Vous êtes sur la page 1sur 61

Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP)

Espaces vectoriels

Prof. Mohamed Louzari

Département de mathématiques, Faculté des sciences de Tétouan

Université Abdelmalek Essaadi

Année Universitaire: 2019-2020

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 1 / 36
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 2 / 36
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 3 / 36
Mise en garde

Dans le long de ce cours, K désigne le corps commutatif R ou C.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 4 / 36
Dénition d'un espace vectoriel

Dénition
Un K -espace vectoriel est un ensemble non vide E muni :

• d'une loi de composition interne, appelée  addition :

E×E →E
(x, y) 7→ x + y

• d'une loi de composition externe, appelée  multiplication par


scalaires :
K ×E →E
(λ, x) 7→ λ · x
qui vérient les propriétés suivantes :

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 5 / 36
Dénition d'un espace vectoriel

Dénition
(E1 ) x + y = y + x ∀ x, y ∈ E ,
(E2 ) (x + y) + z = x + (y + z) ∀ x, y, z ∈ E ,
(E3 ) Il existe un élément 0 ∈ E, tel que x + 0 = x ∀ x ∈ E,
(E4 ) Pour tout x ∈ E, il existe −x ∈ E tel que x + (−x) = 0,
(E5 ) λ.(x + y) = λ.x + λ.y ∀ x ∈ E ∀ λ ∈ K ,
(E6 ) (λ + µ).x = λ.x + µ.x ∀ x ∈ E et ∀ λ, µ ∈ K ,
(E7 ) (λµ).x = λ(µ.x) ∀ x ∈ E et ∀ λ, µ ∈ K ,
(E8 ) 1.x = x ∀ x ∈ E .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 6 / 36
Dénition d'un espace vectoriel

Remarques
Si K=R (resp., K = C), alors E est dit espace vectoriel réel (resp.,
espace vectoriel complexe). L'espace vectoriel E sur le corps K est noté
(E, +, ·) ou bien EK . On peut aussi le noter E.
Les éléments de E sont dits vecteurs,

Les éléments de K sont dits scalaires,

L'élément 0E est dit vecteur nul,

Si x ∈ E, l'élément −x est dit vecteur opposé de x.


Soient λ∈K et x ∈ E, on écrira λx au lieu de λ.x

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 7 / 36
Exemple

L'ensemble
Rn = {(x1 , x2 , · · · , xn )| xi ∈ R où i = 1, 2, · · · , n et n ∈ N∗ } est un
espace vectoriel réel sous l'addition et la multiplication par scalaires
dénies par :

(x1 , x2 , · · · , xn ) + (y1 , y2 , · · · , yn ) = (x1 + y1 , x2 + y2 , · · · , xn + yn )

λ(x1 , x2 , · · · , xn ) = (λx1 , λx2 , · · · , λxn )

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 8 / 36
Exemple

L'ensemble
Rn = {(x1 , x2 , · · · , xn )| xi ∈ R où i = 1, 2, · · · , n et n ∈ N∗ } est un
espace vectoriel réel sous l'addition et la multiplication par scalaires
dénies par :

(x1 , x2 , · · · , xn ) + (y1 , y2 , · · · , yn ) = (x1 + y1 , x2 + y2 , · · · , xn + yn )

λ(x1 , x2 , · · · , xn ) = (λx1 , λx2 , · · · , λxn )

On peut considérer Cn comme un R-espace vectoriel (si les scalaires


sont des réels), et C-espace vectoriel (si les scalaires sont des
complexes).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 8 / 36
Résultats élémentaires

Théorème
Soit E un K -espace vectoriel. Alors

(1) (∀λ ∈ K) λ0E = 0E ,


(2) (∀x ∈ E) 0K x = 0E ,
(3) Si λx = 0E alors λ = 0K ou x = 0E ,
(4) (∀x ∈ E) (∀λ ∈ K) (−λ)x = −(λx) = λ(−x)

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 9 / 36
Résultats élémentaires

Théorème
Soit E un K -espace vectoriel. Alors

(1) (∀λ ∈ K) λ0E = 0E ,


(2) (∀x ∈ E) 0K x = 0E ,
(3) Si λx = 0E alors λ = 0K ou x = 0E ,
(4) (∀x ∈ E) (∀λ ∈ K) (−λ)x = −(λx) = λ(−x)

Preuve
(1) λ0E = λ(0E + 0E ) = λ0E + λ0E (E3 & E5 ).
⇒ λ0E + (−λ0E ) = (λ0E + λ0E ) + (−λ0E )
= λ0E + [λ0E + (−λ0E )] = λ0E (E4 & E2 ).
Mais, λ0E + (−λ0E ) = 0E , alors λ0E = 0E .

