Vous êtes sur la page 1sur 25

REGARDS CROISÉS

Course contents
Table des matières
1 ACCUEIL DE LA SÉQUENCE ..........................................................................................................................3
1.1 QUELLES RELATIONS ENTRE LE DIPLÔME, L'EMPLOI ET LE SALAIRE ? ................................................................3
2 1 - POURSUIVRE SES ÉTUDES, UN INVESTISSEMENT POUR L'AVENIR ? ..................................................4
2.1 LES ÉTUDES, UN INVESTISSEMENT POUR L'AVENIR? ........................................................................................4
2.2 QU'EST-CE-QUE LA CAPABILITÉ ?.................................................................................................................5
2.3 ETUDIER AUJOURD'HUI POUR GAGNER PLUS DEMAIN? .....................................................................................6
2.4 ETUDIER... POUR SE PROTÉGER DU CHÔMAGE?...............................................................................................8
2.5 QUELS SONT LES AUTRES DÉTERMINANTS DU SALAIRE?...................................................................................8
2.6 BILAN: QU'EST-CE QUE LA SOCIALISATION? ...................................................................................................9
3 2 - SOMMES-NOUS ÉGAUX FACE AUX DIPLÔMES? ...................................................................................10
3.1 ACTIVITÉ 1 - LA RÉUSSITE SCOLAIRE EST-ELLE HÉRITÉE? ..............................................................................10
3.2 ACTIVITÉ 2 - LA RÉUSSITE SCOLAIRE, UNE HISTOIRE DE GENRE? .....................................................................13
4 SYNTHÈSE DE LA SÉQUENCE .....................................................................................................................14
4.1 BILAN – QUELLES RELATIONS ENTRE LE DIPLÔME, L'EMPLOI ET LE SALAIRE? ...................................................14
5 GLOSSAIRE...................................................................................................................................................15
6 DOCUMENTATION........................................................................................................................................15
6.1 FICHE MÉTHODE LECTURE D'UNE MÉDIANE ..................................................................................................15
6.2 AIDE À LA LECTURE ...................................................................................................................................15

7 CRÉDITS .......................................................................................................................................................15
8 VERSION IMPRIMABLE ................................................................................................................................16
9 PAGE 5 - DIPLÔME ET CHÔMAGE EN FRANCE ..........................................................................................16
10 PAGE 6-SALAIRES SELON LA TAILLE DE L'ENTREPRISE ONGLET 1........................................................16
11 PAGE 6-LES INÉGALITÉS DE SALAIRE ONGLET 2......................................................................................17
12 PAGE 8- DIPLÔME ET ORIGINE SOCIALE....................................................................................................18
1 Accueil de la séquence

1.1 Quelles relations entre le diplôme, l'emploi et le salaire ?

1.1.1 Objectifs de la séquence

 S’assurer de la bonne compréhension des notions de cette question de regards croisés "quelles
relations entre le diplôme, l'emploi et le salaire?"
 Compléter le cours par des activités numériques interactives et apprendre autrement

1.1.2 Temps de travail indicatif

2,30 heures

Résumé de la séquence

Le choix de poursuivre ses études ou non est une décision qui intéresse depuis longtemps les économistes.
Selon eux, l'individu choisirait de continuer ses études si les gains que procure cette décision sont
supérieurs à leurs coûts. Nous allons donc étudier les bénéfices que produisent les diplômes en matière de
salaire, d'accès à l'emploi ou de capabilité.
Les sociologues, tout aussi intéressés par cette question, vont chercher à interroger les déterminants
sociaux de ce choix. Nous allons alors démontrer que les chances de réussir à obtenir un diplôme sont
socialement situées c’est-à-dire qu'elle sont différenciées selon le milieu social ou le genre.

Cliquez sur chacune des cases pour découvrir le résumé de chaque séance.

3 CNED- Regards croisés


Séance 1-Poursuivre ses études, un investissement pour l'avenir ?
Poursuivre ses études, un investissement pour l'avenir ?
Activité 1 - Les études, un investissement pour l'avenir?
Activité 2 - Étudier aujourd'hui pour gagner plus demain ?
Activité 3 - Étudier pour se protéger du chômage ?
Activité 4 - Les salaires s'expliquent-ils uniquement par le niveau d'étude?

