Vous êtes sur la page 1sur 102

2,90 € jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO - N° 23 606 - www.lefigaro.

fr - France métropolitaine uniquement Première édition

lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais

DÉBAT « F » SPÉCIAL ROSÉ


LA FRANCE POST-COVID : LES PLUS BELLES
BERNARD-HENRI LÉVY ET PHILIPPE DÉGUSTATIONS DE L’ÉTÉ
DE VILLIERS FACE À FACE PAGE 16 NOTRE SUPPLÉMENT

LE FIGARO
AVEC VOUS Police : comment Darmanin
PAGES 27 À 34

GASTRONOMIE
LE PORC BASQUE
veut rétablir la confiance
Le ministre multiplie déplacements et consultations depuis son arrivée place Beauvau. Dans
PAR PIERRE RIGOTHIER
PAGE 34 un contexte tendu, il sait que les jours lui sont comptés pour renouer le lien avec ses troupes.
Après les policiers des Mu- tement symboliques aux le choc de la mort de la gen- me islamiste reste une mena- nistre de l’Intérieur devra
ÉLECTION reaux, les gendarmes de yeux des forces de l’ordre, darme Mélanie Lemée lors ce permanente. Les territoi- obtenir des arbitrages budgé-
Après les batailles Port-Sainte-Marie. À peine qui n’ont pas oublié l’assassi- d’un contrôle routier. Le mi- res sont gangrenés par la taires et peser dans le gou-
arrivé à Beauvau, Gérald nat d’un couple de policiers nistre sait que le malaise et la violence, les trafics, les ten- vernement, notamment face
des municipales, Darmanin a tenu à se rendre par un islamiste, en 2016, à colère viennent de loin et que sions communautaires qui se au garde des Sceaux, Éric Du-
place aux matchs dans ces deux endroits hau- Magnanville, et restent sous le temps presse. Le terroris- multiplient. Le nouveau mi- pond-Moretti.
des métropoles è POLICE, JUSTICE : DEUX MINISTRES DE POIDS OBLIGÉS DE S’ENTENDRE è AVEC LES DOUANES À BERCY, UN MINISTRE TRÈS PRÉSENT MAIS PARFOIS CASSANT
PAGE 6 è DARMANIN ET SCHIAPPA INSTALLENT LEUR DUO PLACE BEAUVAU PAGES 2, 3 ET L’ÉDITORIAL

UE
Quand l’Allemagne
s’enflamme La flèche de Notre-Dame devrait Tony
pour l’Europe PAGE 7
être reconstruite à l’identique Estanguet :
ÉTATS-UNIS
Trump claque
« Les JO
officiellement la de 2024
porte de l’OMS PAGE 8
sont un
ASTRONOMIE
La comète Neowise, atout pour
un spectacle visible la France »
à l’œil nu PAGE 12 Reçu avec Thomas Bach, le
JEAN-CHRISTOPHE MARMARA/LE FIGARO

président du CIO, par Em-


ÉNERGIE manuel Macron et Anne Hi-
L’hydrogène, dalgo, Tony Estanguet évo-
que pour Le Figaro les
carburant du futur conséquences de la pandé-
pour décarboner mie et de la crise économique
les transports pour les JO. À quatre ans tout
juste de l’événement pari-
et l’industrie sien, le patron du comité
PAGES 20 ET 21 d’organisation détaille son
plan d’adaptation rendu né-
La Commission nationale de l’architecture et du patrimoine doit rendre aujourd’hui un avis consultatif mais cessaire par le Covid-19.
Les
CHAMPS LIBRES

n
déterminant sur les partis pris du futur chantier. Le consensus semble se faire autour d’une restauration fidèle. PAGE 29 PAGE 13
chroniques
d’Éric
Zemmour ÉDITORIAL par Laurence de Charette ldecharette@lefigaro.fr
et de Luc Ferry
n
Le tête à tête
de Charles
Principe d’autorité

O
Jaigu n ne peut pas nier un volonta- « sensitivity reader » et des mouvements
n
La tribune risme certain : le nouveau minis- « intersectionnels » qui vomissent la police.
tre de l’Intérieur n’a pas atterri Et pourtant, il est permis de s’inquiéter. Car
de Jean Sévillia place Beauvau par hasard, au gré l’ambiguïté renaît en réalité dès lors que l’on
PAGES 15 ET 17
des savants équilibres qui prési- considère l’ensemble de la chaîne pénale :
dent à une recomposition gouvernementale, comment comprendre la politique d’un gou-

@
mais parce qu’il le demandait - et même l’exi- vernement dont le ministre de l’Intérieur prô-
FIGARO OUI geait… On ne peut que se réjouir franchement nerait la fermeté
FIGARO NON des premiers signaux envoyés par le succes- Sortir pendant que le
Réponses à la question
seur de Christophe Castaner, manifestement
si désireux d’affirmer le principe d’autorité
de l’ambiguïté garde des Sceaux,
lui, vanterait le dé-
de mercredi :
dans un quinquennat dont le régalien a tou- sengorgement des prisons ?
Faut-il interdire
jours été le parent pauvre. À peine nommé, Et le soupçon, celui d’une forme d’indétermi- Tables extensibles, plateaux laque,
les bouteilles d’eau
en plastique ? Gérald Darmanin n’a-t-il pas filé, en digne
héritier de Nicolas Sarkozy, à Port-Sainte-
nation dans l’intention de l’exécutif, se nourrit
aussi du flou qui entoure encore la mission de
bois, verre et céramique, procédés
anti-rayures, fabrication française et VENTES
OUI NON
PRIVÉES
Marie où Mélanie Lemée, gendarme de 25 ans, Marlène Schiappa, énigmatique ministre délé- européenne, dans le plus grand espace
tables et chaises de repas à Paris.
65 % 35 % a été victime d’un chauffard en fuite, puis au guée à la « Citoyenneté » place Beauvau…
commissariat des Mureaux pour un hommage Espérons donc, contre l’adage du cardinal de sur les tables et
TOTAL DE VOTANTS : 38 944
aux deux policiers tués à Magnanville en pré- Retz, que la nouvelle équipe gouvernementa- chaises de repas
Votez aujourd’hui sence de leur petit garçon de 3 ans et demi par le, lorsqu’elle sortira de l’ambiguïté, ne le fas-
3’:HIKKLA=]UW^U[:?a@r@k@j@a";

sur lefigaro.fr un terroriste islamiste ? « Soutien total » aux se pas au détriment de l’autorité l’État… Ne
forces de l’ordre si douloureusement éprou- nous y trompons pas, plus encore que des for-
Pensez-vous que
vées au cours des derniers mois, combat ces de l’ordre, c’est bien de l’ordre lui-même ©
Gérald Darmanin
M 00108 - 709 - F: 2,90 E

contre le « séparatisme » et l’« islamisme poli- qu’il est question, de cet espace commun
parviendra à apaiser tique » : un message simple et clair, à rebours aujourd’hui fracturé, sans lequel aucune
la colère des policiers ? de la langue fausse et molle qui semble avoir émancipation n’est possible, aucune société Paris 15e • 7j/7 • M° Boucicaut • P. gratuit • www.topper.fr
Espaces tables et chaises de repas :
envahi une société passée sous la férule des civilisée… ■
FABIEN CLAIREFOND Calligaris Store : 145 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81
Mobilier contemporain : 147 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81
Kartell Shop : 60 bis rue de la Convention, 01 45 71 59 49
AND : 3,20 € - BEL : 2,90 € - CH : 4,20 FS - CAN : 5,70 $C - D : 3,60 € - A : 3,60 € - ESP : 3,20 € - Canaries : 3,20 € - GB : 2,90 £ - GR : 3,40 € - DOM : 3,20 € - ITA : 3,30 €
A

LUX : 2,90 € - NL : 3,40 € - PORT.CONT : 3,30 € - MAR : 23 DH - TUN : 4,40 DT - ZONE CFA : 2.400 CFA ISSN 0182.5852 Canapés, literie, armoires lits, dressings, gain de place : toutes nos adresses sur www.topper.fr
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

2 L'ÉVÉNEMENT
Qu’ils
[les policiers]
soient assurés de
Malaise policier : le défi de
mon soutien total.
Le ministre de l’Intérieur multiplie déplacements et consultations pour renouer la con
Qu’ils ne doutent et demi. Jean-Baptiste Salvaing et présumé tentant d’échapper à un ris. Le ministre a reçu mercredi les
jamais que JEAN CHICHIZOLA
ET JEAN-MARC LECLERC £@leclercjm
Jessica Schneider, a souligné le mi- contrôle routier à Port-Sainte-Ma- syndicats de policiers, en présence
nistre, ont été tués « en dehors de rie (Lot-et-Garonne). Ou encore du directeur général de la police
je serai toujours leur service dans des conditions par- les policiers agressés pendant le nationale, mais aussi le conseil de
le premier d’entre RÉTABLIR le lien de confiance avec ticulièrement insupportables, par des confinement, comme cette fonc- la fonction militaire de la gendar-
le système de sécurité sera donc la terroristes islamistes. » S’adressant tionnaire de Beauvais touchée à la merie, flanqué du DGGN. Il a égale-
eux. Je défendrai première tâche du ministre de l’In- aux policiers rassemblés devant tête par une brique le 25 mars. ment rencontré les représentants
tout ce qui peut térieur fraîchement nommé. Il
n’est pas question, dans l’esprit du
lui, Gérald Darmanin a déclaré :
« Comme tous les Français, j’ai été
S’y ajoutent les visages des poli-
ciers diffusés en direct sur les ré-
des sapeurs-pompiers, avec le pa-
tron de la sécurité civile et puis les
être défendu, gouvernement Castex, que cette particulièrement choqué de la mort seaux sociaux, les cas de fonction- agents de l’administration préfec-
je soutiendrai nouvelle ère qui s’ouvre à Beauvau
soit polluée par des images de
de vos collègues. (…) Je sais à quel
point vous aimez votre métier. Vous
naires suivis, parfois jusqu’à leur
domicile, et menacés. La base a
torale, avec le secrétaire général du
ministère, Christophe Mirmand,
tout ce qui peut membres des forces de l’ordre se pouvez avoir des doutes, vous pre- d’ailleurs fait remonter les inquié- personnage influent à Beauvau.
être soutenu
GÉRALD DARMANIN,
» rassemblant sous la lumière bleu-
tée des gyrophares, pour jeter au
sol leurs paires de menottes, en si-
nez des risques et vous le faites pour
protéger nos concitoyens. »
tudes auprès de sa hiérarchie. Et la
Direction générale de la police na-
tionale a lancé, sous le ministère de
Mercredi soir, Gérald Darmanin
indiquait s’être d’ores et déjà « en-
gagé sur des efforts importants et
MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, gne de mécontentement. Pas de soutien aveugle Christophe Castaner, une vaste ré- très concrets sur les conditions de
DANS SON DISCOURS Face aux contraintes matérielles Le maire de Tourcoing sait que flexion sur ces questions de mena- travail des policiers sur le terrain
DE PASSATION DE POUVOIR, et budgétaires, les symboles ne Daech a pris pour cible les forces de ces et de protection qui peuvent (véhicules, bâtiments, radios...) ».
LE 7 JUILLET suffisent certes pas, mais ils ont l’ordre et que, depuis janvier 2015, avoir des répercussions opération- Le style Darmanin est celui d’un
leur importance. Gérald Darmanin dix policiers et un gendarme ont nelles très concrètes. homme de 37 ans qui entend incar-
a ainsi clairement placé son minis- été assassinés par des islamistes, de Autre symbole, Gérald Darma- ner la fonction de premier flic de

250 000 tère sous le signe du soutien et de la


protection des forces de l’ordre.
D’abord contre le risque majeur et
nombreux fonctionnaires ayant
par ailleurs été blessés. Le 24 avril
dernier, à Colombes (Hauts-de-
Pour son premier
déplacement officiel,
nin a tenu, après les Mureaux, à se
rendre à Port-Sainte-Marie pour
un hommage à Mélanie Lemée. « Je
France. Il arrive après un vent de
colère dans la police. Ses troupes
s’étaient senties « lâchées » par
policiers et toujours présent du terrorisme is-
lamiste.
Seine), trois policiers étaient ainsi
touchés, dont deux grièvement,
le ministre de l’Intérieur,
Gérald Darmanin,
suis venu rassurer les gendarmes ce
soir et leur dire que nous pensons à
son prédécesseur, au détour d’une
phrase maladroite : « J’ai demandé
gendarmes Mardi, pour son premier dépla- dans une attaque terroriste à la
s’est rendu mardi
au commissariat
eux », a lancé le ministre en arri- à ce qu’une suspension soit systé-
en France cement officiel, il a tenu à se rendre voiture bélier. des Mureaux (Yvelines) vant devant la gendarmerie. Le matiquement envisagée pour chaque
au commissariat des Mureaux Mais les menaces ne se limitent pour un hommage convoi ministériel s’est aussi arrêté soupçon avéré d’actes ou de propos
(Yvelines) pour un hommage aux pas au terrorisme comme le dé- aux deux policiers à la caserne du Passage-d’Agen, racistes », avait déclaré Christophe
deux policiers assassinés le 13 juin montre la mort, le 4 juillet, de la assassinés à leur pour saluer cette fois les pompiers. Castaner, le 8 juin.
2016 à leur domicile de Magnanvil- gendarme Mélanie Lemée, renver- domicile en 2016. Parallèlement, des consultations Mais attention : Gérald Darma-
le en présence de leur fils de 3 ans sée par un trafiquant de drogue THOMAS SAMSON/AFP tous azimuts ont été engagées à Pa- nin n’est pas prêt à tout tolérer.

J’assume
Police, Justice : deux ministres de poids obligés de s’entendre
piétinée par des ministères plus l’appareil d’État », a-t-il ajouté. Et dures. Elle est directement liée au
totalement
cette désignation,
PAULE GONZALES ET J.-M. L.

DANS la nouvelle partie qui se joue


puissant que celui de la place
Vendôme.
« Cela va rétablir un peu le poids
« Nous avons
nommé Éric
l’hôte de Matignon de poursuivre :
« La justice ne marche pas car nous
l’avons mal considérée, et mettre un
renforcement des droits de la dé-
fense que les avocats ont obtenus
au fil des réformes législatives. Un
[Gérald au sommet de l’État, la tête de de la Chancellerie par rapport à ce- Dupond-Moretti homme comme Éric Dupond-Mo- mouvement de fond poussé, il est
Darmanin] l’exécutif sera attentive à ce que les
relations entre le garde des Sceaux
lui de Beauvau », souriait ce pro-
che de l’exécutif et « permettre de
pour que le retti cela veut dire que la justice va
compter. »
vrai, par les instances européen-
nes. Tout a véritablement com-
a droit comme et le ministre de l’Intérieur soient lui tenir un peu la dragée haute ».
service public mencé sous Élisabeth Guigou avec
de la justice Complexité croissante
tout le monde apaisées. Car il n’aura échappé à
personne qu’arrive au ministère
Mardi matin, le premier minis-
tre, Jean Castex, est revenu sur la marche mieux. des procédures
sa réforme de la procédure pénale
du 15 juin 2000. Il suffit de se sou-
à la présomption de la Justice un avocat aguerri, place de la justice. « Nous avons Il y a beaucoup N’empêche ! La relation entre la venir des mises en garde d’un cer-
d’innocence. connu pour ses coups d’éclat. Tan-
dis que la place Beauvau échoit à
nommé Éric Dupond-Moretti pour
que le service public de la justice de faits pour
Place Beauvau et la Place Vendôme
relève d’une alchimie subtile où les
tain nombre de hiérarques poli-
ciers à l’époque. Mais le monde a
[Il n’aurait pas un ministre de 37 ans, qui a de la marche mieux. Il y a beaucoup de lesquels les gens policiers et les gendarmes ont aussi évolué en vingt ans.
été nommé] police la vision de l’élu de terrain, faits pour lesquels les gens sont in- sont interpellés leur vision du droit et de la maniè- Quelques principes, tout de
teintée d’une expérience de la terpellés et pour lesquels les services re dont il évolue. D’autant qu’ils même, sont jalousement préser-
si, en mon âme douane judiciaire. Qui, de l’ogre de de police font leur travail et la répon-
et la réponse sont la cheville ouvrière des en- vés. Lors de son audition devant la
la place Vendôme ou du plus jeune se judiciaire ne suit pas. S’installe judiciaire ne suit quêtes. Il fut un temps, pas si loin- commission de l’Assemblée sur les
et conscience, premier flic de France, l’emporte- concrètement dans la vie des gens un pas. S’installe tain, où le cabinet du ministre de la obstacles à l’indépendance du
ayant regardé ra lors des inévitables arbitrages ? sentiment d’impunité : les victimes dans la vie Justice comptait un policier dans pouvoir judiciaire, Christophe
Voici donc deux poids lourds : ne peuvent plus le supporter. » ses rangs, pour faire valoir le point Castaner a jugé bon de rappeler :
le sujet, j’avais eu le premier, Éric Dupond-Moretti, À en croire Jean Castex, « c’est des gens de vue de ces praticiens placés au « Séparer la police judiciaire des
le moindre doute, par la prise qu’il représente, le se- la faute de l’État, qui, depuis des un sentiment plus près du terrain. Ce temps est autres activités de la police serait
cond par sa surface politique qui années, n’a pas donné à l’autorité d’impunité : révolu. Alors qu’il y a toujours un ignorer la réalité du terrain. »
la moindre ne cesse de croître. En marge de judiciaire les moyens de son fonc- magistrat au moins dans l’équipe Si le renforcement du parquet
les victimes
interrogation » la nomination de l’impression-
nant ténor du barreau, lundi der-
tionnement. (…) Nous n’avons pas
nommé à la justice un garde des ne peuvent plus
du premier flic de France.
Il n’aura pas échappé à Gérald
passe par une tentative d’OPA
totale de la justice sur la police
JEAN CASTEX,
PREMIER MINISTRE
nier, les couloirs de l’exécutif
bruissaient du rôle à venir qui se-
Sceaux, haut en couleur, solide,
costaud, pour s’en prendre aux ma-
le supporter »
Darmanin que, parmi les critiques
récurrentes de la police d’investi-
judiciaire, les héritiers des briga-
des du Tigre, si chères à Clemen-
A

JEAN CASTEX,
rait désormais dévolu à la justice, gistrats, mais pour défendre la jus- PREMIER MINISTRE gation, figure, au premier chef, la ceau, pourraient bien en prendre
parent toujours pauvre et souvent tice et porter ses couleurs au sein de complexité croissante des procé- ombrage. ■
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

L'ÉVÉNEMENT 3

Darmanin Avec les Douanes à Bercy, un ministre


très présent, mais parfois cassant
fiance. Les jours lui sont déjà comptés. MANON MALHÈRE £@ManonMalhere
Mais Gérald Darmanin n’est pas
pour autant quelqu’un de souple.
manière à éteindre le conflit rapide-
ment. Il y avait 3 millions d’euros au
Exigeant avec lui-même, il l’est départ. Il a proposé 14 millions. Il
Dans son discours d’intronisation, léances syndicales », estime un SUR les ports, dans les aéroports ou avec les autres. « Il est dur, c’est nous a dit : “Personne ne sort de cette
ce mardi, il a nuancé : « Je défen- grand préfet. encore sur le col de Montgenèvre certain. Au bout de dix minutes de salle tant qu’un accord n’est pas si-
drai tout ce qui peut être défendu ; je La gestion du 14 juillet sera le dans les Hautes-Alpes, la nuit, sous réunion, on a l’impression de lui faire gné.” Il était sûr de son coup », rap-
soutiendrai tout ce qui peut être sou- premier test prévisible. Le chef de la neige, pour une opération à la perdre son temps », témoigne Phi- porte Salvatore Lunesu. C’était à
tenu », a-t-il précisé. En clair : pas l’État s’adressera à la nation, ce frontière franco-italienne… L’an- lippe Bock, représentant du syndi- prendre ou à laisser, ce qui n’a pas
de soutien aveugle. jour-là. « Dans le climat de défiance cien ministre de l’Action et des cat Solidaires-douanes. « Il peut plu. Le ministre a perdu. Le conflit
Les insultes à caractère raciste, qui caractérise de plus en plus la re- Comptes publics désormais à l’Inté- être très cassant, même vis-à-vis de s’est poursuivi pendant plusieurs
homophobe, antisémite et sexiste lation de la société avec le pouvoir, il rieur, Gérald Darmanin, n’a pas né- ses collaborateurs, en public », ren- semaines encore.
tenues par des agents de police sur
un groupe WhatsApp à Rouen ont
déjà conduit, il y a quelques jours, à
faut s’attendre à une soirée agitée »,
spécule un policier de haut rang.
Les ultras « gilets jaunes », les an-
« imprimer
Il lui faut gligé la communication sur les
douanes. Plus encore que ses prédé-
cesseurs, pendant ses trois années à
chérit Salvatore Lunesu, président
du Syndicat national des cadres des
Douanes (SNCD). Il sait déminer les
Peu de temps après, Darmanin
s’est séparé du directeur général des
Douanes, Rodolphe Gintz, un an-
la révocation d’un fonctionnaire tifas (antifascistes), les black blocs un rythme Bercy, il a multiplié les photos pos- questions pièges et les retourner dans cien conseiller finances de François
passé en conseil de discipline. Deux et autres contestataires virulents et marquer tées sur les réseaux sociaux en pré- le sens qui l’arrange. » Hollande lorsqu’il était président.
de ses collègues étaient également sont surveillés comme le lait sur le sence de douaniers en uniforme lors Un message « glacial » aurait
visés par ces actions disciplinaires. feu. « Sans parler du risque des vio-
les esprits. de ses nombreux déplacements. « Le dialogue social, d’ailleurs été adressé aux douaniers,
lences urbaines en banlieue, exacer- Il ne peut Sans compter les nombreux com- ce n’est pas son truc » par Gérald Darmanin lui-même,
Le test du 14 juillet bé par le discours anti-institutionnel se contenter muniqués sur les saisies records de Avec lui, les décisions doivent se pour annoncer ce départ très brutal.
Par ailleurs, les enquêtes judiciai- des lobbies communautaristes et sé- stupéfiants et de tabac. prendre rapidement et efficace- Pour certains, le ministre - et l’Ély-
res sur les dérives de la compagnie paratistes », met en garde ce haut
d’être Cette haute fonction régalienne ment. « Le dialogue social, ce n’est sée - a estimé qu’il n’avait pas réussi
de sécurité et d’intervention de fonctionnaire de la Place Beauvau. otage des placée sous la tutelle du ministère de pas son truc », estime ainsi David à anticiper le conflit social.
Seine-Saint-Denis n’ont pas fini La Préfecture de police de Paris a événements l’Économie ne pouvait que plaire à ce Caron de la CFDT-douanes. Les re- Pour d’autres, c’est le transfert
d’éclabousser la police nationale, prévu un dispositif serré. Les villes jeune et ambitieux politicien, qui présentants de salariés gardent de la fiscalité douanière vers la Di-
avec des agents soupçonnés d’être les plus prévoyantes envoient
et des voulait déjà atterrir Place Beauvau d’ailleurs un goût amer d’une réu- rection générale des finances pu-
impliqués dans des faits de trafic de même à leurs administrés des doléances lors du précédent remaniement. nion qui s’est tenue en mars 2019 bliques (DGFiP), entamé sous Gé-
drogue, de violence illégitime,
d’extorsion de fonds. Les préven-
conseils inspirés du plan Vigipirate
pour se protéger d’éventuels dé-
syndicales
UN GRAND PRÉFET
» C’est Christophe Castaner qui avait
alors obtenu le poste en octobre 2018.
pour tenter de mettre un terme au
conflit social chez les douaniers qui
rald Darmanin et qui suscite
l’opposition des syndicats, qui est
tions de Christophe Castaner ne bordements, comme La Garenne- « Il a été très présent sur le terrain venait tout juste d’exploser. Bercy en cause. « L’ancien directeur géné-
s’appuyaient pas sur du sable. Colombes (Hauts-de-Seine) qui et il jouait beaucoup sur la communi- affichait la bonne préparation des ral a tenté de défendre la fiscalité
Darmanin est dans une autre lo- recommande de mettre à l’abri cation », confirme David Caron, se- douanes pour faire face au Brexit. douanière et j’ai le sentiment que Gé-
gique . Il n’a qu’un an et demi pour tout ce qui peut être incendié ou crétaire général de la CFDT-doua- Les syndicats revendiquaient, rald Darmanin ne l’appréciait pas
laisser sa trace. « Il lui faut impri- servir de projectile. nes. Et nul doute que les 18 000 eux, plus de moyens et une revalo- beaucoup », poursuit Salvatore Lu-
mer un rythme et marquer les es- L’urgence dicte de resserrer les agents n’ont pas été insensibles à risation salariale. « Lors de cette nesu du SNCD. Quoi qu’il en soit, le
prits. Il ne peut se contenter d’être rangs. Chacun a conscience qu’il cette stratégie de valorisation des réunion, Gérald Darmanin a mis limogeage a été réglé du jour au len-
otage des événements et des do- faut sortir de la sinistrose. ■ Douanes, au plus près du terrain. beaucoup d’argent sur la table de demain. ■

Darmanin et Schiappa
installent leur duo
place Beauvau
très bien depuis le début de leur
FRANÇOIS-XAVIER BOURMAUD aventure gouvernementale, se sou-
£@fxbourmaud
vient un conseiller qui les a côtoyés.
Gérald va pouvoir prendre des posi-
GÉRALD Darmanin n’a pas oublié. tions dures sur le régalien que Marlè-
En janvier 2018, lorsqu’une enquête ne modérera ensuite. »
préliminaire pour viol est ouverte Dans le précédent gouverne-
contre celui qui était alors ministre ment, ils se sont pourtant peu cô-
de l’Action et des Comptes publics, toyés en dehors des traditionnelles
Marlène Schiappa ne ménage pas discussions sur le budget. « On a
son soutien. Quand Gérald Darma- toujours pu compter sur lui », se
nin réfute en bloc les accusations, la souvient-on chez Marlène Schiap-
secrétaire d’État à l’Égalité entre les pa. Occasionnellement, les deux
femmes et les hommes martèle de ministres discutent politique. De-
studios de radio en plateaux de télé- puis Bercy, Gérald Darmanin ob-
vision que la question d’une démis- serve en connaisseur la montée en
sion du ministre ne se pose pas. puissance de Marlène Schiappa.
« Sinon, vous pouvez décider de por- Depuis le secrétariat d’État à l’Éga-
ter plainte contre tous les membres lité entre les femmes et les hommes,
du gouvernement dès demain, et tous Marlène Schiappa nourrit une for-
les membres du gouvernement vont me de respect et d’admiration pour
devoir démissionner », explique-t- le parcours de Gérald Darmanin.
elle alors. Deux politiques en puissance qui
Un soutien inattendu tant Marlè- parlent la même langue. Deux mi-
ne Schiappa n’est pas réputée pren- nistres qui ne rechignent pas à la
dre de pincettes avec le sujet. Lors- castagne. Deux créatures macro-
que Roman Polanski avait reçu nistes qui ne viennent pas du même
douze nominations pour les César bord. De droite pour lui, de gauche
au début de l’année, elle s’était in- pour elle. « Ils ont tous les deux une
surgée : « Il est impossible pour moi fibre sociale. Elle ne vient pas du
qu’une salle se lève et applaudisse le même champ, ce qui fait qu’ils sont
film d’un homme qui est plusieurs fois très complémentaires », assure un
accusé de viol. » C’est au regard de conseiller de Marlène Schiappa.
ces déclarations que le soutien de «C’est un couple rock, résume un
Marlène Schiappa à Gérald Darma- familier du pouvoir. Un rocker de
nin prend tout son sens. droite, une rockeuse de gauche, ça va
dépoter dans l’orchestre. » Surtout
« Un couple rock » que ces deux-là ne cachent pas
« Elle le défend aujourd’hui comme leurs ambitions. À droite, à peine le
elle l’a défendu hier alors que c’est remaniement annoncé, le patron de
compliqué pour elle », observe-t-on LR Christian Jacob a recommandé à
au sein de l’exécutif. Ce qui n’empê- Emmanuel Macron de « se méfier »
che pas de s’expliquer en privé. De- de Gérald Darmanin, qui a « les gè-
puis leurs nominations dans le gou- nes de la trahison ». « Si le président
vernement Castex lundi, le ministre avait eu le moindre doute, il ne
de l’Intérieur et la ministre déléguée l’aurait jamais nommé », évacue-t-
à la Citoyenneté se sont entretenus à on Place Beauvau. Quant à Marlène
plusieurs reprises, en tête-à-tête ou Schiappa, un ancien confrère l’as-
au téléphone. « C’est un sujet dont ils sure : « Elle se rapproche de Gérald
ont pu parler, mais sans plus », glis- pour des raisons très politiques. Elle
se-t-on dans l’entourage du minis- chasse à la fois en solitaire et en
tre de l’Intérieur. Mais pas question meute. Là, elle cherche des alliés. »
de le laisser s’immiscer entre eux au Car la concurrence sera rude entre
moment où ils essayent d’installer les ministres au sein du gouverne-
leur tandem hors norme au minis- ment Castex.
tère de l’Intérieur. Bâti pour prendre la lumière et
Mercredi, c’est ensemble qu’ils « puncher » sur les plateaux télés sur
ont réuni les grands directeurs du la route de la présidentielle, le nouvel
ministère. Mercredi dans la nuit, exécutif a fait le plein de ténors. En-
c’est ensemble qu’ils ont effectué tre Éric Dupond-Moretti à la Justice,
un déplacement surprise. Gérald Roselyne Bachelot à la Culture et Gé-
Darmanin et Marlène Schiappa ne rald Darmanin à l’Intérieur, il va fal-
veulent pas perdre de temps. Et ne loir trouver sa place. Celle du minis-
surtout pas laisser s’installer l’idée tre de l’Intérieur est connue. Celle de
A

qu’une divergence de vues pourrait la ministre déléguée à la Citoyenneté


exister entre eux. « Ils s’entendent reste à inventer. ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

4 POLITIQUE
CONTRE-POINT
PAR GUILLAUME TABARD £@GTabard Macron se dote d’un gou
Un œil sur l’opinion,
un autre sur la majorité
mais opte pour un mana
Pour assurer une meilleure coordination avec l’Élysée, le président