(2) , (3) et (4) voir le polycopié.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 9 / 36
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 10 / 3
Dénition d'un sous espace vectoriel

Dénition
Soient E un K -espace vectoriel et F un sous-ensemble non vide de E . On
dit que F est un sous-espace vectoriel (s.e.v.) de E , si F est stable sous les
opérations de E . C'est à dire

(1) Si x, y ∈ F alors x + y ∈ F,
(2) Si x∈F et λ∈K alors λx ∈ F .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 11 / 3
Exemples

(1) Tout espace vectoriel EK est un sous espace vectoriel de lui même, et
EK est le plus grand s.e.v. de EK .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 12 / 3
Exemples

(1) Tout espace vectoriel EK est un sous espace vectoriel de lui même, et
EK est le plus grand s.e.v. de EK .
(2) Le singleton {0E } est un s.e.v. de E, c'est bien le plus petit s.e.v. de
E, car 0E est un élément de tous les s.e.v. de E.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 12 / 3
Exemples

(1) Tout espace vectoriel EK est un sous espace vectoriel de lui même, et
EK est le plus grand s.e.v. de EK .
(2) Le singleton {0E } est un s.e.v. de E, c'est bien le plus petit s.e.v. de
E, car 0E est un élément de tous les s.e.v. de E.
(3) R est un sous-espace vectoriel de CR (facile à vérier).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 12 / 3
Exemples

(1) Tout espace vectoriel EK est un sous espace vectoriel de lui même, et
EK est le plus grand s.e.v. de EK .
(2) Le singleton {0E } est un s.e.v. de E, c'est bien le plus petit s.e.v. de
E, car 0E est un élément de tous les s.e.v. de E.
(3) R est un sous-espace vectoriel de
CR (facile à vérier).
(4) 2
Considérons dans R le sous-ensemble X = {(x, 0)|x ∈ R}. Soient
(x1 , 0), (x2 , 0) ∈ X et λ ∈ R, alors on a
(x1 , 0) + (x2 , 0) = (x1 + x2 , 0) ∈ X et λ(x1 , 0) = (λx1 , 0) ∈ X .
X est un sous-espace vectoriel de R2 , c'est bien l'axe des abscisses
dans le plan cartésien R .
2

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 12 / 3
Remarque importante
Pour montrer qu'un sous-ensemble F n'est pas vide, on vérie
généralement que 0E ∈ F .
D'après les exemples précédents, si on veut montrer que
E est un espace vectoriel, au lieu de vérier les 8 axiomes de la
dénition d'un e.v., on peut se ramener à vérier que
E est un sous-espace vectoriel d'un espace vectoriel plus large.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 13 / 3
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 14 / 3
Intersection de sous-espaces vectoriels

Soient F et G deux sous espaces vectoriels d'un K -espace vectoriel E.


Considérons l'intersection F ∩ G.
Puisque 0E ∈ F et 0 E ∈ G, alors 0E ∈ F ∩ G et par suite F ∩ G 6= ∅.
Si x, y ∈ F ∩ G alors x, y ∈ F donc x + y ∈ F , de même on a
x, y ∈ G, alors x + y ∈ G. Ainsi x + y ∈ F ∩ G.
Si x ∈ F ∩ G et λ ∈ K , on a x ∈ F alors λx ∈ F . Aussi, x∈G donc
λx ∈ G. Par suite λx ∈ F ∩ G.
Conclusion : F ∩G est un sous-espace vectoriel de E. Dans le cas
général, on a le théorème suivant :

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 15 / 3
Intersection de sous-espaces vectoriels

Soient F et G deux sous espaces vectoriels d'un K -espace vectoriel E.


