Vous êtes sur la page 1sur 2

My course-summary UNITÉ 1 : MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE (Activité musculaire) D’AUTRES RÉSUMÉS ?

CLIQUEZ-ICI

LE MUSCLE : STRUCTURE & ULTRASTRUCTURE LA CONTRACTION MUSCULAIRE


- Muscle squelettique = Σ fibres musculaires ; Pendant la contraction musculaire, on constate une :
- Fibre musculaire = cellule musculaire contractible ;
Relation nerf-muscle-sang
- diminution (raccourcissement) du sarcomère, des bandes claires (I), de la zone H
- La cellule musculaire est une cellule géante pluri- Fibre
Plaque - constance (stabilité) des bandes sombres (A), des myofilaments épais (myosine), des myofilaments fins (actine)
nucléées contenant des myofibrilles dont : nerveuse
Fibre motrice Donc : la contraction est un glissement (=coulissage) entre les myofilaments d'actine et de myosine.
~ le cytoplasme = sarcoplasme et
musculaire LE MÉCANISME DE LA CONTRACTION MUSCULAIRE
~ la membrane plasmique = sarcolemme.
Suite à une excitation efficace : influx nerveux →… → activation du réticulum sarcoplasmique (Réticulum
- La myofibrille = myofilaments: Myofibrilles
Endoplasmique Lisse) => Libération du Ca 2+ → contraction musculaire qui passe par 3 étapes :
~ Myofilaments épais = myosine
Fixation du Ca 2+ à la troponine → relâchement de la tropomyosine => démasquage des sites actines→
~ Myofilaments fins = actine +troponine + Capillaire sanguin
tropomyosine. formation du complexe acto-myosine entre les têtes de la myosine et l'actine (= pont acto-myosine) =>
- Sarcomère= unité de structure et de fonction du muscle ATTACHEMENT
Complexe acto-myosine = ATPase → Hydrolyse de l'ATP → dissociation de l'ADP et du Pi →
déplacement des têtes de myosine (angle : 90° → 45°) → glissement (déplacement) de l'actine vers le
myofibrille
Appareil de centre du sarcomère => PIVOTEMENT
Golgi Fixation d'une nouvelle ATP sur la tête de la myosine + retour du Ca 2+ au (R.E.L) → dissociation
(détachement) du complexe acto-myosine (angle : 45° → 90°) => DÉTACHEMENT
Noyau
bande claire Mécanisme de la contraction musculaire (cycle contractile)
Réticulum sarcoplasmique isotrope = I strie z
(Réticulum endoplasmique ATP ATP Ca+2 ADP+Pi ATP Ca+2
lisse = R.E.L) glissement

sarcomère
Sarcoplasme bande sombre
(Cytoplasme) anisotrope = A

pivotement
M H
Sarcolemme
(membrane cytoplasmique)
myosine actine
Tubule transverse Glycogène strie z Détachement Attachement Pivotement Détachement
(système T) Myofibrille myofilament fins (Dissociation) (Fixation) (Déplacement) (Dissociation)
Mitochondrie (actine)
Caractéristiques de l’ ATP du muscle hydrolyse
Myofilament épais ATP + H2O ADP + Pi + énergie + Chaleur
l'ATP consommée obéit à 4 règle : phosphorylation
(myosine) (initiale)
Règle 1 : Seule source directe de l'énergie.
Règle 2 : Capacité de stockage est limitée ;
Ultrastructure de la fibre musculaire Ultrastructure d'une myofibrille Règle 3 : La quantité d'énergie consommée dépasse celle que peut fournir l'ATP stockée ;
Règle 4 : La quantité d'ATP reste constante dans le muscle malgré sa consommation permanente.
PostBac Rôle du système T : Influx nerveux & rôle de la ligne M : cohésion des myosines. Donc : L'ATP est continuellement renouvelée (= régénérée) dans le muscle.
PostBac Structure de la plaque motrice Les voies du renouvellement de l’ATP dans le muscle
PostBac Structure chimique des myofilaments La voie métabolique lente, aérobie de la respiration cellulaire
(C6H10O5)n ═►C6H12O6 + 6O2 + 38 (ADP+PI) → 6CO2 + 6H2O + 38 ATP + chaleur (retardée)
Fibre nerveuse tropomyosine troponine actine
Glycogène Glucose
La voie métabolique " rapide", anaérobie de la fermentation lactique
(C6H10O5)n ═► C6H12O6 + 2(ADP+PI) → 2CH3-CHOH-COOH + 2 ATP + chaleur (initiale)
Glycogène Glucose Lactate => fatigue musculaire
La voie métabolique rapide, anaérobie de la créatine phosphate (CP) (= voie anaérobie alactique)
CP + ADP → C + ATP + Chaleur (initiale)
myosine tête de myosine La voie métabolique rapide, anaérobie de l'ADP (négligeable)
ADP + ADP → AMP + ATP

