Vous êtes sur la page 1sur 20

Leçon 1

Généralités sur les réseaux informatiques

Rodrigue DJEUMEN

21 février 2020

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 1 / 20


Sommaire

Sommaire
1 Sommaire

2 Définitions
Caractéristiques physiques des réseaux
Technique de transmission
Aspect géographique

3 Architecture des réseaux


Le bus
L’étoile
L’anneau
La maille

4 Notion de liaison
Définition
Sens d’une liaison
Mode d’une liaison
Synchronisation d’une liaison

5 Notions de commutation et de protocole


Définition
Notion de protocole

6 Notion multiplexage
Définition

7 Exercices

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 2 / 20


Définitions

Définitions et objectifs

Définitions
Un réseau, est le résultat de l’interconnexion de plusieurs ordinateurs
entre eux, afin que les utilisateurs et les applications fonctionnant sur
ces ordinateurs puissent se partager les ressources, et échanger des
messages.
Suivant le contexte, le terme réseau peut désigner soit l’architecture,
le protocole ou l’infrastructure informatique.
Objectifs
Faire communiquer un ensemble de machines :
Interconnectées, directement ou indirectement,
Échanger des données, des services,
Partager des ressources.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 3 / 20


Définitions Caractéristiques physiques des réseaux

Caractéristiques physiques des réseaux

De manière générale, un réseau est caractérisé par :


1 la technique de transmission utilisée
diffusion
point à point
2 son aspect géographique
LAN
MAN
WAN
3 son architecture
Etoile
Bus
Anneau
Maille

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 4 / 20


Définitions Technique de transmission

Techniques de transmission

Diffusion (broadcast ou multicast)


Dans les réseaux à diffusion (broadcast network),
on dispose d’un seul canal de communication,
les messages envoyés sont reçus par toutes les machines,
Un champ adresse dans le message, identifie le destinataire,
seule la machine destinataire lit le message.
Point à point (Unicast)
Les réseaux point à point sont formés d’un grand nombre de connexions
entre les machines, prises deux à deux. pour aller de la source vers le
destinataire, le message doit passer par une ou plusieurs machines
intermédiaires.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 5 / 20


Définitions Aspect géographique

Importance géographique

Réseaux locaux (LAN)


Un Local Area Network est un réseau privé dont la taille ne dépasse pas
quelques kilomètres. On les utilise principalement pour relier les ordinateurs
personnels ou les stations de travail que l’on trouve dans les entreprises, à
des ressources partagées.
Réseaux Métropolitain (MAN)
Un Metropolitan Area Network est essentiellement un gros LAN, du point
de vue de la technologie utilisée. Il peut couvrir un campus ou une ville et
peut être publique ou privé.
Réseaux longue distance (WAN)
Un Wide Area Network Couvre une zone géographique importante (un pays
voir même un continent).

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 6 / 20


Architecture des réseaux Le bus

Topologie Bus

Les machines se partagent la même voie de communication.


Il ne doit y avoir qu’une seule station émettrice à un instant donné.
Si deux ou plusieurs stations émettent en même temps, il y a collision.
utilise la diffusion
Lorsqu’une station est défectueuse et ne transmet plus sur le réseau, elle ne
perturbe pas le réseau.
Lorsque le support est en panne, c’est l’ensemble du réseau qui ne fonctionne plus.
Le signal émis par une station se propage dans un seul sens ou dans les deux sens.
Si la transmission est bidirectionnelle : toutes les stations connectées reçoivent les
signaux émis sur le bus en même temps (au délai de propagation près).
Le bus est terminé à ses extrémités par des bouchons pour éliminer les réflexions
possibles du signal.
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 7 / 20
Architecture des réseaux L’étoile

Topologie Étoile

Système centralisé autour d’une machine appelée noeud central.


Utilise la diffusion et le point à point.
Avantages du câblage en étoile :
Chaque liaison est indépendante des autres
Extension du système par l’addition de liaisons vers l’extérieur
Permet une mise en œuvre progressive du système
Gestion centralisée
Les changements futurs ne nécessitent pas de modification dans le pré
câblage
Permet de manière rapide et économique toutes les modifications de
configuration
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 8 / 20
Architecture des réseaux L’anneau

Topologie Anneau

Les machines sont reliées point à point.


