Vous êtes sur la page 1sur 89

Autodesk

AutoCAD 2006

METHODE RAPIDE AUX DESSINS


INDUSTRIELS

Formation AutoCAD 2006


Tome I: DESSIN 2D
Edition 2008
2

INTRODUCTON

AutoCAD est un logiciel utilisé dans le domaine professionnel et


applicable généralement dans le dessin industriel, construit par le
Canadien dans l’optique d’améliorer le technique de dessin et la
rapidité à faire un dessin.
Cependant quelles sont les méthodes rapides pour les réalisations
des dessins ?
Ce document répond à cette question dans le cas ou les
fonctionnements des différentes barres d’outils, le calque, le style de
cotation et le style de saisie du texte, les blocs sont étudier de manière
détailler.
Notre principal souci est celui de rendre les jeunes ingénieurs
plus pratiques dans utilisation d’AutoCAD et que tous peut s’exprimer
par le dessin que de faire un long discours.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
3

Menu Calque Solide Vues SCU Ombrage

Barre de
Modification
Barre de
Dessin

Barre de
Cotation

Surfaces

Ordre de
Tracé

Boîte de
dialogue

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Menuded’outils
Faculté Génie Industriel Barre d’état
Espace Objets Espace Papier Réticule
4

UNTILISATION DE LA SOURIS
SOURIS
Il est recommandé la souris qui à une roulette pour faire rapidement le dessin, en
générale le bouton gauche est un bouton qui sert à faire les sélections, le bouton droit est utilisé
suivant les contextes
Le bouton gauche sert à :
Désigner un emplacement
Sélectionner les objets
Modifier les objets
Choisir les options dans les menus et les barres d’outils
Le bouton droit sert à :
Afficher le menu contextuel
Afficher le menu d’accrochage aux objets
Interrompre une commande en cour de fonctionnement
Affiche la boîte de dialogue des Barre d’outils
Le tableau suivant récapitule les actions de la sourie que AutoCAD prend en charge

Objectifs Actions
Effectuer un zoom avant Faire tourner la roulette vers l’avant ou l’arrière
ou arrière
Effectuer un zoom sur Faire double clique sur le bouton de la roulette
l’étendue de dessin
Panoramique
anoramique Maintenir le bouton de la roulette enfoncée et faire glisser la souris
Effectuer le panoramique Maintenir le bouton de la roulette enfoncée de même que la
touche Ctrl et faire glisser la souris pour attribuer la direction de
déplacement de l’objet

Menus contextuels
contextuels
Les menus contextuels offrent un accès rapide aux commandes liées à l'activité en cours.
Vous pouvez afficher différents menus contextuels lorsque vous cliquez à l'aide du bouton droit
de la souris dans différentes zones de l'écran, tels que :
Dans la zone de dessin avec ou sans objet(s) sélectionné(s)
Dans la zone de dessin au cours d'une commande
Les fenêtres de commande et de texte
Dans des zones et sur des icônes dans DesignCenter
dans des zones ou sur un texte dans l'Editeur de texte intégré
Sur une barre d'outils ou une palette d'outils
Sur les onglets Objet ou Présentation
Sur la barre d'état ou sur les boutons de la barre d'état
Dans certaines boîtes de dialogue
Les menus contextuels renferment habituellement plusieurs options destinées à :
Répéter la dernière commande entrée
Annuler la commande en cours
Afficher la liste des saisies utilisateur récentes
Couper, copier et coller du Presse-papiers
Sélectionner une autre option de commande
Afficher une boîte de dialogue comme Options ou Personnaliser
Annuler la dernière commande entrée

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
5

Vous pouvez personnaliser le comportement du bouton droit de la souris pour qu'il


réponde à une temporisation, de sorte qu'un clic rapide avec le bouton droit corresponde à
l'utilisation de la touche ENTREE, et qu'un clic plus long affiche un menu contextuel.
Les menus contextuels peuvent être personnalisés à l'aide d'un fichier de
personnalisation (CUI). Le fichier CUI principal est nommé acad.cui,
acad.cui par défaut.

Voir aussi:
“Création de sous-menus” dans le Guide de personnalisation
Pour afficher un menu contextuel

1- Sur la ligne de commande, placez le curseur sur une zone, une fonction ou une
icône.
2- Cliquez dessus avec le bouton droit de la souris ou appuyez sur le bouton équivalent
du périphérique de pointage.
Le menu contextuel correspondant à l'emplacement du curseur apparaît. Si au moins
un objet est sélectionné lorsque vous cliquez avec le bouton droit dans la zone de dessin, un
menu contextuel d'édition s'affiche.
Vous pouvez aussi afficher un menu contextuel durant l'exécution de la commande
PAN ou ZOOM.
ZOOM

Pour désactiver les menus contextuels dans la zone de dessin


1- Cliquez sur le menu Outils puis sur Options.
2- Dans l'onglet Préférences utilisateur de la boîte de dialogue Options, sous Fonctions
Windows standard, décochez Menus contextuels dans la zone de dessin.
3- Pour contrôler chaque menu contextuel Commande, Edition et Par défaut, cochez la
case Menus contextuels dans la zone de dessin. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur
Personnalisation.
4- Dans la boîte de dialogue Personnalisation du bouton droit de la souris, sous Mode
par défaut ou Mode d'édition, sélectionnez l'une des options suivantes pour contrôler le
comportement du bouton droit de la souris lors de son utilisation dans la zone de dessin alors
qu'aucune commande n'est en cours d'utilisation
Répéter la dernière commande.
Répète la dernière commande. La sélection de cette option désactive les menus Par
défaut et Edition.
Cliquer avec le bouton droit produit le même résultat qu'appuyer sur la touche ENTREE.
Menu contextuel.
Affiche le menu contextuel Par défaut ou Edition. 5 Sous Mode de commande,
choisissez l'une des options suivantes pour déterminer l'action qui s'exécutera lorsque vous
cliquerez avec le bouton droit de la souris dans la zone de dessin pendant l'exécution d'une
commande :
Entrée.
Désactive le menu contextuel Commande. Cliquer avec le bouton droit produit le
même résultat qu'appuyer sur la touche ENTREE.
ENTREE
Menu contextuel: toujours activé.
Affiche le menu contextuel
Commande.
Menu contextuel: activé si options de commandes présentes.
Affiche le menu contextuel Commande uniquement lorsque des options sont présentes
sur la ligne de commande. Sur la ligne de commande, les options apparaissent entre crochets.
Si aucune option n'est présente, cliquer avec le bouton droit produit le même résultat

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
6

qu'appuyer sur la touche ENTREE.


ENTREE Outre l'activation ou la désactivation des menus contextuels
Par défaut,
Edition et Commande, vous pouvez également personnaliser les options qui seront
proposées par ces menus. Par exemple, vous pouvez ajouter au menu contextuel Edition des
options qui ne s'afficheront que lorsque vous aurez sélectionné des cercles. Pour activer la
temporisation du bouton droit de la souris :
1- Cliquez sur le menu Outils puis sur Options.
2- Dans l'onglet Préférences utilisateur de la boîte de dialogue Options, sous Fonctions
Windows standard, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Personnalisation.
3- Dans la boîte de dialogue Personnalisation du bouton droit de la souris, sélectionnez
Activer le clic avec le bouton droit (différentes vitesses). Vous pouvez spécifier la durée du clic
le plus long. La valeur par défaut est 250 millisecondes
4- Cliquez sur Appliquer & Fermer.
5- Dans la boîte de dialogue Options, cliquez sur OK.
Ligne de commande: OPTIONS
Pour contrôler l'affichage des icônes et des notifications dans la barre d'état système
1- Cliquez sur la flèche située à l'extrême droite de la barre d'état et sur Paramètres
barre d'état.
2- Dans la boîte de dialogue Paramètres barre d'état, sélectionnez ou désélectionnez les
options d’affichages suivants :

Afficher les icônes des services.


Affiche la barre d'état système située à l'extrême droite de la barre d'état et les icônes des
services. Lorsque cette option est désélectionnée, la barre d'état système n'apparaît pas.

Afficher les notifications des services.


Affiche les notifications provenant des services comme le centre de communication. Lorsque
l'option Afficher les icônes des services est désélectionnée, cette option n'est pas disponible.
3- Si l'option Afficher les notifications des services est sélectionnée, indiquez une heure
pour l'affichage d'une notification ou sélectionnez Afficher jusqu'à fermeture.
4- Cliquez sur OK.
Menu contextuel:
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une zone vide de la barre d'état.
Cliquez sur Paramètres barre d'état.
Ligne de commande: CONFIGBAC

Pour contrôler l'affichage des boutons sur la barre d'état


Cliquez sur la flèche située à l'extrême droite de la barre d'état, puis sur un nom
de bouton pour modifier l'affichage. Les éléments qui sont cochés sont affichés
sur la barre d'état.
Menu contextuel:
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une zone vide de la barre d'état.
Cliquez sur le nom d'un bouton.
Pour contrôler l'affichage des coordonnées sur la barre d'état

Cliquez sur la flèche située à l'extrême droite de la barre d'état, puis sur
Coordonnées du curseur. Les éléments qui sont cochés sont affichés sur la barre
d'état.

Menu contextuel:
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une zone vide de la barre d'état.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
7

Cliquez sur Coordonnées du curseur. Pour contrôler l'affichage d'une saisie


récente

LE CALQUE
Les calques sont comparables à des feuilles transparentes sur lesquelles vous pouvez
organiser et grouper des différents types d’informations relatives au dessin
UTILISATION DES CALQUES
Présentation des calques
Les calques sont utilisés pour regrouper par fonction les informations d’un dessin et pour
appliquer des normes de type de ligne, épaisseur, couleur, etc.…

Calque précèdent

Gestionnaire des Propriété des Calques Onglet de sélection Rendre le Calque de


l’objet courant

REMARQUE
• Le Calque peut être verrouillé par l’utilisateur pour empêcher les modifications
imprévues
• Dans le but de faire un dessin d’ensemble le Calque permet : soit de contrôler
l’affichage des objets et leurs attribuer les propriété, soit la modification rapide et avec
précision des objets
• Les paramètres du Calque peuvent être modifié selon les appréciations de chaque
utilisateur

CREATION DES CALQUES


Dans le menu Format cliquer sur Calque, une boîte de dialogue apparaître comme suit :

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
8

On peut obtenir cette boîte de dialogue en cliquant sur le Gestionnaire des propriétés des

calques , pour définir un nouveau calque cliquer sur nouveau calque comme indique la
figure ci-dessous

Ainsi il s’affiche un champ de paramétrage qui nous permet de définir le propriété spécifique à
un trait, ils peuvent être : le nom ; type ligne, épaisseur, la couleur etc…

La barre ci-dessus permet d’éditer les propriétés des traits qu’on peut rencontrer également le
gestionnaire des propriétés des calques

LES SYSTEMES
SYSTEMES DE COORDONNEES
On distingue générale deux systèmes de coordonnées le système de coordonnées générale
(SCG) et le système de coordonnée utilisateur (SCU)
Dans le SCG l’axe des X est horizontal, l’axe Y est vertical et l’axe Z est perpendiculaire
au plan (XOY).
XOY). L’origine est le point d’intersection des axes X et Y de coordonnées (0,0), situé
au coin inférieur gauche du dessin
Le SCU est défini par son utilisateur et par rapport au SCG.
SCG Dans presque tout les cas
les coordonnées se rapportent au SCU courant.

REMARQUE
• Vous pouvez déplacer le SCU pour travailler plus confortablement sur certaines parties
de dessin. La rotation du SCU facilite le positionnement des points dans les vues
soumises à une rotation dans la dimension trois.
• La grille visible, la grille d’accrochage et les axes du mode orthogonal s’orientent selon
le nouveau SCU
• Vous pouvez déplacer, aligner et faire pivoter le SCU respectivement en redéfinissant
son origine, par rapport à un objet existant et au tour de l’un de ses axes
Les systèmes de coordonnées cartésiennes, absolues, relatives et polaires permettent de
définir avec précision la position des objets d’un dessin. Vous pouvez utiliser plusieurs
méthodes de saisie de coordonnées et vous pouvez aussi utiliser un système de
coordonnées mobile qui le SCU,SCU pour faciliter la saisie de coordonnées et pour définir les
plans de dessin.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
9

COMMENT FAIRE LA SAISIE DES COORDONNEES DANS


DIFFERENTS SYSTEMES DE COORDONNEES ?

La repose à cette question est récapitulée dans le tableau ci-dessous

Méthode Formule Description


Coordonnée absolue X, Y Spécifie une coordonnée
Coordonnée polaire Distance < angle Spécifie la distance et l’angle à partir de
l’origine
Filtrer des coordonnées .X .XY Spécifie les coordonnées X, Y, Z
.Y .YX séparément ou par paire.
.Z .XZ
Saisie directe d’une Déplacer le Indique le sens et la distance
distance périphérique de
pointage, puis saisir
la distance
Denier point @ Indique le dernier point spécifié
Coordonnées relatives @X, Y Spécifie un point par rapport au dernier
point
Coordonnées polaires @distance< angle Spécifie une distance et un angle à partir du
relative dernier point

LES BARRES D’OUTILS

DEFINITION ET UTILSATION DES BARRE D’OUTILS

Les boutons des barres d'outils permettent de lancer des commandes, d'afficher des
barres d'outils d'icônes déroulantes, ainsi que des info-bulles. Vous pouvez afficher, masquer,
ancrer et redimensionner les barres d'outils.
Lorsque vous placez la souris ou le périphérique de pointage sur un bouton de la barre
d'outils, le nom de celui-ci s'affiche dans une info-bulle.
Les boutons ornés d'un petit triangle noir dans le coin inférieur droit sont des barres
d'outils d'icônes déroulantes qui affichent les commandes qui y sont associées. En plaçant le
curseur sur l'icône, maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé tant que la barre d'outils
d'icônes déroulantes ne s'affiche pas.
La barre d'outils Standard située au-dessus de la zone de dessin apparaît par défaut à
l'écran. Cette barre d'outils ressemble à celle qu'on trouve dans les programmes de Microsoft®
Office. Elle contient les commandes AutoCAD fréquemment utilisées telles que
PROPRIETES, PAN et ZOOM, ainsi que les commandes Microsoft Office standard telles que
Nouveau, Ouvrir et Enregistrer.
Affichage, masquage, ancrage et redimensionnable des barres d'outils Initialement, AutoCAD

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
10

affiche plusieurs barres d'outils :


Standard
Styles
Calques (barre d'outils)
Propriétés (barre d'outils)
Dessin
Modification (barre d'outils)
Vous pouvez afficher ou masquer ces barres d'outils et les barres d'outils
supplémentaires. Vous pouvez également créer vos propres barres d'outils.
Une barre d'outils peut être flottante ou ancrée. Une barre d'outils flottante se trouve n'importe
où dans la zone de dessin. Vous pouvez la faire glisser vers un nouvel emplacement, la
redimensionner ou l'ancrer. Une barre d'outils ancrée se fixe sur n'importe quel côté de la zone
de dessin. Vous pouvez déplacer une barre d'outils ancrée en la faisant glisser vers un nouvel
emplacement.
Voir aussi:“Personnalisation des barres d'outils”, dans le Guide de personnalisation
Pour afficher une barre d'outils
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une barre d'outils et cliquez sur une barre
d'outil dans le menu contextuel.
Pour ancrer une barre d'outils
1- Placez le curseur sur le nom de la barre d'outils ou sur une zone vide, puis maintenez
enfoncé le bouton du périphérique de pointage.
2- Faites glisser la barre d'outils vers une zone d'ancrage au-dessus, en dessous ou sur les
côtés de la zone de dessin.
3- Lorsque le contour de la barre d'outils s'affiche dans la zone d'ancrage, relâchez le
bouton.
Pour placer une barre d'outils dans une zone d'ancrage sans l'ancrer, maintenez la
touche CTRL enfoncée pendant que vous faites glisser la barre d'outils.
Pour libérer une barre d'outils de son ancrage
1- Placez le curseur sur la ligne double à l'extrémité de la barre d'outils et maintenez
enfoncé le bouton du périphérique de pointage.
2- Faites glisser la barre d'outils hors de la zone d'ancrage, puis relâchez le bouton.

Pour redimensionner une barre d'outils


1- Placez le curseur sur le cadre de la barre d'outils flottante jusqu'à ce qu'il se change en
une flèche double verticale ou horizontale.
2 -Maintenez le bouton enfoncé et faites glisser le curseur pour redimensionner la barre
d'outils.

Pour fermer une barre d'outils


1- Si la barre d'outils est ancrée, libérez-la d'abord de son ancrage.
2- Cliquez sur le bouton Fermer sur le côté supérieur droit de la barre d'outils.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
11

Barre de menus

Les menus déroulants de la barre de menus qui peuvent être ouverts de diverses
manières. Il est également possible de définir d'autres menus. Les menus sont disponibles
depuis la barre de menus située en haut de la zone de dessin d'AutoCAD. Vous pouvez
indiquer des menus à afficher dans le programme en personnalisant un fichier CUI et en le
chargeant dans le programme.
Voir aussi:
“Création de menus déroulants et de menus contextuels” dans le Guide de personnalisation
Pour utiliser un menu Utilisé l'une des méthodes suivantes :

■ Sur la barre de menus, cliquez sur le nom d'un menu pour afficher la liste des options
qu'il contient. Dans le menu, cliquez sur une option ou utilisez la touche BAS pour faire défiler
la liste, puis appuyez sur ENTREE.
■ Appuyez sur ALT et sur la touche de la lettre soulignée dans le nom du menu, puis
appuyez sur la lettre soulignée dans le nom de l'option.
Par exemple, pour ouvrir un nouveau dessin, appuyez d'abord sur ALT + F pour ouvrir
le menu Fichier, puis sur N pour Nouveau.

