. 11
III.3.3. Diagramme de cas d’utilisation général : ........................................................ 11
III.4.1. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « s’inscrire »: ....................... 13
III.4.2. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « gérer les équipements »: .... 14
III.4.3. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « suivre la consommation
d’énergie »: ............................................................................................................................ 17
III.4.4. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « Contrôler la consommation
d’énergie»: .............................................................................................................................. 18
III.4.5. Spécification et raffinement de cas d’utilisation «Contrôler de fuite » : ........... 20
III.4.6. Spécification et raffinement de cas d’utilisation «s’authentifier» : ................... 23
III.5. Vue statique :............................................................................................................ 25
III.6. Vue dynamique : ...................................................................................................... 26
III.6.1. Diagramme de séquence : ................................................................................. 26
III.6.2. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « s’inscrire » .............................. 27
III.6.3. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « s’authentifier » : ...................... 28
III.6.4. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « Consulter équipement » : ........ 29
III.6.5. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « suivi la consommation d’énergie
» : ............................................................................................................................................ 30
III.7. Conclusion : ............................................................................................................. 31
Chapitre IV : Étude de la partie matérielle et logicielle du projet ........................................ 32
IV.1. Introduction : ............................................................................................................ 33
IV.2. Etude de la partie matérielle : .................................................................................. 33
IV.2.1. Unité de commande :......................................................................................... 33
IV.2.2. Capteurs et actionneurs : ................................................................................... 37
IV.3. Etude de la partie logicielle : ................................................................................... 43
IV.3.1. Les logiciels utilisés dans notre projet : ............................................................ 43
IV.3.2.Langage du développement : .............................................................................. 44
IV.3.3. Web service architecture REST: ....................................................................... 44
IV.3.4. Liaisons séries utilisées : ................................................................................... 45
IV.4. Conclusion : ............................................................................................................. 46
Chapitre V : Réalisation et tests ............................................................................................ 47
V.1. Introduction : ............................................................................................................. 48
V.2. Partie électronique : ................................................................................................... 48
V.2.1. Fonction de détection du mouvement :............................................................... 48
V.2.2. Fonction de mesure de la température et l’humidité : ........................................ 49
V.2.3. Fonction de détection du gaz et de la fumée : .................................................... 49
V.2.4. Fonction de ventilation : ..................................................................................... 50
V.2.5. Fonction de l’acquisition de la consommation d’énergie : ................................. 50
V.2.6. Fonction de commande d’un équipement :......................................................... 51
V.3. Partie développement mobile : .................................................................................. 52
V.3.1 Introduction : ....................................................................................................... 52
V.3.2. Réalisation de l’application : .............................................................................. 52
V.4.Conclusion :................................................................................................................ 56
Conclusion générale et perspectives ..................................................................................... 57
Table des figures

Figure 1 : Diagramme du Gantt .............................................................................................. 7


Figure 2: Diagramme de cas d'utilisation générale ............................................................... 12
Figure 3: Diagramme de cas d’utilisation « inscription » .................................................... 13
Figure 4: digramme de cas utilisation gérer les équipements. .............................................. 14
Figure 5: digramme de cas utilisation de commander un équipement.................................. 16
Figure 6 : digramme de cas utilisation de suivre la consommation d’énergie. ..................... 17
Figure 7 : digramme de cas utilisation de contrôler la consommation d’énergie. ............... 19
Figure 8: digramme de cas utilisation de contrôler de fuite. ............................................... 20
Figure 9: digramme de cas utilisation « s’authentifier » ...................................................... 23
Figure 10: digramme de cas d’utilisation globale ................................................................. 25
Figure 11: digramme de classe ............................................................................................. 26
Figure 12: Diagramme de séquence d’inscription ................................................................ 27
Figure 13: Diagramme de séquence d’authentification ........................................................ 28
Figure 14: Diagramme de séquence de consulter équipement.............................................. 29
Figure 15: Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « suivi la consommation d’énergie
» ...................................................................................................................................................... 30
Figure 16: Raspberry_Pi ....................................................................................................... 34
Figure 17 : Interface graphique du Raspbian ........................................................................ 35
Figure 18: exemple de boitier de Raspberry_PI ................................................................... 36
Figure 19: Le convertiiseur MCP3008-I/P ........................................................................... 36
Figure 20: Dht11 ................................................................................................................... 38
Figure 21: Organigramme du DHT11 .................................................................................. 39
Figure 22: MQ3 .................................................................................................................... 39
Figure 23: Organigramme MQ3 ........................................................................................... 40
Figure 24: Relais ................................................................................................................... 41
Figure 25: Ventilateur 12V d’un PC ..................................................................................... 41
Figure 26: ACS712 ............................................................................................................... 42
Figure 27: Détecteur de mouvement PIR ............................................................................. 43
Figure 28:circuit électrique pour le capteur RIP ................................................................... 48
Figure 29: circuit électrique pour le capteur DHT11 ............................................................ 49
Figure 30: circuit électrique et simulation du capteur MQ-3 ................................................ 50
Figure 31: circuit électrique pour le capteur ACS712 .......................................................... 51
Figure 32: circuit électrique pour le relais ............................................................................ 52
Figure 33: Interface d'accueil ................................................................................................ 53
Figure 34: Interface Menu .................................................................................................... 53
Figure 35: Menu gauche ....................................................................................................... 54
Figure 36: Interface sécurité ................................................................................................. 55
Figure 37: Interface Gestion d'énergie .................................................................................. 56
Figure 38:code python du capteur de mouvement ................................................................ 62
Figure 39: code Python du capteur DHT11 .......................................................................... 63
Figure 40: simulation du capteur DHT11 ............................................................................ 63
Figure 41: code Java de l'interface "Gestion d'énergie" ....................................................... 65
Figure 42: api IPersonne ....................................................................................................... 66
Figure 43 : Retrofit ............................................................................................................... 66
Liste de tableaux

Tableau 1: fiche signalétique de It Gate ................................................................................. 5


Tableau 2: Tableau inscription ............................................................................................. 14
Tableau 3: description de cas d'utilisation « Consulter équipements » ................................ 15
Tableau 4: description de cas d'utilisation «commander un équipement»............................ 17
Tableau 5: description de cas d'utilisation «suivre la consommation d’énergie» ................. 18
Tableau 6: description de cas d'utilisation «Contrôler la consommation d’énergie» ........... 19
Tableau 7: description de cas d'utilisation «Contrôler la fuite de gaz» ................................ 21
Tableau 8: description de cas d'utilisation «Contrôler le cas de feu» ................................... 22
Tableau 9: description de cas d'utilisation «« Contrôler la temperature et l’humidité dans
l’espace» ......................................................................................................................................... 22
Tableau 10: description de cas d'utilisation «s’authentifier» ................................................ 24
Tableau 11: Synthèse des Caractéristiques du convertisseur MCP3008-I/P ........................ 37
Liste des acronyms

UML: Unified Modeling Language


OMG : Object Management Group
USB : Universal Serial Bus
API : Interface de Programmation Applicative
MPEG : Moving Picture Experts Group
AVC : Advance Video Coding
SDRAM : Synchronous Dynamic Random Access Memory
RCA : Radio Corporation of America
PAL : Phase Alternating Line
HDMI : High Definition Multimedia Interface
GPIO: General Purpose Input/Output
UART: Universal Asynchronous Receiver Transmitter
SPI: Serial Peripheral Interface
GNU : GNU’s Not UNIX
BSD : Berkeley Software Distribution
SPDT: Single Pole Double Throw
SPST: Single Pole Single Throw
FTP : File Transfer Protocol
SOAP : Simple Object Access Protocol
LAN: Local Area Network
WAN: Wide Area Network
Introduction Générale

Introduction Générale

C’est quoi la domotique ?