Considérons l'intersection F ∩ G.
Puisque 0E ∈ F et 0 E ∈ G, alors 0E ∈ F ∩ G et par suite F ∩ G 6= ∅.
Si x, y ∈ F ∩ G alors x, y ∈ F donc x + y ∈ F , de même on a
x, y ∈ G, alors x + y ∈ G. Ainsi x + y ∈ F ∩ G.
Si x ∈ F ∩ G et λ ∈ K , on a x ∈ F alors λx ∈ F . Aussi, x∈G donc
λx ∈ G. Par suite λx ∈ F ∩ G.
Conclusion : F ∩G est un sous-espace vectoriel de E. Dans le cas
général, on a le théorème suivant :

Théorème
Soit E un K -espace vectoriel. Alors, l'intersection de toute famille de
sous-espaces vectoriels de E est un sous-espace vectoriel de E.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 15 / 3
Réunion de sous-espaces vectoriels

Proposition
La réunion de deux sous-espaces vectoriels d'un espace vectoriel E n'est
pas forcément un sous-espace vectoriel de E.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 16 / 3
Réunion de sous-espaces vectoriels

Proposition
La réunion de deux sous-espaces vectoriels d'un espace vectoriel E n'est
pas forcément un sous-espace vectoriel de E.

Exemple
Dans le plan cartésien R2 , l'axe des abscisses X = {(x, 0)|x ∈ R} et
l'axe des ordonnées Y = {(0, y)|y ∈ R} sont des sous-espaces
2
vectoriels de R , mais X ∪ Y n'est pas un sous-espace vectoriel de R .
2

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 16 / 3
Réunion de sous-espaces vectoriels

Proposition
La réunion de deux sous-espaces vectoriels d'un espace vectoriel E n'est
pas forcément un sous-espace vectoriel de E.

Exemple
Dans le plan cartésien R2 , l'axe des abscisses X = {(x, 0)|x ∈ R} et
l'axe des ordonnées Y = {(0, y)|y ∈ R} sont des sous-espaces
2
vectoriels de R , mais X ∪ Y n'est pas un sous-espace vectoriel de R .
2

Car pour (1, 0) ∈ X et (0, 1) ∈ Y , on a :


(1, 0) + (0, 1) = (1, 1) 6∈ X ∪ Y . Donc X ∪ Y n'est pas stable sous
l'addition, et par suite X ∪ Y n'est pas un sous-espace vectoriel.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 16 / 3
Somme de sous-espaces vectoriels

Dénition
Soient F1 et F2 deux sous-espaces vectoriels d'un espace vectoriel E. On
appelle somme de F1 et F2 l'ensemble :

F1 + F2 = {x ∈ E | x = x1 + x2 où x1 ∈ F1 , x2 ∈ F2 }.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 17 / 3
Somme de sous-espaces vectoriels

Dénition
Soient F1 et F2 deux sous-espaces vectoriels d'un espace vectoriel E. On
appelle somme de F1 et F2 l'ensemble :

F1 + F2 = {x ∈ E | x = x1 + x2 où x1 ∈ F1 , x2 ∈ F2 }.

Proposition
La somme de deux sous-espaces vectoriels de E est un sous-espace
vectoriel de E.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 17 / 3
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 18 / 3
Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

Dénition : Combinaison linéaire


Soient E un K -espace vectoriel et F = {u1 , u2 , · · · , un } une famille non
vide de E . Toute écriture de la forme λ1 u1 + λ2 u2 + · · · + λn un où
λ1 , λ2 , · · · , λn ∈ K , s'appelle combinaison linéaire des vecteurs
u1 , u2 , · · · , un .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 19 / 3
Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

Dénition : Combinaison linéaire


Soient E un K -espace vectoriel et F = {u1 , u2 , · · · , un } une famille non
vide de E . Toute écriture de la forme λ1 u1 + λ2 u2 + · · · + λn un où
λ1 , λ2 , · · · , λn ∈ K , s'appelle combinaison linéaire des vecteurs
u1 , u2 , · · · , un .