Prof: M. KEBDANI – Projet my-eprofs [SVT-Maroc] https://sites.google.com/view/svt-maroc 1 Contact: med.kebdani@gmail.com - Licence (CC BY-NC-SA)
My course-summary UNITÉ 1 : MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE (Activité musculaire) D’AUTRES RÉSUMÉS ? CLIQUEZ-ICI
COMPARAISON ÉNERGÉTIQUE CHEZ LES SPORTIFS L’évaluation en sciences de la vie et de la terre
Effort faible à moyen + longue durée : Le marathon, la course du 10000m, le football … Les types de question en SVT :
+ régénération d'ATP par la voie aérobie lente (Respiration cellulaire) Dans les épreuves du baccalauréat, on trouve fréquemment deux type de questions : la restitution des
+ La fibre musculaire est caractérisée par : plus de mitochondries, plus de vascularisation, plus de connaissances et l'exploitation des documents.
myoglobine mais moins de fatigabilité (lactates). Il s'agit de la fibre musculaire de type I (rouge). La restitution des connaissances :
Effort intense + courte durée : Le lancer, la course du 100m, du 200m … QROC, QCM, vrai/Faux, légendes de schémas, définitions...
+ Régénération d'ATP par la voie anaérobie rapide (CP, fermentation lactique)
L'exploitation des documents (graphes, tableau, diagramme, schémas...:
+ La fibre musculaire est caractérisée par : moins de mitochondries, moins de vascularisation, moins de
La question a une structure de type : En exploitant / utilisant / se référant / … le (s) document (s) x, y, z
myoglobine mais plus de fatigabilité (lactates). Il s'agit de la fibre musculaire de type II (blanche).
déterminez / identifiez / montrez / expliquez / interprétez / reliez / déduisez …
Remarque : Le muscle contient les deux types de fibres mais la proportion de chaque type varie en
fonction de la spécialité sportive ! Comment rédiger sa réponse ?
PostBac Récupération et dette d'oxygène - Paragraphe 1 : Analyser le document proposé qui débute toujours par ON CONSTATE / OBSERVE.
- Paragraphe 2 : Tirer la déduction, la conclusion, la relation, la détermination, l'identification …
Après un effort, l'augmentation du rythme respiratoire a pour but de fournir de l'O2 supplémentaire (=
Proposer votre explication (cours / connaissances), votre interprétation (hypothèses
dette d'oxygène) pour reconstituer la CP de réserve et activer l'élimination du lactate.
/théorie) qui peut débuter par DONC, CAR (PARCE QUE) / EN RAISON DE … etc
PostBac Place de la CP dans le métabolisme musculaire NB : - Votre méthode est = Plan + analyse avec intervalles + soulignement + explication avec des →
Glucose ATP CP ATP - Divisez votre réponse en paragraphes qui commence chacun par un signe distinctif : - ou +.
Effort
musculaire Comment analyser un graphe sous forme de courbe ?
CO2+H2O ADP+Pi C+Pi ADP+Pi - L’analyse est une description, une comparaison
- Divisez votre courbe en parties en notant les [limites l’intervalle]
PostBac Activité calorique (thermique) musculaire - Utilisez l’expression suivante : On observe (on constate) une {augmentation, diminution, constance,
Hydrolyse d'ATP (activation)+ hydrolyse de CP (maintien)→ chaleur initiale de la contraction
annulation} des ordonnées de [la valeur1] à [la valeur]2 + {la condition de la variation si elle existe
Voie anaérobie (fermentation) → chaleur initiale du relâchement.
et/ou le nom de partie citée dans les abscisses}.
Voie aérobie (respiration) → chaleur retardée
- Le nombre des intervalles = nombre des variations du graphe ou = à celles précisée dans l'exercice.
NB : NE JAMAIS ÉCRIRE : ON CONSTATE QUE LA COURBE...
ANALYSE DES MYOGRAMMES
Comment analyser un document sous forme de tableaux/schémas/...?
1. Latence
Utiliser les termes de comparaison comme moins/plus, plus grand/plus petit, plus court/plus
4 2. Contraction long ...Présent/absent, abondant/rare, Inférieur/supérieur, Haut/bas, apparition/disparition, mais aussi
3. relâchement une augmentation – diminution – constance – annulation... avec citation des valeurs si elles sont
1 2 3 4. amplitude significatives.

Secousse musculaire Sommation I I I I I I I I I I Comment analyser un document sous forme de texte?


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
(fusion partielle et totale) Analyser un texte c’est le résumer en notant les éléments pertinent de la problématique soulevée.
PostBac Recrutement
1. Influx nerveux - Stimulations infraliminaires La problématique du métabolisme énergétique
Na+/K+ (=> 0 réponse)
- Seuil (=> 1° réponse) Problématique 1 : Relier l’intensité de l’’activité cellulaire avec le type de métabolisme énergétique
2. Ca2+
1 2 3 3. secousse musculaire - Stimulation supraliminaire - Si métabolisme aérobie (respiration cellulaire) => énergie importante => forte activité cellulaire
Tétanos imparfait (réponses ↗ puis = car nombre puis = car nombre - Si métabolisme anaérobie (fermentation alcoolique) => énergie négligeable => faible activité cellulaire
Activité électrique musculaire Stimulation pendant le relâchement de fibres limité) Argumentation : mitochondries, enzymes respiratoires, absorption d’O2 et dégagement CO2 …
Fréquence lente des stimulations
Problématique 2 : Relier la constance de l’ATP avec le type de renouvellement
A. Chaleur initiale
- Expliquer l’un des paradoxe de l’ATP dans le muscle (constance, réserve ….) par son renouvellement
1 : contraction (activation
1 2 [ATP] + maintien [CP]) (respiration, fermentation, CP)
2 : relâchement [ferm.] - Déterminer le type de voies métabolique et le type de fibres musculaires en fonction du type de sport.
A B B. Chaleur retardée Problématique 3 : Relier la fonction de la chaîne respiratoire avec l’effet d’une substance désactivante
[resp.] Tétanos parfait Fatigue musculaire - Déterminer du rôle des protéines de la chaîne respiratoire dans les oxydations cellulaire
Activité calorique musculaire Stimulation pendant la contraction (Accumulation du lactate) - Expliquer leurs conséquences sur la phosphorylation oxydative (ATP)
Fréquence rapide des stimulations

Prof: M. KEBDANI – Projet my-eprofs [SVT-Maroc] https://sites.google.com/view/svt-maroc 2 Contact: med.kebdani@gmail.com - Licence (CC BY-NC-SA)