Avant de s’immerger dans notre projet, il y a lieu de se poser une question très légitime : la
domotique, c’est quoi en fait ?

Le mot domotique a été introduit dans le dictionnaire « le petit Larousse » en 1988. [1]

La domotique est appelée également parfois Smarthome, ou encore maison


connectée, maison « intelligente ». Ces derniers représentent des termes de plus en plus à la mode
et de plus en plus employés. Pourtant il faut dire que la domotique englobe beaucoup plus de
choses.

La domotique est généralement signifie une commande à distance. En effet, une chaine des
réseaux permet de relier les différents équipements dans l’habitation. La communication homme
machine est un moyen très moderne dans le monde des technologies qui offre à l’utilisateur
aujourd’hui la prise des décisions par un seul click.

Dans ce contexte, nous avons pensé à un projet comprenant les deux parties Embarqué et
Mobile pour assurer la sécurité et le confort recherchés par tous les gens.

Notre projet est réalisé dans le cadre de l’obtention d’un diplôme de licence appliquée
technologies des communications dans l’institut supérieur d’informatique et des
technologies de communication – hammam sousse, ce projet a été effectué durant un stage du 4
mois au sein de la société ITGATE.

Durant cette période de stage espérant de réaliser un système de sécurité adéquate pour une
maison résiste les différents risques des problèmes dans sa maison. Ainsi nous allons essayer de
réaliser une deuxième partie pour le suivi et la gestion de la consommation d’énergie finalement
par la création d’une application mobile qui va gère tout ca.

1
Introduction Générale

Notre rapport sera divisé en 5 chapitres : Le premier chapitre est consacré à la présentation
générale du notre projet. Le deuxième chapitre va s’intéresser à la présentation du cahier des
charges du projet avec une spécification des besoins. Le troisième chapitre sera réservé pour la
description de la conception du projet. Dans le quatrième chapitre, nous allons étudier
l’environnement logiciel et matériel utilisés dans notre projet. Le cinquième chapitre, est réservé
au développement et réalisation de ce travail.

Finalement, une présentation de quelques vues d’amélioration du projet aura lieu.

2
Chapitre I : Présentation du Projet

3
Présentation du Projet

I.1. Introduction

Dans ce premier chapitre, nous allons tout d’abord présenter le contexte général faisant foi
d’incubateur du projet, à savoir la société d’acceuil IT Gate. Ensuite, nous allons aborder le volet
technique du projet via les motivations ainsi que objectifs cibles.

I.2. Présentation de l’organisme d’accueil

I.2.1. Présentation de la société :

IT Gate est une société d’ingénierie informatique, crée en 2015 et spécialisée


en développement et services informatiques.
Associés à parts égales : l’expérience utilisateur, la conception, le développement et le
Webdesign, et avec les valeurs : Organisation, collaboration, confiance et responsabilité, IT Gate
est une équipe des jeunes et dynamiques réunis pour répondre aux besoins de ses clients et les
accompagner tout au long de leurs projets.

I.2.2. Implantation géographique et spécialisation :

Ce tableau ci-dessous nous donne les informations générales de notre société :

Adresse 12 rue Abdelkader Daghrir Hammam-


Sousse 4011
Activité Développement et service informatique.

Forme juridique SARL

Capital 15.000 TND

Date création Novembre 2015

Surface couverte actuelle 170m²

4
Présentation du Projet

Téléphone 73 325 001

Mobile 54 161 325

Web www.itgate-group.com

Tableau 1: fiche signalétique de IT Gate

Cette société est spécialisée en :

 Développement web, mobile ou encore dans le domaine d’embarqué ;


 Mise en place de solutions Mobiles et Sites Web ;
 Services informatiques ;
 Référencement de sites web ;
 Infographie ;
 Design.

L’équipe IT Gate est constituée de huit personnes :

 Directeur générale : M. Houssem ANGOUD, ingénieur développeur et gérant de la


société ;
 Chef d’équipe développement : ingénieur développeur expérimenté en développement
web & mobile ;
 Ingénieur développeur en informatique expérimenté en développement Web ;
 Ingénieur développeur en informatique expérimenté en développement Mobile ;
 Ingénieur développeur en électronique industrielle expérimenté en systèmes embarqué et
maintenance industrielle ;
 Responsable Communication & Marketing et ingénieur en Téléinformatique
expérimentée en Communication et Marketing ;
 Responsable Ressources Humaines & Finance expérimentée en Gestion et Comptabilité.

5
Présentation du Projet

I.3. Définition Domotique

La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment,


d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou
moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-
systèmes de la maison et de l’entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail
d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour
répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage),
de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores,
etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

La domotique offre une simplification qui peut alléger le poids des actions quotidiennes
pour les personnes âgées ou handicapées, ou tout simplement apporter un confort majeur. [2]

I.4. Motivation et objectifs

La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment,


d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou
moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-
systèmes de la maison et de l’entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail
d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour
répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage),
de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores,
etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

I.5. Cible adressée par ce projet :

Ce projet est destiné à toute personne possédant une maison et qui veut éviter tous risques
des problèmes dans sa maison. Il aura la possibilité d’avoir une application mobile pour recevoir
des réclamations suit à tout danger dans la maison et pour la même occasion il peut commander
des équipements dans son habitation.

6
Présentation du Projet

I.6. Travail demandé :

Il s’agit de la réalisation d’un système embarquée dans l’objectif d’assurer la sécurité d’une
maison telle que le contrôle et la gestion des fuites, gestion d’énergie. Outre l’aspect électronique,
les travaux requis s’étendent aux domaines de la programmation mobile dans la mesure où une
application mobile qui va permettre l’utilisateur de suivre en temps réel et à distance l’état de
chez soi, doit également être développée. Pour mettre à point ce projet, il est demandé de passer
par les étapes suivantes :

 Spécifier les besoins fondamentaux de projet


 Détailler la conception de l’application
 Développement et mise en place de l’application

I.7. Planification du Projet :

La bonne gestion d’un projet celui qui répond au cahier des charges demandé. En effet,
nous avons utilisé le logiciel «Gantt Project» qui est très populaire et puissant dans ce domaine.