BARRES D’OUTILS STANDARD

On a pour option respectivement de la gauche vers la droite :


Nouveau : permet de définir un autre format de dessin
Ouvrir : permet d’ouvrir un ficher existant

Enregistrer :
Permet d’enregistrer un nouveau ficher ou enregistrer la modification apporter à un
ficher existant
Pour enregistrer un dessin
Cliquez sur le menu Fichier Enregistrer.
Si vous avez précédemment enregistré et nommé le dessin, toute modification est
enregistrée et l'invite de commande apparaît. Si vous enregistrez le dessin pour la première fois,
la boîte de dialogue Enregistrer le dessin sous s'affiche.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
12

Dans la boîte de dialogue Enregistrer le dessin sous, dans le champ Nom de fichier,
entrez le nom du nouveau dessin (l'ajout d'une extension n'est pas obligatoire). Cliquez sur
Enregistrer.

Barre d'outils Standard


Ligne de commande: sauvegrd

Tracer :
Permet d’imprimer un ficher

Barre d'outils Standard


Barre d'outils Standard : imprimer

Ligne de commande: traceur

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
13

Cette boite de dialogue Indique les paramètres du périphérique et du support et trace le dessin.
Le titre de la boîte de dialogue Tracer indique le nom de la présentation courante.

Pour afficher davantage d'options dans la boîte de dialogue Tracer, cliquez sur le bouton Autres

options.

Mise en page

Affiche la liste des mises en page existantes enregistrées dans le dessin. Vous pouvez
baser la mise en page courante sur une mise en page nommée enregistrée dans le dessin, ou
vous pouvez créer une mise en page nommée sur la base des paramètres courants de la boîte
de dialogue en cliquant sur Ajouter.

Nom
Affiche le nom de la mise en page courante.
Ajouter
Affiche la boîte de dialogue Ajouter une mise en page, qui permet d'enregistrer les
paramètres courants de la boîte de dialogue Tracer dans une mise en page nommée. Vous
pouvez modifier cette mise en page à l'aide du Gestionnaire des mises en page.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
14

Aperçu du tracé :
Permet de faire un aperçu sur le dessin avant l’impression

Pour afficher l'aperçu d'un tracé.


tracé.

1. Cliquez sur le menu Fichier >Tracer.


2. Dans la boîte de dialogue Tracer, cliquez sur Aperçu.

Une fenêtre d'aperçu s'affiche ; le curseur prend l'apparence du curseur de zoom en


temps réel.

3. Cliquez sur le bouton droit de la souris pour afficher un menu contextuel disposant
des options suivantes : Tracer, Panoramique, Zoom, Fenêtre de zoom ou Zoom
Original (pour effectuer un zoom sur l'agrandissement de l'aperçu d'origine).
4. Appuyez sur ECHAP pour fermer l'aperçu et revenir dans la boîte de dialogue Tracer.
5. Si nécessaire, apportez des modifications aux paramètres de traçage et affichez de
nouveau l'aperçu.
6. Une fois que les paramètres sont corrects, cliquez sur OK pour tracer le dessin.

Publier…

Couper
Copier ils ont les même fonction que ceux rencontrés dans les suite bureautique
Coller

Copier les propriétés :


Permet de reproduit des propriétés identiques à plusieurs objets
Opération : sélectionner l’objet de basse (objet possèdent les propriété à reproduit)
cliquer sur Copier les propriété en suite cliquer sur les objets qui doivent épousés la
propriété.

Editeur des blocs

Barre d'outils Standard :


Menu contextuel: Sélectionnez une référence de bloc. Cliquez avec le bouton droit
dans la zone de dessin. Cliquez sur Editeur de blocs.

Menu Outils : Editeur de blocs


Ligne de commande: modifbloc

L'éditeur de blocs permet de définir le comportement dynamique d'une définition de blocs.


Dans l'éditeur de blocs, vous ajoutez les paramètres et les actions, qui définissent les propriétés
personnalisées et le comportement dynamique. L'éditeur de blocs contient une zone de

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
15

création spéciale dans laquelle vous pouvez dessiner et modifier une géométrie comme vous le
feriez dans la zone de dessin.

L'éditeur de blocs fournit également une barre d'outils Editeur de blocs et une fenêtre
Palettes de création de blocs qui contiennent des outils de création de blocs dynamiques. La
fenêtre Palettes de création de blocs contient les onglets suivants :

• Paramètres
• Actions
• Jeux de paramètres

Annuler Ils permettent d’annuler et de rétablir les opérations ou les


Rétablir commandes récemment utilisés

Panoramique dynamique
Zoom temps réel Ils permettent en générale
Zoom fenêtre de faire des zooms sur un
Zoom précèdent dessin

Panoramique dynamique :

Barre d'outils Standard :

Menu Affichage : Panoramique >Temps réel

Menu contextuel: Sans sélectionner aucun objet, cliquez dans la zone de dessin avec
le bouton droit de la souris et choisissez panoramique.

Ligne de commande: pan (ou 'pan pour une utilisation transparente)


Le curseur prend la forme d'une main. Maintenez le bouton de sélection du
périphérique de pointage enfoncé pour verrouiller le curseur à son emplacement courant selon
le système de coordonnées de la fenêtre. L'affichage du dessin se déplace dans la même
direction que le curseur.
Lorsque vous atteignez une étendue logique (le bord de l'espace de dessin), une barre
est affichée près du curseur main sur ce bord. Selon que l'étendue logique est située en haut, en
bas ou sur le côté du dessin, cette barre est horizontale (haut ou bas) ou verticale (côté gauche
ou droit).
Le panoramique s'arrête lorsque vous relâchez le bouton de sélection. Vous pouvez relâcher le
bouton de sélection, faire glisser le curseur à un autre emplacement du dessin, puis appuyer à
nouveau sur le bouton de sélection pour effectuer un panoramique à partir de cet
emplacement.
Pour arrêter un panoramique à tout moment, appuyez sur ENTREE ou sur ECHAP

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
16

Panoramique temps réel


Dans un grand dessin, vous pouvez appliquer rapidement un panoramique et un zoom
dans une fenêtre pouvant afficher la totalité du dessin.
La fenêtre Vue aérienne permet de changer rapidement de vue dans la fenêtre courante. Vous
pouvez conserver cette fenêtre à l'écran et ainsi effectuer un zoom ou un panoramique sans
avoir à interrompre le travail en cours. Vous pouvez également désigner une nouvelle vue sans
avoir à choisir une option de menu ou à entrer une commande.
Utilisation du cadre de vue pour appliquer un zoom ou un
panoramique

La fenêtre Vue aérienne contient un cadre de vue, soit un rectangle épais qui indique les
limites de la vue dans la fenêtre courante. Vous pouvez changer de vue en définissant un
nouveau cadre de vue dans la fenêtre Vue aérienne. Pour effectuer un zoom avant sur le dessin,
réduisez ce cadre. Pour faire un zoom arrière, agrandissez la boîte. Vous pouvez exécuter
toutes les opérations de panoramique et de zoom en cliquant avec le bouton gauche de la
souris. Cliquez avec le bouton droit de la souris pour mettre un terme à un zoom ou à un
panoramique.

Modification de la vue affichée dans la fenêtre Vue aérienne

A l'aide des boutons de la barre d'outils Vue aérienne, vous pouvez modifier la taille de
l'image contenue dans la fenêtre Vue aérienne ou redimensionner progressivement l'image. Ce
type de modification n'a aucun effet sur la vue affichée dans le dessin.

Utilisation de la fenêtre Vue


Vue aérienne avec plusieurs fenêtres

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
17

Seule la vue de la fenêtre courante est utilisée dans la fenêtre Vue aérienne.

L'image de la fenêtre Vue aérienne est mise à jour lorsque vous apportez des
modifications au dessin ou lorsque vous sélectionnez d'autres fenêtres. Dans les dessins
complexes, il peut être préférable de désactiver cette fonction de mise à jour dynamique pour
accélérer l'affichage des dessins. Si vous désactivez cette fonction, l'image Vue aérienne est mise
à jour uniquement si vous activez la fenêtre Vue aérienne

Zoom fenêtre :

Augmente ou réduit la taille apparente des objets dans la fenêtre courante.

Barre d'outils Standard :


Menu Affichage : Zoom
Menu contextuel: Sans sélectionner aucun objet, cliquez avec le bouton droit de la
souris dans la zone de dessin et choisissez Zoom pour effectuer un zoom en
temps réel.
Ligne de commande: zoom (ou 'zoom pour une utilisation transparente)

Remarque Vous ne pouvez pas utiliser ZOOM de manière transparente pendant


l'exécution des commandes POINTVUE ou VUEDYN,
VUEDYN ou lorsque des commandes ZOOM,
ZOOM
PAN ou VUE sont en cours d'exécution.

Spécifiez le coin d'une fenêtre, entrez un facteur d'échelle (nX ou nXP) ou


[Tout/Centre/DYnamique/Etendu/Précédent/Echelle /Fenêtre/Objet] <temps réel> :
A l'aide du périphérique de pointage, effectue un zoom interactif jusqu'à une étendue logique.
Appuyez sur ECHAP ou ENTREE pour sortir, ou cliquez avec le bouton droit de la
souris pour afficher le menu contextuel
Le curseur se transforme en une loupe avec le signe plus (+) et le signe moins (–). Pour
obtenir une description des options disponibles lorsque vous utilisez le zoom en temps réel,
voir la section le menu contextuel
La zone de dessin courante est utilisée pour déterminer le facteur d'échelle. ZOOM
utilise la moitié de la hauteur de la fenêtre pour effectuer un zoom de 100 %. Maintenez le
bouton de sélection enfoncé et déplacez le curseur depuis le milieu de la fenêtre jusqu'au haut
de la vue pour faire un zoom avant de 100 %. Inversement, maintenez le bouton de sélection
enfoncé et déplacez le curseur depuis le milieu de la fenêtre jusqu'au bas de la vue pour faire un
zoom arrière de 100 %.

Remarque Placez le curseur au bas de la fenêtre, maintenez le bouton de sélection


enfoncé et déplacez le curseur verticalement jusqu'au haut de l'écran pour faire un zoom avant
de 200 %.

Lorsque vous atteignez la limite du zoom avant, le signe plus disparaît. De même, le
signe moins disparaît dès que vous atteignez la limite du zoom arrière.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
18

Lorsque vous relâchez le bouton de sélection, le zoom s'arrête. Vous pouvez relâcher le
bouton de sélection, faire glisser le curseur à un autre emplacement du dessin, puis appuyer à
nouveau sur le bouton de sélection pour reprendre le zoom à partir de cet emplacement.
Pour quitter la fonction de zoom au nouvel emplacement, appuyez sur ENTREE ou sur
ECHAP.

Centre
Affiche une fenêtre définie par un centre et un facteur de grossissement ou une hauteur. Une
petite valeur de hauteur augmente l'agrandissement. Une hauteur importante diminue
l'agrandissement.
Spécifiez le centre: Spécifiez un point (1).
Entrez l'agrandissement ou la hauteur <courant>: Entrez une valeur ou appuyez sur
ENTREE.
DYnamique
Effectue un zoom pour afficher la portion générée du dessin avec une zone de
visualisation. Cette boîte de visualisation représente votre fenêtre, que vous pouvez rétrécir,
agrandir ou déplacer sur le dessin. Positionnez et dimensionnez la boîte de visualisation pour
faire un panoramique ou un zoom afin de remplir la fenêtre à l'aide de l'image contenue dans la
boîte de visualisation.

La boîte de visualisation panoramique s'affiche en premier. Faites-la glisser à


l'emplacement souhaité avant de cliquer. La boîte de visualisation de zoom apparaît alors.
Redimensionnez cette boîte et appuyez sur ENTREE pour effectuer un zoom, ou cliquez pour
revenir à la boîte de visualisation panoramique.

Appuyez sur ENTREE pour insérer dans la fenêtre courante la zone comprise dans la boîte de
visualisation.
Etendu
Effectue un zoom pour afficher toute l'étendue du dessin, ainsi que tous ses objets dans
la perspective la plus grande possible.
Précédent
Effectue un zoom pour afficher la vue précédente. Vous pouvez restaurer jusqu'à 10
vues antérieures.

Remarque Si vous modifiez l'ombrage à l'aide de la commande MODEOMBRE,


MODEOMBRE, la vue
change. Si vous entrez ZOOM Précédent après avoir modifié l'ombrage, vous retrouverez la
vue précédente, avec un ombrage différent mais un facteur d'agrandissement identique.

Echelle
Effectue le zoom correspondant au facteur d'agrandissement indiqué.
Entrez un facteur d'échelle (nX ou nXP): Spécifiez une valeur.
Entrez une valeur suivie de x pour définir l'échelle par rapport à la vue courante. Par
exemple, le fait d'entrer.5x affiche chaque objet à la moitié de ses dimensions courantes à
l'écran.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
19

Entrez une valeur suivie de xp pour définir l'échelle par rapport aux unités de l'espace
papier. Par exemple, le fait d'entrer .5xp affiche l'espace objet à la moitié de l'échelle des unités
de l'espace papier. Vous pouvez créer une présentation où chaque fenêtre affiche les objets
dans une échelle différente.
Entrez une valeur pour définir l'échelle par rapport aux limites du dessin. (Cette option
est rarement utilisée). Par exemple, entrez 2 pour obtenir une taille à l'écran qui soit le double

de celle obtenue lorsque vous zoomez pour afficher les limites du dessin.
Fenêtre
Affiche une zone déterminée par les deux coins opposés d'une fenêtre rectangulaire.
Spécifiez le premier coin: Indiquez un point (1).
Spécifiez le coin opposé: Spécifiez un point (2).

Zoom Précèdent :
Cliquez sur le menu Affichage Zoom >Précédent.
La commande Zoom précédent permet de rétablir uniquement l'échelle et la position de la vue.
Elle ne permet pas de réafficher le contenu précédent d'un dessin que vous avez modifié.

Barre d'outils Standard


Ligne de commande: ZOOM
Menu contextuel: Pendant que la commande Zoom est active, cliquez avec le bouton
droit de la souris dans la zone de dessin. Cliquez sur Zoom précédent

Propriété
DesignCenter
Plaquettes
Plaquettes d’outils

Propriété :
Boîte dialogue qui permet de modifie les propriétés et les paramètre d’un objet ou bloc
d’objets

Barre d'outils Standard

Double cliquer sur un objet donne très souvent la boîte de dialogue de propriété, il
s’affiche comme suit :

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
20

DesignCenter
DesignCenter

La barre d'outils DesignCenter gère la navigation et l'affichage des informations dans


l'arborescence et dans la palette. Pour plus d'informations sur ces boutons, voir la commande
ADCENTER.
ADCENTER Les mêmes options de navigation et d'affichage sont disponibles dans un menu
contextuel.

Exemple d’utilisation de commande


Gère et insère un contenu, tel que des blocs, des xréfs et des motifs de hachures.

Barre d'outils Standard :


Menu Outils : DesignCenter
Ligne de commande:: adcenter
Pour plus information voir paragraphe description du designcenter

La fenêtre Palettes d'outils

Barre d’outils Standard :


Menu Outils : Fenêtre des palettes d’outils
Ligne de commande: paletteoutils

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
21

La fenêtre Palettes d’outils apparaît. Pour


afficher un menu contextuel, vous pouvez
cliquer sur le bouton Propriétés, ou cliquer avec
le bouton droit de la souris sur la barre de titre,
la palette d’outils courante, l'onglet d'une
palette d’outils ou un outil. Les options
affichées dans chaque menu contextuel
dépendent de l'emplacement du curseur.
Toutes les options de ces menus contextuels
sont répertoriées par ordre alphabétique et
décrites ci-dessous.

Remarque Les palettes d’outils peuvent


uniquement être utilisées dans la version
d'AutoCAD dans laquelle elles ont été créées.
Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser une
palette d’outils dans AutoCAD 2005 si vous
l'avez créée dans AutoCAD 2006.