L’accès au réseau est conditionné par l’obtension du jeton (Ring) qui circule en
permanance sur le réseau.
Les informations circulent toujours dans le même sens.
En réalité, dans une topologie anneau, les ordinateurs ne sont pas reliés en boucle,
mais sont reliés à un répartiteur (appelé MAU, Multistation Access Unit) qui va
gérer la communication entre les ordinateurs qui lui sont reliés en impartissant à
chacun d’entre-eux un temps de parole.
Les deux principales topologies logiques utilisant cette topologie physique sont
Token ring (anneau à jeton) et FDDI.
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 9 / 20
Architecture des réseaux La maille

Topologie maillée

Une topologie maillée correspond à plusieurs liaisons point à point. (Une unité réseau peut
avoir (1, N) connexions point à point vers plusieurs autres unités.)
Chaque terminal est relié à tous les autres.
S’il y a N terminaux, le nombre de liaisons nécessaires est de N · (N − 1)/2, fonction qui
croît comme N 2 .
Cette topologie se rencontre dans les grands réseaux de distribution (Exemple : Internet).
L’information peut parcourir le réseau suivant des itinéraires divers, sous le contrôle de
puissants superviseurs de réseau, ou grâce à des méthodes de routage réparties.
Elle existe aussi dans le cas de couverture Wi-Fi. On parle alors bien souvent de topologie
mesh mais ne concerne que les routeurs Wi-Fi.
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 10 / 20
Notion de liaison Définition

Notion de liaison - Définitions


Une liaison est une relation établie par l’intermédiaire d’une voie de
transmission entre deux ETTD. Une liaison est caractérisée par son sens,
son mode et sa technique de synchronisation.

Remarque :
On parle aussi de liaison bipoint pour désigner une liaison entre deux
ETTD.
On parle de liaison téléinformatique lorsque la distance entre les
ETTD est supérieure à 1500 mètres.
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 11 / 20
Notion de liaison Sens d’une liaison

Sens d’une liason


On distingue 3 approches :
Simplex (Unidirectionnel) : l’information circule toujours dans le
même sens.

Semi-duplex ou half-duplex : la voie est bidirectionnelle à l’alternat.

Full-duplex (bidirectionnel) : l’information circule dans les deux sens.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 12 / 20


Notion de liaison Mode d’une liaison

Mode d’une liaison


Il s’agit du nombre d’unités élémentaires d’informations (bits) pouvant être
simultanément transmises par la liaison ; on distingue 2 modes :
Parallèle : On désigne par liaison parallèle la transmission simultanée
de N bits. Ces bits sont envoyés simultanément sur N voies différentes
(une voie étant par exemple un fil, un câble ou tout autre support
physique).

Série : Dans une liaison en série, les données sont envoyées bit par bit
sur la voie de transmission.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 13 / 20


Notion de liaison Synchronisation d’une liaison

Techniques de synchronisation d’une liaison


Mode asynchrone
Dans ce mode, l’émetteur et le récepteur ne "s’entendent" pas avant le
début des transmissions. Chaque information est émise de façon irrégulière
dans le temps. Afin d’assurer une synchronisation, chaque donnée transmise
est précédée d’une information indiquant le début de la transmission
(l’information de début d’émission est appelée bit START ) et terminé par
l’envoi d’une information de fin de transmission (appelée bit STOP, il peut
éventuellement y avoir plusieurs bits STOP).
Mode synchrone
Dans ce mode, l’émetteur et le récepteur sont cadencés à la même horloge.
Le récepteur reçoit de façon continue (même lorsque aucun bit n’est
transmis) les informations au rythme où l’émetteur les envoie. C’est
pourquoi il est nécessaire qu’émetteur et récepteur soient cadencés à la
même vitesse. De plus, des informations supplémentaires sont insérées afin
de garantir l’absence d’erreurs lors de la transmission.
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 14 / 20
Notions de commutation et de protocole Définition

Notion de commutation

Lors d’une communication,


Si les entités qui communiquent sont physiquement reliées, on parle de
commutation spatiale ou commutation de circuits.
Dans le cas contraire, on parlera de liaison temporelle ou
commutation de données. On distingue 2 types de commutations de
données :
Commutation de messages : lorsque les messages sont acheminés tel
que reçus.
Commutation de paquets : lorsque les messages sont découpés en
paquets avant la transmission.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 15 / 20


Notions de commutation et de protocole Notion de protocole

Notion de protocole
Pour réduire la complexité de conception, la plupart des réseaux sont
organisés en couches, ou niveaux. Chaque couche est construite sur la
précédente et lui rend un service.

