Vous êtes sur la page 1sur 5

Reliability analysis of transmission lines protection

systems of the SONELGAZ power system


Analyse la fiabilité des systèmes de protections des
lignes électriques haute tension du réseau de
SONELGAZ
Fethi Boussaadia
Department of Electrical engineering,
Setif 1 University,setif, Algeria
fboussadia@hotmail.com

Abstract— Protection devices for electricity transmission exacte et fiable à un effet décisif sur la sécurité
networks are installed with the aims of protection of equipment d'exploitation des réseaux et d'installations électriques.
and people and ensuring continued supply of energy. Their Nous allons procéder dans ce qui suit à l’analyse de
malfunctions can have serious consequences such as: risk for fonctionnement des systèmes de protections des lignes
people, destruction of substations, loss of production, électriques haute tension du réseau de transport de
significant financial losses. It is therefore essential that they l’électricité de l’Algérie.
meet high requirements for reliability, availability and
security. This paper provides an overview of the reliability of II. ANALYSE DE QUELQUES INCIDENTS LINES HT
Algerian’s electricity transmission network, and its evaluation
that is linked with the protection system of transmission lines. D’après les statistiques données par les structures
For the assessment of the reliability, the characteristics of high techniques de GRTE (SONELGAZ), plusieurs incidents ont
voltage transmission lines protection are presented, along with été enregistrés suite à la défaillance des systèmes de
the peculiarities in coordination and device selectivity protection des lignes électriques haute tension en Algérie.
adjustments. En 2011 un incident important mal éliminer par les
Keywords— protection system, transmission line, distance systèmes de protections a été enregistré poste 60/30 kV de
relay, short circuit, reliability, availability. REGHAIA. L’incident, qui a été déclenché suite au
Résumé — Les équipements de protection des réseaux de déclenchement de la ligne 60 kV ALGER EST-REGHAIA
transport de l’électricité assurent une fonction de sûreté au poste ALGER EST par protection de secours à maximum
primordiale. Ils doivent garantir la protection des matériels et de courant. Ce déclenchement est causé par la rupture du
des personnes tout en assurant la disponibilité de l’énergie. conducteur de la phase 0 au niveau du pylône N°19, le
Leurs dysfonctionnements peuvent avoir des conséquences conducteur rompu touchant le sol coté REGHAIA comme le
graves : risque pour les personnes, destruction de postes montre le schéma suivant :
électriques, perte de production, pertes financières
importantes. Il est donc essentiel qu’ils répondent à de hautes
exigences de fiabilité, disponibilité et sécurité. Dans cet article
on va analyser le plan de protections des lignes électriques
haute tension du réseau de transport de l’électricité de
l’Algérie.
Mots clés –système de protection, ligne électrique, relais de
distance, court-circuit, fiabilité, disponibilité.

I. INTRODUCTION
Fig. 1. Schéma illustrant la ligne avec le conducteur phase 0 coupé
Les lignes électriques de transport de l’électricité
occupent une place importante dans les réseaux électriques Après le renvoi positif de l’exploitant, Le poste de
par leurs fonctions et par leur poids. Leur rôle consiste à REGHAIA est à ce moment-là alimenté par le poste
acheminer l’électricité des centrales de production vers les ALGER EST en biphasé 4 - 8. La réalimentation des deux
réseaux de distribution. En effet, le développement du transformateurs 60/30 kV côté 60 kV par deux phases
réseau Algérien conduit à l’augmentation des puissances de seulement a entraîné la circulation de courants de défaut sur
courts circuits sur les lignes électriques hautes tension. les phases 0,4 et 8 des deux transformateurs 60/30 kV du
L’exploitation sécurisé de ces lignes nécessite des systèmes poste de REGHAIA comme suit :
de protection de haut niveau de fiabilité. L'emploi de
dispositifs de protection adaptés, fonctionnant de manière

978-1-7281-1823-9/19/$31.00 ©2019 IEEE


Ce défaut qui n’a pas été éliminé par les systèmes de
protections de la ligne a conduit à l’alimentation du
transformateur de la cabine mobile de MARCOUNA et les
deux transformateurs du PS ARRIS par deux phases
seulement pendant une durée d’une semaine. Le
fonctionnement du transformateur de la cabine mobile en
régime de déséquilibre a provoqué une dégradation
importante de celui-ci (Figure 5).

