Vous êtes sur la page 1sur 52

Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53

Client : EURL CENTRE EXPERTISE

NORME ISO
INTERNATIONALE 5393

Troisième édition
2017-11

Outils rotatifs pour éléments de


fixation filetés — Méthode d'essai des
caractéristiques de fonctionnement
Rotary tools for threaded fasteners — Performance test method

Numéro de référence
ISO 5393:2017(F)

© ISO 2017
Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT


© ISO 2017, Publié en Suisse
Droits de reproduction réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée
sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’affichage sur
l’internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d’autorisation peuvent être adressées à l’ISO à
l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org

ii  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Sommaire Page

Avant-propos.................................................................................................................................................................................................................................v
Introduction................................................................................................................................................................................................................................. vi
1 Domaine d'application.................................................................................................................................................................................... 1
2 Références normatives.................................................................................................................................................................................... 1
3 Termes et définitions........................................................................................................................................................................................ 2
4 Symboles........................................................................................................................................................................................................................ 5
5 Détermination de la dispersion du couple................................................................................................................................. 5
5.1 Règles générales pour les essais de performance..................................................................................................... 5
5.1.1 Mesures..................................................................................................................................................................................... 5
5.1.2 Conditions ambiantes................................................................................................................................................... 5
5.1.3 Installation d’essai........................................................................................................................................................... 5
5.1.4 Outil d’essai........................................................................................................................................................................... 8
5.1.5 État de l’outil d’essai...................................................................................................................................................... 9
5.1.6 Consommation énergétique.................................................................................................................................... 9
5.2 Montages d’essai................................................................................................................................................................................. 10
5.2.1 Généralités.......................................................................................................................................................................... 10
5.2.2 Assemblage d’essai...................................................................................................................................................... 10
5.2.3 Instrument de mesure.............................................................................................................................................. 12
5.2.4 Exigences d’essai........................................................................................................................................................... 12
5.3 Méthode d’essai.................................................................................................................................................................................... 14
5.3.1 Cycles d’essai..................................................................................................................................................................... 14
5.3.2 Phase d’approche du cycle d’essai.................................................................................................................. 14
5.3.3 Alignement.......................................................................................................................................................................... 14
5.3.4 Mesurage du couple.................................................................................................................................................... 15
5.3.5 Temps de serrage.......................................................................................................................................................... 15
5.3.6 Représentation graphique..................................................................................................................................... 15
5.3.7 Outils à commande électronique..................................................................................................................... 15
5.4 Incertitude de mesure.................................................................................................................................................................... 15
6 Performance de l’outil sur une plage définie du réglage du couple..............................................................15
7 Performance de l’outil sur un nombre défini de cycles de fonctionnement........................................16
7.1 Généralités................................................................................................................................................................................................ 16
7.2 Exigences relatives au cycle de fonctionnement...................................................................................................... 16
7.2.1 Fonctionnement de l’outil...................................................................................................................................... 16
7.2.2 Niveau de couple............................................................................................................................................................ 16
7.2.3 Assemblage d’essai pour le cycle de fonctionnement.................................................................... 16
7.2.4 Conditions ambiantes................................................................................................................................................ 17
7.2.5 Maintenance...................................................................................................................................................................... 17
7.2.6 Méthode................................................................................................................................................................................. 18
7.2.7 Représentation graphique..................................................................................................................................... 18
7.3 Essai de performance...................................................................................................................................................................... 18
8 Détermination de la précision combinée des systèmes intégrés de mesure du couple...........18
8.1 Généralités................................................................................................................................................................................................ 18
9 Évaluation des résultats d’essai..........................................................................................................................................................19
9.1 Dispersion du couple....................................................................................................................................................................... 19
9.2 Dispersion combinée des couples........................................................................................................................................ 19
9.3 Dispersion du couple sur une plage définie du réglage du couple........................................................... 20
9.4 Dispersion du couple sur un nombre défini de cycles de fonctionnement....................................... 20
10 Présentation des résultats d’essai...................................................................................................................................................21
10.1 Rapport d’essai..................................................................................................................................................................................... 21
10.2 Estimation de la performance de l’outil.......................................................................................................................... 22

© ISO 2017 – Tous droits réservés  iii


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe A (informative) Niveaux préférentiels du couple d’essai.........................................................................................23


Annexe B (informative) Exemple de montages d’essai d’outils rotatifs pour éléments de
fixation filetés........................................................................................................................................................................................................24
Annexe C (informative) Assemblage d’essai (informations supplémentaires)......................................................29
Annexe D (informative) Détermination de l’incertitude des mesurages des assemblages d’essai...32
Annexe E (informative) Détermination de la précision combinée des systèmes intégrés de
mesure du couple..............................................................................................................................................................................................36
Annexe F (informative) Exemple de rapport d’essai de performance.............................................................................39
Annexe G (informative) Évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil...............................42
Bibliographie............................................................................................................................................................................................................................ 45

iv  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes
nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est
en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude
a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,
gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.
L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui
concerne la normalisation électrotechnique.
Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont
décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents
critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été
rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www.
iso.org/directives).
L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de
droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable
de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant
les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de
l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de
brevets reçues par l'ISO (voir www.iso.org/brevets).
Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données
pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un
engagement.
Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions
spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion
de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles
techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: www.iso.org/avant-propos.
Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 118, Compresseurs, machines
portatives pneumatiques, machines et équipements pneumatiques, sous-comité SC 3, Machines portatives
pneumatiques et machines pneumatiques.
Cette troisième édition annule et remplace la deuxième édition (ISO 5393:1994), qui a fait l’objet d’une
révision technique.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  v


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Introduction
La méthode d’essai spécifiée dans le présent document est destinée à mesurer en laboratoire les
caractéristiques de fonctionnement des machines d’assemblage à moteur. Elle n’est pas conçue pour des
essais de contrôle de routine en usine.
Le présent document est destiné à:
— permettre aux fournisseurs de machines à moteur de proposer leurs produits avec des spécifications
techniques normalisées; et
— donner aux utilisateurs d’éléments de fixation filetés une méthode d’évaluation et de spécification
des caractéristiques de fonctionnement des machines d’assemblage à moteur.
Comme avec les versions publiées antérieurement, la version 2017 du présent document reste une
procédure d’essai fondamentale qui ne vise pas à établir des critères d’acceptation. Les éventuelles
exigences de caractéristiques minimales destinées à satisfaire les demandes de l’application spécifique
à laquelle la machine est destinée relèvent de la responsabilité de l’utilisateur.
Des éléments supplémentaires ont été introduits dans la présente version pour aborder les niveaux
préférentiels du couple d’essai, les performances de la machine sur un nombre défini de cycles de
fonctionnement et une méthode de détermination de la précision du système de mesure du couple
éventuellement intégré à la machine d’assemblage.
Comme pour les versions publiées antérieurement, la présente Norme internationale s’applique
aux machines de serrage entrant dans son domaine d’application, quelle que soit la source d’énergie
utilisée. La présente version traite plus précisément des machines électriques qui sont de plus en plus
couramment utilisées sur le lieu de travail.
La présente version comprend des modifications relatives aux spécifications relatives aux assemblages
d’essai et à la méthode d’essai. Ces modifications s’appuient sur l’expérience pratique acquise par
l’utilisation du document et visent à améliorer la reproductibilité de la méthode d’essai. Les résultats
obtenus en utilisant la présente version ne devraient pas être significativement différents de ceux
obtenus en utilisant la version antérieure.
Informations relatives au couple nominal, au couple d’essai et à la plage de réglage du couple: le Domaine
d’application (voir le précédent alinéa) permet la réalisation d’un essai quel que soit le niveau du couple
d’essai (voir 3.18). Le fabricant définit le couple nominal de la machine (voir 3.11) ainsi que la plage
de réglage du couple (voir 3.21) correspondant. L’Article 6 décrit une méthode de détermination de la
dispersion du couple sur une plage définie du réglage du couple. En théorie, le fabricant peut proposer
une machine de couple nominal égal à 100 N·m et choisir la détermination de ses caractéristiques de
fonctionnement sur une plage de réglage du couple comprise entre 60  N·m et 80  N·m (par exemple
pour répondre aux exigences d’un client ou du marché). Dans ce cas, comme spécifié à l’Article 6, les
essais de performance seront réalisés à 60 N·m et 80 N·m et, s’il convient au fabricant de déterminer les
caractéristiques de fonctionnement de la machine sur un nombre défini de cycles de fonctionnement,
l’essai de cycles de fonctionnement sera réalisé à 80 N·m (limite supérieure de la plage de réglage du
couple, comme spécifié en 7.2.2). Les résultats des essais de performance ne seront alors valables que
pour la plage de réglage du couple ainsi définie.

vi  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE

NORME INTERNATIONALE ISO 5393:2017(F)

Outils rotatifs pour éléments de fixation filetés — Méthode


d'essai des caractéristiques de fonctionnement

1 Domaine d'application
Le présent document spécifie une méthode d’essai de performance des machines d’assemblage à
moteur (désignées dans tout le document par le terme «outils») utilisées pour assembler des éléments
de fixation filetés.
Il fournit une méthode de mesure de la répétabilité du couple (dispersion):
— sur une plage de taux de couple comme spécifié dans le présent document;
— sur une plage de réglage du couple définie par le fabricant; et
— sur un nombre de cycles de fonctionnement défini par le fabricant.
Il fournit une méthode de mesure de la précision du système intégré de mesure du couple utilisé pour
les outils qui en sont équipés. Voir Annexe E.
Il donne des instructions relatives aux paramètres des équipements, aux éléments à soumettre à l’essai
et à la manière d’évaluer et de présenter les résultats des essais.
Il est applicable aux outils:
— quelle que soit leur source d’énergie (pneumatique, hydraulique et électrique, etc., y compris les
outils alimentés par batterie);
— qui exercent un couple en continu, de manière générale;
— dont la plage de couple est comprise entre 0,5 N·m et 2 000 N·m. En dehors de cette plage, il est admis
de modifier la méthode d’essai à condition que la modification soit documentée dans le rapport
d’essai.
Le présent document n’est pas applicable:
— aux clés à choc ou à impulsion;
— aux clés à rochet ou à embrayage à rochet; ni
— aux autres outils qui serrent les éléments de fixation par paliers discontinus en surmontant le
frottement statique à chaque palier.
Le présent document permet de réaliser un essai à tous les niveaux du couple d’essai. Toutefois, afin de
réduire au minimum le nombre d’assemblages d’essai nécessaire pour une large plage de niveaux du
couple d’essai, une liste des niveaux préférentiels du couple d’essai est fournie à l’Annexe A.

