Vous êtes sur la page 1sur 2

SCHÉMA NATIONAL DE RÉHYDRATATION PAR VOIE IV

(en cas de déshydratation sévère de 10% ou plus)

DESHYDRATATION ISONATREMIQUE :
Phase 1 : H0 – H2 : réparation de la ½ des pertes antérieures :
* 0-30mn : 20cc/Kg SSI (débit =Q/1,5)
Si acidose (dyspnée sine materia, myosis, marbrures) : utiliser du SBI à la place du SSI.
* 30mn-2H : 30cc/Kg SSI (débit=Q/4,5)
- Faire le point à H2 : Si pas de reprise de la diurèse ajouter 10 à 20 cc /kg SSI.

Phase 2 : H2 – H24
* H2-H6 : Restaurer l’autre ½ des pertes : 50cc/Kg SRH (soluté spécial de réhydratation)
(débit =Q/12)
- Faire le point à H6: prise pondérale, état d’hydratation. Apprécier les pertes en cours.
* H6-H24 :
- Assure les besoins d’entretien : 100cc/Kg SRH (débit = Q/54)
- Donner les pertes en cours sous forme de SRO/OMS par voie orale selon les pertes (25,50
ou 75ml/kg), soit sous forme IV (SRH) si la voie orale est impossible.
- Faire le point à H24 : poids, hydratation.

Phase 3 : H24 et jours suivants : réalimentation lactée rapidement progressive et poursuite


de la réhydratation orale à l’aide de la SRO/OMS.

DESHYDRATATION HYPONATREMIQUE :
Phase 1 : H0 – H2 : période critique à cause de la fréquence du COLLAPSUS.
* 0-30mn : 20cc/Kg SSI ou plasma frais ou albumine humaine 1g/kg.
* 30mn-2H : 30cc/Kg SSI.
- Faire le point à H2 : Amélioration de l’état circulatoire (pouls, circulation périphérique, TA),
reprise de la diurèse, amélioration du niveau de conscience, analyse de la situation à la
lumière du bilan.

Phase 2 : H2 – H24
* H2-H6 : restaurer l’autre ½ des pertes antérieures et correction de la natrémie :
- 50cc/Kg SRH.
- A cette quantité de liquide on ajoute les mEq de Na nécessaires pour normaliser la
natrémie, sous forme de chlorure de sodium à 10%, selon la formule :
mEq de Na nécessaires = (l35 - Natrémie du malade mEq) x 0,3 x poids
- Faire le point à H6: prise pondérale, état d’hydratation. Apprécier les pertes en cours.
* H6-H24 : même conduite que pour la DHA isonatrémique, faire le point à H24.

Phase 3 : H24 et jours suivants : même conduite que pour la DHA isonatrémique.

Page 1 sur 2
DESHYDRATATION HYPERNATREMIQUE :
La correction des pertes antérieures se fait en 48h (au lieu de 6h comme dans la DHA iso).
2 situations :

 Situation 1 : DHA avec Etat de choc :


Phase 1 : H0 – H2 : 20 à 30ml/kg d’un soluté 1/2 SSI 1/2 SGI (ou albumine à 5%).
- Faire le point à H2 : amélioration de l’état hémodynamique, reprise de la diurèse: chimie,
densité urinaire. Analyse de la situation à la lumière du bilan.

Phase 2 : H2 – H48
* H2 – H24 : compléter la réparation de la ½ des pertes antérieures : 30 ou 20 cc/Kg + besoins
d’entretient normaux : 100cc/Kg (soluté utilisé : 1/4 de SSI et 3/4 SGI avec les besoins normaux en
calcium : 2mEq/kg et et en KCl : 20mEq/l).
- Faire le point à H6: prise pondérale, état d’hydratation.
Apprécier les pertes en cours : l’ajustement peut se faire comme pour la DHA isonatrémique
par voie orale sous forme de SRO/OMS.
- Faire le point à H24 : état d’hydratation et Natrémie.
* H24-H48 : réparer la 2ème ½ des pertes antérieures : 50cc/Kg + besoins d’entretient normaux :
100cc/Kg (soluté utilisé : 1/4 de SSI et 3/4 SGI).
- Faire le point à H48.

Phase 3 : 48H et jours suivants : même conduite que pour la DHA isonatrémique.

 Situation 2 : DHA sans état de choc :


* La réhydratation se fait sur 48H, avec réparation des 1/2 pertes antérieures en 24H :
150cc/kg/j (soluté 1/4 de SSI et 3/4 de SGI) + KCI 20mEq/l + Ca++: 2mEq/kg   et ce pendant
2 jours.
- Evaluation clinique à H2, H6 (poids), H12, H24 et H48 et biologique à H12, H24 et H48.

Page 2 sur 2