L
es Marcheurs traînent les jusqu’au sarkozysme. Si le nouveau dans certains ministères clés. Il a notamment placé des personnes
pieds et les alliés ruent dans couple exécutif doit préserver
les brancards. Le président de la sensibilité ou la susceptibilité
la République, lui, est surtout de sa majorité - la colère de François Macron et Jean Castex planchent pour
attentif à l’opinion. Aux Français qu’il Bayrou a marqué, il sait cependant ARTHUR BERDAH £@arthurberdah l’instant sur la fin du casting gouverne-
doit convaincre que son quinquennat que son rendez-vous décisif mental. Après les ministres cette semaine,
n’aura pas été vain. Et ce hiatus est avec l’opinion. Ainsi, EXÉCUTIF Molière et Sganarelle avaient le président de la République et le premier
explique le malentendu de ces jours- avec Dupond-Moretti, Macron tort : deux et deux ne font pas toujours ministre doivent encore nommer des se-
ci entre Macron et les macronistes. n’a pas décidé de provoquer quatre. Et un double duo ne forme pas crétaires d’État « la semaine prochaine ».
À évoquer un « jour d’après » les magistrats ; il a choisi d’attirer forcément un quatuor. Certes, le pas de Certains pourraient provenir des rangs de
qui ne ressemblerait pas au « jour l’attention de Français qui ne croient deux que formaient Emmanuel Macron et la majorité parlementaire, comme aux
d’avant », à promettre un « nouveau plus ni en la politique, ni en la justice. son secrétaire général, Alexis Kohler, Affaires étrangères où Hervé Berville est
chemin », le chef de l’État avait À regarder la passation de pouvoir avec Édouard Philippe et son directeur de pressenti. « Il faut des nouveaux en-
de lui-même instillé l’idée d’un Place Vendôme, on ne sentait pas cabinet, Benoît Ribadeau-Dumas, fonc- trants », résume-t-on au sein de l’exécu-
changement. Les siens, inquiétés par de divergences de fond tionnait plutôt bien. Mais le président a tif, où le jeu des petits chevaux va bon
les sondages et effrayés par le résultat avec Nicole Belloubet, mais malgré tout considéré qu’il fallait chan- train. À Beauvau et à Bercy, Laurent
des municipales avaient cru que on mesurait une évidente différence ger de visages à Matignon. D’où la déci- Nuñez (Intérieur) et Cédric O (Numéri-
changement signifiait tournant. de ton. Cette revendication d’une sion de nommer Jean Castex, et de lui im- que) sont quasi assurés de rester. Idem
Ou, pour le traduire en terme connaissance « charnelle » et pas poser Nicolas Revel comme directeur de pour Aurélien Taquet (Petite Enfance), qui
politique, retour au « en même « technocratique » de la justice est le cabinet. Les deux hommes, qui se sont a la confiance de la première dame, Bri-
temps » fondateur. Puisque, depuis modèle de ce que recherche le chef de rencontrés à la Cour des comptes il y a gitte Macron, et qui est en ballottage favo-
trois ans, l’action est censée avoir l’État. Il sait qu’il est moins menacé vingt ans, ont la qualité de bien connaître rable pour rempiler. À l’Hôtel de Roque-
dérivé à droite, le retour au centre par une alternance « classique » que la maison Élysée pour en avoir récem- laure, en revanche, Brune Poirson
passait donc par un cap à gauche. par une « sécession » d’une partie ment été les secrétaires généraux ad- (Transition écologique) est menacée. Très
CQFD. C’est pour cela que la croissante de la population qui ne se joints. Jean Castex a occupé le poste du- discrète ces dernières semaines, la trente-
nomination de Jean Castex a été sent plus ni représentée ni considérée rant la dernière année de mandat de naire a perdu des points et risque de faire
accueillie avec circonspection par ses dirigeants. Avec Dupond- Nicolas Sarkozy, entre 2011 et 2012… partie des sacrifiés.
au groupe LREM et que la promotion Moretti, Roselyne Bachelot, Avant de remettre les clés du Palais au
de Gérald Darmanin a agacé. sociétaire aux « Grosses Têtes » et couple de successeurs que lui avait à Le temps presse
Il n’y a évidemment aucun doute sur auréolée de sa clairvoyance face à une l’époque choisi François Hollande : un Une fois constituée, la nouvelle équipe -
le vote de confiance du 15 juillet crise sanitaire, symbolise aussi cette certain Emmanuel Macron, et son collè- déjà pléthorique - devra immédiatement
- il est habituel mais ni obligatoire volonté d’une parole plus franche gue Nicolas Revel. À l’heure où le chef de se mettre au travail. Les chantiers sont tels
ni systématique pour un nouveau et plus directe. Les macronistes l’État cherche à installer, selon ses pro- que le temps presse, surtout à deux ans de
premier ministre - mais Castex misaient sur un changement ches, « un nouveau management gouver- l’élection présidentielle. « Nous avons
devra apprivoiser sa majorité. de direction ; Macron parie nemental », cette amusante coïncidence constitué un gouvernement de mission, dont
Il y a d’ailleurs quelque chose sur un changement de diction. ■ n’a rien d’un hasard. la première mission sera d’obtenir des résul-
de paradoxal dans cette inquiétude Pour assurer une meilleure coordina- tats », prévient-on à l’Élysée, où l’on énu-
politique suscitée par le changement tion avec l’Élysée, Emmanuel Macron a mère les cinq grandes « reconstructions »
de locataire de l’Hôtel de Matignon, décidé de s’entourer d’une équipe « res- autour desquelles va s’articuler la fin du
car s’il y en a un qui incarnait serrée ». Pas forcément en nombre, mais quinquennat : économique, sociale, envi-
la sensibilité de droite au sein plutôt en proximité. Pour y parvenir, le ronnementale, territoriale et culturelle.
de l’exécutif, c’était bien Édouard président a consenti à se séparer de plu- La première reconstruction - écono- l’arrivée du Logement sous sa tutelle,
Philippe. Les mêmes qui lui sieurs collaborateurs de confiance, qu’il a mique - sera portée par Bruno Le Maire l’écolo-macroniste hérite de la presti-
reprochaient un excès de rigidité envoyés dans certains ministères clés. À (Économie, Finances et Relance), dont le gieuse deuxième place du gouvernement.
et de libéralisme semblent afficher commencer par Matignon, donc, où il a périmètre a été élargi pour récompenser « Avec Nicolas Hulot, on avait l’incarna-
une réticence de départ devant placé son éphémère conseiller territoires, « toute la crédibilité acquise » durant la tion mais pas les résultats. Avec Élisabeth
un homme qui revendique Mathias Ott, au poste de chef de cabinet crise. « Il est conforté à la tête d’un grand Borne, on a eu les résultats mais pas l’in-
un « gaullisme social » a priori plus du premier ministre. Idem à Beauvau et à Bercy où il récupère le Budget », souligne carnation. Elle, elle va pouvoir s’appuyer
tempéré que le réformisme la Chancellerie, où les anciens chefs du un proche d’Emmanuel Macron, selon sur la dynamique positive de la Convention
volontaire du maire du Havre. cabinet élyséen, François-Xavier Lauch qui un secrétariat d’État à l’Économie so- climat pour réussir les deux », espère-t-
Cette gêne en macronie s’explique Les et Jean Gaborit, ont été respectivement ciale et solidaire pourrait être créé. on à l’Élysée. Dans cette perspective, un
par une ombre, celle de Nicolas
Sarkozy dont on rappelle la proximité
macronistes, nommés directeur de cabinet du ministre
de l’Intérieur, et chef de cabinet du mi-
Ensuite, la deuxième reconstruction -
sociale - échoit à Élisabeth Borne, qui a
secrétariat d’État à la Biodiversité pour-
rait d’ailleurs lui être adjoint.
avec Jean Castex, avec effrayés par nistre de la Justice. « Non, il ne s’agit pas hérité du Travail, des Retraites et de l’In-
Gérald Darmanin et même avec de coloniser les ministères, ni de placer un sertion. « Elle a obtenu des résultats à « Gouvernement de résultats »
Éric Dupond-Moretti, bien que le le résultat des œil de Moscou dans chaque endroit straté- l’Écologie, mais elle n’a pas su faire en sor- Reste la quatrième reconstruction - terri-
nouveau garde des Sceaux soit peu
suspect de compagnonnage politique
municipales, gique », assure-t-on dans l’entourage
d’Emmanuel Macron. Même si tout laisse
te que cela se voit. Au Travail, l’avantage
c’est que les résultats n’ont pas besoin
toriale -, qui revient naturellement à Jac-
queline Gourault (Cohésion des territoires
avec la droite. Faut-il d’ailleurs que avaient cru que pourtant croire le contraire. « Cette dias- d’être portés, ils se voient tout seuls ! », et Relations avec les collectivités territo-
ces macronistes inquiets aient peu pora de conseillers est un processus ga-
confiance en leur chef pour s’alarmer changement gnant-gagnant pour tout le monde. C’est
décrypte-t-on dans l’entourage du pré-
sident pour expliquer cette promotion.
riales). Initialement, deux ministres délé-
gués étaient censés lui être attribués, mais
d’une « tache » sarkozyste sur le signifiait très bien ! », balaie-t-on de même source. Quant à la troisième reconstruction - le refus de Marc Fesneau de quitter les Re-
macronisme, plutôt que de se féliciter
d’une extension du macronisme tournant » En attendant de savoir si la valse va se
poursuivre dans les cabinets, Emmanuel
environnementale -, c’est Barbara Pom-
pili qui en a la charge. Renforcée avec
lations avec le Parlement pour la rejoin-
dre a contrecarré les plans de l’exécutif.

En dépit de tensions liées au remaniement, Au Parlement,


François Bayrou pourrait devenir haut-commissaire au Plan parfois périlleux,
pour ce bon soldat du gouvernement, qui nable. Depuis quelques semaines, LREM
TRISTAN QUINAULT MAUPOIL a provoqué une réunion de crise des n’a plus la majorité absolue. Le MoDem TRISTAN QUINAULT-MAUPOIL
ET MATHILDE SIRAUD £@TristanQM
£@TristanQM et £@Mathilde_Sd états-majors du parti. « On ne peut plus compte le rappeler au premier ministre,
travailler en confiance si à l’Élysée, il y a nouveau « chef de la majorité ». « Mon
des fuites tout le temps », s’est emporté nouveau mantra, c’est “en toute loyauté” ET MAINTENANT, le grand bain. Jean
EMMANUEL Macron va-t-il proposer à Bayrou devant ses proches, scandalisé mais surtout en “toute liberté” », prévient Castex et sa nouvelle équipe avaient
son fidèle allié François Bayrou de pren- que l’entourage du chef de l’État relaie Patrick Mignola, le patron du groupe Mo- rendez-vous mercredi à l’Assemblée
dre la tête d’un haut-commissariat au l’existence de tensions. Le président du Dem au Palais Bourbon. nationale pour les traditionnelles ques-
Plan ? L’hypothèse circule depuis quel- MoDem a ensuite pesé de tout son poids Mercredi, Nathalie Élimas, auteur d’un tions au gouvernement. Un exercice
ques semaines dans les couloirs du pou- pour conserver, a minima, les porte- rapport sur la politique familiale – et dont rodé pour les plus anciens, des retrou-
voir. L’intéressé ne cache pas son intérêt, feuilles déjà détenus dans le précédent le nom circulait pour porter cette thémati- vailles pour Roselyne Bachelot et une
lui qui plaide depuis des années pour re- gouvernement. que au sein de l’exécutif - a profité des première très observée pour le premier
mettre au goût du jour ce poste occupé questions au gouvernement pour « regret- ministre et son garde des Sceaux. Jean
après-guerre par Jean Monnet. Le prési- ter » de ne pas voir « dans l’architecture du Castex a fait part de son « émotion » et
dent du MoDem a même explicité dans
un texte l’opportunité de telles fonctions
face à la « dictature de l’instant ». « Les
“ Mon nouveau mantra,
c’est “en toute loyauté”.
nouveau gouvernement » l’esquisse d’une
« politique familiale ambitieuse, moderne et
efficace ». Alors que le premier ministre a
son « honneur » à répondre aux députés.
Les amabilités passées, un brouhaha
consistant venu des bancs de la droite
Chinois gouvernent à trente ans, et nous,
Mais surtout : séché mardi la réunion de groupe des dé- comme de la gauche a tenté de déstabili-
en “toute liberté”
les Français, même pas à trente jours », a
coutume de regretter le dirigeant cen-
triste, selon qui il manque une « bousso- François Bayrou, président du Modem
et emblématique maire de Pau.

PATRICK MIGNOLA, CHEF DE FILE
DU GROUPE MODEM À L’ASSEMBLÉE
putés MoDem, il a invité ses dirigeants à
Matignon mercredi soir pour aplanir les
angles. Ils ont été vexés d’apprendre la
ser un premier ministre imperturbable.
Réforme des retraites, relance éco-
nomique… « tout sera mis sur la table.
le » aux gouvernants pour projeter les veille par la presse - et non lors de la confé- Nous allons écouter et concerter », a
politiques publiques sur le long terme. SÉBASTIEN SORIANO/LE FIGARO Au lieu d’être promu, Marc Fesneau a rence des présidents - que le premier mi- promis Jean Castex, qui a pris quatre
L’emblématique maire de Pau a évoqué finalement dû se contenter de conserver nistre prévoyait une session extraordinaire fois la parole. Sans pour autant dévoiler
l’idée avec le président. Sans être ratta- formation de ce nouveau gouvernement. les Relations avec le Parlement, vague- pour faire voter la loi bioéthique. le cap qu’il précisera lors de son dis-
ché au premier ministre ou au gouverne- Contrairement à leurs espérances, le ment élargi à la « participation citoyen- La nomination, la semaine prochaine, cours de politique générale, le 15 juillet.
ment, mais directement au chef de l’État, parti centriste n’a pas obtenu de maro- ne ». Pis, l’élu de Marchenoir, bon élève des secrétaires d’État pourrait apaiser le
l’ancien candidat à l’élection présiden- quins supplémentaires à l’occasion du re- du gouvernement, a découvert lundi soir climat avec l’exécutif. Les noms des dé- « Libéralisme a l’eau tiède »
tielle pourrait assurer en même temps maniement. Marc Fesneau, pressenti jus- qu’il avait été rétrogradé de ministre à putés Nathalie Élimas et Sarah El Haïry Interpellé par la socialiste Valérie Ra-
son mandat à la mairie de Pau, où il vient qu’au dernier moment pour le ministère ministre délégué. Un affront finalement sont cités, ainsi que Jean-Noël Barrot. En bault - qui a refusé d’intégrer le gouver-
d’être réélu. Selon Le Canard enchaîné, de l’Agriculture - poste dont il rêve - a corrigé dès mardi. attendant, le MoDem surfe sur l’agace- nement -, Jean Castex a loué la concer-
Emmanuel Macron pourrait même an- appris lundi en début d’après-midi qu’il La déception a laissé place à la colère ment des Marcheurs qui ne comprennent tation « seule méthode efficace », même
noncer cette nomination lors de son allo- serait finalement ministre délégué à la dans les rangs des députés MoDem où l’on pas l’empreinte sarkozyste dans la nou- s’il a prévenu que l’exécutif ne « renon-
cution du 14 Juillet. Une marque de Ruralité, sous la tutelle de Jacqueline s’emporte contre les propositions de velle équipe gouvernementale. Au sein cera pas » à une « réforme de fond » ni à
A

confiance bienvenue, au moment où le Gourault, ministre MoDem, dont il est l’exécutif, jugées condescendantes à l’en- même de LREM, on craint le débauchage « prendre les dispositions nécessaires
MoDem exprime des vexations après la l’ancien collaborateur. Une humiliation droit d’un partenaire devenu incontour- de quelques Marcheurs. ■ pour assurer la sauvegarde » du régime
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

POLITIQUE 5

vernement élargi Gabriel Attal : « Un nouveau chemin,


ce n’est pas un reniement »
gement resserré PROPOS RECUEILLIS PAR
MATHILDE SIRAUD £@Mathilde_Sd

a envoyé plusieurs membres de son cabinet LE FIGARO. - Avec la promotion

de confiance à Beauvau et à la Chancellerie. et l’arrivée de sarkozystes,


ce gouvernement
ne penche-t-il pas trop à droite ?
Gabriel ATTAL. - Comme tou-
jours depuis 2017, les Républi-
cains disent que c’est un gouver-
nement de gauche, la gauche dit
que c’est un gouvernement de
droite : cela signifie qu’il doit être
équilibré ! La vérité, c’est que le
gouvernement incarne le dépas-
sement des clivages tradition-
nels. Quand on fait venir des per-
sonnalités politiques, elles ont Gabriel Attal : « La force du président, c’est de choisir des gens
forcément servi sous un autre non pas pour ce qu’ils sont mais pour ce qu’ils font, non pas pour
quinquennat. Je ne me souviens d’où ils viennent mais pour où ils veulent aller. » J.- C. MARMARA / LE FIGARO
pas qu’en 2017, on ait dit que le
gouvernement était un gouver- un plan de relance massif, une Le mouvement des « gilets jau-
nement à la main de François ambition sur la République, sur nes » et la crise du coronavirus
Hollande ou à la main d’Alain l’environnement. Le gouverne- ont apporté des enseignements
Juppé alors que l’un de ses pro- ment sera au travail tout l’été sur la manière de gouverner le
ches avait été nommé premier pour préparer une rentrée qui pays : associer davantage les ci-
ministre. La force du président, sera difficile. toyens, donner plus de marges
c’est de choisir des gens non pas de manœuvre aux territoires
pour ce qu’ils sont mais pour ce Quelle place pour l’écologie ? pour réagir et prendre des initia-
qu’ils font, non pas pour d’où ils Avec ce gouvernement, les bases tives. L’une des premières incar-
viennent mais pour où ils veulent sont posées pour une accéléra- nations de ce changement, c’est
aller. Les ministres sont avant tion sur l’écologie au-delà d’un la Convention citoyenne pour le
tout là pour leurs convictions très bilan de trois premières années climat. Un nouveau dialogue
fortes et leur envie d’agir. Nous dont nous n’avons pas à rougir. s’installe : le premier ministre
serons jugés sur les actes. C’est un engagement du prési- réunira la semaine prochaine
dent qu’il a pris devant la l’ensemble des partenaires so-
Comprenez-vous le mouvement Convention citoyenne pour le ciaux, une conférence des terri-
de colère des magistrats climat et qu’il a réaffirmé en toires sera lancée. Tout sera mis
contre la nomination Conseil des ministres. Pour por- sur la table : de l’emploi jus-
d’Éric Dupond-Moretti ? ter ces actes, il faut une person- qu’aux retraites.
Un constat s’est imposé depuis des nalité forte. Barbara Pompili est
années : un affaiblissement de la une militante de la cause écolo- Quels sont l’objectif et l’ordre
confiance des citoyens dans leur giste depuis toujours. Toutes nos du jour du séminaire
justice, comme de la confiance décisions d’investissements se- gouvernemental ?
mutuelle entre magistrats et avo- ront guidées par cet impératif Se mettre en ordre de marche
cats. J’ai la conviction qu’Éric Du- écologique. La relance sera verte! pour agir immédiatement.
Résultat, « elle aura au moins un secrétaire on doit les montrer, les faire savoir », Emmanuel pond-Moretti, par son expérience L’ampleur de la tâche nécessite
d’État », fait-on savoir. presse-t-on à l’Élysée. Faute de traduc- Macron et son volontarisme, est la per- Ce « nouveau chemin », un collectif fort et coordonné.
Enfin, l’artisan de la dernière recons- tion satisfaisante, malgré une heure de à l’Élysée, en mai. sonne idéale pour rétablir cette c’est avant tout le maintien Elle impose ainsi de dépasser les
truction - culturelle, pour ne pas dire réunion, une ministre a donc reçu man- GONZALO FUENTES/ confiance et pour réconcilier. du cap initial… silos ministériels pour relever les
REUTERS
morale - sera Jean-Michel Blanquer. Cela dat du président pour « incarner le deli- Vous verrez, « acquittator » sera Un nouveau chemin, ce n’est pas défis de la crise. Le premier mi-
passera par l’Éducation nationale, mais very » : il s’agit d’Amélie de Montchalin vite surnommé « réconciliator » ! un reniement. C’est considérer nistre nous a d’ailleurs annoncé
aussi et surtout par la Jeunesse. « Il va fal- (Transformation et Fonction publique). que la donne change, parce que qu’il réunirait à intervalle très
loir faire très attention au profil que l’on va La trentenaire - dont le portefeuille a Comment seront déclinés notre pays vit une crise sanitaire régulier tout le gouvernement
trouver pour ce secrétariat d’État », s’in- failli être « Exécution des politiques pu- les quatre axes présentés et une crise économique inédites pour traiter ensemble des grands
quiète-t-on en haut lieu. « La question de bliques » -, s’est fait une réputation de par Emmanuel Macron, mardi ? dont nous devons tenir compte chantiers.
la jeunesse, c’est la priorité des priorités. Il travailleuse certes compétente mais un L’objectif est de redonner à cha- pour atteindre nos objectifs. Le
va falloir qu’on sorte quelque chose là-des- poil autoritaire lorsqu’elle était députée. que Français la maîtrise de son cœur de notre projet, c’est de Comment appréhendez-vous
sus. Quelque chose qui touche à l’appren- Un CV qui a convaincu Emmanuel Ma- destin. En clair, avoir un emploi, permettre aux Français de cette nouvelle mission de
tissage et à l’emploi. Bref, quelque chose de cron de lui confier l’application des « ob- appartenir à une nation qui le s’émanciper, de se former, de porte-parole du gouvernement ?
bien plus stratégique et concret que le Ser- jets de la vie quotidienne »… Ces fameux protège et lui permet de s’éman- trouver un emploi pour être libre Ce poste nécessite de la clarté et
vice national universel », ajoute-t-on. « OVQ », du nom de cet acronyme tech- ciper, mesurer chaque jour que le et indépendant, que l’autorité de de l’humilité : je ne suis pas là pour
Pour que le « gouvernement de com- nocratique créé au lendemain de la crise territoire sur lequel il vit peut in- la République demeure. Nous donner des leçons. Je voudrais
bat » qu’il a constitué puisse se transfor- des « gilets jaunes ». « Elle va devoir être nover, se différencier. Tout cela travaillerons pour cela d’arra- rencontrer mes prédécesseurs,
mer, le moment voulu, en un « gouver- la mouche du coche des ministères », résu- dans une Europe souveraine. che-pied du premier au dernier mais aussi ceux des précédents
nement de campagne », Emmanuel me-t-on au sein de l’exécutif. En clair : Cette ambition sera au cœur des jour. quinquennats comme Luc Chatel,
Macron veut d’abord passer par la case mettre une pression permanente à ses prises de parole du président et Stéphane Le Foll ou encore Valérie
« gouvernement de résultats ». « On doit collègues. Avant de se transformer en du premier ministre. Elle s’in- Que signifie le changement Pécresse et François Baroin pour
non seulement obtenir des résultats, mais sniper en vue de 2022. ■ carnera par des actes très forts, de méthode ? recueillir leurs conseils. ■

le premier ministre découvre l’exercice, Batho dénonce « une machine


des questions au gouvernement pour préparer 2022 »
menacé d’un déséquilibre financier. Rien l’Hémicycle quand le nouveau garde des tionale qui lui a rappelé l’usage du
de transcendant a jugé Jean-Luc Mélen- Sceaux, Éric Dupond-Moretti s’est levé temps de parole de la maison : « On VIRGINIE LE TRIONNAIRE £@vletrionnaire
chon, semble-t-il nostalgique de ses pas- du banc des ministres. Chacun s’atten- souffre en silence. » L’Hémicycle se
ses d’armes avec Édouard Philippe. dait à une plaidoirie enlevée. Il n’en a rien gausse, pas le ténor du barreau. « IL Y A UNE logique de casting et de com-
« Avec Castex, les arbres poussent entre les été. Chahuté par la droite, il a réclamé de « L’Assemblée n’est pas le prétoire munication autour de la personne du prési-
mots. Quel ennui ! Pluie de truismes, oura- ne pas être jugé sur des a priori avant de habituel de cet avocat », l’excuse Phi- dent de la République », a jugé Delphine
gan de banalités. Le libéralisme a l’eau tiè- s’agacer des invectives. « Est-ce qu’on lippe Gosselin (LR). « Il faut qu’il Batho au « Talk Le Figaro » mercredi.
de », a-t-il tweeté depuis son siège. décompte les interruptions ? », a-t-il de- s’adapte au format et à l’ambiance. L’ancienne ministre de l’Écologie atten-
Un bref silence a gagné les travées de mandé au président de l’Assemblée na- Mais il a suffisamment d’intelligence dait de ce remaniement une volonté de
situationnelle pour s’y adapter », rassembler, « un conseil national de la ré-
Jean Castex, mercredi, commente l’Insoumis Éric Coquerel. silience », à savoir un gouvernement en-
au palais Bourbon. Vient le tour de Roselyne Bachelot, tièrement dédié aux urgences du mo-
F. BOUCHON/LE FIGARO huit ans après sa dernière interven- ment. Elle dénonce « un gouvernement
tion. Prise de parole carrée, pas de tourné vers le calendrier électoral », une
chahut, elle salue l’action de Franck « machine » pour préparer la candidature
Riester, son prédécesseur à la Cultu- d’Emmanuel Macron en 2022. DELPHINE BATHO, invitée hier,
re. Même aisance de Barbara Pompili, Si la promesse est belle en nommant du Figaro.FIGARO LIVE
nouvelle numéro 2 du gouverne- Barbara Pompili numéro trois du gouver-
ment, « un peu émue d’être là ». Déjà nement, quatrième ministre depuis le
secrétaire d’État sous François Hol- début du quinquennat, cette dernière se- teront aux mêmes blocages. « Il y a l’ap-
lande, elle renoue avec cet exercice. ra-t-elle pour autant en mesure de réus- parence des choses et la réalité des
C’est une découverte pour Elisa- sir sa mission ? « Pourquoi y a-t-il une telle décisions », martèle-t-elle, soulignant
beth Moreno, nouvelle ministre délé- usure des ministres de l’écologie ? », relève que les mesures retenues à l’issue de la
guée chargée de l’Égalité entre les Delphine Batho, ayant elle-même exercé Convention citoyenne pour le climat ne
femmes et les hommes, de la Diversi- la fonction. sont, à ce stade, « que des propositions ».
té et de l’Égalité des chances. « J’ai Elle soutient qu’il ne s’agit en rien d’un En ce sens, elle plaide pour une loi « qui
l’habitude de vous regarder à la télévi- problème de personne, rappelant que permette de transformer toutes ces propo-
sion et être là avec vous, ça me paraît « même l’écologiste le plus populaire de sitions en décisions opérationnelles immé-
totalement surnaturel », s’étonne cet- France, Nicolas Hulot, n’y est pas arrivé ». diatement ». Favorable à l’abandon « de la
te chef d’entreprise qui n’avait jamais La députée des Deux-Sèvres estime qu’il religion de la croissance économique », elle
envisagé de faire de la politique. Elle s’agit d’un problème de structure du s’active pour créer « une équipe de France
rigole et lance à la cantonade : « Vous pouvoir. « Tant qu’il n’y aura pas une pré- de l’écologie », dans l’optique d’une « in-
êtes plus beaux en vrai. » Les yeux sur sidence et un premier ministre pour l’Éco- contournable » candidature écologiste en
le chronomètre, Richard Ferrand logie, avec un gouvernement élu sur un 2022. Dans cette perspective, elle propose
A

s’impatiente: «C’est vraiment deux programme de transformation écologi- une primaire de « tous ceux qui sont pour
minutes, ce n’est pas une blague. » ■ que », les ministres de l’écologie se heur- mettre l’écologie au pouvoir ». ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

6 POLITIQUE

Après les batailles des municipales,


place aux matchs des métropoles
Les présidents de ces intercommunalités sont élus jeudi par les conseillers métropolitains issus des municipales.
s’assurer du soutien de Nicolas Isnard,
EMMANUEL GALIERO egaliero@lefigaro.fr maire de Salon-de-Provence, dont cer-
tains avaient imaginé la candidature. « Il
ÉLECTIONS Les élus des grandes villes sont n’y a pas de match, parce que, cette fois, il
invités aux urnes jeudi pour choisir les pré- n’y a pas de divisions à droite. Il faut 121 voix,
sidents des métropoles. La France en nous en avons déjà une centaine. Et la diffé-
compte 21, dont quelques-unes de dimen- rence avec Marseille, c’est que, pour la
sion européenne, telles Nice, Toulouse, métropole, ce sont les maires qui votent », se
Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Marseille, félicite un conseiller de Vassal.
Lyon et Paris. « La métropole est l’outil de
développement économique et d’attractivité Primaire surprise à Paris
qui joue un rôle majeur en matière de crois- À Paris, le contexte politique est différent.
sance, de PIB, de création de richesse et Mardi soir, lors d’une primaire, Patrick
d’emplois », explique Christian Estrosi. En Ollier, candidat à sa propre succession, a
tant que vice-président de France urbaine, été contraint de s’effacer au profit de Vin-
le président de la métropole de Nice mesu- cent Jeanbrun, maire LR de L’Haÿ-les-

CLEMENT MAHOUDEAU/AFP

JACQUES DEMARTHON/AFP
re l’importance de ce rendez-vous électo- Roses et membre du mouvement de Valé-
ral pour l’avenir des « grands projets struc- rie Pécresse, Libres !. Pour beaucoup, cette
turants ». À la lumière de l’expérience rivalité est le reflet d’une guerre entre la
niçoise, métropole créée dès 2012 par la loi gauche et la droite. Valérie Pécresse, prési-
Sarkozy, Estrosi met en garde les exécutifs dente de la région Île-de-France, considè-
locaux : « Il faut espérer qu’un travail d’in- re cette métropole comme un doublon
térêt général soit mené en bonne intelligence inutile, alors qu’Anne Hidalgo, y verrait
en cas de différences partisanes. » bien une extension de la capitale. Jeanbrun
À Marseille, après l’élection de Michèle Martine Vassal (LR), candidate ce jeudi à sa réélection Vincent Jeanbrun (LR), maire de L’Haÿ-les-Roses (94), se voyait mercredi en position favorable :
Rubirola face à Martine Vassal, la bataille à la présidence de la métropole Aix-Marseille-Provence. candidat ce jeudi à la présidence de la métropole du Grand Paris. « Patrick Ollier a reconnu sa défaite hier
pour la métropole s’est engagée très vite. soir. Il a salué ma victoire en disant qu’il vo-
Martine Vassal a organisé une conférence terait pour moi », a-t-il confié, en s’enga-
de presse mercredi, en présence de plu- geant à respecter une ligne définie lors
sieurs élus, maires de villes importantes, d’une réunion houleuse, mardi soir.
présidents de groupes et de territoires. En À Bordeaux, la victoire de l’écologiste
affichant ses soutiens, la présidente sor- Pierre Hurmic a bouleversé les repères. La
tante de la métropole, qui est aussi prési- métropole a basculé à gauche, puisque
dente du département des Bouches-du- 17 communes sur 28 sont désormais PS ou
Rhône, se pose en force majoritaire. La EELV. La bataille pour la présidence, dont
métropole Aix-Marseille-Provence est dé- l’élection est prévue le 17 juillet, oppose les
coupée en six conseils de territoires, partisans d’un système historique de co-
comptant 1,85 million d’habitants. gestion à ceux qui dénoncent un « club de
Vassal peut-elle être menacée par une maires », comme le fait Hurmic. La situa-
dynamique « Printemps marseillais » au- tion pousserait le président sortant de
delà de la Cité phocéenne ? À la veille du droite Patrick Bobet à soutenir le maire PS
vote, ses équipes, étaient plutôt confiantes. de Mérignac Alain Anziani.
JEAN-PIERRE MULLER/AFP

Deux autres candidats étaient sur la ligne de Enfin, Lyon est une exception, car elle

PHILIPPE DESMAZES/AFP
départ mercredi soir : le Marcheur Jean- est la seule métropole de France où les
Pierre Serrus, maire de La Roque-d’An- élections métropolitaines se sont tenues en
théron, et le communiste Gaby Charroux, même temps que les élections municipales.
maire de Martigues, soutenu par le « Prin- L’écologiste Bruno Bernard a été propulsé à
temps marseillais ». Sur les 240 élus appelés la tête de la collectivité, qui compte 150 élus
aux urnes jeudi, Les Républicains croient et représente 59 communes. Mardi, le
pouvoir en mobiliser la majorité. Martine nouveau président, sans doute impatient
Vassal est soutenue par le maire d’Aix-en- Alain Anziani (PS), maire de Mérignac (33), Bruno Bernard (EELV), après son élection, le 2 juillet, de se mettre au travail, avait déjà défini les
Provence, Maryse Joissains, et elle a réussi à candidat le 17 juillet à la présidence de Bordeaux Métropole. à la présidence de la métropole de Lyon. délégations de ses 23 vice-présidents. ■