Autoriser l'ancrage
Détermine si le système ancre la palette d’outils lorsque vous la faites glisser vers une
zone d'ancrage sur le côté du dessin. Désactivez cette option pour détacher une palette
d’outils ancrée.
Masquer automatiquement
Gère l'affichage de la palette d’outils. Si cette option est sélectionnée, seule la barre de
titre de la palette d’outils apparaît lorsque le curseur est déplacé en dehors de cette
palette. Si cette option est désactivée, la palette complète reste affichée lorsque le curseur
est déplacé.
Fermer
Ferme la fenêtre Palettes d’outils.
Copier
Copie l'outil sélectionné vers le Presse-papiers.
Personnaliser
Affiche la boîte de dialogue personnalisée

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
22

Couper
Supprime de la palette d’outils, l'outil sélectionné et le place dans le Presse-papiers.
Supprimer l'outil
Supprime de la palette d’outils l'outil sélectionné.
Supprimer la palette
palette d’outils
Supprime la palette d’outils courante.
Déplacer
Remplace le curseur par une flèche à quatre pointes.
Déplacer vers le haut
Décale la palette d’outils sélectionnée d'une position vers le haut.
Déplacer vers le bas
Décale la palette d’outils sélectionnée d'une position vers le bas.
Créer une palette d’outils
Crée une nouvelle palette d’outils. Entrez un nom ou appuyez sur ENTREE pour utiliser
le nom par défaut.
Coller
Colle un outil dans l'onglet courant à partir du Presse-papiers.
Propriétés
Affiche la boîte de dialogue propriété de l’outils, qui vous permet de modifier les
propriétés de l'outil sélectionné.
Renommer
Renomme l'outil sélectionné.
Renommer la palette d’outils
Renomme la palette d’outils courante.
Taille
Remplace le curseur par une flèche à quatre pointes. Faites glisser le côté droit ou le côté
inférieur de la palette d’outils pour la redimensionner.
Transparence
Affiche la boîte de dialogue de transparence
Options d'affichage
Affiche la boîte de dialogue option d’affichage, qui permet de gérer l'affichage des outils

Menu Accrochage aux objets

Indiquez rapidement et aisément un accrochage aux objets à l'aide du menu contextuel.


Le menu d'accrochage aux objets s'affiche à l'emplacement du curseur lorsque vous maintenez
enfoncée la touche MAJ tout en cliquant avec le bouton droit de la souris ou le bouton
équivalent d'un autre périphérique de pointage. Le menu d'accrochage aux objets par défaut
affiche comme suit

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
23

Les modes d'accrochage aux objets et les options


de repérage. Si vous souhaitez modifier ces options, vous
pouvez modifier un fichier de personnalisation. Le
fichier de personnalisation principal livré avec le produit
s'appelle acad.cui.
Voir aussi:
“Création de menus déroulants et de menus contextuels”
dans le Guide de personnalisation
Pour afficher le menu d'accrochage aux objets

1- Entrez une commande qui nécessite de définir un point. Par exemple, tapez ligne.
ligne
2- À l'invite Du point, appuyez simultanément sur MAJet sur le bouton droit de la
souris. Le menu d'accrochage aux objets s'affiche et vous pouvez cliquer une option
d'accrochage aux objets.

EXEMPLE DE COMMANDE

Définit les modes d'accrochage aux objets courants.


courants

Barre d'outils Accrochage aux objets :


Menu Outils : Paramètres de dessin
Menu contextuel: Appuyez sur MAJ tout en cliquant avec le bouton droit de la
souris dans la zone de dessin, puis choisissez Accrochage aux objets.
Barre d'état : Accrobj
Ligne de commande: accrobj (ou 'accrobj pour une utilisation transparente)

L'onglet d'accrochage aux objets de la boîte de dialogue Paramètres de dessin est affiché
comme suit.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
24

Cette boîte de dialogue


permet de paramétrer les
différents types
d’accrochage aux objets,
ainsi lorsque les
paramètres sont validés ils
sont appliqués
automatique lorsqu’on
approche la souris auprès
d’un objet et choisir
automatiquement le mode
d’accrochage selon la
nature de cet objet

Si vous entrez -accrobj sur la ligne de commande, ACCROBJ propose des options sur la ligne
de commande.

Modes accrobj courants: courant


Entrez la liste des modes d'accrochage aux objets:Entrez les noms des modes d'accrochage aux
objets séparés par une virgule, ou tapez aucun ou inactif

Modes d'accrochage aux objets

Modes d'accrochage aux objets

Indiquez un ou plusieurs modes d'accrochage en entrant les trois premiers caractères du nom
de mode. Si vous entrez plusieurs noms à la fois, séparez-les par des virgules.

Extrémité Centre Tangente


Milieu Nodal Proche
Intersection Quadrant Parallèle
EXTension Insertion
Intersection apparente Perpendiculaire

Pour consulter la description des différents modes d'accrochage aux objets, voir la section

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
25

traitant de l'onglet Accrochage aux objets de la boîte de dialogue Paramètres de dessin.

La commande -ACCROBJ présente en outre les options supplémentaires suivantes :

RAPide
S'accroche au premier point d'accrochage trouvé. Cette option doit être utilisée avec
d'autres modes d'accrochage.
AUCun
Désactive les modes d'accrochage aux objets.

DesignCenter
DesignCenter vous permet d'organiser l'accès à des dessins, des blocs, des hachures et à
d'autres contenus de dessin. Vous pouvez faire glisser le contenu d'un dessin source vers votre
dessin courant. Vous pouvez faire glisser des dessins, des blocs et des hachures vers une
palette d'outils. Les dessins source peuvent se trouver sur votre ordinateur, sur le réseau ou sur
un site Web. En outre, si vous avez ouvert plusieurs dessins, vous pouvez simplifier votre
processus à l'aide de DesignCenter en copiant et en collant d'autres contenus, tels des
définitions de calque, des présentations et des styles de texte d'un dessin dans un autre.

Avec DesignCenter, vous pouvez :

• rechercher un contenu de dessin, tel que des dessins ou des bibliothèques de symboles,
sur votre ordinateur, sur une unité du réseau ou sur une page Web
• visualiser des tables de définition pour des objets nommés tels que des blocs et des
calques, dans n'importe quel fichier dessin, puis insérer, attacher ou copier/coller les
définitions dans le dessin courant
• mettre à jour (redéfinir) une définition de bloc
• créer des raccourcis pour les dessins, les dossiers et les sites Internet dont vous vous
servez fréquemment,
• ajouter un contenu tel que des xréfs, des blocs et des hachures à un dessin
• ouvrir des fichiers de dessin dans une nouvelle fenêtre
• faire glisser des dessins, des blocs et des hachures vers une palette d'outils pour y
accéder facilement

DESCRIPTION DU DESIGNCenter

Vous pouvez déterminer la taille, l'emplacement et l'apparence de DesignCenter.

Organisation de la fenêtre DesignCenter

La fenêtre DesignCenter est divisée en deux : l'arborescence dans la partie gauche et la zone de
contenu dans la partie droite. Utilisez l'arborescence pour rechercher des sources de contenu et
afficher le contenu dans la zone appropriée. Utilisez la zone de contenu pour ajouter des
éléments à un dessin ou à une palette d'outils.

Lorsqu'elle n'est pas ancrée, la fenêtre DesignCenter a l'aspect suivant.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
26

Sous la zone de contenu, vous pouvez également afficher un aperçu ou une description d'un
dessin, d'un bloc, d'un motif de hachures ou de xréf sélectionné(e). En haut de la fenêtre, une
barre d'outils vous offre plusieurs options et opérations.

Contrôle de la taille, de l'emplacement et de l'aspect de la fenêtre DesignCenter

Vous pouvez déterminer la taille, l'emplacement et l'apparence de DesignCenter.

• Redimensionnez DesignCenter en faisant glisser la barre entre la zone de contenu et


l'arborescence ou en faisant glisser un bord, comme pour toute autre fenêtre.
• Vous pouvez ancrer DesignCenter en le faisant glisser vers la zone d'ancrage droite ou
gauche d'AutoCAD® jusqu'à ce qu'il s'ancre. Vous pouvez également ancrer la fenêtre
DesignCenter en cliquant deux fois sur sa barre de titre.
• Libérez DesignCenter de son ancrage en faisant glisser la zone au-dessus de la barre
d'outils hors de la zone d'ancrage. Appuyez sur la touche CTRL tout en faisant glisser la
fenêtre pour la libérer de son ancrage.
• Activez ou désactivez le masquage et l'affichage automatiques de DesignCenter en
cliquant sur le bouton Masquer automatiquement, dans la barre de titre de
DesignCenter.

Lorsque l'option de masquage et d'affichage automatiques de DesignCenter est activée,


l'arborescence de DesignCenter et la zone de contenu disparaissent lorsque vous déplacez votre
curseur en dehors de la fenêtre DesignCenter. Seule la barre de titre apparaît. Lorsque vous
déplacez votre curseur sur la barre de titre, la fenêtre DesignCenter est restaurée.

Vous disposez de plusieurs options dans le menu contextuel qui apparaît lorsque vous cliquez
avec le bouton droit de la souris sur la barre de titre de DesignCenter.

Barre d'outils DesignCenter

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
27

La barre d'outils DesignCenter gère la navigation et l'affichage des informations dans


l'arborescence et dans la palette. Pour plus d'informations sur ces boutons, voir la commande
ADCENTER.
ADCENTER Les mêmes options de navigation et d'affichage sont disponibles dans un menu
contextuel.

Exemple d’utilisation de commande


Gère et insère un contenu, tel que des blocs, des xréfs et des motifs de hachures.

Barre d'outils Standard :


Menu Outils : DesignCenter
Ligne de commande: adcenter

Barre de DESSIN

On a pour option de la gauche vers la droite comme suit :

Ligne

Barre d'outils Dessin:


Spécifiez le premier point, puit orientez la position du deuxième point en déplaçant la
souris cependant entrer la valeur de la distance qui sépare les deux points
Menu Dessin : Ligne
Ligne de commande: ligne
Spécifiez le premier point: Spécifiez un point ou appuyez sur ENTREE pour continuer
depuis la dernière ligne ou le dernier arc dessiné.
Spécifiez le point suivant ou [annUler]:

Droite

Barre d'outils Dessin:

Spécifiez le premier point puit le second appuyer sur ENTREE pour terminer

Menu Dessin : Droite

Ligne de commande: droite

Spécifiez un point ou [Hor/Ver/Ang/Bissect/Décalage]: Spécifiez un point ou entrez une option

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
28

Polyligne

Barre d'outils Dessin :


Menu Dessin : Polyligne
Ligne de commande: polylign
Spécifiez un point de départ: Spécifiez un point (1).La largeur courante est de
<courant>Indiquez le point suivant ou [Arc/Fermer/Demi-larg/Longueur/Annuler/LArgeur]:
Spécifiez un point (2) ou entrez une option.

La variable système PLINEGEN gère l'affichage des motifs des types de ligne autour
des sommets d'une polyligne 2D, ainsi que le lissage de ces sommets. Affecter la valeur 1 à
PLINEGEN permet de générer de nouvelles polylignes dans un motif continu autour des
sommets de la polyligne terminée. Affecter la valeur 0 à PLINEGEN permet de commencer et
de terminer la polyligne par un tiret à chaque sommet. PLINEGEN ne s'applique pas aux
polylignes à segments coniques.

Polygone

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Polygone

Ligne de commande: polygone

Entrez le nombre de côtés <courant>: Entrez une valeur comprise entre 3 et 1024, ou
appuyez sur ENTREE. Spécifiez le centre du polygone ou [Arête]: Spécifiez un point (1) ou
tapez c.

Rectangle

Barre d'outils Dessin :

Menu Dessin : Rectangle

Ligne de commande: rectang ou rectangle

Paramètres courants: Rotation = 0

Spécifiez le premier coin ou [Chanfrein/Elévation/Raccord/Epaisseur/LArgeur]: Spécifiez un


point (1) ou entrez une option

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
29

Arc

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Arc

Ligne de commande: arc

Spécifiez le point de départ de l'arc ou [Centre]: Spécifiez un point, entrez ce ou appuyez sur
ENTREE pour tracer une tangente à la dernière ligne, au dernier arc ou à la dernière polyligne.

Cercle

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Cercle

Ligne de commande: cercle

Spécifiez le centre du cercle ou [ 3P (3points) / 2P (2points) / Ttr (tangente tangente rayon) ]:


Spécifiez un point ou entrez une option.

Nuage de révision

Barre d'outils Dessin:


Menu Dessin : Nuage de révision
Ligne de commande: nuagerev
Longueur minimale de l'arc: 0.5000 Longueur maximale de l'arc: 0.5000
Spécifiez un point de départ ou [Longueur de l'arc/Objet/Style] <Objet>: Faites glisser le
pointeur pour créer le nuage de révision, entrez une option ou appuyez sur ENTREE.
Réticule de guidage le long du trajet du nuage...

Lorsque les lignes de début et de fin se rencontrent, le message ci-après s'affiche sur la ligne de
commande.

Nuage de révision terminé.

L'objet créé est une polyligne.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
30

Remarque NUAGEREV enregistre la dernière longueur d'arc utilisée dans la base de registres
système. Cette valeur est multipliée par DIMSCALE pour des raisons de cohérence lors de
l'utilisation du programme avec des dessins ayant des facteurs d'échelle différents.

Spline

Barre d'outils Dessin:


Menu Dessin : Spline
Ligne de commande: Spline
Spécifiez le premier point ou [Objet]: Spécifiez un point ou tapez b

Ellipse

Barre d'outils Dessin:


Menu Dessin : Ellipse
Ligne de commande: ellipse
Spécifiez une extrémité de l'axe de l'ellipse ou [ Arc / Centre / Isocercle ]: Spécifiez un point ou
entrez une option.

L'option cercleIso n'est disponible que lorsque vous définissez l'option Style de la commande
RESOL sur Isométrique.

Arc Elliptique

Insérer bloc

Barre d'outils Insertion:

Menu Insertion : Bloc

Ligne de commande: insérer bloc

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
31

Permet d'indiquer le nom du bloc ou du dessin à insérer, ainsi que son emplacement.

Le dernier bloc que vous insérez lors de la session d'édition courante est utilisé par défaut
chaque fois que vous utilisez la commande INSERER.
INSERER La position du bloc inséré dépend de
l'orientation du SCU.

Nom

Indique le nom d'un bloc à insérer ou celui d'un fichier à insérer en tant que bloc.

Parcourir

Ouvre la boîte de dialogue Sélectionner le fichier de dessin (boîte de dialogue standard


de sélection de fichiers), qui permet de sélectionner un bloc ou un fichier de dessin à
insérer.

Chemin

Indique le chemin d'accès au bloc.

Aperçu

Affiche un aperçu du bloc spécifié à insérer. Une icône représentant un boulon


clignotant et apparaissant dans le coin inférieur droit de l'aperçu indique que le bloc est
dynamique.

Point d'insertion

Indique le point d'insertion du bloc.

Spécifier à l'écran

Indique le point d'insertion du bloc à l'aide de la souris.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
32

Définit la valeur de la coordonnée X.

Définit la valeur de la coordonnée Y.

Définit la valeur de la coordonnée Z.

Echelle

Indique l'échelle du bloc inséré. Si vous définissez une valeur négative pour les facteurs
d'échelle X, Yet Z, AutoCAD insère la symétrique du bloc.

Spécifier à l'écran

Indique l'échelle du bloc à l'aide de la souris.

Détermine le facteur d'échelle en X.

Détermine le facteur d'échelle enY.

Détermine le facteur d'échelle en Z.

Echelle uniforme

Spécifie une valeur d'échelle simple pour les coordonnées X, Y et Z. Une valeur
spécifiée pour X est également reflétée dans les valeurs Y et Z.

Rotation

Indique l'angle de rotation du bloc inséré dans le SCU courant.

Spécifier à l'écran

Indique la rotation du bloc à l'aide de la souris.

Angle

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
33

Indique l'angle de rotation du bloc inséré.

Unité de bloc

Affiche des informations sur les unités de bloc.

Unité

Spécifie la valeur UNITESINS pour le bloc inséré.

Facteur

Affiche le facteur d'échelle de l'unité, qui est calculé sur la base de la valeur
UNITESINS du bloc et des unités de dessin.

Décomposer

Décompose le bloc et en insère les différentes parties. Lorsque vous sélectionnez


Décomposer, vous ne pouvez définir qu'un facteur d'échelle uniforme.

Les objets appartenant à un bloc dessiné sur le calque 0 restent sur ce calque. Les objets
ayant la couleur DUBLOC sont blancs. Les objets ayant le type de ligne DUBLOC ont
le type de ligne CONTINU.

Créer bloc

Barre d'outils Dessin:


Menu Dessin : Bloc > Créer
Ligne de commande: bloc

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
34

Définit un bloc et lui attribue un nom.

Nom

Attribue un nom au bloc. Le nom peut contenir jusqu'à 255 caractères, notamment des
lettres, des chiffres, des espaces et tout caractère spécial non utilisé par Microsoft®
Windows® et le programme à d'autres fins, si la variable système EXTNAMES est
définie sur 1.

Le nom et la définition du bloc sont enregistrés dans le dessin courant.

Remarque Vous ne pouvez pas utiliser DIRECT, LIGHT, AVE_RENDER, RM_SDB,


SH_SPOT et OVERHEAD comme noms de bloc.

Point de base

Indique un point d'insertion de base pour le bloc. La valeur par défaut est 0,0,0.

X
Indique la valeur de coordonnées X.
Y
Indique la valeur de coordonnées Y.
Z
Indique la valeur de coordonnées Z.
Choisir le point de base d'insertion
Ferme temporairement la boîte de dialogue et vous permet d’indiquer un point
d’insertion de base dans le dessin courant.

