Vous êtes sur la page 1sur 4

Section 2 les reclassements et le bilan financier

Dans le bilan financier, on peut effectuer quelques opérations de reclassement de l’actif non courant
vers l’actif courant (et inversement) ou du passif non courant vers le passif courant (et inversement).
Par exemple :
1) Stocks de sécurité (stocks outils)
Le compte stock se trouve dans le bilan comptable au niveau des actifs courants, quelques
entreprises gardent une partie du stock à long termes afin de satisfaire des demandes imprévisibles.
Dans ce cas, le financier doit reclasser cette partie de l’actif courant vers l’actif non courant dans le
compte : « Stocks de sécurité » (« stocks outils »)

Actif KP et P
ANC
Stock de
sécurité
AC
Stock
variation=0 variation=0
Exemple : dans le bilan comptable, le compte stock est enregistré pour une valeur de 10000 DT. Le
financier a constaté que le 1/10 du stock est considéré comme étant un stock outil. Etablir
l’opération de reclassement et déduire les changements dans le bilan financier.

Solution :

Actif KP et P
ANC
1000 Stock de
sécurité
AC
1000 Stock
variation=0 variation=0

Dans le bilan financier on aura :

Actif KP et P
ANC
-
-
1000 Stock de
sécurité
-
AC
-
-
9000 Stock
-
X X

2 ) les emprunts
Généralement, les emprunts sont enregistrés dans le bilan comptable au niveau du passif non
courant. Si l’échéance de remboursement d’une partie de l’emprunt devient à court termes alors on
doit reclasser le montant correspondant du passif non courant vers le passif courant dans le compte
«  emprunt, échéance à moins d’un an ».

Exemple : l’emprunt est enregistré dans le bilan comptable avec un montant de 200 000 DT. Etablir
l’opération de reclassement nécessaire sachant que cet emprunt est amortissable sur 10 ans et
déduire les montants dans le bilan financier.

Solution :

Opération de reclassement

Actif KP et P
PNC
emprunt
20000
PC
Emprunt
échéance a -1an
20000
variation=0 variation=0

Bilan financier
Actif KP et P
PNC
emprunt 180000 (=200000-20000)
PC
Emprunt échéance a -1an 20000

3) les actifs financiers


- Si les actions sont achetées afin de les garder à long terme alors on doit les
enregistrer au niveau des actifs non courant dans les immobilisations financières
dans le compte «  titre de participation ».

- Si les actions sont achetées afin de les revendre à court terme alors on doit les
enregistrer au niveau des actifs courant dans le compte «  placement courant ».
Exemple :
Les actions sont enregistrées dans le bilan comptable au niveau du compte «  titre de
participation » pour une valeur de 500 000DT. Le financier a l’intention de revendre le
1/10eme de ces actions dans une courte période. Etablir l’opération de reclassement
nécessaire et déduire les éléments du bilan financier.

Solution :

Actif KP et P
ANC
50000 titre de
participation
AC
50000 placement
courant
variation=0 variation=0

Dans le bilan financier on aura :

Actif KP et P
ANC
-
-
450 000 titres de
participation
-
AC
-
-
50000 placement
courant
-
X X

4) Les provisions
- Si le risque est estimé à cout terme alors on doit constater une provision courante
au niveau du passif courant
- Si le risque est estimé à long terme alors on doit constater une provision non
courante au niveau du passif non courant
- Si le risque a disparu alors la provision devient inutile et on doit la reclasser vers
les réserves dans le compte «  la réserve facultative » au niveau des capitaux
propres.
Exemple : les provisions non courantes sont enregistrées dans le bilan comptable pour une
valeur de 500 000 DT. Le risque relatif à 1/10 de cette provision devient à court terme. Les
2/10 de cette provision non courante sont devenus non utiles car le risque correspondant a
disparu. Etablir l’opération de reclassement et déduire les éléments du bilan financier.

Solution :
Actif KP et P
KP
Reserve
facultative 100000
PNC
Provision non
courante 150000
PC
Provision
courante 50000
variation=0 variation=0

Dans le bilan financier on aura :


Actif KP et P
KP
Reserve
facultative 100000
PNC
Provision non
courante 350000
PC
Provision
courante 50000
variation=0 variation=0

5) Les charges et les produits constatés d’avance


- Si les charges constatées d’avance sont à court terme alors on doit les enregistrer
au niveau des actifs courants
- Si les charges constatées d’avance sont à long terme alors on doit les enregistrer au
niveau des actifs non courants
- Si les produits constatés d’avance sont à court terme alors on doit les enregistrer au
niveau des passifs courants
- Si les produits constatés d’avance sont à long terme alors on doit les enregistrer au
niveau des passifs non courants