Vous êtes sur la page 1sur 1

actualités |IDIV

officines

Portez tous des masques…


mais où les trouve-t-on ?
Les représentants des pharmaciens d’officine ont demandé le 8 avril
dernier de pouvoir fournir des masques à usage non sanitaire à la
population, car, compte tenu des recommandations sur leur port
par la population, faites par le ministère de la Santé et l’Académie
nationale de médecine, l’officine veut répondre à cet enjeu de santé
© Di Studio /stock.Adobe.com
publique. Oui, mais…

Dans un communiqué [1], l’Ordre masques alternatifs soient inclus de la FSPF, et Gilles Bonnefond, de la section D, représentant les
national des pharmaciens, la Fédé- dans les protections individuelles président de l’Uspo, précisant pharmaciens adjoints d’officine et
ration des syndicats pharmaceu- respiratoires qu’elles peuvent déte- que les syndicats sont favorables autres exercices.
tiques de France (FSPF) et l’Union nir et vendre au public. – comme pour le prix des gels hydro- Pour Carine Wolf-Thal, présidente
de syndicats de pharmaciens La profession demande donc une alcooliques – à un encadrement des du Conseil national de l’Ordre des
d’officine (Uspo) ont demandé aux évolution de la liste des dispositifs prix publics pour chaque catégorie de
pharmaciens, « l’information à l’offi-
pouvoirs publics des mesures pour pouvant être commercialisés en masques ».
cine sur le bon usage des masques
permettre aux pharmaciens de officine. Les pharmaciens pourraient « Le bon usage de ces masques
alternatifs au moment de leur déli-
distribuer ce type de masque. En ainsi répondre à la population en dépend de l’information sur le
effet, il y a une forte demande dans fournissant des masques répondant niveau de protection, dispensée lors vrance lui permettrait de s’adapter
les officines. Or, des initiatives ont aux normes de qualité en vigueur tel de l’achat en officine, ils doivent à chaque évolution de la position du
permis la fabrication de prototypes le niveau de protection pour chaque répondre à des normes de fabrica- gouvernement dans un objectif de
de masques en tissu, testés par la type de masque, dans le respect des tion et d’efficacité, garantissant un santé publique ». |
Délégation générale de l’armement, recommandations. niveau de protection adapté », selon Y.-M. D.
masques non sanitaires à visée col- « L’officine doit pouvoir répondre Pierre Béguerie, président du Conseil
lective permettant une protection aux attentes légitimes des central de la section A de l’Ordre référence
[1] www.ordre.pharmacien.fr/content/
en complément des gestes barrière, patients qui ne peuvent béné- national des pharmaciens représen-
download/496377/2250422/version/1/file/
en dehors du domaine médical. Les ficier des masques médicaux, tant les officinaux, et Jérôme Parésys- CP+Masques+alternatifs-VCNOP-FSPF-USPO-
officines souhaiteraient que ces disent Philippe Besset, président Barbier, président du Conseil central VDEF.pdf

covid-19

Tests sériques et déconfinement progressif


Dans un communiqué aux médias pour faire [mieux ou bien ?] comprendre ce que sont les tests RT-PCR
versus les tests sériques, des professionnels expliquent que les premiers recherchent le virus du Covid-19
sur prélèvement nasopharyngé, les seconds permettent, sur échantillon sanguin, de définir le statut
immunitaire du patient.

Pour les signataires1, donnant une ralistes CSMF, en soutien du n’étant que déclaratif », rap-
information sur l’immunité, les tests Syndicat des jeunes biologistes pellent-ils opportunément.
sériques pourraient avoir un rôle clé médicaux et du Syndicat national Pour être utilisés au laboratoire de
dans la décision de déconfiner pro- des médecins biologistes, alertent biologie médicale, il est indispen-
gressivement la population. Il s’agit sur le fait que les tests sériques, sable et impératif que ces réactifs
d’une part des tests rapides unitaires très médiatisés, sont des tests, mis sur le marché [AMM] soient vali-
lus sur un support, d’autre part des qui, pour le moment [première dés par nos instances scientifiques,
tests classiques sur automates à semaine d’avril, NDLR], n’ont que dont la Haute Autorité de santé et le
© DN6/stock.Adobe.com

gros débit. le marquage CE obligatoire pour Centre national de référence, sur la


La Confédération des syndicats être commercialisés en Europe, base notamment de leurs sensibilité
médicaux français (CSMF), Les mais qui n’est en aucun cas un et spécificité et statut immunitaire
spécialistes CSMF et Les géné- label de qualité, « ce marquage protecteur des réactifs.

6 OptionBio | mai 2020 | n° 615-616

© 2020 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. - Document téléchargé le 25/06/2020 par RAAF nabil (1031125). Il est interdit et illégal de diffuser ce document.