Les Territoires unis attendent Vers une réélection de Castelain


un « choc culturel » à la Métropole européenne de Lille
LES SÉISMES auxquels la France est sou- plus grande autonomie fiscale et budgé- passions communes), le soutien pas malgré des idées politiques
MARIE TRANCHANT
mise doivent être l’occasion d’un rebond taire. Selon lui, il manquera 4,5 milliards £@MarieTranchant de Bernard Gérard, maire de plus proches des siennes a priori.
décentralisateur. Une nouvelle fois, au d’euros fin 2020 dans les caisses des dé- LILLE Marcq-en-Baroeul, celui de Face à deux projets suscitant
nom des communes, départements et ré- partements. Porte-voix d’une « colère Gérard Caudron, maire de chez eux des « insatisfactions »,
gions rassemblés sous le drapeau des Ter- sourde », le président de l’ADF veut profi- LA FIN du film est connue Villeneuve-d’Ascq et les élus de le groupe écolo - dont le nom
ritoires unis, François Baroin, Dominique ter du « Ségur de la santé » pour avancer d’avance : avec une majorité leurs groupes, le compte devrait n’a pas encore été choisi -, a
Bussereau et Renaud Muselier ont deman- plusieurs propositions, sur le pilotage des requise de 95 voix, Damien Cas- être bon. choisi de présenter une candi-
dé à Emmanuel Macron d’engager une agences régionales de santé par exemple, Damien Castelain, telain devrait retrouver le fau- À cela il faut ajouter le vote en dature, mais avec sa dizaine
nouvelle phase de la décentralisation. ou la gestion des Ehpad. maire sans étiquette teuil qu’il occupe depuis six ans sa faveur du groupe MDS (Mé- d’élus, ne pourra pas gagner ce
Mercredi au Sénat, en présence du pré- de Péronne- à la présidence de la Métropole tropole durable et solidaire, ex- jeudi. Le projet défend la gra-
sident Gérard Larcher, ils ont invité le chef « Qui décide paye » en-Melantois (59), européenne de Lille (MEL) ce SRCP), qui, avec ses 35 mem- tuité des transports en commun
candidat ce jeudi
de l’État à s’inscrire dans les pas de Fran- Pour sa part, Renaud Muselier a souligné la jeudi matin. Le maire sans éti- bres, ôte tout suspense sur l’issue pour la fin du mandat, une tari-
à la présidence
çois Mitterrand et de Jacques Chirac. solidité de l’alliance territoriale. « Il n’y a de la MEL quette de Péronne-en-Mélan- du scrutin de ce jeudi. L’engage- fication incitative pour le tri des
Moins d’une semaine après le dépôt des pas une feuille de papier entre nous. » Face à (Métropole tois (900 habitants), élu en 2014 ment du groupe de Martine déchets, le logement abordable
propositions sénatoriales sur la table de la loi 3D (décentralisation, déconcentra- européenne avec le soutien de Martine Aubry aux côtés du président pour tous…
l’Élysée, Baroin a rappelé l’historique du tion, différenciation), portée par la ministre de Lille). Aubry, n’est pas exempt de cri- sortant a été officialisé ce mer- Là aussi, il est question de
« bras de fer » avec l’État et la lente dé- Jacqueline Gourault, le président des Ré- STÉPHANE tiques. Mais avec un groupe de credi après-midi lors d’une concertation, une qualité qui a
gradation à l’origine de la création des gions de France, avait déjà opposé les 3C DE SAKUTIN/AFP plus de 70 élus (MPC, Métropole conférence de presse. « Il y a eu fait défaut, selon beaucoup, au
Territoires unis, en septembre 2018. (confiance, clarté, compétence). Aujour- des négociations sur un contrat de président sortant, qui n’a pas
Moins de deux ans après son lance- d’hui, la situation du pays lui semble exiger gouvernance, explique Roger Vi- répondu à notre demande d’in-
ment, les trois principales associations une « réponse politique » ancrée sur la dé- cot, président du groupe MDS. terview. « Damien Castelain n’a
d’élus ont vu trop de décalages entre les centralisation. André Laignel a rebondi en Nous avons constaté que nos pro- pas réuni une seule fois en six ans
annonces présidentielles et les décisions comparant le niveau de recentralisation positions rejoignaient celles du ses vice-présidents », critique
gouvernementales pour se satisfaire de actuel à celui des « années 1970 ». Le vice- groupe MPC. » Rudy Elegeest.
simples promesses. En revanche, ils pla- président de l’AMF somme l’État de passer Plusieurs procès guettent Da-
cent leurs espoirs sur Jean Castex et sou- d’une « décentralisation descendante à une Menace de procès mien Castelain, concernant l’at-
haitent que le nouveau premier ministre, décentralisation ascendante » et à « inverser L’arithmétique est donc définiti- tribution du marché au groupe
récent maire de Prades et conseiller dé- le processus de dévolution des compéten- vement du côté de Damien Cas- de BTP Eiffage du Grand Stade de
partemental, soit leur relais auprès d’Em- ces ». telain. Sauf surprise, le candidat Lille, une investigation pour dé-
manuel Macron. En écoutant Emmanuel Macron jeudi, Rudy Elegeest, maire de Mons- tournement de fonds publics ou
Selon les représentants des collectivités Gérard Larcher a pris acte de la volonté en-Baroeul, et la candidate sur- encore à propos du nouveau siè-
locales, la décentralisation est désormais présidentielle de lancer une grande prise Pauline Segard, élue écolo- ge de la MEL, le Biotope. Dans le
une urgence et toutes les crises récentes concertation. Mais le président du Sénat a giste à Villeneuve-d’Ascq, qui contrat de gouvernance signé
(sociale, sanitaire, économique et même prévenu qu’il fallait envisager l’inscrip- s’est déclarée mercredi midi, ne par MPC et MDS, une com-
de confiance) doivent entraîner une nou- tion du principe « qui décide paye » dans devraient pas atteindre la prési- mission d’éthique sera mise en
velle répartition des pouvoirs. « Le statu la Constitution même si cela ne suscite pas dence de la métropole comptant place, promet Roger Vicot.
quo n’est plus possible », insiste Baroin, « un enthousiasme fou » chez les interlo- 1,2 million d’habitants. Le maire de Roubaix, Guillau-
avant de réclamer un « choc culturel ». cuteurs des territoires. Face à l’ampleur Amer, le maire de Mons-en- me Delbar, proche de Gérald
Les élus proposent une consolidation du des chantiers et des urgences, Philippe Baroeul dénonce « un trou noir Darmanin - dont le groupe Mé-
régalien entre les mains de l’État mais un Laurent, le secrétaire général de l’AMF a démocratique » : «Le président tropole Avenir, 37 élus, ne
transfert de compétences aux collectivi- conclu en posant une condition à la réali- sortant souhaitait presque en fai- s’était pas encore exprimé hier
tés. Pour le président de l’AMF, l’État a sation d’une décentralisation ambitieuse. re une formalité administrative. » soir -, dénonçait hier dans une
tout « intérêt » à « trouver un modèle à la « Tant que le président de la République Rudy Elegeest regrette que ce- lettre ouverte publiée sur Twit-
française ». n’aura pas culturellement évolué, je ne lui-ci n’ait pas accepté de parti- ter une « gouvernance clani-
Lundi, Bussereau défendra les intérêts vois pas d’issue. Il faut qu’il travaille sur ciper à un débat. C’est ce que re- que ». Si l’élection semble jouée,
A

des territoires dans le bureau de Castex, en lui-même. Nous espérons que le nouveau proche Martine Aubry à cet les prises de parole devraient
rappelant l’importance à ses yeux d’une premier ministre l’aidera. » ■ E. G. « ami » pour qui elle ne votera être, ce jeudi, animées. ■
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

INTERNATIONAL 7

Quand l’Allemagne
s’enflamme
pour l’Europe
Les dirigeants du pays le plus peuplé
réclament une intégration renforcée
depuis l’épidémie de Covid-19.
cle était affreux. Ensuite, nous avons procé-
PIERRE AVRIL dé à des échanges de malades, mais c’était
ENVOYÉ SPÉCIAL À TÜBINGEN
principalement pour les caméras », regrette
le médecin avec une pointe de colère.
EUROPE Peter Kremsner est un scientifi- À Tübingen, ville allemande tournée
que. Il est aussi un Européen convaincu et vers le savoir et l’échange, l’Europe re- « Je suis convaincue par l’Europe non seulement comme héritage du passé, mais aussi comme espoir et vision pour l’avenir »,
frustré. Professeur à l’Université de mé- vient avec insistance dans les conversa- a déclaré Angela Merkel au Parlement européen, mercredi à Bruxelles. KENZO TRIBOUILLARD/AFP
decine tropicale de Tübingen, cette figure tions. Une Union qui n’a pas suffisam-
du monde universitaire est l’un de ces ment protégé ses concitoyens en temps Bruxelles. « Je suis convaincue par l’Euro- en faveur de « progrès substantiels » dans on à Berlin. « L’Allemagne est tributaire,
nombreux Allemands europhiles, d’ordi- de crise sanitaire, mais dont les citoyens pe non seulement comme héritage du pas- l’intégration européenne. Ce message a économiquement et politiquement, d’une
naire discrets, mais dont la crise du coro- allemands redécouvrent, à haute voix, la sé, mais aussi comme espoir et vision pour été lancé dans le quotidien conservateur Europe forte. Elle a besoin de partenaires.
navirus a revigoré les convictions. nécessité et les vertus. Au milieu de la va- l’avenir », a ajouté la chancelière, dont le Frankfürter Allgemeine Zeitung, et son Or la crise du coronavirus l’a prise en
« L’Europe est notre force et notre salut, il gue, soit fin avril, 52 % d’entre eux ju- lyrisme n’a jamais été la marque de fabri- auteur, un homme très respecté, a long- sandwich. Et, par sa démesure, cette der-
ne faut pas arrêter de le dire », insiste ce geaient positive la réponse européenne à que. La chef du gouvernement a lancé un temps incarné l’immobilisme européen nière a sans doute aidé Angela Merkel à
scientifique renommé qui reçoit Le Fi- la pandémie, situant nos voisins d’outre- vibrant plaidoyer en faveur des « droits de l’Allemagne. Aujourd’hui, le même franchir le pas. On ne peut pas éternelle-
garo au moment où son unité supervise, Rhin dans le ventre mou des études fondamentaux », qui sont notre « plus parle d’une « Europe plus souveraine » et ment louvoyer. À un moment, il faut sau-
dans cette ville universitaire du Bade- d’opinion réalisées chez les Vingt-Sept. haut bien », a-t-elle précisé. dotée d’une « autonomie stratégique », en ter », justifie Henrik Uterwedde, direc-
Wurtemberg, les premiers essais clini- Depuis l’acceptation, par Angela Merkel, particulier pour ses approvisionnements teur de l’Institut franco-allemand, à
ques du prototype du vaccin contre le d’un plan de relance incluant un recours sanitaires. Le gouvernement a déjà Ludwigsburg. Ce dernier se félicite ainsi
Covid-19. Ce dernier est élaboré par le la-
boratoire Curevac, également établi à
Tübingen. À travers la Coalition pour les
à la dette communautaire, la roue tourne
plus vite. Selon une récente étude d’opi-
nion conduite par l’ARD, 69 % des Alle-
“ L’Allemagne est
tributaire, politiquement
montré la voie en encadrant les prises de
participation d’investisseurs étrangers
dans le secteur médical. Par ailleurs,
que « le camp européen transpartisan en
Allemagne redonne de la voix ». À l’inver-
se, les eurosceptiques de la CDU/CSU -
innovations dans la préparation des épi- mands estiment que le programme de
et économiquement, l’État a pris 23 % du capital du laboratoire accessoirement renforcés par l’AfD,
d’une Europe forte
démies (Cepi), ses travaux sont financés
en partie par la Commission européenne
à hauteur de 100 millions d’euros.
soutien communautaire à l’économie
« va dans la bonne direction ».
L’Allemagne, qui, il n’y a pas si long-

HENRIK UTERWEDDE, DIRECTEUR DE L’INSTITUT
FRANCO-ALLEMAND, À LUDWIGSBURG
Curevac, à Tübingen.
D’une manière surprenante, Wolfgang
Schäuble évoque les possibles « excès de
aujourd’hui en pleine crise - ressortent
marginalisés. L’un des animateurs tradi-
tionnels de ce courant, Friedrich Merz, a
Les espoirs européens de Peter temps, donnait des leçons de rigueur la mondialisation » et identifie clairement pratiquement perdu toute chance de
Kremsner sont nourris par ces initiatives. budgétaire aux pays du Sud, a ouvert Sa conversion n’est pas dictée par la la menace qu’un « totalitarisme chinois » prendre la tête du parti démocrate-chré-
Sa frustration, elle, est née des images de grand les vannes du déficit public, s’ap- présidence de l’Union européenne, que ferait peser sur l’Europe. Enfin, il souhai- tien et de l’emmener à la bataille des lé-
ces hôpitaux transalpins submergés de prêtant à dépenser plus de 1 000 milliards l’Allemagne occupe depuis le 1er juillet, te un renforcement de la zone euro, pro- gislatives, à l’automne 2021. Il y a seule-
malades et livrés à eux-mêmes. « J’ai res- d’euros pour affronter la récession. À mais par le « juste diagnostic » qu’elle position à laquelle il s’était toujours op- ment un mois, on disait dans la capitale
senti durant cette crise le retour du nationa- Berlin, le vocabulaire et le ton des diri- porte sur l’état de l’Union européenne, posé, et pour laquelle Emmanuel Macron que le successeur d’Angela Merkel ne se-
lisme. En Italie ou Strasbourg, les patients geants politiques changent. « Je crois en assurent ses proches. Plus tôt dans la se- a longtemps plaidé dans le vide. rait « pas moins européen » que la sortan-
attendaient dans les couloirs, alors qu’en l’Europe », a déclaré mercredi Angela maine, ce fut au tour de Wolfgang Schäu- Ce « virage à 180 degrés » est amorcé te. Depuis, la chancelière a placé la barre
Allemagne nos lits étaient vides. Ce specta- Merkel devant le Parlement européen, à ble, le président du Bundestag, de plaider pour des raisons pragmatiques, répète-t- beaucoup plus haut. ■

Russie : un ex-journaliste incarcéré pour haute trahison


Le spécialiste des questions militaires et spatiales, Ivan Safronov, était à l’origine de plusieurs articles embarrassants pour Moscou.
sensibles. Une personne, travaillant à des pays de l’Otan ». Le porte-parole du coutumier des dossiers sensibles. Les ob- sellette : Kommersant avait effacé de son
ALAIN BARLUET £@abarluet Kommersant, a été arrêtée, selon l’ONG Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué servateurs ne peuvent s’empêcher de fai- site l’un de ses articles après des accusa-
spécialisée OVD-Info. qu’une enquête était en cours et que ces re un rapprochement avec l’affaire Ivan tions de divulgation de secrets d’État. Le
MÉDIAS Dure semaine pour la presse Journaliste, Safronov ne l’était officiel- accusations ne concernaient pas le travail Golounov, ce journaliste d’investigation texte en question portait sur les inten-
russe. Après la condamnation, lundi, à lement plus depuis l’an dernier. Après de journaliste de Safronov. De son côté, du site russophone Meduza, jugé en 2019 tions de la Russie de livrer des avions de
une lourde amende pour « justification être passé par les journaux Vedomosti Dmitri Rogozine s’est empressé d’affir- pour « trafic de drogue » lors d’un procès chasse modernes à l’Égypte. Une enquête
du terrorisme » de la chroniqueuse Svet- puis Kommersant - où il avait travaillé dix mer que l’ex-reporter, en charge auprès monté de toutes pièces. Safronov, qui nie officielle avait alors été ouverte pour
lana Prokopieva, un journaliste réputé, ans - ce professionnel chevronné avait de lui de la communication, « ne disposait les faits, risque de 12 à 20 ans de prison. « abus de la liberté de la presse ».
spécialiste des questions militaires et été poussé vers la sortie après un article pas d’accès à des informations secrètes ». De façon troublante, le père d’Ivan Sa-
spatiales, s’est retrouvé mardi dans le qui évoquait en 2019 la démission possi- Pour l’agence spatiale russe, les enjeux de « Scoops » fronov, qui portait le même nom que lui
collimateur des autorités. Ivan Safronov ble de la présidente de la haute assem- l’affaire en termes d’image sont impor- Ces dernières années, il avait multiplié les et qui écrivait également pour Kommer-
a été arrêté et incarcéré à la prison de blée, Valentina Matvienko, réputée pro- tants après une série de revers embarras- « scoops » et les articles gênants pour sant, est mort dans des circonstances cu-
Lefortovo à Moscou pour « haute trahi- che de Vladimir Poutine. En mai dernier, sants et de scandales de corruption ces l’armée russe, rapportant par exemple rieuses, alors qu’il enquêtait sur une af-
son » au profit d’un pays de l’Otan, dont il était devenu conseiller de Dmitri Rogo- dernières années. l’accident d’un sous-marin secret dans faire de vente d’armes russes au Moyen-
le nom n’a pas été cité. Quelques mani- zine, le puissant directeur de l’agence Les collègues de Safronov jugent « ab- l’Arctique, l’incendie sur l’unique porte- Orient. Le 2 mars 2007, Ivan Safronov
festants, notamment journalistes, se spatiale russe Roscosmos. surdes » les accusations portées contre avions russe, l’Amiral-Kouznetsov, des père était tombé de sa fenêtre avant la
sont rassemblés mardi devant la Lou- Selon le FSB, Ivan Safronov est accusé lui et rendent hommage à « l’un des incidents lors d’exercices militaires su- publication d’un de ses articles évoquant
bianka, le siège des services de sécurité d’avoir « collecté et transmis des secrets meilleurs journalistes du pays » et à un pervisés par Vladimir Poutine ou encore le transfert de chasseurs Su-30 à la Syrie
(FSB) à Moscou, dénonçant une « ven- d’État sur la coopération militaire et tech- « véritable patriote ». Selon eux, il ne fait le premier crash de l’avion de combat et de missiles antiaériens S-300 à l’Iran.
geance » à l’encontre de cet homme nique, la défense et la sécurité de la Rus- pas de doute que le pouvoir cherche à dernier cri Su-57. L’an dernier, Safronov La livraison de ces armes devait s’effec-
ayant révélé de nombreuses affaires sie » à « un service de renseignement d’un s’en prendre à un enquêteur hors pair, avait, une fois encore, été placé sur la tuer secrètement par la Biélorussie… ■

Violentes manifestations contre le couvre-feu à Belgrade


Une fois les élections en sa faveur passées, le président Vucic réimpose les restrictions après avoir laissé flamber l’épidémie de Covid.
mesures de précaution et géré la crise sés par « les milieux criminels de mèche Vukadinovic. Une réaction hors de contre des abus de la police, filmés
MILICA CUBRILO de manière « catastrophique » pour avec les services étrangers ». proportion, tout comme le nombre par la télévision câblée N1. « Ce gou-
BELGRADE
que les élections du 21 juin dernier se Cette réponse policière est la plus d’interventions de policiers en civil. vernement dictatorial est le pire res-
tiennent, pour ensuite perdre le brutale jamais vue « depuis une décen- Le Centre pour les droits humains à ponsable de l’augmentation du nombre
BALKANS Il aura fallu la charge de la contrôle et faire porter la responsabi- nie », juge l’analyste politique Dorde Belgrade (BCHR) a porté plainte de malades et de décès des suites du
cavalerie et des tirs de dizaines de lité aux citoyens « négligents », les Covid », résume l’initiative citoyenne
grenades lacrymogènes pour arriver à protestataires demandaient la démis- Ne davimo Beograd, qui condamne
disperser les manifestants. Dans la sion du président. Un petit groupe a l’organisation d’une « farce électora-
nuit de mardi à mercredi, la capitale pénétré dans le Parlement de Belgrade le » le 21 juin dernier, les célébrations
serbe a été le théâtre de violents af- avant d’être délogé à coups de matra- de la « victoire » et l’autorisation de
frontements entre les forces antié- que. Pendant des heures, policiers et rencontres sportives de masse, ajou-
meutes et les citoyens, réunis sponta- manifestants se sont affrontés sous les tant qu’ensuite « les mesures annon-
nément par milliers pour protester fumigènes, les jets de pierres, poubel- cées ne sont qu’un alibi servant à dissi-
contre l’annonce par le président les, bouteilles et œufs. muler l’incompétence des autorités ».
Aleksandar Vucic d’une interdiction « Il n’y aura pas de paix sans justice.
de tout rassemblement de plus de cinq Abus policiers Ça n’est plus possible », haletait un ma-
personnes et d’un nouveau couvre- Ces affrontements se sont soldés par nifestant, le visage en sang. « Cale, ovo
MARKO DJURICA/REUTERS

feu, car la propagation de l’épidémie 43 policiers et 13 manifestants blessés, je zbog tebe » (« père, c’est pour toi »),
de Covid-19 « est alarmante ». Des cinq véhicules de police incendiés et criait du fond des tripes l’étudiant Lju-
mesures adoptées alors que les hôpi- trois chevaux blessés, selon le direc- bisa Duric, dont le père est décédé des
taux débordent avec un nombre d’in- teur de la police, Vladimir Rebic, pour suites du Covid-19 et faute de respira-
fectés exponentiel. qui il s’agissait d’une « poignée de cas- teurs. « Les protestataires n’en peuvent
Exaspérés et en colère devant seurs, organisés par l’opposition ». Le plus d’être traités d’idiots par le régi-
« l’attitude irresponsable » des autori- président Vucic a, quant à lui, affirmé me », estime le sociologue Dario Haj-
A

tés, accusées d’avoir caché l’ampleur mercredi qu’il n’est pas question de ric. De nouvelles manifestations
réelle de l’épidémie, levé toutes les céder devant ces manifestants organi- Des forces antiémeutes serbes affrontent des manifestants, le 7 juillet à Belgrade. étaient prévues dès mercredi soir. ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

8 INTERNATIONAL

Trump claque « C’est une abdication par l’Amérique de


son rôle international, et c’est tout le
contraire de faire passer l’Amérique en pre-
mier : c’est mettre l’Amérique en danger, a

officiellement
déclaré Patty Murray, sénatrice démocrate
et membre de la même commission. Le
président Trump doit se rendre compte que
cette crise ne connaît pas les frontières et que

la porte
se cacher ou blâmer autrui ne la fera pas dis-
paraître, ni ne diminuera ses propres res-
ponsabilités. »
À la mi-avril, alors que les États-Unis
faisaient face à la première vague de l’épi-

de l’OMS
démie de Covid sur leur territoire, Trump
avait tourné sa colère contre l’OMS. Il avait
accusé l’organisation d’avoir manqué à sa
mission en ne communiquant pas avec les
États membres l’ensemble des informa-
tions sur le virus, et de s’être pliée aux
Le désengagement américain sera effectif pressions chinoises pour tromper le public
sur sa contagiosité et sa dangerosité. Il
dans un an, privant ainsi l’organisation avait reproché à l’OMS de ne pas avoir en-
quêté sur les origines de l’épidémie et avait
onusienne de son plus gros contributeur. alors menacé de mettre fin au financement
américain de l’organisation si celle-ci
n’entreprenait pas des réformes substan-
tielles dans un délai d’un mois.
D’abord sur l’opportunité de se retirer
ADRIEN JAULMES £@AdrienJaulmes d’une organisation internationale au mo- Défiance
CORRESPONDANT À WASHINGTON
ment même où une pandémie d’ampleur Fin mai, Trump avait mis sa menace à exé-
sans précédent nécessite une coordination cution. « Nous leur avons directement dé-
DIPLOMATIE Les États-Unis ont confirmé internationale. Ensuite sur la perte d’in- taillé les réformes nécessaires, mais ils ont
officiellement leur retrait de l’Organisa- fluence représentée pour les États-Unis, refusé d’agir, avait-il dit. Nous allons
tion mondiale de la santé, qui deviendra alors que l’OMS est impliquée dans les mettre fin à nos relations avec l’Organisa-
effectif le 6 juillet 2021. Ce désengagement efforts pour le développement d’un vaccin tion mondiale de la santé et diriger ces
américain de cette agence des Nations et les essais cliniques contre le Covid-19. fonds » vers d’autres organisations carita-
unies fait suite aux accusations répétées de Joe Biden, le candidat démocrate à la tives mondiales de santé publique.
Donald Trump, qui reproche depuis le présidence, a réagi en annonçant qu’il re- Cette décision s’inscrit aussi dans le cli-
mois d’avril à l’OMS d’avoir sciemment viendrait immédiatement sur cette déci- mat de profonde défiance qui règne entre
caché l’ampleur de l’épidémie de Covid-19 sion s’il est élu. « Les Américains sont plus Washington et Pékin. Fin janvier, alors que
et d’avoir été instrumentalisée par la en sécurité lorsque l’Amérique s’investit les cas de contamination par le Covid-19 en
Chine. Après l’Unesco en 2017 et le Conseil dans la santé mondiale. Dès le premier jour dehors des frontières chinoises se multi-
des droits de l’homme en 2018, l’OMS de- de ma présidence, je rejoindrai l’OMS et pliaient, le directeur de l’OMS, l’Éthiopien
vient la troisième agence des Nations unies rétablirai notre influence sur la scène mon- Tedros Adhanom Ghebreyesus avait fait
dont le président américain a retiré son diale », a déclaré Biden. l’éloge de la Chine et de son dirigeant Xi
pays. Le départ américain la prive de son Même le président républicain de la Jinping, pour leur efficacité dans la lutte
plus gros contributeur individuel. Les commission des affaires sanitaires au Sé- Donald Trump, mardi, contre la pandémie. À la même époque,
États-Unis ont versé en 2019 plus de nat, Lamar Alexander, s’est dit en désac- à la Maison-Blanche, l’OMS avait critiqué la décision de Donald
400 millions de dollars (360 millions cord avec cette décision : « Il est certain lors d’une réunion Trump de suspendre les vols en provenan-
d’euros) à l’organisation, soit environ qu’il faut examiner attentivement les erreurs sur la gestion ce de la Chine vers les États-Unis, que le
de la pandémie
15 % de son budget total. que l’OMS a pu commettre en ce qui concer- président américain présente depuis com-
du Covid-19.
Comme à l’accoutumée, la décision de ne le coronavirus, mais il faut le faire après JIM WATSON/AFP
me la mesure la plus significative qu’il ait
Trump a soulevé de nombreuses critiques. la crise, et non en plein milieu. » prise pour tenter d’enrayer la pandémie. ■

L’US Navy en démonstration de force face à la Chine


Washington veut prévenir toute tentation d’un nouvel acte expansionniste de Pékin en mer de Chine méridionale.
l’ASEAN, à l’heure où l’empire du Taïwan aux Philippines, destinées nois, marquée notamment par unilatéral chinois », juge Mathieu
SÉBASTIEN FALLETTI £@fallettiseb Milieu avance ses pions tous azi- à devenir un « lac chinois », aux des attaques contre des bateaux Duchâtel, directeur Asie à l’Ins-
CORRESPONDANT À PÉKIN
muts, de Hongkong, à la frontière yeux des stratèges de Pékin. Dé- de pêche vietnamien en avril et titut Montaigne. Le Pentagone se
indienne, où face au Vietnam et but juillet, la marine a conduit des juin. « Les manœuvres américai- souvient comment la Chine a
ASIE Le Covid-19 n’a pas coulé aux Philippines. « Il s’agit de dis- exercices d’ampleur dans l’archi- nes répliquent à une série d’actions transformé rapidement des récifs
l’US Navy. Les gigantesques suader la Chine et de rassurer les pel des Paracels, bloquant la na- de coercition chinoises contre en îlots artificiels, à coups de
coques d’acier de l’USS Ronald- pays riverains. Ces manœuvres vi- vigation des navires étrangers d’autres pays riverains, dont la remblais sous le regard timoré de
Reagan et de l’USS Nimitz tracent sent à réaffirmer l’engagement pendant cinq jours, autour de ces Malaisie, ainsi que l’établissement Barack Obama, menant une poli-
leur sillage depuis samedi dans les américain en matière de sécurité îles conquises militairement en de districts administratifs en mer tique du fait accompli pour as-
eaux tropicales disputées de la dans la région, malgré la menace 1974 face au Vietnam, qui en re- de Chine du Sud », juge Koh. Le seoir ses revendications terri-
mer de Chine du Sud pour le de la Chine », juge Collin Koh, vendique également la souverai- 18 avril, Pékin a unilatéralement toriales. Ignorant le jugement
prouver. Pour la première fois chercheur à la S. Rajaratnam neté. « Il est très rare que les exer- annoncé la création de deux nou- du Tribunal international de
depuis plusieurs années, le Penta- School of International Studies, à cices américains se déroulent en velles entités administratives, La Haye, en 2016, les dirigeants
gone a déployé de concert deux Singapour. même temps que ceux de la Chine. couvrant respectivement l’archi- chinois mènent désormais une
de ses porte-avions nucléaires La présence des deux porte-avions pel des Paracels, déjà contrôlé, et phase de consolidation et de mili-
dans cette zone revendiquée à Un climat tendu montre que les États-Unis consi- celui des Spratley disputé par tarisation de leur conquête avec
90 % par Pékin, en pleine esca- Un message scruté par les chan- dèrent la mer du Sud comme un Hanoï, Manille et Kuala Lumpur. pour ambition de transformer ces
lade des tensions sino-américai- celleries de l’ASEAN inquiète de la lieu de menace moyenne, c’est-à- En mai, l’USS Montgomery a en- îles en bases permettant de
nes. Depuis samedi, ces deux montée en puissance du gigantes- dire où une guerre locale peut écla- voyé un explicite signe de soutien contrôler à terme cette voie
mastodontes multiplient les dé- que voisin, et déroutés par les ter à tout moment », juge l’amiral américain à la Malaisie, en croi- maritime par laquelle transite un
collages et appontages de chas- signaux contradictoires envoyés à la retraite Zhang Shaozhong, sant à proximité du bateau de tiers du commerce maritime
seurs F-18, menant une démons- par Washington depuis l’arrivée à dans Le Quotidien du peuple. forage West Capella, affrété par le mondial.
tration de force spectaculaire de la Maison-Blanche de Donald Les manœuvres ont été criti- groupe pétrolier Petronas, sur un Les stratèges américains re-
la supériorité aéronavale de l’US Trump, qui a dédié peu d’attention qués par le Pentagone, comme site revendiqué par l’empire du doutent une nouvelle expansion
Navy écornée par la pandémie. à cette région clé du bras de fer menaçant la « stabilité » de la ré- Milieu. sur des îles de Spratley, dans le
En mars, le virus avait conta- géostratégique en Asie Pacifique. gion. « Il est très normal pour une Dans un contexte nationaliste contexte tendu de l’après-Covid,
miné l’équipage du USS Theo- Le déploiement de cette « ar- À droite, lundi, en mer armée de s’entraîner sur son terri- exacerbé par la pandémie à marqués par des difficultés éco-
dore-Roosevelt jusqu’à son mada » américaine survient dans
de Chine du Sud, toire. Il n’y a rien à dire », réplique Pékin, Washington veut prévenir nomiques et sociales grandissan-
un F-18 américain
commandant, l’obligeant à ren- un climat particulièrement tendu, Song Xiaojun, commentateur à la toute tentation d’un nouveau tes en Chine, et une surenchère
apponte sur l’USS
trer piteusement à quai, mais ce marqué par une recrudescence Ronald-Reagan. télévision d’État chinoise CCTV, coup de force expansionniste. Les nationaliste. « Ces activités na-
porte-avions revient lui aussi d’activités navales chinoises de- Au loin, l’autre porte- affirmant la souveraineté du manœuvres des porte-avions et vales permettent de faire diversion
dans les eaux du Pacifique occi- puis quelques mois pour affirmer avions, l’USS Nimitz. géant sur ces eaux disputées. de leurs flottilles répondent à en ralliant la population autour du
dental, défiant la montée en puis- sa suprématie dans les « eaux MASS COMMUNICATION Le Vietnam et les Philippines « une logique de dissuasion Parti et de Xi Jinping », juge Collin
sance chinoise dans la région, de vertes », ces étendues allant jus- SPECIALIST 2ND CLASS dénoncent une recrudescence concrète. Il s’agit d’avoir les capa- Koh.
Hongkong, à Taïwan. qu’au premier chaînon d’îles, de SAMANTHA JETZER/AP d’activités des garde-côtes chi- cités d’arrêter un nouveau geste La démonstration de force
Ces exercices de « liberté de na- américaine vise également à ras-
vigation », ont pour objectif de surer Taïwan, alors que l’Armée
promouvoir une « zone Indo-Pa- CHINE populaire de libération (APL)
cifique libre et ouverte », a déclaré TA Ï WA N multiplie les manœuvres aérien-
la marine américaine, en réfé- Hongkong nes et navales au large de l’île
rence à la stratégie de l’adminis- rebelle, depuis la réélection en
tration de Donald Trump, visant à Zhanjiang janvier de la présidente Tsai Ing-
tisser un réseau d’alliance dans la Mer de Chine wen, championne de l’identité
région pour contenir l’influence Revendications Yulin méridionale démocratique du territoire. L’USS
grandissante de la seconde puis- Nimitz, et plusieurs avions de re-
sance mondiale. Depuis 2015,
chinoises Île Woody
connaissance américains ont pa-
Îles Paracels Scarborough
Washington envoie régulièrement Zone maritime trouillé fin juin dans les détroits
des navires croiser en mer de revendiquée de Bashi, couloir stratégique re-
Chine méridionale dans les para- par la Chine V I E T NA M Gaven PHILIPPINES liant la mer de Chine du Sud et
ges des sept îles artificielles bâtis Fiery Cross Subi celle des Philippines, jouant à ca-
Bases navales
par la seconde puissance mondia- che-cache avec les sous marins
Récifs sur lesquels Mischief
le pour asseoir ses revendications, Pékin construit de l’APL. Ces vols américains vers
Hughes
aux mépris des conventions de des îles artificielles la mer de Chine du Sud, ont ap-
Cuarteron Johnson Sud
l’ONU. Autres récifs occupés proché les îles Pratas, contrôlées
Îles Spratleys par Taïwan, et qui seront la cible
Le déploiement des porte-avi- par les Chinois
ons vise à envoyer un message de B RU N E I d’un exercice chinois, cet été, si-
A

détermination au président Xi mulant une invasion à l’aide pos-


300 km MALAISIE Infographie
Jinping, ainsi qu’aux pays de sible de char d’assaut amphibie. ■
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

INTERNATIONAL 9

Jair Bolsonaro
rattrapé par
la « grippette »
Convaincu qu’il triomphera du
Covid-19, le « Capitaine » espère ainsi
renforcer son image de surhomme.
Et l’épidémie est encore loin d’être
MICHEL LECLERCQ £@mgmleclercq sous contrôle. Si elle paraît se sta-
RIO DE JANEIRO
biliser à Sao Paulo et Rio de Ja-
neiro, les deux régions les plus
BRÉSIL « J’ai pris de l’hydroxy-
chloroquine et je me sens parfaite-
touchées, elle pourrait être relan-
cée par la réouverture incontrôlée
Jair Bolsonaro
a annoncé, mardi à la
forme de spot publicitaire. Le
président brésilien défend, com-
polémiques ou de son manque
d’empathie pour les victimes et EN BREF
ment bien », dit en riant Jair Bolso- des bars et restaurants. Le virus télévision brésilienne, me Donald Trump, la prescription leurs familles. Si les bolsonaris-
naro dans une vidéo diffusée s’est aussi répandu dans les petites qu’il était porteur généralisée de ce médicament tes ont lancé des « courage pré- La Catalogne veut renforcer
mardi soir après avoir été testé villes de l’intérieur, dépourvues de du Covid-19. AFP antimalaria, à contre-courant des sident » sur les réseaux sociaux, le port du masque
positif au Covid-19, le virus qui a médecins et d’hôpitaux et le taux autorités de santé dans le monde Corina, une retraitée de 62 ans Les autorités de Catalogne
tué des dizaines de milliers de de contamination a recommencé à qui mettent en avant son absence originaire du Nordeste déshéri- ont indiqué mardi vouloir rendre
Brésiliens. Quelques heures plus grimper cette semaine, a alerté d’efficacité et ses effets potentiel- té, souhaite que « sa maladie soit le port du masque obligatoire
tôt, le président de 65 ans avait l’Imperial College, à Londres. lement dangereux. bien sévère. Pour qu’il ressente même quand la distanciation
tenu à annoncer en personne la Jair Bolsonaro s’est confiné dans dans sa peau la douleur qu’ont entre personnes est respectée,
nouvelle aux journalistes devant le sa résidence du palais de l’Alvo- éprouvée des dizaines de milliers après une reprise inquiétante
palais présidentiel à Brasilia.
Ce ne fut pas vraiment une sur-
prise, tant depuis l’apparition du
“ Je prends ici
ma troisième dose
rada après avoir rencontré ces
derniers jours des dizaines de per-
sonnes. Sans masque, sauf dans
de Brésiliens ».
Loin de lui porter tort, cet
épisode peut renforcer son cré-
de l’épidémie de Covid-19
et un « certain relâchement »
de la population. La mesure
premier cas fin février au Brésil, il
d’hydroxychloroquine. ses sorties officielles après que la dit auprès des 30 % de Brésiliens et les détails de son application
a minimisé la « petite grippe » et (…) Aujourd’hui, mardi, justice l’a menacé de fortes amen- qui le soutiennent. « S’il se re- doivent être validés mercredi.
méprisé les mesures de distancia- je me sens beaucoup des. Selon une éditorialiste du met vite, il va utiliser le virus pour
tion sociale, apparaissant comme journal Folha, il lui est arrivé de prétendre que la pandémie n’est Libye : le chef de l’ONU
un des pires gestionnaires de la
mieux. Donc, sans plaisanter avec les employés de la pas si grave, qu’elle a été exagé- évoque une « interférence
crise sanitaire dans le monde. Il a aucun doute, cela présidence, disant que le port du rée par les médias, que les “gens étrangère » sans précédent
marche bien

constamment incité les Brésiliens masque était « un truc de p… ». sains” ne doivent pas s’inquiéter Le secrétaire général de l’ONU,
à ne pas suivre les exigences sani- JAIR BOLSONARO et que les mesures de distan- Antonio Guterres, a dénoncé
taires, poussant à la porte deux Déclarations polémiques ciation sociale ne sont pas néces- mercredi une « interférence
ministres de la Santé et semblant « Je prends ici ma troisième dose Jair Bolsonaro a fait de son annon- saires », analyse Oliver Stuen- étrangère ayant atteint des niveaux
uniquement préoccupé par la d’hydroxychloroquine (…). Je me ce un spectacle de propagande po- kel, professeur à la Fondation sans précédent » en Libye, avec
chute brutale de l’économie et son sentais plus ou moins bien diman- litique, dans son style provocateur Getulio-Vargas à Rio de Janeiro. « la livraison d’équipements
impact sur son projet de réélection che, mal samedi. Aujourd’hui, et familier. Devant les journalis- Il ajoute que « cela va renforcer sophistiqués et le nombre
en 2022. mardi, je me sens beaucoup mieux. tes, il a retiré son masque pour chez ses partisans son image de de mercenaires impliqués
Aujourd’hui, le géant sud-amé- Donc, sans aucun doute, cela montrer qu’il allait bien et a com- surhomme parce qu’il a survécu à dans les combats ». Il a notamment
ricain est le deuxième pays le plus marche bien », a affirmé, tout sou- paré le virus à « une pluie » qui va la tentative d’assassinat pendant exprimé son inquiétude sur le
touché après les États-Unis avec rire, Jair Bolsonaro avant d’avaler mouiller tout le monde. Dans la la campagne et s’est aussi remis regroupement de forces militaires
1,7 million de cas et 67 000 morts. une capsule, dans sa vidéo en droite ligne de ses déclarations du Covid-19 ». ■ autour de la ville de Syrte.