Objets

Désigne les objets à insérer dans le nouveau bloc et détermine si les objets sélectionnés
doivent être conservés, supprimés ou convertis en occurrence de bloc une fois le bloc
créé.

Choix des objets


Ferme provisoirement la boîte de dialogue Définition de bloc tandis que vous
sélectionnez les objets destinés au bloc. Une fois la sélection terminée, appuyez sur
ENTREE pour afficher à nouveau la boîte de dialogue Définition de bloc.
Sélection rapide
Affiche la boîte de dialogue Sélection rapide,
rapide qui permet de définir un jeu de sélection.
Conserver
Conserve les objets sélectionnés dans le dessin en tant qu'objets distincts une fois le bloc
créé.
Convertir en bloc
Convertit les objets sélectionnés en occurrence de bloc dans le dessin une fois le bloc
créé.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
35

Supprimer
Supprime les objets sélectionnés du dessin une fois le bloc créé.
Objets sélectionnés
Affiche le nombre d'objets sélectionnés.
Paramètres

Spécifie les paramètres du bloc.

Unité de bloc
Spécifie les unités d'insertion de la référence de bloc.
Mettre à l'échelle uniformément
Spécifie si la référence de bloc peut, ou non, être mise à l'échelle non uniformément.
Autoriser la décomposition
Spécifie si la référence de bloc peut, ou non, être décomposée.
Description
Spécifie la description textuelle du bloc.
Hyperlien
Ouvre la boîte de dialogue Insérer un hyperlien,
hyperlien que vous pouvez utiliser pour associer
un hyperlien à la définition de bloc.
Ouvrir dans l'éditeur de blocs

Ouvre la définition de bloc courante dans l'Editeur


Editeur de blocs lorsque vous cliquez sur
OK.

Hachures

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Hachures

Ligne de commande: hachures

Si vous entrez -hachures sur la ligne de commande, la commande HACHURES affiche les
invites sur la ligne de commande.

Spécifiez le point interne ou [Propriétés/Sélectionner les objets/dEssiner contour/supprimer


Contours/Options avancées/ordre de Tracé/Origine]: Spécifiez un point ou entrez une option

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
36

Cette option n'est disponible que si vous avez choisi le type de motif Prédéfini et l'un Définit
l'apparence du motif de hachures à appliquer.

Type et motif

Spécifie le type et le motif de hachures.

Type
Définit le type de motif. Les motifs définis par l'utilisateur sont basés sur le type de ligne
courant du dessin. Un motif personnalisé est un motif défini par tout fichier PAT
personnalisé que vous avez ajouté au chemin de recherche. Vous pouvez contrôler l'angle
et l'échelle de n'importe quel motif.
Les motifs prédéfinis sont stockés dans le fichier acad.pat ou le fichier acadiso.pat fournis
avec le produit.
Motif
Affiche la liste des motifs prédéfinis disponibles. Cette liste commence par les six
derniers motifs prédéfinis utilisés. HACHURES enregistre le motif prédéfini dans la
variable système HPNAME.
HPNAME L'option Motif n'est disponible que si vous avez choisi
Prédéfini comme type de motif.
Bouton [...]
Affiche la boîte de dialogue Palette de motifs de hachures,
hachures dans laquelle vous affichez un
aperçu de tous les motifs prédéfinis pour vous aider à faire votre sélection.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
37

Témoin
Affiche un aperçu du motif sélectionné. Cliquez sur le témoin pour afficher la boîte de
dialogue Palette de motifs de hachures.
hachures Une fois le motif SOLID sélectionné, cliquez sur
la flèche vers la droite pour afficher la liste des couleurs ou la Boîte de dialogue
Sélectionner
Sélectionner une couleurboîte
couleur de dialogue Sélectionner la couleur.
Personnaliser motif
Affiche la liste des motifs personnalisés disponibles. Cette liste commence par les six
derniers motifs personnalisés utilisés. Le nom du motif sélectionné est stocké dans la
variable système HPNAME.
HPNAME L'option Personnaliser motif n'est disponible que si vous
avez choisi Personnalisation comme type de motif.
Bouton [...]
Affiche la boîte de dialogue Palette de motifs de hachures,
hachures qui permet d'afficher un
aperçu de tous les motifs personnalisés afin de vous aider à faire votre choix.
Angle et échelle

Spécifie un angle et une échelle pour le motif de hachures personnalisé.

Angle
Définit l'angle du motif de hachures, par rapport à l'axeX du SCU courant. HACHURES
enregistre l'angle dans la variable système HPANG.
HPANG
Echelle
Développe ou réduit un motif prédéfini ou personnalisé. HACHURES enregistre
l'échelle dans la variable système HPSCALE.
HPSCALE Cette option n’est disponible que si vous
avez choisi Prédéfini ou Personnalisation comme type de motif.
Double
Pour les motifs définis par l'utilisateur, cette option permet de dessiner un jeu de lignes
positionné à 90 degrés par rapport aux lignes originales, ce qui crée d'autres hachures.
Cette option est disponible si vous définissez le type sur Défini par l'utilisateur dans
l'onglet Hachures. (Variable système HPDOUBLE)
HPDOUBLE
Par rapport à l'espace papier
Met le motif de hachures à l'échelle en fonction des unités de l'espace papier. Cette
option permet d'afficher les motifs de hachures selon une échelle adaptée à votre
présentation. Elle n'est disponible qu'à partir d'une présentation.
Espacement
Définit l'espacement des lignes dans un motif utilisateur. HACHURES enregistre
l'espacement dans la variable système HPSPACE.
HPSPACE Cette option n’est disponible que si
vous avez choisi Défini par l'utilisateur comme type de motif.
Largeur de plume ISO
Met à l'échelle un motifISO prédéfini, en fonction de l'épaisseur de tracé sélectionné. des
motifs ISO proposés.
Origine des hachures

Contrôle l'emplacement de départ de la génération du motif de hachures. Certaines


hachures, comme les motifs de brique, doivent être alignées sur un point du contour de

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
38

hachures. Par défaut, toutes les origines de hachures correspondent à l'origine du SCU
courant.

Utiliser l'origine courante


HPORIGIN.
HPORIGIN
Utilise le paramètre stocké dans la variable système HPORIGINMODE.
HPORIGINMODE L'origine est
définie sur 0,0 par défaut.
Origine spécifiée
Spécifie une nouvelle origine des hachures. Cliquez sur cette option pour afficher les
options suivantes.
Cliquez pour définir une nouvelle origine
Détermine directement le nouveau point d'origine des hachures.
Utiliser par défaut l'étendue des contours
Calcule une nouvelle origine en fonction des contours rectangulaires des hachures. Vous
pouvez choisir entre les quatre coins des contours et leur centre. (variable système
HPORIGINMODE)
HPORIGINMODE
Stocker en tant qu'origine par défaut
Enregistre la valeur de la nouvelle origine des hachures dans la variable système Aperçu

Affiche l'emplacement courant de l'origine.

Affiche un aperçu de tous les motifs prédéfinis et personnalisés. La boîte de dialogue


organise les motifs sur quatre onglets, les images étant agencées par ordre alphabétique.
Cliquez sur une image pour sélectionner un motif, puis cliquez sur OK.

ANSI

Affiche tous les motifs ANSI fournis avec le produit.

ISO.

Affiche tous les motifs ISO fournis avec le produit.

Autres prédéfinis

Affiche tous les autres motifs (non-ANSI et non-ISO) fournis avec le produit.

Personnaliser

Affiche la liste de tous les fichiers PAT personnalisés que vous avez ajoutés au chemin
de recherche défini dans la boîte de dialogue Options, sur l'onglet Fichiers.

Aperçu

Affiche un aperçu du motif personnalisé sélectionné

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
39

Gradient

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Gradient

Définit l'apparence du remplissage avec gradients à appliquer.

Une couleur
Spécifie un remplissage qui applique une transition progressive entre les nuances les plus
sombres et les teintes les plus claires d'une couleur. Lorsque vous sélectionnez Une
couleur, la commande HACHURES affiche un témoin de couleur avec un bouton
Parcourir et un curseur Ombrage/Teinte.
Deux couleurs
Spécifie un remplissage utilisant une transition progressive entre deux couleurs. Lorsque
vous sélectionnez Deux couleurs, la commande HACHURES affiche un témoin pour la
couleur 1 et un témoin pour la couleur 2 avec un bouton Parcourir.
Témoin de Couleur
Spécifie la couleur du remplissage avec gradients. Cliquez sur le bouton Parcourir ([...])
pour afficher la boîte de dialogue Sélectionner la couleur, qui permet de choisir une
couleur de l'index AutoCAD, une couleur vraie ou une couleur du carnet de couleurs.
La couleur affichée par défaut est la couleur courante du dessin.
Barre de défilement Ombrage et Teinte
Spécifie la teinte (couleur choisie mélangée avec du blanc) ou l'ombrage (couleur choisie
mélangée avec du noir) de la couleur à utiliser pour un remplissage avec gradients en une
couleur.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
40

Motifs de gradient

Neuf motifs fixes sont disponibles pour les remplissages avec gradients. Le motif de
balayage peut être, notamment, linéaire, sphérique ou parabolique.

Orientation

Spécifie l'angle du gradient et sa symétrie.

Centré
Spécifie une configuration de gradient symétrique. Si cette option n'est pas activée, le
remplissage avec gradients est déplacé vers le haut et vers la gauche, comme si une source
de lumière était placée à gauche de l'objet.
Angle
Spécifie l'angle du remplissage avec gradients. L'angle spécifié est défini par rapport au
SCU courant. Cette option ne dépend pas de l'angle spécifié pour les motifs de hachures.

Région

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Région

Ligne de commande: region

Sélectionner les objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE une
fois l'opération terminée.

Les régions sont des zones bidimensionnelles créées à partir de formes fermées ou de
boucles. Les polylignes, lignes et courbes fermées sont des sélections autorisées. Les courbes
comprennent les arcs circulaires, les cercles, les arcs elliptiques, les ellipses et les splines.

Les polylignes 2D fermées et les polylignes 3D planes décomposées du jeu de sélection


sont converties en régions distinctes, puis les polylignes, lignes et courbes sont converties pour
former des boucles planes fermées (contours externes et trous d'une région). Si plus de deux
courbes partagent une extrémité, la région résultante peut être arbitraire.

Le contour de la région est constitué de courbes raccordées à leurs extrémités et dont


chaque point ne partage que deux bords. Toutes les intersections et les courbes auto-
concourantes sont rejetées.

Si une polyligne sélectionnée a été lissée à l'aide de l'option Spline ou Lissage de la


commande PEDIT,
PEDIT la région générée contient la ligne ou l'arc de la polyligne lissée. La
polyligne n'est pas convertie en objet spline.

REGION supprime les objets d'origine après leur conversion en régions, sauf si la
variable système DELOBJ est définie sur 0. Si les objets d'origine étaient hachurés,

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
41

l'associativité des hachures est perdue. Pour restaurer l'associativité, vous devez hachurer à
nouveau la région

Texte multiligne

Barre d'outils Dessin:

Menu Dessin : Texte > Texte multiligne

Ligne de commande: textmult

Crée ou modifie les objets texte multiligne. Importe ou colle du texte provenant d'autres
fichiers pour une utilisation dL'Editeur de texte intégré inclut une barre d'outils Format du texte
et un menu Options. Lorsqu'une cellule de tableau est sélectionnée pour être éditée, l'Editeur
de texte intégré affiche les lettres des colonnes et les numéros des rangées.

Si le texte entré dépasse le cadre de contour que vous avez définie, une ligne discontinue
indique la largeur et la hauteur définie.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
42

Barre de MODIFICATION

On distingue comme menu :

Effacer

Barre d'outils Modification :

Menu Modification : Effacer

Menu contextuel: Sélectionnez les objets à effacer, cliquez avec le bouton droit de la souris
sur la zone de dessin, puis choisissez Effacer.

Ligne de commande: effacer

Choix des objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE une fois
l'opération terminée

Ces objets sont alors supprimés du dessin.

Copier

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Copier

Menu contextuel: Sélectionnez les objets à copier, puis cliquez dans la zone de dessin avec le
bouton droit de la souris. Choisissez Copier la sélection.

Ligne de commande : copier

Sélectionner les objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE une
fois l'opération terminée.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
43

Spécifiez le point de base ou [Déplacement]<Déplacement>: Spécifiez un point de base ou


tapez d.

Les deux points spécifiés définissent un vecteur de déplacement indiquant la distance et la


direction de copie des objets sélectionnés.

Si vous appuyez sur ENTREE en réponse à l'invite de saisie du second point de déplacement,
le premier point est traité comme valeur de déplacement X,Y,Z relative. Par exemple, si vous
indiquez 2,3 pour le point de base et si vous appuyez sur ENTREE à l'invite suivante, les objets
sont déplacés de 2 unités dans la direction X et de 3 unités dans la direction Y à partir de leur
position courante.

Pour plus de confort, la commande COPIER est répétitive. Pour quitter la commande,
appuyez sur ENTREE.

Déplacement

Spécifiez le déplacement <dernière valeur>: Entrez des coordonnées pour définir un vecteur.

Les cordonnées entrées spécifient une direction et une distance relatives.

Miroir

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Miroir

Ligne de commande : miroir

Choix des objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE pour
terminer
Spécifiez le premier point de la ligne de symétrie: Spécifiez un point
Spécifiez le deuxième point de la ligne de symétrie: Spécifiez un point

Les deux points spécifiés deviennent les extrémités d'une ligne par rapport à laquelle les objets
sélectionnés sont réfléchis. Pour la réflexion en 3D, cette ligne définit un plan miroir
perpendiculaire au plan XY du SCU qui contient la ligne de symétrie.

Effacer les objets source ? [Oui/Non] <N>: Tapez o ou n, ou appuyez sur ENTREE

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
44

Oui
Place l'image miroir dans le dessin et efface les objets originaux.

Non
Place l'image miroir dans le dessin et conserve les objets originaux.

Pour gérer les propriétés du miroir des objets texte, utilisez la variable système MIRRTEXT.
MIRRTEXT
La valeur par défaut de MIRRTEXT est 1 (actif) : les objets texte sont réfléchis comme les
autres objets. Lorsque MIRRTEXT est désactivée (0), le texte n'est pas inversé.

Décaler

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Décaler

Ligne de commande : décaler

Spécifiez la distance de décalage ou [Par/Effacer/Calque] <courant>: Spécifiez une distance,


entrez une option ou appuyez sur ENTREE

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
45

La commande DECALER est répétée pour un plus grand confort d'utilisation. Pour mettre fin
à la commande, appuyez sur ENTREE.

Distance de décalage

Crée un objet, en le décalant par rapport à un autre selon la distance indiquée.

Sélectionnez l'objet à décaler ou [Quitter/Annuler] <Quitter>: Sélectionnez un objet,


entrez une option ou appuyez sur ENTREE pour mettre fin à la commande.

Spécifiez un point sur le côté à décaler ou [Quitter/Multiple/annUler] <quitter ou objet


suivant>: Spécifiez un point (1) sur le côté de l'objet à décaler ou entrez une option.

Quitter

Met fin à la commande DECALER.

Multiple

Permet d'activer le mode de décalage Multiple, qui répète l'opération de décalage en


utilisant la distance de décalage courante.

Annuler

Annule le décalage précédent.

Par

Crée un objet en le faisant passer par le point indiqué.

Sélectionnez l'objet à décaler ou <Quitter>: Sélectionnez un objet ou appuyez sur


ENTREE pour mettre fin à la commande

Spécifiez une valeur pour "Par le point" ou [Quitter/Multiple/annUler]<quitter ou objet


suivant>: Spécifiez un point (1) par lequel vous voulez que passe l'objet de décalage ou
entrez une distance.

Effacer

Efface l'objet source après l'opération de décalage.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
46

Effacer l'objet source après le décalage? [Oui/Non]<courant>: Tapezooun

Calque

Détermine si les objets décalage sont créés sur le calque courant ou sur le calque de
l'objet source.

Entrez l'option de calque pour les objets de décalage [Courant/Source]<courant>:


Entrez une option.

Réseau

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Réseau

Ligne de commande : réseau

Si vous entrez -RESEAU sur la ligne de commande, la commande RESEAU affiche des invites.

Sélectionner les objets : Utilisez une méthode de sélection d'objets.


Entrez le type de réseau [Rectangulaire/Polaire] <courant>: Entrez une option ou appuyez
sur ENTREE

Rectangulaire

Crée un réseau de rangées et de colonnes de copies des objets sélectionnés.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
47

Entrez le nombre de rangées (---) <1>: Entrez un entier non nul ou appuyez sur
ENTREE
Entrez le nombre de colonnes (|||) <1>: Entrez un entier non nul ou appuyez sur
ENTREE

Si vous spécifiez une seule rangée, vous devez indiquer plusieurs colonnes, et inversement.

L'objet sélectionné ou l'élément source est situé par défaut dans le coin inférieur gauche, et
le réseau est créé vers le coin supérieur droit.

La distance spécifiée entre les rangées et les colonnes comprend les longueurs
correspondantes de l'objet à disposer en réseau.