Théorème & Dénition : s.e.v. engendré par un ensemble


Soient E un K -espace vectoriel et F une famille non vide d'éléments de E.
L'ensemble de toutes les combinaisons linéaires des éléments de F est un
sous-espace vectoriel de E appelé sous-espace vectoriel engendré par F, et
est noté vect(F). La famille F est dite génératrice de vect(F).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 19 / 3
Exemples : Dans R3 et Rn

vect{(1, 0, 0)} = {λ(1, 0, 0) | λ ∈ R} = {(λ, 0, 0) | λ ∈ R} ; c'est à


3
dire, le sous-espace vectoriel de R engendré par le singleton
{(1, 0, 0)} est l'axe (ox).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 20 / 3
Exemples : Dans R3 et Rn

vect{(1, 0, 0)} = {λ(1, 0, 0) | λ ∈ R} = {(λ, 0, 0) | λ ∈ R} ; c'est à


3
dire, le sous-espace vectoriel de R engendré par le singleton
{(1, 0, 0)} est l'axe (ox).
vect{(1, 0, 0), (0, 0, 1)} = {λ(1, 0, 0) + µ(0, 0, 1) | λ, µ ∈ R} =
{(λ, 0, µ) | λ, µ ∈ R} ; donc le sous-espace vectoriel de R3 engendré
par le sous-ensemble {(1, 0, 0), (0, 0, 1)} est le plan (oxz).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 20 / 3
Exemples : Dans R3 et Rn

vect{(1, 0, 0)} = {λ(1, 0, 0) | λ ∈ R} = {(λ, 0, 0) | λ ∈ R} ; c'est à


3
dire, le sous-espace vectoriel de R engendré par le singleton
{(1, 0, 0)} est l'axe (ox).
vect{(1, 0, 0), (0, 0, 1)} = {λ(1, 0, 0) + µ(0, 0, 1) | λ, µ ∈ R} =
{(λ, 0, µ) | λ, µ ∈ R} ; donc le sous-espace vectoriel de R3 engendré
par le sous-ensemble {(1, 0, 0), (0, 0, 1)} est le plan (oxz).

Dans Rn , avec n > 2. Soient e1 = (1, 0, 0, · · · , 0),


e2 = (0, 1, 0, · · · , 0), · · · , en = (0, 0, 0, · · · , 1), alors pour tout
n
élément (x1 , x2 , · · · , xn ) ∈ R , on a :

(x1 , x2 , · · · , xn ) = x1 e1 + x2 e2 + · · · + xn en .

Ainsi {e1 , e2 , · · · , en } engendre Rn . C'est à dire une


n
famille génératrice de R .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 20 / 3
Famille génératrice de la somme de deux s.e.v.

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel, F1 et F2 deux s.e.v. de E engendrés
respectivement par S1 et S2 . Alors S1 ∪ S2 est une famille génératrice de
F1 + F2 . On écrit

F1 + F2 = vect({S1 } ∪ {S2 }).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 21 / 3
Famille génératrice de la somme de deux s.e.v.

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel, F1 et F2 deux s.e.v. de E engendrés
respectivement par S1 et S2 . Alors S1 ∪ S2 est une famille génératrice de
F1 + F2 . On écrit

F1 + F2 = vect({S1 } ∪ {S2 }).

Exemple
Considérons les sous-espaces vectoriels F1 = vect{(1, 0)} et
F2 = vect{(0, 1)} 2
de R . On a :
F1 + F2 = vect({(1, 0)} ∪ {(0, 1)}) = vect{(1, 0), (0, 1)}.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 21 / 3
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 22 / 3
Familles libres

Dénition
Soient E un K -espace vectoriel et S = {x1 , x2 , · · · , xn } une famille non
vide d'éléments de E . On dit que S est libre, si pour tous
λ1 , λ2 , · · · , λn ∈ K , on a :

λ1 x1 + λ2 x2 + · · · + λn xn = 0 ⇒ λ1 = λ2 = · · · = λn = 0.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 23 / 3
Familles libres

Dénition
Soient E un K -espace vectoriel et S = {x1 , x2 , · · · , xn } une famille non
vide d'éléments de E . On dit que S est libre, si pour tous
λ1 , λ2 , · · · , λn ∈ K , on a :

λ1 x1 + λ2 x2 + · · · + λn xn = 0 ⇒ λ1 = λ2 = · · · = λn = 0.

