Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre III : Les fonctions de l’entreprise

1. La fonction de planification
a. Définition
C’est un processus volontariste de fixation des objectifs, de détermination des moyens et des
ressources nécessaires pour les atteindre et définir les étapes à franchir. Donc :
 fixer les objectifs.
 Détermination des ressources.
 Définir les étapes à franchir.

a. La politique de planification
 La stratégie: C’est l’ensemble de décisions et d’actions relatives aux choix des
moyens et à l’articulation des ressources en vue d’atteindre un objectif.
- Ce que l’entreprise va faire ? C’est-à-dire la stratégie qu’elle va adopter en fonction
des réponses à ces questions.
- Que sait-on faire ? Qu’elles sont les compétences distinctives ?
- Que peut-on faire ? diagnostic interne : des forces et faiblesses de l’entreprise et de
menaces et opportunités de l’environnement.
- Comment faire ? On porte des orientations à long termes, les objectifs fixés.

 Le budget : est la traduction en termes monétaire des objectifs, des programmes


d’action élaborés dans la cadre d’un plan courant toutes les phases d’opération et
limités dans le temps

1. La fonction production
a. Définition 

La fonction production assure la production de biens ou de services en respectant les


contraintes de production. Ces contraintes sont essentiellement : la qualité du
produit/service, le budget de production, le coût de production et les délais de
fabrication. Le responsable production gère, supervise et coordonne les ateliers,
outils, agences et/ou lieux de production. La fonction production vise ainsi à
élaborer et à exécuter les études et les projets de production, à choisir les

1
équipements adéquats et à prendre toute disposition nécessaire pour produire dans
les meilleures conditions de prix, de qualité et de délais.

Dans le secteur industriel, la production, essentiellement matérielle, s’effectue dans


des usines ou ateliers et est supervisée par des ingénieurs et des techniciens. Les
employés sont divisés en plusieurs catégories : agents de maîtrise, contremaîtres,
employés qualifiés et agents d’exécution.

Dans les ateliers de confection, d’assemblage de voitures ou de production de câbles


électriques, la fonction production se déroule généralement de la même manière.
Avec la mécanisation et l’avènement des robots et automates, les machines tendent à
remplacer les ouvriers sur les chaînes.

b. L’organisation de la fonction
Elle se compose d’un ensemble de services ou bureaux qui ont soit un rôle fonctionnel soit un
rôle opérationnel :
- Les services fonctionnels : Ils se chargent de définir, d’organiser et de contrôler
l’activité de production et assure le bon fonctionnement de processus de production
(service des méthodes, service de conception, service de la production, etc.)
- Les services opérationnels : Ils se chargent de la production à proprement dis au
niveau des ateliers (service fabrication, service entretien et maintenance, service de
manutention,…)

c. Les missions de la fonction de production

 Assurer la réalisation des produits dans les meilleures conditions de quantité de


qualité de coût et de délai.
 Planifier la production et optimiser le rendement des équipements
 Concevoir les procédés et les méthodes de fabrication
 Innover et développer de nouveaux produits.

2. La fonction gestion des ressources humaine


a. Définition

2
Elle permet de procurer à l’entreprise la quantité et la qualité nécessaire de compétences
humaines afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs à court, moyen et long termes.

Cette fonction est considérée comme l’une des fonctions cruciales de l’entreprise, la gestion
des ressources humaines (GRH) prend en charge le management du capital humain de
l’entreprise. Le facteur humain est aujourd’hui un élément déterminant dans l’équation de
compétitivité de l’entreprise. Sur des marchés hyperconcurrentiels, les entreprises se
démarquent désormais par la compétence et l’intelligence que recèlent leurs ressources
humaines.
b. La politique de la fonction GRH

La fonction GRH s’articule autour de trois politiques clefs : l’acquisition, le développement et


la fidélisation du capital humain :

 L’acquisition du capital humain : revient à planifier les besoins réels de


l’entreprise en termes d’effectifs et de compétences. Cela passe par une
réflexion profonde sur l’évolution des activités et des métiers de l’entreprise et
sur la structure des qualifications et des compétences qu’elle possède
réellement. En ciblant ses besoins, l’entreprise se prémunit contre les travers
des recrutements mal préparés.

 la politique de développement du capital humain : consiste à promouvoir les


compétences des employés et à développer leurs capacités professionnelles.
Pour ce faire, les managers des RH disposent d’une panoplie de pratiques
comme la formation professionnelle continue, la gestion des carrières ou
encore l’évaluation des employés selon le rendement et la compétence.
Acquérir un capital humain de valeur n’est pas toujours suffisant pour en faire
un argument concurrentiel. Il est impératif de former les personnes aux
compétences spécifiques de l’entreprise afin de renforcer leur capacité à créer
de nouvelles connaissances et à innover.

