Vous êtes sur la page 1sur 7

Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

CORRECTION SERIE D’EXERCICES

Exercice n° 1 :

Bilan de la société X au 31/12/N


ACTIFS Montants CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS Montants
ACTIFS NON COURANTS 38850 CAPITAUX PROPRES 41120
Immobilisations incorporelles 380 Capital social 12000
Moins amortissements (80) Réserves 20590
Immobilisations corporelles 36100 Résultat de l'exercice 7560
Moins amortissements (4140) Autres capitaux propres 970
Immobilisations financières 4730
Moins provisions - PASSIFS NON COURANTS 23620
Autres actifs non courants 1860 Emprunts auprès des établissements 17370
financiers
ACTIFS COURANTS 68710 Autres passifs non courants 6250
stocks de marchandises 17110
Moins provisions (100) PASSIFS COURANTS 42820
clients et comptes rattachés 26270 Fournisseurs et comptes rattachés 31840
Autres actifs courants 3340 Etat, impôts et taxes 1580
Placements et autres actifs financiers 12660 Autres passifs courants 7370
LEL 9430 concours bancaires 2030
TOTAL DES ACTIFS 107560 TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS 107560

Notes explicatives :

1- Immobilisations incorporelles :
Eléments Brut Amortissement net
Fonds de commerce 260 - 260
Concessions et brevets 120 80 40
Total 380 80 300

2- Immobilisations corporelles :
Eléments Brut Amortissement net
Matériel de transport 2000 580 1420
Avances et acomptes versés sur
immobilisations corporelles 1100 - 1100
Installation technique, matériels
et outillages 10600 2340 8260
Terrains 3700 - 3700
Constructions 18700 1220 17480
Total 36100 4140 31960

3- Immobilisations financières :
Eléments Brut Provisions net
Prêts 3700 - 3700
Titres immobilisés 1030 - 1030
Total 4730 - 4730

1
Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

4- Stocks :
Eléments Brut Provisions net
Stocks de marchandises 1000 - 1000
Matières premières et autres 14000 100 13900
approvisionnements
Stocks produits finis 2110 - 2110
Total 17110 100 17010

5- Autres actifs courants : 6- placements et A. A. F:

Eléments Montants Eléments Montants


Débiteurs divers 140 Titres de placements 12110
Autres actifs courants 3200 Placements et autres actifs 550
financiers
Total 3340 Total 12660

7- Réserves : 8- Fournisseurs et comptes


rattachés

Eléments Montants Eléments Montants


Réserves légales 1590 Fournisseur d’exploitation 29640
Réserves statutaires 19000 Fournisseurs d’immobilisation 2200
Total 20590 Total 31840

Exercice n° 2 :

Enregistrement des opérations effectuées le 01/01/04 :

caisse 1500
banque 4000
capital 5500

Le grand livre se présente comme suit :

Capital
Banque
Débit Crédit Débit Crédit

SI = 0 SI=0
1500
4000 4000
SC=5500 SD=4000

5500 5500 4000 4000

2
Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

Caisse

Débit Crédit

SI=0

1500
SD=1500

1500 1500

Bilan de constitution
ACTIFS CAPITAUX PROPRES ET
PASSIFS
ACTIFS NON COURANTS 0 CAPITAUX PROPRES 5500
ACTIFS COURANTS 5500 Capital 5500
Liquidités et équivalent de liquidités 5500
Banque 4000 PASSIFS NON COURANTS 0
Caisse 1500 PASSIFS COURANTS 0
TOTAL DES ACTIFS 5500 TOTAL CAPITAUX PROPRES 5500
ET PASSIFS

Enregistrement comptable au journal :


Mobilier de bureau 2000
Banque 2000

Matériel informatique 1500


caisse 1500

Matériel de transport 500


fournisseurs d’immobilisation 500

MB Banque
Débit Crédit Débit Crédit

SI = 0
2000 SI=4000 2000

SD=2000
SD=2000

2000 2000 4000 4000

3
Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

Four. D’immob Mat. inform.

