Vous êtes sur la page 1sur 7

Rapport de stage

Introduction

Depuis plusieurs siècles

La humanité a découverture l existence de nombreuse différentes substance


utile dans son entourage qui extraire soit par la méthode a ciel ouvert ou par
la méthode souterraine

Pendant le stage pratique nous déduire que pour le gisement de calcaire pour
agrégat de BEN AZZOUZ dont l’utilisation au niveau du secteur habitat
constriction est très important l’action parmi de nous remarque plusieurs
problème parmi les plus important :

Hors gabarie

Mauvaise organisation

Utilisation du matériel pas rationnel

Condition de travail difficile

Situation géographique

Le carrière de BEN- AZZOUZ et part du nord de l’Algérie situe a 510kmde la


capitale et s’étend sur une superficie de 4137,24 km2

Elle est limitrophe par les wilayas suivantes:

-la wilaya de Jijel a l'Ouest

Annaba a l'Est.

Guelma.et Constantine ou Sud

Le gisement de djebel AZZABA se situe a 48 km ou Sud- Est de la wilaya de

Skikda et 8km ou Sud Ouest de la commune BEN-AZZOUZ


Historique

L’unité carier géante du BEN AZZOUZ a' été réalisé dans la cadre du
plan de développement de la société nationale des matériaux de
construction "S M C" transférée a l'entreprise nationale des granulats "E N G"
par décret 86-271 du 4 novembre 1986.

 Date de démarrage du projet 1976.


 Date d’entrer en production 1979.
COMPOSITION MINERALOGIQUE

La géologie locale de gisement de la carrière de BEN-AZZOUZ est constituée de deux

étage

• Formation carbonatée de Lias

• Formation schisteuse de Crétacé supérieur

La formation carbonatée du Lias. Dans la carrière, cette formation se divise


en deux assises - Assise dolomitique (Jli ) et assise de calcaires(Jb).

L’assise dolomitique (Jli) à la base qui affleure le long de Taxe de la carrière


à Tissus de l'avancement de l'exploitation vers le niveau 220m. L'assise est
représentée par des dolomies rosaires à inter lites plus tendres et argileux,
d'épaisseurs millimétriques à centimétriques. Dans la zone orientale de la carrière,
les dolomies montrent une forte fissuration, caverneuse, brèchification à éléments
millimétriques et à ciment argileux. Cette zone montre généralement une couleur
jaunâtre. La formation schisteuse du Crétacé inférieur :
De couleur gris sombre et selon les relations avec les la formations carbonatées
liasiques dans la proximité de la carrière, les schistes montrent deux positions
distinctes:

Au NE de la carrière les schistes (Cil) sont chevauchées par la formation carbonatée, et


au SW ces schistes (Ci2) montrent une répartition réduite à très faible épaisseur et
reposent en concordances sur cette formation carbonatée.

Substance utile

La substance utile est constituée par des calcaires liasiques dont la


puissance réelle dépasse 200m. Les couches sont inclinées vers le SW sous un
angle de

20 à 30° vers le SW, Une grande partie de la série utile était dénudée par
l'érosion Actuellement, il ne reste que la partie sud.

Caractéristique chimique du gisement

Valeurs Composition chimique


CAO MgO insoluble P.F
Mini 27.38 0.10 0.15 25.39
Maxi 55.60 20.18 41.10 48.01
Moyenne 48.43 4.32 2.88 48.93

Caractéristique physique et mécanique

Poids volumique 2.66 t/m3

Poids spécifique 2.74 t/m3

Absorption d’eau 0.77 %

Porosité 3.17
Coefficient d’usure 22.68

Broyabilité 16.35

Résistance à la compression est : 150 N/mm2

Resistance a la traction : 161 N/mm2

Estimation des réserves 

Les paramètres 

Au cours de l’estimation des réserves on a pris en considération les


paramètres suivant :

Niveau de base d’exploitation 120m.

Largeur minimum du fond de la carrière 100m.

Puissance maximum de la découverture 20m.

L’estimation des réserves a été effectuée à l’aide d’une méthode dite coupe
géologique

Que nous considérons rationnelle pour le type de gisement.

- Les pertes d’exploitation sont estimées à 3%.

- Les pertes totales sont estimées à 23%.

La capacité annuelle de la carrière sera :

Pc =1300000t/an.

Le régime de travail  :

Le nombre de jours ouvrable par an : 350jours

Le nombre de postes par jour : 2 postes.

La durée d’un poste : 8heures.

Ouverture de gisement
Vue les conditions naturelles du gisement Si Messaoud de la carrière géante de

Ben- Azzouz à relief montagneux, l’accès menant au (Niveau 285), a été fait
par creusement d’une demi-tranchée au moyen des travaux de forage et de
tir. Le déplacement des roches s’est effectué au moyen d’un  Bulldozer  du
type Komatsu

Demi tranchée d’accès caractérise par les paramètres suivant ;

 Sa longueur LTR= 2500m.


 Sa largueur (dans la carrière de BEN-AZZOUZ la circulation se fait
a double sens . sa largeur aller jusqu’a 10m ; mais n’est pas
respecte sur tout dans les virages .

Méthode d’exploitation

Le gisement de Si Messaoud de Ben Azzouz est constitué par des calcaires

liasiques (Nom du jurassique inférieur) dont la puissance réelle dépasse


200m. Les couches sont affectées d’un pendage de 20°, 30° à 35° vers le sud-
ouest.

L’épaisseur de la couverture (maximale) atteint 22m. Le gisement est à relief


montagneux, il est très accidenté, la dénivellation entre la crête (sommet) et
le niveau de l’exploitation est de 130m. Dans ces conditions l’exploitation se
fait par des gradins successifs du haut vers le bas par la méthode de fonçage
selon l’académicien ** RJEVSKY**.

Paramètre de la méthode d’exploitation

Hauteur des gradins  ;d’après les paramètres de l’excavateur et de la stabilité


des roche (calcaire liasique ) .l’organisation de travail. L’exploitation se fait
par des gradins de 14m de hauteur parce que on remarque un taux de
fissuration et de faible d’origine tectonique élevé surtout dans certain partie
de gisement

 L’angle du talus du gradin : est prise on fonction de nature et la dureté


du roche extraire, a la carrière de BEN-AZZOUZ α=75° α=85°

Conclusion

Après les analyses et observations effectuées à la carrière de Ben Azzouz, on a

Constaté un dysfonctionnement dans les processus de forage et de tir à


savoir :

 une mauvaise fragmentation des roches 


 une formation de pieds de gradins
L’étude géologique du terrain de la carrière de Ben-Azzouz a montré
l’existence d’une
forte fissuration naturelle qui représente le principal facteur influent
considérablement sur les résultats du tir. Certes des études ont montrés qu’il
n’existe pas de loi précise gérant les travaux de forage et tir qui permet
d’avoir un taux de hors-gabarits égal à zéro mais cependant une combinaison
de plusieurs méthodes permet de réduire ce taux jusqu’à des valeurs
admissibles.

Pour remédier à ces différents problèmes, nous avons procédé à l’étude, des
principaux facteurs influant sur la qualité de la fragmentation des roches tels
que :

- la consommation spécifique de l’explosif 

- l’inclinaison du sondage 

- la construction de la charge à l’intérieur du trou 


- tir en milieu serré (l’utilisation de micro-retards) 

- mode d’initiation des charges