Fig. 2. Circulation du courant de défaut lors de la coupure de la phase 0

En effet, ce courant homopolaire traverse les


enroulements primaires des deux transformateurs mais ne
peut s’évacuer par le neutre 60 kV car au secondaire des
transformateurs, il n’y a pas de possibilité pour le courant
homopolaire de circuler à travers le neutre 30 kV (départs
30 kV ouverts).
Ce courant de défaut a entrainé des échauffements
importants des transformateurs et qui a provoqué(Figure 3) : Fig. 4. Schéma illustrant la ligne avec le conducteur phase 0 coupé
coté ARRIS
- Dilatation des cuves
-Destruction des joints des cuves et fusion de quelques
boulons .Ceci a entraîné l’éjection de l’huile.
-Dégagement de fumée dû à la peinture calcinée des
cuves notamment sur TR2 .

Fig. 5. Avarie du transformateur de puissance de la cabine mobile


MECOUNA

Les incidents cités précédemment ont eu pour


conséquence des avaries matérielles importantes et qui ont
eu un impact négative sur la qualité de service et l’image de
Fig. 3. Avarie des transformateurs de puissance au poste REGHAIA SONELGAZ. Les analyses effectuées par les services
Etant donné l’emplacement du défaut monophasé 0-terre techniques de SONELGAZ ont montré que défaillances des
sur la ligne 60 kV à hauteur du pylône N°19 : systèmes de protection sont la cause principale de ces
- la protection de distance au poste ALGER EST ne pouvait incidents.
le percevoir (hors de portée de démarrage). Les systèmes de protection ont donc une forte incidence
- la protection à maximum de courant du départ 60 kV à sur la sureté de fonctionnement des lignes électriques, car ils
ALGER EST n’a pas déclenché après la réalimentation du doivent éliminer au plus vite un défaut pour protéger les
poste de REGHAIA parce que le seuil de 720 A n’est pas personnes et les biens contre ses conséquences (accident
atteint. corporel, dégât matériel). Pour garantir au mieux la sûreté
- la protection complémentaire PSW à puissance résiduelle des lignes électriques, la fiabilité et la disponibilité des
ne réagit pas étant donné l’éloignement du défaut systèmes de protections doivent être maîtrisées. Dans ce qui
(apparition d’une faible tension homopolaire au poste suit nous procédons à l’analyse de fonctionnement des relais
ALGER EST). de distance qui representent la protection principale des
lignes haute tension.
- Les protections max I courant côté 60 kV sur les
transformateurs n’ont pas déclenché car le seuil de courant
n’est pas atteint. III. PRESENTATION DES SYSTEMES DE PROTECTION DES LINES
Un autre incident similaire a été enregistré le 23/01/ ELECTRIQUES HAUTE TENSION
2010 au niveau de la cabine mobile 60/30 kV 20MVA de Un équipement de protection a pour principales missions
MARCOUNA et qui a provoqué la calcination du TR 60/30 la détection des défauts du réseau par surveillance de divers
kV 20 MVA de la cabine mobile. La cause principale de cet paramètres (courant, tension...) et l’émission de l’ordre
incident est la chute du conducteur phase 0 du coté d’ouverture au disjoncteur en cas de situation anormale. Un
MARCOUNA et ARRIS de la ligne 60kV BATNA-ARRIS. système de protection peut être défini comme étant un
ensemble de dispositifs plus ou moins complexe dont le rôle
est la mise hors tension immédiate d’un organe ou élément
de réseau quand celui-ci devient le siège d’un défaut
électrique [2].
Un système de protection est constitué :
- Organes de détection et de décision (organe de mesure ou
chaîne de mesure, organe de comparaison et organe de
décision)
Fig.8. réglage des zones de mesure
-Organe d’intervention -Protection complémentaire:
Cette protection de terre directionnelle est destinée à
jouer le rôle de protection complémentaire de la protection
principale pour les défauts résistants à laquelle la protection
principale de distance demeure insensible.
Mais elle ne doit pas gêner le fonctionnement normal de
la protection de distance. Son fonctionnement est retardé
non seulement par sa caractéristique à temps inverse mais
encore par une mise sous tension retardée de l’élément
directionnel.
Fig. 6. Principe de fonctionnement d’une protection - Protection de secours à maximum de courant:
Son rôle est d’assurer en premier lieu le secours des
A. Principe de réglage des protections d’une ligne protections principales et les protections complémentaires
électrique haute tension contre les courts-circuits de nature quelconque mais aussi de
Dans les réseaux de transport d’énergie électrique, les déclencher les surcharges inadmissibles sur la ligne.
lignes électriques sont protégées par les dispositifs de Le temps d’action de cette protection est choisi compte
protections suivants :protection de distance,protection tenu des temporisations des protections à minimum de
complèmentaire et protection de secours[3] . courant des lignes et de transformateur environnant pour
assurer une bonne sélectivité de fonctionnement.

