Vous êtes sur la page 1sur 4

33

JE CHOISIS
LE RÉGIME FISCAL
DE MON ENTREPRISE
© Nika Novak - Fotolia.com

Étape 6
> Mon régime fiscal

> Mes modes d’imposition


JE CHOISIS LE RÉGIME FISCAL
34 DE MON ENTREPRISE

Trois régimes comptables et fiscaux peuvent être choisis suivant la


forme juridique et l’activité envisagée :
- La micro-entreprise (comptabilité simplifiée,
pour les entreprises individuelles uniquement).
- Le régime réel simplifié ou réel normal (obligatoire pour
les sociétés) qui nécessite une tenue comptable exhaustive.

1 - Mon régime fiscal


Le régime d’imposition d’une entreprise s’effectue en fonction du choix de l’entrepreneur
mais aussi en fonction du chiffre d’affaires annuel prévisionnel de l’entreprise.

Micro Entreprise Réel simplifié Réel normal

Uniquement Entreprises Entreprises


FORME JURIDIQUE les entreprises Individuelles ou Individuelles ou
individuelles sociétés sociétés

CA > à 783 000 €


VENTE DE MARCHANDISES CA < à 82 200 € CA < à 783 000 € Ou sur décision
du dirigeant

CA > à 236 000 €


PRESTATION DE SERVICES CA < à 32 900 € CA < à 236 000 € Ou sur décision
du dirigeant

Le Réel Simplifié
Ce régime induit certaines obligations comptables :
• Tenue d’une comptabilité complète.
• Établissement de factures avec mentions légales.
• Établissement de différentes déclarations légales :
- Le versement de la TVA s’effectue par provisions trimestrielles calculées sur la
base de TVA due l’année ou l’exercice précédent. La première année le montant
des acomptes est déterminé par le redevable. Chaque acompte doit représenter
au moins 80 % de l’impôt réellement dû pour le trimestre correspondant, puis
régularisation en fonction des provisions et des sommes réellement dues au
cours de l’exercice.
- La déclaration de résultat est réalisée sur une liasse fiscale simplifiée qui ne
compte que 4 pages.
JE CHOISIS LE RÉGIME FISCAL
DE MON ENTREPRISE 35
Le Réel Normal
Ce régime oblige à certaines obligations comptables :
• Tenue d’une comptabilité complète.
• Établissement de factures avec mentions légales.
• Établissement de différentes déclarations légales :
- Le versement de la TVA s’effectue mensuellement en réglant la différence entre la
TVA collectée (sur le CA) et la TVA décaissée (sur les charges) pour obtenir la TVA due.
- La déclaration de résultat est réalisée sur une liasse fiscale complète qui
compte 12 pages.

Zo om sur . . .
LA MICRO-ENTREPRISE

Les entreprises concernées : (BNC)


(BIC) ou les recettes annuelles
dont le chiffre d’affaires annuel
• Les entreprises individuelles
ob-
n’excèdent pas : de vendre des marchandises,
ses dont l’activité principale est
- 82 200 e HT pour les entrepri à cons omm er sur plac e ou de fournir un logement
emporte r ou
jets, fournitures et denrées à
et
(hôtellerie, meublés). des BIC (Bénéfices Industriels
prestataires de services relevant
-  32  900 e HT, pour les autres Com merc iaux) .
relevant des BNC (Bénéfices Non
Commerciaux) et les professionnels de TVA ou être exonérées de
par aille urs bénéficier de la franchise en base
Ces entre prise s doive nt
pour le paiem ent de la TVA entraîne l’exclusion du
, l’option expresse
TVA de part leur activité. En effet
régime micro.
régime de la micro-entreprise ?
Quels sont les avantages liés au !
tion, il ne la récupère pas non plus
TVA : Il ne la facture pas... mais atten
• L’entrepreneur ne facture pas de ites à un mini mum :
tables sont rédu
• Les obligations fiscales et comp
t les recettes.
- Tenue d’un livre-journal détaillan achats.
par année, présentant le détail des
- Tenue d’un registre récapitulatif et pièce s justi ficat ives relatives aux achats, vente
s et
factu res
- Conservation de l’ensemble des
.
prestations de services réalisées
ratives sont également réduites :
• Les oblig ation s décla ration d’ensemble de revenus
ant du régim e « micro » portent sur leur décla
Les entrepreneurs relev
rece ttes (BNC ) ainsi que les éventuelles
re d’affaires (BIC) ou de leurs
n° 2042 le montant de leur chiff
subies au cours de l’année.
plus ou moins values réalisées ou itaire
qui applique un abattement forfa
rminé par l’administration fiscale
• Le bénéfice imposable est déte
pour frais professionnels de : t.
vente et de fourniture de logemen
- 71 % du CA pour les activités de
ités relev ant des BIC.
- 50 % pour les autres activ
- 34 % pour les BNC.
de 305 e.
Avec un minimum d’abattement
les activités à forte valeur ajoutée,
ente donc un réel avantage pour
Le régime « micro-entreprise prés elles la non- récu péra tion de la TVA ne présente pas
et pour lesqu
nécessitant peu d’investissements
d’inconvénient.
l de la micro-entreprise peuvent opter
lles qui relèvent du régime fisca
Les chefs d’entreprises individue
(idem auto-entrepreneur).
pour le régime micro-social simplifié
Pas de récupération des charg es.
JE CHOISIS LE RÉGIME FISCAL
36 DE MON ENTREPRISE