Maduro décapite
le parti de Guaido
En vue des élections, le Tribunal suprême de justice
a remplacé la direction de Voluntad popular.
ponsables de l’armée, à l’exception du
PATRICK BÈLE £@patrickbele ministre des Forces armées, Vladimir
Padrino Lopez, qui bat un record de
VENEZUELA Le gouvernement cha- longévité à ce poste, et n’a pas ména-
viste poursuit activement sa prépara- gé ses signes d’allégeance à son égard.
tion des élections législatives du 6 dé- Avant ce grand renouvellement à la
cembre. Mardi 7 juillet, le Tribunal tête de l’armée, il avait ainsi déclaré :
suprême de justice, totalement dévoué « Tant qu’il existe des forces armées
au président Nicolas Maduro, a viré la comme celles que nous avons, anti-im-
direction du parti de Juan Guaido, périalistes, révolutionnaires, boli-
Voluntad popular, pour nommer à sa variennes, jamais ils (l’opposition) ne
tête ce qu’ils appellent une direction pourront exercer le pouvoir politique
« ad hoc », favorable au gouverne- au Venezuela. » Padrino Lopez avait
ment en place. été évoqué comme participant au
Juan Guaido s’est autoproclamé pré- coup d’État raté du 30 avril 2019
sident du Venezuela en janvier 2019, contre Nicolas Maduro organisé par
estimant qu’en tant que président de Juan Guaido. Mais il est plus probable
l’Assemblée nationale, il devait occu- qu’il ait joué le rôle de taupe à cette
per un poste vacant car l’élection de occasion pour faire échouer l’opéra-
Nicolas Maduro en mai 2018 n’avait tion.
pas de validité pour cause de fraude. Il
avait alors rapidement reçu le soutien Enlèvement manqué
d’une cinquantaine de pays, dont les Le pouvoir choisit son moment pour
États-Unis et la France. Depuis, Juan décapiter les principaux partis
Guaido tente sans succès d’obtenir un d’opposition. Voluntad popular,
appui de l’armée et de hauts responsa- Accion democratica et Primero
bles chavistes pour destituer Nicolas Justicia sont largement affaiblis par
Maduro. l’échec de la stratégie de Juan Guaido
Avant Voluntad popular, le Tribu- pour tenter de mettre un terme à la
nal suprême de justice avait déjà dé- présidence Maduro avec l’appui de
capité deux des principaux partis de l’armée. De plus, une opération de
l’opposition : Accion democratica et barbouzes visant à enlever Nicolas
Primero justicia. Dans les trois cas, la Maduro qui, selon le New York Times,
cour a désigné à leur tête d’anciens a été pilotée par Leopoldo Lopez, de
membres de ces organisations, exclus Voluntad popular, a lamentablement
pour avoir participé, dans le cadre échoué sur les plages de Vargas début
d’une commission parlementaire, à la mai.
tentative de blanchiment d’Alex Saab. La popularité de Juan Guaido a en-
Cet obscur homme d’affaires interna- core été écornée par la décision de la
tional colombien, qui a beaucoup tra- justice britannique de bloquer à sa
vaillé pour Nicolas Maduro, est demande l’or vénézuélien déposé à la
aujourd’hui détenu au Cap-Vert, sous banque centrale à Londres, alors que
le coup d’une alerte rouge d’Interpol le pouvoir disait vouloir l’utiliser
à la demande des États-Unis. La se- pour acheter des médicaments et des
A

maine dernière, le président Maduro a équipements médicaux afin de lutter


renouvelé la plupart des hauts res- contre l’épidémie du Covid-19. ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

10 SOCIÉTÉ
Sortie de l’état d’urgence sanitaire :
l’étau se desserre prudemment
Prévue pour samedi, la sortie de cette
situation d’exception ne signifie pas
que l’État abandonne la possibilité
de mesures fortes face au coronavirus.
d’établissements ». S’il le fallait, des
ANGÉLIQUE NÉGRONI commerces qui ne sont pas de pre-
anegroni@lefigaro.fr
mière nécessité pourront donc de
nouveau tirer le rideau. Matignon
SANTÉ Avec la sortie de l’état d’ur- pourra aussi décider de maintenir
gence sanitaire prévue samedi, la fermés certains établissements
vie va-t-elle reprendre comme « lorsqu’ils accueillent des activités
avant ? Votée le 4 juillet dernier par qui, par leur nature même, ne per-
le Parlement, la loi qui encadre cet- mettent pas de garantir la mise en
te nouvelle étape ne consiste pas à œuvre des mesures de nature à préve-
faire table rase de toutes les mesures nir les risques de propagation du vi-
barrières mises en œuvre depuis rus ». Une disposition qui vise no-
plusieurs mois. tamment les discothèques, dont
Même si, grâce au recul de l’épi- l’ouverture n’est pas prévue avant
démie, l’étau se desserre peu à peu septembre prochain, sauf si les pro-
aujourd’hui en France avec la levée fessionnels de cette branche -
progressive de certaines disposi- aujourd’hui aux abois - parviennent
tions, cette loi se veut un frein d’ur- d’ici là à assouplir le calendrier. Cet-
gence. Elle donne la possibilité au te loi permettra également au pre-
premier ministre de revenir sans mier ministre de « réglementer les
tarder à une réglementation plus rassemblements de personnes, les
stricte si la situation sanitaire venait réunions et les activités sur la voie pu-
de nouveau à se dégrader. Une hy- blique et dans les lieux ouverts au pu-
pothèse qui est d’ailleurs claire- blic ». « Imposer un test virologique
ment envisagée. Il y a deux jours, aux personnes qui voyagent en avion
dans nos colonnes, le directeur gé-
néral de la Santé, Jérôme Salomon,
indiquait en effet qu’il fallait « se
entre la métropole et les outre-mer et
entre les outre-mer », fait aussi par-
tie des mesures transitoires votées.
Le port du masque
va continuer d’être
obligatoire dans les
Le Conseil scientifique s’inquiète
préparer à une deuxième vague »
épidémique.
« Ce texte voté début juillet signifie
Prévu pour s’appliquer jusqu’au
30 octobre prochain en excluant la
Guyane et Mayotte où les indicateurs
transports en commun
(ici, le métro, à Paris).
En revanche, la nécessité
du relâchement de la vigilance
de maintenir un siège
en fait que le confinement généralisé sanitaires restent préoccupants, ce vide entre les passagers Les membres du conseil observent pays est désormais en « surcapa-
de la population comme on l’a connu texte n’intervient pas sur les mesu- ANNE-LAURE FRÉMONT notamment un rajeunissement des cité » de dépister, selon eux.
va disparaître. £@alaurefremont
ne pourra plus être ordonné. De res barrières aujourd’hui en vigueur. F. BOUCHON/LE FIGARO cas de Covid-19 détectés, en partie Pourtant, à peine 50 % des per-
même, à compter du 11 juillet pro- « Elles sont pour l’instant toutes dû selon eux au relâchement de la sonnes présentant des symptômes
chain, on ne pourra plus interdire sur maintenues », confirme-t-on au mi- LE CONSEIL scientifique ne cache vigilance beaucoup plus fort chez font la démarche de se faire tester.
tout le territoire la circulation au-de- nistère de l’Intérieur. Ainsi les mas- pas son inquiétude, teintée d’une ces tranches d’âge « contrairement Pour eux, la question n’est pas
là des 100 km autour de chez soi ques vont continuer à être obligatoi- pointe d’exaspération. « On est aux personnes âgées qui y voient un vraiment de savoir s’il y aura une
comme cela a été le cas dans le cadre res dans les transports en commun. frappé de la dissociation entre la enjeu majeur de survie ». deuxième vague, mais plutôt
du déclenchement de l’état d’urgence « D’ailleurs nous y sommes favora- connaissance des Français que le vi- quand elle aura lieu et sous quelle
sanitaire démarré le 23 mars dernier bles », souligne-t-on à la SNCF où rus continue de circuler et le relâ- Reprise épidémique forme. « Le taux d’immunisation
et prolongée le 11 mai dernier », ex- l’on a vu en contrepartie la levée chement profond sur les mesures de Alors que l’Organisation mondiale de la population dépasse rarement
plique la députée (LREM), Marie d’une autre contrainte. Celle qui distanciation sociale », déplore son de la santé vient finalement d’ad- 12 à 15 %, parfois bien moins dans
Guévenoux, rapporteur du texte. obligeait à maintenir un siège vide président, Jean-François Delfrais- mettre que des « preuves émer- certaines régions, explique le vi-
sur deux. Également, « la jauge sy. Lors d’un « point d’étape » geaient » sur le fait que le virus rologue Bruno Lina. Dans ces
Mesures transitoires maximale de 5 000 personnes » mercredi, alors que prend fin le puisse aussi se transmettre par des conditions, si l’histoire se répète, on
Mais en cas d’un nouveau cluster re- pour les grands événements, les sta- 10 juillet en métropole l’état d’ur- microgouttelettes infectieuses qui doit s’attendre à une reprise épidé-
levé dans le pays, cette loi permettra des et les salles de spectacle reste en gence sanitaire, plusieurs mem- peuvent rester en suspension plus mique dans la période de l’autom-
au gouvernement d’agir vite sans vigueur jusqu’au 1er septembre. Dans bres du conseil mis en place pour longtemps, Franck Chauvin, pré- ne, (…) vers octobre-novembre. »
recourir à un nouveau vote pour un les restaurants aussi, le personnel va éclairer l’exécutif dans la gestion sident du Haut Conseil de la santé « Tout doit être anticipé pour ne
nouveau régime d’exception. Les devoir continuer à servir avec le de la crise sanitaire ont tenu à publique, rappelle aussi que « le pas mettre en place un nouveau
mesures qu’elle renferme et qui masque. Pourtant les professionnels marteler l’importance des gestes port du masque est la seule mesure confinement tel qu’il a été réalisé »,
s’inspirent des avis du Conseil scien- espèrent un allègement de cette rè- barrières. Certes, les indicateurs connue réellement efficace en mi- estime donc le Pr Delfraissy.
tifique permettent ainsi d’éviter gle. « Avec la chaleur en été, c’est dif- sont pour l’instant plutôt rassu- lieu confiné ». S’il ne revient pas Le Conseil scientifique, qui devait
« une sortie sèche » du dispositif ac- ficile de travailler dans ces condi- rants, avec « à peu près 100 nou- au Conseil scientifique de dire s’il initialement terminer ses travaux
tuel, selon Marie Guévenoux. tions », souligne-t-on à l’Union des velles hospitalisations par jour ». doit être obligatoire ou pas, il sou- avec la fin de l’état d’urgence sani-
Concrètement, en cas de nouvelle métiers et des industries de l’hôtel- Mais le scénario que nous connais- ligne qu’« il faudrait que la popu- taire, reste finalement sur le pont à
circulation active du virus sur une lerie (Umih). Les clients également sons d’une épidémie de coronavi- lation prenne l’habitude de porter la suite d’un vote du Parlement en
partie de notre territoire, le gouver- qui se lèvent et qui quittent provisoi- rus sous contrôle, avec des clusters un masque dans les lieux fermés ce sens, et ce jusqu’au courant de
nement pourra localement « inter- rement leur table doivent porter le localisés et maîtrisés, « ne peut te- (car) à la rentrée, ce sera sans dou- l’automne. En septembre, « nous
dire la circulation des personnes et des masque pour leur déplacement dans nir que si les mesures de distancia- te indispensable ». discuterons de la suite de façon collé-
véhicules ». Il pourra également l’établissement. Mais cette disposi- tion sociale persistent », insiste le Pr Importance des mesures bar- giale, assure son président. Est-ce
« réglementer l’ouverture au public tion, comme quelques autres, n’est Delfraissy, et « le risque de reprise rière, des masques, mais aussi de que ce sera nous ou d’autres ? Lais-
(…) d’une ou de plusieurs catégories plus vraiment respectée. ■ avant la fin de l’été reste possible ». se faire tester en cas de doute. Le sez-nous du temps ». ■

Gestes barrières, distanciation : les Français mettent bas les masques


« Mais ils ne le font pas, et je ne Incompréhension, inconscien- de nous ?, interroge le propriétai- que les gens n’en peuvent plus de se
CAROLINE BEYER £@BeyerCaroline vais pas le leur répéter à longueur ce ou défiance vis-à-vis du gou- re d’un bureau de tabac situé contraindre. Ils ont besoin de liber-
de journée », explique Ganesh. La distanciation sociale vernement qui a géré la crise et dans la rue Cauchy (Paris 15e), té », explique-t-elle alors que, sur
IL SUFFIT de déambuler dans les Restaurateurs, magasins, phar- était peu respectée, de celui qui vient de lui succé- derrière sa vitre de plexiglas. la pelouse du parc, des ados pi-
rues ou de faire ses courses pour maciens, transports en com- la semaine dernière, der ? Il y a un peu de tout cela. C’est un peu “ne faites surtout pas que-niquent par dizaines et que
le constater. Sans attendre la fin mun… Le politique compte-t-il à la foire Saint-Jean, « Lors des passations de pouvoir, ce que je fais”, poursuit-il, avant des groupes d’enfants jouent et
de l’état d’urgence sanitaire, les sur ces acteurs de la vie sociale à Strasbourg. on a vu des ministres se donner de de désigner des gens dans la rue. courent, parfois en maillot de
Français se relâchent. Ils « dé- pour tenir les règles sanitaires ? E. CEGARRA / PANORAMIC grandes accolades ! Ils se moquent Regardez, lui porte un masque, lui bain. Ici, les très connus « jets
compensent » même, pour re- non. C’est n’importe quoi. » d’eau » voient d’ordinaire
prendre ce terme emprunté à la s’ébrouer les enfants, malgré l’in-
psychiatrie. Comme le soir de la Espaces publics terdiction municipale figurant sur
Fête de la musique, qui a vu se Difficile de dire à quelles règles les panneaux. Cette année, ils ne
rassembler des foules compactes, obéit le port du masque dans les fonctionnent pas, Covid oblige.
sans aucun respect des gestes espaces publics. Chez les coif- « Je suis venue exprès, s’agace une
barrières, ou lors de la soirée feurs, dans les files d’attente des jeune mère de famille. C’est bon,
« projet X » - une référence à un laboratoires d’analyses, dans les on n’est pas dans un espace fermé
film américain racontant une fête grands centres commerciaux, ou comme le ciné ! »
qui dégénère -, lancée sur les ré- dans le métro parisien, les mas- « Vous êtes la première aujour-
seaux sociaux auprès des jeunes, ques s’imposent. « Huit person- d’hui à entrer avec un masque, lan-
qui a abouti, aux Invalides, à des nes sur dix le portent », estime ce un jeune homme au comptoir
heurts avec la police, le 28 juin. une pharmacienne, qui a vu ses d’une boutique d’optique. Moi, je
« Les masques, la distanciation ventes de masques et de gels chu- ne dis rien. Pendant l’épidémie, on
sociale… À 80 %, les gens ont ter ces dernières semaines. nous a quand même expliqué, du-
complètement lâché ! Comme si Ailleurs, ils s’arborent souvent rant des semaines, que le masque
tout était redevenu normal », ré- sur le menton, et de plus en plus n’était pas utile. Et on a dit aux
pète Ganesh, gérant d’une pizze- autour du bras. « Je le mets quand gens d’attendre de voir leur état se
ria de quartier, dans le 15e arron- je suis dans des espaces confinés, dégrader avant d’aller chez leur
dissement parisien, derrière son explique Lucette, 73 ans, qui se médecin ! Ma copine, infirmière à
masque. Les clients, eux, doivent balade au parc André Citroën, Bichat, a porté des blouses en sacs-
le porter quand ils vont aux toi- son masque à la main. Ce relâche- poubelles car il n’y avait pas de sur-
A

lettes, comme le précise l’affi- ment aura peut-être de graves blouses ! Aujourd’hui, les gens ne
chette épinglée sur la porte. conséquences. Mais on voit bien comprennent pas », ajoute-t-il. ■
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

SOCIÉTÉ 11

Un rapport du Sénat pointe la propagation


de l’islam politique en France
Cette commission d’enquête créée par le parti LR fait 44 propositions pour lutter contre cette radicalisation.
dique la commission d’enquête. Elle me islamiste, souligne Jacqueline Eus- tistiques ethniques pour la définition vigilance et de lutte contre les déri-
MARION MOURGUE s’inquiète de « la diffusion des com- tache-Brinio, où l’on vit entre soi ». d’une politique publique, ils plaident ves sectaires (Miviludes) et la réacti-
£@MarionMourgue
portements qui remettent en cause le pour une meilleure formation des vation de la police des cultes, en ren-
vivre ensemble et portent atteinte Une base de données des élus locaux ainsi que des agents des forçant en particulier « l’infraction
COMMUNAUTARISME « L’islamis- directement à la liberté de conscience, élèves scolarisés à domicile administrations publiques sur la laï- d’atteinte à la liberté de conscience ».
me radical est polymorphe, s’insi- à l’égalité entre les hommes et les Pour permettre à la République de cité et l’islam radical. Pour éviter Outre l’interdiction sur le terri-
nuant dans tous les aspects de la vie femmes et aux droits des personnes « faire face » et d’« enrayer la machi- que les islamistes puissent « contrô- toire des prédicateurs des Frères
sociale et tend à imposer une nouvelle homosexuelles ». ne de prédication », les parlementai- ler une partie de la population fran- musulmans, les sénateurs récla-
norme sociale en se prévalant de la li- Surtout, « au-delà des lieux de res formulent 44 propositions dans çaise », la commission d’enquête ment l’obligation, pour les associa-
berté individuelle. » Dans un rapport culture, on assiste à la constitution les champs économique, éducatif, demande aussi le « rétablissement » tions à caractère cultuel, de faire la
alarmant présenté jeudi et dont dans certains quartiers d’un écosystè- social et culturel. Refusant des sta- de la mission interministérielle de transparence sur leurs ressources,
Le Figaro a pu prendre connaissan- en particulier celles provenant de
ce, la commission d’enquête sur la l’étranger. Toute association sou-
radicalisation islamiste et les haitant bénéficier de subventions
moyens de la combattre pointe « la des collectivités locales devra aussi
réalité de la radicalisation islamiste » s’engager à « signer une charte in-
en France et ses répercussions sur cluant le respect des valeurs de la Ré-
l’organisation de la société. publique ».
« On pose un sujet de société : toute Les sénateurs font valoir la néces-
la France, sauf l’Ouest, est touchée sité de créer une base de données des
par un islam radical », prévient la élèves scolarisés à domicile et dans
rapporteur, la sénatrice LR Jacqueli- les établissements hors contrat, en
ne Eustache-Brinio (Val-d’Oise). vérifiant la formation de ceux qui les
« Aujourd’hui, en France, on assigne encadrent. « L’école doit se faire dans
à résidence des gens au nom d’une un cadre républicain », rappelle la
norme religieuse. On ne peut pas l’ac- rapporteur. Dès lors, la commission
cepter. C’est maintenant ou jamais souligne la nécessité de contrôler
qu’il faut réagir », met-elle en garde. l’identité de tout employé en contact
Créée en novembre 2019 à l’ini- avec des mineurs et d’« étendre le
tiative du groupe Les Républicains champ des enquêtes administratives
au Sénat, la commission, composée aux décisions de recrutement et d’af-
d’une trentaine de sénateurs, a fectation ». Face au « déni » que Jac-
auditionné acteurs institutionnels, queline Eustache-Brinio a aussi
membres associatifs, chercheurs et Pour la sénatrice LR du Val-d’Oise constaté dans le domaine du sport,
responsables politiques pour tenter Jacqueline Eustache-Brinio, « parent pauvre de la lutte contre le
de dresser un tableau le plus complet rapporteur du texte : « On pose séparatisme », elle propose - entre
possible des menaces qui pèsent sur un sujet de société : toute la autres - l’interdiction de toute dé-
la République. « La France, qui n’est France sauf l’Ouest est touchée monstration ou propagande politi-
par un islam radical. »
pas un assemblage de minorités mais que, religieuse ou raciale, telle que le
SÉBASTIEN SORIANO/LE FIGARO
une nation, ne peut avoir de doctrine prévoit l’article 50 de la charte
d’accommodement raisonnable », in- olympique. ■

« Fadettes » : l’indépendance de l’enquête mise en cause


Éric Dupond-Moretti en qualité de garde des Sceaux sera le premier destinataire de cette inspection, alors qu’il est partie au dossier.
réforme du 5 décembre 2016, les textes nisations syndicales, elle dépasserait de Pour eux, juger de la proportionnalité tes rendus réguliers ont été adressés aux su-
PAULE GONZALÈS pgonzales@lefigaro.fr accordent aux magistrats qui la compo- loin les compétences de l’inspection qui se des actes d’enquête diligentés par le PNF périeurs hiérarchiques », affirme ce défen-
sent les mêmes statuts et prérogatives limitent « à apprécier l’activité, le fonction- pendant cinq ans équivaut à juger de l’op- seur de l’inspection qui interroge :
JUSTICE Grincements dans les rangs des qu’un juge de l’ordre judiciaire. Elle n’est nement et la performance des juridictions, portunité de ces actes. Ce qui revient à « Compte tenu de la tempête que l’affaire a
magistrats. L’inspection générale de la plus une entité de l’administration cen- (…) ainsi que, dans le cadre d’une mission s’immiscer dans l’enquête. « Les enquê- déclenchée, doit-on mettre un mouchoir
justice navigue sous un flot de critiques trale. Dans un arrêt du 23 mars 2018, le d’enquête, la manière de servir des person- teurs peuvent se contenter d’examiner si dessus ? » Or les 16 demandes adressées le
depuis que l’ancienne garde des Sceaux, Conseil d’État a estimé que le décret pré- nes ». Pour ces détracteurs, « enquêter sur l’enquête présente les garanties de fonction- 2 juillet dernier au PNF vont loin : « Les
Nicole Belloubet, lui a demandé, il y a une sentait « toutes les garanties d’indépen- une enquête est en soi problématique. C’est nement normal du service, comme le rapports, notes et courriels d’action publi-
semaine, de déterminer « l’étendue et la dance » pour ses membres, et clarifiait bien différent que d’auditer le fonctionne- contrôle des enquêteurs de police, pour qu’ils que transmis au parquet général de Paris
proportionnalité des investigations effec- « leur positionnement par rapport au mi- ment d’un service ». n’excèdent pas leur mandat, ou si des comp- concernant cette enquête préliminaire », les
tuées et le cadre procédural de l’enquête nistre ». « Son article 13 garantit que l’ins- « notes et comptes rendus de réunion éven-
préliminaire » concernant l’examen des pection détermine seule les principes mé- tuels avec les enquêteurs du dossier » mais
« fadettes », par le parquet national fi- thodologiques selon lesquels ces missions aussi « tout document relatif à l’attribution
nancier (PNF), des grands ténors du bar- sont conduites et arrête librement ses Dupond-Moretti chahuté par les députés et au suivi des dossiers en général et aux
reau parisien, entre 2014 et 2019. constats, analyses et préconisations. » En- modalités particulières d’attribution de l’en-
L’affaire se corse depuis la nomination fin, désormais, chaque magistrat inspec- Le chahuteur chahuté. Un hémicycle assez compliqué pour moi car quête préliminaire » ou bien encore « l’his-
d’Éric Dupond-Moretti comme garde des teur écrit et signe ses rapports. n’est pas un prétoire, et le nouveau c’est une première », a-t-il plaidé, torique des magistrats et fonctionnaires in-
Sceaux. Les syndicats de magistrats rap- Cela ne convainc pas l’USM dont la pré- garde des Sceaux, Éric Dupond- avant de demander au président tervenus dans le traitement et le suivi de ce
pellent que ce dernier, partie au dossier et sidente, Céline Parisot, rappelle que « tou- Moretti, l’a appris mardi de l’Assemblée nationale, Richard dossier ou ayant pu en avoir communication
potentiellement victime, sera, le 15 sep- tes les nominations se font certes par le CSM, lors de son baptême du feu, avec Ferrand, si les interruptions étaient ou connaissance, une copie du dossier admi-
tembre, le premier destinataire de ce mais sur proposition du garde des Sceaux et les premières questions-réponses décomptées du temps de parole. nistratif de suivi créé, le cas échéant,
rapport. Qu’il s’agisse de l’Union syndi- par la formation parquet du CSM ». De quoi du gouvernement. « Non, on souffre en silence », concernant cette enquête préliminaire, l’im-
cale des magistrats (USM) comme du faire peser sur l’inspection le même soup- Entre applaudissements nourris lui a répondu, ce dernier, placide. pression de tous les événements enregistrés
Syndicat de la magistrature (SM), ils çon de lien avec l’exécutif que celui qui et quelques huées, ses implorations De quoi regretter le monde si policé dans Cassiopée concernant l’affaire ». Une
pointent l’indépendance de l’inspection pèse sur les procureurs. L’amplitude de la n’y ont rien changé. « C’est déjà de la magistrature. P. G. chose est sûre, l’inspection saisie ne peut
générale de la justice. Pourtant, depuis sa mission est aussi contestée. Pour les orga- se dédire et ira au bout de son enquête. ■

La loi de bioéthique, priorité du Parlement pour juillet


La deuxième lecture du projet de loi aura lieu du 27 au 31 juillet à l’Assemblée nationale, avant les vacances parlementaires.
taires auront ainsi environ 25 heures siège pas en septembre et ne pourra vons mobiliser beaucoup de Laquelle, selon Tugdual Derville « a
LUC-ANTOINE LENOIR £@luc_lenoir pour discuter les quelque 2 000 examiner le texte avant l’automne. monde », conclut l’opposante. « À été prise en main par les députés les
amendements pris en commission. « Ce matin, chez Jean-Jacques tous ceux qui militent pour un rétro- plus transgressifs ». Le délégué gé-
FAMILLE Le débat sur l’ouverture de Un programme chargé pour un Bourdin, le premier ministre affir- pédalage, sachez que ma position n’a néral d’Alliance Vita, souligne
la procréation médicalement assis- texte d’envergure qui, dans sa ver- mait que sa première préoccupation pas varié, et que je me félicite que cet qu’ont été ajoutés au texte le re-
tée aux couples de femmes aura bien sion actuelle, légalise également la était la crise, et ses enjeux sanitaires engagement de campagne, sur la cours au diagnostic préimplanta-
lieu avant les vacances parlementai- possibilité d’« accès aux origines » et économiques. On voit qu’il n’en est base duquel nous avons été élus, toire (permettant d’éliminer les
res. Malgré les protestations, la pour les enfants nés de PMA (entraî- rien », dénonce Ludovine de la Ro- puisse être formalisé », s’est félicité, embryons ayant une anomalie

61 %
conférence des présidents de l’As- nant la fin de l’anonymat pour les chère, présidente de la Manif pour mercredi sur Twitter, le député chromosomique), ainsi que la dis-
semblée nationale, regroupant Ri- donneurs de sperme ou d’ovocytes), tous. Selon un sondage Ifop réalisé LREM Guillaume Vuilletet, membre position dite Ropa, qui permet
chard Ferrand et les principaux l’autoconservation des ovocytes, pour le collectif en juin, plus de 6 de la commission des lois. l’échange d’ovocytes au sein d’un
chefs de groupe et de commission, a l’assouplissement des recherches Français sur 10 (61 %) estiment que couple de femmes.
choisi de placer les discussions de sur les cellules-souches et les em- le retour de la loi bioéthique « en Accélération du calendrier Au-delà des opposants de longue
seconde lecture sur le projet de loi bryons, ou encore la suppression de des Français urgence » au Parlement n’est pas Le gouvernement semble souscrire date, le contenu et le calendrier re-
bioéthique à la dernière semaine de la période d’abstinence imposée aux une priorité. Et ils seraient encore aux travaux de la commission bioé- tenus semblent poser question jus-
estiment que le retour
juillet. Une décision qui fait écho à la homosexuels pour le don de sang. de la loi bioéthique plus nombreux parmi les électeurs thique malgré la faible implication que dans la majorité. Reste que l’ac-
résolution du gouvernement, le pre- La décision a stupéfié les oppo- « en urgence » d’Emmanuel Macron (64 %). « Les de ministres en pleine période de célération du calendrier constitue
mier ministre Jean Castex ayant dé- sants, qui présumaient que le chan- au Parlement n’est pas rassemblements de plus de 5 000 remaniement. « La commission a également un gage à l’aile gauche
cidé en début de semaine d’allonger gement de gouvernement entraî- une priorité, selon personnes sont interdits à l’heure ac- fait un formidable travail », assurait de LREM, de la part d’un exécutif
A

la session parlementaire dans cet nerait un report des discussions à la un sondage Ifop tuelle, et les tenants du projet en pro- mercredi matin Olivier Véran, lors au profil souvent décrit comme
objectif. Les dix groupes parlemen- rentrée, d’autant que le Sénat ne fitent, car ils savent que nous pou- des questions au gouvernement. « conservateur ». ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

12 SCIENCES
L’astre peut être Cliché de la comète Neowise
pris mercredi à Riaillé,
vu en ce moment en Loire-Atlantique.
ESTELLE RUIZ/HANS LUCAS/AFP

en France avant
le lever du Soleil, le rayonnement solaire. » Le
juste au-dessus 3 juillet, Neowise est ainsi passé à
44 millions de kilomètres du So-
de l’horizon leil, bien en deçà de l’orbite de
Mercure. Elle s’en éloigne depuis,
vers le nord-est. ce qui fait que sa luminosité de-
vrait petit à petit décroître. En re-
vanche, en s’écartant du Soleil,
elle va devenir observable plus fa-
CYRILLE VANLERBERGHE cilement les prochains jours et
£@cyrillevan sera même visible toute la nuit à
compter du 10 juillet.
ASTRONOMIE Le ciel réserve par- Elle sera donc observable dans
fois de belles surprises. La comète un ciel plus noir, plus favorable
C/2020 F3 Neowise produit depuis pour profiter de sa queue de pous-
quelques jours un magnifique sières. « Le noyau devrait être
spectacle observable depuis la moins lumineux, mais avec un peu
France, peu de temps avant le le- de chance, si la queue se détache
ver du Soleil, et elle devrait rester bien sur un ciel noir, la comète
visible pendant une bonne partie pourrait offrir un spectacle encore
du mois de juillet. Surtout, l’astre plus spectaculaire, visible vers mi-

