Vous êtes sur la page 1sur 7

Aviculture – Accouvage 2010

FICHE TECHNIQUE

Intitulé du métier ou de l’activité : Aviculture – Accouvage-


Codification NAA : AA 01 25 Observation : l’inscription se fait au
Codification ONS : 01. 24 niveau d’une seule institution selon la
Codification Agriculture : 71 taille de la future micro entreprise et
Codification Artisanat : / le choix du promoteur (CNRC ou
Codification CNRC : 101202 Chambre d’agriculture).
Inscription de l’activité : Chambre de l’Agriculture de la wilaya ou CNRC
Agrément sanitaire + Agrément d’exploitation: Inspection vétérinaire

DESCRIPTION DE L’ACTIVITE

L’accouvage est une activité de production qui consiste à faire incuber et


éclore des œufs au moyen de couveuse artificielle pour produire des
poussins, suivant une température et une durée précises selon l’espèce
avicole (oiseaux ou volailles).

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


Réglementation en vigueur :

Décret exécutif n°96-63 du 7 Ramadhan 1416 correspondant au


27janvier1996 susvisé, définissant les activités agricoles et fixant les
conditions et les modalités de reconnaissance de la qualité d'agriculteur.

Décret exécutif n°04-82 du 26 moharram 1425 correspondants au 18 mars


2004 fixant les conditions et modalités d'agrément sanitaire des
établissements dont l'activité est liée aux animaux, produits animaux et
d'origine animale ainsi que leur transport , notamment les articles 05, 07, 13,
15,16 et 17 du dit décret.

Formation de base et aptitudes requises :

 Diplôme (s) dans le domaine,


ou
 savoir-faire à valider par les établissements de la formation
professionnelle locaux.

1
Aviculture – Accouvage 2010

PRODUCTION

Liste des équipements:


 Incubateur.
 Eclosoir.
 Extracteur
 Ventilateur.
 Groupe électrogène
 Mire à œufs (ampoule infrarouge)
 Eleveuse électrique
 Humidificateur.

Accessoires :
 Citerne.
 Matériels d’interventions (vaccination, sexage, baguage…°
 Caisses en plastiques
 Combinaison pour l’accouveur.
 Matériels d’entretien.

Matières premières et fond de roulement :


 Œufs fécondés
 Produits pour traitement des poussins et les œufs

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


 frais de soins.
 Produits d’entretien.
 Caisses en cartons.

Processus de production :

A- Préparation des œufs à couver:

I) Triage des œufs aptes à être incubés selon le poids (voir annexe I), la
propreté, la forme et la qualité de la coquille. Les œufs cassés, poreux, fragile
et déformé sont éliminés.

II) Traitement des œufs par :


a. Lavage désinfection : asperger les œufs avec différentes solutions
pour enlever les impuretés de la coquille et tuer les germes qui se
trouvent à la surface.
b. Lavage Ŕtrempage : faire pénétrer à l’intérieur de l’œuf une solution
d’antibiotique.
Après égouttage, les œufs sont séchés et mis en incubation le plus
rapidement possible.

2
Aviculture – Accouvage 2010

III) Le conditionnement des œufs se fait selon les normes de la durée, la


température, l’humidité, la position et la mise en caisse (voir annexe II).

B- Conduite de l’incubation : nécessite le contrôle et la maîtrise des


paramètres suivants (voir Annexe VI) :

 la position des œufs (chambre à air en haut).


 la température pour multiplication embryonnaire selon les normes (voir
annexe III).
 l’humidité de l’incubateur influe sur l’éclosion de l’œuf et le poids du
poussin, elle varie entre 50% et 60%, (voir annexe IV).
 l’aération dans les incubateurs selon les normes, est de 21 %
d’oxygène et 0.3% gaz carbonique.
 le retournement des œufs se fait automatiquement toutes les deux
heures, afin d’éviter les positions anormales. (voir annexe V).
C- Mirage et transfert :

I) Mirage: permet de déceler les œufs clairs (non fécondés), pourris et les
mortalités embryonnaires précoces.
II) Transfert des œufs manuellement ou automatiquement de la salle
d’incubation à la salle d’éclosion, sans choc mécanique, ni thermique.