2 Références normatives
Les documents suivants cités dans le texte constituent, pour tout ou partie de leur contenu, des
exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique. Pour les
références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique (y compris les éventuels
amendements).
EURAMET/cg-14/v.2.0: Mars 2011, Lignes directrices sur l'étalonnage des dispositifs de mesure du couple
statique

© ISO 2017 – Tous droits réservés  1


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


3 Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s’appliquent.
L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en
normalisation, consultables aux adresses suivantes:
— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https://www.iso.org/obp
— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http://www.electropedia.org/
3.1
angle
mesure du déplacement angulaire de l’élément de fixation
Note 1 à l'article: Exprimé en degrés (°).

3.2
système intégré de mesure du couple
système de mesure du couple intégré dans un outil d’assemblage à moteur pour le serrage des éléments
de fixation filetés qui mesure le couple libéré au circuit de sortie dans l’outil à des fins de visualisation,
de stockage ou de contrôle
3.3
couple moyen combiné
Tcomb
valeur médiane de la dispersion combinée des couples (3.5) d’un outil entre la valeur la plus faible et la
valeur la plus forte prévisibles, englobant 99,73 % ou plus de toutes les valeurs relevées
3.4
précision combinée du couple indiqué
plage prévisible de l’écart relatif à la valeur indiquée par le système intégré de mesure du couple (3.2)
Note 1 à l'article: À partir de la valeur indiquée par l’instrument de mesure en ligne.

Note 2 à l'article: Englobant 99,73 % ou plus de tous les écarts de couple possibles des couples indiqués, relevées
sur un ensemble d’assemblages à taux de couple variant d’un fort taux de couple donné à un faible taux de couple
donné et au-delà.

Note 3 à l'article: Caractérisée par le décalage de la moyenne de l’indication et la dispersion de la différence


de couple.

3.5
dispersion combinée des couples
ΔTcomb
plage prévisible des valeurs de couple fournies par un outil sur un ensemble d’assemblages présentant
un fort taux de couple (3.23) spécifié et un faible taux de couple spécifié pour le même réglage du couple
de l’outil
Note  1  à l'article:  Les valeurs indiquées englobent 99,73  % ou plus de toutes les valeurs de couple possibles
relevées.

Note 2 à l'article: En pratique, la dispersion combinée des couples d’un outil est la totalité de la plage probable de
variation du couple d’un outil sur tous les assemblages possibles, pour la même valeur de réglage du couple.

3.6
pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné
valeur numérique unique indiquant la plage prévisible des valeurs de couple fournies par un outil sur
un ensemble d’assemblages présentant un fort taux de couple (3.23) spécifié et un faible taux de couple
spécifié pour le même réglage du couple de l’outil

2  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


3.7
couple indiqué
T Ind
couple indiqué par le système intégré de mesure du couple (3.2) de l’outil électrique
3.8
décalage des moyennes
différence entre les couples moyens (3.9) d’un outil mesurés sur des assemblages filetés à taux de couple
(3.23) différents, pour la même valeur de réglage du couple
3.9
couple moyen
T
moyenne arithmétique de plusieurs mesures de couple obtenues sur un assemblage donné dans des
conditions prescrites, calculée en divisant la somme des mesures par leur nombre
3.10
outil sans arrêt
outil à moteur pour l’assemblage d’éléments de fixation filetés qui applique un couple tant que le moteur
est alimenté en énergie
Note 1 à l'article: Un outil à calage est un exemple d’outil sans arrêt.

3.11
couple nominal
couple moyen (3.9) le plus élevé, défini par le fabricant, qui puisse être atteint sur un outil soumis à
l’essai sur un assemblage à faible taux de couple (L)
Note 1 à l'article: Conformément à 5.2.4.

3.12
approche
période de rotation angulaire sans augmentation du couple
Note 1 à l'article: L’approche permet à l’outil d’atteindre sa vitesse de fonctionnement.

3.13
outil avec arrêt automatique
outil à moteur pour l’assemblage d’éléments de fixation filetés, muni d’un système de réglage du couple
qui coupe l’alimentation de l’outil dès que le couple a atteint un niveau déterminé et préréglé
3.14
écart-type
s
mesure de la dispersion fondée sur l’écart quadratique moyen par rapport à la moyenne arithmétique
des mesures obtenues sur un échantillon de population statistique
3.15
6s
étendue de probabilité de plus ou moins trois écarts-types (3.14) par rapport à une moyenne établie sur
un échantillon de population statistique
Note 1 à l'article: Englobe 99,73 % de tous les membres d’une population statistique à distribution normale.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  3


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


3.16
dispersion à 6s du couple
plage prévisible des valeurs du couple dans laquelle fonctionne un outil sur un assemblage à un taux de
couple donné dans les conditions contrôlées
Note 1 à l'article: Pour les besoins pratiques du présent document, la dispersion à 6s du couple est la totalité de
la plage probable de variation du couple appliqué par un outil sur un seul assemblage, pour la même valeur de
réglage du couple.

3.17
pourcentage de dispersion à 6s du couple moyen
valeur numérique unique définissant la plage prévisible du couple dans laquelle fonctionne un outil sur
un assemblage à un taux de couple donné dans les conditions contrôlées
3.18
niveau du couple d’essai
niveau de couple moyen (3.9) auquel l’outil d’essai est réglé sur un assemblage à faible taux de couple (L)
Note 1 à l'article: Conformément à 5.2.4.

3.19
temps de serrage
temps requis pour que l’outil réalise le processus de serrage, commençant à 10 % du niveau du couple
d’essai (3.18) et finissant à la valeur crête du couple dynamique
3.20
couple
T
produit de la force exercée pour faire tourner un élément de fixation par la distance perpendiculaire
entre cette force et l’axe de l’élément de fixation
Note 1 à l'article: Exprimé en Newton mètres (N·m).

Note 2 à l'article: Pour les besoins du présent document, crête du couple mesurée pendant un cycle de serrage et
obtenue avec l’instrument de mesure en ligne, tel que spécifié en 5.2.3.

3.21
plage de réglage du couple
plage dans laquelle un outil à moteur peut être réglé entre le couple nominal et le couple moyen (3.9) le
plus faible recommandé par le fabricant
3.22
différence de couple
D
différence entre le couple indiqué par le système intégré de mesure du couple (3.2) de l’outil à moteur et
le système en ligne de mesure du couple
Note 1 à l'article: Le calcul de la différence de couple est spécifié à l’Annexe E.

Note 2 à l'article: Le système intégré de mesure du couple est spécifié en 5.2.3.

3.23
taux de couple
augmentation du couple avec déplacement angulaire lors du serrage d’un élément de fixation dans un
assemblage fileté
Note 1 à l'article: Exprimé en newtons-mètres par tour (N·m/r).

4  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


4 Symboles
Symbole Description Indice Description
D différence de couple comb combinée avec les assemblages H et L
différence moyenne de couple D différence de couple
D
ΔD différence de dispersion à 6s Ha sur l’assemblage H
n nombre de mesures i i-ème mesure
s écart-type Ind indiqué
T couple La sur l’assemblage L

T couple moyen    
ΔT dispersion à 6s du couple
a Comme spécifié en 5.2.

5 Détermination de la dispersion du couple

5.1 Règles générales pour les essais de performance

5.1.1 Mesures

Toutes les mesures effectuées conformément au présent document doivent être réalisées par un
personnel formé à l’utilisation de l’équipement et utilisant les instruments étalonnés par des méthodes
normalisées existantes.

5.1.2 Conditions ambiantes

Sauf mention contraire, les conditions ambiantes doivent respecter les limites suivantes pendant l’essai:
— température ambiante: 22 °C ± 5 °C;
— humidité relative: inférieure à 90 %.

5.1.3 Installation d’essai

L’outil doit être raccordé à l’assemblage d’essai par l’intermédiaire de l’instrument de mesure.
L’alignement de ces trois éléments est important pour réduire les influences sur la crête de couple
mesurée.
L’outil doit être fixé de façon rigide dans le montage d’essai pour éviter toute influence de l’opérateur.
Les schémas des installations types d’essai sont donnés à la Figure 1, la Figure 2 et la Figure 3.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  5


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


6
a

3 4

L 5 H 2

Légende
1 outil à moteur d’essai
2 support de montage de l’outil à moteur d’essai
3 transducteur de couple/d’angle
4 amplificateur avec détection de crête et capacité d’affichage visuel ou d’impression
5 montage d’essai (assemblage L ou assemblage H)
6 électronique de commande de l’outil à moteur
a Il convient que la longueur du câble ne dépasse pas 10 m.

Figure 1 — Installation d’essai type pour un outil électrique

6  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


a
1
10 9 8 7 6

11
3
L 5 H 2 4

Légende
1 outil à moteur d’essai
2 support de montage de l’outil à moteur d’essai
3 transducteur de couple/d’angle
4 amplificateur avec détection de crête et capacité d’affichage visuel ou d’impression
5 montage d’essai (assemblage L ou assemblage H)
6 alimentation en air comprimé
7 soupape d’arrêt
8 filtre
9 contrôle de la pression [régulateur piloté à contre-réaction et régulateur piloté (avec commande de débit
facultative)]
10 lubrificateur
11 manomètre
a Conduit de longueur 3 m.

Figure 2 — Installation d’essai type pour un outil pneumatique

© ISO 2017 – Tous droits réservés  7


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


1
11

3
L H 4
5 2 12

9
10 8 7

Légende
1 outil à moteur d’essai
2 support de montage de l’outil à moteur d’essai
3 transducteur de couple/d’angle
4 amplificateur avec détection de crête et capacité d’affichage visuel ou d’impression
5 montage d’essai (assemblage L ou assemblage H)
6 réservoir hydraulique
7 valve de détente basse pression
8 clapet de dérivation
9 valve de détente haute pression
10 refroidisseur
11 valve de détente
12 manomètre
a Il convient que la longueur du conduit ne dépasse pas 10 m.

Figure 3 — Installation d’essai type pour un outil hydraulique

5.1.4 Outil d’essai

L’outil d’essai doit être réglé à moins de 5 % du niveau du couple d’essai sur l’assemblage à faible taux de
couple (L) conformément aux instructions du fabricant. Le réglage du couple doit être constant pendant
toute la durée de l’essai. Si l’outil possède un arrêt automatique, le réglage doit faire en sorte que le
mécanisme d’arrêt fonctionne à chaque fois.
Une fois que les paramètres ont été réglés pour le niveau du couple d’essai, tous les paramètres de
commande doivent être constants pendant toute la durée de l’essai.

8  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Une liste des niveaux préférentiels du couple d’essai est donnée à l’Annexe A. Il est recommandé
d’ajuster le couple à un niveau préférentiel du couple d’essai afin de limiter le nombre d’assemblages
d’essai nécessaire à l’essai.