Séance 2- Sommes-nous égaux face aux diplômes ?


Sommes-nous égaux face aux diplômes ?
Activité 1 - Une réussite scolaire est-elle héritée?
Activité 2 - La réussite scolaire est-elle une histoire de genre?

2 1 - Poursuivre ses études, un investissement pour l'avenir ?

2.1 Les études, un investissement pour l'avenir?

Les études sont un investissement en capital humain*


Les individus investissent en capital humain si les coûts de cet investissement leur permettent d'obtenir
demain des gains qui les compensent. Les coûts de l'éducation comprennent les dépenses dues aux études
ou aux formations, ainsi que les pertes potentielles de revenus car, lorsque l'on étudie, on ne peut exercer
une activité rémunérée, les effets négatifs du stress et de la pénibilité de certaines études. La décision
d'investir en capital humain dépend des capacités des individus, ainsi que des coûts et des gains attendus.
L'investissement est rentable si les gains sont supérieurs aux coûts.
D'après Pierre Cahuc et André Zylberberg, Microéconomie du marché du travail, la Découverte, 2003

Exercice 1 - Corrigé à la page 20


En vous appuyant sur le document et sur la définition, sélectionnez les réponses de votre choix
(vrai ou faux).

Vrai Faux

Les individus ont toujours intérêt à poursuivre leurs études. ○ ○


Les coûts liés à la poursuite d'étude désignent toutes les
dépenses qu'il devra engager. ○ ○
Les études permettent d'accroitre / d'accumuler du capital
humain. ○ ○
Le capital humain fait référence aux capacités innées de
l'individu. ○ ○
Pour prendre sa décision, l'individu doit arbitrer entre les gains
et les coûts. ○ ○

4 CNED- Regards croisés


Poursuivre ses études repose sur l'hypothèse qu'elles
permettent d'accroitre les salaires futurs ○ ○
Les coûts d'opportunité désignent les revenus auxquels
l'individu doit renoncer. ○ ○
2.2 Qu'est-ce-que la capabilité ?

Cliquez sur le lien pour regarder la vidéo


https://www.canal-
u.tv/video/canal_aunege/l_approche_par_les_capabilites_d_amartya_sen.13955www.canal-
u.tv/video/canal_aunege/l_approche_par_les_capabilites_d_amartya_sen.13955

Exercice 2 - Corrigé à la page 20


Après avoir regardé la vidéo, sélectionnez les réponses de votre choix dans le menu déroulant
afin de faire le lien entre étude et capabilité.

La notion de capabilité est une alternative à la mesure du ................................... (1) proposée en économie.
Traditionnellement, le bien-être est mesuré par la capacité des individus à satisfaire leur désir (leur
................................... (2) en économie). Cette approche du bien-être parait trop ................................... (3)
puisqu'elle écarte de nombreux déterminants qui participent à la qualité de vie d'un individu (être respecté,
être éduqué, être libre ...). La ................................... (4) va donc mesurer le bien-être selon l'étendue des
possibles, l'éventail des opportunités qui s'offrent aux individus mais également selon leur capacité
effective à réaliser leur ................................... (5) . Il devient ainsi envisageable de définir la notion de
capabilité comme la capacité qu'ont les individus de choisir parmi tous les possibles.
L'éducation devient un moyen ................................... (6) la capabilité des individus car elle donne
................................... (7) de choix MAIS également car elle leur permet de faire des choix éclairés.

Solutions proposées:

1: Sélectionner, bien-être, profit,

2: Sélectionner, utilité, fonctionnalité

5 CNED- Regards croisés


3: Sélectionner, large, restreinte

4: Sélectionner, potentialité, capabilité

5: Sélectionner, choix, vie

6: Sélectionner, d'accroitre, de réduire

7: Sélectionner, davantage, moins,

2.3 Etudier aujourd'hui pour gagner plus demain?

2.3.1 1

Salaire à l'embauche pour les individus sortants du système scolaire en 2012-2013

Niveau de diplôme Salaire mensuel net médian en euros

Aucun diplôme 1120

CAP-BEP 1200

Baccalauréat 1155

Bac +2 1260

Bac +3/4 1275

Bac+5 1670

Doctorat 2000

Ensemble 1260

"Quand l'école est finie, Premiers pas dans la vie active de la génération 2013", CEREQ, 2017
Exercice 3 - Corrigé à la page 21
Faites une phrase présentant la donnée soulignée.