Figure 1 : Diagramme du Gantt

7
Présentation du Projet

I.8. Conclusion :

Dans ce premier chapitre nous avons présenté l’idée générale de ce projet et défini le mot
clé concerné ce dernier. Encore, nous avons présente l’architecture et la démarche qu’on va
suivre durant ce projet.

Dans le chapitre suivant nous allons étudier les besoins fonctionnels et non fonctionnels de
notre projet.

8
Gestionnaire et Applications

Chapitre II : Gestionnaire et Applications

9
Gestionnaire et Applications

II.1. Introduction :

Dans cette partie, nous allons étudier les besoins fonctionnels et non fonctionnels de notre
futur projet.

II.2. Présentation du cahier des charges :

Nous avons fixé notre cahier des charges du projet dont les points suivants seront
recouverts :

 Réaliser une esquisse miniature incluant les divers composants matériels et software pour
une éventuelle réalisation ad hoc sur terrain.
 Établir les fonctions de la domotique suivantes :
 Contrôle des fuites à l’intermédiaire des capteurs spéciales et des cartes de commande.
 Sécuriser la maison contre les voleurs à l’aide des capteurs du mouvement.
 Gestion d’énergie assurée à l’aide du capteur courant et des relais.

 Commander et suivre les équipements du système domotique par la liaison Wifi via un module
Ethernet monté avec la carte de commande.

II.3. Développement du système domotique :

II.3.1. Enjeux :

Dans notre projet les points suivants seront recouverts :

 Monter les composants de notre projet tel que la carte commande, capteurs…
 Développer un programme en langage Python sur la carte Raspberry Pi.
 Contrôler les différents équipements du système via un programme en langage Python.
 Créer l’interface mobile en langage C qui permet de commander le système domotique.

10
Gestionnaire et Applications

II.3.2. Analyse des besoins:

Dans cette partie, nous avons essayé d’analyser les besoins fonctionnels et non
fonctionnels de notre projet :

II.3.2.1. Besoins fonctionnels :

Pour ce système domotique nous avons choisis à établir :

 Fonction de contrôle des incendies:

C’est grâce à des capteurs qui ont pour fonction de fournir la sécurité nécessaire en cas des
dangers liés au gaz, feu, température et humidité élevées et aussi la sécurité contre les voleurs qui
ont pour rôle d'avertir en cas de réalisation du fait en envoyant une notification sur téléphone.

 Fonction de gestion d’énergie :

C’est grâce à un réseau des capteurs qui ont pour fonction de contrôler et suivre la
consommation énergétique de chaque équipement dans le local.

II.3.2.2. Besoins non fonctionnels :

Les besoins non fonctionnels sont des besoins qui caractérisent le système afin de spécifier
les contraintes internes et externes du projet. Pour notre système, les besoins non fonctionnels se
résument dans les points suivants :

 Besoin de Sécurité :
 La bonne installation du matériel
 La sécurité de communication dans les réseaux
 La confidentialité des données personnelles.
 Besoin ergonomique :
 L’application doit être lisible et facile à manipuler par n’importe quelle personne.

11
Gestionnaire et Applications

 Le système doit s’adapter aux différents milieux et environnements dans les quels est
installé.
 Besoin de fiabilité :
 Les fonctionnalités de l’application doivent être effectuées en un temps minimal et
l’information reçue ou émise doit être fidèle.
 Optimisation :
 Cout réduit : l’équipement et l’installation du système de sécurité ne doit pas être
couteux
 Facile à intégrer.
 Garantir la rapidité.

II.3.3. Choix du développement :

 Application Android : nous allons choisi la plateforme Android studio avec le langage de
programmation java.
 Programmation de la carte Raspberry Pi avec le langage Python.

II.4. Conclusion :

Le deuxième chapitre est consacré à l’étude les spécifications des besoins auxquels doit
répondre l'application, tels que les besoins fonctionnels et non fonctionnels. Une fois cette
présentation est faite, nous allons répondre, dans le chapitre suivant, à ses besoins en complétant
l’étude conceptuelle.

12
Conception du gestionnaire

Chapitre III : Conception du gestionnaire

9
Conception du gestionnaire

III.1. Introduction :

Un projet bien organisé et clair est un projet qui répond à une bonne conception et ce,
depuis le début de son cycle de vie. Toute déficience à ce niveau va se répercuter néfastement sur
ses performances et son accessibilité. Pour ce là, l’étape de la conception d’un projet doit avoir
une démarche participative.

III.2. Le langage de modélisation UML :

UML1 est un langage de modélisation orienté lancé par l’OMG2. Ce langage permet de
déterminer une modélisation standard pour la modélisation des applications construites à l’aide
des objets. L’UML permet de décrire des besoins, de comprendre, spécifier des systèmes, donner
des solutions et de communiquer les divers aspects d’un système informatique [3].

L’utilisation des modèles « UML » sert à :

 Analyser le processus de développement.


 Ordonner les groupes d’analyse de la réalisation.
 Mettre en relation les experts des métiers et les analystes.
 Séparer l’analyse l’exécution.
 Suivre le changement de l’analyse et du développement.

La conception de notre projet va passer par les étapes suivantes :

 Diagramme de cas d’utilisation


 Diagramme de classe
 Diagramme de séquence
 Diagramme d’activité
 Diagramme déploiement

10
Conception du gestionnaire

III.3. Diagramme du cas d’utilisation générale :

III.3.1. Présentation du Diagramme du cas d’utilisation générale

Les cas d'utilisation générale d’UML donnent une vue d'altitude des interactions visible
entre le système et les acteurs, ils ne fournissent aucune idée ou détail sur la structure interne. Ils
mettent en évidence les rôles de ses utilisateurs afin de contribuer dans des catégorises et définir
leurs attentes et obligations (pilotage du système). Les principaux éléments de modélisation de
diagramme des cas d’utilisation sont :

 Cas d’utilisation : il désigne l’objectif du système, déclenché en réponse à la stimulation


d’un acteur externe.
 Acteur : toute entité qui n’appartient pas a l’organisation de système, et qui interagit avec
elle. L’acteur peut être joué un rôle par une personne ou une chose.
 Relation : elle définie l’interaction entre un cas d’utilisation et un acteur ou entre les
acteurs et les cas d’utilisations eux-mêmes.

III.3.2. Identification des acteurs du système :

Membre: c’est la personne qui a le droit de gérer, modifier et contrôler le système de contrôle de
son maison via une application mobile.

Carte commande: la carte Raspberry Pi qui va assurer la connexion entre les différents
équipements

III.3.3. Diagramme de cas d’utilisation général :

Les diagrammes de cas d’utilisation sont des vues statiques d’un système qui montrent un
enchaînement des cas d’utilisation. Ces diagrammes de point de vue utilisateur sont des
descriptions pour le comportement du système.