La comète Neowise, un
est tellement brillant qu’il est par- nuit autour du 14 juillet », espère
faitement visible à l’œil nu ! « De- Nicolas Biver.
puis le passage de la comète Hale-
Bopp en 1997, je n’ai pas le souvenir Sursaut d’activité
d’un noyau de comète aussi brillant Deux autres raisons contribuent à

spectacle visible à l’œil nu


visible depuis l’hémisphère nord », faire de Neowise une comète par-
s’enthousiasme Jean-Luc Dau- ticulièrement brillante : elle est
vergne, journaliste au magazine d’une part très proche de la Terre,
Ciel et Espace et astronome ama- et elle a connu depuis la mi-juin
teur réputé. « Elle est tellement un très fort sursaut d’activité.
brillante qu’elle reste visible au mi- « Nous avons été surpris par la
lieu des lueurs de l’aube, avec une tin le jeudi 9 juillet, le noyau les matins depuis quelques jours Et quand il se rapproche de notre hausse rapide de l’activité, qu’on ne
luminosité ambiante qui fait que la brillant sera ainsi à moins de 10° pour aller observer l’astre. étoile, il chauffe et émet dans l’es- sait pas complètement expliquer.
pollution lumineuse devient négli- au-dessus de l’horizon. Un angle Si la comète est si brillante, c’est pace du gaz et des poussières. « En Elle est peut-être provoquée par le
geable et ne gêne pas trop pour la qui correspond à peu près à la parce qu’elle frôle le soleil en ce fait on ne voit pas le noyau de fait qu’un côté plus riche en glace
regarder », complète Jean-Luc taille de votre poing fermé, à bout moment. Comme l’avait si bien Neowise, qui ne fait au mieux que est désormais plus exposé au So-
Dauvergne, qui a réalisé des pho- de bras. « Il faut bien choisir son montré la sonde Rosetta de quelques kilomètres de diamètre, leil », avance l’astronome de l’Ob-
tos spectaculaires depuis son bal- site d’observation », conseille l’Agence spatiale européenne, le explique Nicolas Biver. Ce qu’on servatoire de Paris. « Comme le dit
con, en plein Paris. l’astronome professionnel, qui noyau d’une comète est un agglo- voit en réalité, ce sont la chevelure bien l’expression “faire des plans
À l’œil nu, c’est d’abord le est aussi un observateur amateur mérat de poussières, de matière et la queue, qui sont composés des sur la comète”, ce sont des objets
noyau de la comète qui est le plus passionné, et qui se déplace tous organique très sombre et de glace. gaz et des poussières poussées par vraiment imprévisibles. » « À plu-
visible. La queue de poussière qui sieurs reprises des astres qui étaient
part dans la direction opposée au
Soleil est plus ténue, plus diffuse,
Comment repérer la comète dans le ciel Capella annoncés récemment comme “la
comète du siècle” se sont révélés
et demande un œil averti. Mais très décevants », reconnaît Jean-
elle devient spectaculaire à tra-
Grande Ourse Luc Dauvergne, qui a lui aussi été
vers une simple paire de jumelles. Lynx surpris par l’éclat de Neowise. La
« C’est vraiment un très beau comète n’a d’ailleurs pas eu beau-
Cocher
spectacle avant l’aube, et je dois coup le temps de faire parler
dire que la luminosité de Neowise
Comète Neowise d’elle, puisqu’elle n’a été décou-
m’a surpris », commente Nicolas * Position avant le lever verte que le 27 mars 2020 par le té-
Biver, astrophysicien CNRS à lescope spatial Wise de la Nasa.
l’Observatoire de Paris, spécialis- du Soleil, à 4 h 30 du matin Et si vous ratez l’occasion de
te des comètes. « Mais attention, l’observer cet été, il n’y aura pas
elle est quand même très basse au- 9 juillet* d’autre chance avant 6 800 ans.
17 juillet 15 juillet 13 juillet 11 juillet
dessus de l’horizon, il faut donc L’objet a une orbite très allongée,
avoir une vue bien dégagée vers le 19 juillet et s’est éloigné jusqu’à 81 milliards
nord-est pour la voir. Si vous avez 21 juillet de kilomètres, 18 fois plus loin que
des arbres ou des immeubles dans l’orbite de Neptune, avant de se
votre ligne de visée, vous risquez rapprocher du Soleil pour nous
de la manquer. » À 4 h 30 du ma- Source : Stellarium/Ciel & Espace Nord Nord-Est offrir ce spectacle inattendu. ■

ZOOM
Hausse des troubles liés au « gaz hilarant » Le Haut Conseil
pour le climat critique
Les effets indésirables d’ordre neurologique peuvent persister dans le temps, selon une étude. les efforts français
Les premières mesures
d’urgence pour redresser
et 2019, et recensé 66 personnes continuent à s’exprimer dans le toucher qui se traduit par des four- l’économie n’intègrent pas
DELPHINE CHAYET £@delchayet intoxiquées par l’inhalation de ce temps, malgré l’arrêt de la consom- millements ou des engourdisse- suffisamment l’enjeu
gaz (dont une soixantaine a pré- mation, indique Cécilia Solal. Ils sont ments désagréables). La moitié des climatique, qui devra être
TOXICOLOGIE Alors que l’utilisation senté un effet indésirable). Signe de apparus à la suite de l’inhalation réi- personnes intoxiquées ont souffert mieux pris en compte
du protoxyde d’azote - appelé « gaz l’extension du phénomène, 46 cas térée du produit pendant plusieurs de maux de tête, de vertiges ou de dans le plan global de relance,
hilarant » en raison de son effet ont été traités lors de la seule année semaines ou après la prise ponctuelle troubles de l’équilibre. Plus rare- avertit mercredi le Haut
euphorisant - se répand, une nou- 2019. Le plus souvent, la consom- d’une très forte dose. » Les médecins ment de troubles de la conscience Conseil pour le climat (HCC)
velle étude de toxicovigilance met mation a eu lieu dans un contexte ne savent pas encore si ces troubles (7 %) et du langage (2 %). De la fati- dans son rapport annuel.
en lumière les complications, parfois festif, en soirée étudiante ou à do- Utilisé en tant persistants seront réversibles. La gue, des nausées, des tachycardies Pour cette instance chargée
graves et durables, liées à son inha- micile. Plus de la moitié des usa- qu’antidouleur dans plupart du temps, cependant, les sont aussi rapportées. d’évaluer les politiques
lation. « Il nous semble urgent d’in- gers ont entre 20 et 25 ans, les
le domaine médical, symptômes s’expriment à l’occa- publiques pour le climat,
le protoxyde d’azote Prise concomitante
former avant l’été les jeunes consom- hommes sont surreprésentés. est également vendu sion de la prise puis « disparaissent la France est « très loin »
mateurs des risques encourus (ils sont Si l’étude confirme la toxicité comme gaz propulseur assez vite ». Concernant la sévérité des attein- de tenir ses objectifs de lutte
à tort persuadés que ce gaz est inof- bien connue de la substance, un dans le commerce où Dans 71 % des cas, les effets indé- tes, sur trois ans, l’étude recense contre le réchauffement.
fensif), mais aussi de réglementer plus constat préoccupe particulièrement son usage est de plus sirables sont neurologiques et neu- 14 cas de « gravité moyenne » et 5 « Il faut insérer le plan
strictement l’accès à ce produit qui est les experts de l’Anses : « Nous ob- en plus détourné romusculaires : des tremblements de « gravité forte », souvent liés à la de reprise dans les limites
aujourd’hui en vente libre », alerte servons, dans un certain nombre de à des fins récréatives. des extrémités, des douleurs, des prise concomitante d’une autre du climat et non l’inverse »,
Cécilia Solal, toxicologue à l’Agence cas, des effets neurologiques qui L. VIDAL/BELPRESS/MAXPPP paresthésies (un trouble du sens du substance psychoactive. Un patient résume Corinne Le Quéré,
nationale de sécurité sanitaire de a été victime d’un arrêt cardio-res- présidente du HCC, pour qui
l’alimentation et de l’environne- piratoire, avec découverte d’une « les premières dispositions du
ment (Anses), qui a coordonné l’ex- pathologie cardiaque lors de son gouvernement dans le plan de
pertise publiée mercredi. hospitalisation. Quatre dossiers reprise ne vont pas dans le sens
Utilisé dans le domaine médical portent sur des neuropathies péri- de nos recommandations ».
comme antidouleur, le protoxyde phériques - des atteintes des nerfs Ces mesures d’urgence ont
d’azote (N2O) est également vendu au niveau des membres qui se tra- en effet été « principalement
sur internet et dans le commerce duisent par une difficulté à marcher tournées vers les secteurs
comme gaz propulseur dans des si- normalement, par des mouvements très émetteurs de l’automobile
phons permettant de fabriquer sa réflexes ou asymétriques. et de l’aviation, sans
propre crème chantilly. Mais l’usa- Le phénomène à l’origine d’un conditionnalités fermes
ge de ces petites capsules métalli- décès en 2016 a perduré depuis la fin concernant leur évolution
ques est de plus en plus fréquem- de l’étude, avec de nouveaux signa- vers une trajectoire compatible
ment détourné à des fins lements concernant des consom- avec les objectifs climatiques »,
récréatives, au point que certains mateurs réguliers victimes de sé- ajoute la climatologue.
maires ont décidé, ces derniers quelles neurologiques graves. Selon Après avoir qualifié l’an
mois, d’interdire leur vente aux mi- Cécilia Solal, « il est probable que de dernier d’« insuffisantes »
neurs. Selon les spécialistes, le pro- nombreux cas ne sont pas déclarés, les actions de la France contre
toxyde d’azote aurait un effet ad- et passent sous les radars ». Pour le réchauffement, le HCC
dictif, dû à la brièveté de ses effets. l’Anses, il est donc temps de limiter souligne que la baisse de 0,9 %
Alertée par des articles publiés les volumes de vente du protoxyde des émissions de gaz à effet
dans la presse, l’agence a analysé d’azote, d’interdire sa vente aux de serre en 2019 est « encore
A

les signalements reçus par le réseau mineurs et de proposer un étiqueta- très loin des - 3 % (par an)
des Centres antipoison entre 2017 ge spécifique. ■ attendus à partir de 2025 ».
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

SPORT 13

Tony Estanguet : « Les Jeux de Paris 2024


participeront à la relance de la France »
À quatre ans du grand rendez-vous, le patron du Cojo affirme ne pas s’inquiéter des conséquences de la crise.
scénario incertain, nous voulons l’enjeu environnemental depuis le
PROPOS RECUEILLIS PAR
JEAN-JULIEN EZVAN trouver des marges de manœuvre, lancement du projet et nous avons
£@JeanJulienEzvan environ 10 % du budget, pour faire des ambitions fortes. Nous voulons
ET MARTIN COUTURIÉ face aux surcoûts potentiels que prouver qu’il est possible de chan-
£@martincouturie l’on n’aura pas anticipé mais qui ger de modèle, même à l’échelle
pourraient arriver. Il y a deux des Jeux. Nous nous appuyons sur
JO En compagnie de Thomas Bach, grandes pistes sur lesquelles on va 95 % d’infrastructures existantes
le président du comité internatio- travailler : adapter les niveaux de ou temporaires, ce qui veut dire
nal olympique, Tony Estanguet a service, en faisant les choses diffé- que nous allons construire dix fois
mercredi rendu visite à Emmanuel remment et en mutualisant mieux moins que toutes les dernières édi-
Macron à l’Élysée, puis à Anne Hi- les systèmes de transport, d’hé- tions des Jeux. Et ce qui va être
dalgo, à la mairie de Paris. Une bergement, de restauration… Mu- construit, va être utile à la popula-
journée menée à toute allure et tualiser, cela veut dire par exem- tion. Comme le centre aquatique
qui, à quatre ans des Jeux olympi- ple arrêter d’avoir un système de olympique en Seine-Saint-Denis
ques de Paris (du 26 juillet au transport pour les athlètes, un où un élève sur deux qui rentre en
11 août 2024) permet au président pour les médias, un pour les offi- 6e ne sait pas nager. Nous sommes
du comité d’organisation de dres- ciels, etc. en train d’éditer un guide des
ser un état des lieux du projet. achats responsables pour que les
Et la deuxième piste de réflexion ? entreprises qui vont être prestatai-
LE FIGARO.- Quelle importance Elle concerne l’optimisation des res de Paris 2024 contribuent à cet
cette journée a-t-elle sites, qu’ils soient de compétition effort national de rendre la France
dans le calendrier ? ou hors compétition. Par exemple, plus écologique. Je crois à ce mo-
Tony ESTANGUET. - Quatre ans à chaque fois que l’on réduit les es- dèle de société plus vertueux.
avant les Jeux de Paris 2024 et paces, ce sont des coûts en moins.
après la crise du Covid-19, il était Mais il n’est pas question de tou-
important de réaffirmer notre am-
bition. Je voudrais saluer le soutien
de Thomas Bach derrière le projet.
cher à l’héritage des Jeux. Après la
crise que nous avons vécue, notre
objectif est même le renforcer. La
“ Nous sommes très
mobilisés sur l’enjeu
Le CIO est face à des enjeux très Seine-Saint-Denis en particulier
environnemental
importants pour le sport interna- restera au cœur de notre projet. En depuis le lancement
tional et le succès de Paris 2024 matière d’infrastructures, on va du projet et nous avons
reste l’une de ses priorités. Depuis construire ou rénover des écoles, des ambitions fortes
le début, nous travaillons main
dans la main pour construire
l’avenir des Jeux. Maintenant,
des crèches, des terrains de sport…
Sur la Seine-Saint-Denis, c’est
78 % des fonds qui sont fléchés en À quatre ans des JO,

nous allons devoir nous adapter à matière d’héritage. Concernant le où en êtes-vous ?
un nouveau contexte tout en village des athlètes, nous allons le Ce projet est fort, solide. Quand je
maintenant le même niveau transformer à notre charge pour y me déplace, j’étais mardi en Seine-
d’ambition, par exemple en re- héberger des athlètes, mais il est Saint-Denis, je sens que les acteurs
voyant un certain nombre de pré- d’abord construit pour être utilisé ont envie de voir ce projet réussir.
requis, qui étaient jusqu’à présent par la population après les Jeux en Ils en ont besoin parce qu’ils sen-
immuables dans le cahier des appartements et bureaux. Grâce à tent bien que leur territoire a été
charges. Cette journée était très ri- un gros travail depuis un an avec le impacté. Le projet continue à faire
che avec le président de la Répu- CIO, on a déjà diminué de 17 000 à rêver. C’est un projet de sport mais
blique puis la maire de Paris. Nous 15 000 lits pour réduire les coûts de qui est porteur, comme aucun
avons évoqué le calendrier et nous transformation… autre, de sens, d’émotions collecti-
nous sommes entendus pour revi- ves, c’est le pouvoir du sport. Nous
siter ce projet autour de la fin Le CIO entend-il cela ? avons également accueilli mercredi
d’année et voir comment le ren- Nous partageons la même vision : la 1000e commune de France label-
forcer. J’ai proposé de suggérer un faire des économies tout en lisée Terre de Jeux 2024. Le projet
certain nombre d’options pour conservant ce qui fait l’ADN de rayonne maintenant dans tous les
optimiser le projet au regard du Paris 2024 : le sport et la commu- départements de France.
nouveau contexte. nion avec les athlètes, et le sens,
l’utilité sociale de ce projet. En Que répondez-vous à ceux
2014 Thomas Bach a lancé l’Agen- qui disent « si on veut faire

“ C’est la force
des Jeux olympiques,
da 2020 pour repenser les Jeux, les
rendre plus écologiques, privilé-
gier l’héritage. On s’inscrit dans
des économies, il suffit
de supprimer les Jeux » ?
Je leur dis que plus que jamais ce
malgré le fait qu’il cette lignée. Nous sommes forces projet est une chance pour la
s’agit du plus grand de proposition et nous voulons France et les Français. C’est
événément au monde, garder un haut niveau d’ambition d’ailleurs ce que beaucoup de gens
de pouvoir s’adapter malgré le contexte difficile. Je me disent. Il y en a sûrement qui

Quel impact le Covid-19 a eu


” veux qu’on crée une dynamique
dans ce pays pour les quatre
prochaines années. Ce n’est pas « Nous sommes Nous travaillons depuis plus d’un Sur le plan politique, la réélection
ne pensent pas cela, mais malgré
le contexte difficile, on va garder
le cap, prendre des décisions,
et aura sur les Jeux olympiques ? après les Jeux que l’on veut très humbles face an pour faire en sorte que les en- d’Anne Hidalgo à Paris vous nous adapter. Nous avons un pro-
Le report de Tokyo 2020 impacte construire l’héritage, c’est main- aux incertitudes que fait treprises françaises, les TPE, les satisfait-elle ? jet qui va contribuer à la relance
peu Paris 2024. La question a été tenant. Ce projet, c’est une chance peser la crise sanitaire », PME, les entreprises de l’écono- Ce résultat permet une continuité économique sur tout le territoire.
posée de repousser les Jeux de Pa- d’accueillir le monde, d’être re- confie Tony Estanguet. mie sociale et solidaire bénéficient avec la maire de Paris, c’est une
PARIS 2024
ris mais la conclusion a très vite gardé par 4 milliards de per- de ces opportunités. C’est notre bonne nouvelle pour nous. Anne Avez-vous souscrit une assurance
été que cela apportait plus de pro- sonnes, de démontrer la capacité objectif avec les acteurs publics Hidalgo a porté le projet, elle le annulation pour vous prémunir
blèmes que de solutions, notam- de notre pays à organiser des cho- engagés à nos côtés. Et on se don- connaît bien, elle a envie qu’il d’une nouvelle pandémie ?
ment des surcoûts extrêmement ses extraordinaires qui nous ren- ne les moyens. On a développé réussisse. On travaille bien en- Les Jeux n’ont jamais été annulés.
importants, entre 500 millions et dront fiers. des plates-formes pour accompa- semble. Nous allons également Ceux de Tokyo sont reportés. Le
1 milliard d’euros. Le CIO, qui a le gner ces entreprises : Entreprises rencontrer durant l’été les nou- risque d’annulation est très faible.
pouvoir de décision finale, n’a ja- Êtes-vous inquiet pour 2024 et ESS 2024. Et les premiers veaux élus, notamment en Seine- Bien sûr que nous avons un dispo-
mais envisagé de décaler. C’est la la recherche de vos partenaires résultats sont bons. Depuis deux Saint-Denis, avec qui nous allons sitif d’assurance avec notre parte-
force des Jeux olympiques, malgré économiques au vu de la crise ans, environ 50 % des premiers travailler jusqu’en 2024. naire Allianz. Notre rôle en tant
le fait qu’il s’agit du plus grand qui s’annonce sévère ? marchés ont été attribués à des qu’organisateur, c’est d’identifier
événement au monde, de pouvoir Non. Je suis confiant. Le groupe TPE-PME. Ce projet, plus que ja- La vague verte entrevue lors les risques et de trouver les solu-
s’adapter. Il y a des enseignements BPCE, EDF, Le Coq Sportif et la FDJ mais, doit être mis au service des de ces municipales va-t-elle tions pour être capable de faire
positifs à tirer de cette crise sani- sont déjà à nos côtés et croient en Français. Il va offrir des dizaines impacter le projet ? face à tout ce qui pourrait nous
taire. On travaille depuis le début ce projet-là. Nous maintenons de milliers d’emplois. Nous sommes très mobilisés sur tomber dessus… ■
de la crise avec le CIO pour com- l’objectif ambitieux de dépasser
prendre comment il se réadapte. 40 % de nos revenus d’ici à la fin
Tout cela va être précieux pour de l’année. Malgré le contexte dif-
nous. Pour anticiper les aléas et ficile, je continue à avoir des dis-
imprévus qui ne manqueront pas cussions avancées avec des diri- « C’est bien d’avoir un premier ministre
d’arriver. geants qui ont envie de s’engager,
parce qu’ils considèrent que ce complètement sensibilisé au projet »
Face à la crise économique à venir, projet est unique pour faire valoir
la volonté a été affichée de serrer le savoir-faire de leur entreprise, Tony Estanguet connaît bien collectif, ce sens du dialogue, cette du tandem Jean-Michel Blanquer-
le budget… développer leur activité mais aussi Jean Castex, puisque avant de envie de fédérer autour de ce projet Roxana Maracineanu installé
Nous sommes très humbles face contribuer à un projet national. préparer le plan du déconfinement des Jeux, et d’être concret. Jean au ministère des Sports par Castex,
aux incertitudes que fait peser cet- Les Jeux, c’est le plus grand évé- et d’être nommé premier ministre, le Castex ne fait pas des réunions pour le patron du Cojo constate :
te crise. Notre responsabilité est de nement que la France ait jamais Gersois a occupé pendant deux ans faire des réunions. Il faut que cela « Nous travaillons avec eux depuis
nous adapter. Nous avons organisé. En revanche le calen- le poste de délégué interministériel avance. Pour nous, c’est bien deux ans, cela se passe plutôt bien.
construit le budget en phase de drier sera peut-être décalé à cause aux JO. Alors une perte pour Paris d’avoir un premier ministre qui est Je vois dans ce tandem une
candidature en 2016 : 3,8 milliards de la crise actuelle. Les entreprises 2024 ou un appui de poids de le voir complètement sensibilisé aux opportunité de renforcer la place du
d’euros, 97,5 % de financement nous disent qu’il faut leur laisser au sommet de l’État ? enjeux du projet, et s’est investi sport à l’école. Dans ce pays, on
privé et 100 millions d’euros d’ar- un peu de temps pour se réorgani- « Déjà, j’ai envie de dire : toutes pour que cela fonctionne. Je le vois peut faire mieux. Et nous sommes
gent public dédiés pour les Jeux ser mais qu’elles veulent vraiment mes félicitations. Quel parcours !, continuer à accompagner ce projet partie prenante de cet objectif de
paralympiques, avec un principe : nous rejoindre. répond le patron du comité vers sa réussite. » Concernant son faire que cette génération de 2024
on ne dépensera que l’argent d’organisation des Jeux. Je suis remplaçant, Estanguet ne s’affole soit mieux sensibilisée
qu’on aura gagné. Il est hors de Les JO peuvent-ils participer à la heureux pour lui. J’ai beaucoup pas : « Il n’y a pas d’urgence. à l’importance de la pratique
question de changer de modèle. relance de l’économie française ? apprécié notre collaboration. Jean Castex connaît la réalité du d’une activité physique régulière. »
A

Cela veut dire qu’il faut une maî- Les Jeux représentent au total On s’est retrouvés sur cet effort travail et le profil idéal. » À propos M. C. ET J.-J. E.
trise budgétaire parfaite. Face à un 5 milliards d’euros de marchés.
jeudi 9 juillet 2020

14 LE CARNET DU JOUR
Jean-Pierre Martine Guinard, Viroflay (Yvelines).
Chalmot de la Meslière, née Frileux, son épouse,
son époux, Ses 7 enfants et leurs conjoints,
Les annonces sont reçues
avec justification d’identité
Caroline Dejean,
Christophe et Dorothée
son fils et sa belle-fille,
ses 25 petits-enfants
En vente
vendredi 10 et samedi 11 juillet
Françoise et Thierry Dépré, et leurs enfants, ont la douleur
Laurence et Jean-Yves Leonard, Marguerite, Jules, Zoé de faire part du décès de
du lundi au vendredi ses enfants, et Oscar,
M. Alain MONNIER
de 9h à 13h et de 14h à 18h ses petits-enfants,
son arrière-petite-fille
les familles Guinard et Frileux ancien chef de l'Inspection
générale de l'aviation civile, avec votre Figaro
ont l'immense tristesse ancien administrateur
(excepté les jours fériés) et toute la famille de vous faire part d'Air France et ADP,
du rappel à Dieu de ancien président
et tous les dimanches ont la douleur de l'Association
de vous faire part du décès de pour le développement
de 9h à 13h. Jérôme GUINARD des soins palliatifs (ASP),
radiologue,
Brigitte ancien interne survenu le 4 juillet 2020,
CHALMOT de la MESLIÈRE des Hôpitaux de Paris, à Lyon.
par courriel née Cnudde,
La cérémonie religieuse
carnetdujour@media.figaro.fr le 4 juillet 2020,
le 6 juillet 2020,
à l'âge de 76 ans.
sera célébrée en l'église
de Tréflez (Finistère),
à l'âge de 91 ans. le samedi 11 juillet, à 10 h 30.
par téléphone La cérémonie religieuse
La cérémonie religieuse sera célébrée
01 56 52 27 27 sera célébrée
ce jeudi 9 juillet, à 15 heures,
le lundi 13 juillet, à 14 h 45,
en l'église d'Étigny (Yonne),
en l'église Saint-Louis, suivie de l'inhumation, Arnaud et Laurence Poidatz,
sur notre site à Héry (Yonne). à 16 heures, Geoffroy et Djénane Poidatz,
au cimetière de Sens. ses enfants,
Cet avis tient lieu de faire-part.
www.carnetdujour.lefigaro.fr Coralie, Clémentine, Benjamin,
Alexandre,
ses petits-enfants,
Olivia et Alice,
En couverture
Reprise des annonces sur :
www.carnetdujour.lefigaro.fr En union avec Bruno et Sylvie Jarry,
ses arrière-petites-filles,

ont la douleur
Le grand retour
des maisons de famille
Mireille Delaunay (†), Jean-Marc
son épouse, et Marie-Antoinette Jarry, de faire part du décès de
www.dansnoscoeurs.fr
Michel (†) et Elisabeth Jarry,
Eric et Marie-Charlotte Claire Jarry, Evelyne POIDATZ
Delaunay, Didier et Anne-Marie Jarry, née Letellier,
Tanneguy et Armelle Delaunay, épouse de
Michel Poidatz (†)
Reportage
Ségolène de Linage leurs enfants et petits-enfants
et le colonel (e.r.)
François de Linage, ont la tristesse survenu le 5 juillet 2020,
à l'âge de 97 ans, à Carantec.
deuils Véronique et Patrick Dejoie, de vous faire part du décès,
Hervé et Marie-Amélie
Delaunay,
dans sa 99e année, de
La cérémonie religieuse
sera célébrée
Au cœur de la Russie
Mathilde, Romain, Hélène,
Marie-Victoire (†),
ses enfants,

ses 17 petits-enfants
Mme Denise JARRY
née Grégoire.
en l'église de Carantec,
le samedi 11 juillet, à 14 h 30.
nostalgique du tsar
leurs enfants, et leurs conjoints,
ses 20 arrière-petits-enfants 5, rue Bouvet, 29660 Carantec.
leurs « valeurs ajoutées »
et leurs huit petits-enfants Une cérémonie religieuse

ont la profonde tristesse


de vous faire part du décès,
ont la tristesse
de vous faire part
du rappel à Dieu de
aura lieu
le samedi 11 juillet 2020,
dans l'intimité familiale,
Tourisme
Immersion dans
les 4 et 6 juillet 2020, de en la chapelle du Bon-Pasteur, Max et Valérie Viot,
à Marseille,
Barbara BIGOT M. Hubert DELAUNAY suivie de l'inhumation, Grégoire et Laetitia Viot,

et
née Tournois, vice-président honoraire
de la chambre de commerce
dans le caveau familial
de La Cadière-d'Azur.
Aldric et Valentine Viot,
Marine et Paul Meunier, la belle Zurich
Michel BIGOT française
de Liège et du Luxembourg, Olympia, César, Alfred, Marc
Une messe sera célébrée et Octave
ce jeudi 9 juillet 2020, chevalier
à 10 heures, en l'église de l'ordre national du Mérite, ont la tristesse de faire part
Saint-Jean-de-Montmartre, croix du combattant volontaire du rappel à Dieu de leur tante,
Paris (18e). de la Résistance, Nouic (Haute-Vienne).
Germaine VIOT
Ils nous ont quittés comme François et Clémence Labuze,
ils ont vécu, inséparables. le 7 juillet 2020, Georges-Edouard et Sophie le 6 juillet 2020,
dans sa 99e année. Davoine, dans sa 95e année.
ses enfants,
La messe sera célébrée La cérémonie religieuse
par son petit-fils, ses petits-enfants sera célébrée en l'église
l'abbé Louis Marie de Linage, et arrière-petits-enfants, de Blonville Terre (Calvados),
le samedi 11 juillet, le samedi 11 juillet, à 10 heures.
Mme Henri Blandin, à 11 heures, en l'église
née Jeanne-Marie Briant, Yvonne Sarrat,
Notre-Dame-de-Toutes-Joies, sa sœur,
son épouse, à Nantes.
M. et Mme Xavier Blandin,
M. et Mme Jacques Blandin, font part du rappel à Dieu de
L'inhumation aura lieu Vera Weill-Hallé,
M. et Mme François Desportes, au cimetière
M. et Mme Arnaud Blandin, née Peros, son épouse,
de Saint-Mars-du-Désert Xavier LABUZE et toute la famille
ses enfants, (Loire-Atlantique).
Henri-Pierre et Blandine
Blandin,
Stanislas et Sophie Blandin,
La famille remercie l'ensemble
du personnel de la résidence
le 3 juillet 2020,
à l'âge de 88 ans.
ont la grande tristesse
de faire part du décès de Cover story
Nicolas et Isabelle Blandin,
Erwann Blandin,
Guillaume, Agathe, Apolline
Charles Roger, à Nantes,
pour sa gentillesse La cérémonie religieuse
Emmanuel WEILL-HALLÉ La légende
Elle Macpherson
et son dévouement. sera célébrée survenu à Rome,
Blandin
et leur maman en l'église de Nouic, le 29 juin 2020, à l'âge de 75 ans.
Claire Blandin-Desvignes, le vendredi 10 juillet, à 14 h 30.
Charlène, Arthur, Jean Un service religieux aura lieu

Spécial bras
Desportes, 1, place Sainte-Quitterie, le vendredi 10 juillet,
Bertrand et Ombeline 87330 Nouic. à 11 heures, en l'église
Desportes, Abbeville. Santa Maria ai Monti,
Via della Madonna
On les veut
Hugues et Alix Desportes,
Violaine, Sabine Desportes, La vicomtesse Michel dei Monti, 41, à Rome (Italie).
Constance et François de Champs de Saint-Léger,
de Soyres,
Médéric et Solène Blandin,
Côme Blandin,
le docteur et Mme Yves Firmin,
Béatrice et Catherine Firmin,
en union de prière avec Patrice et Geneviève Mangin,
veraweillhalle@icloud.com
toniques & fermes
ses petits-enfants, Anne Firmin (†), ses enfants,
ses 19 arrière-petits-enfants ses enfants,
remerciements
Cyril Lignac
Ariane Mangin et Yann Poizel,
ont la grande tristesse ses petits-enfants Florent et Wanquiao Mangin,
d'annoncer le retour à Dieu du Véronique Mangin
ont la tristesse de faire part et Vincent Mailfert, Mme Bernard Hine,
contrôleur général des armées
Henri BLANDIN
du rappel à Dieu de ses petits-enfants, née Agnès Sarrazin,
son épouse, Ses recettes ultrasimples
École navale 1945,
commandeur
de la Légion d'honneur,
Gérard FIRMIN
avocat honoraire,
Simon et Sacha Poizel,
Léonard Mailfert,
ses arrière-petits-fils,
Catherine Ausseil,
Françoise et Thierry
et maxigourmandes
commandeur dans l'ordre ancien bâtonnier, de Turckheim,
national du Mérite, ancien membre ont la tristesse Jean (†) et Florence Hine,
croix de guerre des TOE, du Conseil national de l'ordre, de faire part du décès de Georges et Bernadette Hine,
officier du Mérite maritime,
chevalier
des Arts et des Lettres,
ancien président
du Centre régional
de formation professionnelle
des avocats d'Amiens,
Jacqueline MANGIN
née de Willecot de Rincquesen,
ses sœurs, frères, belles-sœurs
et beau-frère,

très touchés des marques


Les éditions du Figaro
à Noirmoutier, le 3 juillet 2020, de sympathie qui leur ont été
dans sa 96e année. chevalier témoignées lors de la mort de
de la Légion d'honneur, survenu le 2 juillet 2020,
La cérémonie religieuse sera médaille de la Résistance, à l'âge de 96 ans, Bernard E. Th. HINE
célébrée le vendredi 10 juillet, croix du Combattant. à Saint-Cyr-sur-Mer. président d'honneur
à 15 heures, en l'église du Cognac Hine,
Saint-Philbert de Noirmoutier. La cérémonie religieuse gouverneur 2005 à 2006
La cérémonie religieuse a été célébrée en la cathédrale du Rotary District 1690,
L'inhumation aura lieu à l'issue sera célébrée en la collégiale Saint-Louis, à Versailles,
de la cérémonie au cimetière Saint-Vulfran d'Abbeville, dans l'intimité familiale, survenue le 21 juin 2020,
Saint-Michel de Noirmoutier. ce jeudi 9 juillet 2020, à 10 h 30, le mercredi 8 juillet.
suivie de l'inhumation vous prient de trouver ici,
Requiescat in pace. au cimetière d'Epagne. patrice.mangin67@orange.fr leurs sincères remerciements.