Entrez la distance entre les rangées ou spécifiez la cellule d'unités (---):

Afin d'ajouter des rangées vers le bas, spécifiez une valeur négative pour la distance entre
les rangées. La commande RESEAU n'affiche pas l'invite suivante si vous spécifiez deux
points aux coins opposés d'un rectangle.

Spécifiez la distance entre les colonnes (|||):

Pour ajouter des colonnes à gauche, spécifiez une valeur négative pour la distance entre les
colonnes. Les réseaux rectangulaires sont construits le long d'une ligne de base définie par
la rotation d'accrochage courante. En principe, cet angle est nul, de sorte que les rangées et
colonnes sont orthogonales par rapport aux axes X et Y du dessin. L'option Rotation de la
commande RESOL modifie l'angle et crée un réseau en rotation. La variable système
SNAPANG mémorise l'angle de rotation d'accrochage.

Si vous spécifiez un grand nombre de rangées et de colonnes dans un réseau, la création


des copies risque d'être plus longue. Le nombre d'éléments de réseau pouvant être générés
en une seule fois est limité par défaut à 100 000. Cette limite est enregistrée dans la variable
MAXARRAY (base de registres). Pour faire passer cette limite à 200000, par exemple, entrez
(setenv "MaxArray" "200000") sur la ligne de commande.

Polaire

Crée un réseau en copiant les objets sélectionnés autour d'un centre donné.

Spécifiez le centre du réseau ou [Base]: Spécifiez un point ou tapez b pour indiquer un


nouveau point de base

Centre

Crée un réseau défini par un centre.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
48

Base

Spécifie un nouveau point de référence (base) par rapport aux objets sélectionnés qui
reste à distance constante du centre du réseau au fur et à mesure de la disposition en
réseau des objets.
Entrez le point de base des objets : Spécifiez un point.
Entrez le nombre de copies dans le réseau:Entrez un entier positif ou appuyez sur
ENTREE

Lorsque vous indiquez une valeur pour le nombre d'éléments, vous devez spécifier
l'angle à décrire ou l'angle entre les éléments. Si vous appuyez sur ENTREE(sans
indiquer de nombre d'éléments), vous devez spécifier ces deux éléments.

Spécifiez l'angle à décrire (+=trigo, -=horaire) <360>:Entrez un entier positif pour la


rotation trigonométrique ou un entier négatif pour la rotation horaire

Vous pouvez entrer 0 pour l'angle à décrire uniquement si vous spécifiez le nombre de
copies.

Si vous spécifiez un angle à décrire sans indiquer le nombre de copies, ou si vous


spécifiez le nombre d'éléments et entrez 0 comme valeur de l'angle à décrire ou que
vous appuyez sur ENTREE, le message suivant s'affiche :

Angle entre les copies:Spécifiez un angle

Si vous avez spécifié le nombre d'éléments et entré 0 comme angle à décrire ou appuyé
surENTREE , la commande RESEAU vous demande de spécifier une valeur positive
ou négative pour indiquer la direction du réseau :

Angle entre les copies (+=trigo, -=horaire): Entrez un entier positif pour la rotation
trigonométrique ou un entier négatif pour la rotation horaire

La commande RESEAU détermine la distance entre le centre du réseau et un point de


référence sur le dernier objet sélectionné. Le point de référence utilisé représente le
centre d'un cercle ou d'un arc, le point d'insertion de base d'un bloc ou d'une forme, le
point de départ d'un texte et l'extrémité d'une ligne ou d'un tracé.

Rotation des objets en réseau? <O>:Tapez o ou n, ou appuyez sur ENTREE


Dans un réseau polaire, le point de référence du dernier objet du jeu de sélection est
utilisé pour tous les objets. Si vous avez défini le jeu de sélection à l'aide d'une fenêtre
ou d'une sélection de capture, le dernier objet du jeu sera arbitraire. Si vous supprimez
un objet du groupe, puis le rajoutez, il sera obligatoirement le dernier objet
sélectionné. Vous pouvez également créer le jeu de sélection sous forme de bloc et le
reproduire.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
49

Déplacer

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Déplacer

Menu contextuel: Sélectionnez les objets à déplacer et cliquez dans la zone de dessin avec le
bouton droit de la souris. Cliquez sur Déplacer.

Ligne de commande : déplacer

Choix des objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE
une fois l'opération terminée

- Spécifiez le point de base ou [Déplacement]<Déplacement>: Spécifiez un point de base ou


tapez d.

- Spécifiez le deuxième point ou <utiliser le premier point comme déplacement>: Spécifiez un


point ou appuyez sur ENTREE

Les deux points spécifiés définissent un vecteur indiquant la distance et la direction du


déplacement des objets sélectionnés.

Si vous appuyez sur ENTREE pour l'invite Spécifiez le deuxième point, le premier point est
interprété comme un déplacement X,Y,Z relatif. Par exemple, si vous spécifiez 2,3 comme
point de base et appuyez sur ENTREE à l'invite suivante, les objets se déplacent de 2 unités
dans la direction X et de 3 unités dans la direction Y depuis leur position courante.

Déplacement

Spécifiez le déplacement <dernière valeur>: Entrez les coordonnées pour représenter un


vecteur

Les coordonnées que vous entrez spécifient une distance et une direction relatives.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
50

Rotation

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Rotation

Menu contextuel: Sélectionnez les objets à faire pivoter, puis cliquez dans la zone de
dessin avec le bouton droit de la souris. Choisissez Rotation.

Ligne de commande : rotation

Angle positif courant dans SCU: ANGDIR=courant ANGBASE=courant

Choix des objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE une fois
l'opération terminée.

Spécifiez le point de base: Spécifiez un point.

Spécifiez l'angle de rotation ou [Copier/Référence]: Spécifiez un angle, indiquez un point, tapez


c ou tapez r.

Angle de rotation

Détermine à quelle distance un objet pivote autour du point de base.

L'axe de rotation traverse le point de base spécifié et est parallèle à l'axe Z du SCU
courant

Copier

Crée une copie des objets sélectionnés pour la rotation

Référence

Fait pivoter les objets à partir d'un angle spécifié jusqu'à un nouvel angle absolu.

Spécifiez l'angle de référence <dernier angle de référence>: Spécifiez un angle en


entrant une valeur ou en spécifiant deux points.

Spécifiez le nouvel angle ou [Points] <dernier nouvel angle>: Spécifiez le nouvel angle
absolu en entrant une valeur ou en spécifiant deux points.

Les limites de la fenêtre restent parallèles aux bords de la zone de dessin lorsque vous
faites pivoter un objet de la fenêtre

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
51

Echelle

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Echelle

Menu contextuel: Sélectionnez les objets à mettre à l'échelle et cliquez avec le bouton
droit de la souris dans la zone de dessin. Cliquez sur Echelle.

Ligne de commande : echelle

Choix des objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE
une fois l'opération terminée

Spécifiez le point de base: Spécifiez un point

Le point de base désigne le point qui demeure au même emplacement au fur et à


mesure que change la taille de l'objet sélectionné (et donc que l'objet s'éloigne de ce
point de base immobile).

Spécifiez le facteur d'échelle ou [Copier/Référence]: Spécifiez un facteur d'échelle, tapez


c ou r.

Facteur d'échelle

Multiplie les dimensions des objets sélectionnés par l'échelle indiquée. Un facteur
d'échelle supérieur à 1 agrandit les objets. Un facteur d'échelle compris entre 0 et 1
réduit les objets. Vous pouvez également faire glisser le curseur afin d'augmenter ou de
diminuer la taille de l'objet

Copier

Crée une copie des objets sélectionnés pour la mise à l'échelle

Référence

Définit l'échelle des objets sélectionnés en fonction d'une longueur de référence et d'une
nouvelle longueur définie.

Spécifiez la longueur de référence<1>: Spécifiez la longueur de départ pour mettre à


l'échelle les objets sélectionnés

Spécifiez la nouvelle longueur ou [Points]: Spécifiez la longueur d'arrivée pour mettre à


l'échelle les objets sélectionnés ou tapez p pour définir une longueur entre deux points.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
52

Etirer

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Etirer

Ligne de commande : etirer

Choix des objets à étirer par fenêtre de capture ou polygone...

Choix des objets : Utilisez une méthode de sélection d'objets CPolygone ou Capture, et
appuyez sur ENTREE . Les objets sélectionnés individuellement et ceux qui se trouvent
entièrement inclus dans la sélection par capture sont déplacés, plutôt que d'être étirés.

Si ETIRER déplace les sommets et les extrémités situés dans la sélection par capture sans
changer celles situées à l'extérieur. ETIRER ne modifie pas l'épaisseur de la polyligne, les
tangentes ni le lissage de courbe.

Point de base

Spécifiez le point de base ou [Déplacement] <dernier déplacement>: Spécifiez un point


de base ou entrez des coordonnées de déplacement

Spécifiez le deuxième point ou <utilisez le premier point comme déplacement>:


Spécifiez un deuxième point ou appuyez sur ENTREE pour utiliser les coordonnées
précédentes pour le déplacement.

Déplacement

Spécifiez le déplacement <dernière valeur>: Entrez les valeurs de déplacement pour


X,Y (et éventuellement Z)

Si vous entrez un second point, les objets sont étirés sur la distance du vecteur, du point
de base jusqu'au second point. Si vous appuyez sur ENTREE à l'invite Spécifiez un
deuxième point de déplacement, le premier point est traité comme une valeur de
déplacement X,Y,Z.

Ajuster

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Ajuster

Menu contextuel: Sélectionnez les objets à copier, puis cliquez dans la zone de dessin avec
le bouton droit de la souris. Choisissez Copier la sélection.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
53

Ligne de commande : ajuster

Paramètres courants: Projection = courante Côté = courant

Sélectionnez les bords de coupe...

Sélectionnez les objets ou <tout sélectionner>: Sélectionnez un ou plusieurs objet(s), puis


appuyez sur ENTREEou appuyez sur ENTREE pour sélectionner tous les objets affichés.

Sélectionnez les objets définissant les bords de coupe sur lesquels vous voulez ajuster un objet
ou appuyez sur ENTREE pour sélectionner tous les objets affichés comme bords de coupe
potentiels. AJUSTER projette les bords de coupe et les objets à ajuster sur le plan XY du
système de coordonnées utilisateur (SCU) courant.

Remarque Pour sélectionner les bords de coupe qui incluent des blocs, vous ne pouvez utiliser
que la sélection unique et les options Capture, Trajet, Tout sélectionner.

Sélectionnez l'objet à ajuster ou utilisez la touche Maj pour le prolonger ou


[Trajet/Capture/Projection/Arête/eFfacer/Annuler]: Sélectionnez un objet à ajuster, maintenez
la touche MAJ enfoncée et sélectionnez un objet à prolonger ou entrez une option

Indiquez la méthode servant à sélectionner les objets à ajuster. Si plusieurs résultats


d'ajustement sont possibles, l'emplacement du premier point de sélection détermine le résultat.

Objet à ajuster

Indique l'objet à ajuster. L'invite de sélection d'objets à ajuster se répète ; vous pouvez
ainsi ajuster plusieurs objets. Appuyez sur ENTREE pour terminer l'opération

Utiliser la touche Maj pour prolonger

Prolonge les objets sélectionnés au lieu de les ajuster. Cette option offre une méthode
permettant de basculer facilement entre l'ajustement et le prolongement.

Trajet

Sélectionne tous les objets qui traversent le trajet sélectionné. Le trajet sélectionné est
composé d'un ensemble de segments linéaires temporaires que vous précisez à l'aide de
deux points du trajet ou plus. Le trajet sélectionné ne forme pas une boucle fermée.

Spécifiez le premier point du trajet: Spécifiez le point de départ du trajet sélectionné

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
54

Spécifiez le point du trajet suivant ou [annUler]: Spécifiez le point suivant du trajet


sélectionné ou tapez u

Spécifiez le point du trajet suivant ou [annUler]: Spécifiez le point suivant du trajet


sélectionné, tapezu ou appuyez sur ENTREE.

Capture

Sélectionne les objets situés à l'intérieur ou qui traversent la zone rectangulaire définie
par deux points.

Spécifiez le premier coin : Indiquez un point

Spécifiez le coin opposé: Spécifiez un point en diagonal du premier point

Remarque Certaines sélections de capture d'objets à ajuster sont ambiguës. AJUSTER


résout la sélection en longeant la fenêtre de capture rectangulaire dans le sens horaire
depuis le premier point jusqu'au premier objet rencontré.

Projection

Spécifie la méthode de projection utilisée lors de l'ajustement des objets.

Entrez une option de projection [Aucune/Scu/Vue] <Courant>: Entrez une option ou


appuyez sur ENTREE

Aucune

Aucune projection. La commande n'ajuste que les objets possédant une intersection
avec le bord de coupe dans l'espace 3D.

SCU

Spécifie une projection sur le plan XY du SCU courant. La commande ajuste les objets
ne présentant pas d'intersections avec le bord de coupe dans l'espace 3D.

Vue

Spécifie une projection dans le sens de visualisation courant. La commande ajuste les
objets possédant une intersection avec le contour dans la vue courante.

Arête

Détermine si un objet est ajusté jusqu'au côté extrapolé d'un autre objet ou jusqu'à un
objet qui le coupe dans l'espace 3D.

Entrez un mode de prolongement du côté implicite [PRolongement/PAs de


prolongement] <Courant>: Entrez une option ou appuyez sur ENTREE

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
55

Prolonger

Prolonge le bord de coupe selon sa trajectoire naturelle pour recouper un objet dans
l'espace 3D.

Pas de prolongement

Indique que l'objet ne devra être ajusté qu'au niveau d'un bord de coupe le recoupant
dans l'espace 3D.

Remarque Lorsque vous ajustez des hachures, ne définissez pas Côté sur Prolongement.
En effet, les espaces dans les bordures d'ajustement ne seront pas comblés lorsque vous
ajustez des hachures, même si la tolérance d'espace est définie sur une valeur correcte.

Effacer

Supprime les objets sélectionnés. Cette option offre une méthode pratique de
suppression des objets non voulus sans quitter la commande AJUSTER.

Sélectionnez les objets à effacer ou <quitter>: Utilisez une méthode de sélection d'objets
et appuyez sur ENTREE pour revenir à l'invite précédente

Annuler

Annule la dernière modification apportée par AJUSTER

Prolonger

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Prolonger

Ligne de commande : prolonger

Sélectionnez les limites...

Sélectionnez les objets ou <tout sélectionner>: Sélectionnez un ou plusieurs objet(s), puis


appuyez sur ENTREE ou appuyez sur ENTREE pour sélectionner tous les objets affichés.

Sélectionnez l'objet à prolonger ou utilisez la touche Maj pour l'ajuster ou [ Trajet / Capture /
Projection / Arête / Annuler ]: Sélectionnez les objets à prolonger ou maintenez la touche MAJ
enfoncée et sélectionnez l'objet à ajuster, ou entrez une option

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
56

Sélection d'objet de contour

Utilise les objets sélectionnés pour définir les limites d'un contour vers lesquels vous voulez
prolonger un objet.

Objet à prolonger

Spécifie les objets à prolonger. Appuyez sur ENTREE pour mettre fin à la commande

Utilisez la touche Maj pour l'ajuster

Ajuste les objets sélectionnés au contour le plus proche plutôt que de les prolonger.
Cette méthode permet de basculer facilement entre l'ajustement et le prolongement.

Trajet

Spécifiez le premier point du trajet: Spécifiez le point de départ du trajet sélectionné

Spécifiez le point du trajet suivant ou [annUler]: Spécifiez le point suivant du trajet


sélectionné ou tapez u

Spécifiez le point du trajet suivant ou [annUler]: Spécifiez le point suivant du trajet


sélectionné, tapez u ou appuyez sur ENTREE.

Capture

Sélectionne les objets intégralement ou partiellement présents à l'intérieur d'une zone


rectangulaire définie par deux points.

Spécifiez le premier coin : Indiquez un point

Spécifiez le coin opposé: Spécifiez un point en diagonal du premier point

Remarque Certaines sélections d'objets de capture à prolonger sont ambiguës.


PROLONGER résout la sélection en longeant la fenêtre de capture rectangulaire dans
le sens horaire depuis le premier point jusqu'au premier objet rencontré.

Projection

Spécifie la méthode de projection utilisée lors du prolongement des objets.

Entrez une option de projection [Aucune/Scu/Vue] <courante>: Entrez une option ou


appuyez sur ENTREE

Aucune

Aucune projection. Seuls les objets qui coupent la limite du contour de l'espace 3D sont
prolongés.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
57

SCU

Spécifie une projection sur le plan XY du système de coordonnées utilisateur (SCU) courant.
Les objets qui ne coupent pas les contours de l'espace 3D sont prolongés.

Vue

Spécifie une projection dans le sens de visualisation courant.

Arête

Prolonge l'objet jusqu'au côté implicite d'un autre objet ou seulement jusqu'à un objet
présentant réellement une intersection dans l'espace 3D.

Entrez un mode de prolongement du côté implicite [PRolongement/PAs de


prolongement] <courant>: Entrez une option ou appuyez sur ENTREE

Prolonger

Prolonge l'objet limite dans son propre axe de façon à ce qu'il croise un autre objet ou
son côté implicite dans un espace 3D.

PAs de prolongement

Indique que l'objet ne devra se prolonger que jusqu'à une limite le coupant dans un
espace 3D.

