Vous êtes sur la page 1sur 3

https://energieplus-lesite.

be/techniques/ventilation8/ventilation-hygienique/composants-de-la-
ventilation/sondes-et-capteurs/sonde-d-humidite/#Fonctionnement

1. L'élément sensible de l'hygromètre capacitif est un condensateur dont le diélectrique

est constitué d'une substance hygroscopique (polymère par exemple) de quelques

micromètres d'épaisseur qui absorbe les molécules d'eau contenues dans l'air ambiant jusqu'à
atteindre l'équilibre avec la vapeur d'eau contenue dans l'air humide.

Cela provoque une variation de la constante diélectrique de la couche hygroscopique et par


conséquent une variation de la capacité du condensateur

2.

Le capteur est constitué d'un tube recouvert d'un tissu imprégné d'une solution

de chlorure de lithium, et sur lequel sont enroulées deux électrodes en un métal

qui résiste à la corrosion. On applique aux électrodes une tension alternative faisant passer dans
la solution un courant qui l'échauffe et provoque l'évaporation

de l'eau. Lorsque toute l'eau est évaporée, le courant qui passe entre les électrodes

est fortement diminué car la conductibilité du sel solide de chlorure de lithium

est beaucoup plus faible que celle de la solution : la température du capteur baisse

donc. Simultanément, le chlorure de lithium qui est très hydrophile fxe à nouveau

de la vapeur d'eau, ce qui augmente l'intensité du courant et la température du capteur. On


arrive ainsi à un équilibre entre le sel solide de chlorure de lithium et sa

solution ; d'après le principe énoncé plus haut, cet équilibre a lieu pour une tempé

rature directement liée à la pression de vapeur, donc aussi à la température de rosée :

c'est donc cette température qui est déterminée. Dans ce système l'élément régulateur est le
chlorure de lithium lui-même. Un exemple de réalisation est représenté
Hyg ro m ètre capacitif

0 Principe de fonctionnement

Les hygromètres électroniques à cellule capacitive sont basés sur la modification de la valeur
d’un condensateur en fonction de l’humidité L’élément sensible du capteur capacitif capacitif se
compose principalement d’une plaque support sur laquelle sont montées des électrodes
recouvertes d’une couche hygroscopique en polymère. Cette couche polymère absorbe des
molécules d’eau dans le milieu à mesurer (air) ou les restitue en modifiant la capacité du
condensateur. Dans l’électronique associée, la capacité dépendant de l’humidité de l’air est
convertie en un signal de sortie courant ou tension normal.

L'élément sensible du capteur capacitif est un condensateur dont le diélectrique

est constitué d'une substance hygroscopique (polymère par exemple) de quelques

Micromètres d'épaisseur qui absorbe les molécules d'eau contenues dans l'air ambiant jusqu'à
atteindre l'équilibre avec la vapeur d'eau contenue dans l'air humide.

Cela provoque une variation de la constante diélectrique de la couche hygroscopique et par


conséquent une variation de la capacité du condensateur

à variation de capacité pour la mesure de l’humidité relative


Les hygromètres électroniques à cellule capacitive sont basés sur la modification de la valeur d’un
condensateur en fonction de l’humidité. Plus précisément, c’est le diélectrique du condensateur qui est
sensible à l’humidité relative de l’air ambiant.

La variation de la capacité (et donc de son impédance) entraîne une variation d’un signal de tension.

Ces capteurs sont utilisés dans les applications les plus courantes dans le domaine de séchage
des industries de production de matériaux de construction et ils se
caractérisent par leur facilité d'installation, leur robustesse,
leur fiabilité et leur résistance à la haute température.
L'humidité relative de l'air est mesurée à l’aide d’un condensateur dépendant de l’humidité.
Cet élément de mesure capacitif se compose principalement d’une plaque support sur laquelle
sont montées des électrodes recouvertes d’une couche hygroscopique en polymère. Cette
couche
polymère absorbe des molécules d’eau dans le milieu à mesurer (air) ou les restitue en
modifiant
la capacité du condensateur. Dans l’électronique associée, la capacité dépendant de l’humidité
de l’air est convertie en un signal de sortie courant ou tension normal.