UN SOUVENIR INOUBLIABLE !
Publiez l’annonce de vos fifiançailles
ançailles et de votre mariage dans

Jours de France
Un abonnement gracieux de trois mois au Figaro
et un accès à l’édition premium
Un été en France
du site www.lefigaro.fr vous seront offerts. En vente actuellement
En vente chez votre marchand de journaux
Téléphone : 01 56 52 27 27 e-mail : carnetdujour@media.figaro.fr www.carnetdujour.lefigaro.fr
et sur www.figarostore.fr
jeudi 9 juillet 2020

CHAMPS LIBRES
LE FIGARO

IDÉES 15

Désagrégation française
La France vue à travers CHRONIQUE
texte fort brillant, il relate la grande
querelle qui a envenimé les deux der-
recouvert par une série de récits de
« minorités » qui ressassent un passé
Khosrokhavar nous dit que la France
est trop injuste, car elle a réduit les
d’innombrables récits Éric Zemmour niers siècles de l’Ancien Régime : celle
des germanistes et des romanistes. Pour
qui ne passe pas. Il y a d’abord les récits
protestants, entre complexe victimaire
contraintes de la laïcité pour les homo-
sexuels et les femmes, voire les malen-
sur elle. Une France
ezemmour@lefigaro.fr
faire court, on dira que les germanistes (Saint-Barthélemy et dragonnades) et tendants, mais qu’elle s’acharne sur les

O
autour de Boulainvilliers considèrent complexe de supériorité (« instituteurs pauvres musulmans. On ne savait pas
à la fois une et diverse. que la noblesse descend des guerriers de la nation » qui jugeront avec une joie que l’homosexualité ou les femmes
n se souvient des Lieux francs de Clovis, tandis que le tiers état mauvaise la défaite de 1870). Puis les ré- étaient une religion. On comprend
Obsédée par son unité de mémoire de Pierre est l’héritier de ces Gallo-Romains cits juifs centrés autour de l’affaire mieux l’arrière-plan de cette com-

car toujours en danger


Nora. On se souvient vaincus et conquis. Ce « droit de Dreyfus et surtout de la « Shoah ». Pier- plainte lorsqu’on lit le texte suivant de
aussi de l’histoire mon- conquête » explique les privilèges des re Birnbaum se charge de nous rappeler Bernard Rougier qui décortique le tra-

de dislocation. diale de la France de


Patrick Boucheron. La
uns sur les autres. Au début de la Révo-
lution, Sieyès sonne la révolte des vain-
la doxa paxtonienne, endossée par nos
présidents depuis le fameux discours de
vail opiniâtre des Frères musulmans,
salafistes et djihadistes, chacun avec
Plus que jamais. revue Cités, pour fêter son vingtième
anniversaire, a demandé à son patron,
cus gallo-romains du tiers état et ren-
voie les « Francs » dans « leurs forêts de
Chirac en 1995. Récit glorifié par Birn-
baum alors même qu’il a délégitimé tout
une tâche distincte, mais un objectif
commun : « l’affirmation islamique de
Yves Charles Zarka, et à une armada de Franconie ». Bientôt, les aristocrates à la fois la geste gaullienne et la capacité type communautaire utilisant toutes les
soixante historiens, intellectuels et devront s’exécuter, entre l’exil et la de l’État, consubstantielle de son devoir ressources de la démocratie libérale
chercheurs, de renouveler le genre, à guillotine. Au XIXe siècle, les historiens de protection de son peuple, à distin- pour mieux en rejeter la dimension répu-
travers une mise en récits de la France. bourgeois, Augustin Thierry et Guizot, guer entre les Français et les étrangers, blicaine (la nation comme héritage indi-
Pas difficile quand on aborde les thèmes ressuscitent cette grille de lecture. Karl sans oublier l’exaltation devenue systé- vis et acceptation d’un récit commun) ».
classiques : vie quotidienne, langue, Marx les lit et transforme la lutte des ra- matique de la figure de la victime, que On a à peine le temps de s’apitoyer
sensibilité, goût, etc. Plus complexe ces en lutte des classes. Près de deux toutes les « minorités » s’empressent sur les mémoires ouvrières détruites
quand on aborde le sujet qui fâche : la siècles plus tard, avoue Saint Victor, d’endosser au détriment d’une majorité par la désindustrialisation, folklorisées
guerre des mémoires. C’est le thème de dépité, le marxisme finissant accouche silencieuse « pétainisée ». et muséifiées ; et les mémoires paysan-
la troisième partie du recueil. Partie que à force de déconstruction universitaire On ne tarde pas à voir cette boîte de nes qui n’ont même pas l’honneur
son « coordinateur scientifique », Jac- d’une nouvelle guerre des races entre Pandore ouverte avec les récits musul- d’une évocation.
ques de Saint Victor, tente de cadrer dès « Noirs » et « Blancs », entre « racisés » mans. Il y a d’abord un texte d’une rare On est arrivé au bout du chemin. Isa-
l’introduction en rejetant dans un et « racistes », entre « descendants platitude de Benjamin Stora, dont on belle Barberis nous décrit notre avenir
même opprobre toutes les « dérives d’esclaves » et descendants de colonia- ne sait jamais, à le lire, s’il est un histo- programmé : « Les récits de la décons-
LA FRANCE EN RÉCITS identitaires » : celle des indigénistes et listes. Retour à la case départ. rien français de la guerre d’Algérie, ou truction sont devenus hégémoniques
d’Yves Charles Zarka (dir.), décoloniaux, bien sûr, mais aussi, en Les Français se sont épuisés à rejouer un historien algérien, chargé d’incul- dans les arts, le monde intellectuel – jus-
Puf, 840 p., 35 €. face, ceux qu’il qualifie d’« ultras en ap- la scène fondatrice de la Révolution quer de gré ou de force à des « Gaulois qu’au point culminant de l’absorption de
pelant désormais à la défense de l’hétéro- française. Michelet contre Taine. Gau- réfractaires » le regard du FLN sur la la transgression dans l’ordre dominant,
sexuel catholique blanc ». Cette falla- che contre droite. Jaurès écrit : « Je suis colonisation française. Puis, on doit très bien incarné par Emmanuel Ma-
cieuse équivalence est à la mode dans avec Robespierre et c’est à côté de lui que subir la logorrhée larmoyante de Fa- cron. » Elle répond au discours de Bi-
les milieux autoproclamés « républi- je vais m’asseoir au club des Jacobins. » rhad Khosrokhavar, qui nous décrit sounours de Thomas Branthôme, qui
cains ». On ignorait que le général de Et Tocqueville s’alarme : la France est l’« aliénation culturelle » des « classes rêvait avant elle d’une « convergence
Gaulle fût un « ultra-identitaire » lors- « la plus brillante et la plus dangereuse moyennes d’origine immigrée ». Selon des luttes » : « … Quoi de moins collectif
qu’il confiait à Peyrefitte : « Nous som- des nations d’Europe ». Mais, après la lui, le problème est cette maudite laïci- que l’intersectionalité, c’est-à-dire l’al-
mes avant tout un peuple de race blanche, guerre de 1914, le peuple français, « apte té française qui les « fait souffrir » et les légeance à la communauté ethnique, ra-
de religion chrétienne et de culture à tout, mais n’excellant que dans l’art de « stigmatise », alors qu’elle n’avait pas ciale, sexuelle, sommée de passer avant
gréco-romaine. » Le paradoxe est que le la guerre » (Tocqueville), se convertit du tout fait souffrir les vagues précé- les idées politiques ? »
même Saint Victor nous donne la clé au pacifisme. Et du pacifisme à la couar- dentes d’immigrés polonais et italiens On croit entendre le rire sarcastique
historique pour ouvrir la porte qu’il a dise, il n’y a qu’un pas. Surtout quand le que les Français d’alors trouvaient de Boulainvilliers : « Il y a deux races
fermée à double tour. Dans un autre récit national glorieux est corrodé puis « trop catholiques ». Calimero- dans ce pays. » ■

Leçons gréco-latines pour l’été


L’enseignement TÊTE À TÊTE
glotte ne se faisait pas d’illusions. Pas
plus d’ailleurs que Marc Fumaroli, autre
terrain, ancienne prof de latin-grec en
Italie. Elle a été bien d’autres choses, et
voir avec la religion romaine », décoche-
t-elle à son tour.
des lettres classiques Charles Jaigu virtuose, chantre d’un éternel ressour-
cement des Modernes dans les Anciens,
notamment l’éphémère plume de
l’éphémère président du Conseil italien
Ce livre tord aussi le coup à l’idée mo-
derne d’un « bonheur », qui serait soit le
cjaigu@lefigaro.fr
n’est plus de saison. qui nous a quittés il y a peu. Le sablier ne Matteo Renzi. Cette expérience lui a fruit d’un hasard favorable, soit d’un art

I
sera pas inversé. L’Adieu aux Anciens est montré la pauvreté de la langue politique de se mettre en retrait. Or « felix », ra-
Mais il reste quelques sans retour possible. contemporaine, et son rythme haletant, dical de « félicité », vient de la racine
l n’aura pas fallu très longtemps Les lettrés d’aujourd’hui, car il en res- répétitif et amnésique. « Il faut tout le indo-européenne Fe, qui est à l’origine
passeurs, comme pour que nous changions de civi- te, se penchent donc autrement sur temps surprendre, étonner, faire des de fecundus. Le bonheur vient à celui qui
lisation. En cinquante ans, nous coups, et très peu donner sa place à la ré- est fécond et productif, même quand il
la maison d’édition
l’Antiquité abolie. Ils sont souvent ita-
avons presque cessé de faire la liens. C’est le livre de l’archéologue flexion et au temps long. » En effet, la po- connaît des coups durs. « Être heureux

centenaire Les Belles guerre, standardisé la possibilité


de faire l’amour sans engendrer,
Massimo Osanna sur Les Nouvelles Heu-
res de Pompéi (Flammarion), ou l’atta-
litique, jadis si infusée de mémoire et
d’histoire, n’est aujourd’hui devenue
ce n’est pas connaître une vie de quiétude,
c’est l’énergie d’agir, la joie de faire. L’in-
Lettres, et la jeune mis en quarantaine la moitié de l’huma-
nité, remplacé chez nos enfants les jeux
chant atlas étymologique d’Andrea Mar-
colongo. Cette Italienne gracile à l’œil
qu’une comédie amnésique, où les mots
n’ont plus de sens qu’euphémisés et te-
félicité est l’incapacité à se mouvoir, c’est
rester immobile sans pouvoir chasser les
helléniste Andrea de mains par des jeux vidéo, et les livres
par les réseaux sociaux. Le digital, le glo-
bleu piquant vit à Paris depuis quelques
années. Elle a connu il y a trois ans un
nus par le carcan du « politiquement
correct », que Marcolongo déteste.
pensées pénibles », résume-t-elle. Le
mot « poésie » est lui aussi prisonnier
Marcolongo. bish et l’écologie sont devenus notre
sainte-trinité, et ces mêmes enfants ne
succès inattendu avec La Langue géniale,
cantilène enflammée pour le grec ancien
Car il y a dans toute étymologiste un
généalogiste acharné qui se méfie du
d’un cliché semblable. Comme le savent
bien les hellénistes, le radical du mot si-
retiennent qu’à peine les textes que leurs – 200 000 exemplaires, traduit dans une présent. Les mots sont devenus insipi- gnifie « faire », « fabriquer ». « Le
professeurs de lettres désenchantés quinzaine de pays, des conférences jus- des, car on ne connaît plus rien de leur contraire de la poésie n’est pas la prose,
n’ont plus envie de leur transmettre. qu’en Amérique latine. Le public, un histoire. « Le présent n’existe pas, si ce mais l’ataraxie. » On en conclura que les
George Steiner, décédé en février, pro- certain public en tout cas, continue de n’est dans la distension de l’âme qui récu- poètes ne sont pas ceux qui jouent à
phétisait depuis longtemps ce bascule- répondre présent à ce genre d’appels au père les souvenirs et les projette vers ce qui l’être en revendiquant leur désœuvre-
ment : celui de l’âge des livres vers celui secours. Certains se laisseraient sûre- adviendra – le présent est donc ineffable, ment, mais tous ceux qui font et en fai-
des images. L’incandescent érudit poly- ment tenter par le défi d’apprendre une une simple limite établie entre un passé sant connaissent la félicité d’une vie fé-
langue aussi lointaine. « Beaucoup d’élè- que nous nous rappelons et un avenir que conde. « Fabriquer notre présent, c’est
ves ne connaissent pas la patience, or il nous présageons grâce aux souvenirs », donc le poétiser », conclut l’auteur.
faut savoir que cela prend du temps, c’est écrit-elle. L’étymologiste relie les mots à Et le mot destin ? Il vient du latin desti-
comme un marathon (grec…), cela doit se leur sens archaïque comme le corps- nare, à savoir fixer, établir, assigner un
préparer », prévient notre interlocutrice mort retient la bouée où s’attache le ba- but. « Les “destinae” étaient des points
diaphane (dont témoigne la photo ci-con- teau. « Nommer la réalité, c’est la sous- d’appuis, les fondations de la vie. » Là en-
tre prise par son ami Nikos Aliagas). Il ne traire à la confusion », ajoute-t-elle, en core, aucune trace de hasard. Nous
faut plus rêver à une génération sponta- vestale de l’ordre contre le chaos, ce connaissons la destination que nous vou-
née de petits hellénistes et latinistes, chaos de la « mer vineuse », chère à Ho- lons atteindre. « Nous préparons notre
même si quelques professeurs de com- mère, sans bord et sans forme, dont elle voyage bien avant d’arriver à “destino”,
bat, comme Augustin d’Humières, fon- parle très bien. au destin, comme le dit l’espagnol. » Le fa-
dateur de l’association Mêtis, continuent L’histoire des mots ne cesse de corri- tum est donc l’anti-destin. Sa racine
de remonter le courant. On ne pourra ger les contresens du temps présent. vient du verbe « fari », dire. Ce sont les
pas contrecarrer la puissance stupéfiante Ainsi, on aurait tort de ne voir qu’une oukases qu’auraient prononcés des dieux
de la civilisation des images. Il nous reste différence de degré entre haïr et détes- sadiques à notre endroit et auxquels
néanmoins la liberté de nous ressourcer ter. Haïr est un vœu éternel d’anéantis- croient les esprits superstitieux. Marco-
grâce à quelques passeurs de mémoire. sement total de l’ennemi. « C’est Poly- longo nous rappelle par petites touches
Modestement, Marcolongo s’y emploie. phème maudissant Ulysse. » En que le langage, et seulement lui, nous
Non pas en universitaire surabondante revanche, détester vient de la racine permet de dominer, à force de patience,
de savoir - comme son modèle, Jacque- « terstis », qui signifie qu’un « tiers » le fatum, le hasard, et le chaos. C’est la le-
line de Romilly -, mais en helléniste de peut départager les adversaires. On dé- çon gréco-latine numéro un ! ■
teste celui dont des témoins confirment
qu’il nous a lésés. La querelle peut se
purger devant un tribunal. Mieux vaut la

« neBeaucoup d’élèves
connaissent pas
détestation, transitive et judiciaire, que
la haine, intransitive et meurtrière. À
rebours, « je t’aime » se dit en latin :
la patience, or il faut « diligo te », je te choisis. « S’ils ne crai-
gnaient rien plus que le chaos aveugle et
savoir que cela prend l’irrationnel, comment pouvaient-ils ac-
du temps, c’est comme cepter que le sentiment le plus noble soit le ÉTYMOLOGIES
NIKOS ALIAGAS

un marathon, cela doit fruit d’une simple coïncidence ? L’amour Andrea Marcolongo,
se préparer » était pour eux un choix », souligne Mar- Les Belles Lettres,
A

colongo. Cupidon, l’angelot qui décoche 332 p., 17,50 euros.


ANDREA MARCOLONGO ses flèches au hasard, n’a donc « rien à
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

16 CHAMPS LIBRES
DÉBATS
ENTRETIEN Bernard-Henri Lévy/Philippe de Villiers :
DÉBAT
Tous deux appartiennent
à la même génération
quelle France après la crise ?
et leurs derniers essais
sont en tête des meilleures
ventes. Ils y critiquent PROPOS RECUEILLIS PAR
lisme. À force de brandir des menaces « L’Union européenne aura été l’histoire de drillard a tout résumé : « SOS Racisme et
la stratégie du confinement ALEXANDRE DEVECCHIO £@AlexDevecchio imaginaires, d’agiter le spectre du la sortie de l’Europe de l’Histoire. » SOS baleines. Ambiguïté : dans un cas,
généralisé durant la crise « grand remplacement », etc., on finit c’est pour dénoncer le racisme, dans
par terroriser les gens. Tout cela est lié. Vous avez tous les deux rencontré Orban. l’autre, c’est pour sauver les baleines. Et si
du coronavirus et redoutent
LE FIGARO. - Dans vos livres respectifs, P. d. V. - Le populisme, c’est le cri des Est-il une chance ou une menace dans le premier cas, c’était aussi un appel
ses conséquences. vous êtes tous deux critiques à l’égard peuples qui ne veulent pas mourir et pour l’Europe ? subliminal à sauver le racisme… » Le sépa-
Pour le reste, tout oppose de la stratégie du confinement. cherchent à se protéger de la « mondia- P. d. V. - Une vraie chance pour sauver ratisme qui nous menace, c’est vous qui
le philosophe de la Cette crise sanitaire a-t-elle été bien lisation heureuse ». Elle nous a rendus l’Europe acéphale, postpolitique, qui se l’avez mis en orbite : antiraciste, vous
mondialisation heureuse gérée ? Y avait-il vraiment d’autres malades. Ce n’est pas elle qui a fabriqué déconstruit à Bruxelles et qui, d’ailleurs, avez généré le racialisme. Et, antifran-
et l’ancien ministre solutions que le confinement ? le virus, mais c’est elle qui l’a fait fut l’épicentre de la pandémie. Il y a, face çais, vous avez généré les indigénistes qui
Philippe DE VILLIERS. - C’est une dé- circuler aux dimensions d’une pan- à face, ceux qui veulent faire l’Europe en ont la haine de la France. Regrettez-vous
souverainiste. Si ce n’est bâcle : le traumatisme d’un peuple am- démie. Ce qui vient de s’effondrer, c’est se passant des vieilles nations et ceux qui aujourd’hui, cher Bernard-Henri Lévy, la
sans doute leur goût de puté de ses libertés fondamentales, la dé- le fameux « nouveau monde », celui que veulent la faire en les retrouvant. L’Eu- profession de foi du premier numéro du
la polémique et leur sens chirure des tissus conjonctifs de la France vous avez célébré : le « village global » rope idéologique, qualifiée par Jürgen journal Globe, fondé en 1985 : « Bien sûr,
de la liberté. C’est pourquoi, industrieuse, l’abandon des anciens, la unifié, la religion des flux, l’avènement Habermas de « parangon d’autocratie nous sommes résolument cosmopolites.
Bernard-Henri Lévy et défaite d’Antigone qui a perdu le droit du marché comme seul régulateur des postdémocratique », prône le multicul- Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret,
d’enterrer son frère. Une défaite de civi- pulsions humaines avec les fameuses turalisme et la « souveraineté limitée ». bourrées, binious, bref franchouillard ou
Phillipe de Villiers ne se sont
lisation. Le confinement généralisé fut chaînes de valeur globale. L’épreuve Cette Europe-là ne convient pas à Viktor cocardier, nous est étranger voire
pas fait prier pour accepter une erreur. On pouvait faire un confine- nous a tous ramenés au carré magique Orban. Il se dresse comme une figure al- odieux ? »
le défi d’un grand débat. ment ciblé, avec un périmètre sanitaire de la survie. Le premier coin du carré, légorique de l’Europe libre. Le groupe de B.-H. L. - Et voilà ! c’est reparti ! Comme
Encore fallait-il les réunir. sur les zones contaminées et les groupes à c’est la frontière, c’est-à-dire la Visegrad ne veut pas être islamisé. Il est chez votre ami Zemmour ! Non, je ne re-
Même en période de risque. La politique est devenue une protection régalienne, ce pour quoi les urgent d’écouter les nouveaux dissidents. grette rien. Oui, je préfère la France du
pandémie, le premier prophylactique : nous voilà déconfinés, États ont été imaginés. Le deuxième, B.-H. L. - Une menace, bien sûr. Et s’il général de Gaulle à la France des pé-
bâillonnés, sous la surveillance du bio- c’est la souveraineté. Le troisième, c’est est une figure allégorique, c’est l’allégorie tainistes, réduite à ses terroirs. Et, quant
continue à parcourir le globe pouvoir. Il faut avancer masqué pour le local, donc le contrôle au plus proche de la trahison de soi. Je l’ai connu, il y a à mon antiracisme, celui que j’ai fondé,
tandis que le second veille paraître fraternel. des intérêts vitaux. Et le quatrième coin trente ans, jeune dissident, paladin de la il y a quarante ans, avec Simone Si-
jalousement sur son Puy Bernard-Henri LÉVY. - C’est cocasse de du carré, c’est la famille qui, dans le liberté, magnifique. Aujourd’hui, il fait de gnoret, Coluche, et d’autres, c’était un
du Fou. La joute, comme vous voir citer Foucault et sa théorie des malheur, redevint la première sécurité sa Hongrie, jadis centre de l’Europe, une appel, pas du tout subliminal, à sauver la
à l’époque où BHL publiait biopouvoirs ! Mais commençons, en effet, sociale. forteresse assiégée. Il dit sa nostalgie du République contre les incendiaires des
avec Michel Houellebecq, par le confinement. Est-ce qu’on peut régent Horthy âmes qui, à l’extrême droite comme à
Ennemis publics (Grasset,
2008), a donc eu lieu par
correspondance. Les règles
dire « une erreur » ? Je ne sais pas. Car
c’est toujours comme ça, avec une nou-
velle pandémie. On est dans le brouillard.
On tâtonne. Chacun fait de son mieux. Y
« Pour moi, il y a deux forces qui vont
contre la France universaliste.
Le séparatisme, bien sûr. Mais aussi,
qui était le Pétain
hongrois. Il se
rapproche
Poutine, héritier
de
l’extrême gauche, semaient, comme
aujourd’hui, les ferments de la guerre
civile. Je ne veux pas de cette guerre. Je
ne veux pas, pour mes enfants, de cette
du jeu n’en furent pas moins compris les toubibs et les gouvernants, je suis désolé de le dire, les intellectuels du KGB qu’il pas-violence qui s’installe. Je ne veux pas de
strictes et l’échange, vif. sur le pont 24 heures sur 24. Et, de toute
façon, comme dit, non pas Antigone,
qui, comme Philippe de Villiers, font parler sa sa jeunesse à
combattre. Et il
cette haine de tous contre tous que je
sens monter partout. Et je crois la France
Une quinzaine de minutes mais Tirésias, il n’y a jamais de « phar- le virus et y voient l’annonce de la mort propose un type et l’Europe assez fortes pour s’enrichir
chacun pour répondre
aux questions à tour de rôle
tout en gardant la liberté
makon », de bon remède, de solution
parfaite et toute faite. Non. Ce qui m’a,
moi, le plus choqué, c’est la façon dont
de la France dans l’Union européenne
BERNARD-HENRI LÉVY
» de régime qui ne
garde de la dé-
mocratie que le
de ceux qui les voient comme des lieux
d’intelligence, de lumière et de salut.
P. d. V. - Ce sont les gens comme vous
de s’interpeller. Si tous deux nous avons vécu ce confinement. Dont B.-H. L. - Non. Le populisme c’est le cri vote et oublie tout le reste : État de droit, qui, depuis quarante ans, nous ont
s’accordent à constater nous nous sommes rués dessus. C’est la des démagogues qui ne veulent, eux, pas séparation des pouvoirs, libertés fonda- vendu l’idée que l’immigration était
jouissance avec laquelle nous nous som- mourir et qui, comme Le Pen, comme mentales, tout cet art de vivre politique « une chance pour la France ». C’était la
le chaos ambiant, ils tracent mes, à peu près tous, gargarisés du mot. Mélenchon, comme d’autres, attisent les qu’est aussi la démocratie. C’est un crè- promesse du paradis diversitaire à
deux chemins radicalement « Confinement », par quelque bout que peurs pour mieux contrôler leurs élec- ve-cœur. Et tout ça au nom d’une « isla- venir. Fils de résistant, je me sens résis-
différents pour construire vous le preniez, c’est un mot sale, rance – teurs. Quant à votre « carré de la survie », misation » imaginaire puisqu’il n’a pas tant à mon tour. Aujourd’hui, vous
la France d’après. c’est un mot qui, comme disait jadis mon je demande à voir. La frontière, O.K., unimmigré chez lui. Quant aux dissi- prenez votre plume pour vous adresser
ami Philippe Sollers, sent la France mais à condition qu’on la franchisse – et dents, c’est un beau mot, M. de Villiers. aux Traoré et compagnie et vous osez,
moisie. ça s’appelle l’Europe. La souveraineté, Mais à utiliser avec précaution si l’on ne pour les mettre en garde, les appeler –
P. d. V. - Ceux-là mêmes qui ont récusé la peut-être, mais certainement pas natio- veut pas faire injure à ceux qui sont morts lapsus révélateur – vos « cadets ». Voilà
frontière extérieure par idéologie nous nale, car plus aucun problème sérieux ne en son nom. que les créatures échappent à leur créa-
ont imposé la frontière domestique. Au peut se régler à cette seule échelle, sur teur. Le « touche pas à mon pote » rele-
nom de « l’espace sans frontière », on cette seule agora – et ça s’appelle encore, Dans son livre, Philippe de Villiers vait déjà d’une négativité agressive,
nous a fait moisir dans la frontière sans que vous le vouliez ou non, la mondiali- prédit que le coronavirus va accélérer contraire à la tradition assimilatrice de
espace. sation et l’Europe. La famille, mouais : la diffusion du virus séparatiste. notre pays. La France, c’est beaucoup
B.-H. L. - Non. Pas au nom de « l’espace mais est-ce que le premier psy venu ne Les événements récents (manifestations mieux qu’une race, c’est une nation. Le
sans frontière ». Au nom de la peur. J’ap- vous répondrait pas que ça peut être un indigénistes, violences communautaristes trait ironique de Pierre Desproges sur
pelle ça le « Première Peur mondiale ». Et rempart au malheur mais que c’est aussi à Dijon) semblent lui donner raison. l’antiracisme est d’une actualité tragi-
■ Ce virus c’est, pour moi, la grande énigme sur le pire nœud de vipères et de haines qui Que cela vous inspire-t-il ? que : « J’adhérerai à SOS Racisme quand
qui rend fou laquelle les historiens auront à se pen- soit ? Et quant à votre repli sur le « local », Est-ce la fin de l’universalisme ? ils mettront un “s“ à racisme. Il y a des
Bernard-Henri Lévy cher : comment la planète entière a pu, au quelle pitié ! Quel aveu de défaite ! Et quel B.-H. L. - Pour moi, il y a deux forces qui racistes noirs, arabes, juifs, des ocre-
GRASSET, 112 P., 8 € même instant, sombrer dans cette peur recul par rapport au temps où les amou- vont contre la France universaliste. Le crèmes et des anthracite-argentés. Mais
terrible, atroce, pathétique. reux de la France voulaient la voir, non se séparatisme, bien sûr. Cet indigénisme à SOS-Machin, ils ne fustigent que le
P. d. V. - Oui. Une psychose planétaire… replier, mais rayonner ! Non se concen- misérable qui est une offense à l’antira- Berrichon de base ou le Parisien-baguet-
trer sur « le plus proche », mais regarder cisme selon Victor Schoelcher. Mais te. C’est sectaire. »
Comment en est-on arrivé là ? vers l’universel, quand ce n’était pas le aussi, je suis désolé de le dire, les intellec-
■ Les Gaulois B.-H. L. - Il y a tout un courant hygié- formuler, le fomenter, le dire, cet tuels qui, comme Philippe de Villiers tout Comment voyez-vous le monde d’après ?
niste qui se développe depuis un siècle et Universel ! à l’heure, font parler le virus et y voient P. d. V. - Le « monde d’après » sera un
réfractaires dont il faudrait, là aussi, faire l’histoire. P. d. V. -Je vous invite à mettre un cierge l’annonce de la mort de la France dans monde d’échanges et de nations, où
demandent La vie à tout prix. La santé au lieu de la li- au chevet du soldat Schengen. Il est mort l’Union européenne. La France est une la frontière jouera à nouveau le rôle
des comptes au berté. Tous les problèmes sociaux, politi- du coronavirus. Quant à la souveraineté idée autant qu’une créature charnelle. de filtre pacificateur. C’est la fin pro-
Nouveau Monde ques, réduits à des infections qu’il faut européenne, elle est comme l’amour à Elle est grande par ses fleurs non moins bable de l’OMC – l’Organisation
traiter. Bref, la volonté de guérir devenue distance, c’est de la branlette. « Le plus commerciale
Philippe de Villiers
FAYARD, 162 P., 15 €. le paradigme de l’action politique. Mais
attention ! Vous avez aussi le popu-
proche » est une expression qui signifie
non plus délocaliser mais relocaliser, par
exemple pour retrouver une in-
dustrie et forger à nouveau
« Ce pays qui se défait, c’est votre œuvre.
Le séparatisme qui nous menace,
c’est vous qui l’avez mis en orbite :
du monde. On
retrouvera le
primat
politique sur
du

des outils de puissance antiraciste, vous avez généré le racialisme. l’économique.


dans le concert des na- Belle victoire
tions. L’universel sans Et, antifrançais, vous avez généré les du souverai-
les enracinements,
c’est le hors-sol des
indigénistes qui ont la haine de la France
PHILIPPE DE VILLIERS
» nisme iden-
titaire : nous
cosmopolites ver- aurons à retis-
beux. On a vu ce que le que par ses racines. Et l’une de ces fleurs ser les fils de la tapisserie. Une nation,
libre-échange uni- c’est cette Europe qui, forte de l’héritage, c’est un lien amoureux. Il faudra refaire
versel a produit de- entre autres, de Voltaire, Victor Hugo, un peuple amoureux. Retrouver les
puis Maastricht : la André Malraux ou Robert Schuman, est la beautés mystérieuses et la lumière de la
désindustrialisation seule solution que nous ayons pour ne pas France nécessaires à la paix du monde.
massive, la prolétari- mourir chinois. La France est grande B.-H. L. - Le monde d’après sera aussi
sation de la classe quand elle ne transige pas sur le droit un monde d’empires. Et, hélas, de
moyenne, la partition d’asile. La France est grande quand elle mauvais empires. Je vois, avec effroi,
territoriale et, parallè- invente Médecins sans frontières. Mais la s’affirmer le rêve ottoman d’Erdogan.
lement à l’épuisement France est encore grande quand Macron, Les nostalgies impériales perses de
de l’Amérique, la mon- avec Merkel, invente un plan d’urgence l’Iran. L’eurasisme poutinien four-
tée au firmament de européen qui va tout simplement éviter le bissant les armes de sa revanche contre
la Chine. Beau naufrage à l’Italie et à l’Espagne. les dissidents de jadis et ceux qui les
travail ! La P. d. V. - Notre pays est au bord de la soutenaient. L’islamisme radical
gouvernance fragmentation territoriale. Il y a des en- partout à la manœuvre. Et, bien sûr,
européenne ne claves étrangères qui, rejetant notre l’immense empire chinois. Face à ça,
besogne qu’au civilisation, considèrent la France votre « souverainisme identitaire » ne
service de l’illi- comme une puissance étrangère chez elle fera pas le poids. Et compte tenu,
mitation mar- et prétendent la « décoloniser ». En face par ailleurs, de l’effarant retrait
chande. Elle a des colons du barbaricum, on retrouve américain de la scène du monde, je ne
immolé son en- les bourgeois de Calais : robes de bure, tê- vois qu’une solution : en Europe, un pôle
DESSINS CLAIREFOND

veloppe charnelle tes cendrées, nos élites font la génu- « impérial » alternatif dont la puissance
et perdu son être flexion et récitent leur acte de contrition. sera indexée sur sa capacité à penser à
propre. Elle nous a fait Ce pays qui se défait, c’est votre œuvre. neuf et à capturer, dans les nations, les
perdre le sens de notre Vous avez décrit la France comme une étincelles d’intelligence que le nihilisme
A

communauté de destin. terre de racistes et de collabos. Et vous n’a pas encore éteintes. C’est ça ou
Selon le mot de Régis Debray : êtes le père de SOS Racisme. Jean Bau- sortir de l’Histoire. ■
jeudi 9 juillet 2020

CHAMPS LIBRES
LE FIGARO

OPINIONS 17
CHRONIQUE
Luc Ferry
luc.ferry@yahoo.fr
Et les romantiques inventèrent le tourisme