11
Conception du gestionnaire

Un seul cas d’utilisation est un ensemble des séquences et d’actions qui sont réalisées par
le système pour créer un résultat visible pour un acteur. Les objectifs et les besoins fonctionnels
de chaque acteur sont formés par un ensemble des cas d’utilisations.
Dans la figure suivante qui présente le digramme de cas d’utilisation global, nous allons
mettre en évidence les principales fonctions de notre système.
Ce diagramme présente les différentes activités réalisées par le membre et la carte de
commande à fin de gérer, suivre et contrôler l’application et le système de contrôle.

Figure 2: Diagramme de cas d'utilisation générale

12
Conception du gestionnaire

III.4. Spécification et raffinement des diagramme de cas d’utilisation


globale :

III.4.1. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « s’inscrire »:

 Diagramme Raffiné :

Figure 3: Diagramme de cas d’utilisation « inscription »

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation


« s’inscrire » :

Titre S’inscrire
Résumé Le membre peut créer un compte pour bénéficier des services de
l’application.
Acteur Membre
Pré-condition Accéder à la page Inscription
Post- Inscription est effectuée avec succès.
condition

13
Conception du gestionnaire

Scénario 1. Le membre va accéder à la page Inscription


nominal
2. Le membre rempli le formulaire

3. Le membre enregistre l’ajout effectué


Scénario 3.1 Echec de l’ajout s’il y a un attribut ou l’utilisateur existe déjà.
alternatif

Tableau 2: Tableau inscription

III.4.2. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « gérer les


équipements »:

 Diagramme Raffiné :

Figure 4: digramme de cas utilisation gérer les équipements.

14
Conception du gestionnaire

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation "Consulter un
équipement" :

III.4.2.1. Cas d’utilisation « Consulter équipements » :

Titre Consulter équipements


Résumé Permet au membre de supprimer des équipements
Acteur Membre
Pré-condition Membre non autorisé
Post- La liste des équipements est affichée
condition
Scénario 1. Le membre ouvre l’application et s’authentifie
nominal
2. Le membre clique sur le menu

3. Le membre clique sur la liste des équipements

4. L’application affiche la liste des équipements.

Tableau 3: description de cas d'utilisation « Consulter équipements »

III.4.2.2. Spécification et raffinement de cas d’utilisation


« commander un équipement»:

 Diagramme Raffiné :

Dans ce module, après être authentifié, l’habitant peut commander un équipement en


agissant sur son statut.

15
Conception du gestionnaire

Figure 5: digramme de cas utilisation de commander un équipement.

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation « commander
un équipement » :

Titre Commander un équipement


Résumé Membre
Acteur Permet au membre de commander un équipement
Pré-condition Le membre doit être identifié et autorisé.

L'opération d’ajout doit être demandée.


Post- L’état de l’équipement est changé
condition
Scénario 1. Le membre ouvre l’application et s’authentifie
nominal
2. Le membre consulte l’interface de la liste des équipements

3. Le membre choisi l’équipement à commandé

16
Conception du gestionnaire

4. Le membre peut activer ou éteindre ou régulier l’équipement

5. Valider l’action

6. L’application enregistre la modification

Tableau 4: description de cas d'utilisation «commander un équipement»

III.4.3. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « suivre la


consommation d’énergie »:

 Diagramme Raffiné :

Dans ce module, après être authentifié, l’utilisateur peut suivre la consommation


d’énergie :

Figure 6 : digramme de cas utilisation de suivre la consommation d’énergie.

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation « suivre la
consommation d’énergie » :

17
Conception du gestionnaire

Titre Suivre la consommation d’énergie


Résumé Membre
Acteur Permet au membre de suivre la consommation d’énergie.
Pré-condition Le membre doit être identifié et autorisé.

L'opération d’ajout doit être demandée.


Post- Le membre a bien suivi la consommation énergétique.
condition
Scénario 1. Le membre ouvre l’application et s’authentifie.
nominal
2. Le membre consulte l’interface de la liste des équipements.

3. Le membre choisi l’équipement à suivre.

Tableau 5: description de cas d'utilisation «suivre la consommation d’énergie»

III.4.4. Spécification et raffinement de cas d’utilisation « Contrôler la


consommation d’énergie»:

 Diagramme Raffiné :

Dans ce module, la carte commande peut contrôler la consommation d’énergie en ayant un


accès direct aux capteurs sous-jacents et envoyer les mesures à l’application.

18
Conception du gestionnaire

Figure 7 : digramme de cas utilisation de contrôler la consommation d’énergie.

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation "contrôler la
consommation d’énergie" :

Titre Contrôler la consommation d’énergie


Résumé Permet à la carte Raspberry Pi de mesurer la consommation d’énergie et
d’envoyer les mesures vers l’application mobile
Acteur La carte Raspberry Pi
Pré-condition Un équipement est fonctionnel
Post- La carte Raspberry Pi a envoyé les mesures de la consommation vers
l’application mobile
condition
Scénario 1. Le capteur courant mesure la consommation de l’équipement
nominal 2. La carte Raspbeery Pi reçoit la valeur mesurée
3. Sauvegarder la mesure dans la base de données.

Tableau 6: description de cas d'utilisation «Contrôler la consommation d’énergie»

19
Conception du gestionnaire

III.4.5. Spécification et raffinement de cas d’utilisation «Contrôler de


fuite » :

 Diagramme Raffiné :

Dans ce module, la carte commande peut contrôler la fuite, tel que la fuite de gaz ou encore
détecter la propagation du feu.

Figure 8: digramme de cas utilisation de contrôler de fuite.

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation « contrôler la
fuite de gaz » :

20
Conception du gestionnaire

III.4.5.1.Cas d’utilisation «contrôler la fuite de gaz» :

Titre Contrôler la fuite de gaz


Résumé La carte commande peut détecter la fuite de gaz via un capteur
spécial
Acteur La carte Raspberry Pi
Pré-condition Une fuite de gaz

Post- Un buzzer sonore va se déclencher accompagné par une


condition signalisation au niveau de l’application mobile
Scénario 1. Le capteur détecte une fuite de gaz
nominal 2. La carte Raspberry Pi déclenche une alarme sonore
3. Envoi un signal d’alarme sur l’application mobile

Tableau 7: description de cas d'utilisation «Contrôler la fuite de gaz»

III.4.5.2. cas d’utilisation «contrôler le feu »

Titre Contrôler le cas de feu


Résumé La carte commande peut détecter la présence de CO2 via un capteur
spécial
Acteur La carte Raspberry Pi
Pré-condition La présence importante de CO2 dans l’air

Post- Un signal d’alarme sonore va se déclencher accompagné par une


signalisation au niveau de l’application mobile
condition
Scénario 1. Le capteur détecté La présence importante de CO2 dans l’air

