Vous êtes sur la page 1sur 55

Intitulé du cours:

Analyse et
Décisions
Financières

Responsable du Module : Amira KAMEL INOUBLI


Année universitaire: 2017/2018

Amira KAMEL INOUBLI 1


Plan du cours
– Introduction Générale: Objectifs et intérêt de la fonction
financière (3h)
– Partie 1: Informations financières de l'entreprise
• Chapitre 1- Le Bilan financier : présentation, principes et
modifications (4h30)
• Chapitre 2- L’Etat de Résultat: Présentation et structure
d’ensemble (4h30)
– Partie 2: Analyse et interprétation des Informations
financières
• Chapitre 3- Analyse du résultat différentiel (SR et PM) (3h)
• Chapitre 4- Analyse fonctionnelle du bilan et notion
d’équilibre financier (BFR, FR, TR) (3h)
• Chapitre 5- Analyse de l’Etat de Résultat : analyse par les
ratios (3h)
Amira KAMEL INOUBLI 2
PARTIE 2:
Analyse et
interprétation
des
Informations
financières

Amira KAMEL INOUBLI 3


CONCEPTS CLES:
Éléments du diagnostic financier:
- SR: Le Seuil de Rentabilité
- PM: Point Mort
- BFR: Besoin en fond de roulement
- FR: Fond de Roulement
- TN: Trésorerie Nette
- Analyse par les ratios

Amira KAMEL INOUBLI 4


CHAPITRE 3:
Le Seuil de
Rentabilité et
le Point Mort

Amira KAMEL INOUBLI 5


I - Analyse des charges variables et
fixes
DEFINITION D’ UNE CHARGE VARIABLE
- Une charge est variable quand elle varie PROPORTIONNELLEMENT
avec le CHIFFRE D’ AFFAIRES.
EXEMPLE N° 1:
 les ACHATS de matières ou de marchandises:
-Si le CA double , les achats de marchandises sont multipliées par 2.
-Si le CA augmente de 15% , les achats croient de 15%.
EXEMPLE N° 2:
 les commissions sur le CA des représentants:
•Si le vendeur double ses VENTES, sa commission est multipliée par 2 .

Amira KAMEL INOUBLI 6


I - Analyse des charges variables et
fixes
Evolution des charges variables en fonction du CA

CHARGES VARIABLES

CA

Amira KAMEL INOUBLI 7


I - Analyse des charges variables et
fixes
Définition d’une Charge Fixe
Une charge FIXE est indépendante de l’ ACTIVITE de l’entreprise.

EXEMPLES
 les amortissements :
-Les amortissements dépendent de la DUREE de vie et de la VALEUR d’une immobilisation.
 Les loyers:
-Le loyer dépend de la surface louée et de la nature du bien loué et pas de l’activité et de son
volume.
 Les intérêts des emprunts:
- Les intérêts sont fonction du montant de l’emprunt et du taux d’intérêt.
 Les salaires:
- cette partie des charges du personnel est une charge fixe lorsqu’elle ne dépend pas du
volume d’activité.

Amira KAMEL INOUBLI 8


I - Analyse des charges variables et
fixes
Evolution des charges fixes en fonction du CA

CHARGES FIXES
A ce niveau du CA, il faudra INVESTIR
et donc augmenter les CHARGES
FIXES: plus d’embauches, loyer d’un
local plus grand, nouvelles caisses,
emprunts ….

CA

Amira KAMEL INOUBLI 9


I - Analyse des charges variables et
fixes
Evolution des charges variables en fonction du CA

CHARGES FIXES

CA

Amira KAMEL INOUBLI 10


I - Analyse des charges variables et
fixes
Evolution des charges variables en fonction du CA

CHARGES FIXES

Après ce PALIER de HAUSSE, les charges


redeviennent FIXES, sur une nouvelle plage de
variation du CA.

CA

Amira KAMEL INOUBLI 11


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %

Amira KAMEL INOUBLI 12


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
C’est le montant
Chiffre d’ affaires 200 000 annuel des ventes
nettes hors taxes.

Amira KAMEL INOUBLI 13


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
Chiffre d’affaires 200 000
Charges variables 80 000 C’est le total hors taxes
des charges variables
de l’année: achats de
marchandises et autres
charges variables

Amira KAMEL INOUBLI 14


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
Chiffre d’affaires 200 000
Charges variables 80 000 40
Ces charges font
40 % du CA :
(80000/200000)*100

Amira KAMEL INOUBLI 15


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
Chiffre d’affaires 200 000
Charges variables 80 000 40

Marge sur coût 120 000 C’est la différence : CA


– Charges variables
variable ( M/CV ) ( 200 000 – 80 000)

Cette marge va servir


à couvrir les charges
fixes et dégager un
résultat

Amira KAMEL INOUBLI 16


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
Chiffre d’affaires 200 000
Charges variables 80 000 40
La marge sur coût variable
Marge sur coût 120 000 60 représente : 60 % du CA.
variable ( M/CV )
(120 000/200 000)*100

