Vous êtes sur la page 1sur 12

Exercice – Explication &

corrigé
" Que tout écrit soit témoignage, cela est bien
évident. Que le romancier soit un témoin, et
particulièrement un témoin de son temps, cela est
évident aussi - et on voit même mal comment il
pourrait ne pas l'être. Certes, si Balzac a pu écrire: "
Grâce au soin qu'il (l'auteur) a eu, peut-être saura-t-
on, en 1850, comment était le Paris de
l'Empire" (Préface à  Une fille d'Ève), on imagine
moins bien Nathalie Sarraute en disant autant d'elle
et de la Cinquième République. Pourtant, à sa
manière, et ne serait-ce que par son écriture, par le
langage qu'elle utilise ou qu'elle reproduit, elle
témoigne aussi. Le roman n'est pas seulement
recours au langage. Il est aussi description de ce
langage et, par là même, description d'un temps. Par
quoi apparaissent   déjà deux des faces de ce
témoignage: le romancier témoigne sur l'époque
qu'il décrit, mais, plus encore, il témoigne sur
l'époque où il écrit."
Une première lecture de ce passage nous a permis de dégager le
thème traité par l’auteur.
Le thème du texte n’est ni l’écrit en général, ni Balzac, ni
Nathalie Sarraute, mais:
LE ROMAN ou LE ROMANCIER

Reprenons phrase par phrase!


Phrase 1: Que
tout écrit soit témoignage, cela
est bien évident.

Thème + Prédicat
Tout écrit + témoignage.
Cela (écrit + témoignage) est une évidence.
Phrase 2: Que
le romancier soit un témoin, et
particulièrement un témoin de son temps,
cela est évident aussi - et on voit même mal
comment il pourrait ne pas l'être.

Thème + Prédicat
Le romancier + témoin.
Cela (le romancier + témoin) est une
évidence.
Récapitulons!
Écrit + témoignage = évidence
Romancier + témoin = évidence.

Cela fait donc deux évidences

Prise de notes
I. Évidences:
a)  Écrit : témoignage
b)  Romancier: témoin
Pour la clarté du propos, l’auteur donne deux exemples:
« Certes, si Balzac a pu écrire: " Grâce au soin qu'il (l'auteur) a eu,
peut-être saura-t-on, en 1850, comment était le Paris de
l'Empire" (Préface à Une fille d'Ève), on imagine moins bien Nathalie
Sarraute en disant autant d'elle et de la Cinquième République. »

Exemple 1: Balzac témoigne sur le Paris de l’Empire (XIXe siècle)


Exemple 2: Nathalie Sarraute témoigne sur la cinquième
République.
Je comprends alors que tout écrit est un témoignage.
Je comprends aussi que le roman est un témoignage et le romancier
un témoin de son temps.
« Le roman n'est pas seulement recours au langage. Il est aussi
description de ce langage et, par là même, description d'un temps. »

Là l’auteur ne parle plus de l’écrit en général


mais précisément du roman. Cela dit, il va
nous parler de ce qui caractérise le roman en
tant que témoignage et ce qui le distingue de
l’écrit en général.
Question: qu’est-ce qui caractérise le roman
des autres écrits ou qu’est-ce qui distingue le
témoignage exprimé dans le roman des
autres témoignages exprimés dans des textes
non romanesques?
Réponse: « Le roman n'est pas seulement recours
au langage. Il est aussi description de ce langage et,
par là même, description d'un temps. »
Essayons de comprendre!
« Le roman n’est pas seulement recours au
langage » veut dire le roman ou le romancier
n’utilise pas seulement le langage pour nous parler
du monde, de la vie,; pour décrire une époque, etc.,
mais il est description de ce langage (le roman
décrit le langage par lequel il décrit le monde, la vie,
la société, etc.
«  Par quoi apparaissent   déjà deux des faces de ce
témoignage: le romancier témoigne sur l'époque
qu'il décrit, mais, plus encore, il témoigne sur
l'époque où il écrit. »

Le roman n’est pas simplement un témoignage mais


un double témoignage
-  Témoignage sur l’époque qu’il décrit
-  Témoignage sur l’époque où il est écrit.
Essayons de comprendre!

Un romancier du XXè siècle, par exemple, nous parle de


la société française du XIXè siècle.
Dans ce cas, ce romancier
-  Témoigne sur l’époque qu’il décrit (le XIXè siècle)
-  Témoigne sur l’époque où il écrit (le XXè siècle)

Comment expliquer le second point?


C’est qu’un romancier utilise le langage de son temps,
mais aussi les connaissances disponibles en son temps, et
le point de vue de son temps pour décrire une autre
époque.
Plan provisoire

I.  ÉVIDENCES
-  Tout écrit est témoignage
-  Le romancier est un témoin de son temps.

II. EXEMPLES
1)  Balzac témoigne sur le Paris de l’Empire (XIXe siècle)
2)  Nathalie Sarraute témoigne sur la cinquième République
(Xxème siècle).

III. LE ROMAN: UN DOUBLE TÉMOIGNAGE


-  Sur l’époque qu’il décrit
-  Sur l’époque où il est écrit.