D- Conduite de l’éclosion : nécessite le contrôle et la maîtrise des

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


paramètres liés au : positionnement des œufs, température et humidité.

E- Tri, intervention et conditionnement :


I) Après éclosion, les poussins sont triés sur la base du poids vif, abdomen,
vigueur…etc.
II) Interventions : après le triage plusieurs opérations sont pratiquées sur
les poussins d’un jour : sexage, vaccination, désailage pour les dindes,
baguage, décaronculage.
III) comptage et déplacement vers d’éventuels clients.

F- Contrôle sanitaire et hygiène du couvoir : Désinfection des œufs, des


salles et machines, des outils et hygiène du personnel.

Produits finis :

 Poussins d’un jour destinés à :


1- l’engraissement pour consommation de viande.
2- devenir poule pondeuse afin de fournir des œufs à consommer et des
œufs fécondés pour accouvage.
 Litière et déchets de l’éclosoir (engrais biologiques).

3
Aviculture – Accouvage 2010

IMPLANTATION

 Les établissements d’accouvaison doivent être conçus et équipés de façon


à permettre la circulation dans une seule direction, allant de zones dites
sales vers les zones dites propres. Les différentes zones doivent être
séparées les unes des autres (Article 07 du Décret exécutif n°04-82 du 26
moharram 1425 correspondants au 18 mars 2004).
 Le site d’implantation du couvoir doit se faire suffisamment loin et retiré des
bâtiments d’élevage et de tout autres établissement avicoles (usine
d’aliment, abattoir) et également doit être mis à l’abri des vents revenants
des bâtiments polluants. La facilité d’accès est aussi un critère à ne pas
négliger.
 L’implantation de l’activité doit se faire dans une zone rurale ou suburbaine

EMPLOIS

Nombre d’emplois à créer : une moyenne de trois (3) emplois au démarrage

Recommandations particulières pour le BUSINESS PLAN

 Le fond de roulement pour l’activité accouvage doit intégrer


toutes les dépenses pendant un cycle d’exploitation, notamment, les
frais d’achat des œufs fécondés, des produits pour traitement des

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


poussins et des œufs, les frais de soins, caisses en carton, produits
d’entretiens, frais d’électricité et d’eau ainsi que les frais de transport.

 Pour chaque lot d’œufs mis en incubation et qui arrive à


l’éclosion, on doit calculer les critères technico-économique dans le
but de détecter les anomalies et de redresser la situation
éventuellement en cas de problèmes. Les seuils des critères à
calculer sont :
 Taux d’œufs non fertiles inférieur à 5%.
 Mortalité embryonnaire inférieur à 7.3%.
 Poussins non commercialisables inférieur à 0.5%.
 Taux d’éclosion supérieur à 87%.

 Le promoteur souhaitant investir dans cette activité doit pouvoir


répondre aux cinq questions suivantes :

I Quoi ? Qu’est ce que je vends exactement ?


a. Quels sont vos produits (gamme, qualité) ?
b. Quelles sont les forces de vos produits ? Et leurs faiblesses ?
c. Quelle importance attribuez-vous à la gestion de la qualité ? pensez-
vous pouvoir obtenir une certification reconnue en la matière ?
d. Qu'avez-vous prévu pour faire évoluer vos produits ?

4
Aviculture – Accouvage 2010

II A qui ? Qui sont mes clients ?


a. Qui sont les principaux clients potentiels ? Et où se trouvent-ils en
Algérie ou à l’étranger?
b. Quelles sont vos principales cibles ? (critères géographiques,
démographiques, autres.)

III Concurrence ? Quels seront mes concurrents et leurs


caractéristiques ?
a. Y a-t-il des effets de monopole?
b. Quels sont les caractéristiques de vos concurrents en terme : de qualité
de produit, prix pratiqué, leur politique commerciale ?
c.Sur quel argument allez-vous vous appuyez pour vous différenciez par
rapport à vos concurrents ?