IV. ANALYSE DE FONCTIONNEMENT DES SYSTEMES DE


PROTECTION
Comme nous avons vu précédemment un système de
protection est un élément très déterminant vis à vis de la
sûreté d’une installation électrique et qu’il peut être jugé
défaillant suite à un manque de fonctionnement qu’un
fonctionnement non désiré. Dans cette section nous
procédons à l’analyse des systèmes de protections des lignes
haute tension lors des défauts monophasés. Plusieurs cas de
Fig.7. Protections d’une ligne électrique haute tension défauts à la terre sont considérés :
- Défaut monophasé franc simple
-Protection principale de distance
- Défaut monophasé résistant
Cette protection exploite le principe de la baisse importante
d’impédance d’un élément lorsqu’il est en court-circuit. Le - Défaut rupture conducteur
principe est consiste à mesurer l'impédance d'une ligne 1èr cas : défaut monophasé franc permanent
jusqu'à l'emplacement du défaut. En effet , l’impédance Nous supposons qu’un défaut monophasé simple affecte
d’une ligne est directement proportionnelle à sa longueur. une ligne haute tension en antenne ( Figure.6).
En l’absence d’un défaut c’est l’impédance de service Z
(identique pour les trois phases en régime équilibré) qui est
considérée .En cas de défaut , La mesure d'impédance de
défaut dépend de l'amplitude du courant de défaut détecté
par l'équipement, ainsi que de la tension au point de relais.
Cela permet à l'équipement de protection de distance de
déclencher de façon sélective en fonction de l'emplacement
du défaut sur la ligne.
Pour éviter que la protection ne réagisse sur un défaut situé
sur un tronçon hors de sa surveillance on adapte une
caractéristique temps-distance. Généralement on divise la
ligne électrique en trois zones de mesure :
Fig. 9. Circulation du courant de défaut lors d’un défaut monophasé franc
-La première zone X1 couvre 80% de la ligne.
-La deuxième zone X2 couvre 120% de la ligne. Ce défaut normalement sera éliminé par le relais de distance
-La troisième zone X3 couvre 140% de la ligne. installée en début de la ligne haute tension. L’élimination de
ce défaut est faite par les cycles Déclenchement-
Réenclenchement- Déclenchement(DRD).

2éme cas : défaut monophasé résistant


Nous supposons ici qu’un défaut monophasé résistant
affecte une ligne haute tension en antenne (Figure.6).