P
www.lucferry.fr
our beaucoup, les vacances appelle alors le « Grand Tour », Sa beauté réside dans l’ordre les goûts en matière d’esthétique
sont consacrées à ce qu’on une expérience recommandée aux harmonieux que les humains y ont sont encore, à l’époque où il rédige
appelle le « tourisme », jeunes gens de l’aristocratie qui se introduit. Comme le dit Rameau, son journal de voyage dans les Alpes,
un mot et une réalité doivent, pour parachever leur un chaleureux partisan de l’harmonie pétris de classicisme, dresse ce tableau,
dont l’histoire est tout formation, d’aller dans des lieux mathématique dans toutes les formes lui aussi tout négatif, des habitants
à fait passionnante. de haute civilisation, le plus souvent d’art, « la forêt vierge cache la vraie du cru : « Un vacher nous avait offert
Le mot, d’abord. Il apparaît pour la en Italie, pour y découvrir les trésors nature » tandis que le jardin à la à boire de la crème… Cette habitude que
première fois en 1800, en Angleterre, de l’histoire et des arts. Certains récits française, ordonné et géométrique, nous avons souvent rencontrée n’a
avec le développement de ce qu’on de voyage, comme ceux de Montaigne, en dévoile au contraire l’essence et la nullement pour cause l’hospitalité et la
sont considérés comme précurseurs, beauté véritables. Comme dans la mer, générosité. En laissant les voyageurs
mais c’est seulement en 1803 que le un jour de tempête, le foisonnement libres de payer ce qu’ils veulent, les

@
mot lui-même fait son apparition confus des vagues dissimule le calme vachers espèrent au contraire recevoir
en France. Stendhal lui donnera ses qui règne dans les profondeurs. plus que la valeur de leur marchandise. »
100 000 citations
et proverbes sur evene.fr ENTRE GUILLEMETS lettres de noblesse avec la publication, Au XVIIe siècle encore, on ne voyage Cupides et hypocrites, les
en 1838, de ses fameux Mémoires d’un donc guère que par obligation, autochtones ne présentent pas plus
9 juillet 1762 : Catherine II touriste, un essai dans lequel il raconte le tourisme n’a aucune place. d’intérêt que les hideuses contrées
détrône son époux, le tsar ses pérégrinations dans l’ouest On se hâte de traverser au plus vite qui leur servent d’habitat. Avec des
Pierre III de Russie, avec de la France. les paysages de nature sauvage, auteurs comme Albrecht von Haller
l’appui de Grigori Orlov. L’invention du tourisme comme par exemple ces Alpes, qu’on trouve et Rousseau, des précurseurs du
FINEARTIMAGES/LEEMAGE
pratique appelée à quitter le cercle particulièrement atroces. Pire si romantisme, la belle nature va
étroit de l’aristocratie pour devenir possible, le voyageur à l’ancienne changer de sens : ce n’est plus la nature
bourgeoise, puis populaire, est ne considère les montagnards et civilisée, arrangée par les hommes,
Lettre véritablement le fait des XVIIIe et
XIXe siècles. Elle est directement liée au
les paysans des campagnes sauvages
que comme des êtres mal dégrossis,
mais au contraire la nature vierge
et intacte qui les attire. Du coup,
de Catherine II passage d’une certaine idée de la nature hypocrites et menteurs. Dans ces les « fiers montagnards » dont nous
vierge, qui aux yeux des classiques conditions, on voit mal, en effet, parle Rousseau ne sont plus hypocrites
à Voltaire français ne vaut certainement pas à quoi bon pratiquer quelque forme et grossiers, mais au contraire pleins
Dans l’immensité le voyage, à celle qu’inventent de tourisme que ce soit. Avant la d’authenticité et d’humanité.
les romantiques selon lesquels, révolution qu’apporteront, notamment Le tourisme moderne est né,
de la Russie, un an au contraire, seule la nature originelle, avec Rousseau, l’esthétique du qui fuit la civilisation et cherche à
n’est qu’un jour, sauvage et intacte, vaut le détour. C’est sentiment et le premier romantisme, apprendre de la nature et de ceux
là un point essentiel, à vrai dire le point la nature sauvage non seulement n’a qu’on appelle de manière significative
comme mille ans crucial dans la naissance du tourisme. aucun intérêt, mais elle est considérée les « naturels ».
devant le Jusqu’au début du XVIIIe siècle, en comme laide, voire diabolique, comme Pourtant, c’est peu de dire que
Seigneur » effet, à de rares exceptions près, on
considère que la belle nature, c’est la
l’écrit Madame de Sévigné lorsqu’elle
entreprend de « mander » (raconter)
le tourisme a perdu ses lettres de
noblesse, le « tourisme de masse »
nature « embellie » par les hommes, dans une lettre sa traversée de la faisant même l’objet, dans certaines
la nature civilisée, arrangée par eux, montagne de Tarare : « On m’a tantôt régions, d’une véritable
une nature dont le modèle se trouve à dit mille horreurs de cette montagne de « tourismophobie ». C’est qu’entre-
Versailles, dans le jardin à la française. Tarare, comme je la hais ! » Hegel, dont temps, l’écologie est passée par là…

Colonisation de l’Algérie :
« De quoi la France devrait-elle s’excuser ? »

D
epuis 1962, l’Algérie a mantra que tous les torts, de 1830 à 1962, guerriers arabes et kabyles qui s’étaient population - Européens et musulmans -
organisé de manière ont été du côté de la France. Comme son révoltés contre la présence française coexistèrent sans se mêler totalement.
systématique l’écriture de prédécesseur, le président Tebboune n’a après la fin de la guerre de conquête, et Il faut dire la vérité sur le passé,
son passé sur la base d’une pas manqué de présenter ses exigences dont les restes étaient conservés au Musée toute la vérité. Le bien, le mal. Sans rien
propagande destinée à (« On a déjà reçu des demi-excuses. Il faut de l’homme à Paris, n’était pas en soi cacher, mais sans manichéisme et sans
confirmer la légitimité de faire un autre pas. »), en rappelant au scandaleux : ces combattants ont eu droit, anachronisme. La colonisation n’a pas été
l’État-FLN, notamment avec le chiffre passage que l’Algérie possède un moyen environ cent cinquante ans après leur un crime en soi : elle a été un moment
mythique de 1,5 million d’Algériens de pression sur Paris : les 6 millions mort, à un hommage digne, et la France de l’histoire. Dans sa phase de conquête,
morts pendant la guerre d’indépendance d’Algériens ou de Franco-Algériens avait déjà eu des gestes symboliques cette colonisation a été rude pour les
(le chiffre réel, déjà bien assez lourd, établis en France. analogues envers d’autres pays afin de colonisés, mais il en a toujours été ainsi
est de 250 000 à 300 000 victimes, tous C’est donc un rituel du pouvoir, à marquer une amitié défiant les traces de depuis la nuit des temps. Quant à la
camps confondus). Avec le temps, ce récit Alger, que de vilipender la colonisation, conflits très anciens. Mais la République guerre d’indépendance, elle a été violente
à sens unique s’est étendu à la conquête alors même que près de 9 Algériens algérienne démocratique et populaire des deux côtés : quelle guerre n’est pas
de l’Algérie au XIXe siècle, ce qui permet sur 10 sont nés depuis l’indépendance. est-elle réellement l’héritière des tribus violente ? La souveraineté française sur
aux hiérarques du système d’englober C’était d’autant plus facile, pour qui affrontaient l’armée française vers l’Algérie, de 1830 à 1962, représente
la totalité de la présence française en Abdelmadjid Tebboune, que le Covid-19 1850, ces tribus n’ayant nulle conscience cependant une expérience commune
Algérie, de 1830 à 1962, dans un même lui a donné carte blanche, renvoyant d’appartenir à une nation algérienne qui aux Français et aux Algériens.
discours réprobateur. Nul n’a oublié chez eux les centaines de milliers n’était même pas en gestation à l’époque, Cette expérience, il faut la regarder
comment Abdelaziz Bouteflika, en visite de manifestants du Hirak, le mouvement puisque la France venait de conquérir un en face, sans l’embellir, ni la noircir.
d’État à Paris en 2000, avait pris la parole de contestation qui avait montré territoire où se juxtaposaient des peuples Pour les Algériens, cette vision apaisée
depuis la tribune de l’Assemblée que le peuple algérien attend autre chose hétérogènes ? L’interrogation porte aussi serait le préalable à une relation enfin
nationale pour semoncer la France et que le sempiternel discours du FLN. sur l’esprit d’un tel geste mémoriel. adulte avec la France.
l’inviter à reconnaître « la lourde dette La vraie question est de savoir Généreuse amitié entre deux peuples sous * Chroniqueur au Figaro Magazine
morale des anciennes métropoles envers si la France va répondre docilement le signe de l’oubli et du pardon, ou acte et membre du comité scientifique
leurs administrés de jadis ». En 2005, aux injonctions d’Alger. Et c’est là de repentance qui ne fera que susciter du Figaro Histoire, auteur de nombreux
à Sétif, il montait d’un cran dans que commencent les inquiétudes si l’on de nouvelles exigences ? essais historiques, dont notamment
l’accusation : « L’occupation (française, se souvient qu’Emmanuel Macron, De quoi la France devrait-elle Les Vérités cachées de la guerre d’Algérie
NDLR) a adopté la voie de l’extermination en février 2017, alors qu’il n’était que s’excuser ? D’avoir colonisé l’Algérie ? (Fayard, 2018).
et du génocide qui s’est inlassablement candidat à l’Élysée, avait qualifié Mais peut-on refaire l’histoire ? Et n’y
répétée durant son règne funeste. » la colonisation de « crime contre aurait donc rien à sauver de cent trente-
Et en 2018, pour son dernier discours
présidentiel, il reprenait le refrain
l’humanité », ajoutant que cette séquence
« fait partie de ce passé que nous devons
deux ans de présence française outre-
Méditerranée ? La France doit-elle Les rencontres
du FIGARO
habituel en saluant « le combat d’un regarder en face en présentant nos excuses s’excuser d’avoir éradiqué des épidémies,
peuple contre lequel le colonisateur a porté à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous construit des hôpitaux, des routes,
sa barbarie répressive à ses ultimes avons commis ces gestes », et que, devenu des barrages et des ponts, d’avoir
CLAIREFOND

extrémités ». Que l’actuel président président de la République, il déclarait scolarisé des enfants, d’avoir introduit
algérien, Abdelmadjid Tebboune, élu en souhaiter, en janvier dernier, que le une agriculture moderne et d’avoir Rencontre avec
décembre dernier, ait déclaré, le 4 juillet, travail sur la mémoire de la guerre découvert le pétrole et le gaz du Sahara FRANÇOIS
attendre des excuses d’Algérie obtienne, sous sa présidence, qui restent la richesse principale de SUREAU
de la France pour la « à peu près le même statut que celui l’Algérie d’aujourd’hui ? On dira - avec
colonisation de qu’avait la Shoah pour Chirac en 1995 ». raison - que la colonisation ne fut pas que
le 19 octobre
JEAN SÉVILLIA l’Algérie n’a par Cette formule semblait annoncer une cela. Elle eut certes aussi ses échecs, sa à 20 h 00
En réclamant de nouvelles excuses à la France, conséquent rien reconnaissance de culpabilité de la France part d’ombre, ses contradictions, Salle Gaveau.
d’étonnant : comme dans la guerre d’Algérie, ce à quoi se sont notamment le fait que ce territoire, partie Réservations :
le président algérien Abdelmadjid Tebboune
dans un jeu de rôle, opposés tous les prédécesseurs du chef intégrante de la République française,
01 70 37 31 70 ou
CLAIREFOND

entretient un ressentiment qui fait obstacle l’homme jouait sa de l’État, même François Hollande. représenta en réalité une société duale où,
à un travail mémoriel apaisé sur la présence française partition consistant à Avoir restitué à Alger, comme cela a eu sans apartheid légal, mais avec un clivage www.lefigaro.fr/
en Algérie, estime l’historien*. répéter comme un lieu le 3 juillet, les crânes de plus de vingt inscrit dans les faits, deux types de rencontres.

“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais

Dassault Médias SOCIÉTÉ DU FIGARO SAS Directeur des rédactions Philippe Gélie (International), Directeur artistique FIGAROMEDIAS Impression L’Imprimerie, 79, rue de Roissy
(actionnaire à plus de 95 %) (société éditrice) Alexis Brézet Pierre Bayle 9, rue Pillet-Will, 75430 Paris Cedex 09 93290 Tremblay-en-France Ce journal
14, boulevard Haussmann Étienne de Montety se compose de :
14, boulevard Haussmann Rédacteur en chef Tél. : 01 56 52 20 00 Midi Print, 30600 Gallargues-le-Montueux Édition nationale
75009 Paris 75009 Paris (Figaro Littéraire), Frédéric Picard (Web) Ecoprint Casablanca Maroc. ISSN 0182-5852 1er cahier 18 pages
Directeurs adjoints de la rédaction Bertrand de Saint-Vincent Fax : 01 56 52 23 07 Commission paritaire n° 0421 C 83022 Cahier 2 Économie
Président-directeur général Directeur délégué 8 pages
Charles Edelstenne Président Gaëtan de Capèle (Économie), (Culture, Figaroscope, Télévision), du pôle news Pour vous abonner Lundi au vendredi de 7 h à 18h ; Cahier 3 Le Figaro
Laurence de Charette (directeur Président-directeur général sam. de 8 h à 13 h au 01 70 37 31 70. Fax : 01 55 56 70 11 . avec vous 8 pages
Administrateurs Charles Edelstenne Yves Thréard (Enquêtes, Bertrand Gié Gérez votre abonnement, espace Client : www.lefigaro.fr/client
de la rédaction du Figaro.fr), Aurore Domont Diffusion partielle
Olivier Dassault, Thierry Opérations spéciales, Sports, Éditeurs Formules d’abonnement pour 1 an - France métropolitaine Supplément F 68 pages
Direction, administration, rédaction Promo Portage PLF
Dassault, Olivier Costa Anne-Sophie von Claer Sciences), Robert Mergui Club : 459 €. Semaine : 319 €. Week-end premium : 260 €.
de Beauregard, Benoît Directeur général, Anne Pican 14, boulevard Haussmann Diffusion sur une partie
du territoire national
directeur de la publication (Style, Art de vivre, So Figaro), Vincent Trémolet de Villers 75438 Paris Cedex 09 Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement.
A

Habert, Bernard Monassier, Directeur de la Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100%. Ce journal
Marc Feuillée Anne Huet-Wuillème (Édition, (Politique, Société, Débats Opinions) diversification éditoriale Tél. : 01 57 08 50 00
Rudi Roussillon est imprimé sur un papier UPM porteur de l’Ecolabel européen
Photo, Révision), Pierre Doncieux direction.redaction@lefigaro.fr sous le numéro FI/37/01. Eutrophisation : Ptot 0.009 kg/tonne de papier.
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

18

REBOND Depuis 2012,


ce romancier jeunesse, qui
a vendu plus de 3,5 millions
d’exemplaires des aventures
de sa fameuse Mortelle
Adèle, se dissimulait
sous le pseudonyme
de Mr Tan. Le confinement
l’a convaincu de sortir
de l’ombre. Antoine Dole,
Olivier Delcroix
£@delcroixx
à découvert

FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO


ans les cours de récréation, on
ne parle que de son héroïne,
Mortelle Adèle. Le chanteur
Aldebert a même composé une
chanson sur cette adorable pes-
te, Poussez-vous les moches !,
qui a remplacé l’inénarrable
Reine des neiges dans bien des
foyers (plus de 800 000 vues sur YouTube, à ce « J’avais 14 ans lorsque j’ai créé Adèle. À l’époque, je vivais à Chambéry. J’étais un peu le souffre-douleur des garçons de ma classe ». confie Antoine Dole.
jour). Pendant le confinement, cette rouquine au
caractère bien trempé, qui plaît autant aux filles paraît actuellement, a été tiré à 130 000 exem- droit d’Antoine Dole dans la cour de récréation. que leur corps leur appartient, se rappelle l’écrivain.
qu’aux garçons, a battu des records de vente. À tel plaires et se double d’un premier roman, Mortel un « J’étais différent, raconte-t-il. Et dans les années Un soir, alors que j’intervenais dans un festival litté-
point que dans le secteur de la bande dessinée jeu- jour, mortel toujours !, tiré quant à lui à 1980, j’étais le seul fils de divorcés de la classe. C’est raire, je partage un taxi avec une romancière vers
nesse, Mortelle Adèle est devenue numéro un… de- 60 000 exemplaires. Les deux ouvrages sont illus- pour cela que j’ai imaginé Adèle. C’était une sorte notre hôtel. Elle me demande ce que je fais. Je lui ex-
vant Astérix ! trés par Diane Le Feyer. À ce stade-là, on peut dé- d’alter ego inversé. Parce que j’étais un garçon, j’ai plique que j’écris des “romans jeunesse”. Elle me ré-
Depuis qu’il a créé ce petit démon plein d’humour cemment parler de phénomène. Pourtant, on sent créé une fille. J’ai voulu prendre totalement le contre- pond : “Moi, j’écris de la vraie littérature.” C’est là
et d’espièglerie, son créateur, Antoine Dole, a pris qu’il y a chez cet artiste d’apparence fragile une pied de ce que j’étais. Cela m’a permis de reprendre le que j’ai compris que la littérature jeunesse était
l’habitude de vivre heureux et caché derrière le faille dans l’émail. Une blessure secrète dont il ne contrôle… » considérée avec mépris par le reste de la profession. »
pseudonyme de « Mr Tan ». Pourtant, durant ces s’est toujours pas totalement remis. « À la base, je Adèle a d’abord été une super amie imaginaire La résilience semble être le maître mot d’Antoine
trois derniers mois, « les choses ont bien changé », suis un romancier jeunesse, commence-t-il. J’avais qui a permis à cet enfant résistant d’être capable Dole. L’artiste n’est pas du genre à se laisser abattre
confie-t-il alors qu’il s’installe à la terrasse d’un café 14 ans lorsque j’ai créé Adèle. À l’époque, je vivais à des plus grands exploits. Mais avant de triompher par ce type de blessure narcissique. Son amie ima-
parisien ensoleillé. Quand il enlève son masque pour Chambéry. J’étais un peu le souffre-douleur des gar- avec Mortelle Adèle, le jeune Antoine publie un ginaire, Adèle, est toujours là pour lui remonter le
boire son Coca zéro, Antoine Dole est tout sourire. çons de ma classe. Car oui, j’ai été victime de violen- premier roman estampillé « jeune adulte » qui fait moral. Le plus étonnant, c’est que ce personnage
Il peut. Depuis huit ans, les seize premiers tomes ces scolaires… » du bruit en 2007 : Je reviens de mourir, qui raconte fétiche n’aurait jamais dû devenir une série à suc-
d’Adèle se sont vendus à plus de 3,5 millions C’est au collège Saint-Joseph de Chambéry l’histoire d’une jeune fille dont le petit ami la pousse cès. « Adèle fait partie de ma vie, avoue Antoine
d’exemplaires. Le 17e album, Karmatrophique !, qui qu’une bande de garçons a fini par casser le pouce à se prostituer. « Je voulais expliquer à mes lecteurs Dole. Je la dessine dans les marges de mes cahiers.
Mais je ne peux pas le faire longtemps car ma blessu-
re au pouce m’en empêche. J’ai cependant fini par lui
trouver une place à la fin de mes mails, à côté de ma
signature. Un jour, un éditeur de chez Bayard,
Franck Gérard, a repéré l’un de mes croquis sur un
bureau. Tout est parti de là… »

« Adèle, c’est moi »


L’éditeur ne s’y trompe pas. Pour lui, il y a « quel-
que chose à faire avec cette petite héroïne ». Le len-
demain, Antoine Dole reçoit un coup de téléphone.
« J’ai d’abord été très surpris, se souvient-il. Franck

Bio
Gérard m’a demandé si j’étais partant pour raconter
les aventures d’Adèle. Il m’a commandé trois plan-
ches, trois gags. J’ai dit : “Banco !” » On connaît la
EXPRESS suite. Antoine Dole s’attelle à la tâche. Il demande à
une amie d’assurer les dessins. Elle le fera, sous le
1981 pseudonyme de Miss Prickly, jusqu’en 2014, date à
Naissance à Chambéry laquelle l’illustratrice Diane Le Feyer reprend le
(Savoie). flambeau pour le tome IX, La Rentrée des claques. À
1995 ce moment, la série a pris son envol. Il est loin le
Victime de violence temps où le petit Antoine passe ses fins d’après-mi-
scolaire au collège. di dans l’arrière-boutique de la laiterie de ses pa-
2008 rents à confectionner des petits livres bricolés avec
Premier roman : du scotch pour « voir les yeux de sa mère s’illuminer
Je reviens de mourir de joie » quand il lui offre le soir.
(Éditions Sarbacane). « Quand j’écris pour les enfants, affirme Antoine
2012 Dole, soudain plus péremptoire, je les regarde dans
Crée le personnage les yeux. Je les prends au sérieux. Lire Adèle, cela en-
de Mortelle Adèle courage les enfants à attraper le monde, s’en saisir
(Bayard Jeunesse). pleinement. Faire des bêtises, embêter les parents,
2014 c’est montrer que l’on existe. Adèle est une héroïne
Publie Ce qui ne nous mixte. C’est une petite fille courageuse. C’est telle-
tue pas (Actes Sud Junior). ment compliqué d’être un enfant dans un monde
2019 d’adulte. Adèle remet en question un monde prémâ-
Sa chanson, avec ché pour elle. Et moi, je me pose toujours la question
Aldebert, Poussez-vous d’être au bon endroit de la désobéissance. Je pense
les moches !, vue plus que vous avez compris : Adèle, c’est moi. »
de 800 000 fois Durant le confinement, Mortelle Adèle a été très
sur YouTube. présente sur les réseaux sociaux. Antoine Dole a
2020 créé de nombreuses initiatives en ligne pour que les
Parution du tome XVII parents un peu débordés par la présence à domicile
des aventures de Mortelle de leurs chérubins puissent souffler un peu grâce à
Adèle, Karmatrophique !, des jeux, et des activités liées par exemple à l’ob-
et du roman Mortel tention « d’un diplôme de bizarrerie ». Mais le plus
un jour, mortel toujours ! bizarre, c’est ce qui est arrivé à Antoine Dole pen-
(Bayard Jeunesse). dant cette période : « Quelque chose s’est réparé en
moi, avoue-t-il encore tout surpris. C’est lié au fait
que je sois retourné dans mon collège, l’année der-
nière, à Chambéry. Je n’ai plus du tout mal au pouce.
Tous les jours pendant trois mois, j’ai pu dessiner et
m’avancer sur deux projets de livres illustrés. C’est
dingue ! »
Ce qui est « dingue » aussi, c’est que cette
Mortelle Adèle va bientôt devenir un dessin animé
pour la télévision. Une commande a été passée et
78 épisodes sont en chantier pour une mise à l’an-
En partenariat avec tenne en 2023. Sans oublier un projet de long-mé-
trage… Antoine Dole peut quant à lui dignement le-
ver le pouce, comme jadis les Romains dans les
A

arènes après un combat victorieux. Et cela, sans


que cela lui cause le moindre mal… ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO - N° 23 606 - Cahier N° 2 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

> FOCUS
MOBILISATIONS
lefigaro.fr/economie
CONTRE LES
SUPPRESSIONS
SANTÉ BACHELOT D’EMPLOIS
Airbus à Toulouse, Hop! à Morlaix,
L’EXÉCUTIF PEINE À OBTENIR UN LES MÉDIAS NE VEULENT PAS Nokia et Sanofi à Paris… À travers
ACCORD SUR LA RÉMUNÉRATION ÊTRE OUBLIÉS PAR LA « MINISTRE tout le pays, plusieurs milliers de sa-
DES SOIGNANTS PAGE 22 DES ARTISTES » PAGE 26 lariés de ces entreprises se sont
mobilisés, mercredi, à l’appel de
leurs organisations syndicales, pour

économie
protester contre les suppressions
massives de postes annoncées en
conséquence de la crise économi-
que. Du côté du constructeur aéro-
nautique, ce sont 5 000 emplois qui
sont menacés dans l’Hexagone.
L’équipementier télécoms finlandais
prévoit, lui, la suppression de
1 233 postes en 2021. Chez Hop!, la
filière régionale d’Air France, ce sont
960 emplois qui vont être détruits.
Et enfin, Sanofi a annoncé se sépa-
rer d’un millier de ses 25 000 colla-
borateurs de l’Hexagone.
La rentrée sociale devrait donc être
explosive, d’autant plus qu’il sem-
blerait que ce ne soit qu’un début…
Les annonces de plans sociaux se
JEAN-CHRISTOPHE MARMARA/LE FIGARO , STOCK.ADOBE.COM

multiplient de jour en jour, et ce


n’est pas la publication mercredi des
indicateurs du marché du travail, par
le service statistique du ministère
du Travail, qui est de nature à rassu-
rer les salariés des secteurs dure-

L’hydrogène, une industrie


ment touchés par la crise. Depuis la
fin du confinement et la baisse pro-
gressive du chômage partiel
– plus de 14 millions de Français ont

d’avenir pour l’Europe


fait l’objet d’une demande de ce dis-
positif depuis mars –, le nombre de
suppression de postes s’est envolé.
Entre le 1er mars et le 5 juillet, 27 053
destructions ont été envisagées à
travers 193 plans de sauvegarde de
La Commission européenne a présenté un plan de développement de cette filière. l’emploi (PSE). À titre comparatif,
sur la même période en 2019, on en
La France possède tous les atouts pour devenir un champion de l’hydrogène. PAGES 20 ET 21 comptait « seulement » 13 033,
soit moitié moins. Et si les offres
d’emploi commencent à réaffluer

Huit candidats en lice pour diriger l’OMC


ces dernières semaines, les entrées
LA SÉANCE en contrats aidés, emplois francs ou
DU MERCREDI 08 JUILLET 2020 garantie jeunes sont toujours aussi
CAC 40 Qui pour succéder à Roberto Azevedo par Boris Johnson, et le Saoudien Mo- te sérieuse. S’il n’existe pas de règle de inquiétantes et ne redécollent pas…
4981,13 -1,24% à la tête de l’Organisation mondiale hammad Maziad al-Tuwaijri, ex-mi- rotation géographique, l’heure de La situation sur le marché de l’em-
du commerce ? Le Brésilien, en poste nistre de l’Économie. l’Afrique, qui n’a jamais eu de repré- ploi s’avère donc compliquée, sa-
DOW JONES depuis 2013, a créé la surprise géné- Ils rejoignent cinq autres prétendants. sentant à la tête de l’OMC, a peut-être chant que le nombre de demandeurs
25902,52 +0,05% rale en annonçant, mi-mai, en pleine Le Mexicain Jesus Seade Kuri a une sonné. Si ce n’est que le continent n’a d’emploi a explosé ces derniers
crise du Covid-19, son départ antici- longue expérience du multilatéralis- pas réussi à désigner une candidature mois. Pour tenter de rassurer les
ONCE D’OR pé d’un an. Contraignant les me, passé par le FMI, la Banque mon- unique. Le prochain directeur général Français et de calmer le jeu avec les
1774,65 (1771,85) 164 membres à lui trouver un succes- diale, l’OMC et fut négociateur de aura en tout cas fort à faire dans le organisations syndicales, le premier
seur d’ici au 31 août. Les candidats, l’accord commercial nord-américain. contexte difficile d’effondrement du ministre Jean Castex a annoncé
PÉTROLE (lond) qui avaient jusqu’à mercredi pour se Le Moldave Tudor Ulianovschi, an- commerce et face aux critiques récur- mercredi matin vouloir « décaler la
43,060 (42,930) déclarer, se sont bousculés dans les cien ministre des Affaires étrangères, rentes des États-Unis, qui menacent mise en œuvre » du second volet de
dernières heures. et la Sud-Coréenne Yoo Myung-hee, de quitter l’OMC. la réforme de l’assurance-chômage,
EUROSTOXX 50 La Kényane Amina Mohamed, dotée première femme à avoir occupé le « Il devra jouer un rôle actif dans la
3286,23 -1,06% qui durcit le calcul de l’indemnisation.
d’un solide dossier, s’est déclarée poste de ministre du Commerce dans gestion de la crise et ses conséquences
« On ne renie pas nos principes,
dans la nuit. Avocate de formation, son pays, sont dans la course. S’ajou- et garder les États-Unis à bord, com-
FOOTSIE mais on n’est pas des gens obtus (…)
ministre des Affaires étrangères de tent deux autres Africains : l’Égyptien mente Sébastien Jean, directeur du
6156,16 -0,55% 2013 à 2018, elle a présidé les trois Abdel-Hamid Mamdouh, également Cepii, centre d’expertise d’économie donc on adapte nos outils », a-t-il
instances les plus importantes de de nationalité suisse, qui connaît bien internationale. Il faut à la fois des dit sur BFMTV. Un premier pas, les
NASDAQ l’OMC, dont l’organe clé de règle- les rouages de l’OMC et la Nigériane compétences de gestion pour faire tour- syndicats réclamant depuis le début
10604,94 +0,77% ment des différends. Puis se sont ma- Ngozi Okonjo-Iweala, ancienne mi- ner l’OMC, et être capable de peser de la crise le retrait de l‘ensemble de
nifestés dans la journée le Britanni- nistre des Finances et présidente de dans les relations avec les États mem- la réforme et non son simple report.
NIKKEI que Liam Fox, ministre du Commerce l’Alliance mondiale pour les vaccins et bres, dont les poids lourds, UE, Chine et W. P.
22438,65 -0,78% extérieur de Theresa May, soutenu vaccinations (Gavi), autre prétendan- États-Unis. » ANNE CHEYVIALLE

ACTIONNAIRES DE TECHNICOLOR
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU �� �UILLET ����
Les résolutions soumises à l’Assemblée Générale sont essentielles et nécessaires pour mettre en œuvre le plan de restructuration financière
de Technicolor qui ouvrira une nouvelle page dans l’histoire du Groupe.
Aujourd’hui plus que jamais, Technicolor a besoin de votre soutien.
L’Assemblée Générale Mixte se tiendra exceptionnellement à huis clos, sans la présence physique des actionnaires et des autres personnes ayant
le droit d’y assister, pour la santé et la sécurité de tous.

VOTEZ Les actionnaires de Technicolor sont invités à voter :


• Par Votaccess, jusqu’au 19 juillet 2020 à 15 heures (heure de Paris)
POUR DONNER • Par correspondance, en retournant le formulaire de vote qu’ils peuvent se procurer sur le site de la Société ou auprès de leur teneur de compte-titres
UN AVENIR au plus tard le 17 juillet 2020
À TECHNICOLOR Les modalités détaillées figurent dans l’avis de convocation.
Les documents et informations détaillées concernant l’Assemblée Générale sont disponibles sur le site Internet de la société www.technicolor.com
dans la rubrique Relations Investisseurs / Informations Actionnaires.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter


www.technicolor.com Leader mondial des effets visuels pour le cinéma Premier acteur mondial dans les services DVD Leader mondial en solutions d’accès haut débit et vidéo basées sur Android TV
A
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

20 L'ÉVÉNEMENT
Les 3 types
d’hydrogène
L’hydrogène, carburant du futur pour
COÛT DE PRODUCTION PAR KG L’Union européenne, qui présente un plan pour développer cette énergie, ne doit pas
tamment la pile à hydrogène. Une production d’acier ou de ciment, le dans un marché en explosion qui
EMMANUEL EGLOFF £@eegloff occasion à ne pas laisser passer. carburant du transport aérien et pourrait générer, à l’échelle mon-
3 à 12 € ET LEONOR HUBAUT£@LeonorHubaut
BRUXELLES Bruxelles est conscient des en- maritime. « L’hydrogène est appelé diale, des ventes de 630 milliards
jeux. Mercredi 8 juillet, la Commis- à devenir un des piliers de la transi- d’euros d’ici à 2050. « Nous devons
sion européenne en a fait un inves- tion énergétique, estime Pierre- faire un effort supplémentaire pour
ÉNERGIE « L’Europe dispose de tissement prioritaire de la relance Étienne Franc, directeur de l’acti- rester en tête car le reste du monde
tout l’écosystème nécessaire dans le économique, dans le cadre de son vité mondiale hydrogène énergie nous rattrape rapidement », avertit
domaine de l’hydrogène. » Florent plan pour contribuer au « pacte d’Air Liquide. Il y a une pression po- Frans Timmermans, vice-prési-
Menegaux, le président de Miche- vert ». L’objectif est de faire passer litique, une pression financière et une dent de la Commission européenne.
lin, se veut optimiste. De fait, le sa part dans l’énergie européenne pression de l’opinion publique pour
HYDROGÈNE VERT continent dispose de toutes les bri- de moins de 2 % aujourd’hui, à mettre en œuvre des solutions pour Objectifs ambitieux
Produit à partir ques, depuis les fabricants d’élec- 14 % en 2050. décarboner les grands secteurs « Aujourd’hui, l’hydrogène provient
trolyseurs jusqu’aux constructeurs L’hydrogène est perçu comme émetteurs. » L’enjeu est également en très grande majorité du gaz, ana-
de l’électrolyse de l’eau aéronautiques et automobiles, en un excellent instrument pour dé- technologique et économique. Il lyse Éric Missonnier-Rohart, di-
passant par les équipementiers carboner les secteurs les plus pol- s’agit de maintenir une autonomie recteur associé chez Natureo Fi-
pour tous les composants, et no- luants, comme la construction, la stratégique, tout en s’imposant nance. Il est possible de le

3à4€
Dans l’automobile, De l’hydrogène pour tous les modes de transport
HYDROGÈNE BLEU priorité aux camions
Produit à partir Un camion Nikola Two.
de sources fossiles, Les dix premiers camions à hydro- gique et l’ouest de
mais décarboné gène du coréen Hyundai ont em- l’Allemagne d’ici à
barqué dans le port de Gwangyang 2025. Les voitures
début juillet, en direction de l’Eu- viendront après.
rope. Quarante véhicules supplé- Dans ce paysage,
mentaires devraient suivre le la France a un rôle à
même chemin en 2020. Et ils de- jouer. De nombreux

LES CHANTIERS DE L’ATLANTIQUE, ALSTOM


1 à 2,5 € vraient être 1 600 d’ici à 2025. acteurs du monde
Outre-Atlantique, les yeux des in- automobile hexago-
HYDROGÈNE GRIS vestisseurs sont braqués depuis nal investissent
plusieurs mois sur Nikola Motor, dans cette techno-
Produit à partir de une start-up aujourd’hui valorisée logie. « Michelin
sources fossiles près de 15 milliards de dollars. travaille depuis une
L’entreprise n’a encore fabriqué vingtaine d’années
Source : EnergyLab aucun véhicule. Mais la perspective sur la pile à hydro-
de commercialiser en 2022 un ca- gène, précise Flo-
mion à hydrogène suffit à assurer rent Menegaux.
son succès. Nous en sommes
L’hydrogène est l’une des solu- aujourd’hui à notre
tions les plus évidentes comme al- quatrième généra-
ternative aux moteurs thermiques tion. Et nous nous
traditionnels. « Dans l’automobile, sommes associés

115
il existe deux types de véhicules élec- avec Faurecia pour
triques, qui se différencient par la faire de notre filiale Symbio un ac-
façon dont est stockée l’énergie qui teur de premier plan dans ce domai-
les alimente, détaille Florent Mene- ne ». Michelin et Faurecia, donc,

millions gaux, président de Michelin. Elle


peut être stockée dans une batterie,
mais aussi Plastic Omnium. Tous
sont particulièrement ambitieux
NIKOLA CORP, PETER SCHMOLLGRUBER/ONERA

de tonnes ou provenir d’un réservoir à hydro-


gène, puis transformée en électricité
dans le domaine de l’hydrogène.
Conscients de la baisse prévisible
La production par une pile à combustible. » de la part des moteurs thermiques
mondiale dans le parc, ils ont décidé de miser
d’hydrogène sur cette technologie d’avenir.
en 2018, dont 0,1%
provenait de
“ La pile à combustible
a prouvé
Reste les deux constructeurs fran-
çais : jusqu’à présent, ils ont été un
peu à l’écart du mouvement, com-
son efficacité
l’électrolyse de l’eau

PIERRE-ÉTIENNE FRANC, DIRECTEUR DE
L’ACTIVITÉ MONDIALE CHEZ AIR LIQUIDE
paré aux Asiatiques et même aux
Allemands, qui ont annoncé des
projets. Désormais, ils semblent re-

52 %
Certains constructeurs automo- garder avec attention le sujet. Des Une vue d’artiste d’un futur avion de ligne
biles ont fait très tôt le pari du véhi- annonces de leur part sont atten- à propulsion électrique imaginé par l’Onera.
cule à hydrogène. C’est notamment dues prochainement… ■ E. E.
le cas de Toyota, qui commercialise

de la Mirai, ou Hyundai, avec sa Nexo.


