Vous êtes sur la page 1sur 27

ISET NABEUL 2015/2016

Chapitre I : Présentation du projet

I. Introduction :

Dans le cadre de formation de technicien supérieur en génie civil, option


bâtiment, on vient d’étudier ce projet, il consiste à étudier un immeuble Red-
chaussée avec sous-sol et 3 étage situé à la cité à l’Avenue Habib Thamer
Nabeul

II. Présentation de bureau d’étude :

Le Bureau d’étude LAKHAL AYED HEDI s’occupe de :

-calcul B.A.,

-avec les suivies des chantiers ;

III. Déroulement du travail de projet de B.A. :

-plan d’architecture : exécute par l’architecture suivant les données


préliminaires voulues par le propriétaire.

-détermination de la structure du projet (poutres, poteaux …).

-plan de fondation avec les détails (longrines, semelles, tableau des


poteaux, tableau des poutres..).

-plan de coffrage avec les détails (raidisseurs, nervures, poutres…).

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 1


ISET NABEUL PROJET DE FIN D’ETUDES

Chapitre II : Etude architecturale


Niveau Surface couverte

Sous sol 121.98m²

RDC 124.86m²

ére
1 ETAGE 124.86m²

émé
2 ETAGE 124.86m²

émé
3 ETAGE 121.98m²

I. Conception
Compte tenu de cahier des charges nous avons proposé une
conception composée des différents éléments cités et qui couvrent
les surfaces couvertes totales par niveau comme suit :

II. Le choix de l’implantation :

 L’orientation des différents éléments de la construction du


bâtiment par rapport ausoleil, si on veut utiliser les effets bien
faisant du soleil et au contraire se préserver contre une chaleur
excessive qu’influe considérablement sur l’utilisation.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 2


 Le choix des matériaux à une importance considérable sur le
confort et le coût du bâtiment.

 La liaison entre les différents éléments du projet entre dans sa


bonne exploitation

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 3


Chapitre III : Etude structurale

I. Conception structurale :

La réalisation de tout projet doit passer par une première étape : la conception,
qui consiste à choisir le type de structure à adopter tel que : poteaux, poutre,
type de plancher en tenant compte de plusieurs contraintes (techniques,
fonctionnelles, esthétiques, et économiques) aux quelles il faut trouver les
meilleures solutions.

II. Choix de la conception structurale :

Le choix d’une conception structurale pour une construction donnée doit


respecter :

 La nature du terrain et les caractéristiques du sol.

 Les plans d’architecture.


 Le choix de type de fondation : semelles isolées, semelles filantes.

 Le choix de type de plancher : à poutrelles préfabriqués ou nervurés en


corps creux ou dalles pleines.
 L’emplacement des éléments de structure : poteaux, poutres, raidisseurs.

 L’influence des constructions et des voies avoisinantes.

1.Implantation des poteaux

Les poteaux supportent les charges verticales. Ils sont des éléments porteurs
verticaux avec armature incorporée. Ce sont les points d'appui et les éléments porteurs de
l’ossature et transmettent des charges concentrées à leurs fondations. Ils Travaillent
surtout en compression, mais ils doivent également supporter des efforts horizontaux et
obliques, donc de travailler en flexion, c'est pourquoi, l'armature est composée de barres

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 4


longitudinales et des cadres et éventuellement des étriers en armature
transversale.

L’implantation des poteaux consiste à :

 Respecter le plan d’architecture.


La superposition entre les
 différents étages.
Avoir une conception en minimisant le nombre des
 économique poteaux.
Pour notre projet on a essayé de minimiser les poteaux
naissants.

2. Choix des poutres :

La poutre est un élément porteur horizontal et linéaire faisant partie de


l’ossature d'un plancher de bâtiment qui relie les poteaux. Dans la phase du
conception, les poutres sont choisis de telle sorte que :

 Leur sens est au maximum dans l’alignement des cloisons pour


éviter les

retombées visibles dans les locaux qui influent sur l’aspect


esthétique.

 Des poutres reposent sur d’autres afin de minimiser le nombre


des poteaux à l’intérieur des locaux.