5.1.5 État de l’outil d’essai

L’outil d’essai doit être en bon état de marche et lubrifié conformément aux spécifications du fabricant.
Avant le début de l’essai, il doit être vérifié que l’outil soumis à l’essai est à température ambiante.
L’outil doit être soumis à l’essai dans les conditions d’alimentation spécifiées par le fabricant et utilisé
conformément aux instructions du fabricant.

5.1.6 Consommation énergétique

5.1.6.1 Puissance pneumatique

La pression de l’air doit être consignée dans le rapport d’essai. L’alimentation en air doit comprendre la
lubrification, conformément aux instructions du fabricant.
Les caractéristiques de fonctionnement des outils pneumatiques sont influencées par les conditions
ambiantes telles que la pression atmosphérique et la température. Pour cette raison, et sauf spécification
contraire, les conditions suivantes doivent être maintenues:
— pression atmosphérique: 960 mbar ± 100 mbar;
— température de l’air comprimé: 20 °C ± 5 °C.
Les valeurs réelles doivent être consignées si elles sortent de ces limites.
Pendant l’essai de performance des outils pneumatiques, il est nécessaire de spécifier la pression
d’alimentation en air. À défaut, la pression d’alimentation en air est de 6,3 bar(g)1). L’alimentation en air
ne doit pas subir de variations susceptibles d’influer sur les résultats.
Pendant l’essai de performance des outils pneumatiques, un conduit de 3 mètres répondant aux
spécifications du fabricant doit être fixé à l’orifice d’entrée de l’outil. La pression de l’air à l’orifice
d’entrée de ce conduit doit être maintenue dans les limites suivantes:
— à vide: entre la valeur statique et 2 % en dessous;
— au voisinage du niveau du couple d’essai: ± 2 % de la valeur statique.
NOTE Un lubrificateur de débit insuffisant peut influencer ces valeurs.

Aucune modification de réglage de pression ne doit être apportée au régulateur piloté pendant la durée
d’un essai donné.

5.1.6.2 Puissance hydraulique

Les outils hydrauliques doivent être soumis à l’essai dans les conditions d’alimentation nominales. La
pression hydraulique maximale observée pendant l’essai doit être enregistrée.
La pression d’alimentation ne doit pas subir de variations susceptibles d’influer sur les résultats. De
manière générale, il convient que la longueur du conduit ne dépasse pas 10 m.

1) 1 bar = 0,1 MPa = 100 kPa.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  9


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


5.1.6.3 Puissance électrique

5.1.6.3.1 Conducteur principal

Ceci inclut tous les outils nécessitant une alimentation externe continue. Cela inclut à la fois les outils à
moteur à courant alternatif et à courant continu. Les principaux outils électriques doivent être soumis à
l’essai dans les conditions d’alimentation nominales. La tension d’alimentation doit être consignée dans
le rapport d’essai. L’alimentation en puissance ne doit pas subir de variations susceptibles d’influer sur
les résultats.
De manière générale, il convient que la longueur du câble ne dépasse pas 10 m.

5.1.6.3.2 Batterie

La capacité nominale du bloc de batteries et la tension nominale doivent être enregistrées. Le bloc
de batteries utilisé doit être en bon état. Pendant les essais sur l’assemblage d’essai pour le cycle de
fonctionnement (voir Article 7), la batterie peut être remplacée par une alimentation électrique
présentant les caractéristiques appropriées de tension et d’intensité.

5.2 Montages d’essai

5.2.1 Généralités

Le taux de couple d’un assemblage fileté varie considérablement d’une application à l’autre et peut
également varier de manière appréciable sur un assemblage spécifique. Les caractéristiques suivantes
s’appliquent:
a) pour un assemblage à faible taux de couple, le serrage s’effectue généralement après un ou plusieurs
tours complets de l’élément de fixation;
b) pour un assemblage à fort taux de couple, le serrage s’effectue en une fraction de tour. Pour un
assemblage à fort taux de couple, l’énergie cinétique des pièces en rotation de l’outil peut générer sur
l’élément de fixation un couple supérieur à celui qui s’exerce sur un assemblage à faible taux de couple.
Tout essai de performance du couple d’un outil doit être réalisé sur des assemblages à taux de couple
contrôlés. L’essai doit comprendre un assemblage à faible taux de couple et un assemblage à fort taux de
couple (voir 5.2.4). Les taux de couple faibles et forts représentent les limites supérieures et inférieures
de la plage effective des conditions qui peuvent affecter le couple de l’outil.

5.2.2 Assemblage d’essai

5.2.2.1 Généralités

Pour satisfaire aux conditions spécifiées en 5.2.1, les montages d’essai à utiliser avec le présent
document doivent être conformes aux exigences suivantes.

5.2.2.2 Description du taux de couple et de la linéarité de l’assemblage d’essai

Sur un graphique représentant le couple requis en fonction du déplacement angulaire du circuit d’entrée
de l’assemblage d’essai, la courbe obtenue entre 10 % et 100 % du niveau du couple d’essai doit être
approximativement une droite. La pente de cette droite sert à calculer le taux de couple de l’assemblage,
en faisant une analyse par régression des points de mesure couple/angle, de 10 % à 100 % du niveau du
couple d’essai.
La vitesse de serrage peut influer sur les caractéristiques de frottement, et donc sur le taux de couple,
de l’assemblage d’essai. Pendant la mesure du taux de couple de l’assemblage d’essai, l’assemblage doit
être serré par l’intermédiaire d’un codeur-transducteur, de manière continue et à une vitesse constante
proche de la vitesse de l’outil d’essai, à mesure que le taux de couple se rapproche du niveau du couple

10  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


d’essai. Le codeur doit avoir une résolution minimale de 0,25°. Le cadre de référence du capteur
angulaire ne doit pas tourner pendant le mesurage.
Entre 10 % et 100 % du niveau du couple d’essai, la courbe des valeurs relevées pour l’assemblage à fort
taux de couple ne doit pas s’écarter de la ligne droite de plus de 5 % du niveau du couple d’essai (voir
Figure 4).
Entre 10 % et 100 % du niveau du couple d’essai, la courbe des valeurs relevées pour l’assemblage à
faible taux de couple ne doit pas s’écarter de la ligne droite de plus de 10 % du couple d’essai.

Légende
X angle
Y niveau du couple, exprimé en pourcentage du niveau du couple d’essai
a ±5 % du couple d’essai.

Figure 4 — Schéma représentant la linéarité du taux du couple pour l’assemblage à fort taux
de couple

5.2.2.3 Caractéristiques physiques

Il convient que le moment d’inertie des pièces en rotation de l’assemblage d’essai soit du même ordre de
grandeur que celui des pièces en rotation d’un assemblage par vis pour lequel l’outil d’assemblage est
conçu afin de garantir le réalisme des conditions de contrôle du couple et de la vitesse de l’outil à moteur.
Il convient que le moment d’inertie des pièces en rotation entre le transducteur de couple (voir 5.2.3) et
l’outil à moteur, y compris l’arbre ou le raccord éventuellement utilisé, soit du même ordre de grandeur
que celui du support normalement utilisé afin de réduire l’influence sur l’exactitude de la crête du
couple mesuré.
Il convient que les oscillations de torsion soient limitées afin de réduire l’influence sur l’exactitude de
la mesure de la crête du couple. Il convient que la rigidité et l’amortissement mécanique des pièces
en rotation de l’assemblage d’essai, y compris de l’arbre ou du raccord éventuellement utilisé, soient
suffisants pour limiter ces oscillations. Pour la même raison, le taux de couple de l’assemblage d’essai
doit être régulier et ne pas présenter d’effets de frottement à changement rapide dus, par exemple, à des
phénomènes de glissement par à-coups.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  11


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Les arbres ou raccords couplés doivent être aussi peu nombreux que possible, surtout entre l’outil et le
transducteur. Les arbres ou raccords utilisant un dispositif latéral de retenue de charge doivent être
évités (par exemple un dispositif de retenue à ressort du support, etc.).
Les spécifications de représentation graphique de 5.3.6 doivent être utilisées pour vérifier que ces
exigences sont satisfaites.
Pour garantir la reproductibilité, il est nécessaire que la précision des assemblages d’essai soit élevée.
Ces assemblages représentent les conditions extrêmes couramment constatées dans la pratique réelle
des fixations de sorte que la précision de l’outil établie lors des essais sur ces assemblages spécifiques
puisse être appliquée à l’étendue des tâches de fixations à réaliser sur le lieu de travail. Des exemples
d’assemblages d’essai sont donnés à l’Annexe B.

5.2.3 Instrument de mesure

Les mesures résiduelles du couple sont faiblement corrélées à l’état de l’assemblage (tension). Par
conséquent, toutes les mesures de performance effectuées conformément au présent document doivent
être relevées de manière dynamique pendant le processus de serrage, en utilisant les instruments de
mesure spécifiés ci-dessous.
Les mesurages de couple et d’angle doivent être effectués à l’aide d’un transducteur rotatif de
couple/d’angle et d’un amplificateur avec détection de crête et capacité d’affichage visuel ou
d’impression. Le transducteur doit être monté en série entre l’entraînement de l’outil et l’assemblage
d’essai (voir Figures 1, 2 et 3). Le système de mesurage du couple doit intégrer un filtre passe-bas de
Butterworth du troisième ordre avec une fréquence de coupure de 500 Hz.
La capacité du transducteur doit être adaptée aux niveaux de couple d’essai mesurés. L’incertitude de
mesure de la chaîne de mesure (transducteur et amplificateur) doit être dans les limites de la classe 1
conformément à l’EURAMET/cg-14/v.2.0. La résolution de lecture doit être au moins égale à 0,25 % du
niveau du couple d’essai.
Le taux d’échantillonnage de l’éventuel convertisseur analogique-numérique doit être choisi pour que
l’erreur sur l’enregistrement de crête soit inférieure à la résolution.
La demande de résolution du couple mesuré en N·m dépend du niveau du couple d’essai: pour un couple
d’essai de 400 N·m, par exemple, la résolution sera de 1 N·m et de 0,01 N·m pour un couple d’essai de
4 N·m. Cette exigence convient pour l’évaluation d’une valeur de dispersion combinée des couples qui
n’est pas inférieure à 5 %.