Exemples
(1) Dans R2 ,
le sous-ensemble {(1, 0), (0, 1)} est libre : Soient λ1 , λ2 ∈ R
λ1 (1, 0) + λ2 (0, 1) = (0, 0). Alors (λ1 , λ2 ) = (0, 0), donc
tels que :
λ1 = λ2 = 0.
(2) Soient E un K -espace vectoriel et 0 6= x ∈ E . Alors le singleton {x}
est une famille libre.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 23 / 3
Familles libres

Théorème
Toute famille libre d'un espace vectoriel ne peut pas contenir 0E .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 24 / 3
Familles libres

Théorème
Toute famille libre d'un espace vectoriel ne peut pas contenir 0E .

Dénition : Famille liée


Soient E un K -espace vectoriel et S une famille non vide de E. On
dit que S est liée, si S n'est pas libre.

Soit S une famille d'éléments de E, pour qu'elle soit S liée, elle doit
avoir au moins 2 éléments.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 24 / 3
Familles libres

Théorème
Soient E un K -espace vectoriel et S une famille non vide de E ayant au
moins 2 éléments. Alors les assertions suivantes sont équivalentes :
(1) S est liée,

(2) Au moins un élément de S est combinaison linéaire d'autres éléments


de S.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 25 / 3
Familles libres

Théorème
Soient E un K -espace vectoriel et S une famille non vide de E ayant au
moins 2 éléments. Alors les assertions suivantes sont équivalentes :
(1) S est liée,

(2) Au moins un élément de S est combinaison linéaire d'autres éléments


de S.

Dans le R-espace vectoriel R3


La famille {(1, 0, 2), (0, 1, 0), (2, 5, 4)} est liée. Car
(2, 5, 4) = 2(1, 0, 2) + 5(0, 1, 0).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 25 / 3
Familles libres

Dans le R-espace vectoriel R2 [X]


Considérons les trois polynômes
P (X) = 1 + X + X 2 , Q(X) = 2X + 3X 2 , R(X) = 3 + 5X − 2X 2 .
Soient λ1 , λ2 , λ3 ∈ R tels que :

λ1 P (X) + λ2 Q(X) + λ3 R(X) = 0. (∗)



 λ1 + 3λ3 =0
D'après (∗), on a le système suivant : λ1 + 2λ2 + 5λ3 = 0
λ1 + 3λ2 − 2λ3 = 0

D'où λ1 = λ2 = λ3 = 0.
Ainsi, la famille {P, Q, R} est libre.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 26 / 3
Bases

Dénition d'une base


Soient E unK -espace vectoriel et B une famille non vide de E . On dit que
B est une base de E si et seulement si, B est libre et génératrice de E .

Exemple
Soit n ∈ N∗ , R-espace vectoriel Rn , la famille {e1 , e2 , · · · , en } est
dans le
une base, avec ei = (0, · · · , 0, 1, 0, · · · , 0) où 1 apparaît dans la i
ième

position pour tout 1 ≤ i ≤ n. Cette base s'appelle la base canonique (ou


la base naturelle).

Théorème
Soient E unK -espace vectoriel et B une famille d'éléments de E . Alors, B est
une base de E si, et seulement si tout élément de E s'exprime d'une façon unique
sous forme d'une combinaison linéaire d'éléments de B .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 27 / 3
Plan

1 Espaces Vectoriels

2 Sous-espaces vectoriels

3 Intersection et Somme de sous-espaces vectoriels

4 Sous-espace vectoriel engendré par un sous-ensemble

5 Familles libres, Familles génératrices et Bases

6 Espaces vectoriels de dimensions nies

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 28 / 3
Bases & Espace vectoriel de dimension nie

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel et B une base nie de E. Alors
toutes les bases de E sont nies et ayant le même nombre d'éléments.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 29 / 3
Bases & Espace vectoriel de dimension nie

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel et B une base nie de E. Alors
toutes les bases de E sont nies et ayant le même nombre d'éléments.

Soit E un K -espace vectoriel qui possède une base nie, alors


toute famille libre de E est nie.

Dénition : Espace vectoriel de dimension nie


Soit E un K -espace vectoriel, on dit que E est de dimension nie s'il
possède une base nie. Le nombre d'éléments d'une base de E
s'appelle la dimension de E, et est notée dimK (E) ou simplement
dim(E).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 29 / 3
Bases & Espace vectoriel de dimension nie

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel et B une base nie de E. Alors
toutes les bases de E sont nies et ayant le même nombre d'éléments.