 Utiliser des poutres continues car elles supportent les poteaux


naissants et en plus elles sont plus économiques que celles
isostatiques.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 5


3. Choix des raidisseure:

Le raidisseur est un élément horizontal qui supporte son poids


propre et lepoids des murs. Donc il ne supporte pas des charges
d’exploitation,c’est pour cela leur choix d’emplacement ne nuise pas
sur la structure.

4. choix des planchers nervurés :

La nervure est une poutre en T qui est destinée à supporter les charges
permanentes et d’exploitations avec son poids propre, dont elle les transmette
aux poutres. Le choix des dispositions des nervures dépend essentiellement
des longueurs des travées.

On a choisit pour notre conception : Plancher en corps creux (16 +5), Car
les longueurs maximales des travées sont inférieures à 4.70 m

5. choix des planchers en dalle pleine :

La dalle pleine est un type de plancher en béton armé .Elle est utilisée
dans les cas suivants :

 Charges et surcharges très importantes

 Portée importante

 Construction coupe feu

 Très bonne isolation phonique

On a choisit : une dalle continue au plancher du sous-sol d’épaisseur 20


cm.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 6


III. Plans du coffrage :

Les plans de coffrages du projet sont établis à une échelle de (1/100) à l’aide
du logiciel AUTOCAD et comportent :

 Fondation ; gros béton, semelles, longrines, chape.

 Un plancher haut RDC.

 Des planchers hauts de l’étage 1, 2,3

Lors de l’exécution de ces plans des coffrages on a choisit :

 Les nervures qui ont les plus courtes portées

 Les poutres continues au lieu que celles qui sont isostatiques.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 7


Chapitre IV : Hypothèses de calcul :
Cette partie nous permet de souligner selon les caractéristiques des matériaux,
la précision de la mise en œuvre des divers éléments de l’ouvrage, les différentes
hypothèses retenues pour le calcul.

On considère :

 Fissuration :
 Eléments en élévation : peu préjudiciable
 Sans reprise de bétonnage pour les divers éléments des planchers de la
superstructure.
 Avec reprise de bétonnage pour les cages d’escalier et d’ascenseur
(voile).
o Poteau sous-sol : peu-préjudiciable.
 Eléments en fondation : préjudiciable
o Si la nappe phréatique est élevé  Fissuration très préjudiciable.
 Enrobage :
 Eléments en élévation : 2.5 cm
 Eléments en fondation : 5 cm

 Pas de combinaison accidentelle


 Plus de la moitié de la charge sont appliquées après 90 jours
 Durée d’application des charges T > 24 heures
 Coefficient de flambement des poteaux : k=1
 Contrainte admissible du sol (étude géotechnique) : 2 bars
 Stabilité au feu :
 PH Sous-sol :
Eléments porteurs verticaux : CF =2 h.
Plancher : CF=2 h.
 PH des étages courants :
Eléments porteurs verticaux : CF =0 h.
Plancher : CF=0 h.

 Dimensionnement à l’E.L.U :

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 8


Les hypothèses à considérer pour la détermination des armatures à l’E.L.U sont :

 Les coefficients de pondération des charges permanentes et charges


d’exploitations sont respectivement égaux à 1.35 et 1.5.
0.85 × f c 28
 La contrainte admissible de compression du béton : f bc = .
θ ×1.5
 La contrainte admissible de traction dans les aciers longitudinaux est
égale :
f e 400
f ed = = =348 MPa
γ s 1.15
 Vérification à l’E.L.S :

Les hypothèses à considérer pour les vérifications des contraintes à l’E.L.S :

 Les coefficients de pondération des charges permanentes et des charges


d’exploitations sont respectivement égaux à 1.
 La contrainte admissible en compression de béton est égale à : σ´bc=0.6× f c28

1) Caractéristique du béton :

Le béton est un matériau composite fabriqué à base d’un mélange


proportionnellement convenable de granulats (sable, gravillon…), liants
(ciment, bitume…), d’eau et souvent d’adjuvants.

Le béton est un matériau de base pour la majorité des constructions, pour


cela on s’intéresse toujours à définir le dosage le plus adéquat et conforme au
projet mit en étude.