Téléchargez ici la fiche méthode si vous avez besoin de revoir la signification et la lecture d’une
médiane.

6 CNED- Regards croisés


2.3.2 2

Salaire à l'embauche pour les individus sortants du système scolaire en 2012-2013

Niveau de diplôme Salaire mensuel net médian en euros

Aucun diplôme 1120

CAP-BEP 1200

Baccalauréat 1155

Bac +2 1260

Bac +3/4 1275

Bac+5 1670

Doctorat 2000

Ensemble 1260

"Quand l'école est finie, Premiers pas dans la vie active de la génération 2013", CEREQ, 2017
Exercice 4 - Corrigé à la page 21
Sélectionnez les propositions qui vous paraissent exactes.

Plus on est diplômé et plus on peut espérer avoir un salaire élevé. ○


En moyenne en France, les individus sortis en 2012-2013 du système scolaire
perçoivent à l'embauche 1260 euros net mensuel. ○
Les titulaires d'un doctorat ont un salaire net mensuel médian presque deux
fois plus élevé que les non diplômés. ○

7 CNED- Regards croisés


Il n'y a aucun lien entre salaire et diplôme. ○
2.4 Etudier... pour se protéger du chômage?

Diplôme et chômage en France

undefined
Exercice 5 - Corrigé à la page 21
A l’aide du document, sélectionnez les réponses de votre choix dans le menu déroulant.

Les données montrent qu'en France en 2017, plus on est diplômé et ................................... (1) on est exposé
au chômage. En effet, les actifs les plus touchés par le chômage, tout âge confondu, sont les
................................... (2) diplômés: 39% des actifs âgés de ................................... (3) sans diplôme ou avec
un CEP sont à la recherche d'un emploi contre environ ................................... (4) % pour les diplômés du
supérieur de la même classe d'âge.
Bien que le chômage touche toute la population active française environ ................................... (5) % des 30-
49 ans sont concernés, il est clair que le diplôme diminue le risque de connaître cette situation. Même s'il
ne protège pas totalement, on observe que les +50 ans diplômés du supérieur ont environ
................................... (6) fois moins de chances d'être au chômage que les peu ou pas diplômés.

Solutions proposées:

1: Sélectionner, moins, plus,

2: Sélectionner, peu ou pas, très

3: Sélectionner, 15-29, 30-49, +50 ans

4: Sélectionner, 8, 4, 10 %

5: Sélectionner, 3, 4

6: Sélectionner, 3, 4

2.5 Quels sont les autres déterminants du salaire?

2.5.1 1

Les salaires dépendent également de la taille de l'entreprise

undefined
Exercice 6 - Corrigé à la page 22

8 CNED- Regards croisés


Sélectionnez les réponses de votre choix (vrai ou faux).

Vrai Faux

La taille d'une entreprise peut se mesurer par le nombre de


salariés □ □
Les grandes entreprises sont celles qui versent les salaires les
plus élevés □ □
Les salaires mensuels versés dans les grandes entreprises
(+5000 salariés) sont presque trois fois plus élevés que ceux □ □
versés dans les entreprises de 1 à 4 salariés

2.5.2 2

Les inégalités de salaire selon le genre en 2015


undefined
Exercice 7 - Corrigé à la page 22
Sélectionnez les réponses de votre choix (vrai ou faux).

Vrai Faux

Des différences d'expérience ou de qualification peuvent


expliquer une partie des inégalités de salaire entre hommes et ○ ○
femmes.

Les différences d'expérience ou de qualification expliquent


totalement les inégalités de salaire entre hommes et femmes. ○ ○
En 2015 en France, les femmes cadres ont en moyenne un
salaire mensuel net 20% inférieur à celui des hommes. ○ ○
2.6 Bilan: qu'est-ce que la socialisation?

Exercice 8 - Corrigé à la page 23


Complétez le schéma avec les étiquettes correspondantes

9 CNED- Regards croisés


....
Capabilité
.