Soit E un K -espace vectoriel qui possède une base nie, alors


toute famille libre de E est nie.

Dénition : Espace vectoriel de dimension nie


Soit E un K -espace vectoriel, on dit que E est de dimension nie s'il
possède une base nie. Le nombre d'éléments d'une base de E
s'appelle la dimension de E, et est notée dimK (E) ou simplement
dim(E).
L'espace vectoriel nul a pour dimension zéro.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 29 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Exemple
1) Le R-espace vectoriel Rn est de dimension n. Car, sa base canonique
est {e1 , e2 , · · · , en }

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 30 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Exemple
1) Le R-espace vectoriel Rn est de dimension n. Car, sa base canonique
est {e1 , e2 , · · · , en }

2) Le R-espace vectoriel Rn [X] des polynômes à coecients réels de


degrés ≤ n, est un espace vectoriel de dimension n + 1. Car, sa base
2 n
canonique est {1, X, X , · · · , X }.

Proposition
Soit E un espace vectoriel de dimension nie n, alors toute famille
libre constituée de n éléments est une base de E.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 30 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Exemple
1) Le R-espace vectoriel Rn est de dimension n. Car, sa base canonique
est {e1 , e2 , · · · , en }

2) Le R-espace vectoriel Rn [X] des polynômes à coecients réels de


degrés ≤ n, est un espace vectoriel de dimension n + 1. Car, sa base
2 n
canonique est {1, X, X , · · · , X }.

Proposition
Soit E un espace vectoriel de dimension nie n, alors toute famille
libre constituée de n éléments est une base de E.
SoitE un espace vectoriel de dimension nie n, alors toute famille de
n + 1 éléments est liée.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 30 / 3
Théorème de la base incomplète

Théorème
Toute famille libre L d'un espace vectoriel de dimension nie E peut être
complétée en une base de E.

Exemple
Considérons le R-espace R2 [X], la famille L = {1 + X, X − X 2 }
vectoriel
est libre. En eet, soient λ1 , λ2 ∈ R tels que :
λ1 (1 + X) + λ2 (X − X 2 ) = 0, ce qui entraîne λ1 = λ2 = 0.
Puisque L est libre, avec Card(L) = 2 et dim R2 [X] = 3, on peut
compléter L en une base de R2 [X]. Complétant par le vecteur X .

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 31 / 3
Théorème de la base incomplète

Théorème
Toute famille libre L d'un espace vectoriel de dimension nie E peut être
complétée en une base de E.

Exemple
Considérons le R-espace R2 [X], la famille L = {1 + X, X − X 2 }
vectoriel
est libre. En eet, soient λ1 , λ2 ∈ R tels que :
λ1 (1 + X) + λ2 (X − X 2 ) = 0, ce qui entraîne λ1 = λ2 = 0.
Puisque L est libre, avec Card(L) = 2 et dim R2 [X] = 3, on peut
compléter L en une base de R2 [X]. Complétant par le vecteur X .

On peut facilement vérier que L ∪ {X} est libre !

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 31 / 3
Théorème de la base incomplète

Théorème
Toute famille libre L d'un espace vectoriel de dimension nie E peut être
complétée en une base de E.

Exemple
Considérons le R-espace R2 [X], la famille L = {1 + X, X − X 2 }
vectoriel
est libre. En eet, soient λ1 , λ2 ∈ R tels que :
λ1 (1 + X) + λ2 (X − X 2 ) = 0, ce qui entraîne λ1 = λ2 = 0.
Puisque L est libre, avec Card(L) = 2 et dim R2 [X] = 3, on peut
compléter L en une base de R2 [X]. Complétant par le vecteur X .

On peut facilement vérier que L ∪ {X} est libre !

L ∪ {X} est donc une base de R2 [X].

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 31 / 3
Caractérisation d'une base

Proposition
Soit F une famille d'éléments de E, alors les assertions suivantes sont
équivalentes :

1) F est une base de E,


2) F est une famille libre maximal,

3) F est une famille génératrice minimale.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 32 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Théorème
Soient E
un K -espace vectoriel de dimension nie, alors tout sous-espace
F de E est aussi de dimension nie et dim F ≤ dim E . En plus,
vectoriel
dim F = dim E ⇔ E = F .