A partir du dosage du béton, on vise les trois objectifs suivants :

 Une bonne ouvrabilité associée pour les moyens de mise en œuvre du


chantier.
 Une bonne résistance mécanique à la compression.
 Une durabilité exacte qui est liée directement à l’état de milieu du projet
à étudier.

Les caractéristiques du béton utilisé sont les suivantes :

 Dosage du béton en ciment : 350 kg/m3


 Classe de ciment pour :
 Béton en élévation : CEMI 32.5 (CPA).
 Béton en fondation : ciment HRS (haute résistance aux sulfates).
 Résistance caractéristique du béton à la compression : f c28 =22 MPa.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 9


 Résistance caractéristique du béton à la traction :
f t 28=0.6+ 0.06 × f c28 =1.92 MPa.

 Module de déformation longitudinale instantanée du béton à 28 jours, pour les


charges dont la durée d’application est inférieure à 24 heures :

Ei 28=11000 × √3 f c 28=30822 MPa.

 Le module de déformation différée du béton à 28 jours, pour les charges de


longue durée :
EV =3700 × √3 f c28=10367 MPa
 Coefficient de prise en compte de la durée d’application de charges : θ=1
car la durée d’application de chargesT > 1.
 Coefficient de sécurité du béton γ b=1.5 car combinaison normale.

 Contrainte ultime (ELU) de compression :


0.85× f cj
f bu= =12.46 MPa.
θ× γ b

 Contrainte admissible de compression du béton à l’ELS :


σ´bc=0.6× f c28=13.2 MPa.

2) Caractéristique de l’acier :

C’est un alliage de fer carbone à faible pourcentage ayant comme objectif


l’absorption des efforts de traction, de cisaillement et de torsion.

Les caractéristiques de l’acier seront :

 Module d’élasticité longitudinale : E s=2 ×105 MPa


 Coefficient partiel de sécurité : γ s =1.15

Les armatures longitudinales utilisées sont des aciers à haute adhérence de nuance
FeE400 dont les caractéristiques sont les suivantes :

 Limite d’élasticité garantie : f e =400 MPa


 Coefficient de fissuration : ¿ 1.6
 Coefficient de scellement : s¿ 1.5
 Longueur de scellement : l s =40 ∅ avec ∅ le diamètre de la barre d’acier.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 10


Les armatures transversales utilisées sont des aciers ronds lisses de nuance
FeE215 dont la limite d’élasticité garantie : f e =215 MPa

Chapitre v:etude de quelque éléments

I_ Etude d’une poutre isostatique 24(22x45)


1_ Pré-dimensionnement :

5.20 m

soit h=45 cm 45cm

Donc la poutre 24 (22x45)

22 cm

2_ Evaluation des charges :

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 11


a . Charges permanentes :

G plancher : 625x 3/2=937.5Kg /m

poids propre du mur= 1.05x1000=1050Kg/m

Poids propre du poutre : 2500x 0.22 x 0.45=247.5 Kg /m

G total = G plancher + PP du poutre +poids du mur

= 937.5+247.5+1050

= 2235 daN /ml

b. Charges d’exploitation :

Q = 250 x3/2

= 375daN/ml

3_ Combinaison des charges :

Pu = 1.35 G + 1.5 Q

= 1.35 x(2235) + 1.5x (375)

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 12


DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 13
=3579.75da/ml

Ps= G + Q

=2235+375

= 2610 daN/ml

4_ Calcul des moments fléchissant:

Mu =pu*(l)²= 3579.75 *(5.20)²

8 8

=12099.55 daN.m

=0.120MN/m

Ms = ps*(l)² 2610*(5.20)²

8 8

= 8821.8 daN.m
=0.08MN/m

5_ Calcul des armatures longitudinales à l’ELU :

Mu = 0. 12 MN.m

Ms ; 0.08 MN.m

Mu =1.5 = γ

Ms

 Mu 0. 12

  0.26Mpa
b 0.22 x 0.405² x
u b d2f bu 12.46

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 14


μlimite=0.27>μbu =0.26

Section sans acier comprimé

α=1.25x (1-√ (1-2 μbu ) = 1.25x (1-(√ 1- (2x0.26))


