Vous êtes sur la page 1sur 2

Vous vivez en France dans une zone piétonne du centre-ville.

Le maire de
votre ville a décidé d’ouvrir certaines des rues de cette zone à la circulation
des autobus pendant la journée. Comme représentant(e) de votre immeuble,
vous écrivez une lettre au maire pour contester cette décision en justifiant
votre point de vue. 250mots minimum

Nom Date et lieu


Prénom
Adresse Mail

Objet (Nominalisation / Jamais une phrase)

Monsieur le maire

PREMIER PARAGRAPHE
(Formule de politesse+ qui suis-je ? + motif de la lettre+ concession )
Exemple  :
Je me permets de vous écrire cette lettre au nom des habitants de l’immeuble qui se
trouve dans la rue piétonne de la zone, suite à la décision que vous avez prise concernant
l’ouverture de certaines rues à la circulation des autobus. S’il est vrai que faciliter l’accès
aux transports dans cette zone pourrait surement rendre service à beaucoup de citoyens
qui peinent à se déplacer pour aller travailler, cependant, une telle décision pourrait porter
plus de préjudices/ (avoir des répercussions irréversibles) sur la ville et sur les commerçants
qui se trouvent dans la rue piétonne et ce, pour multiples raisons.

DEUXIEME PARAGRAPHE ( ARGUMENTATION + ENTRETIEN )

En effet, autoriser la circulation des transports dans cette rue constituerait un problème
majeur sur plusieurs niveaux.
D’une part, une rue piétonne, comme son nom l’indique, est exclusivement réservée aux
piétons .Donc, la circulation automobile doit y être interdite ou fortement restreinte. L’une
des conséquences directes d’une telle décision engendreraient des nuisances sonores qui
pourraient perturber le bien-être et la tranquillité des habitants qui habitent à proximité et
aux alentours.
D’autre part, en interdisant l’accès aux véhicules motorisés, la sécurité des piétons serait
plus accrue. Effectivement, les familles avec poussettes, les personnes à mobilité réduite ou
ayant besoin d’une aide à la mobilité ( fauteuils roulants )se sentiraient plus en sécurité et
disposeraient alors plus d’espaces sécurisés .
( On peut évoquer aussi la détérioration du paysage ou encore les répercussions sur les
commerces)
H

Nous vous prions donc de bien vouloir nous accorder un entretien pour discuter d’autres solutions
alternatives et des possibilités qui existent afin de remédier à ce problème.

3EME PARAGRAPHE (PRISE DE CONGE+ SIGNATURE)

Espérant vous avoir convaincu de la légitimité de notre lettre, de notre position et de la nécessité
de réagir, je vous prie d’agréer monsieur le Maire, l’expression de ma haute considération.

SIGNATURE