Annuler

Annule la dernière modification apportée par PROLONGER

Couper au point

Coupure

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Coupure

Ligne de commande : coupure

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
58

Sélectionnez un objet: Utilisez une méthode de sélection d'objet ou spécifiez le premier point
de coupure (1) d'un objet.

Les messages affichés ensuite dépendent du mode de sélection de l'objet. Si vous sélectionnez
l'objet avec le périphérique de pointage, le programme sélectionne l'objet et utilise le point de
sélection comme premier point de coupure. Au message suivant, vous pouvez spécifier le
second point ou définir un autre premier point.

Spécifiez un deuxième point de coupure ou [Premier point]: Spécifiez le deuxième point de


coupure (2) ou tapez p.

Deuxième point de coupure

Spécifie le second point à utiliser pour couper l'objet.

Premier point

Remplace le premier point initial par celui que vous spécifiez.

Spécifiez le premier point de coupure:

Spécifiez le deuxième point de coupure:

La partie de l'objet est effacée entre les deux points spécifiés. Si le deuxième point n'est
pas situé sur l'objet, le programme sélectionne le point le plus proche sur l'objet. Par
conséquent, pour couper l'extrémité d'une ligne, d'un arc ou d'une polyligne, spécifiez le
deuxième point au-delà de l'extrémité à supprimer.

Pour scinder un objet en deux parties sans rien effacer, entrez le même point pour les
premier et second points. Vous pouvez entrer simplement @ pour spécifier le deuxième
point.

Les lignes, les arcs, les cercles, les polylignes, les ellipses, les splines, les anneaux et
plusieurs autres types d'objets peuvent être scindés en deux ou avoir une de leurs
extrémités supprimées.

Pour transformer un cercle en arc, le programme supprime une partie du cercle, dans le
sens trigonométrique, du premier point vers le second.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
59

Joindre

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Joindre

Ligne de commande : joindre

Sélectionnez l'objet source: Sélectionnez une ligne, une polyligne, un arc, un arc elliptique ou
une spline

Selon l'objet source que vous avez sélectionné, l'une des invites suivantes apparaît :

Ligne

Sélectionnez les lignes à joindre à la source: Sélectionnez une ou plusieurs lignes et


appuyez sur ENTREE

Les objets ligne doivent être colinéaires (situés sur la même ligne infinie) même s'ils
peuvent être séparés par des espaces.

Polyligne

Sélectionnez les objets à joindre à la source: Sélectionnez un ou plusieurs objets et


appuyez sur ENTREE

Les objets peuvent être des lignes, des polylignes ou des arcs. Les objets ne peuvent pas
être séparés par des espaces et doivent se situer sur le plan parallèle au plan XY du
SCU.

Arc

Sélectionnez les arcs à joindre à la source ou [fErmer]: Sélectionnez un ou plusieurs


arcs et appuyez sur ENTREE ou tapez e.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
60

Les objets arc doivent être situés sur le même cercle imaginaire et peuvent être séparés
par des espaces. L'option fErmer convertit l'arc source en cercle.

Remarque En joignant deux arcs ou plus, les arcs sont joints dans le sens anti-horaire, à
partir de l'objet source.

Arc elliptique

Sélectionnez les arcs elliptiques à joindre à la source ou [fErmer]: Sélectionnez un ou


plusieurs arcs elliptiques et appuyez sur ENTREE ou tapez e.

Les arcs elliptiques doivent être situés sur la même ellipse et peuvent être séparés par
des espaces. L'option fErmer convertit l'arc elliptique source en une ellipse complète.

Remarque En joignant deux arcs elliptiques ou plus, les arcs sont joints dans le sens anti-
horaire, à partir de l'objet source.

Spline

Sélectionnez les splines à joindre à la source: Sélectionnez une ou plusieurs spline et


appuyez sur ENTREE

Les objets spline doivent être situés sur le même plan et doivent être contigus (bout à
bout).

Chanfrein

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Chanfrein

Ligne de commande : chanfrein

(mode AJUSTER) chanfreins actuels Dist1 = courant, Dist2 = courant

Sélectionnez la première ligne ou [ Annuler / Polyligne / Ecart / Angle / Ajuster / mEthode /


Multiple ]: Utilisez une méthode de sélection d'objets ou entrez une option

Première ligne

Spécifie la première des deux arêtes requises pour définir un chanfrein 2D ou indique
l'arête d'un solide 3D à chanfreiner.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
61

Sélectionnez la deuxième ligne ou utilisez la touche Maj pour appliquer un coin:


Utilisez une méthode de sélection d'objets ou maintenez la touche MAJenfoncée et
sélectionnez un objet pour créer un angle aigu.

Si vous sélectionnez des lignes ou des polylignes, leur longueur est ajustée pour tenir
compte de la ligne de chanfrein. Vous pouvez maintenir la touche MAJ enfoncée lors
de la sélection des objets pour remplacer les distances de chanfrein courantes par une
valeur de 0.

Lorsque les objets sélectionnés sont des segments de polyligne 2D, ils doivent être
adjacents ou séparés par un segment au maximum. S'ils sont séparés par un autre
segment de polyligne, la commande CHANFREINsupprime le segment de séparation
et le remplace par le chanfrein.

Si vous sélectionnez une arête d'un solide 3D, vous devez indiquer celle des deux
surfaces adjacentes qui servira de base.

Sélection de la surface de base...

Entrez une option de sélection de surface [suivaNte/OK (courant)] <OK>: Tapez n ou


o, ou appuyez sur ENTREE .

Si vous entrez o ou appuyez sur ENTREE, vous transformez la surface sélectionnée en


surface de base. Si vous entrez n , vous sélectionnez l'une des deux surfaces adjacentes à
l'arête sélectionnée.

Première ligne

Spécifiez l'écart de chanfrein surface de base <courant>:

Spécifiez l'écart de chanfrein autre surface <courant>:

Une fois que vous avez sélectionné la surface de base et les écarts du chanfrein,
choisissez les arêtes de la surface de base à chanfreiner. Vous pouvez les sélectionner
individuellement ou toutes à la fois.

Sélectionnez une arête ou [Boucle]: Sélectionnez une arête, entrez L, ou appuyez sur
ENTREE

Arête

Sélectionne une arête à chanfreiner.

Boucle

Active le mode Arête boucle.

Sélectionnez une boucle d'arête ou [Arête]: Sélectionnez une arête, tapez a, ou appuyez
sur ENTREE

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
62

Arête boucle

Sélectionne toutes les arêtes sur la surface de base.

Arête

Active le mode Arête.

Annuler

Annule l'action précédente de la commande.

Polyligne

Chanfreine l'intégralité d'une polyligne 2D.

Choix de la polyligne 2D :

Les segments de polyligne qui se coupent sont chanfreinés à chaque sommet de la


polyligne. Les chanfreins deviennent de nouveaux segments de la polyligne.

Si la polyligne renferme des segments trop courts par rapport à la distance du chanfrein,
ces segments ne seront pas biseautés.

Ecart

Définit la distance du chanfrein par rapport à l'extrémité de l'arête sélectionnée.

Spécifiez l'écart du chanfrein 1er <courant>:

Spécifiez l'écart du chanfrein 2ème <courant>:

Si les deux distances sont nulles, la commande CHANFREINprolonge ou ajuste les


deux lignes afin qu'elles se rejoignent en un même point.

Angle

Définit les écarts de chanfrein en utilisant une distance pour la première ligne et un
angle pour la seconde.

Spécifiez la longueur de chanfrein sur la première ligne <courant>:

Spécifiez l'angle de chanfrein à partir de la première ligne <courant>:

Ajuster

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
63

Détermine si la commande CHANFREIN ajuste les arêtes sélectionnées par rapport


aux extrémités de la ligne du chanfrein.

Entrez l'option du mode Ajuster [Ajuster/Non-ajuster] <courant>:

Remarque L'option Ajuster définit la variable système TRIMMODE sur 1 ; l'option


Non-ajuster définit TRIMMODE sur 0.

Si la variable système TRIMMODE est égale à 1, CHANFREIN ajuste les lignes


sécantes sur les extrémités de la ligne de chanfrein. Si les lignes sélectionnées ne sont
pas sécantes, CHANFREIN les prolonge ou les ajuste pour qu'elles le soient. Si la
variable TRIMMODE est égale à 0, le chanfrein est créé sans ajustement des lignes
sélectionnées.

Méthode

Détermine si la commande CHANFREIN utilise deux distances, ou une distance et un


angle, pour créer le chanfrein.

Entrez la méthode d'ajustement [Ecart/Angle] <courant>:

Multiple

Chanfreine les arêtes de plusieurs jeux d'objets. CHANFREIN affiche l'invite principale
et l'invite de choix du second objet à plusieurs reprises, jusqu'à ce que vous appuyiez sur
ENTREE pour mettre fin à la commande.

Raccord

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Raccord

Ligne de commande : raccord

Paramètres courants: Mode = courant, Rayon = courant

Sélectionnez le premier objet ou [Annuler/Polyligne/Rayon/Ajuster/Multiple]: Utilisez une


méthode de sélection d'objets ou entrez une option.

Premier objet

Sélectionne le premier des deux objets requis pour définir un raccord 2D ou l'arête du
solide 3D à arrondir ou raccorder.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
64

Sélectionnez le deuxième objet ou utilisez la touche Maj pour appliquer un coin:


Utilisez une méthode de sélection d'objets ou maintenez la touche MAJ enfoncée et
sélectionnez un objet pour créer un angle aigu.

Si vous sélectionnez des lignes, des arcs ou des polylignes, leur longueur est
ajustée pour tenir compte de l'arc de raccord. Vous pouvez maintenir la touche MAJ
enfoncée lors de la sélection des objets pour remplacer le rayon de raccord courant par
une valeur de 0.

Lorsque les objets sélectionnés sont des segments de lignes droites d'une polyligne 2D,
ils peuvent être adjacents ou séparés par un autre segment. S'ils sont séparés par un
autre segment de polyligne, la commande RACCORD supprime le segment de
séparation et le remplace par le raccord.

Il peut exister plusieurs raccords entre des arcs et des cercles. Sélectionnez les objets à
proximité des extrémités du futur raccord.

La commande RACCORD n'ajuste pas les cercles; l'arc de raccord vient rencontrer le
cercle de manière régulière.

Si vous sélectionnez un solide 3D, vous pouvez choisir plusieurs arêtes mais elles
doivent toujours être sélectionnées une par une.

Entrez le rayon du raccord <courant>: Spécifiez une distance ou appuyez sur ENTREE

Sélectionnez une arête ou [Chaîne/Rayon]: Sélectionnez une ou plusieurs arêtes, tapez c


ou tapez r.

Arête

Sélectionne une seule arête. Vous pouvez continuer de sélectionner des arêtes, une par
une, tant que vous n'appuyez pas sur ENTREE.

Si vous sélectionnez au moins trois arêtes qui convergent en un sommet pour former le
coin d'une boîte, la commande RACCORD calcule une fusion de sommet qui fera
partie d'une sphère, si les trois raccords incidents présentent le même rayon.

Chaîne

Désactive la sélection d'arêtes uniques et active la sélection d'arêtes tangentes


séquentielles, c'est-à-dire d'une chaîne d'arêtes.

Sélectionnez une chaîne d'arête ou <Arête/Rayon>: Sélectionnez une chaîne d'arêtes,


tapez a ou tapez r.

Chaîne d'arêtes

Sélectionne une séquence d'arêtes tangentielles quand vous sélectionnez une arête
unique. Par exemple, si vous sélectionnez une arête en haut d'une boîte solide en 3D, la
commande RACCORD sélectionne également les arêtes qui lui sont tangentes.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
65

Arête

Active le mode de sélection d'arêtes uniques.

Rayon

Définit le rayon de l'arc de raccord.

Rayon

Définit le rayon de l'arc du raccord.

Entrez le rayon du raccord <courant>: Spécifiez une distance ou appuyez sur ENTREE

L'invite précédente s'affiche :

Sélectionnez une arête ou [Chaîne/Rayon]: Sélectionnez une ou plusieurs arêtes, ou


tapez c ou r.

Annuler

Annule l'action précédente de la commande

Polyligne

Insère les arcs du raccord à chaque sommet d'une polyligne 2D où deux segments de
lignes se rejoignent.

Choix de la polyligne 2D :

Si un segment d'arc sépare deux segments de ligne qui convergent en se rapprochant de


ce segment d'arc, la commande RACCORD supprime le segment d'arc et le remplace
par un arc de raccord.

Rayon

Définit le rayon de l'arc du raccord.

Spécifiez le rayon du raccord <courant>: Spécifiez une distance ou appuyez sur


ENTREE .

La valeur définie devient le rayon courant, qui sera utilisé lors des prochaines exécutions
de la commande RACCORD. Si vous modifiez cette valeur, vous ne changez pas les
arcs existants du raccord.

Ajuster

Détermine si RACCORD ajuste les arêtes sélectionnées jusqu'aux extrémités de l'arc de


raccord.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
66

Entrez l'option du mode Ajuster [Ajuster/Non-ajuster] <courant>: Entrez une option ou


appuyez sur ENTREE .

Ajuster

Ajuste les arêtes sélectionnées aux extrémités de l'arc de raccord.

Non-ajuster

N'ajuste pas les arêtes sélectionnées.

Multiple

Arrondit les arêtes de plusieurs jeux d'objets. RACCORD affiche l'invite principale et
l'invite de choix du second objet à plusieurs reprises, jusqu'à ce que vous appuyiez sur
ENTREE pour mettre fin à la commande.

Décomposer

Barre d'outils Modification:

Menu Modification : Décomposer

Ligne de commande : décomposer

Choix des objets: Utilisez une méthode de sélection d'objets et appuyez sur ENTREE une
fois l'opération terminée

La couleur, le type de ligne et l'épaisseur de ligne d'un objet décomposé peuvent varier. Vous
obtiendrez des résultats différents suivant le type d'objet décomposé. La liste suivante répertorie
les objets pouvant être décomposés et leurs résultats.

Remarque Si vous utilisez un script ou une fonction ObjectARX®, vous ne pouvez


décomposer qu'un seul objet à la fois.

Polyligne 2D et de faible épaisseur


Ignore toutes les informations de largeur ou de tangente associées. Pour les grandes
polylignes, les lignes et arcs obtenus sont placés le long du centre de la polyligne.
Polyligne 3D
Décompose la polyligne en segments de lignes. Tout type de ligne affecté à la polyligne
3D est appliqué à chaque segment de ligne résultant.
Solide 3D
Décompose les surface planes en régions. Les surfaces non planes sont décomposées en
corps.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
67

Arc
Un arc se décompose en arcs elliptiques, s'il se situe à l'intérieur d'un bloc à échelle non
homogène.
Bloc
Supprime un niveau de groupement à la fois. Si un bloc contient une polyligne ou un
bloc imbriqué, sa décomposition exposera la polyligne ou le bloc, qui devront ensuite
être décomposés pour permettre l'exposition de leurs objets.
Les blocs ayant des échelles X, Yet Z homogènes sont décomposés en objets. Les blocs
dont l'échelle X, Yet Z n'est pas homogène peuvent être décomposés en produisant des
objets inattendus.
Quand des blocs à échelle non homogène contiennent des objets qui ne peuvent pas être
décomposés, ces objets sont rassemblés au sein d'un bloc anonyme (doté du préfixe *E)
et référencés avec l'échelle non homogène. Si aucun des objets d'un tel bloc ne peut être
décomposé, la référence de bloc sélectionnée ne le sera pas non plus. Les entités Corps,
Solide 3D et Région d'un bloc à échelle non homogène ne peuvent pas être décomposés.
Si vous décomposez un bloc contenant des attributs, AutoCAD supprime les valeurs de
ces derniers et affiche à nouveau les définitions correspondantes.
Les blocs insérés à l'aide de la commande INSERM et disposant de références externes
et de blocs dépendants ne peuvent pas être décomposés.
Corps
Un corps est décomposé en un corps à surface unique (surfaces non planes), en courbes
ou en régions.
Cercle
Un cercle dans un bloc à échelle non homogène se décompose en ellipses.
Lignes de repère
Une ligne de repère est décomposée, suivant son type, en objets lignes, splines, solides
(pointes de flèche), blocs insérés (pointes de flèche, blocs d'annotation), texte multiligne
ou tolérance.
Texte multiligne
Décompose en objets de texte.
Multiligne
Une multiligne est décomposée en lignes et en arcs.
Maillage de polyface
Décompose un maillage à un sommet en point. Décompose un maillage à deux sommets
en ligne. Décompose un maillage à trois sommets en surface 3D.
Région
Décompose les régions en lignes, arcs ou splines.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
68

Barre de COTATION

Linéaire

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Linéaire

Ligne de commande : cotline

Spécifiez le premier point d'origine de la ligne d'attache ou <sélectionnez un


objet>:Spécifiez un point ou appuyez sur ENTREE pour sélectionner l'objet à coter..

Une fois que vous avez défini les points d'origine de la ligne d'attache ou l'objet à coter, l'invite
suivante apparaît :

Indiquez la position de la ligne de cote ou


[TextMult/Texte/Angle/Horizontale/Verticale/Rotation]: Spécifiez un point ou entrez une
option.
Premier point d'origine de la ligne d'attache

Vous invite à indiquer le point d'origine de la deuxième ligne d'attache après avoir indiqué
le point d'origine de la première.