5.2.4 Exigences d’essai

Chaque outil doit être à la fois soumis à l’essai sur un assemblage à fort taux de couple (désigné H) et un
assemblage à faible taux de couple (désigné L), pour lesquels les exigences suivantes sont applicables.
a) L’assemblage d’essai doit être tel que la résistance à la rotation pendant l’approche ne doit pas
dépasser 5 % du niveau du couple d’essai.
NOTE 1 Il est important que le couple d’approche de l’assemblage d’essai soit suffisamment faible pour
que la vitesse de l’outil à moteur ne soit pas réduite de manière significative. Dans le cas contraire, l’énergie
cinétique de ses pièces en rotation serait trop réduite lorsque le couple d’essai est atteint.

b) L’assemblage à fort taux de couple (H) doit être tel que l’augmentation du couple de 10 % à 100 %
du niveau du couple d’essai corresponde à un déplacement angulaire de 27° ± 3° (voir Figure 5).
NOTE 2 Un déplacement angulaire de 27° correspond à un angle total de 30° à un niveau de couple d’essai
entre 0 % et 100 %.

c) Pendant l’approche, l’angle de transition de 5 % à 10 % du niveau du couple d’essai sur l’assemblage
à fort taux de couple (H) ne doit pas dépasser 10° (voir Figure 5).

12  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


100

10

0 X
0
<10°

2 27°

30°

Légende
X angle
Y niveau du couple, exprimé en pourcentage du niveau du couple d’essai
1 assemblage à taux de couple élevé H
2 approche

Figure 5 — Schéma représentant l’assemblage H

d) L’assemblage à faible taux de couple (L) doit être tel que l’augmentation du couple de 10 % à 100 %
du niveau du couple d’essai corresponde à un déplacement angulaire qui ne soit pas inférieur à 324°
(voir Figure 6).
NOTE 3 Un déplacement angulaire de 324° correspond à un angle total de 360° à un niveau de couple
d’essai compris entre 0 et 100 %.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  13


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


100

10

5
0 X
0

2 324°

360°

Légende
X angle
Y niveau du couple, exprimé en pourcentage du niveau du couple d’essai
1 assemblage à faible taux de couple L
2 approche

Figure 6 — Schéma représentant l’assemblage L

NOTE 4 De plus amples informations sur les assemblages d’essai sont données à l’Annexe C.

5.3 Méthode d’essai

5.3.1 Cycles d’essai

Un essai de performance de l’outil doit comporter 50 cycles d’essai sur chaque assemblage H et L.

5.3.2 Phase d’approche du cycle d’essai

Le temps d’approche de l’outil doit être suffisant pour permettre la stabilisation des conditions de
fonctionnement avant d’atteindre le taux de couple de l’assemblage d’essai.

5.3.3 Alignement

Si l’assemblage d’essai est tel que lors de cycles d’essai répétés, l’orientation angulaire relative de l’arbre
de sortie de l’outil par rapport à l’assemblage d’essai est le plus souvent constante chaque fois que l’outil
atteint le niveau du couple d’essai, la procédure suivante doit être suivie.
L’orientation angulaire de l’arbre de sortie de l’outil par rapport à l’assemblage d’essai doit être modifiée
pour atteindre une position unique en tournant la connexion de l’entraînement de 60° à 90° (un pan

14  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


de la prise hexagonale ou du carré conducteur). Cela doit être répété tous les 5 cycles d’essai ou plus
fréquemment tout au long de l’essai.
NOTE Modifier la relation angulaire de l’arbre de sortie de l’outil par rapport à l’assemblage d’essai
reproduit le caractère aléatoire des conditions réelles de production et rend compte des variations dans le train
d’engrenages de l’outil ou dans excentricité de l’arbre.

5.3.4 Mesurage du couple

La valeur de crête du couple mesuré doit être enregistrée pour tous les cycles d’essai sur chacun des
assemblages d’essai H et L.

5.3.5 Temps de serrage

Les paramètres de contrôle affectant la performance de l’outil peuvent également affecter le temps de
serrage. Le temps de serrage doit être enregistré pendant au moins un cycle d’essai sur chacun des
assemblages d’essai H et L.

5.3.6 Représentation graphique

Les graphiques représentant le couple en fonction de l’angle doivent être enregistrés pendant au moins
un cycle d’essai sur chacun des assemblages d’essai H et L.

5.3.7 Outils à commande électronique

Les outils à commande électronique utilisent souvent de nombreux paramètres de contrôle qui peuvent
être réglés par l’utilisateur pour modifier les diverses caractéristiques de performance de l’outil.
Régler ces paramètres pour la dispersion minimale du couple peut entraîner un temps de serrage plus
long. Inversement, régler les paramètres pour un temps de serrage minimal peut entraîner une faible
dispersion du couple.
Afin de fournir à l’utilisateur suffisamment d’informations concernant les résultats de l’essai, les
paramètres de contrôle utilisés à chaque essai doivent être enregistrés.
Comme spécifié en 5.1.4, ces paramètres de contrôle doivent être constants tout au long de l’essai sur
les assemblages d’essai H et L à un niveau donné du couple d’essai.

5.4 Incertitude de mesure


L’incertitude de mesure doit être prise en compte. Elle est abordée à l’Annexe D.

6 Performance de l’outil sur une plage définie du réglage du couple


La dispersion du couple de l’outil peut être déterminée sur l’intégralité ou sur une partie de la plage de
réglage du couple. Pour déterminer la dispersion du couple d’un outil sur une plage définie de réglage
du couple, deux essais de performance de l’outil doivent être réalisés à la fois sur l’assemblage à fort
taux de couple (H) et sur l’assemblage à faible taux de couple (L). Un essai à la limite supérieure de la
plage définie de réglage du couple et l’autre essai à la limite inférieure.
À défaut, en cas d’utilisation des niveaux préférentiels du couple d’essai (voir Annexe A), un essai doit
être réalisé au niveau de couple d’essai préférentiel le plus proche, mais inférieur à la limite supérieure
de la plage définie de réglage du couple et l’autre essai réalisé au niveau de couple d’essai préférentiel le
plus proche, mais supérieur à la limite inférieure.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  15


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


7 Performance de l’outil sur un nombre défini de cycles de fonctionnement

7.1 Généralités
Les exigences de performance peuvent varier en fonction de l’utilisation prévue de l’outil. Exiger
un nombre minimal de cycles de fonctionnement pour tous les outils ne serait pas nécessairement
avantageux pour tous les usages. Dans les applications à forte cadence de production, les cycles de
fonctionnement des outils sont généralement élevés alors qu’il peut être intéressant, en termes de taille
et de coûts, de disposer d’outils à cycles de fonctionnement plus réduits pour des applications à faible
cadence de production. Ainsi, la dispersion du couple peut être déterminée sur un nombre défini de
cycles de fonctionnement définis d’après le cycle de fonctionnement normalisé donné en 7.2.
Pour déterminer la dispersion du couple sur un nombre défini de cycles de fonctionnement, deux essais
de performance de l’outil doivent être réalisés, l’un sur un outil neuf et jamais utilisé, l’autre sur le même
outil d’essai après finalisation du nombre défini de cycles de fonctionnement.
En raison de la grande diversité des assemblages d’éléments de fixation filetés et des conditions de
fonctionnement dans les environnements de production réels, il convient que l’utilisateur utilise cette
méthode avec prudence pour estimer la longévité attendue dans les conditions d’utilisation réelles.

7.2 Exigences relatives au cycle de fonctionnement

7.2.1 Fonctionnement de l’outil

L’outil doit fonctionner dans les conditions de fonctionnement spécifiées par le fabricant.
L’outil d’essai doit fonctionner conformément à la méthode de cycle de fonctionnement spécifiée en
7.2.6 sur un assemblage d’essai qui satisfait aux exigences de 7.2.3 pour un nombre défini de cycles de
fonctionnement.

7.2.2 Niveau de couple

Les cycles de fonctionnement doivent être réalisés à un niveau de couple cible égal au couple nominal
de l’outil. Si les caractéristiques de fonctionnement de l’outil doivent être déterminées sur une plage
définie du réglage du couple, les cycles de fonctionnement doivent être réalisés à un niveau de couple
cible égal à la limite supérieure de la plage définie du réglage du couple.

7.2.3 Assemblage d’essai pour le cycle de fonctionnement

L’assemblage d’essai utilisé pour les cycles de fonctionnement doit être tel que la résistance à la rotation
pendant l’approche ne dépasse pas 5 % du niveau cible du couple d’essai.
L’assemblage d’essai doit avoir un couple de serrage tel que le niveau du couple doit passer de 20 % à
100 % du niveau de couple d’essai lorsque l’assemblage est tourné de 80° ± 8°.
NOTE Un déplacement angulaire de 80° correspond à un angle total de 100° pour un niveau de couple cible
compris entre 0 et 100 %.

La linéarité du couple de serrage doit être telle qu’entre 20 % et 100 % du niveau de couple cible, le
couple de serrage ne s’écarte pas de la ligne droite de plus de 10  % du niveau de couple cible (voir
Figure 7).

16  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Légende
X angle
Y niveau du couple, exprimé en pourcentage du niveau du couple cible
a ±10 % du niveau de couple cible.
b Assemblage d’essai pour le cycle de fonctionnement.
c Approche.

Figure 7 — Schéma représentant la courbe couple/angle de l’assemblage d’essai pour le cycle de


fonctionnement

7.2.4 Conditions ambiantes

Les caractéristiques de fonctionnement des outils pneumatiques sont influencées par les conditions
ambiantes telles que la pression atmosphérique et la température. Pour cette raison, les conditions
doivent être maintenues dans les limites spécifiées en 5.1.6.1.

7.2.5 Maintenance

Les cycles de fonctionnement peuvent être interrompus pour les opérations de graissage et de réglage
du couple. Chacune de ces interruptions doit être consignée en tant qu’intervention d’entretien.
Aucune autre intervention de maintenance ne doit être réalisée pendant toute la durée des cycles de
fonctionnement.

7.2.5.1 Lubrification

L’outil d’essai doit être lubrifié conformément aux recommandations du fabricant.

7.2.5.2 Réglage du couple

Le couple doit être réglé conformément aux instructions du fabricant à un niveau de couple égal au
niveau du couple cible comme spécifié en 7.2.2. Le couple moyen doit être constant à  ±5  % pendant
toute la durée des cycles de fonctionnement. Si l’outil possède un arrêt automatique, le réglage doit faire
en sorte que le mécanisme d’arrêt fonctionne à chaque fois. Si l’outil à moteur dispose d’une commande
électronique, une fois que les paramètres de contrôle ont été réglés, tous les paramètres de contrôle
doivent être constants tout le long des cycles de fonctionnement.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  17


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Pendant toute la durée des cycles de fonctionnement, il convient de vérifier le couple moyen au moins
dix fois à intervalles réguliers sur le nombre total de cycles: pour un nombre total de 500 k cycles, par
exemple, la vérification doit intervenir tous les 50 k cycles.
Les réglages de rectification au couple cible doivent être effectués et consignés lorsque le niveau de
couple moyen s’éloigne de plus de 5 % du couple cible. Le couple moyen doit être calculé sur la base de
10 cycles successifs.
Pour les outils à commande électronique, les paramètres de contrôle utilisés doivent être documentés.