21
Conception du gestionnaire

nominal 2. La carte Raspberry Pi déclenché un alarme sonore


3. Envoi un signal d’alarme sur l’application mobile

Tableau 8: description de cas d'utilisation «Contrôler le cas de feu»

III.4.5.3. Cas d’utilisation «Contrôler la température et l’humidité dans


l’espace» :

Titre « Contrôler la temperature et l’humidité dans l’espace»


Résumé La carte commande, via les capteurs, mesure et contrôle la
température et l’humidité dans l’espace.
Acteur La carte Raspberry Pi
Pré-condition Température élevée ou humidité élevée

Post- Un signal d’alarme sonore va se déclencher accompagné par


condition une signalisation au niveau de l’application mobile
Un ventilateur va automatiquement se mettre en marche pour
assurer l’aération du local.
Scénario 1. Le capteur mesure la température et l’humidité.
nominal 2. Si le taux dépasse un seuil bien déterminé :
 La carte Raspberry Pi déclenche une alarme sonore
 Envoi d’un signal d’alarme sur l’application mobile
 Déclencher un ventilateur qui va assurer l’échange d’air

Tableau 9: description de cas d'utilisation «« Contrôler la temperature et l’humidité


dans l’espace»

22
Conception du gestionnaire

III.4.6. Spécification et raffinement de cas d’utilisation «s’authentifier» :

 Diagramme Raffiné :

Figure 9: digramme de cas utilisation « s’authentifier »

 Description :

Le tableau ci-dessous présente une description détaillée d'un cas d'utilisation


s’authentifier » :

Titre S’authentifier
Résumé Permet au membre d’accéder a l’application
Acteur Membre
Pré-condition Application connectée, l’utilisateur a demandé d’en
authentifier

Post- Utilisateur authentifié et redirigé vers son espace

23
Conception du gestionnaire

condition
Scénario 1. Le membre introduit son email et son mot de passe
nominal 2. Le membre valide la connexion
3. Le système vérifie l’existence du compte
4. Le système dirige l’utilisateur vers l’espace associé à son profil

Scénario 3.1 Compte inexistant


alternatif
 Le système informe l’acteur de l’échec d’accès.
 Retour à l’étape 1.

Tableau 10: description de cas d'utilisation «s’authentifier»

Le but de ces diagrammes est de visualiser les besoins fonctionnels des acteurs du système.
D’ailleurs, ces fonctionnalités ainsi regroupées ainsi que les dépendances entre elles sont
illustrées sur la figure suivante.

24
Conception du gestionnaire

Figure 10: digramme de cas d’utilisation globale

III.5. Vue statique :

Dans un développement orienté objet, le diagramme de classe est le plus important étant
donné qu’il présente sommairement la composition statique d’un système.

25
Conception du gestionnaire

Le schéma qui se présente ci-dessous représente le diagramme de classes de notre projet :

Figure 11: digramme de classe

III.6. Vue dynamique :

III.6.1. Diagramme de séquence :

Suite à l’étude de vue statique de notre système, on va passer à l’étude de vue dynamique
par les diagrammes de séquences qui présentent le diagramme des cas d’utilisation globale du
système mais avec plus des détails.
Dans ce qui suit, nous présentons le diagramme de séquence pour chaque cas d’utilisation
du système étudié.

26
Conception du gestionnaire

III.6.2. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « s’inscrire »

Figure 12: Diagramme de séquence d’inscription

27
Conception du gestionnaire

III.6.3. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « s’authentifier

»:

Figure 13: Diagramme de séquence d’authentification

28
Conception du gestionnaire

III.6.4. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « Consulter


équipement» :

Figure 14: Diagramme de séquence de consulter équipement

29
Conception du gestionnaire

III.6.5. Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « suivi la


consommation d’énergie »:

Figure 15: Diagramme de séquence du cas d’utilisateur « suivi la consommation


d’énergie »

30
Conception du gestionnaire

III.7. Conclusion :

Nous avons tout au long de ce courant chapitre présenté les éléments relatifs à l’étude
conceptuelle de notre projet.

Le chapitre suivant sera consacré entièrement à l’étude de la partie matérielle et logicielle


du projet.

31
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Chapitre IV : Étude de la partie


matérielle et logicielle du projet

32
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

IV.1. Introduction :

Ce chapitre présente l'architecture de matériels utilisés dans le projet, ainsi que les
protocoles de communication.

IV.2. Etude de la partie matérielle :

On va présenter dans cette partie les différents organes utilisés dans notre système
domotique.

IV.2.1. Unité de commande :

L’unité de commande est la carte électronique qui doit acquérir dans un premier temps
les divers signaux en provenance des capteurs et contrôle en conséquence le système
automatiquement lors du fonctionnement normal ou lors de l’apparition d’évènement
intempestifs (par exemple lors de la détection de feu, etc).

IV.2.1.1. Carte RASPBERRY_PI :

Le Raspberry_PI est un circuit imprimé dont les plans sont publiés sous licence libre sur
lequel se trouve un microcontrôleur programmable et objet fétiche des partisans de l'open
hardware [4].

La carte Raspberry PI se comporte :

 Une carte mère seule avec un processeur ARM11 à 700 MHz.


 Elle implique 1, 2 ou 4 ports USB3,
 Un port RJ45 et 256 Mo de mémoire vive pour le modèle d'origine (512 Mo sur les
dernières versions).

33
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Figure 16: Raspberry_Pi

 Spécifications techniques :

 Parmi ses caractéristiques matérielles, on cite :


 Taille : 85.60 mm × 53.98 mm ;
 Poids : 45 g ;
 Processeur graphique (GPU) : décodeur Broadcom VideoCore IV, API4 logicielle
vidéo OpenGL ES 2.0, MPEG5-2 et VC-1, MPEG-4 AVC6.
 Processeur : 700 MHz ARM1176JZF-S Core (ARM11) ;
 Mémoire (SDRAM7) : 256 Mo [Modèle A] ou 512 Mo [Modèle B] partagée avec le
processeur graphique ;
 Ports USB 2.0 : 1 [Modèle A] ou 2 [Modèle B] ;
 Sortie vidéo : RCA8 Composite (PAL9 et NTSC10) et HDMI11 (rev 1.3 & 1.4)
 Système sur puce (Soc) : Broadcom BCM2835 ;
 Sortie audio : 3.5 mm jack, HDMI
 Unité de lecture-écriture de carte mémoire : MMC
 Périphériques bas niveau : 8 × GPIO12 1, UART13, bus I²C, bus SPI14 ;
 Réseau : 1 port réseau Fast Ethernet (10/100 Mbits/s) sur le [Modèle B]] uniquement ;
 Besoin en alimentation : 5 Volt via Micro USB ou GPIO 1; 300 mA (1.5 W) [Modèle
A] ou 700 mA (3.5 W) [Modèle B].

 Système d'exploitation :

La fondation Raspberry_PI recommande. l’utilisation du Raspbian, GNU15/Linux qui


sont optimisés pour le matériel.du Raspberry_PI (Raspbian est basée sur Debian).