=0.38

zb = d x (1-0.4x α) = 0.405x (1-(0.4x0.38)) =0.343 m

Aux= Mu ; Aux =0.121 = 10.05cm²

Zb*Fed 0.343*348

Choix des armatures:

9 HA12

9HA12(10.17cm²)

Vérification de non fragilité :

Amin = (0.23 ft28 xb0x d )/400

=(0.23 x1.92 x0.22x 0.405)/400


=0.98cm²
La condition est
Amin<Au vérifiée

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 15


6_calcule les armatures transversales à L'ELS

1=15bc/(15σ´bc+s)

=(15x13.2)/(15x13.2+348)

=0.36

Mrb=0.075<0.36

Zb=d(1-1/3))

Zb=0.4051-(0.36 /3))=0.285

A=Mu/(Zbxfed)

=0.08/(0.285x348)=8.06cm²

A=max (Au,As)=Au=10.05cm²

choix des armatures

9HA12(10.17cm²)

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 16


II_ Etude du poteau P3 de 1eme étage
1_ Descente de charge


Poids propre du poteau :

3éme 0.22x0.22x2500x3= 363 daN

Etage
Pp poutre=0.22x0.45x2500x(7.5/2)=928.12 daN

Q3=(5.7/2)x(5.2/2)x150=1111.5
daN

R=0.22x 0.21x 2500 x( 5.2/2)=300.3 daN

P dalle=584x(5.7/2)x(5.2/2)=4327.44 daN

Acrotére
=250x(5.7/2+2.6)=1362.5 daN

G3=7281.36daN


2éme Poids propre du poteau :

Etage 0.220.22x2500x3= 363 daN

Poutre=0.22x0.45x2500x(7.5
/2)=928.12daN

Raidisseur=0.22x0.45x2500x
(5.2/2)=643.5daN

Pdalle=625x(3/2x5.2/2)=243
7.5daN

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 17


Pp mur 1050x(1.5+2.6)=4305daN Q2= 2086.5 daN
G2=15998.48daN


Poids propre du poteau :

0.22x0.22x2500x3 = 363 daN

Poutre=0.22x0.45x2500x(5.2/2)
=643.5daN

Raidisseure=0.22x0.21x2500x(3/2
1éme )=173.25daN Q=3061.5daN

P dalle=625x(3/2x5.2/2)=2437.5daN

Etage Pp mur=1050x(1.5+2.6)=4305daN

G=23880.73daN

2_ calcule de ferraillage

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 18


Nomenclature Symbole et 3er étage 2er étage
équation 1er étage
Effort normal (KN) Nu=1.35g+1.5q 11497.08 24724.7 36831.23
Aire de la section de B=axb 0.22*0.2 0.3*0.3= 0.3*0.3=0
béton (m²) 2= 0.09 .09
0.0484
Longueur de L0 3 3 3
poteau(m)
Coefficient de Α 1 1 1
flambement de
poteau
Longueur de poteau l f =α*L0 3 3 3
après flambement
Section de béton Br = (a-2)*(b-2) 0.04 0.09 0.09
réduit (m²) si 50 ≤ λ ≤70

Elancement l f∗2 √ 3 47.24 34.64 34.64


λ=
a
α Coefficient de 0 . 85
correction 1+0 .2*( λ /35) ² 0.84 0.84 0.84

Correction de α α 0.62 0.62 0.62


1.1
Coefficient partielle γb 1.5 1.5 1.5
de sécurité pour le
béton
Résistance du béton f c 28 12.46 12.46 12.46
a la compression f bu=0 . 85
θ×γ b
(MPa)
Section des aciers A= -13.44 -26.73 -21.83
longitudinaux (cm²) Nu Br* f c 28 γ s
( − )
α 0 .9×γ b F e

Amin =max 4∗U


Section des aciers 3.52 4.8 4.8
longitudinaux 0.2 %B {
minimaux (cm²)
Section des aciers 4HA12 4HA14 4HA14
longitudinaux réels 4.52cm² 6.16cm² 6.16cm²
(cm²)
Diamètres des Фl
armatures Фt ≤ 6 6 6
3
transversales (mm)
Espacement de 40 cm
zone courante (cm)
{
st =min a+10 cm
15Ф l min
18 18 18