Amira KAMEL INOUBLI 17


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
Chiffre d’affaires 200 000
Charges variables 80 000 40
Ces charges ne varient
Marge sur coût 120 000 60 pas en fonction du CA.
variable ( M/CV )
Ce sont :
Charges fixes 75 000 - des loyers
- des amortissements
- des intérêts
- des salaires et charges
- etc …

Amira KAMEL INOUBLI 18


II - Le compte de résultat différentiel

ELEMENTS Montant %
Chiffre d’affaires 200 000
Charges variables 80 000 40

Marge sur coût 120 000 60


variable ( M/CV )
Charges fixes 75 000
C’est la différence:
Résultat 45 000 M/CV – charges fixes:
120 000 – 75 000
Ici, c’est un BENEFICE

Amira KAMEL INOUBLI 19


III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

Le seuil de rentabilité est le


CHIFFRE D’AFFAIRES pour
lequel le RESULTAT est égal à éléments montant %
ZERO.
CA ?

Résultat 0

20
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?

Charges fixes 75 000 Les charges fixes


s’élèvent à 75 000
Résultat 0

21
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?
On sait que le résultat se
calcule par différence entre
Marge sur coût la marge sur coût variable
variable et les charges fixes.

Charges fixes 75 000

Résultat 0

22
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?
On sait que le résultat se
calcule par différence entre
Marge sur coût la marge sur coût variable
et les charges fixes.
variable
Charges fixes 75 000

Résultat 0 Pour que le RESULTAT soit égal


à zéro, la M/CV doit être
égale aux CHARGES FIXES .

23
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR
éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?
On sait que le résultat se
calcule par différence entre
Marge sur coût 75 000 la marge sur coût variable
et les charges fixes.
variable
Charges fixes 75 000
Pour que le RESULTAT soit
Résultat 0 égal à zéro, la M/CV doit
Être égale aux CHARGES
FIXES .

24
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?

Marge sur coût 75 000 60 On sait que la M/CV fait


60% du CA
variable
Charges fixes 75 000

Résultat 0

25
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?

Marge sur coût 75 000 60 On sait que la M/CV fait


60% du CA
variable
Charges fixes 75 000
On peut donc écrire :
60% CA=75000
Résultat 0

26
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires CA ?

Marge sur coût 75 000 60 On sait que la MSCV fait


60% du CA
variable
Charges fixes 75 000
On peut donc écrire :
60% CA=75000
Résultat 0
Donc : CA = 75000/60%

27
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Chiffre d’affaires

On sait que la M/CV fait


Marge sur coût 75 000 60 60% du CA
variable
Charges fixes 75 000 On peut donc écrire :
60% CA=75000
Résultat 0
Donc : CA = 75000/60%
SOIT CA = 125 000

28
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Ce chiffre d’affaires est le
Chiffre d’affaires 125 000 SEUIL de RENTABILITE
de l’entreprise
Charges 50 000 40
variables
Marge sur coût 75 000 60
variable
Charges fixes 75 000

Résultat 0

29
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Ce chiffre d’affaires est le
Chiffre d’affaires 125 000 SEUIL de RENTABILITE
du magasin COCCINELLE
Charges 50 000 40
variables
Marge sur coût 75 000 60 Si le CA augmente, le
résultat devient POSITIF
variable
Charges fixes 75 000

Résultat Bénéfice

30
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR

éléments montant %
Ce chiffre d’affaires est le
Chiffre d’affaires 125 000 SEUIL de RENTABILITE
du magasin COCCINELLE
Charges 50 000 40
variables
Marge sur coût 75 000 60 Si le CA augmente, le
résultat devient POSITIF
variable
Charges fixes 75 000
Si le CA diminue, le
résultat sera NEGATIF
Résultat Perte

31
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR
La FORMULE de CALCUL du seuil de rentabilité
éléments montant %
On a trouvé ce CA par le
Chiffre d’affaires 125 000 calcul suivant :
75 000 / 60%
Charges 50 000 40
variables
Marge sur coût 75 000 60
variable
Charges fixes 75 000

Résultat 0

32
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR
La FORMULE de CALCUL du seuil de rentabilité
éléments montant %
On a trouvé ce CA par le
Chiffre d’affaires 125 000 calcul suivant :
75 000 / 60%
Charges 50 000 40
variables
75 000 est le montant des
Marge sur coût 75 000 60 charges fixes
variable
Charges fixes 75 000

Résultat 0

33
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR
La FORMULE de CALCUL du seuil de rentabilité
éléments montant %
On a trouvé ce CA par le
Chiffre d’affaires 125 000 calcul suivant :
75 000 / 60%
Charges 50 000 40
variables
75 000 est le montant des
Marge sur coût 75 000 60 charges fixes
variable
60% est le pourcentage de
Charges fixes 75 000 marge sur coût variable

Résultat 0

34
Amira KAMEL INOUBLI
III – Calcul du Seuil de Rentabilité: SR
La FORMULE de CALCUL du seuil de rentabilité
On en déduit la FORMULE de Calcul du SEUIL
de RENTABILITE (SR) :

On a trouvé ce CA par le
SR = charges fixes / taux de M/CV
calcul suivant :
75 000 / 60%

ATTENTION ! Il faudra bien penser que 60%


c’est : 60 / 100 ce qui donne : 0,60 .