Exemple
Considérons le R-espace vectoriel E = R2 . On a dim E = 2, si F est un
sous-espace vectoriel de E, il y a trois possibilités : dim F = 0, dim F = 1
ou dim F = 2.
Si dim F = 0, F = {(0, 0)} le sous-espace vectoriel nul ;

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 33 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Théorème
Soient E
un K -espace vectoriel de dimension nie, alors tout sous-espace
F de E est aussi de dimension nie et dim F ≤ dim E . En plus,
vectoriel
dim F = dim E ⇔ E = F .

Exemple
Considérons le R-espace vectoriel E = R2 . On a dim E = 2, si F est un
sous-espace vectoriel de E, il y a trois possibilités : dim F = 0, dim F = 1
ou dim F = 2.
Si dim F = 0, F = {(0, 0)} le sous-espace vectoriel nul ;

Si dim F = 2, alors F = R2 ;

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 33 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Théorème
Soient E
un K -espace vectoriel de dimension nie, alors tout sous-espace
F de E est aussi de dimension nie et dim F ≤ dim E . En plus,
vectoriel
dim F = dim E ⇔ E = F .

Exemple
Considérons le R-espace vectoriel E = R2 . On a dim E = 2, si F est un
sous-espace vectoriel de E, il y a trois possibilités : dim F = 0, dim F = 1
ou dim F = 2.
Si dim F = 0, F = {(0, 0)} le sous-espace vectoriel nul ;

Si dim F = 2, alors F = R2 ;
Sidim F = 1, F est engendré par un élément non nul {(x, y)}. i.e.,
F = {λ(x, y) | λ ∈ R} = {(λx, λy) | λ ∈ R}.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 33 / 3
Espace vectoriel de dimension nie

Dénition : Rang d'une famille de vecteurs


Soient E K -espace vectoriel et S une famille d'éléments de E . On
un
appelle rang de S , la dimension du sous-espace vectoriel de E engendré par
S et on note rang(S) = dim vect(S).

Proposition
Soit E un K -espace vectoriel. Le rang d'une famille de vecteurs de E est
le nombre maximal de vecteurs libres qu'ont peut extraire de cette famille.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 34 / 3
Somme directe d'espaces vectoriels et
Sous-espaces supplémentaires

Dénitions
Soient E un K -e.v. et F, G deux s.e.v. de E. On dit que la somme
F +G est directe (on la notre F ⊕ G), si tout élément de F +G
s'écrit d'une manière unique sous la forme x+y où x∈F et y ∈ G.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 35 / 3
Somme directe d'espaces vectoriels et
Sous-espaces supplémentaires

Dénitions
Soient E un K -e.v. et F, G deux s.e.v. de E. On dit que la somme
F +G est directe (on la notre F ⊕ G), si tout élément de F +G
s'écrit d'une manière unique sous la forme x+y où x∈F et y ∈ G.

Soient E un K -e.v. et F, G deux s.e.v. de E. On dit que F et G sont


supplémentaires, si tout élément z ∈ E s'écrit d'une manière unique
sous la forme z =x+y où x ∈ F et y ∈ G. Dans ce cas, on écrit
E = F ⊕ G.

E = F + G,
E =F ⊕G ⇔
F ∩ G = (0).

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 35 / 3
Formule de Grassmann

Théorème de Grassmann
Soient E un K -e.v. de dimension nie et F, G deux s.e.v. de E. Alors
F +G est un s.e.v. de dimension nie et on a :

dim(F + G) = dim F + dim G − dim(F ∩ G)


En particulier, dim(F ⊕ G) = dim(F ) + dim(G).

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel de dimension n et F une famille
d'éléments de E . Alors, les assertions suivantes sont équivalentes :

F est une base de E,


F est libre dans E et Card(F) = n,
F est génératrice de E et Card(F) = n.

Pr. Mohamed Louzari (FS Tétouan) Cours d'algèbre 2 (SMC & SMP) Année Universitaire: 2019-2020 36 / 3