....
salaire
.

....
Genre
.

....
Accès à l'emploi
.

....
Investissement en capital humain
.

3 2 - Sommes-nous égaux face aux diplômes?

3.1 Activité 1 - La réussite scolaire est-elle héritée?

3.1.1 1

Donne- moi ton prénom, je te dirais si tu as eu la mention TB au baccalauréat


Lisez les deux graphiques (onglets 1 et 2) et regardez la vidéo (onglet 3) afin de réaliser l’activité 1 (onglet
4).
Comment lire les prénoms?
http://coulmont.com/bac/nuage.html
Aide à la lecture*

10 CNED- Regards croisés


3.1.2 2

Diplôme et origine sociale

undefined

3.1.3 3

Cliquez sur le lien suivant pour regarder la vidéo


https://www.youtube.com/watch?v=kgfsNtYQOdc

11 CNED- Regards croisés


3.1.4 4

Exercice 9 - Corrigé à la page 24


En vous appuyant sur les 3 documents précédents, sélectionnez les réponses de votre choix

Le prénom influence la réussite de l'élève...


Le premier document montre que les chances d'obtenir une mention au baccalauréat en 2019 en France
sont très différentes selon le prénom que l'on porte. On constate en effet des écarts très importants: les
Eléonore avaient en effet ................................... (1) fois plus de chances d'obtenir la mention TB (avec une
moyenne > 16) que les Jordan.
Bien évidemment, ce n'est pas le prénom qui confère à celui qui le porte des capacités particulières : il faut
plutôt observer que les prénoms sont des signaux du milieu social dans lequel évolue l'enfant. En effet,
certains prénoms sont plus souvent usités dans les ................................... (2) (Garance, Apolline, Diane,
Eléonore...) alors que d'autres seront plus souvent portés par des individus provenant de
................................... (3) (Christopher, Tyan, Bryan, Jordan...).

Solutions proposées:

1: Sélectionner, 4, 6, 8, 11,

12 CNED- Regards croisés


2: Sélectionner, catégories aisées, milieux modestes

3: Sélectionner, catégories aisées, milieux modestes

L'origine sociale influence l'accès aux formations diplômantes


Les données confirment l'hypothèse soulevée précédemment à savoir que le milieu social explique les
inégalités scolaires : on observe que l'accès aux diplômes est socialement ................................... (1) . Au
sein de la génération entrée en 6ème en 1995, 75% des enfants de ................................... (2) ont obtenu un
diplôme du supérieur contre 35% chez les enfants ................................... (3) . Les écarts s'accroissent
encore pour les titulaires d'un bac +5: le % des enfants d'ouvriers qualifiés ayant atteint ce niveau d'étude
est 8 fois plus ................................... (4) que celui des enfants d'enseignants.

Solutions proposées:

1: Sélectionner, différencié, homogène

2: Sélectionner, cadres, employés

3: Sélectionner, cadres, employés

4: Sélectionner, faible, élevé

Les familles transmettent des savoirs et des savoir-faire utiles à l'école


Au sein de son ................................... (1) , l'enfant développe des aptitudes et des capacités spécifiques. Il
apparait que certains milieux transmettent des compétences qui seront par la suite utiles dans
l'apprentissage scolaire (goût pour la lecture, maitrise de la langue, …). A ce titre, certains sociologues
postulent que la réussite scolaire est en partie ................................... (2) c’est-à-dire qu'elle dépend du
milieu social dans lequel on naît.

Solutions proposées:

1: Sélectionner, milieu social, école

2: Sélectionner, héritée, acquise

3.2 Activité 2 - La réussite scolaire, une histoire de genre?

Parcours scolaires : une situation contrastée


Les filles réussissent mieux que les garçons
Dès l'école primaire, les filles obtiennent de meilleurs résultats scolaires que les garçons. Elles redoublent
moins, leur taux de réussite au diplôme national du brevet et au baccalauréat est plus élevé.
...mais n'ont pas les mêmes parcours scolaires