Le SR de COCCINNELLE = 75 000 / 0,60 soit :125 000

35
Amira KAMEL INOUBLI
Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable

CA

Amira KAMEL INOUBLI 36


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable

CA

Amira KAMEL INOUBLI 37


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable

CA

Amira KAMEL INOUBLI 38


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable

CA

Amira KAMEL INOUBLI 39


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable


La M/CV varie de façon
proportionnelle au CA, car
elle représente un pourcentage
du CA

CA

Amira KAMEL INOUBLI 40


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable

CA

Amira KAMEL INOUBLI 41


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable Marge sur coût


variable

Charges fixes

CA

Amira KAMEL INOUBLI 42


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable Marge sur coût


variable

Charges fixes

Ce chiffre d’affaires
Correspond au SR

CA

Amira KAMEL INOUBLI 43


Détermination graphique du seuil de
rentabilité

Marge sur coût variable

Zone de bénéfice

ZONE de perte

CA

Amira KAMEL INOUBLI 44


IV - LE CALCUL du POINT MORT

Le POINT MORT est la DATE à laquelle, le


SEUIL de rentabilité est ATTEINT .

Amira KAMEL INOUBLI 45


IV - LE CALCUL du POINT MORT
EXEMPLE : Le CA annuel d’un commerce est de 60 000 DT et le seuil de
rentabilité : 45 000 DT.

mois CA mois CA
janvier juillet
février août
mars Sept.
avril octobre
mai Nov.
juin Déc.

46
Amira KAMEL INOUBLI
IV - LE CALCUL du POINT MORT
EXEMPLE : Le CA annuel d’un commerce est de 60 000 DT et le seuil de
rentabilité : 45 000 DT.

On suppose un CA
mois CA mois CA régulier chaque mois.
janvier 5 000 juillet Donc en janvier le CA
sera: 60000 / 12
février août
mars Sept.
avril octobre
mai Nov.
juin Déc.

47
Amira KAMEL INOUBLI
IV - LE CALCUL du POINT MORT
EXEMPLE : Le CA annuel d’un commerce est de 60 000 DT et le seuil de
rentabilité : 45 000 DT.

mois CA mois CA
janvier 5 000 juillet
février 10 000 août En fin février, le CA cumulé
sera de : 5000*2
mars Sept.
avril octobre
mai Nov.
juin Déc.

48
Amira KAMEL INOUBLI
IV - LE CALCUL du POINT MORT
EXEMPLE : Le CA annuel d’un commerce est de 60 000 DT et le seuil de
rentabilité : 45 000 DT.

mois CA mois CA
janvier 5 000 juillet 35000
février 10 000 août 40000
Le POINT MORT est
mars 15 000 Sept. 45000 le : 30 SEPTEMBRE
avril 20 000 octobre
mai 25 000 Nov.
juin 30 000 Déc.

49
Amira KAMEL INOUBLI
IV - LE CALCUL du POINT MORT
EXEMPLE : Le CA annuel d’un commerce est de 60 000 DT et le seuil de
rentabilité : 45 000 DT.

mois CA mois CA
janvier 5 000 juillet 35000
février 10 000 août 40000
POINT MORT le :
mars 15 000 Sept. 45000 30 SEPTEMBRE
avril 20 000 octobre
A cette date, le CA
mai 25 000 Nov. réalisé est égal au
seuil de rentabilité
juin 30 000 Déc.

50
Amira KAMEL INOUBLI
Formule de calcul du Point Mort

Le seuil de rentabilité représente :

(45 000 / 60 000)* 100 = 75% du CA annuel.

Donc 75% de 12 mois, soit 9 mois complets.

Amira KAMEL INOUBLI 51


Formule de calcul du Point Mort

Le seuil de rentabilité représente :


(45 000 / 60 000)* 100 = 75% du CA annuel;

Donc 75% de 12 mois, soit 9 mois complets;

Ce qui correspond au : 30 septembre.

Amira KAMEL INOUBLI 52


Formule de calcul du Point Mort

On en déduit une formule de calcul du point


mort:

Point mort (PM)= (SR / CA) * 12

Amira KAMEL INOUBLI 53


Formule de calcul du Point Mort
On en déduit une formule de calcul du point
mort:

Point mort (PM)= (SR / CA) * 12 ou * 360 (si le résultat


est voulu en nombre de jours)

EXEMPLE : (45 000 / 60 000) * 12 = 9 mois

Ce qui correspond au 30 septembre.


NB: l’année comptable est égale à 360 jours et pas à 365 jours (5 jours fermeture pour inventaire)

Amira KAMEL INOUBLI 54


Time for questions

Amira KAMEL INOUBLI 55

Vous aimerez peut-être aussi