34
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

D’autres distributions GNU/Linux ont. été testées avec succès avec le Raspberry_PI.
C'est le cas de Slackware, Arch.et Gentoo dans leur version destinée .aux processeurs ARM.
Red Hat recommande d'utiliser Raspberry_PI, Fedora,.Remix et les
debianeux.s'orienteront.vers Raspbian. [5]

Android fonctionne .également sur le Raspberry_PI, tout comme FreeBSD16. et


NetBSD.

Figure 17 : Interface graphique du Raspbian

 Boîtier :

Le Raspberry_PI étant une carte mère, il est conseillé d’avoir un boîtier pour la protéger
car elle est extrêmement légère et son exposition à l'air libre risque de l'abîmer. De plus, les
câbles ne facilitent pas toujours sa stabilisation.

Il existe également plusieurs .boîtiers, sobres et artistiques de .différentes formes et


différents matériaux.

35
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Figure 18: exemple de boitier de Raspberry_PI

IV.2.1.2. Le Convertisseur MCP3008-I/P :

Le MCP3008 est un convertisseur.analogique-numérique programmable pour fournir


quatre paires d'entrées.pseudo-différentielles.ou huit entrées asymétriques non-linéarité
différentielle (DNL) et non-linéarité .intégrale (INL) spécifiées. à ±1 LSB. La communication
avec les périphériques est effectuée à l'aide d'une interface série simple compatible avec le
protocole SPI.

Figure 19: Le convertiiseur MCP3008-I/P

36
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Résolution (Bits) 10bit


Taux d'échantillonnage 200Ksps
Type de Tension d'alimentation Simple
Tension, alimentation min 2.7V
Tension, alimentation max 5.5V
Type de boîtier CAN / CNA DIP
Nombre de broches 16Broche(s)
Type de canal d'entrée Pseudo Différentiel, Asymétrique
Interface de données Série, SPI
Gamme de produit ADC 10 bits SAR Octal
Normes Qualification Automobile AEC-Q100

Tableau 11: Synthèse des Caractéristiques du convertisseur MCP3008-I/P

IV.2.2. Capteurs et actionneurs :

IV.2.2.1. Capteur d'humidité et de température :

Le DHT11 est un capteur de température. et d'humidité. Ce capteur garantie une grande


fiabilité, une excellente stabilité et un temps.de réponse très rapide avec un .coût bas.
L'information émise par. le capteur DHT11 est numérique.

 Brochage du capteur DHT11

Seul 3 broches sont utiles :

 VCC : 3.5 à 5.5V


 GND : Masse 0V
 Data : données

 Caractéristiques

 Alimentation : +5V (3.5 - 5.5V)


37
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

 Température : de 0 à 50°C, précision : +/- 2°C


 Humidité : de 20 à 96% RH, précision +/- 5% RH

Figure 20: Dht11

38
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

 Fonctionnalité

Figure 21: Organigramme du DHT11

IV.2.2.2. Capteur de gaz/fumée (MQ-3) :

Le capteur de gaz inflammable et de. fumée MQ3 détecte la concentration des gaz
combustibles dans .l'air et renvoie.sa lecture comme tension analogique. La sonde peut
mesurer des. concentrations du gaz inflammable de 300 à 10.000 ppm. Le capteur peut
fonctionner à des températures de -20 à 50°C et. consomme moins de 150 mA à 5 V.

Figure 22: MQ3


39
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

IV.2.2.2.1.Fonctionnalité :

Figure 23: Organigramme MQ3

IV.2.2.3. Les relais :

Le relais électronique. est un interrupteur qui se commande en utilisant. une tension


continue de faible puissance. La partie interruptrice sert. à piloter des charges secteur. de forte
puissance.. Il est basé d'une bobine qui. a une tension continue (5v, .12V...) ou une tension
alternative (110V, .230V). On distingue quatre types de relais tel que SPT, .SPDT17, .SPST18
et .DPDT.

40
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Figure 24: Relais

IV.2.2.4.Ventilateur :

Pour rafraichir un espace confiné, une installation domotique dédiée permettra de


programmer les aspirations et extractions d’air, notamment à des endroits stratégiques et
nécessaires connues par leur grande humidité comme la salle de bains. Dans notre application,
la commande peut se faire manuellement grâce à un simple bouton au niveau de l’application
mobile.

Figure 25: Ventilateur 12V d’un PC

IV.2.2.5. Capteur de courant ACS712 :

Le ACS712 est un capteur qui mesure le courant pour les signaux continus et alternatifs.
Il est très utile au niveau de la mesure de consommation électrique du dispositif. Ce capteur
41
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

est caractérisé par une bande passante de 34Hz qui permet de réduire le bruit et peut atteindre
en mesure 5A.

Figure 26: ACS712

IV.2.2.6. Détecteur de mouvement PIR :

Le détecteur de mouvement PIR (Passive infrared sensor) indiqué ci dessous est un


capteur qui détecte le mouvement d’un objet ou d’une personne situées à une distance du
capteur pouvant atteindre jusqu'à six mètres. Il mesure les changements sur le faisceau
infrarouge reflété par les objets dans ses environnements. Ce déplacement peut être capté par
la vérification d'un signal haut sur la broche de signal du capteur.

Le PIR dispose de trois pins :

 Le pin 1 : Vcc avec une tension de 5V nécessaire pour fonctionner.


 Le pin 2 : est la broche de sortie de PIR. Lors de détections du mouvement, sa sortie
devient en 3V.
 Le pin 3 : la masse.

42
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Figure 27: Détecteur de mouvement PIR

IV.3. Etude de la partie logicielle :

IV.3.1. Les logiciels utilisés dans notre projet :

XAMPP :

XAMPP est une plateforme utilisé pour mettre en place d’une manière facile :

 Serveur Web local.


 Serveur de messagerie électronique.
 Serveur FTP19.

XAMPP (X (cross) Apache MariaDB Perl PHP) offre une utilisation souple grâce à la
liberté de sa distribution de logiciels ainsi qu’une installation intuitive et simple. Ce logiciel
est le plus répandu sur les systèmes d’exploitation, ne nécessitant pas beaucoup de
connaissances particulières pour l’aborder.

43
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Android Studio :

Android Studio est un environnement de développement montré à la première fois par


Google en 2013 pour les systèmes Android. Il a été conçu pour offrir un environnement de
développement et une alternative à l’ancienne plateforme Eclipse qui est l'IDE le plus utilisé.
[6]

IV.3.2.Langage du développement :

JavaScript :

JavaScript est un langage destiné pour la programmation de scripts. Ce langage est


fréquemment utilisé dans les pages web interactives. La création des bases de ce langage et
ses interfaces sont établi par des objets pas des instances de classes. C’est pourquoi Python
est un langage orienté objet.