7.2.6 Méthode

Un cycle de fonctionnement doit consister en un minimum de 8 tours à vide, suivi d’une phase de serrage
sur l’assemblage d’essai pour le cycle de fonctionnement spécifié en 7.2.3 en augmentant le couple selon
le taux de couple spécifié pour atteindre le niveau de couple cible. Le temps de pause entre chaque cycle
de fonctionnement doit être déterminé pour que l’outil reste dans les limites de fonctionnement définies
par le fabricant.
À défaut, le cycle de fonctionnement peut être accéléré en réduisant le temps de pause entre chaque
cycle. Dans ce cas, un transfert de chaleur forcé peut être utilisé pour maintenir l’outil dans ses limites
de fonctionnement.
L’assemblage d’essai pour le cycle de fonctionnement doit être tel que, dans des cycles de fonctionnement
successifs, l’alignement angulaire relatif de l’arbre de sortie de l’outil par rapport à l’assemblage d’essai
soit généralement aléatoire.
La vitesse du cycle de fonctionnement doit être enregistrée. En cas de recours au transfert de chaleur
forcé, ceci doit être documenté.

7.2.7 Représentation graphique

Les graphiques représentant le couple en fonction du temps et le couple en fonction de l’angle doivent
être enregistrés sur un cycle de fonctionnement au moins.

7.3 Essai de performance


Après la réalisation du nombre défini de cycles de fonctionnement, un essai de performance tel que
spécifié à l’Article 5 doit être réalisé sur l’outil éprouvette à un niveau de couple d’essai égal à celui
utilisé pour l’essai de performance réalisé avant les cycles de fonctionnement.
Si les caractéristiques de fonctionnement de l’outil doivent être déterminées sur une plage définie du
réglage du couple, deux essais de performance doivent être réalisés à la fin du nombre défini de cycles
de fonctionnement, l’un à la limite supérieure de la plage définie de réglage du couple et l’autre à la
limite inférieure comme spécifié à l’Article 6.

8 Détermination de la précision combinée des systèmes intégrés de mesure


du couple

8.1 Généralités
Certains systèmes d’outils pour éléments de fixation filetés, en particulier les outils électriques,
disposent de systèmes intégrés de mesure du couple. Ces systèmes donnent à l’utilisateur la possibilité
de surveiller le couple appliqué à l’élément de fixation pendant chaque cycle de serrage.
Les valeurs de crête du couple, mesurées par ces systèmes, sont souvent utilisées dans les
environnements de production en tant que critères de réussite ou d’échec du processus de serrage et
peuvent être utilisées pour contrôler l’outil. De plus, ces données peuvent être utilisées pour le contrôle
du processus statistique ou consignées pour un usage ultérieur.

18  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Ainsi, il convient de déterminer la précision des relevés du couple mesurés et consignés par ces systèmes
intégrés de mesure du couple.
Des informations sur la méthode à adopter lorsqu’une telle détermination est requise sont données à
l’Annexe E.

9 Évaluation des résultats d’essai

9.1 Dispersion du couple


Pour évaluer les caractéristiques de fonctionnement de l’outil sur les assemblages H et L, les grandeurs
suivantes doivent être calculées à partir des résultats d’essai:

— le couple moyen T ;
— l’écart-type s;
— la dispersion à 6s du couple;
— le pourcentage de dispersion à 6s du couple moyen.

Le couple moyen T s’obtient à l’aide de la Formule (1):


n
1
T=
n ∑Ti (1)
i =1

  n est le nombre de valeurs relevées;

  Ti est le couple mesuré au i-ème relevé.

L’écart-type s’obtient à l’aide de la Formule (2):


n
∑ (Ti − T )
1 2
s= (2)
n −1
i =1
Le pourcentage de dispersion à 6s du couple moyen est donné par la Formule (3):
6s
100 × (3)
T

9.2 Dispersion combinée des couples


Comme les assemblages à taux de couple uniforme sont très rarement utilisés dans les applications
pratiques, l’évaluation des caractéristiques de fonctionnement d’un outil sur un seul assemblage à fort
(H) ou faible (L) taux de couple est d’un intérêt limité pour évaluer le comportement de l’outil dans
une utilisation réelle. Cependant, puisque les assemblages H et L représentent les limites supérieure et
inférieure de la plage pratique des taux de couple observés dans les applications réelles, une analyse
combinant la performance de l’outil sur les deux essais d’assemblage donne une estimation de la
performance de l’outil dans toutes les applications réelles dans cette plage.
Pour évaluer la performance d’un outil dans la plage des taux de couple observés en pratique de H à L,
les paramètres suivants doivent être calculés et enregistrés:
— le couple moyen combiné;
— le décalage des moyennes;

© ISO 2017 – Tous droits réservés  19


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


— le pourcentage de décalage des moyennes du couple moyen combiné;


— la dispersion combinée des couples;
— le pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné.
Pour l’utilisation dans les calculs donnés ci-dessous, les valeurs suivantes sont définies:

a = TH + 3 s H

b = TL + 3 s L

c = TH −3 s H

d = TL −3 s L

Le couple moyen combiné, Tcomb , est la moitié de la somme de la plus grande des valeurs a et b et de la
plus petite des valeurs c et d.

Le décalage des moyennes est la différence TH − TL .


Le pourcentage de décalage des moyennes du couple moyen combiné est donné par la Formule (4):

(T H − T L )
100× (4)
Tcomb
La dispersion combinée des couples ΔTcomb est la différence entre la plus grande des valeurs a et b et la
plus petite des valeurs c et d.
Le pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné est donné par la Formule (5):
DTcomb
100× (5)
Tcomb
Le pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné doit être considéré comme la
caractéristique de dispersion du couple au niveau du couple d’essai défini.

9.3 Dispersion du couple sur une plage définie du réglage du couple


Les caractéristiques de fonctionnement de l’outil peuvent être déterminées sur une plage définie du
réglage du couple en effectuant deux essais de performance de l’outil comme spécifié à l’Article 6. La
dispersion combinée des couples en pourcentage du couple moyen combiné doit être déterminée pour
la limite supérieure et pour la limite inférieure de la plage définie du réglage du couple.
Si une seule valeur de dispersion des valeurs de couple (pourcentage de dispersion combinée du couple
moyen combiné) doit être présentée sur la plage définie du réglage du couple, la valeur la plus élevée
correspondant à l’un ou l’autre des niveaux de couple d’essai doit être retenue.

9.4 Dispersion du couple sur un nombre défini de cycles de fonctionnement


Les caractéristiques de fonctionnement de l’outil peuvent être déterminées sur un nombre défini de
cycles de fonctionnement normalisés comme spécifié par l’Article 7. Le pourcentage de dispersion
combinée du couple moyen combiné doit être déterminé pour un outil neuf et non utilisé et pour le
même outil après le nombre défini de cycles de fonctionnement.

20  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Si, pour un nombre défini de cycles de fonctionnement, une seule valeur de dispersion des valeurs de
couple (pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné) doit être présentée, la valeur la
plus élevée correspondant à l’un ou l’autre des essais performance doit être retenue.

10 Présentation des résultats d’essai

10.1 Rapport d’essai


Les informations suivantes doivent figurer dans le rapport d’essai:
a) une référence au présent document, à savoir l’ISO 5393:2017;
b) le nom du laboratoire qui a effectué les mesures;
c) la date de l’essai et nom de la personne responsable du déroulement de l’essai;
d) les caractéristiques de l’outil d’essai (fabricant, type, numéro de série, nombre de cycles de
fonctionnement, etc.);
e) les caractéristiques de l’alimentation en énergie (pression pneumatique ou hydraulique, tension
électrique, etc., suivant le cas);
f) les conditions ambiantes;
g) les montages d’essai y compris les arbres et raccords couplés;
h) l’instrument de mesure (fabricant, type, numéro de série, etc.);
i) les conditions de fonctionnement, et autres quantités à spécifier;
j) le niveau du couple d’essai et la plage définie de réglage du couple;
k) les paramètres de commande pour les outils à commande électronique;
l) les résultats détaillés de l’essai, notamment:
— le couple moyen des assemblages H et L;
— l’écart-type des assemblages H et L;
— la dispersion à 6s des assemblages H et L;
— le pourcentage de dispersion à 6s du couple moyen des assemblages H et L;
— le temps de serrage des assemblages H et L;
— des échantillons de graphiques du couple en fonction du temps et du couple en fonction de
l’angle pour les assemblages H et L;
— le couple moyen combiné;
— le décalage des moyennes;
— le pourcentage de décalage des moyennes du couple moyen combiné;
— la dispersion combinée des couples;
— le pourcentage de dispersion combinée du couple du couple moyen combiné;
m) la précision du système intégré de mesure du couple (le cas échéant), notamment:
— la différence moyenne de couple des assemblages H et L;

© ISO 2017 – Tous droits réservés  21


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


— l’écart-type de la différence moyenne de couple des assemblages H et L;


— la dispersion combinée de la différence de couple;
— le pourcentage de dispersion combinée de la différence de couple du couple moyen combiné;
n) les éventuelles différences par rapport aux dispositions du présent document.
L’Annexe F fournit un exemple de formulaire d’un essai de performance.
Si les caractéristiques de fonctionnement de l’outil doivent être déterminées sur un nombre défini de
cycles de fonctionnement, deux essais de performance doivent être réalisés sur l’outil d’essai à la fin du
nombre défini de cycles de fonctionnement. En plus des résultats d’essai spécifiés ci-dessus, les détails
suivants doivent être consignés:
o) les caractéristiques de l’assemblage d’essai du cycle de fonctionnement;
p) des échantillons de graphiques du couple en fonction du temps et du couple en fonction de l’angle
pour chaque assemblage d’essai du cycle de fonctionnement;
q) le taux de cycles de fonctionnement;
r) les caractéristiques du transfert de chaleur forcé (le cas échéant);
s) le nombre défini de cycles de fonctionnement;
t) les éventuelles interventions de réglage du couple (le cas échéant);
u) les éventuelles interventions de maintenance.

10.2 Estimation de la performance de l’outil


L’Annexe G définit les classes de performance de la dispersion du couple et fournit une méthode
structurée pour décrire la performance de l’outil sur une plage définie du réglage du couple et sur un
nombre défini de cycles de fonctionnement. Si une seule estimation de la performance de l’outil doit
être déclarée pour décrire la performance d’un seul outil à moteur utilisé pour le serrage des éléments
de fixations filetés ou pour décrire la performance de toute une production en série, la méthode donnée
dans l’Annexe G peut être utilisée.

22  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe A
(informative)

Niveaux préférentiels du couple d’essai

Afin de réduire au minimum le nombre d’assemblages d’essai nécessaire lorsque la plage de niveaux du
couple d’essai est étendue, la liste suivante donne des niveaux préférentiels du couple d’essai.
Les valeurs du couple d’essai du Tableau A.1 sont données à titre d’exemple. L’utilisateur de la norme
peut toutefois utiliser des valeurs supérieures ou inférieures à celles fournies.

