Vous êtes sur la page 1sur 4

CAS PRATIQUES

CAS 1 :

TRAVAIL A FAIRE :
A partir du tableau fourni en pièce jointe, vous préciserez pour chacune des opérations les
coefficients d'assujettissement, de taxation et d'admission, ainsi que le coefficient de
déduction qui en résulte.

Complément de cours :

Art. 271-I-1 du CGI : "La taxe sur la valeur ajoutée qui a grevé les éléments du prix d'une
opération imposable est déductible de la taxe sur la valeur ajoutée applicable à cette
opération."
Art. 205 de l'annexe II au CGI : "La TVA grevant un bien ou un service qu'un assujetti
acquiert est déductible à proportion de son coefficient de déduction."
Art. 206-I de l'annexe II au CGI : "Le coefficient de déduction est égal au produit de 3
coefficients"
• le coefficient d'assujettissement (1)
• le coefficient de taxation (2)
• le coefficient d'admission (3)
Pour chaque bien ou service acquis, il convient de se poser 3 questions permettant de
déterminer le coefficient de déduction.
Les deux premières questions portent sur l'affectation du bien ou du service :
• 1ère question :
Dans quelle proportion le bien ou le service est-il affecté à la réalisation
d'opérations imposables (situées dans le champ d'application de la TVA) ?
C'est à dire, le bien ou le service acquis va-t-il servir à la réalisation d'opérations
imposables et si oui, dans quelle proportion.
C''est le coefficient d'assujettissement.
• 2ème question :
Dans quelle proportion, le bien ou le service est-il affecté à la réalisation
d'opérations ouvrant droit à déduction (*) ?
C'est à dire, une fois déterminé que le bien ou le service acquis est affecté à la

1
réalisation d'opérations imposables, il convient de se demander s'il est affecté à la
réalisation d'opération ouvrant droit à déduction et dans quelle proportion.
C'est le coefficient de taxation.

(*) Pour rappel, les opérations ouvrant droit à déduction sont :


1) Les opérations imposables et effectivement imposées :

• Les livraisons de biens corporels ou prestations de services.


2) Certaines opérations imposables expressément exonérées :

• Les livraisons intra communautaires,

• Les exportations.
Ces dernières opérations sont assimilées à des opérations soumises à la TVA
pour l'exercice du droit à déduction (Art. 271-V du CGI).

La troisième porte sur la nature du bien ou du service acquis :

• 3ème question :
Le bien ou le service est-il, en tout ou partie, exclu du droit à déduction ?
C'est à dire, le bien ou le service acquis est-il exclu ou non du droit déduction par
une disposition réglementaire particulière ?
C'est le coefficient d'admission.

CAS 2 :

Au cours du mois de novembre N, la société CLERCIEL a réalisé les opérations suivantes


imposées au taux normal de TVA :

• ventes livrées : 350 000 € HT

• Prestations de services encaissées : 42 000 € HT

• Achats de biens autres qu'immobilisations : 186 000 € HT


Les biens ont été livrés et les services payés au cours du mois de novembre N .

TRAVAIL A FAIRE :
Au titre du mois de novembre N, vous déterminerez :
1. le montant de la TVA collectée sur ventes ;
2. le montant de la TVA collectée sur prestations de services ;

2
3. le montant de la TVA déductible ;
4. le montant de TVA nette à payer.

CAS 3 :

M. Paul DUCLOS exerce une activité commerciale de vente et de réparation d'appareils


électroménagers.
Il souscrit par voie électronique des déclarations mensuelles de TVA selon le régime du
réel normal.
Au cours du mois de mars N, il a réalisé les opérations suivantes :

1. Ventes d'appareils facturés et livrés :


→ France : 65 250 € HT
→ Suisse : 2 500 € HT (l'exportation réalisée par M. DUCLOS est justifiée).
2. Réparations :
3 790 € HT dont 270 € HT n'ayant pas fait l'objet d'un encaissement.
3. Achats :
a) D'une immobilisation (rayonnage pour le magasin) :
→ Valeur HT : 1 600 € et TVA : 320 €
b) D'autres biens et services (biens facturés et livrés en mars, services facturés et
réglés en mars) :
→ Valeur HT : 18 960 € et TVA : 3 792 €.

TRAVAIL A FAIRE :
1. Vous déterminerez :

• d'une part, de quel taux relèvent les opérations réalisées par M. DUCLOS
puis la base imposable au titre du mois de mars N et le montant de la TVA
collectée correspondante ;

• d'autre part, le montant de la TVA déductible.


2. Vous établirez la déclaration de TVA CA3 pour le mois de mars N.

3
CAS 4 :

Vous recevez M. LEGUY, qui désire reprendre un commerce de vente et de réparation


d'appareils électroménagers.
Il souhaite obtenir des renseignements concernant les règles applicables à son activité, en
matière de TVA.
1. M. LEGUY se demande si les deux types d'opérations qu'il compte réaliser, seront
soumises à la TVA.
2. Si oui, à quel moment devra-t-il déclarer la TVA collectée relative à ces opérations,
et à quel taux ?
3. Il souhaite savoir quand il pourra déduire la TVA facturée par ses fournisseurs.
4. Dans le cadre de son activité, M. LEGUY envisage d'acquérir un véhicule de
tourisme, qui sera affecté exclusivement à la réalisation de son activité
commerciale. Pourra-t-il déduire la TVA grevant l'achat de ce véhicule ?

TRAVAIL A FAIRE :
Vous répondrez aux interrogations de M. LEGUY.

Vous aimerez peut-être aussi