Python :

Python est un langage de programmation objet placé sous une licence libre. Ce langage
est très performent et fonctionne sur la plupart des plates-formes informatiques, de Windows
à Unix avec notamment GNU/Linux, des supercalculateurs aux ordinateurs centraux, en
passant par MacOs, Java… etc. Le langage Python offrant des outils de haut niveau et une
syntaxe simple à utiliser, rien que pour optimiser la productivité des programmeurs.

IV.3.3. Web service architecture REST:

Un service web est un programme informatique offrir aux systèmes hétérogènes et


applications la communication et l’échange de données.

44
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Dans notre projet en va utiliser l’architecture REST (Représentationnel State


Transfer) car ce dernier elle retourne un fichier JSON puisque on trouvé que le protocole
SOAP20 est lourd par rapport à l’architecture REST.

L’architecture REST utilise différents méthodes comme : GET, DELETE, POST et


PUT.

JSON est un forma très léger et facile pour l’échange des données et écrire avec les
humains. Encore il est facile pour les machines à analyser et générer. [7]

Comment nous allons employé JSON dans notre application ?

Grace aux scripts php, l'application Mobile Appel service se connecte et s'exécute. Le
script php va reprendre les données via la base de données MySQL et les envoi au système
Android après leurs encodage au format JSON. Par la suite, l'application Android va prendre
ces données codées. Elle les analysera et les affichera sur l’écran.

IV.3.4. Liaisons séries utilisées :

IV.3.4.1. Liaison série SPI :

La liaison série SPI (pour Serial Peripheral Interface) s’établit entre deux acteurs: un
maître et un esclave permettant l’échange de données en série. Cet échange peut s’effectuer
dans les deux sens (Full duplex). Le maitre est programmable et par lequel est fixée la
fréquence d’horloge SCK. Cette liaison est assurée par l’intermédiaire de trois fils :

 MOSI (Master Output Slave Input) : permet de transmettre les données vers
l’esclave.
 MISO (Master Input Slave Output) : permet de transmettre les données vers le
maître.
 SCK (Serial Clock) : l’horloge.

45
Chapitre IV: Etude de la partie matérielle et logicielle du projet

Le maître sélectionne l’esclave avec lequel il veut échanger les données par la broche
SS (Slave Select)

IV.3.4.2. Protocole de communication TCP/IP :

Le TCP/IP, «Transmission Control Protocol/Internet Protocol», est une suite de


protocoles. C'est le plus utilisé dans les réseaux locaux (LAN21) et dans des réseaux de
grandes dimensions (WAN22). Le TCP/IP assure la connexion entre des réseaux différents
(hétérogènes) à travers un ensemble des règles de communication. Il se caractérise par :

 Une architecture en couches (modèle en 4 couches) : qui forment un système stratifié,


chaque couche du modèle TCP/IP correspond à un ou plusieurs couches du modèle
OSI (Open Systems Interconnections) défini par l'ISO (International Standards
Organization).
 Le TCP/IP se base sur la notion d'adressage : les paquets de données guidés a l’aide
d’un routeur avec une adresse IP unique fourni à chaque module d’une façon
statique/dynamique.

IV.4. Conclusion :

Dans ce chapitre on a étudié l’environnement matériel et logiciel utilisé dans le


développement de notre projet. Encore on a cité les protocoles nécessaires pour la
communication entre les différentes cartes. Dans le dernier chapitre qui suit, on va illustrer la
solution finale de ce projet.

46
Réalisation et tests

Chapitre V : Réalisation et tests

47
Réalisation et tests

V.1. Introduction :

Dans ce dernier chapitre, nous allons présenter la réalisation de notre projet ainsi que la
simulation de fonctionnement de quelques capteurs ainsi que les interfaces de notre
application mobile.

V.2. Partie électronique :

V.2.1. Fonction de détection du mouvement :

Cette fonction assure la sécurité de notre habitation contre les voleurs et les étrangers.
Le capteur en charge sera commandé à distance par l’intermédiaire de l’application Android.
En effet, l’utilisateur peut activer ou désactiver le fonctionnement du capteur et recevoir une
notification d’alarme s’il ya une détection de mouvement dans la maison.

 Résultats pratiques :

Figure 28:circuit électrique pour le capteur RIP

48
Réalisation et tests

V.2.2. Fonction de mesure de la température et l’humidité :

La fonction de mesure de la température et l’humidité est réalisée via le capteur DHT11.


Ces mesures seront affichées sur l’application Android ainsi nous allons les utiliser dans la
fonction de ventilation lors de la déclaration d’un seuil assez élevé.

 Résultats pratiques :

Figure 29: circuit électrique pour le capteur DHT11

V.2.3. Fonction de détection du gaz et de la fumée :

La fonction de détection de gaz/fumée est réalisée à l’aide du capteur MQ-3 qui détecte
s’il y a de la fumée ou des fuites du gaz dans la cuisine en déclenchant un signal d’alarme
affiché sur l’application mobile et autre sonore pour informer les habitants en cas de danger.

49
Réalisation et tests

 Résultats pratiques :

Figure 30: circuit électrique et simulation du capteur MQ-3

V.2.4. Fonction de ventilation :

La fonction de ventilation est assurée à l’aide d’un ventilateur déclenché


automatiquement vis-à-vis le changement du seuil de température et d’humidité.

V.2.5. Fonction de l’acquisition de la consommation d’énergie :

Cette fonction permet de mesuré la consommation d’énergie de tous les équipements


dans la maison à l’aide d’un capteur courant ACS712. Cette mesure sera affichée sur
l’application mobile.

50
Réalisation et tests

 Résultats pratiques :

Figure 31: circuit électrique pour le capteur ACS712

V.2.6. Fonction de commande d’un équipement :

Cette fonction permet la fermeture et l’ouverture du courant électrique à l’aide d’un


relais placé en intermédiaire entre la prise et l’équipement.

51
Réalisation et tests

 Résultats pratiques :

Figure 32: circuit électrique pour le relais

V.3. Partie développement mobile :

V.3.1 Introduction :

Une application Android est nécessaire pour mettre en œuvre les différentes fonctions
domotiques. Cette application est un moyen facile, rapide et performent pour l’utilisateur afin
de gérer et suivre l’état de sa maison à distance. L’application doit offrir des interfaces
simples et compréhensibles à tous les usagers.

V.3.2. Réalisation de l’application :

La première interface est dédiée à l’authentification en intégrant un espace pour entrer


le login et le mot de passe. Comme toute procédure usuelle dans ce contexte, l’utilisateur doit
créer un compte la première fois en cliquant sur le lien créer un compte et remplir les champs
et enfin valider les informations saisies.

52
Réalisation et tests

Figure 33: Interface d'accueil

Si l’authentification est terminée, l’utilisateur va passer à l’interface « Menu »

Figure 34: Interface Menu

53
Réalisation et tests

 Dans l’interface Menu on trouve également un menu flottant à gauche de l’écran :

Figure 35: Menu gauche

 Dans l’interface « SECURITE », des icônes relatifs aux capteurs apparaissent. Ils
permettent de commander et de consulter l’état d’un capteur donné. Ainsi, le
capteur de mouvement peut basculer entre un état actif et désactivé, idem pour le
capteur de température et l’humidité DHT11.