Tableau A.1 — Valeurs du couple d’essai


Niveau du couple d’essai
N·m
1,0 10 100
1,2 12 120
1,6 16 160
2,0 20 200
2,5 25 250
3 30 300
4 40 400
5 50 500
6 60 600
8 80 800

NOTE Les niveaux préférentiels du couple d’essai donnés ici sont calculés selon une série géométrique:
chaque valeur est approximativement obtenue en multipliant la précédente par 10 10  = 1,259.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  23


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe B
(informative)

Exemple de montages d’essai d’outils rotatifs pour éléments de


fixation filetés

B.1 Conception générale


Tout montage d’essai est acceptable tant qu’il satisfait aux exigences relatives aux assemblages d’essai
spécifiées en 5.2.2.
Il convient que les montages d’essai soient suffisamment résistants pour permettre une utilisation
prolongée sans nuire à la répétabilité des résultats de l’essai. Il convient que le montage d’essai puisse
être réglé pour permettre son utilisation à différents niveaux de couple d’essai.
La présente annexe fournit des exemples de montages déjà réalisés et qui se sont avérés satisfaisants.
D’autres montages reposant sur d’autres principes (par exemple hydraulique, électromécanique, etc.)
peuvent également convenir.

B.2 Montage d’essai avec disque amovible


B.2.1 Généralités
Le montage d’essai de la Figure B.1 est construit sur une base. Un boulon est fixé à la base. Un disque
amovible est soutenu sur sa partie inférieure par le support extérieur, à proximité de son diamètre
extérieur. Le disque amovible est fléchi au moyen d’un écrou qui transmet la charge du boulon par le
support intérieur.

B.2.1.1 Boulon et écrou

Il convient que le boulon et l’écrou soient renforcés, et que les surfaces de filetage et de frottement
soient lubrifiées au moyen d’une graisse adaptée.

B.2.1.2 Disques amovibles et supports

Les couples de serrage spécifiés qui satisfont aux exigences du présent document relatives aux différents
niveaux de couple d’essai peuvent être obtenus en utilisant des disques amovibles de diamètre et
d’épaisseur différents. Il est également possible de faire varier les supports intérieurs et extérieurs, les
boulons et les écrous d’essai.

24  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


3
2
4
5
6

Légende
1 écrou
2 boulon
3 support intérieur
4 disque (amovible)
5 support extérieur
6 base

Figure B.1 — Montage d’essai avec disque amovible

© ISO 2017 – Tous droits réservés  25


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


B.2.2 Montage d’essai avec rondelles Belleville

B.2.3 Généralités
Le montage d’essai de la Figure B.2 est réalisé dans un caisson cylindrique. Un écrou fileté est fixé au
caisson. Un empilement de rondelles Belleville est placé dans le caisson. Les rondelles Belleville sont
comprimées au moyen d’un boulon d’essai qui transmet la charge du boulon par une rondelle sous tête,
une plaque supérieure et une coupelle de ressort.
Afin de satisfaire aux exigences de la présente Norme internationale et d’obtenir les résultats d’essai
avec une répétabilité et une reproductibilité acceptables, il convient que l’assemblage d’essai soit conçu
pour avoir un taux de couple linéaire.

1
2
3

Légende
1 boulon d’essai
2 rondelle sous tête
3 plaque supérieure
4 coupelle de ressort
5 rondelles Belleville (en fonction des besoins)
6 espaceur (en fonction des besoins)
7 écrou fileté

Figure B.2 — Montage d’essai avec rondelles Belleville

26  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


B.2.3.1 Boulon d’essai

Pour garantir une bonne durabilité et la constance des caractéristiques de frottement, il est préférable
que le boulon d’essai soit doté d’un revêtement de surface spécial (NEDOX) qui réduise au minimum les
effets de frottement entre la tête de la vis et la rondelle sous tête ainsi que dans le filetage lui-même.

B.2.3.2 Rondelle sous tête

Il convient que toutes les parties soumises au couple soient renforcées et que les surfaces de la rondelle
sous tête présentent une finition parfaite d’au moins 0,5  μm. Il convient également que la rondelle
sous tête soit bien centrée, maintenue tangentiellement par deux chevilles avec un jeu aussi réduit que
possible afin d’éviter tout déplacement dû au couple pendant le processus de serrage.

B.2.3.3 Plaque supérieure

La plaque supérieure supporte la rondelle sous tête. Il convient qu’elle soit, elle aussi, correctement
centrée et maintenue tangentiellement avec peu de jeu. Deux roulements à billes à la circonférence
minimisent le frottement supplémentaire lorsque la plaque supérieure se déplace vers le bas par
rapport au caisson pendant le processus de serrage.

B.2.3.4 Coupelle de ressort et espaceur

La coupelle de ressort peut être utilisée pour ajuster finement les exigences des taux de couple.
L’espaceur peut servir à combler l’espace sous les rondelles Belleville afin de maintenir la distance
souhaitée entre la plaque supérieure et l’écrou fileté. Des coupelles de ressort et des rondelles de
différente épaisseur peuvent être utilisées pour satisfaire à ces exigences.

B.2.3.5 Rondelle Belleville

Pour maintenir un couple de serrage constant, il est nécessaire d’utiliser aussi peu de rondelles Belleville
et de couches d’espaceur que possible. Il est possible trouver dans le commerce une large gamme de
rondelles Belleville normalisées, de diamètre extérieur identique mais d’épaisseur et de diamètre
intérieur différents afin de pouvoir utiliser, dans un caisson de dimensions données, des boulons d’essai
de différentes tailles pour des taux de couple différents.

B.2.3.6 Écrou fileté

Il convient que l’écrou fileté soit renforcé et que la longueur de son filetage intérieur soit d’au moins
deux fois son diamètre. Il est important que le boulon d’essai utilise toujours la longueur totale de
l’écrou. Il convient que la partie supérieure de l’écrou soit perpendiculaire au filetage afin que la plaque
supérieure soit d’équerre quand elle repose dessus. Cette configuration fournit la plus forte valeur de
couple possible pour l’assemblage d’essai.

B.2.3.7 État de l’assemblage d’essai

Pour maintenir l’état de l’assemblage d’essai, il convient que toutes les parties soient manipulées avec
soin. Il est recommandé de lubrifier occasionnellement le filetage et la rondelle placée sous la tête afin
d’améliorer la longévité.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  27


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


B.3 Montage d’essai avec un ressort hydraulique


B.3.1 Généralités
Le montage d’essai de la Figure B.3 est un assemblage d’essai hydraulique qui permet de sélectionner
plusieurs taux de couple d’assemblage en changeant les ressorts.

B.3.2 Principe et fonctionnement


L’assemblage d’essai hydraulique fonctionne selon le principe suivant.
a) Le plongeur (Figure  B.3, point 4) est fixé par l’écrou de l’arbre (Figure  B.3, point 3) et le boulon
d’essai (Figure B.3, point 5).
b) La force de fixation est transmise au piston (Figure B.3, point 2) par le fluide hydraulique.
c) Le mouvement du piston (Figure B.3, point 2) est limité par le ressort de compression (Figure B.3,
point 1).
d) Le taux de couple de l’assemblage est déterminé par le ressort (Figure B.3, point 1), réglé au niveau
du couple d’essai requis.

2
5 4

Légende
1 ressort
2 piston
3 écrou de l’arbre
4 plongeur
5 boulon d’essai

Figure B.3 — Montage d’essai avec ressort

28  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe C
(informative)

Assemblage d’essai (informations supplémentaires)

C.1 Généralités
La première version du présent document a été publiée en 1981. Depuis, l’utilisation intensive du
présent document a conduit à des améliorations continues des caractéristiques de fonctionnement des
outils de serrage couverts par son domaine d’application.
Sur un assemblage donné, il est courant de constater une dispersion du couple (6s  ±  3s) inférieure à
15 %. Des spécifications précises relatives aux exigences d’essai sont ainsi devenues nécessaires. Celles-
ci ont été apportées dans la deuxième édition, publiée en 1994.
Les spécifications précises renvoient aux exigences du taux de couple et de la linéarité de l’assemblage
d’essai à fort taux de couple et à la réponse en fréquence du transducteur et de l’amplificateur connectés
au transducteur de couple en ligne utilisé pour les mesurages du couple. De plus, les valeurs pour les
assemblages à fort taux de couple spécifiées dans la deuxième édition ont été doublées par rapport à la
première édition. Il existe en effet des assemblages dont les taux de couple correspondent à des angles
de serrage de 30°.
Les assemblages d’essai H et L spécifiés dans le présent document exigent une telle précision pour les
besoins de la reproductibilité.
Ces assemblages représentent les conditions extrêmes couramment constatées dans la pratique réelle
des fixations de sorte que la précision de l’outil établie lors des essais sur ces assemblages spécifiques
puisse être appliquée à l’étendue des tâches de fixations à réaliser sur le lieu de travail.
L’utilisation intensive du présent document a démontré le côté pratique de la méthode qui, selon certains
commentaires, est devenue une «méthode d’essai de laboratoire». Cela peut être attribué au présent
document mais, compte tenu de l’exactitude des outils à moteur actuellement fabriqués, les exigences
d’essai doivent être elles-mêmes précises pour mettre en évidence les capacités des outils qui relèvent
de son domaine d’application. Un fabricant d’outils d’assemblage à moteur possèdera certainement ce
type d’équipements d’essai dans son laboratoire de développement.

C.2 Assemblage d’essai à fort taux de couple


Il est important que l’assemblage d’essai utilisé soit spécifié de façon précise pour obtenir des résultats
cohérents lorsque les outils sont soumis à l’essai sur des assemblages différents ayant les mêmes
spécifications. De l’approche jusqu’au niveau de couple d’essai, le processus de serrage, est fortement
influencé par la linéarité des assemblages d’essai, surtout pour les outils dont la vitesse de rotation est
inversement liée à la charge du couple instantanée.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  29


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


100
a

0 X

Légende
X angle
Y niveau du couple, exprimé en pourcentage
a assemblage à taux de couple décroissant
b assemblage à taux de couple croissant
c assemblage à taux linéaire idéal

Figure C.1 — Schéma représentant les assemblages avec des taux de couples différents

Un processus comme celui représenté par (a) à la Figure  C.1 a tendance à retarder l’outil au début
du serrage. En conséquence, l’énergie cinétique emmagasinée dans les pièces en rotation est réduite
quand le niveau du couple d’essai est atteint. Un dépassement du couple est alors moins susceptible
de se produire. Un processus tel que celui représenté par (b), en revanche, fournit un résultat opposé.
La vitesse des pièces en rotation est élevée au moment où la valeur du couple d’essai est atteinte. En
conséquence, le dépassement du couple, c’est-à-dire le couple additionnel provenant de la conversion de
l’énergie cinétique, peut être élevé.
L’expérience pratique a démontré qu’une exigence de linéarité de ± 5 % du niveau du couple d’essai au-
dessus du niveau de 10 % du couple d’essai est adéquat (voir 5.2.2.2 et la Figure 3).
Une linéarité de cet ordre de grandeur peut être obtenue avec des assemblages d’essai à rondelle
élastique ou à barre de torsion en acier. Compte tenu du frottement dans l’assemblage d’essai, l’exigence
de linéarité commence au niveau de couple de 10 %.