Débit Crédit Débit Crédit

SI = 0
SI = 0 1500
500
SD=1500
SC=500

500 500 1500 1500


Mat. transp.
Caisse.
Débit Crédit Débit Crédit

SI = 1500 SI = 0
1500 500

SD=0 SD=500

0 0 500 500

Le nouveau Bilan
ACTIFS CAPITAUX PROPRES ET
PASSIFS
ACTIFS NON COURANTS 4000 CAPITAUX PROPRES 5500
Immobilisations corporelles 4000 Capital 5500
Mobilier de bureau 2000
Matériel de transport 500 PASSIFS NON COURANTS 0
Matériel informatique 1500
ACTIFS COURANTS 2000 PASSIFS COURANTS 500
Liquidités et équivalent de liquidités 2000 Fournisseurs d’immobilisation 500
Banque 2000
Caisse 0
TOTAL DES ACTIFS 6000 TOTAL CAPITAUX PROPRES 6000
ET PASSIFS

Exercice n° 3 :
Bilan Fonctionnel
ACTIFS CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS
Actifs immobilisés 75 Capitaux propres 80
Actifs courants d’exploitation 50 Passifs non courants 35
Actifs courants hors exploitation 40 Passifs courants d’exploitation 35
Liquidité et équivalents de liquidité 15 Passifs courants hors exploitation 25
Concours bancaires 5
TOTAL DES ACTIFS 180 TOTAL CAPITAUX PROPRES ET 180
PASSIFS

La fonction Investissement = ANC= 75

4
Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

La fonction financement = Capitaux permanents = 115


La fonction exploitation = actifs courants = passifs courants + (capitaux permanents – actifs
non courants = 65+ (115-75)= 105

Les soldes significatifs :


le fonds de roulement :
FR (haut du bilan)= capitaux permanents – actifs non courants
= (80+35)-75= 40> 0
FR (bas du bilan) = Actifs courants –Passifs courants
= (50+40+15)-(35+25+5)= 40>

Le fonds de roulement est positif ce qui signifie que l’équilibre financier minimum est vérifié.
En effet, la totalité des actifs immobilisés sont financés par des capitaux permanents.
L’excédent (le FR de 40) servira à financer une partie des actifs courants.

Le besoin en fonds de roulement d’exploitation :

BFRE = Actifs courants d’exploitation (ACE)- Passifs courants d’exploitation (PCE)


= 50-35= 15

Le besoin en fonds de roulement hors exploitation :

BFRHE=Actifs courants hors exploitation(ACHE)- Passifs courants hors exploitation (PCHE)


= 40-25= 15

Le besoin en fonds de roulement global:

BFR= BFRE+ BFRHE


= 15+15= 30

La trésorerie nette:
TN= LEL –CB= 15-5 =10
Equilibre financier :
TN = FR-BFR
= 40- 30= 10

Interprétation :
Le fonds de roulement est supérieur au BFR (30) ce qui permet à l’entreprise de dégager une
trésorerie nette positive de 10. L’entreprise semble gérer convenablement sa trésorerie. Elle
est liquide.

Exercice n° 4 :

5
Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

Bilan de la société
ACTIFS CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS
ACTIFS NON COURANTS 270 000 CAPITAUX PROPRES 110 000
Immobilisations incorporelles 45 000 Capital social 100 000
Fonds de commerce 45 000 Réserves 12 000
Immobilisations corporelles 205 000 Résultats reportés 7 500
Terrains 35 000 Résultats de l’exercice (14 500)
Constructions 45 000 Autres capitaux propres 5000
Installation technique matériel et Out. 30 000
Matériel de transport 60 000 PASSIFS NON COURANTS 175 000
Equipements de bureau 20 000 Emprunts 140 000
Autres immob. Corporelles 15 000 Autres passifs non courants 35 000
Immobilisations financières 20 000
Titres de participation 20 000 PASSIFS COURANTS 130 000
ACTIFS COURANTS 145 000 Fournisseurs et comptes rattachés 65 000
stocks 25 000 Etat, impôts et taxes 13 500
clients et comptes rattachés 35 000 Autres passifs courants 21 500
Autres actifs courants 10 000 Concours bancaires 30 000
Placements et autres Actifs financiers 10 000
Liquidités et équivalents de liquidités 65 000
Banque 40 000
Caisse 25 000
TOTAL DES ACTIFS 415 000 TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS 415 000