Le service rendu par une couche est l’ensemble des actions qui doivent
être réalisées par cette couche.
La couche supérieure utilise les services de la couche inférieure sans en
connaître les détails d’implémentation.
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 16 / 20
Notions de commutation et de protocole Notion de protocole

Notion de protocole

Chaque couche est séparée de la couche adjacente par un point


d’accès au service (Service Access Point, SAP), à travers lequel les
services sont disponibles. Le SAP est donc l’interface entre deux
couches adjacentes, ou entre une voie de communication et une source
(voire entre un destinataire et une voie de communication).
Les points d’accès au service sont des entités qui doivent posséder une
adresse unique,
Entre deux couches de même niveau sur des machines différentes, les
échanges sont réglés par une série de protocoles.
Les protocoles sont l’ensemble de règles qui sont nécessaires à la
communication.
Le protocole de niveau n règle la communication entre les entités de
niveau n.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 17 / 20


Notion multiplexage Définition

Notion de multiplexage
Afin d’augmenter les capacités des voies de transmission, il est intéressant de pouvoir faire
passer plusieurs messages en même temps sur la même ligne. Cette technique s’appelle le
multiplexage. On distingue 2 sortes de multiplexage :
Multiplexage Fréquentiel

On dispose de plusieurs voies basses vitesses et d’une voie haute vitesse découpées en
canaux.
Un canal est associé à chaque voie basse vitesse.
Multiplexage Temporel

La voie haute vitesse est allouée alternativement aux voies basses vitesses pendant une
unité deDJEUMEN
Rodrigue temps appelée quantum ou Intervalle
Leçon 1 de Temps. 21 février 2020 18 / 20
Exercices

Exercice 1

On veut multiplexer 6 voies BV de débits binaires différents sur une voie HV. Le mode
de multiplexage choisi est le multiplexage temporel par caractère. Les lignes BV
fonctionnent en mode asynchrone et transmettent des caractères de 8 bits + 1 Start + 1
Stop. La figure ci-après représente les différentes voies BV à multiplexer, les valeurs des
débits binaires sont indiquées à gauche. Les lignes BV sont numérotées de 1 à 6.

1 Indiquez quelles sont le(s) différente(s) solution(s) d’affectation des IT pour une
transmission. Comparez ces solutions vis-à-vis du débit binaire de la voie HV
qu’elles imposent.
2 Calculez l’efficacité du multiplexage dans le cas d’une transmission.

Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 19 / 20


Exercices

Exercice 2 & 3
Exercice 2 :
Soit un multiplexeur temporel statique synchrone à 3 voies d’entrée. La voie A
débite à 1200 bits/s, la voie B à 1200 bits/s et la voie C à x bits/s. Le débit sur le
canal composite est de y bits/s. On suppose que la voie A envoie des suites de ’A’,
la voie B des suites de ’B’, la voie C des suites de ’C’ et l’on constate que les
suites de caractères qui passent sur la ligne sont toujours dans l’ordre ’ABCC’.
Quelles sont les valeurs de x et y en bits/s ? (Le multiplexeur dans ce cas ne
rajoute aucun élément de contrôle supplémentaire).
Exercice 3 :
Afin de transmettre une image de télévision en utilisant une ligne de transmission
numérique, on découpe l’image à transmettre en une matrice de 500 × 480 éléments
(pixel), chaque pixel peut prendre 1 parmi 16 valeurs d’intensité. Pour obtenir une vision
correcte des images, on doit transmettre 30 images par seconde.
1 Calculer le débit binaire.
2 Le canal de transmission a une bande passante de 2,5 Mhz et le rapport
signal-sur-bruit est de 30 dB. Quelle est la capacité de ce canal ? Conclure.
3 Quelle devrait-être la bande passante minimum de ce canal ?
Rodrigue DJEUMEN Leçon 1 21 février 2020 20 / 20

Vous aimerez peut-être aussi