C.3 Assemblage d’essai à faible taux de couple


L’assemblage d’essai à faible taux de couple doit être tel que les vitesses de rotation des pièces en
rotation soient si faibles que les dépassements du couple ne soient pas susceptibles de se produire
lorsque le niveau du couple d’essai est atteint. En pratique, ce résultat est facile à obtenir avec des angles
de serrage correspondant à un à trois tours de l’élément de fixation.

30  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


C.4 Fréquences d’étalonnage et de maintenance des équipements d’essai


Il convient de programmer l’étalonnage et la maintenance des assemblages d’essai à intervalles réguliers
et au moins une fois par an, en fonction de l’utilisation.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  31


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe D
(informative)

Détermination de l’incertitude des mesurages des assemblages


d’essai

D.1 Tolérance
L’assemblage d’essai dont le taux de couple est mesuré doit être serré de façon continue (lentement et
régulièrement) pour réduire l’introduction d’effets dynamiques. La linéarité des assemblages d’essai
est calculée par une analyse de régression des valeurs de mesure couple/angle échantillonnées.
L’exigence de linéarité pour l’assemblage à fort taux de couple spécifie une tolérance de 10 % pour le
couple, soit une tolérance de 3° sur la mesure de l’angle. L’exigence correspondante pour l’assemblage
à faible taux de couple (assemblage  >  360°) est une tolérance de 20  % qui conduit à une tolérance
supérieure à 72°. L’exigence relative à l’assemblage à fort taux de couple exige une plus grande exactitude
du mesurage.
À partir de l’essai réalisé à une vitesse constante basse, l’assemblage d’essai est examiné. L’angle et le
couple sont tous deux consignés et les points (angle, couple) sont évalués par rapport à cette tolérance.
La régression linéaire permet de définir une bande de tolérance, matérialisée par les deux segments
en traits pleins de la Figure D.1. Le critère est que tous les points de la courbe d’essai doivent être dans
cette bande de tolérance.

32  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Légende
X angle
Y niveau du couple, exprimé en pourcentage du niveau du couple d’essai
a ±5 % du couple d’essai.

Figure D.1 — Schéma représentant la linéarité du taux de couple pour l’assemblage à fort taux
de couple

D.2 Incertitude
Étant donné qu’il existe une incertitude à la fois pour le couple et l’angle mesurés, l’importance de cet
essai est réduite. L’essai par rapport aux tolérances tenant compte de l’incertitude de mesure est décrit
dans l’ISO 14253-1.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  33


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


LSL USL
2 1 2
C

4 5 3 5 4

Légende
C phase conception/spécification
D phase vérification
1 zone de spécification (en spécification)
2 hors spécification
3 zone de conformité
4 zone de non-conformité
5 plage d’incertitude (zone grisée)
6 incertitude de mesure croissante, U

Figure D.2 — Règles de décision de l’ISO 14253

La zone de spécification[1] est limitée par la tolérance USL-LSL et la zone de conformité[3] est réduite
par l’incertitude de mesure, voir Figure D.2. La décroissance correspond à la zone grisée[5] où il ne peut
être affirmé avec certitude si les équipements soumis à l’essai sont conformes ou non conformes.
À titre de saine pratique, l’incertitude de mesure MU et la résolution sont choisies comme fraction de la
tolérance T:
2*MU/T < 0,2 - 0,4 de tolérance (pour la tolérance double, par exemple VDA-5)
et;
Résolution/T < 5 % - 10 % (par exemple VDA-5 est de 5 % et QS 9000 MSA est de 10 %);
ou retranscrites, il convient que les exigences pour l’incertitude de mesure et la résolution soient:
MU < 10 % - 20 % de tolérance
Résolution < 5 % - 10 % de tolérance
Avec les tolérances ci-dessus de 10 % du couple d’essai pour le couple et l’angle de 3°:
Couple:
MU < 1 % - 2 % du couple d’essai
Résolution < 0,5 % - 1 %
Angle:
MU < 0,3° - 0,6°
Résolution < 0,15°- 0,3°.

34  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Il s’agit de recommandations minimales. Étant donné que le couple est la principale unité de
caractéristique de fonctionnement, il est de plus nécessaire que les couples soient déterminés avec une
exactitude dans les limites définies ci-dessus. L’incertitude de mesure du transducteur de couple est
établie dans le présent document comme étant ≤ 1 % et la résolution ≤ 0,25 %.
Il convient que l’incertitude de mesure de l’encodeur d’angle comprenne la dépendance de la position de
l’angle, de la répétabilité, de la vitesse, du couple et de la résolution.
Dans le présent document, il existe également une demande pour la documentation graphique du couple
sur l’angle (5.3.7). L’incertitude de mesure et la résolution influencent la qualité de ces graphiques.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  35


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe E
(informative)

Détermination de la précision combinée des systèmes intégrés de


mesure du couple

E.1 Généralités
E.1.1 Généralités
Certains systèmes d’outils pour éléments de fixation filetés, en particulier les outils électriques,
disposent de systèmes intégrés de mesure du couple. Ces systèmes donnent à l’utilisateur la possibilité
de surveiller le couple appliqué à l’élément de fixation pendant chaque cycle de serrage.
Les valeurs de crête du couple, mesurées par ces systèmes, sont souvent utilisées dans les
environnements de production en tant que critères de réussite ou d’échec du processus de serrage et
peuvent être utilisées pour contrôler l’outil. De plus, ces données peuvent être utilisées pour le contrôle
du processus statistique ou consignées pour un usage ultérieur.
Ainsi, il convient de déterminer la précision des relevés du couple mesurés et consignés par ces systèmes
intégrés de mesure du couple.
Dans l’idéal, le couple indiqué par le système intégré de mesure du couple de l’outil correspondrait
exactement au couple mesuré par le système en ligne de mesure du couple spécifié en 5.2.3 pour chaque
cycle de fonctionnement. Cependant en réalité, ces valeurs de couple seront différentes à un certain degré.
La méthode donnée ici repose sur les analyses statistiques de la différence entre les valeurs de
couple mesurées par le système en ligne de mesure du couple spécifié dans le présent document et le
couple indiqué par le système intégré de mesure du couple de l’outil pour chaque cycle d’essai sur les
assemblages d’essai H et L. La dispersion de la différence des couples sera moindre sur un outil équipé
d’un système intégré de mesure du couple plus précis.

E.1.2 Méthode de mesure

E.1.2.1 Préparation

Avant de réaliser un essai de performance, le système intégré de mesure du couple doit être réglé
conformément aux instructions du fabricant.

E.1.2.2 Valeurs de couple

Pendant la méthode d’essai de performance décrite dans le présent document, les valeurs crêtes du
couple mesurées par le transducteur de couple en ligne doivent être enregistrées pour chacun des
cycles d’essai des assemblages d’essai H et L. Pour les outils équipés d’un système intégré de mesure
du couple, les valeurs crêtes du couple indiquées par le système intégré de mesure du couple doivent
également être enregistrées pour chaque cycle d’essai.

36  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


E.1.3 Évaluation des résultats

E.1.3.1 Dispersion de la différence de couple

Pour chacun des assemblages H et L, la différence de couple D doit être calculée pour chaque cycle
d’essai à l’aide de la Formule (E.1):
D = TInd − T (E.1)

La différence moyenne de couple D s’obtient à l’aide de la Formule (E.2):


n
1
D=
n ∑Di (E.2)
i =1

  n est le nombre de valeurs relevées;

  Di est la différence de couple mesurée au i-ème relevé.

Pour une population statistique normalement distribuée, 99,73  % de tous les membres de cette
population se positionneront dans les plus ou moins 3 écarts-types de la moyenne. L’écart-type de la
différence du couple sD doit être calculé pour chacun des assemblages H et L à l’aide de la Formule (E.3):
n
∑ ( Di − D )
1 2
sD = (E.3)
n −1
i −1

E.1.3.2 Dispersion combinée de la différence de couple

Le présent document accepte la dispersion du couple sur une plage spécifiée de taux de couple des
assemblages. Il convient par conséquent d’effectuer l’analyse de la précision du système intégré de
mesure du couple aussi bien sur les assemblages d’essai H que L.
Pour une utilisation dans les calculs donnés ci-dessous, les valeurs suivantes les plus élevées et les plus
faibles de 3 sigma sont définies:

e = D H + 3 s DH

f = D L + 3 s DL

g = D H −3 s DH

h = D L −3 s DL

La dispersion combinée de la différence du couple ΔDcomb se calcule comme la différence entre la plus
grande des valeurs e et f et la plus petite des valeurs g et h.
Le pourcentage de dispersion combinée de la différence du couple moyen combiné se calcule avec la
Formule (E.4):
DDcomb
100× (E.4)
Tcomb

© ISO 2017 – Tous droits réservés  37


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


E.1.3.3 Précision de la valeur du couple sur une plage définie du réglage du couple

Pour déterminer la précision de la valeur du couple sur une plage définie de réglage du couple, la
précision combinée du couple indiqué doit être déterminée aussi bien pour la limite supérieure que
pour la limite inférieure de la plage définie du réglage du couple.
La précision combinée du couple indiqué sur la plage définie de réglage du couple doit être considérée
comme la valeur plus élevée de l’un ou l’autre des niveaux de couple.