13 CNED- Regards croisés


À la fin du collège, quels que soient leur milieu social d’origine ou leur réussite scolaire, les filles
s’orientent davantage vers l’enseignement général et technologique que vers l’enseignement professionnel
(et très rarement dans les sections industrielles).
Dans l’enseignement général et technologique, elles délaissent plus facilement les filières scientifiques et
techniques. Elles choisissent également des options différentes des garçons.
Après le baccalauréat, dans les classes préparatoires aux grandes écoles, 74 % des élèves des filières
littéraires sont des filles, pour 30 % des élèves de filières scientifiques. Seulement 29 % des diplômes
d’ingénieurs sont délivrés à des femmes.
Les différences d’orientation entre filles et garçons ont des conséquences sur leur insertion dans l’emploi.
Filles et garçons intériorisent les stéréotypes
Filles et garçons continuent à se conformer à ce qui est présenté comme leur domaine respectif de
compétence dans les schémas socioprofessionnels fortement stéréotypés. Cette persistance des choix
sexués est autant le fait des garçons que des filles :
par exemple :
•quand ils se jugent très bons en mathématiques, huit garçons sur dix vont en filière scientifique
•quand elles se jugent très bonnes en mathématiques, six filles sur dix vont en filière scientifique
https://www.education.gouv.fr

Exercice 10 - Corrigé à la page 24


Sélectionnez les réponses de votre choix (vrai ou faux).

Vrai Faux

Le genre correspond aux attentes liées au sexe de l'individu. ○ ○


Le genre n'a aucun effet sur la réussite scolaire. ○ ○
Les filles naissent avec des capacités intellectuelles
supérieures aux garçons. ○ ○
Filles et garçons ont les mêmes orientations scolaires. ○ ○
Certaines formations diplômantes sont délaissées par les filles. ○ ○
Les élèves se conforment aux stéréotypes de genre véhiculés
par les instances de socialisation. ○ ○
L'idée reçue que les filles sont nulles en mathématiques a des
effets sur les parcours scolaires. ○ ○
4 Synthèse de la séquence

4.1 Bilan – Quelles relations entre le diplôme, l'emploi et le salaire?

Ce qu'il faut retenir

14 CNED- Regards croisés


 Poursuivre ses études est un investissement en capital humain qui repose sur un arbitrage coût /
bénéfices.
 Les diplômes ont des effets positifs en termes de salaires, d'accès à l'emploi et de capabilité.
 Le salaire dépend également de l'expérience acquise, de la nature de l'entreprise et du genre.
 L'accès aux formations diplômantes est différencié.

5 Glossaire

Capabilité
Capacité qu'ont les individus de choisir parmi tous les possibles.
Capital humain
Ensemble des aptitudes et des connaissances détenues par un individu et qui le rendent plus productif.
Chômage
Situation des personnes en âge de travailler à la recherche d'un emploi.
Emploi
Activité professionnelle légale, déclarée et rémunérée.
Genre
Ensemble des attentes liées au sexe d‘un individu.

Qualifications
Connaissances et compétences nécessaires pour occuper un emploi.
Salaire
Rémunération du travail.
6 Documentation

6.1 Fiche méthode lecture d'une médiane

moyen simple et ponderee, mediane

6.2 aide à la lecture


En France en 2019, 22.3% des Eléonore qui ont passé le baccalauréat ont obtenu la mention TB. Seuls 2% des Jordan l'ont obtenu
cette même année.

7 Crédits

Page 1
Photo : SIphotography/© iStock / Getty Images Plus

15 CNED- Regards croisés


8 Version imprimable

Titre de la ressource
9 Page 5 - Diplôme et chômage en France

10 Page 6-Salaires selon la taille de l'entreprise onglet 1

16 CNED- Regards croisés


11 Page 6-Les inégalités de salaire onglet 2

17 CNED- Regards croisés


12 Page 8- Diplôme et origine sociale

18 CNED- Regards croisés


19 CNED- Regards croisés
Solutions
Exercice 1 - Page 4
En vous appuyant sur le document et sur la définition, sélectionnez les réponses de votre choix
(vrai ou faux).