Indiquez le second point d'origine de la ligne d'attache: Spécifiez un point (2).

Position de la ligne de cote

Utilise le point spécifié pour placer la ligne de cote et détermine la direction de traçage
des lignes d'attache. Une fois l'emplacement spécifié, la cote est dessinée.

TextMult

Affiche l'éditeur de texte intégré, qui permet de modifier le texte de cote. Pour ajouter
un préfixe ou un suffixe, entrez le texte du préfixe ou du suffixe avant ou après la
mesure générée. Utilisez des codes de contrôle et des chaînes de caractères Unicode
pour entrer des caractères spéciaux ou des symboles. Voir Codes de contrôle et
caractères spéciaux

Pour modifier ou remplacer la mesure générée, supprimez le texte, entrez le nouveau


texte, puis cliquez sur OK. Si les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de
cote, vous pouvez les afficher en entrant des crochets ([ ]). Pour plus d'informations sur

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
69

le formatage du texte de cote, voir la section Modification des objets dans le Manuel
d’utilisation.

La présentation des mesures générées est déterminée par le style de cote courant.

Texte

Personnalise le texte de cote sur la ligne de commande. La mesure de cote générée est
affichée entre chevrons.

Entrez le texte de cote <courant>:

Entrez le texte de cote ou appuyez sur ENTREE pour accepter la mesure générée. Pour
inclure la mesure générée, utilisez des chevrons (< >) pour représenter cette mesure. Si les
unités alternatives ne sont pas activées dans le style de cote, vous pouvez les afficher en
entrant des crochets ([ ]).

Les propriétés de texte de cote se définissent sur l'onglet Texte des boîtes de dialogue
Nouveau style de cote, Modifiez le style de cote et Ignorer le style de cote.

Angle

Modifie l'angle du texte de cote.

Indiquez un angle pour le texte de cote :

Entrez un angle. Par exemple, pour faire pivoter le texte de 90 degrés, entrez 90.

Horizontale

Permet de créer des cotes linéaires horizontales.

Indiquez la position de la ligne de cote ou [textMult/TExte/Angle]: Spécifiez un point ou


entrez une option.
Position de la ligne de cote
Utilise le point spécifié pour positionner la ligne de cote. Une fois l'emplacement
spécifié, la cote est dessinée.
Textmult, Texte, Angle

Ces options d'édition et de formatage de texte sont identiques pour toutes les
commandes de cotation. Reportez-vous aux descriptions d'options fournies plus haut
dans la commande.

Verticale

Permet de créer des cotes linéaires verticales.

Indiquez la position de la ligne de cote ou [textMult/TExte/Angle]: Spécifiez un point


ou entrez une option.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
70

Position de la ligne de cote


Utilise le point spécifié pour positionner la ligne de cote. Une fois l'emplacement
spécifié, la cote est dessinée.
Textmult, Texte, Angle

Ces options d'édition et de formatage de texte sont identiques pour toutes les
commandes de cotation. Reportez-vous aux descriptions d'options fournies plus haut
dans la commande.

Rotation

Permet de créer des cotes linéaires soumises à une rotation.

Indiquez un angle de la ligne de cote <courant>: Spécifiez un angle ou appuyez sur


ENTREE
Sélection d'objets

Détermine automatiquement les points d'origine des première et deuxième lignes


d'attache après la sélection d'un objet.

Choix de l'objet à coter :

Pour les polylignes et autres objets décomposables, seuls les segments de ligne et d'arc sont
cotés. Vous ne pouvez pas sélectionner des objets dans un bloc à l'échelle non uniforme.

Si vous sélectionnez une ligne ou un arc, le programme prend les extrémités de la ligne ou
de l'arc comme origines des lignes d'attache. Les lignes d'attache sont décalées des
extrémités de la distance définie sous Décalage de l'origine dans l'onglet Lignes et flèches
des boîtes de dialogue Nouveau style de cote, Modifier le style de cote et Remplacer le style
courant. Voir COTSTYLE.
COTSTYLE Cette valeur est stockée dans la variable système DIMEXO.
DIMEXO

Si vous sélectionnez un cercle, le programme prend les extrémités du diamètre comme


origines de la ligne d'attache. Si le point servant à sélectionner le cercle est proche du point
cardinal nord ou sud, le programme dessine une cote horizontale. Si ce point est proche
des points est ou ouest, le programme dessine une cote verticale.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
71

Alignée

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Alignée

Ligne de commande : cotali

Spécifiez le premier point d'origine de la ligne d'attache ou <sélectionnez un


objet>:Spécifiez un point pour les lignes d'attache manuelles ou appuyez sur ENTREE
pour les lignes d'attache automatiques.

Après avoir défini des lignes d'attache manuelles ou automatiques, l'invite suivante s'affiche :

Indiquez la position de la ligne de cote ou [TextMult/Texte/Angle]: Spécifiez un point ou


entrez une option.

Origine de ligne d'attache

Spécifie le premier point d'origine de la ligne d'attache (1). Vous êtes invité à spécifier le
second point.

Indiquez le second point d'origine de la ligne d'attache: Spécifiez un point (2).

Sélection d'objets

Détermine automatiquement les points d'origine des première et deuxième lignes


d'attache après la sélection d'un objet.

Choix de l'objet à coter :

Pour les polylignes et autres objets décomposables, seuls les segments de ligne et d'arc
sont cotés. Vous ne pouvez pas sélectionner des objets dans un bloc à l'échelle non
uniforme.

Si vous sélectionnez une ligne ou un arc, ses extrémités deviennent les origines de la
ligne d'attache. Les lignes d'attache sont décalées par rapport aux extrémités, de la
distance indiquée dans la zone Décalage de l'origine, dans l'onglet Lignes et flèches des
boîtes de dialogue Nouveau style de cote, Modifier le style de cote et Remplacer le style
courant (voir COTSTYLE).
COTSTYLE Cette valeur est stockée dans la variable système
DIMEXO.
DIMEXO

Si vous sélectionnez un cercle, les extrémités de son diamètre deviennent les origines de
la ligne d'attache. Le point utilisé pour sélectionner le cercle définit l'origine de la
première ligne d'attache.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
72

Position de la ligne de cote

Indique la position de la ligne de cote et détermine l’orientation selon laquelle les lignes
d’attache doivent être tracées. Une fois la position indiquée, la commande COTALI est
désactivée

TextMult

Affiche l'Editeur
Editeur de texte intégré,
intégré qui permet de modifier le texte de cote. La mesure
générée est représentée par des chevrons (< >). Pour ajouter un préfixe ou un suffixe à
la mesure générée, entrez-le avant ou après les chevrons. Utilisez des codes de contrôle
et des chaînes de caractères Unicode pour entrer des caractères spéciaux ou des
symboles. Voir Codes de contrôle et caractères spéciaux

Pour modifier ou remplacer la mesure générée, supprimez les chevrons, entrez le


nouveau texte de cote, puis cliquez sur OK. Si les unités alternatives ne sont pas activées
dans le style de cote, vous pouvez les afficher en entrant des crochets ([ ]). Pour plus
d'informations sur le formatage du texte de cote, voir la section Modification des objets
dans le Manuel d’utilisation.

La présentation des mesures générées est déterminée par le style de cote courant.

Texte

Personnalise le texte de cote sur la ligne de commande. La mesure de cote générée est
affichée entre chevrons.

Entrez le texte de cote <courant>:

Entrez le texte de cote ou appuyez sur ENTREE pour accepter la mesure générée. Pour
inclure la mesure générée, utilisez des chevrons (< >) pour représenter cette mesure. Si les
unités alternatives ne sont pas activées dans le style de cote, vous pouvez les afficher en
entrant des crochets ([ ]).

Les propriétés de texte de cote se définissent sur l'onglet Texte des boîtes de dialogue
Nouveau style de cote, Modifiez le style de cote et Ignorer le style de cote.

Angle

Modifie l'angle du texte de cote.

Indiquez un angle pour le texte de cote :

Entrez un angle. Par exemple, pour faire pivoter le texte de 45 degrés, entrez 45.

Une fois l'angle spécifié, le message vous invitant à positionner la ligne de cote s'affiche
de nouveau

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
73

Longueur d’arc

Barre d'outils Cotation :

Menu Cotation : Longueur d’arc

Ligne de commande : décomposer

Superposée

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Superposée

Ligne de commande : cotord

Indiquez la position de l'objet: Spécifiez un point ou accrochez un point à un objet.


Indiquez une extrémité de la ligne de repère ou [Abscisse/Ordonnée/TextMult/Texte/Angle]:
Spécifiez un point ou entrez une option.
Spécification de l'extrémité d'une ligne de repère
Utilise la différence entre l'emplacement d'objet indiqué et l'extrémité de la ligne de
repère pour déterminer s'il s'agit d'une cote d'ordonnée X ou Y. Si la différence de
l'ordonnée Y est supérieure, la cote mesure l'abscisse X. Sinon, elle calcule la valeur Y.
Abscisse
Mesure la coordonnée X et détermine l'orientation de la ligne de repère et du texte de
cote. L'invite Extrémité de la ligne de repère s'affiche et vous permet de spécifier la ligne
de repère.
Ordonnée
Mesure la coordonnée Y et détermine l'orientation de la ligne de repère et du texte de
cote. Les invites Extrémité de la ligne de repère s'affichent et vous permettent de
spécifier la ligne de repère.
TextMult
Affiche l'Editeur
Editeur de texte intégré,
intégré qui permet de modifier le texte de cote.
Préfixe ou un suffixe, entrez le texte du préfixe ou du suffixe avant ou après la mesure
générée. Utilisez des codes de contrôle et des chaînes de caractères Unicode pour
entrer des caractères spéciaux ou des symboles. Voir Codes de contrôle et caractères
spéciaux
Pour modifier ou remplacer la mesure générée, supprimez le texte, entrez le nouveau
texte, puis cliquez sur OK. Si les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de
cote, vous pouvez les afficher en entrant des crochets ([ ]). Pour plus d'informations sur

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
74

le formatage du texte de cote, voir la section Modification des objets dans le Manuel
d’utilisation.
La présentation des mesures générées est déterminée par le style de cote courant. Une
fois que vous avez cliqué sur OK, l'invite Extrémité de la ligne de repère s'affiche de
nouveau
Texte
Personnalise le texte de cote sur la ligne de commande. La mesure de cote générée est
affichée entre chevrons.
Entrez le texte de cote <courant>: Entrez le texte de cote ou appuyez sur ENTREE pour
accepter la mesure générée.
Pour inclure la mesure générée, utilisez des chevrons (< >) pour représenter cette
mesure. Si les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de cote, vous pouvez
les afficher en entrant des crochets ([ ]).
Les propriétés de texte de cote se définissent sur l'onglet Texte des boîtes de dialogue
Nouveau style de cote, Modifiez le style de cote et Ignorer le style de cote. Une fois que
vous appuyez sur ENTREE , l'invite Extrémité de la ligne de repère s'affiche de nouveau.
Angle
Modifie l'angle du texte de cote.
Indiquez un angle pour le texte de cote :
Entrez un angle. Par exemple, pour faire pivoter le texte de 45 degrés, entrez 45.
Une fois l'angle spécifié, l'invite Extrémité de la ligne de repère s'affiche de nouveau

Rayon

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Rayon

Ligne de commande : cotrayon

Choisissez un arc ou un cercle:

COTRAYON mesure le rayon de l'arc ou du cercle sélectionné et affiche le texte de cote


précédé d'un symbole de rayon.

Indiquez la position de la ligne de cote ou [TextMult/Texte/Angle]: Spécifiez un point ou


entrez une option.
Position de la ligne de cote
Détermine l'angle de la ligne de cote et la position du texte de cote
TextMult
Affiche l'Editeur
Editeur de texte intégré,
intégré qui permet de modifier le texte de cote. Pour ajouter
un préfixe ou un suffixe, entrez le texte du préfixe ou du suffixe avant ou après la mesure

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
75

générée. Utilisez des codes de contrôle et des chaînes de caractères Unicode pour entrer
des caractères spéciaux ou des symboles. Voir Codes de contrôle et caractères
caractères spéciaux
Pour modifier ou remplacer la mesure générée, supprimez le texte, entrez le nouveau
texte, puis cliquez sur OK. Si les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de
cote, vous pouvez les afficher en entrant des crochets ([ ]). Pour plus d'informations sur le
formatage du texte de cote, voir la section Modification des objets dans le Manuel
d’utilisation.
La présentation des mesures générées est déterminée par le style de cote courant.
Personnalise le texte de cote sur la ligne de commande. La mesure de cote générée est
affichée entre chevrons.
Entrez le texte de cote <courant>: Entrez le texte de cote ou appuyez sur ENTREE
pour accepter la mesure générée.
Pour inclure la mesure générée, utilisez des chevrons (< >) pour représenter cette
mesure. Si les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de cote, vous pouvez
les afficher en entrant des crochets ([ ]).
Les propriétés de texte de cote se définissent sur l'onglet Texte des boîtes de dialogue
Nouveau style de cote, Modifiez le style de cote et Ignorer le style de cote.
Angle
Modifie l'angle du texte de cote.
Indiquez un angle pour le texte de cote: Entrez un angle
Par exemple, pour faire pivoter le texte de 45 degrés, entrez 45.

Décomposer

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Diamètre

Ligne de commande : cotdia

Choisissez un arc ou un cercle:

COTDIA mesure le diamètre du cercle ou de l'arc sélectionné et affiche le texte de cote


précédé d'un symbole de diamètre.

Indiquez la position de la ligne de cote ou [TextMult/Texte/Angle]: Spécifiez un point ou


entrez une option.

Position de la ligne de cote

Détermine l'angle de la ligne de cote et la position du texte de cote.

TextMult

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
76

Affiche l'éditeur de texte intégré, qui permet de modifier le texte de cote. Pour ajouter
un préfixe ou un suffixe, entrez le texte du préfixe ou du suffixe avant ou après la
mesure générée. Utilisez des codes de contrôle et des chaînes de caractères Unicode
pour entrer des caractères spéciaux ou des symboles. Voir Codes de contrôle contrôle et
caractères spéciaux

Pour modifier ou remplacer la mesure générée, supprimez le texte, entrez le nouveau


texte, puis cliquez sur OK. Si les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de
cote, vous pouvez les afficher en entrant des crochets ([ ]). Pour plus d'informations sur
le formatage du texte de cote, voir la section Modification des objets dans le Manuel
d’utilisation.

La présentation du texte de la cote est déterminée par le style de cote courant.

Texte

Personnalise le texte de cote sur la ligne de commande. La mesure de cote générée est
affichée entre chevrons.

Entrez le texte de cote <courant>:

Entrez le texte de cote ou appuyez sur ENTREE pour accepter la mesure générée. Pour
inclure la mesure générée, utilisez des chevrons (< >) pour représenter cette mesure. Si
les unités alternatives ne sont pas activées dans le style de cote, vous pouvez les afficher
en entrant des crochets ([ ]).

Les propriétés de texte de cote se définissent sur l'onglet Texte des boîtes de dialogue
Nouveau style de cote, Modifiez le style de cote et Ignorer le style de cote.

Angle

Modifie l'angle du texte de cote.

Indiquez un angle pour le texte de cote :

Entrez un angle. Par exemple, pour faire pivoter le texte de 45 degrés, entrez 45.

Une fois l'angle spécifié, l'invite Position de la ligne de cote s'affiche de nouveau

Angulaire

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Angulaire

Ligne de commande : cotang

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
77

Choix de l'arc, cercle, ligne ou <indiquez un sommet>: Sélectionnez un arc, un cercle ou une
ligne, ou appuyez sur ENTREE pour créer la cote angulaire en spécifiant trois points.

Une fois l'angle à coter défini, le message suivant est affiché :

Indiquez la position de la dimension de l'arc de cote ou [TextMult/Texte/Angle]:

Sélection d'un arc

Utilise les points de l'arc sélectionné pour définir une cote angulaire à trois points. Le
centre de l’arc est le sommet de l’angle. Les extrémités de l'arc deviennent les points
d'origine des lignes d’attache.

La ligne de cote est dessinée comme un arc entre les lignes d'attache. Ces lignes
s'étendent des extrémités de l'angle jusqu'aux intersections avec la ligne de cote.

Sélection d'un cercle

Utilise le point de sélection(1) comme origine de la première ligne d'attache. Le centre


du cercle est le sommet de l’angle.

Spécifiez la seconde extrémité de l'angle: Spécifiez un point (2).

L'extrémité du deuxième angle est l'origine de la deuxième ligne d'attache ; elle ne se


trouve pas nécessairement sur le cercle.

Cotation rapide

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Cotation rapide

Ligne de commande : cotrap

Utilisez COTRAP pour créer ou modifier rapidement une série de cotes. Cette commande est
particulièrement utile pour créer une série de cotes de ligne de base ou continues ou pour coter
une série de cercles et d'arcs.