 La fidélisation des meilleurs employés : Il s’agit de concevoir des programmes


d’action permettant d’améliorer la motivation des employés et leur

3
satisfaction au travail. La rémunération, la gestion dynamique des carrières ou
encore les programmes de bien-être au travail sont autant de leviers d’action
possibles.
c. Les missions de la fonction GRH
 Recruter et combler le manque d’effectif
 Intégrer et encadrer le personnel.
 Rémunérer, motiver et intéresser.
 Evaluer et promouvoir le personnel
 Former et développer les compétences

3. La fonction marketing
a. Définition

Est l’ensemble des moyens mis en œuvre par une entreprise pour mieux vendre ses produits et
services. Elle regroupe l’ensemble de mesures telles que des études de marché, des tests de
produits, des analyses de satisfaction, de la promotion et de la publicité. Outre la fonction
d’appui à la vente, une des fonctions essentielles d’un département marketing est de définir le
plus précisément possible qui est susceptible de devenir un client, que faudra-t-il pour qu’il le
soit (prix, qualité, délai de livraison…) et pour qu’il le reste (connaissance de l’évolution de
ses attentes, de ses besoins futurs).

Ne faut-il d’ailleurs pas vendre avant même de produire, comme le soulignent de


nombreux managers ? Anticiper les besoins des clients, répondre au mieux et au plus
vite à leurs attentes, être en permanence à leur écoute, tout en veillant à la
mobilisation des vendeurs, constituent aujourd’hui les objectifs phares de la fonction
commerciale.

b. La politique de la fonction marketing 


Cinq politiques sont élaborées et mises en œuvre :
 La politique de produit/service vise à définir la nature, les composantes et le design du
produit ou service au regard des besoins du client;
 La politique de prix est conçue compte tenu de la concurrence, du pouvoir d’achat et
du prix de revient du produit/service;

4
 La politique de promotion est fixée avec divers moyens d’attraction et de fidélisation
de la clientèle (publicité, offres promotionnelles, facilités, remises, etc.) ;
 La politique de distribution précise les modalités d’acheminement du produit vers le
client dans les meilleures conditions, en déterminant les lieux et les circuits
appropriés;
 La politique de gestion de la force de vente permet à l’entreprise de sélectionner, former,
développer et conserver une équipe commerciale performante et efficace.

c. Les missions de la fonction marketing


 Analyser et anticiper la demande et les besoins au niveau du marché
 Identifier les différents segments du marché (segmentation)
 Equilibrer l’offre des produits/services en fonction des besoins du marché.
 Administrer les ventes.
 Développer les ventes.
 Maintenir et faire progresser la part de marché de l’entreprise.
 Veiller à l’image de l’entreprise.

4. La fonction recherche et développement


a. Définition

L’unité de Recherche et Développement explore en permanence les évolutions possibles du


produit. Elle sera informée de l’émergence de technologies nouvelles, de nouveaux concepts,
de nouveaux matériaux, de nouvelles manières de procéder. La fonction R & D doit aussi
établir un lien fort avec la fonction de planification stratégique – l’avenir de l’entreprise – et
avec la fonction marketing qui identifie et mesure les attentes du marché.

b. Les missions de la fonction recherche et développement


 La ” veille ” : est une activité essentielle de la fonction R & D qui doit ensuite et en
permanence incorporer de l’innovation dans les produits d’aujourd’hui et préparer les
produits de demain.
 La fonction R & D a en charge l’élaboration de prototypes et leur mise au point. Elle
se situe en amont de la fonction de production avec laquelle elle collabore étroitement.

5
 La fonction R & D doit aussi établir un lien fort avec la fonction de planification
stratégique – l’avenir de l’entreprise – et avec la fonction marketing qui identifie et
mesure les attentes du marché.

5. La fonction financière

La mise en œuvre d’une politique financière équilibrée est l’objectif principal du


responsable financier de l’entreprise. En effet, une entreprise qui utilise plus de
ressources financières qu'elle n’en crée est amenée, à terme, à disparaître.
Le responsable financier de l’entreprise est appelé à résoudre les difficultés associées
aux schémas de financement des investissements de l’entreprise, à la préservation de
son équilibre financier et à la sécurisation, à terme, des ressources financières de
l’organisation.

 Comment évaluer et prévoir les besoins en financement ?


 Où trouver les ressources nécessaires à la couverture de ces besoins ? A quel
coût ?
 Comment sécuriser les financements disponibles afin d’optimiser la structure
du capital de l’entreprise et en garantir l'équilibre ?
 Comment utiliser au mieux les fonds investis et en faire un usage efficient ?
 Quels sont les défis financiers actuels et les moyens d'y faire face ?

Toutes ces questions sont posées et analysées par la fonction financière de


l’entreprise, les gestionnaires financiers étant chargés de trouver les réponses
appropriées.

D’autre part, de plus en plus d’entreprises intègrent les activités de la comptabilité


générale et analytique dans les prérogatives du responsable financier. Ainsi, la
fonction financière à pour mission de veiller à la disponibilité des ressources
financières nécessaires au fonctionnement de l’entreprise, à les développer et à les
contrôler dans un souci d’efficience.

Vous aimerez peut-être aussi