Vrai Faux

Les individus ont toujours intérêt à poursuivre leurs études. ○ ●


Les coûts liés à la poursuite d'étude désignent toutes les
dépenses qu'il devra engager. ○ ●
Les études permettent d'accroitre / d'accumuler du capital
humain. ● ○
Le capital humain fait référence aux capacités innées de
l'individu. ○ ●
Pour prendre sa décision, l'individu doit arbitrer entre les gains
et les coûts. ● ○
Poursuivre ses études repose sur l'hypothèse qu'elles
permettent d'accroitre les salaires futurs ● ○
Les coûts d'opportunité désignent les revenus auxquels
l'individu doit renoncer. ● ○

reprendre l’activité avec les bonnes réponses


Exercice 2 - Page 5
Après avoir regardé la vidéo, sélectionnez les réponses de votre choix dans le menu déroulant
afin de faire le lien entre étude et capabilité.

La notion de capabilité est une alternative à la mesure du bien-être (1) proposée en économie.
Traditionnellement, le bien-être est mesuré par la capacité des individus à satisfaire leur désir (leur utilité
(2) en économie). Cette approche du bien-être parait trop restreinte (3) puisqu'elle écarte de nombreux
déterminants qui participent à la qualité de vie d'un individu (être respecté, être éduqué, être libre ...). La
capabilité (4) va donc mesurer le bien-être selon l'étendue des possibles, l'éventail des opportunités qui
s'offrent aux individus mais également selon leur capacité effective à réaliser leur choix (5) . Il devient ainsi
envisageable de définir la notion de capabilité comme la capacité qu'ont les individus de choisir parmi tous
les possibles.
L'éducation devient un moyen d'accroitre (6) la capabilité des individus car elle donne davantage (7) de
choix MAIS également car elle leur permet de faire des choix éclairés.

20 CNED- Regards croisés


[Rédigez la solution]
Exercice 3 - Page 6
Faites une phrase présentant la donnée soulignée.

Téléchargez ici la fiche méthode si vous avez besoin de revoir la signification et la lecture d’une
médiane.

France,
CEREQ,
2017,
1120 euros net mensuel,
médian,
individus sortants du système scolaire en 2012-2013,
aucun diplôme

En S.E.S, il est essentiel de manipuler les données statistiques avec rigueur. Ici: En France, en 2017, les
individus sortis du système scolaire sans diplôme en 2012-2013 ont un salaire médian à l'embauche qui
s'élève à 1120 euros net mensuel selon les données recueillies par le CEREQ. Cela signifie que 50% des
salariés sortis du système scolaire sans diplôme en 2012-2013 ont un salaire mensuel net inférieur à 1120
euros.
Exercice 4 - Page 7
Sélectionnez les propositions qui vous paraissent exactes.

Plus on est diplômé et plus on peut espérer avoir un salaire élevé. ●


En moyenne en France, les individus sortis en 2012-2013 du système scolaire
perçoivent à l'embauche 1260 euros net mensuel. ○
Les titulaires d'un doctorat ont un salaire net mensuel médian presque deux
fois plus élevé que les non diplômés. ●
Il n'y a aucun lien entre salaire et diplôme. ○

La proposition 2 est fausse car il est question de salaire mensuel. Or le document présente le salaire
médian.
Exercice 5 - Page 8
A l’aide du document, sélectionnez les réponses de votre choix dans le menu déroulant.

21 CNED- Regards croisés


Les données montrent qu'en France en 2017, plus on est diplômé et moins (1) on est exposé au chômage.
En effet, les actifs les plus touchés par le chômage, tout âge confondu, sont les peu ou pas (2) diplômés:
39% des actifs âgés de 15-29 (3) sans diplôme ou avec un CEP sont à la recherche d'un emploi contre
environ 8 (4) % pour les diplômés du supérieur de la même classe d'âge.
Bien que le chômage touche toute la population active française environ 3 (5) % des 30-49 ans sont
concernés, il est clair que le diplôme diminue le risque de connaître cette situation. Même s'il ne protège
pas totalement, on observe que les +50 ans diplômés du supérieur ont environ 3 (6) fois moins de chances
d'être au chômage que les peu ou pas diplômés.

reprendre l’activité avec les bonnes réponses


Exercice 6 - Page 8
Sélectionnez les réponses de votre choix (vrai ou faux).