2 - Mes modes d’imposition


L’impôt sur le revenu
Il n’existe pas de distinction entre le
bénéfice de l’entreprise et la rému-

om sur . . .
nération du chef d’entreprise.
Les revenus de l’entreprise s’ajoutent
aux autres revenus du foyer fiscal
Zo
et suivent le barème progressif de LES TÉLÉPROCÉDURES
l’impôt sur le revenu. eprises dont
Depuis le 1er octobre 2011, les entr
est supé rieur à 230 000 e ont
L’impôt sur les Sociétés le chiffre d’affaires
La société, en tant que personne l’obligation :
leur TVA et les
morale, acquitte l’impôt sur les • De télédéclarer et de télérégler
de télét rans mettre les
sociétés. Une distinction a lieu taxes annexes ainsi que
s de remb ours eme nt de créd it de TVA.
entre le bénéfice de l’entreprise demande
tés
et la rémunération du dirigeant. • De télérégler leur impôt sur les socié
Le bénéfice déduction faite de la taxe sur les salai res
• De télérégler leur
rémunération du dirigeant est entreprises
À compter du 1er octobre 2013, les
imposé aux taux d’impôt sur les ises à l’imp ôt sur les socié tés dont le
non soum
igati on de télédécla-
sociétés. CA excède 80 000 e, ont l’obl
égle r leur TVA et les taxe s annexes
rer et de télér
Il existe différents taux d’impôt re les dem andes de
ainsi que de télétransmett
sur les sociétés : rembours eme nt de créd it de TVA.
• Le taux normal : 33,1 / 3 % toutes les en-
À compter du 1er octobre 2014,
• Le taux réduit : 15 % (pour les so- ransmettre
treprises auront l’obligation de télét
ciétés contrôlées à 75 % par des leurs déclarations et paie men ts de TVA.
personnes physiques, dont le capi- l’obtention
L’accès aux téléprocédures nécessite
tal est entièrement libéré et dont la ficat de sign atur e élec tron ique .
d’un certi
CA est inférieur à 7 630 K€. Ce taux
s’applique sur le bénéfice réalisé par
période de 12 mois dans la limite de
38120 €).

APPUIS DE LA CCI ET DE LA CMA SEINE-ET-MARNE

Vous envisagez de lancer votre entreprise, vous souhaitez valider votre choix et
connaître en détail les modalités juridiques, sociales et fiscales, la CCI et la CMA
Seine-et-Marne organisent chaque semaine une demi-journée d’information animée
par des conseillers spécialisés.
Les réunions Création : le point de départ de votre projet !
À cette occasion, vous aborderez les points suivants :
- la méthodologie d’une création d’entreprise.
- la définition d’un projet commercial.
- les comptes prévisionnels.
- les cotisations sociales.
- les régimes d’imposition fiscale.
- les dispositifs d’appuis aux créateurs.