Vous êtes sur la page 1sur 2

Dans les mois à venir, les entreprises marocaines vont devenir plus dépendantes que jamais de leur

stratégie digitale. Sans vouloir paraître trop alarmiste, dans de nombreux cas, ce sera le facteur
décisif pour savoir s’ils traverseront les temps difficiles à venir.

La disparition sans précédent et presque totale de toutes les chaînes liées au marketing traditionnel,
aux événements en direct et aux conférences, et les barrières croissantes aux échanges en face à
face posent un énorme défi. La clé de la résilience est de faire le virage digital pour atténuer la perte
et reprendre ses activités commerciales et professionnelles en ligne.

Pourquoi les entreprises marocaines doivent se tourner vers le marketing numérique pour survivre à
COVID-19

Les entreprises marocaines B2B en particulier s’appuient sur le circuit annuel des salons et
expositions pour resauter et construire la relation client. ils peuvent également être moins
sophistiqués dans leurs stratégies de marketing fondamental numérique et de relation client. Pour
les petites entreprises en particulier, habituées à attirer de nouveaux clients grâce au bouche-à-
oreille ou grâce à une réputation durement acquise, à une communication traditionnelle, leur perte
sera un choc.

Les grandes entreprises marocaines se retrouvent également maintenant dans la position d’avoir
potentiellement perdu des millions à cause d’événements annulés. Ils ne récupéreront pas les heures
et les dépenses consacrées aux préparatifs de cette année, mais l’assurance et les politiques
d’annulation flexibles leur laisseront un budget marketing à réaffecter. Le numérique est
probablement le gagnant incontournable ici, et les entreprises – y compris celles qui n’avaient peut-
être pas autant qu’une page Facebook auparavant – devront passer au marketing social, au
marketing de contenu, au tunnels de vente et aux campagnes publicitaires Facebook, Instagram et
autres….

Bien sûr, cela est vraiment clair qu’il y a des opportunités à saisir, votre cible était et elle est toujours
présente sur le net, si vous êtes un fournisseur B2B ou B2C dans une industrie qui a été lente à
s’adapter au marketing numérique, vos concurrents les plus avertis y sont déjà et aujourd’hui plus
qu’hier.

Aujourd’hui l’adaptabilité au ventes digitales est un facteur clé qui ne permet plus d’être ajourner.
S’il est courant dans votre secteur de sortir et de rencontrer de nouveaux clients en face à face avant
de faire des affaires, d’exposer votre commerce aux passants, l’adaptation peut signifier l’ouverture
de nouveaux canaux de proximité, national et international sur le Web ou les plateformes de médias
sociaux où les introductions peuvent être faites et les relations commerciales.
Au cours des prochains mois, vos clients potentiels B2B/B2C seront moins ouverts à l’idée de vous
laisser passer la porte, de leur serrer la main et de passer la votre, personne n’a vraiment la moindre
idée de combien de temps cela durera et si cela mènera à plus de temps, ce que personne ne
souhaite.

Et puis même au retour Inchallah par le déconfinement, vous aurez déjà compris les avantages et les
opportunités que les canaux numériques peuvent offrir, et cela restera par les plans marketing à long
terme de votre commerce B2B et B2C.