Sélectionnez une géométrie à coter: Sélectionnez les objets à coter ou les cotes à modifier, et
appuyez sur ENTREE

Indiquez la position de la ligne de cote, ou [Continue/Décalée/Ligne de


base/Superposées/Rayon/Diamètre/Pointréférence/Modifier/paramèTres] <courant>: Entrez
une option ou appuyez sur ENTREE

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
78

Ligne de basse

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Ligne de basse

Ligne de commande : cotlign

Si vous n'avez créé aucune cote pendant la session en cours, le programme vous invite à
sélectionner la cote linéaire, superposée ou angulaire à utiliser comme cote de ligne de base.

Sélectionnez la cote de base: Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire.

Sinon, le programme n'affiche pas cette invite et utilise le dernier objet de cote créé au cours de
la session. Si la cote de base est linéaire ou angulaire, le message suivant s'affiche :

Spécifiez un second point d'origine de la ligne d'attache ou [Annuler/Sélectionner]


<Sélectionner>: Spécifiez un point, entrez une option ou appuyez sur ENTREE pour
sélectionner une cote de base.

Si la cote de base est une cote superposée, l'invite suivante s'affiche :

Spécifiez la position de l'objet ou [Annuler/Sélectionner] <Sélectionner>:

Pour mettre fin à la commande, appuyez deux fois sur ENTREE ou appuyez sur ECHAP. La
présentation du texte est déterminée par le style de cote courant.

Second point d'origine de la ligne d'attache

Par défaut, le programme considère la première ligne d'attache de la cote de base comme
origine de la ligne d'attache pour la cote de ligne de base. Pour procéder autrement,
sélectionnez explicitement une cote de base ; l'origine de la ligne d'attache devient la ligne
d'attache de la cote de base la plus proche du point de sélection. Lorsque vous sélectionnez un
second point , la cote de base est dessinée et l'invite Spécifiez un second point d'origine de la
ligne d'attache s'affiche de nouveau. Pour mettre fin à la commande, appuyez sur ECHAP.
Pour sélectionner une autre cote linéaire, superposée ou angulaire à utiliser comme référence
pour la cote de ligne de base, appuyez sur ENTREE.

Sélectionnez la cote de base: Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire.

Sélectionnez une cote de base ou appuyez sur la touche ECHAP pour mettre fin à la
commande

Position de l'objet

Utilise l'extrémité de la cote de base comme extrémité de la cote de ligne de base. Vous
êtes invité à indiquer la position de l'objet suivant. Lorsque vous sélectionnez la position

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
79

de l'objet, la cote de base est dessinée et l'invite Indiquez la position de l'objet s'affiche
de nouveau. Pour mettre fin à la commande, appuyez sur ECHAP. Pour sélectionner
une autre cote linéaire, superposée ou angulaire à utiliser comme référence pour la cote
de ligne de base, appuyez sur ENTREE.

Sélectionnez la cote de base: Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire.

Sélectionnez une cote de base ou appuyez sur la touche ECHAP pour mettre fin à la
commande.

Annuler

Annule la dernière cote de ligne de base entrée au cours de la session

Sélectionner

Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire, à utiliser comme référence


pour la cote de ligne de base. Après avoir sélectionné une cote de base, l'invite Indiquez
le second point d'origine de la ligne d'attache ou l'invite Indiquez la position de l'objet
s'affiche de nouveau.

Continuer

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Continuer

Ligne de commande : cotcont

Si vous n'avez créé aucune cote pendant la session en cours, le programme vous invite à
sélectionner la cote linéaire, superposée ou angulaire à utiliser comme base pour la cote
continue.

Sélectionnez la cote continue: Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire.

Sinon, le programme n'affiche pas cette invite et utilise le dernier objet de cote créé au cours de
la session. Si la cote de base est linéaire ou angulaire, le message suivant s'affiche :

Spécifiez un second point d'origine de la ligne d'attache ou [Annuler/Sélectionner]


<Sélectionner>: Spécifiez un point, entrez une option ou appuyez sur ENTREE pour
sélectionner une cote de base.

Si la cote de base est une cote superposée, le message suivant s'affiche :

Spécifiez la position de l'élément ou [annUler/Sélectionner] <Sélectionner>:

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
80

Pour mettre fin à la commande, appuyez deux fois sur ENTREE ou appuyez sur ECHAP. La
présentation du texte est déterminée par le style de cote courant.

Second point d'origine de la ligne d'attache

Utilise l'origine de la deuxième ligne d'attache de la cote continue comme origine de la


première ligne d'attache de la cote suivante. La présentation du texte est déterminée par
le style de cote courant.

Après avoir sélectionné une cote continue, l'invite Spécifiez un second point d'origine de
la ligne d'attache s'affiche de nouveau. Pour mettre fin à la commande, appuyez sur
ECHAP. Pour sélectionner une autre cote linéaire, superposée ou angulaire à utiliser
comme référence pour la cote continue, appuyez sur ENTREE.

Sélectionnez la cote continue: Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire.

Sélectionnez une cote de base ou appuyez sur la touche ECHAP pour mettre fin à la
commande.

Position de l'objet

Utilise l'extrémité de la cote de base comme extrémité de la cote continue. Vous êtes
invité à indiquer la position de l'objet suivant. Lorsque vous sélectionnez la position de
l'objet, la cote continue est dessinée et l'invite Indiquez la position de l'objet s'affiche de
nouveau. Pour mettre fin à la commande, appuyez sur ECHAP. Pour sélectionner une
autre cote linéaire, superposée ou angulaire à utiliser comme référence pour la cote
continue, appuyez sur ENTREE.

Sélectionnez la cote continue: Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire.

Sélectionnez une cote de base ou appuyez sur la touche ECHAP pour mettre fin à la
commande.

Annuler

Annule la dernière cote continue entrée au cours de la session

Sélectionner

Sélectionnez une cote linéaire, superposée ou angulaire, à utiliser comme cote continue.
Après avoir sélectionné une cote continue, l'invite Spécifiez un second point d'origine de
la ligne d'attache ou l'invite Indiquez la position de l'objet s'affiche de nouveau. Pour
mettre fin à la commande, appuyez sur ECHAP.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
81

Repère rapide

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Repère rapide

Ligne de commande : lrepererap

Utilisez LREPERERAP pour créer rapidement des lignes de repère et une annotation de
repère. Vous pouvez utiliser la boîte de dialogue Paramètres de la ligne de repère pour
personnaliser la commande, afin qu'elle vous demande le nombre de points de repère et le type
d'annotation adaptés à vos besoins. Vous pouvez utiliser LREPERERAP pour :

• définir l'annotation de ligne de repère et son format,


• définir l'emplacement où les lignes de repère s'attachent à l'annotation de texte
multiligne,
• limiter le nombre de points de ligne de repère,
• limiter l'angle des premier et deuxième segments de ligne de repère.

Si les cotes associatives sont activées avec DIMASSOC, le point de départ du repère peut être
associé à un emplacement sur un objet. Si l'objet est déplacé, la pointe de flèche demeure
attachée à l'objet et la ligne de repère se prolonge, mais le cadre de contrôle du texte ou de
l'objet reste en place.

Indiquez le premier point de la ligne repère, ou [Paramètres] <Paramètres>: Indiquez le


premier point de la ligne de repère ou appuyez sur ENTREE pour spécifier les paramètres
de la ligne de repère

Premier point de la ligne de repère

Spécifiez le point suivant:Indiquez le point suivant de la ligne de repère.


Spécifiez le point suivant: Indiquez le point suivant de la ligne de repère ou appuyez sur
ENTREE pour spécifier l'annotation de la ligne de repère.

Le paramètre Nombre de points de l'onglet Ligne de repère et flèche, dans la boîte de


dialogue Paramètres
Paramètres de la ligne de repère détermine le nombre de points de ligne de
repère que vous êtes invité à spécifier.

Le message affiché ensuite dépend des paramètres sélectionnés dans l'onglet Annotation de
la boîte de dialogue Paramètres de la ligne de repère.

Si les options Textmult et Demander épaisseur sont sélectionnées dans l'onglet Annotation,
les invites suivantes s'affichent :

Spécifiez la largeur <courant>: Spécifiez la largeur du texte multiligne en créant un contour


de texte ou en entrant une valeur.

Si vous fixez l'épaisseur du texte à 0.00, l'épaisseur du texte multiligne est illimitée.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
82

Entrez la première ligne du texte d'annotation: Entrez la première ligne du texte.

Appuyez une seule fois sur ENTREE pour créer une nouvelle ligne de texte ou appuyez une
nouvelle fois sur ENTREE pour achever la commande.

Si l'option Copie d'un objet est sélectionnée dans l'onglet Annotation, les invites suivantes
s'affichent :

Sélectionnez un objet à copier: Sélectionnez un objet texte, une référence de bloc ou une
tolérance (cadre de tolérance).

L'objet est associé au repère.

Si l'option Tolérance est sélectionnée dans l'onglet Annotation, la boîte de dialogue Tolérance
géométrique s'affiche. Utilisez cette boîte de dialogue pour créer le cadre de tolérance. Si vous
cliquez sur OK, le cadre de tolérance est associé au repère.

Si l'option Référence de bloc est sélectionnée dans l'onglet Annotation, les invites suivantes
s'affichent :

Entrez le nom du bloc ou [?]: Entrez le nom ou tapez ? pour afficher la liste des blocs
définis dans le dessin
Spécifiez le point d'insertion ou [Echelle/X/Y/Z/Rotation/PEchelle/PX/PY/PZ/PRotation]:
Spécifiez le point d'insertion du bloc ou entrez une option.

Pour consulter la description des options d'insertion, voir Ligne de commande INSERER.
INSERER

Si l'option Aucune est sélectionnée dans l'onglet Annotation, aucun message d'annotation
n'est affiché.
Paramètres
Affiche la boîte de dialogue Paramètres de la ligne de repère

Tolérance…

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Tolérance

Ligne de commande : tolerance

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
83

Spécifie les symboles et valeurs d'un cadre de tolérance.

Après avoir sélectionné les symboles géométriques caractéristiques, la boîte de dialogue


Tolérance géométrique se ferme et l'invite suivante s'affiche :

Entrez l'emplacement de la tolérance: Spécifiez un emplacement.

Le cadre de tolérance est placé à l'emplacement spécifié.

Sym

Affiche le symbole géométrique caractéristique sélectionné dans la boîte de dialogue


Symbole.
Symbole Celle-ci s'affiche pour vous permettre de sélectionner l'une des boîtes de texte
Sym.

Tolérance 1

Génère la première valeur tolérée dans le cadre de tolérance. La valeur de tolérance


indique dans quelle mesure la caractéristique géométrique peut différer d'une forme
parfaite. Vous pouvez insérer un symbole de diamètre avant la valeur de tolérance et un
symbole de condition de matière après cette valeur.

Première case
Insère un symbole diamètre devant la valeur de tolérance. Cliquez sur cette case pour
insérer le symbole de diamètre.
Deuxième case
Génère la valeur de tolérance. Entrez une valeur dans la zone de texte.
Troisième case

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
84

Affiche la boîte de dialogue Condition de matière,


matière qui permet de sélectionner un
symbole modificateur. Ces symboles servent à modifier les caractéristiques
géométriques et les valeurs tolérées des objets dont la taille peut varier.
Sélectionnez un symbole. La boîte de dialogue se ferme. Le symbole est intégré dans la
case correspondant à la condition de matière pour la première valeur de tolérance dans
la boîte de dialogue Tolérance géométrique.

Tolérance 2

Génère la seconde valeur tolérée dans le cadre de tolérance. Définissez cette valeur en
procédant comme pour la première.

Ordonnées 1

Génère la première référence dans le cadre de tolérance. Cette référence peut


comprendre une valeur et un symbole de modification. En théorie, il s'agit d'une
référence géométrique exacte servant à définir la zone tolérée.

Première case
Génère la valeur de référence. Entrez une valeur dans la zone de texte.
Deuxième case
Affiche la boîte de dialogue Condition de matière,
matière qui permet de sélectionner un
symbole modificateur. Ces symboles servent à modifier la référence.
Sélectionnez un symbole. La boîte de dialogue se ferme. Le symbole est intégré dans la
case correspondant à la condition de matière pour la référence principale dans la boîte
de dialogue Tolérance géométrique.

Ordonnées 2

Crée la deuxième référence de coordonnée dans le cadre de tolérance de la même


manière que la première.

Ordonnées 3

Crée la troisième référence de coordonnée dans le cadre de tolérance, de la même


manière que la première.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
85

Hauteur

Génère la valeur d'une zone de tolérance projetée dans le cadre de tolérance. Cette
zone gère la hauteur de la partie étendue d'une surface perpendiculaire fixe, et affine la
tolérance en fonction des positions admissibles spécifiées. Entrez une valeur dans la
zone de texte.

Zone de tolérance projetée

Insère un symbole de zone de tolérance projetée après la valeur de cette zone.

Identificateur des ordonnées

Crée un symbole d'identification de référence constitué d'une lettre de référence. En


théorie, une référence est une référence géométrique exacte à partir de laquelle vous
pouvez définir la position et les zones de tolérance des autres objets. Un point, une
ligne, un plan, un cylindre ou tout autre élément géométrique peut servir de référence.
Entrez la lettre dans la zone de texte.

Modifier la cote

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Modifier la cote

Ligne de commande : cottedit

Choisissez une cote : Sélectionnez un objet de cote.

Le programme vous invite à indiquer une nouvelle position pour le texte de cote.

Indiquez une nouvelle position pour le texte de cote ou [Gauche/Droite/Centre/Début/Angle]:


Spécifiez un point ou entrez une option.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
86

Style

Barre d'outils Cotation:

Menu Cotation : Style

Ligne de commande : cotstyle

Permet de créer des styles, de définir le style courant, de modifier les styles, de définir des
valeurs de remplacement pour le style courant et de comparer des styles.

Style de cote courant

Affiche le nom du style de cote en cours d'utilisation. Le style de cote par défaut est
STANDARD. Le style courant est appliqué aux cotes que vous créez.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
87

Styles

Enumère tous les styles de cote présents dans le dessin. Le style courant est en
surbrillance. Cliquez avec le bouton droit de la souris dans la liste afin d'afficher un
menu contextuel d'options permettant de définir le style courant, de renommer et de
supprimer des styles. Vous ne pouvez pas supprimer un style courant ou en cours
d'utilisation dans le dessin.

L'élément sélectionné dans Liste gère les styles de cote affichés. Pour activer un style,
sélectionnez-le, puis cliquez sur Définir courant.

Si vous ne sélectionnez pas l'option Ne pas répertorier les styles dans les Xréfs, le
programme affiche les styles de cote présents dans les dessins externes référencés en
appliquant la syntaxe réservée aux objets xréfs nommés. (Voir la section Présentation
Présentation
des références externes dans le Manuel d’utilisation.) Bien que vous ne puissiez ni
modifier, ni renommer, ni activer les styles des cote externes, vous avez la possibilité de
les utiliser comme base de départ pour créer de nouveaux styles.

Liste

Gère l'affichage des styles dans la liste Styles. Sélectionnez Tous les styles si vous voulez
voir tous les styles de cote d'un dessin. Sélectionnez Styles en cours d'utilisation pour
voir uniquement les styles de cote actuellement utilisés par les cotes dans le dessin.

Modifier

Permet de modifier le style de cotation courant

Ne pas répertorier les styles dans des Xréfs

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
88

Lorsqu'elle est sélectionnée, cette option désactive l'affichage des styles de cote présents
dans les dessins référencés en externe dans la liste Styles.

Aperçu

Affiche une représentation graphique du style sélectionné dans la liste Styles.

Description

Décrit le style sélectionné dans la liste Styles par rapport au style courant. Si la
description est trop longue pour s'afficher dans l'espace prévu, vous pouvez cliquer dans
le volet et la faire défiler vers le bas à l'aide des touches fléchées.

Définir courant

Définit le style sélectionné sous Styles comme courant. Le style courant est appliqué aux
cotes que vous créez.

Nouveau

Affiche la boîte de dialogue Nouveau style de cote,


cote qui permet de définir un nouveau
style de cote.

Barre d'outils

Affiche la boîte de dialogue Modifier le style de cote qui vous permet de modifier les
styles de cote. Les options de cette boîte de dialogue sont identiques à celles de la boîte
de dialogue Nouveau style de cote.

Remplacer

Affiche la boîte de dialogue Remplacer le style courant,


courant qui permet de définir des
valeurs de remplacement temporaires des styles de cote. Les options de cette boîte de
dialogue sont identiques à celles de la boîte de dialogue Nouveau style de cote. Les
valeurs de remplacement sont affichées sous forme de modifications non enregistrées
sous le style de cote dans la liste Styles.

Comparer

Affiche la boîte de dialogue Comparer


Comparer les styles de cote,
cote qui permet de comparer deux
styles de cote ou de répertorier toutes les propriétés d'un style de cote.

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel
89

La barre ci-contre est un


raccourci qui permet à l’opérateur de faire les choix sur le style de texte le style de cotation le
style de tableau à utiliser définis au préalable

ETUDE PRATIQUE (à suivre…) voir


METHODE RAPIDE AUX DESSIN INDUSTRIEL TOME 2

Auteur : Ing. Clément KALGONG ABBAA


Etudiant à l’Université de DOUALA
Faculté de Génie Industriel