IV Comment ? Comment le client potentiel va-t-il connaître mon


produit ?
a. Quels moyens publicitaires (affiches, mailing, flyers, annonces, etc.) et
de promotion (présence sur le lieu de vente, manifestations, etc.) utilisez-
vous ?
b. Quelle est votre politique de vente (directe, indirecte, intensive,
personnalisée, etc.) ?

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


c. A quels canaux de distribution faites-vous appel (direct, grossistes,
détaillants) ?
d. Comment pensez- vous stimuler vos clients ?
V A quel prix ? Comment vais –je fixé mon prix, est-il concurrentiel ?
a. A quel prix proposez-vous vos produits ?
b. Quelle est votre stratégie en matière de prix ?
c. Comment procédez-vous pour différencier vos prix ?
d. Quelles quantités comptez-vous vendre ? Pouvez-vous estimer les parts
de marché que vous pouvez atteindre ?

ANNEXES

Annexe I : Poids des œufs

Le poids minimum des œufs incubables chez les différentes espèces


avicoles est de l’ordre de 60g pour la poule, 68grammes pour la
dinde, 48grammes pour la pintade, 70grammes pour la cane et
15grammes pour la caille. Rappelons que le poids du poussin à
l’éclosion est corrélé positivement au poids de l’œuf.

5
Aviculture – Accouvage 2010

Annexe II : Normes de conservation des œufs à couver


Durée de stockage 0 à 4 jours 5 à 7 jours 8 à 14 jours
Température (°C) 1 7- 18 16 - 17 14 - 16
Humidité relative (%) 80 85 85
Position Pointe en bas Pointe en bas Pointe en haut
Mise en caisse Non Oui Oui
Annexe III :
Normes de température d’incubation
Espèces avicoles Poule dinde pintade Oie Cane
Température d’incubation (°C) 37°75 37°6 37°5 37°6 37°4
Conséquences de non respect de la norme température
Température Conséquences
d’incubation (en °C)
Excès 37°95 Éclosion avancée, poussins plus petits.
38° Mortalité embryonnaire élevée.
38°2 Incubation impossible, mort de tous les
embryons entre la 20ème et la 48ème par
éclatement des vaisseaux sanguins.
Insuffisance 37°7 Mortalité embryonnaire élevée, éclosion

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


retardée de 3 à 4 heures
37°6 Taux de mortalité élevé, éclosion retardée de
6 à 8 heures, qualités du poussin atteintes
37°4 Mortalité embryonnaire importante, éclosion
retardée de 12 heures, poussin de 2ème
choix.
Annexe IV : Conséquences de non respect de la norme humidité
Excès Insuffisance
- Poussin plus gros, plus lourd - Difficulté à l’éclosion,
- Abdomen gonflé, - Sujets déshydratés, plus petits,
- Poussin moins vigoureux, - Membranes coquillières plus sèches
- Pourcentage d’œufs bêchés non et collent à l’embryon,
éclos plus important, - Duvet plus court,
Annexe V : Effet du retournement sur le taux d’éclosion
Temps de Pas de 7 premiers 14 premiers
retournement retournement jours jours
Taux d’éclosion (%) 29 78 95

6
Aviculture – Accouvage 2010

Annexe VI : Durée d’incubation de différentes espèces avicoles

Durée d’incubation (en


Espèces avicoles
nombre de jours)
Poule 21
Dinde 28
Pintade 27
Cane de Barbarie 35
Cane Commune 28
Oie 30
Faisan 24
Perdrix grise 24
Perdrix rouge 23
Caille 17
Autruche 42

LIENS UTILES

Pour toute information utile à l’activité, pour tout conseil, s’adresser à la


chambre de l’agriculture et à la direction des services agricoles de la wilaya

ANSEJ - Aviculture – Accouvage


d’implantation de l’activité.

D’autres institutions sont susceptibles d’apporter un appui tels que :

 L’institut technique des élevages qui a pour vocation la formation,


l’orientation des éleveurs et l’appui technique à la production animale
en Algérie, dispose de huit fermes démonstratives, de deux
laboratoires régionaux et de représentation régionales

Site Web : www.itelv.dz

 Le Centre Algérien du Contrôle de la Qualité et de l’Emballage –


CACQE-

Site Web: www.casqe.org.

 Coopératives apicoles locales.