54
Réalisation et tests

Figure 36: Interface sécurité

 Dans le deuxième choix « gestion d’énergie », l’utilisateur peut suivre la


consommation d’énergie de l’équipement, ou bien il peut l’activer ou le désactiver
par un simple clic.

55
Réalisation et tests

Figure 37: Interface Gestion d'énergie

 Une notification d’alarme apparait lorsqu’il ya une fuite ou un mouvement ou une


augmentation brusque de la température et l’humidité.

V.4.Conclusion :

Dans ce chapitre nous avons présenté à travers des illustrations, la solution finale de
notre projet via des exemples des fonctions domotiques et on mettre dans l’annexe [I] des
exemples du code pour quelques capteurs. Ensuite Nous avons présenté également les
interfaces de notre application mobile et on mettre dans l’annexe [II] des exemples de code et
paramètres Java pour quelques interfaces.

56
Conclusion générale et perspectives

Conclusion générale et perspectives

Dans ces dernières années, les maisons intelligentes a été le centre de l'attention des
plusieurs chercheurs et développeurs suite à le grand progrès dans ce domaine grâce aux
avancées énormes en intelligences artificielle, le développement des réseaux de
communication et aux niveaux élevées à la miniaturisation de dispositifs électroniques dans
plusieurs domaines sachant la domotique.

Malgré tout, les défis sont encore beaucoup à surmonter pour l’implémentation des
maisons intelligentes et rendre possible en situation réelle.

Dans notre projet, on a essayé de développera un système embarquée qui répond à des
fonctions principales de la domotique à savoir la sécurité contre les incendies tel que la fuite
du gaz, le feu, la température et l’humidité élevées, et la détection de mouvement contre les
voleurs. Encore, la suivi de la consommation énergétique et la commande de l’équipement.

Pour ces raisons, nous avons crée un réseau local entre les différents parties du système
de contrôle tout en se connectant sur l’application Android de commande.

Au titre des perspectives de continuation de ce projet dans des futurs travaux nous
pouvons citer à titre indicatif, quelques points peuvent être examiné et développé notons :

 Développer une interface Web au lieu de celle réalisée dans ce travail pour enrichir le projet
avec d’autres fonctions domotiques.
 Ajouter les fonctions de détection d’intrusion tout en utilisant une caméra de surveillance à
l’extérieur de la maison pour assurer plus de sécurité contre tout objet inconnu et avec un
traitement d’images pour la détection faciale des personnes.

 Améliorer la partie de gestion d’énergie par l’implémentation d’un système de contrôleSmart


du chauffage et éclairage.
 Créer un réseau de communication à distance pour facilite le recevoir et la commande du
système.

57
Conclusion générale et perspectives

 Orienter la domotique par la voie via un système permet de reconnaitre les ordres vocaux et
des transformer en des commandes exécutables.

58
Bibliographie

Bibliographie

[1] : http://www.larousse.fr/archives/journaux_annee/1988/122/panorama

[2] : https://books.google.tn/books?id=nAi4CgAAQBAJ&pg (livre sous le titre : BIM &


BTP)

[3] : https://www.labri.fr/perso/guibert/DocumentsEnseignement/UML.pdf (Olivier


Guibert) (Informations sur l’UML)

[4] : http://lea-linux.org/documentations/Pr%C3%A9sentation_du_Raspberry_Pi

[5] : http://debian-facile.org/doc:materiel:raspberry-pi (Informations sur la carte


Raspberry Pi)

[6] : http://www.frandroid.com/android/developpement/141938_android-studio-face-a-
eclipse-la-comparaison (Informations sur ANDROID)

[7] : http://miageprojet2.unice.fr/@api/deki/files/2369/=webservice_REST.pdf
(Informations sur le protocole SOAP et l’architecture REST)

59
Résumé

Notre projet est réalisé dans le cadre de l’obtention d’un diplôme de licence appliquée
technologies des communications dans l’institut supérieur d’informatique et des
technologies de communication – hammam Sousse, ce projet a été effectué durant un stage du
4 mois au sein de la société ITGATE.

La réalisation de ce projet a passé par quatre étapes :

 Contexte Général
 Expression des besoins
 Conception
 Etude de matériels et logiciels
 Implémentation

Comme tous les projets, toujours se trouve des améliorations qu’on a les faites dans les
futures projets

Abstract

The work was developed within the graduation project, for obtaining basic computer
license Communication Technologies in the ISITCOM. This project was elaborated out
during a training period of 4 months within the company IT Gate.

The implementation of this project went through five stages:

 General context
 Expression of needs
 Design
 Study of hardware and software
 Implementation

Like all projects, improvements can always been made in futures projects.

60
Annexes

Annexes

Annexe I: la réalisation de la partie électronique :

 Le code Python du capteur de mouvement RIP :

La figure ci dessous représente le code python utilisé avec le capteur RIP. Au début du
programme, il y a deux déclarations qui initialisent le fonctionnement du GPIO et les
fonctions de gestion du temps.

Ensuite, il ya la configuration de la numérotation du port GPIO dans la mode BCM.


Sur le capteur il ya deux potentiomètres : l’un pour régler la durée minimale du maintien du
signal de sortie à l’état haut suite à une détection de mouvement, l’autre ajuste la sensibilité
du capteur PIR à la détection de mouvement.

61
Annexes

Figure 38:code python du capteur de mouvement

 Le code Python du capteur de température et humidité


DHT11 :
 La figure ci-dessous represente le code Python utilisé la simulation du capteur de
temperature et humisité DHT11

62
Annexes

Figure 39: code Python du capteur DHT11

Figure 40: simulation du capteur DHT11

Annexe II : code Java des quelques interfaces de l’application :

 Dans la figure suivante nous allons présenter quelques lignes des commandes du
code Java qui décrit la lecture de la valeur du capteur courant et le contrôle d’état
du relais concernant l’interface «Gestion d’énergie » :

63
Annexes

64
Annexes

Figure 41: code Java de l'interface "Gestion d'énergie"

65
Annexes

 Exemple d’un api utilisé pour l’authentification de l’utilisateur « IPersonne » :

Figure 42: api IPersonne

 Une application android a souvent besoin d’une source de donnée externe, par
exemple un serveur avec lequel elle va échanger des données. Prenons l’exemple de
notre application, qui va interagir avec le serveur de base de données afin de
récupérer les données nécessaires au fonctionnement de notre maison. On utilisera
retrofit parce que l’application n’accède pas directement aux données via des requêtes
SQL Retrofit donc, est une librairie permettant de réaliser des appels webservices
REST de la façon la plus simple.

Figure 43 : Retrofit

66

Vous aimerez peut-être aussi