38  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe F
(informative)

Exemple de rapport d’essai de performance

Outil d’essai Modèle: Numéro de série:


Fabricant: Type: Cycles de fonctionnement:
 
I. Niveau le plus élevé du couple d’essai: N·m
Conditions atmosphériques: Pression: mbar Température °C
Niveau d’alimentation en
Pression: bar Tension: V
énergie:
Paramètres de commande: Vitesse à vide: r/min
Caractéristiques des instruments de mesure:
 
Caractéristiques de l’outil sur un seul assemblage: H L
Taux de couple de l’assemblage d’essai: N·m/r N·m/r
Couple moyen T : N·m N·m
Écart-type s: N·m N·m
Dispersion à 6s du couple 6s: N·m N·m
Pourcentage de dispersion à 6s du couple moyen: % %
Temps de serrage: sec sec
Comprend des échantillons des graphiques du couple en fonction du temps et du couple en fonction de
l’angle pour chaque assemblage d’essai.
Caractéristiques de l’outil sur assemblage combiné: H+L
Couple moyen combiné Tcomb : N·m
Décalage des moyennes: N·m
Pourcentage de décalage des moyennes du couple moyen combiné: %
Dispersion combinée des couples ΔTcomb: N·m
Pourcentage de dispersion combinée du couple du couple moyen combiné: %
 
Pour les outils équipés d’un système intégré de mesure Valeur d’étalonnage de l’outil:
du couple:
Précision sur assemblage unique: H L
N·m N·m
Différence moyenne de couple D :
Écart-type de la différence de couple sD: N·m N·m
Précision combinée du système intégré de mesure du couple: H+L
Dispersion combinée de la différence de couple ΔDcomb: N·m
Pourcentage de dispersion combinée de la différence de couple du couple moyen %
combiné:
II. Niveau le plus faible du couple d’essai: N·m
Conditions atmosphériques: Pression: mbar Température: °C

© ISO 2017 – Tous droits réservés  39


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Niveau d’alimentation en
Pression: bar Tension: V
énergie:
Paramètres de commande: Vitesse à vide: r/min
Caractéristiques des instruments de mesure:
 
Caractéristiques de l’outil sur un seul assemblage: H L
Taux de couple de l’assemblage d’essai: N·m/r N·m/r
Couple moyen T : N·m N·m
Écart-type s: N·m N·m
Dispersion à 6s du couple 6s: N·m N·m
Pourcentage de dispersion à 6s du couple moyen: % %
Temps de serrage: sec sec
Comprend des échantillons des graphiques du couple en fonction du temps et du couple en fonction de
l’angle pour chaque assemblage d’essai.
 
Caractéristiques de l’outil sur assemblage combiné: H+L
Couple moyen combiné Tcomb : N·m
Décalage des moyennes: N·m
Pourcentage de décalage des moyennes du couple moyen combiné: %
Dispersion combinée des couples ΔTcomb: N·m
Pourcentage de dispersion combinée du couple du couple moyen combiné: %
 
Pour les outils équipés d’un système intégré de mesure Valeur d’étalonnage de l’outil:
du couple:
Précision sur assemblage unique: H L
N·m N·m
Différence moyenne de couple D :
Écart-type de la différence de couple sD: N·m N·m
Précision combinée du système intégré de mesure du couple: H+L
Dispersion combinée de la différence de couple ΔDcomb: N·m
Pourcentage de dispersion combinée de la différence de couple du couple moyen %
combiné:
 
III. Dispersion du couple sur la plage définie du réglage du couple:
Si la dispersion de couple (pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné) doit être
présentée sur la plage définie du réglage du couple, la valeur la plus élevée correspondant à l’un ou
l’autre des niveaux de couple d’essai doit être retenue.
Plage de réglage du couple: Limite supé- N·m Limite infé- N·m
rieure: rieure:
Dispersion du couple de l’outil prévue sur la plage définie de réglage
%
du couple:
 
IV. Précision de la valeur du couple sur une plage définie du réglage du couple:
Si la précision du couple indiqué doit être présentée pour la plage définie du réglage du couple, la
valeur la plus élevée correspondant à l’un ou l’autre des niveaux de couple d’essai doit être retenue.

40  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Précision de la valeur de couple sur la plage définie de réglage du %


couple:
 
V. Dispersion du couple sur un nombre défini de cycles de fonctionnement:
Si la dispersion de couple (pourcentage de dispersion combinée du couple moyen combiné) doit être
présentée sur un nombre défini de cycles de fonctionnement, deux essais de performance doivent être
réalisés, un avant et un après les cycles de fonctionnement, et la plus grande valeur de l’un ou l’autre
essai doit être retenue.
Nombre défini de cycles de fonctionnement:  
Dispersion du couple de l’outil prévue sur le nombre défini de cycles %
de fonctionnement:
 
 
Essai conforme à l’ISO 5393:2017 Laboratoire d’essai:
Soumis à l’essai par: Date:

© ISO 2017 – Tous droits réservés  41


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Annexe G
(informative)

Évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil

G.1 Généralités
Le présent document fournit une méthode pour le mesurage de la répétabilité du couple (dispersion)
sur une plage définie de réglage du couple et sur un nombre défini de cycles de fonctionnement pour
les outils d’assemblage à moteur entrant dans son domaine d’application. La présente annexe fournit
une méthode normalisée d’évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil. Elle peut être
utilisée pour établir les caractéristiques de fonctionnement d’un outil éprouvette donné ou d’un type
d’outil particulier.
La méthode d’évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil donnée ici est destinée à
fournir une description codifiée et concise des caractéristiques de fonctionnement des outils à moteur
utilisés pour les éléments de fixation filetés. Elle est destinée à permettre aux fabricants de déclarer
les caractéristiques de fonctionnement dans un format normalisé et à fournir aux utilisateurs des
informations utiles au choix des outils pour des applications particulières.
L’évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil doit comprendre trois parties. La première
partie doit indiquer la plage de réglage du couple correspondant à l’évaluation des caractéristiques de
fonctionnement, la deuxième partie doit indiquer la classe de performance de la dispersion du couple
telle que donnée en G.3 et la troisième partie doit indiquer le nombre de cycles de fonctionnement pour
lequel l’évaluation est attribuée. Chaque partie doit être séparée par une barre oblique (/). Voir G.5
pour un exemple d’évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil.

G.2 Plage définie de réglage du couple


Comme spécifié à l’Article 6 et en 9.3, les caractéristiques de fonctionnement de l’outil peuvent être
définies sur tout ou partie de la plage de réglage du couple de l’outil. La première partie de l’évaluation
des caractéristiques de fonctionnement de l’outil doit donner la limite supérieure suivie de la limite
inférieure de la plage définie de réglage du couple. Les deux valeurs de couple doivent être séparées par
un trait d’union (par exemple 50-25). Dans le cas où la caractéristique de l’outil est donnée pour une
seule valeur de couple, cette valeur doit être indiquée.

G.3 Classe de performance de la dispersion du couple


Le Tableau G.1 donne les classes de performance de la dispersion du couple qui doivent être utilisées
pour estimer les caractéristiques de fonctionnement de l’outil. La classe de performance doit être
utilisée comme deuxième partie de l’évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil, après
la plage définie de réglage du couple.

42  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Tableau G.1 — Classes de dispersion du couple


Pourcentage de la dis-
Classe de performance de la persion combinée de
dispersion du couple la valeur du couple
%
A ≤5
B >5 et ≤ 10
C >10 et ≤ 15
D >15 et ≤ 20
E >20 et ≤ 25
F >25

G.4 Nombre défini de cycles de fonctionnement


Comme spécifié à l’Article 7 et en 9.4, les caractéristiques de fonctionnement de l’outil peuvent
être définies sur un nombre de cycles de fonctionnement. La troisième partie de l’évaluation des
caractéristiques de fonctionnement de l’outil doit indiquer le nombre défini de cycles de fonctionnement
en milliers, suivi de la lettre K, suivi du nombre d’interventions de service, comme indiqué par le
fabricant, pendant les cycles de fonctionnement (par exemple 500k4).

G.5 Exemple d’évaluation des caractéristiques de fonctionnement de l’outil


Des exemples d’évaluation complète des caractéristiques de fonctionnement d’un outil sont donnés ci-
dessous.
EXEMPLE 1 Évaluation des caractéristiques de fonctionnement pour un unique niveau de couple: 50/B/0.

Signification:

— pour une utilisation à un niveau de couple de 50 N·m,

— la dispersion prévisible du couple sur un éventail pratique d’assemblages peut être estimée entre 5  % et
10 %, et

— sans cycle de fonctionnement normalisé comme défini à l’Article 7.

EXEMPLE 2 Évaluation des caractéristiques de fonctionnement pour une plage de réglage du couple:
50-25/B/0.

Signification:

— pour une utilisation sur une plage de réglage du couple entre 50 N·m et 25 N·m,

— la dispersion prévisible du couple sur un éventail pratique d’assemblages peut être estimée entre 5  % et
10 %, et

— sans cycle de fonctionnement normalisé comme défini à l’Article 7.

EXEMPLE 3 Évaluation des caractéristiques de fonctionnement pour un unique niveau de couple: 50/B/250K2.

Signification:

— pour une utilisation à un niveau de couple de 50 N·m,

— la dispersion prévisible du couple sur un éventail pratique d’assemblages peut être estimée entre 5  % et
10 %, et

— sur 250 000 cycles de fonctionnement normalisés, tel que défini à l’Article 7, et avec deux interventions de
service.

© ISO 2017 – Tous droits réservés  43


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


EXEMPLE 4 Évaluation des caractéristiques de fonctionnement pour une plage de réglage du couple:
50-25/C/500K4.

Signification:

— pour une utilisation sur une plage de réglage du couple entre 50 N·m et 25 N·m,

— la dispersion prévisible du couple sur un éventail pratique d’assemblages peut être estimée entre 10 % et
15 %, et

— sur 500 000 cycles de fonctionnement normalisés, tel que défini à l’Article 7, et avec quatre interventions de
service.

44  © ISO 2017 – Tous droits réservés


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


Bibliographie

[1] ISO 2787, Machines pneumatiques rotatives, percutantes et roto-percutantes — Essais de


fonctionnement
[2] ISO 3534-1, Statistique — Vocabulaire et symboles — Partie 1: Termes statistiques généraux et
termes utilisés en calcul des probabilités
[3] ISO 3857-3, Compresseurs, outils et machines pneumatiques — Vocabulaire — Partie 3: Outils et
machines pneumatiques
[4] ISO 5391, Machines portatives pneumatiques et machines pneumatiques — Vocabulaire
[5] ISO 5941, Compresseurs, outils et machines pneumatiques — Pressions préférentielles
[6] ISO 14253-1, Spécification géométrique des produits (GPS) — Vérification par la mesure des pièces
et des équipements de mesure — Partie 1: Règles de décision pour prouver la conformité ou la non-
conformité à la spécification
[7] ISO 80000-1, Grandeurs et unités — Partie 1: Généralités
[8] Band VDA 5, Prüfprozesseignung — Prüfmittel, Prüfprozesse und Messunsicherheiten, 2003
[9] IATF 16949, MSA — Measurement Systems Analysis

© ISO 2017 – Tous droits réservés  45


Date livraison : jeudi 26 avril 2018 14:07:53
Client : EURL CENTRE EXPERTISE
ISO 5393:2017(F)


ICS 25.140.10
Prix basé sur 43 pages

© ISO 2017 – Tous droits réservés 

Vous aimerez peut-être aussi