Fig. 12. Circulation du courant de défaut lors d’une rupture de conducteur


coté source sans contact avec la terre
Ce défaut normalement sera éliminé soit par la protection
complémentaire installée en début de la ligne haute tension
soit par la protection rupture conducteur intégrée à la
protection de distance. Le principe de cette protection est
Fig. 10. Circulation du courant de défaut lors d’un défaut monophasé basée sur la détection de la présence de la composante
résistant inverse du courant.

Ce défaut normalement sera éliminé par la protection ii)Rupture conducteur coté charge ( poste HT/MT)
complémentaire installée en début de la ligne haute tension. Pour ce cas il existe deux possibilités :
L’élimination de ce défaut est faite par un seul cycle -Rupture conducteur avec contact avec la terre
déclenchement définitif (DT). -Rupture conducteur sans contact avec la terre

3éme cas : défaut rupture conducteur Rupture conducteur avec contact avec la terre

Deux cas sont présents à savoir :


- Rupture conducteur coté Source( poste THT/HT) ;
- Rupture conducteur coté charge (poste HT/MT).

i) Rupture conducteur coté Source ( poste THT/HT)


Pour ce cas il existe deux possibilités :
- Rupture conducteur avec contact avec la terre
- Rupture conducteur sans contact avec la terre

-Rupture conducteur avec contact avec la terre


Ce défaut normalement sera éliminé par le relais de distance
installée en début de la ligne haute tension. L’élimination de Fig. 13. Circulation du courant de défaut lors d’une rupture de conducteur
coté charge avec contact à la terre
ce défaut est faite par les cycles Déclenchement-
Réenclenchement- Déclenchement(DRD).
Dans ce cas, le courant homopolaire ne peut s’évacuer vers
le neutre du poste source mais traverse les enroulements
primaires des deux transformateurs HT/MT. C’est-à-dire il
n’existe pas un chemin de retour vers la source pour le
courant de défaut. Et comme résultat, les protections
installées au niveau de la source ne peuvent pas détecter ce
type de défaut. La protection rupture conducteur ne peut
pas voir le défaut car l’apparition d’un courant homopolaire
important influence la composante inverse du courant de
défaut.
-Rupture conducteur avec contact avec la terre
Fig. 11. Circulation du courant de défaut lors d’une rupture de conducteur
coté source avec contact à la terre

-Rupture conducteur sans contact avec la terre


V. CONCLUSIONS
La réalisation d’un système satisfaisant à un objectif de
sûreté nécessite d’identifier et prendre en compte les causes
possibles de défauts. Les résultats de l’analyse, montent
donc que le système actuel de protections des lignes HT de
SONELGAZ est incapable de détecter tous les types de
perturbation qui peuvent affecter les lignes électrique haute
tension. La configuration actuelle de système de protections
des lignes HT doit être revue et actualisée en prend en
considération les différentes techniques existent
actuellement dans la protection des réseaux électriques.

Fig. 14. Circulation du courant de défaut lors d’une rupture de conducteur REFERENCES
coté charge source sans contact avec la terre
[1] [M. Lemaire, “Sûreté des protections en MT et HT,” SCHNEIDER,
Cahier technique n°175, Mars 1995.
Dans ce cas, un faible courant homopolaire qui traverse les [2] C.Prèvè, “protection des réseaux électriques,”, Edition HERMES,
enroulements primaires des deux transformateurs HT/MT. Paris, 1998.
Et comme résultat, les protections installées au niveau de la [3] “ Philosophie de réglage des protections électriques,”, document
source ne peuvent pas détecter ce type de défaut. En effet, technique, SONELGAZ ,2004.
[4] A.Sastre , “ protection des réseaux HTA industriels et tertiaires,”,
on peut enregistrer dans ce cas l’apparition d’un courant SCHNEIDER ,Cahier technique n°174 , Décembre 1994.
inverse important. Donc, la détection de ce type de défaut [5] P. Romanet-Perroux , “ Sûreté de fonctionnement et tableaux
est possible par la protection rupture conducteur. électriques BT ,” Cahier technique n° 156

Vous aimerez peut-être aussi