Longueur de l r =0.6*40 ∅ 28.8 28.8 28.8

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 19


recouvrement (cm)
Espacement de lr 9.6cm 9.6cm 9.6cm
st =
zone de 3
recouvrement (cm)

Chapitre VI: Formation arche


DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 20
. I_ présentation du logiciel
le logiciel graitec (( arche))
Depuis sa sortie commerciale en 1993, Arche s'est imposé comme le logiciel de

référence pour la conception et le dessin des bâtiments en béton armé. A

partir d'un modèle 3D de bâtiment composé de dalles, poutres, poteaux, voiles

et fondations, Arche analyse la stabilité globale de l'ouvrage et produit

automatiquement tous les plans de ferraillage.

Grâce au partenariat avec KP1, Arche intègre désormais un module de calcul de

poutre précontrainte. Il permet ainsi de comparer facilement la solution béton

armé / béton précontraint.

II_ Utilisation du module Arche Poutre

1_ Informations générale
-les types des planchers utilisés en Tunisie : (voire annexe)

Types de planchers 16+5 19+6 25+5 30+5

Charges permanant Hourdis


G(Kg/m²)
625 680 760 820

Simple(Kg/m²) GEP préfabriqué

640 685 760 820


Identique identique

Jumelé(KG/m²) GEP préfabriqué

655 725 810 880

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 21


G(Kg/m²) Alvéole

645 730
(épaisseur=20cm) (épaisseur=25cm)

- N.B :
 Plancher Hourdis : C.C28 :H16+Plâtrière+5 : G=725 Kg/m²
 Plancher Hourdis : C.C32 :H19+Plâtrière+6 : G=725 Kg/m²
 Dalle Alvéole : épaisseur 15 cm : -40 Kg/m² par rapport au
plancher 16+5 Hourdis
 Plancher GEP : 30+7 : +60Kg/m² par rapport au plancher
30+5(GEP)
 Hauteur de la Nervure :

Types de 16+5 19+6 23+5 25+5 26+6 30+5


planchers

Long-Nue Hourdis-Habitations
L(m)
4,80 5,62 5,90 6,40 6,55 7,02
Iso.
Ferr.
2T12 2T12 1T14+1T12 2T14 2T14 2T14

C .2tr-sym 5,25 6,25 6,55 6,70 7,20 7,60

N.B:
 Lnu=5,90 m on peut utiliser un plancher de 25 avec des poutres en L de 15
cm de chaque coté si la poutre est supérieur a 1,5 m (15 cm*10).
- Choix de type de plancher :
Le choix de type de plancher se fait selon la porter de la nervure comme il est
indiqué dans le tableau, puis on fait la vérification du choix en utilisant arche
poutre ( la flèche de la nervure ne doit pas dépasser 1 cm )
2_ Traitement d'un exemple sur le logiciel arche  :
Exemple1 : poutre isostatique
On va traiter le cas d’un poutre de porté L=5.2 m

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 22


2) vérification du choix sur arche poutre
Entrer les démentions de la nervure.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 23


 Hypothèse/condition/poids propre :
cocher prise en compte du poids propre

Hypothèse /B.A :

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 24


2-2) introduire les charges

Voir la flèche ALT/6 

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 25


La flèche de béton= 0.693< Flim=1.020 condition verifié
Ferraillage

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 26


CONCLUSION :

Ce stage me pare une excellente formation pour les étudiants pour se


préparer pour les bureaux d’études est entrer dans la vie professionnelle.

Au terme de ce stage, je me suis persuadé que le travail d’un étudiant ne


s’arrête pas au niveau du choix judicieux des éléments porteurs de la structure
mais aussi répondre à certaines critères à savoir :

• Assurer une meilleure fonctionnalité de la construction

• Prendre en compte pendant l’étude le facteur économie

• Trouver des solutions adéquates pour la conception en respectant les


exigences architecturales

Espérons, que ce travail soit à la hauteur des ambitions de tous ceux qui
m’on fait confiance et qui m’on consacré leurs temps pour me fournir les
conseils et meilleurs conditions de travail.

DEPARTEMENT GENIE CIVIL Page 27