Vrai Faux

La taille d'une entreprise peut se mesurer par le nombre de


salariés ■ □
Les grandes entreprises sont celles qui versent les salaires les
plus élevés ■ □
Les salaires mensuels versés dans les grandes entreprises
(+5000 salariés) sont presque trois fois plus élevés que ceux □ ■
versés dans les entreprises de 1 à 4 salariés

Bonnes réponses. Passez à la diapositive suivante.


Exercice 7 - Page 9
Sélectionnez les réponses de votre choix (vrai ou faux).

Vrai Faux

Des différences d'expérience ou de qualification peuvent


expliquer une partie des inégalités de salaire entre hommes et ● ○
femmes.

Les différences d'expérience ou de qualification expliquent


totalement les inégalités de salaire entre hommes et femmes. ○ ●
En 2015 en France, les femmes cadres ont en moyenne un
salaire mensuel net 20% inférieur à celui des hommes. ● ○

22 CNED- Regards croisés


Bonnes réponses. Passez à la diapositive suivante.
Exercice 8 - Page 9
Complétez le schéma avec les étiquettes correspondantes

1 Capabilité

3 salaire

5 Genre

4 Accès à l'emploi

2 Investissement en capital humain

23 CNED- Regards croisés


Exercice 9 - Page 12
En vous appuyant sur les 3 documents précédents, sélectionnez les réponses de votre choix

Le prénom influence la réussite de l'élève...


Le premier document montre que les chances d'obtenir une mention au baccalauréat en 2019 en France
sont très différentes selon le prénom que l'on porte. On constate en effet des écarts très importants: les
Eléonore avaient en effet 11 (1) fois plus de chances d'obtenir la mention TB (avec une moyenne > 16) que
les Jordan.
Bien évidemment, ce n'est pas le prénom qui confère à celui qui le porte des capacités particulières : il faut
plutôt observer que les prénoms sont des signaux du milieu social dans lequel évolue l'enfant. En effet,
certains prénoms sont plus souvent usités dans les catégories aisées (2) (Garance, Apolline, Diane,
Eléonore...) alors que d'autres seront plus souvent portés par des individus provenant de milieux modestes
(3) (Christopher, Tyan, Bryan, Jordan...).

L'origine sociale influence l'accès aux formations diplômantes


Les données confirment l'hypothèse soulevée précédemment à savoir que le milieu social explique les
inégalités scolaires : on observe que l'accès aux diplômes est socialement différencié (1) . Au sein de la
génération entrée en 6ème en 1995, 75% des enfants de cadres (2) ont obtenu un diplôme du supérieur
contre 35% chez les enfants employés (3) . Les écarts s'accroissent encore pour les titulaires d'un bac +5:
le % des enfants d'ouvriers qualifiés ayant atteint ce niveau d'étude est 8 fois plus faible (4) que celui des
enfants d'enseignants.
Les familles transmettent des savoirs et des savoir-faire utiles à l'école
Au sein de son milieu social (1) , l'enfant développe des aptitudes et des capacités spécifiques. Il apparait
que certains milieux transmettent des compétences qui seront par la suite utiles dans l'apprentissage
scolaire (goût pour la lecture, maitrise de la langue, …). A ce titre, certains sociologues postulent que la
réussite scolaire est en partie héritée (2) c’est-à-dire qu'elle dépend du milieu social dans lequel on naît.

reprendre l’activité avec les bonnes réponses


Exercice 10 - Page 14

24 CNED- Regards croisés


Sélectionnez les réponses de votre choix (vrai ou faux).

Vrai Faux

Le genre correspond aux attentes liées au sexe de l'individu. ● ○


Le genre n'a aucun effet sur la réussite scolaire. ○ ●
Les filles naissent avec des capacités intellectuelles
supérieures aux garçons. ○ ●
Filles et garçons ont les mêmes orientations scolaires. ○ ●
Certaines formations diplômantes sont délaissées par les filles. ● ○
Les élèves se conforment aux stéréotypes de genre véhiculés
par les instances de socialisation. ● ○
L'idée reçue que les filles sont nulles en mathématiques a des
effets sur les parcours scolaires. ● ○

Bonnes réponses. Vous avez compris l'influence du genre à l'école.

25 CNED- Regards croisés