2-

Bilan fonctionnel
ACTIFS CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS
Actifs immobilisés 270 000 Capitaux propres 110 000
Actifs courants d’exploitation 60 000 Passifs non courants 175 000
Actifs courants hors exploitation 20 000 Passifs courants d’exploitation 78 500
Liquidité et équivalents de liquidité 65 000 Passifs courants hors exploitation 21 500
Concours bancaires 30 000
TOTAL DES ACTIFS 415 000 TOTAL CAPITAUX PROPRES ET 415 000
PASSIFS
La fonction Investissement = ANC= 270 000
La fonction financement = Capitaux permanents = capitaux propres + passifs non
courants = 110 000+ 175 000 = 285 000
La fonction exploitation = actifs courants = passifs courants + (capitaux permanents –
actifs non courants = (78500+ 21 500+ 30 000)+ (285 000- 270 000) = 145 000

Les soldes significatifs :


le fonds de roulement :
FR (haut du bilan)= capitaux permanents – actifs non courants
= (110 000+ 175 000) – 270 000 = 15 0000> 0
FR (bas du bilan) = Actifs courants –Passifs courants
= (60 000+ 20 000+ 65 000)-(78 5000+ 21 500+ 30 000)= 15 000> 0

Le besoin en fonds de roulement d’exploitation :

6
Economie gestion d’entreprise Mme.Harmel Besbes A.

BFRE = Actifs courants d’exploitation (ACE)- Passifs courants d’exploitation (PCE)


= 60 000- 78 500 = - 18 500<0
Le besoin en fonds de roulement hors exploitation :
BFRHE=Actifs courants hors exploitation(ACHE)- Passifs courants hors exploitation (PCHE)
= 20 000 – 21 500= - 1 500<0
Le besoin en fonds de roulement global:
BFR= BFRE+ BFRHE
= - 18 500 - 1500= -20 000<0
La trésorerie nette:
TN= LEL –CB= 65000- 30 000 =35 000
Equilibre financier :
TN = FR-BFR
= 15 000- (-20 000) = 35 000>0

Interprétation :
Le fonds de roulement est positif ce qui traduit le respect de l’équilibre financier minimum.
En effet, les capitaux permanents financent la totalité des actifs immobilisés et permettent de
financer une partie des actifs courants.
Le besoin en fonds de roulement quand à lui est négatif ce qui signifie que l’entreprise
dispose des moyens de financement d’exploitation suffisants pour financer ses besoins de
financement d’exploitation. En d’autres termes, l’entreprise n’a pas un besoin de fonds de
roulement.
Ces deux constats ont pour conséquence une trésorerie positive de (35 000). Cependant cette
dernière semble très abondante, ce qui traduit une mauvaise gestion de la liquidité. En effet,
l’entreprise aurait pu utiliser l’argent oisif dans des placements rentables ou des
investissements productifs.
Analyse par les ratios :

R1= 1,11 <2


C’est le ratio de liquidité générale ou ratio de fonds de roulement ; il est supérieur à 1 (FR>0)
mais inférieur à 2. Les actifs courants dépassent à peine les passifs courants, par conséquent
l’entreprise ne dispose pas de marge de sécurité, elle risque de trouver des difficultés pour
faire face à ses engagements à court terme.

R2 = 1, 36
Ce ratio est appelé ratio de solvabilité générale, il traduit la capacité d’endettement de
l’entreprise. Cette dernière n’est pas très importante ce qui reflète un degré d’endettement
assez important.

R3 = 1,59
C’est le ratio d’autonomie financière, les passifs non courants dépassent largement les fonds
propres impliquant ainsi une forte dépendance de l’entreprise vis-à-vis des tiers notamment
les banques.

R2 et R3 concluent quand à la forte dépendance financière de l’entreprise, elle risque de plus


être maitresse de sa gestion et ses décisions.