Vous êtes sur la page 1sur 2

C.P.G.

E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN 2014/2015


Õæk QË@  é<Ë@ Õæ„.
á Ô gQË@

Devoir Libre N ◦ 5
n! Développement asymptotique de n! ∼

À rendre le

Objectif
Le bute de ce problème est :
- De trouver un équivalent de n! : Formule de Stirling.
- Donner un développement asymptotique de n!.

PROBLÈME
Première partie :
Préliminaires
 n 1
1.  Pour n ∈ N , on pose αn =
X

2
k=1 k
 1 1 1
1.1  Justifier que pour tout k ≥ 2 ; k 2 ≤ k − 1 − k .

1.2  En déduire que la suite (αn )n est convergente.
 n!e n u n+1 n
N
X

2.
  Pour n ∈ , on pose u n = p , v n = ln( ) et S n = vk .
nn n un k=1
 1 1
2.1  Montrer que v n = − 12n 2 + o( n 2 ).

2.2  En déduire que la suite (S n )n est convergente. On note ` sa limite.

`+1
2.3  Montrer que la suite (u n )n est convergente de limite C = e
 p n −n
3.  Vérifier que n! ∼ C nn e .

Deuxième partie :
Intégrale de Wallis
p
Le bute de cette partie est de démontrer que C = 2π.
Z π
2
Pour n ∈ N , on pose w n = cosn (x)d x appelé Intégrale de Wallis .
0

1.  Calculer w 0 et w 1 .

2.  Montrer que la suite (w n )n est décroissante, et en déduire qu’elle est convergente.
 n +1
3.  Montrer que pour tout n ∈ N ; w n+2 = n + 2 w n .

MPSI 2 1 /2 Aqalmoun Mohamed


www.aqalmoun.com
C.P.G.E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN 2014/2015

 (2n)! π (n!2n )2
4.
  Montrer que pour tout n ∈ N ; w 2n = et w 2n+1 = .
(n!2n )2 2 (2n + 1)!
 π
5.  Justifier que pour tout n ∈ N ; w 2n w 2n+1 = 2(2n + 1) .
 π
lim n(w 2n )2 = .
6.  Montrer que n→+∞ 4
 u2
2 π2 2n
7.
  Justifier que pour tout n ∈ N, n(w 2n ) = 2 .
u n4
 p
n −n
8.  En déduire la formule de Stirling n! ∼ n e 2πn .

Troisième partie :
Un développement asymptotique de n!

Notons α la limite de la suite (αn )n définie dans la première partie et (R n )n la suite définie par R n =
α − αn .

1.  Soient (x n )n et (y n )n deux suites a termes positifs avec x n ∼ y n .
Xn
On suppose que la suite (Vn )n définie par Vn = x n est convergente de limite x.
k=0
 Xn
 1.1  Montrer que la suite (U n ) n définie par U n = y k est convergente, notons y sa limite.
k=0

1.2  Montrer que x − Vn ∼ y −Un . (Équivalence des restes)
 1 un 1
2.  Montrer que R n ∼ n , puis que ln( p ) ∼ 12n .

 un 1 1 p 1 1
n −n
3.  En déduire que p = 1 + 12n + o( n ), puis que n! = n e 2πn(1 +
12n
+ o( )).
n

FIN

MPSI 2 2 /2 Aqalmoun Mohamed


www.aqalmoun.com

Vous aimerez peut-être aussi