La technologie est au point. « La
l’hydrogène
est aujourd’hui
pile à combustible a prouvé son effi-
cacité, se félicite Pierre-Étienne
Franc, directeur de l’activité mon-
L’avion zéro émission attendu en 2035
utilisé par l’industrie diale hydrogène énergie d’Air
de l’ammoniac Liquide. Et ses performances ont sante de l’hydrogène renouvelable, le sieurs experts estiment que le pre-
VÉRONIQUE GUILLERMARD
bien progressé, en termes de fiabilité £@vguillermard liquéfier et le transporter. Les aéro- mier avion zéro émission certifié
et de tenue aux basses températures. ports doivent réorganiser les infras- sera « sans doute un appareil situé
L’industrie automobile a été capable tructures de stockage et de “refue- entre l’A220 et l’A320 ». D’ici à 2023,

30 %
de faire baisser son prix, notamment C’est la contrepartie exigée par ling” des avions. » L’aéronautique la filière devrait être en mesure
en diminuant le taux de platine. » l’État en échange de son soutien à la ne peut pas tout. Il faut que plusieurs d’arrêter ses choix technologiques.

de
Néanmoins, les prix restent encore
élevés. Et le réseau de recharge
n’est pas assez développé.
filière aéronautique, développer un
avion zéro émission d’ici à 2035. Soit
quinze ans plus tôt que prévu par la
acteurs unissent leurs forces et ti-
rent dans la même direction.

Un avion cryogénique ?
Aujourd’hui l’avion de ligne tout
électrique est hors de portée. « Il
faudrait 170 tonnes de batteries pour
« àQuant
l’avion
l’hydrogène À court terme, le potentiel de dé-
veloppement semble plus impor-
filière dans le cadre de sa feuille de
route vers l’avion vert, présentée en Afin de relever le défi, la filière em-
faire voler un A320 entre Paris et
Toulouse, soit plus de deux fois sa
à hydrogène,
est aujourd’hui tant du côté des camions. Pour le juin 2019. La nouvelle échéance est- menée par Airbus, va « travailler sur masse au décollage », précise la il est «trop
utilisé par l’industrie transport lourd sur route, « en ter- elle crédible ? Quels obstacles fau- un seul avion et, en parallèle, sur deux DGAC. La recherche va se concen- tôt pour dire
mes d’autonomie, de temps de re- dra-t-il franchir ? Combien coûtera systèmes propulsifs : le premier ul- trer sur les piles à combustible mais
des hydrocarbures
charge et du maillage nécessaire en cet avion de ligne écolo-friendly ? trasobre et le second, à hydrogène », aussi le moteur cryogénique, qui se-
si ce sera
infrastructures, l’hydrogène est plus Pour amorcer la pompe, Bercy a explique Patrick Gandil, directeur rait capable de brûler de l’hydrogè- le successeur
intéressant que l’électrique à bat- augmenté le budget du Conseil pour de la DGAC. « Pour l’avion sobre, il ne. Ce qui implique de maîtriser de l’A320 » »
10 %
terie », s’enthousiasme Florent la recherche aéronautique civile s’agit de développer une turbine à gaz l’extraction du carburant stocké à
JEAN-BRICE DUMONT,
Menegaux. Ce que confirme Xavier (Corac) à 1,5 milliard d’euros sur de rupture, qui entraîne une réduc- - 252 °C dans des réservoirs spéciaux PRÉSIDENT DU CORAC
Regnard, analyste chez Bryan Gar- trois ans (135 millions en 2019). Un tion de 30 % de la consommation de l’avion, afin de l’amener dans la ET DIRECTEUR DE
nier, qui explique que « le camion de effort qui devra être poursuivi. La donc de la pollution », précise Sté- chambre de combustion du moteur. L’INGÉNIÉRIE D’AIRBUS
Tesla embarquera a priori 4 à 5 ton- Direction générale de l’aviation ci- phane Cueille, directeur de la re- « Nous avons accumulé une grande
de nes de batteries, quand celui de Niko- vile (DGAC) estime le budget de cherche de Safran. La filière compte expertise dans l’hydrogène liquide
l’hydrogène la se contentera de quelques dizaines
de kilogrammes d’hydrogène pour
R&D de l’avion zéro émission, à
10 milliards sur dix ans. Puis au
aussi sur les carburants bio et de
synthèse qui pourraient être utilisés
maintenu à - 252 °C, que nous four-
nissons au programme spatial Ariane.
est aujourd’hui une autonomie bien supérieure ». moins autant pour son développe- davantage par la flotte en service. Pour l’aviation, la solution peut aussi
utilisé par l’industrie Les initiatives pour permettre ce ment à partir de 2030, en vue d’une Mais ils sont chers. passer par l’hydrogène liquide, dont la
chimique de base développement de l’hydrogène certification en 2035. « Cet horizon Quant à l’avion à hydrogène, il est densité est dix fois meilleure sous cette
dans ce domaine se multiplient est crédible si l’ensemble de l’écosys- « trop tôt pour dire si ce sera le suc- forme qu’à l’état gazeux », souligne
aujourd’hui en Europe. Après avoir tème s’empare du sujet dès mainte- cesseur de l’A320neo », estime Jean- Pierre-Étienne Franc, directeur
lancé la construction d’une station nant, estime Jean-Brice Dumont, Brice Dumont. « Nous partons de d’Air Liquide en charge de l’hydro-
focalisée sur les camions à Fos-sur- président du Corac et directeur de l’aviation générale, puis régionale en gène énergie. Sous l’égide de la
Mer, dans les Bouches-du-Rhône, l’ingénierie d’Airbus. L’aéronauti- maturant des technologies d’hybri- DGAC, une équipe mixte associant
Air Liquide a lancé une initiative que doit mûrir les technologies pour dation puis, nous remontons vers le Safran, Airbus, Ariane Group et
avec le port de Rotterdam pour faire voler en toute sécurité un avion à court-courrier de type A220 puis le l’Office national pour la recherche
A

permettre à 1 000 camions à hydro- l’hydrogène liquide. Les énergéticiens moyen-courrier de type A320 et enfin aéronautique doit plancher sur ce
gène de relier les Pays-Bas, la Bel- doivent produire en quantité suffi- le long-courrier », résume-t-il. Plu- futur « cryo-plane » à hydrogène. ■
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

L'ÉVÉNEMENT 21

décarboner les transports et l’industrie


manquer le coche. Le Vieux Continent dispose d’entreprises présentes dans tout l’écosystème.
décarboner. C’est la stratégie des « Aujourd’hui, il existe un surcoût 2,50 euros du kilo d’ici 2030. » sation finale, afin d’assurer un dé- Actuellement, les acteurs de
acteurs historiques, comme Air Li- pour produire de l’hydrogène bas Bruxelles a la même ambition. Cer- ploiement systématique de l’hy- l’hydrogène, notamment pour le
quide ou Linde. Il existe aussi un hy- carbone, précise Pierre-Étienne tains pays ont également annoncé drogène tout au long de la chaîne de transport, se trouvent dans un cer-
drogène “vert”, qui est produit par Franc. Mais il existe des clients prêts des plans hydrogène. « C’est le sens valeur industrielle. Pour réussir ce cle vicieux où le manque de véhicu-
électrolyse avec une électricité issue à payer ce surcoût. » L’objectif de du programme massif de 9 milliards pari, une Alliance pour l’hydrogène les adaptés empêche le développe-
des énergies renouvelables. » tous les acteurs est toutefois de faire d’euros présenté par l’Allemagne ré- propre est lancée, similaire à celle ment d’une infrastructure de
L’Union européenne donne baisser ce coût. « Il faut réussir à cemment, détaille Éric Missonnier- pour les batteries électriques. Elle recharge, ce qui décourage les

630
la priorité à cet hydrogène changer d’échelle dans la production Rohart. Il faut que la France soit ca- doit créer « une réserve » de pro- constructeurs de lancer les véhicu-
« vert ». Et les objectifs d’hydrogène vert, explique Xavier pable de présenter un plan aussi jets d’investissement à grande les. L’investissement des États doit
sont ambitieux : avoir Regnard, analyste chez Bryan Gar- ambitieux si on veut exister dans ce échelle qui, bénéficiant du statut permettre de sortir de cette situa-
6 gigawatts de capacité nier. En augmentant la taille des domaine. » spécial de projet important d’inté- tion en amorçant le mouvement. Il
d’électrolyseurs d’ici électrolyseurs, il est possible de ré- rêt européen commun (PIIEC), faut aller vite : c’est au cours des dix
milliards d’euros 2024, passant à 40 gi- duire la dépense d’investissement Investissement des États pourront être librement subven- prochaines années que va se déci-
Montant des ventes que pourrait gawatts d’ici 2030, (les capex) de 20 à 40 % selon la La stratégie de l’Europe met l’ac- tionnés par les gouvernements sans der l’avenir de l’hydrogène. L’Eu-
générer, à l’échelle mondiale, contre moins de 1 gi- technologie. L’objectif est de parve- cent sur trois fronts : la production, enfreindre les strictes règles euro- rope ne doit pas manquer le
le marché de l’hydrogène gawatt actuellement. nir à un coût de production de 2 à le stockage et le transport, et l’utili- péennes sur les aides d’État. coche. ■
d’ici à 2050

La pile à hydrogène,
Un mix d’énergies comment ça marche

pour les bateaux du futur L’ÉLECTRICITÉ EST PRODUITE PAR RÉACTION


CHIMIQUE ENTRE L’OXYGÈNE ET L’HYDROGÈNE
Réservoir Production
Le bateau « zéro émis- teau, il est possible de réduire de 20 % d’hydrogène d’électricité
sion » à horizon 2050 fait la consommation de carburant. Un 1 : L’hydrogène sous pression
partie des objectifs de la prototype a été testé à bord du navire se décompose
Commission européen- Ville-de-Bordeaux, qui appartient à en libérant
ne, dans le cadre de son Airbus », explique un porte-parole des électrons
« Green Deal ». Le du Groupement des industries de qui créent
un courant
transport maritime (hors construction navales (Gican).
électrique
navires de guerre et de L’hydrogène fait l’objet de plu-
croisières) représente sieurs expérimentations. Depuis Oxygène
6 % des émissions mon- 2017, l’Energy Observer, un catama- de l’air
diales de CO2. La filière ran équipé d’une pile à combustible Anode
est mise sous pression à hydrogène, fait le tour du monde.
par le développement de À Nantes, ce sont des navettes flu-
zones maritimes dites viales de transport de passagers qui
Neca et Seca, où les sont testées. De même que des pous- 2 : L’oxygène capte
Vue d’artiste d’un paquebot de croisière à émissions d’azote et de seurs de barges de péniche au Havre. les électrons. Les protons
voiles fixes, qui utilisent l’énergie éolienne, soufre sont limitées. Une Mais « l’hydrogène n’est pas la solu- d’hydrogène se combinent
imaginé par les Chantiers de l’Atlantique. partie de la mer du Nord tion miracle. Nous allons vers un mix avec les ions d’oxygène
Cathode pour former de l’eau
a été placée sous ce régi- énergétique qui associera l’hydrogè-
me et la Méditerranée ne, le GNL et l’électrique », résume le Production
pourrait y entrer. Gican. En particulier pour les gros d’eau Infographie
Pour aller vers le ba- bateaux de croisières ou de guerre
teau zéro émission, la fi- qui ont d’importants besoins en
Le train hydrogène Coradia iLint d’Alstom. lière travaille sur des
carburants plus légers que le « fuel
énergie liés à leur poids et à leur mis-
sion. En France, les Chantiers de
La pile à hydrogène,
marine », un carburant lourd qui,
une fois brûlé, émet beaucoup de fu-
l’Atlantique vont franchir une étape
vers le « paquebot zéro émission » promesse
mée et de rejets polluants. L’idée est
d’utiliser du gaz naturel liquéfié
(GNL) puis, à plus long terme, l’hy-
avec la livraison, en 2022, du
MSC Europa, le premier géant des
mers propulsé au GNL. Le bateau in-
d’une énergie propre
drogène. À court terme, l’industrie tègre un nouveau type de pile à
propose d’agir sur les flottes en ser- VINCENT BORDENAVE£@bordenavev
vice en installant des « scrubbers »,
des sortes de filtres à particules, à la
sortie des cheminées d’évacuation “ Ce n’est pas
la solution miracle
Comme l’électricité, l’hydrogène est un vecteur
énergétique. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’une
des fumées des bateaux. Autre solu-
tion prometteuse à court terme, les
« kites ». Ce sont des voiles placées à
GICAN
” ressource comme peuvent l’être l’éolien ou le pétrole,
mais qu’il doit être fabriqué. Car si l’hydrogène est un des
éléments les plus abondants dans l’univers, il n’est que
l’avant des bateaux qui utilisent la combustible à oxyde solide, qui pro- rarement présent à l’état pur sur Terre. Du moyen de
force des vents en complément de la duira de l’électricité à partir du GNL. production utilisé pour sa fabrication dépend donc la
propulsion classique. « Grâce à ce C’est une première mondiale pour pollution qu’il génère. Et à l’heure actuelle, près de 95 %
grand cerf-volant qui tracte le ba- un paquebot de croisière. Cette de l’hydrogène produit repose sur des ressources fossiles,
technologie permet de réduire à comme le pétrole. Ce qui, de fait, le disqualifie pour
quasi-zéro les rejets d’oxyde d’azote se classer comme une source d’énergie propre.
et de soufre et les particules fines, et Pourtant, de nombreux spécialistes considèrent la

Le premier train vert a roulé outre-Rhin de 30 % les émissions de gaz à effet


de serre.
Parallèlement, les Chantiers de
production de ce vecteur énergétique à partir d’énergies
renouvelables comme un de nos meilleurs atouts dans le
cadre de la transition énergétique. Et ce, en dépit d’un
l’Atlantique travaillent sur un rendement plus faible et de coûts de productions encore
Le train à hydrogène est déjà une lant sur des lignes régionales qui ne En Allemagne, le parc régional concept de voile rigide qui utilise la très élevées. En effet, l’hydrogène peut aussi être produit
réalité, grâce à Alstom, seul peuvent être électrifiées, pour des compte 5 200 trains, dont 48 % sont force du vent pour déplacer le navi- par électrolyse de l’eau. Une technique qui permet
constructeur au monde à avoir tes- raisons de coûts prohibitifs. Il faut au diesel, soit 2 500 trains qui doi- re. Des essais en mer ont été menés de décomposer, grâce à un apport d’électricité,
té avec succès cette technologie, en investir entre 1 et 3 millions d’euros vent être renouvelés sur la même pé- avec le Ponant, un bateau de croisiè- les molécules de H2O en dihydrogène (H2) et en oxygène
conditions d’exploitation réelles et du kilomètre pour électrifier une riode », détaille Brahim Soua. Au re de taille plus modeste, au large de (O). Sans émission de CO2 donc. L’hydrogène est alors
à avoir décroché des commandes. ligne. C’est rentable et écologique total, le marché potentiel ouvert à Pornichet. Un démonstrateur à produit proprement, à condition que l’électricité utilisée
En mai, le groupe français a annon- pour des lignes à forte densité de l’hydrogène en Europe représente l’échelle 1 d’un paquebot à voiles soit elle-même d’origine renouvelable. Mais quel intérêt,
cé qu’une première opération pilo- passagers comme Paris-Lyon. Ce quelque 5 000 trains d’ici à 2035. doit être prochainement testé. dans ce cas, d’utiliser des éoliennes ou des panneaux
te, menée pendant dix-huit mois, n’est pas le cas pour les lignes ré- Grâce à Alstom, la France est en Dans le naval militaire, certains solaires pour fabriquer un vecteur énergétique plutôt
avait permis de valider sa techno- gionales et périurbaines moins fré- avance dans cette technologie bateaux - le porte-avions Charles- que d’en utiliser directement l’énergie ? « L’électricité
logie en Allemagne. Deux rames de quentées. D’où le recours à des d’avenir. Mais pour que celle-ci de-Gaulle et les sous-marins nu- est très dure à stocker, ce qui fait qu’il y a une grande perte
présérie de sa gamme Coradia iLint, technologies alternatives - tout s’impose, encore faut-il trouver le cléaires d’attaque - ont une propul- de rendement, explique Daniel Hissel, professeur
mises en service sur deux lignes ré- hydrogène ou hydrogène-électri- bon montage financier. « Les plans sion nucléaire, une énergie quasi à l’université de Franche-Comté et médaille de
gionales du Land de Basse-Saxe, que - pour les trains régionaux. hydrogène allemand, français et propre. Naval Group, leur construc- l’innovation du CNRS 2020. Inversement l’hydrogène
ont parcouru 180 000 km. Alstom a européen doivent converger afin de teur, travaille sur le navire vert. se conserve longtemps sous forme de gaz. Ce qui permet
signé 41 commandes pour son Co- Surcoût à l’achat soutenir une production à fort volu- « Nous avons trois priorités : électri- de coupler au maximum la production et son usage. »
radia iLint à hydrogène auprès des La France prévoit de s’équiper en me du carburant, l’acquisition du fier les navires en passant au tout Les voitures à hydrogène, par exemple, fonctionnent
Lander de Basse-Saxe et de Hesse. trains verts à hydrogène à horizon matériel roulant et l’installation électrique, intégrer des carburants comme les voitures électriques classiques, mais les
Les trains seront mis en service en 2024. À cet effet, la SNCF est en né- d’infrastructures », estime Brahim alternatifs (bio et de synthèse) et amé- batteries sont remplacées par un réservoir d’hydrogène
2022. Alstom lancera la production gociation avec Alstom pour un Soua. À l’achat, le train à hydro- liorer l’efficacité énergétique des sys- couplé à une pile à combustible, qui produit du courant.
en série de ces trains verts en 2021. contrat de 14 rames Coradia Regio- gène représente un surcoût de 10 % tèmes existants », explique Bertrand Ces piles reposent sur l’oxydation d’un combustible,
Le français a pris de vitesse ses lis destinées aux régions Occitanie, à 15 % par rapport à du matériel Lars, directeur des programmes en l’occurrence l’hydrogène qui aboutit à la production
concurrents : l’allemand Siemens, Auvergne Rhône-Alpes, Bourgo- roulant au diesel. Mais la mainte- « Blue ships » du groupe. simultanée d’eau, d’énergie électrique et de chaleur.
le suisse Stadler ou encore le gne-Franche-Comté et Grand Est. nance étant moins chère, l’équa- Après avoir développé les pre- Aucun déchet n’est donc généré en dehors de l’eau. « Le
chinois CRRC. « Nous avons lancé La plupart des pays européens s’in- tion économique s’équilibre et de- mières frégates (Fremm) dotées “plus” de l’hydrogène par rapport aux véhicules électriques
les premières études en 2014 car téressent à cette technologie qu’ils vrait basculer en faveur de d’une propulsion hybride (diesel- à batterie réside dans l’augmentation de l’autonomie : un
nous avions la conviction que l’hy- évaluent en fonction des spécifici- l’hydrogène. Reste la question des électrique), le groupe a présenté, en véhicule familial peut parcourir environ 100 km avec 1 seul
drogène deviendrait un carburant tés de leur réseau ferroviaire. L’Eu- centres de stockage et des stations 2018, un « concept ship », le SMX- kilogramme d’hydrogène, ajoute Daniel Hissel. Comme le
d’avenir pour verdir les flottes, et rope constitue le marché le plus de recharge. Alstom prône le déve- 31, un sous-marin tout électrique. gaz est compressé un véhicule peut rouler au moins 600 km
remplacer le diesel. Techniquement, prometteur, en raison de la densité loppement d’infrastructures par- Naval Group a aussi développé une sur un seul plein. Le temps de recharge est incomparable
nous sommes prêts », souligne Bra- de son réseau. La France et l’Alle- tagées avec l’industrie automobile. solution, appelée AIP (Air Indepen- avec celui de l’électrique puisqu’il est possible de faire
him Soua, vice-président de la magne étant les plus équipés du « L’hydrogène destiné aux trains, dent Propulsion System) pour les le plein en quelques minutes seulement. » Électricité et
branche trains régionaux d’Alstom. Vieux Continent. « En France, on bus, camions ou voitures est le sous-marins. Elle permet, grâce à un hydrogène sont en fait deux vecteurs complémentaires.
L’hydrogène est bien une alter- recense de l’ordre de 3 000 trains ré- même. Ce qui les différencie c’est la traitement du gazole, de créer de Le second permet de stocker le premier en limitant les
native au gazole, qui alimente des gionaux dont 28 %, soit 850 exem- puissance des piles à combustible, l’hydrogène qui alimente une pile à pertes. Il est facile de passer de l’un à l’autre, soit grâce
A

moteurs diesel, dans le ferroviaire. plaires, roulent au diesel. Ils doivent pas le carburant », assure le vice- combustible pour générer de l’éner- à une pile à hydrogène, soit grâce à un électrolyseur
En particulier pour les trains rou- être remplacés entre 2025 et 2035. président d’Alstom. ■ V. GD. gie électrique. ■ V. GD. d’eau, tout ceci sans émission d’aucun polluant. ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

22 ÉCONOMIE

Le « Ségur de la santé » peine à s’accorder


sur les mesures de revalorisation salariale
Jean Castex a rajouté un milliard à la dernière proposition d’Olivier Véran pour la rémunération des soignants.

7,5
MARIE-CÉCILE RENAULT £@Firenault

SANTÉ Interrompues mardi soir


après six heures d’échange avec
les syndicats, la négociation au
forceps sur les salaires des soi- milliards d’euros
gnants s’est poursuivie ce mercre- Montant de l’enveloppe accordée
di dans le cadre du « Ségur de la pour les hausses de salaires
santé ». Car le gouvernement veut des paramédicaux
parvenir à un accord, et vite. « Je
souhaite régler en large part le sujet
cette semaine », a indiqué le pre- ministre. Alors que la hausse des
mier ministre Jean Castex, le ma- effectifs réclamée par les syndicats
tin, lors de sa première séance de ne faisait jusqu’à présent pas partie
questions au gouvernement (QAG) de la discussion, 15 000 créations
à l’Assemblée. « Je suis intervenu de postes seraient désormais sur la
dès hier pour demander que l’effort table. Mais ces embauches seraient
considérable, mérité et justifié que financées sur la même enveloppe
la nation doit faire pour les soi- que les revalorisations salariales.
gnants en termes de salaires, soit À côté des paramédicaux, les
complété par des créations d’em- négociations se sont aussi poursui-
plois dans les établissements de vies mercredi avec les médecins
santé », a-t-il précisé. hospitaliers, internes et étudiants
Mardi soir, le chef du gouverne- en médecine. Mécontents des
ment s’était en effet invité par sur- 600 millions d’euros de revalori-
prise dans la négociation sur la re- sation qui leur ont été proposés la
valorisation des métiers semaine dernière, ils en espèrent
paramédicaux (infirmières, aides- syndicats. Car le gouvernement « Je suis intervenu trop peu », estime un responsable re de France (FHF), « le nœud du au moins le double.
soignantes) et non médicaux veut étendre la mesure au secteur pour demander syndical. problème, c’est de savoir exacte- Le gouvernement espère tou-
(techniciens, administratifs), ac- privé et introduire une part d’in- que l’effort que « Il y a un effort qui est fait, main- ment ce qui concerne spécifique- jours conclure vendredi cette vas-
cordant une rallonge de plus d’un téressement collectif dans les ré- la nation doit faire tenant il faut regarder la réparti- ment le secteur public ». te concertation lancée fin mai. Le
milliard d’euros pour les hausses munérations. « L’intéressement pour les soignants tion », a réagi le patron de la CFDT, Pour les syndicats, un deuxième premier ministre pourrait alors
en termes de salaires
de salaires et ajoutant la création n’est pas la culture de l’hôpital pu- Laurent Berger, espérant encore point suscite des crispations : celui prendre la parole et faire des an-
soit complété par des
d’emplois au menu des discus- blic. L’hôpital n’est pas une entre- créations d’emplois », monter à 8 milliards pour obtenir des effectifs. « Chaque établisse- nonces, préparant le terrain pour
sions. « J’ai annoncé une enveloppe prise », proteste Mireille Stivala, a indiqué Jean Castex, une hausse de salaire « qui aille au- ment hospitalier sera invité à réali- l’intervention d’Emmanuel Ma-
de 7,5 milliards d’euros », s’est-il secrétaire générale de la CGT- mercredi devant delà de 200 euros pour les soi- ser un diagnostic partagé de la si- cron le 14 juillet. Le président de la
félicité dans un tweet, soit 1,1 mil- santé. « Avec ces mesures, l’enve- l’Assemblée gnants, et qui se rapproche de tuation de ses effectifs (postes République pourrait ainsi se félici-
liard de plus que l’enveloppe pro- loppe disponible pour la hausse gé- nationale. 200 euros pour les non-soignants ». vacants, absentéisme, besoins de ter d’avoir concrétisé le « plan
posée la semaine dernière par Oli- nérale des salaires ne pourra pas FRANÇOIS BOUCHON/ Pour Zaynab Riet, déléguée gé- formation…) et de ses activités », a massif » promis au plus fort de
vier Véran, le ministre de la Santé. dépasser 165 euros. C’est beaucoup LE FIGARO nérale de la Fédération hospitaliè- fait savoir l’entourage du premier l’épidémie de coronavirus. ■

Un puits sans fond


Cette somme, à débourser chaque
année, doit permettre de revalori-
ser environ 1,5 million de person-
nels paramédicaux travaillant à
Financement, organisation, territoires : les autres chantiers patinent
l’hôpital et dans les établissements
médico-sociaux. Cette hausse Pas question d’augmenter les sa- financement ; l’organisation des res en y accordant les moyens né- net du premier ministre, Nicolas
« est importante, sur une base qui laires à l’hôpital sans agir en soins ; la coordination entre l’hô- cessaires, via les autorités régio- Revel, dirigeait il y a encore peu la
était déjà historique. Du jamais vu même temps sur les blocages or- pital, la médecine de ville et le nales de santé (ARS). caisse d’assurance-maladie et
depuis trente ans », a souligné Ma- ganisationnels qui minent le sys- médico-social dans les territoires. connaît très bien leur problémati-
tignon. Non sans nourrir à droite le tème de santé. À côté du sujet Ces trois sujets devraient égale- Ne pas oublier que. « On souhaite pouvoir négo-
reproche d’ouvrir les vannes dans central de la revalorisation des ré- ment faire l’objet d’annonces à la médecine de ville cier sur le service d’accès aux
le puits sans fond de l’hôpital, sans munérations des soignants, le l’issue des négociations. « Le but Dans le cadre de ces trois autres soins, qui passe notamment par un
rien régler de ses blocages. « Ségur de la santé » s’est fixé est vraiment de remettre le système « piliers » du Ségur, les médecins numéro dédié, explique Jacques
Et pourtant, ce nouveau geste trois autres grands chantiers : de santé sur les rails et d’avoir un de ville espèrent aussi se faire en- Battistoni, président du syndicat
financier peine à convaincre les l’investissement et la réforme du plan complet », indique une sour- tendre. « Les négociations en MG France. On demande un coup
ce ministérielle. cours sont accompagnées d’enve- d’accélérateur sur les communau-
Des décisions sont par exemple loppes financières importantes tés professionnelles territoriales de
attendues en matière de « simpli- pour répondre à la crise de l’hôpi- santé (CPTS), un coup de pouce sur
Retraites : Castex réunit les partenaires sociaux fication », avec notamment un
rééquilibrage du pouvoir entre di-
tal. Mais le nouveau gouvernement
ne doit pas oublier la médecine de
la visite à domicile » qui est ac-
tuellement à 35 euros et que les
recteurs et médecins hospitaliers, ville qui a su s’organiser et répon- médecins voudraient passer à
«Mon objectif est de mettre semaine », ces jeudi et régime universel, qu’il entend et en matière de réorganisation dre à cette terrible épidémie, sans 70 euros.
tous les sujets sur la table », vendredi, en réunion bilatérale. bien maintenir, et « les territoriale du système de santé. l’ombre d’une hésitation malgré De leur côté, les infirmières de-
et notamment « la réforme Puis il les réunira tous « avant dispositions qu’il y a lieu de Tirant les leçons de la crise sa- l’absence d’équipement de protec- mandent à élargir leurs compé-
des retraites », a déclaré Jean le 20 juillet de façon collective prendre pour sauvegarder le nitaire qui a vu hôpitaux et clini- tion individuelle », a déclaré jeudi tences et à gagner en autonomie :
Castex, lors de la séance de dans une conférence de système de retraite actuel (…) ques travailler main dans la main, Jean-Paul Ortiz, président du pouvoir prescrire et administrer
questions au gouvernement méthode », afin de rouvrir qui subit de plein fouet l’impact les fédérations hospitalières du syndicat CSMF. des vaccins obligatoires et recom-
à l’Assemblée nationale. Le la concertation. Le chef du de la crise économique ». privé comme du public deman- Les libéraux espèrent recevoir mandés, adapter la posologie des
premier ministre a indiqué qu’il gouvernement a déjà indiqué Un sujet urgent pour « ne pas dent aux pouvoirs publics d’im- un feu vert du « Ségur » pour en- traitements dans le cadre des ma-
va recevoir les partenaires qu’il abordera séparément laisser s’effondrer le système pulser une véritable dynamique tamer des négociations conven- ladies chroniques, étendre le
sociaux « dès cette la mise en œuvre du futur de retraite actuel ». M.-C. R. pour organiser une coopération tionnelles à la rentrée. D’autant champ des prescriptions infir-
des acteurs dans tous les territoi- que le nouveau directeur de cabi- mières, etc. ■ M.-C. R.

Le rebond de l’économie est bien réel mais encore fragile


Selon l’Insee, l‘activité en France est encore inférieure de 12 % à la normale, soit dix points de mieux qu’en mai.

9%
ANNE DE GUIGNÉ £@adeguigne
tissu économique. Au 8 juillet, la Et la suite ? « En s’appuyant sur ce en 2020. Une estimation un cran est probable qu’elle reviendra dans
perte d’activité s’établit ainsi à 12 % les réponses collectées en juin, nous plus optimiste que celles récentes les mois à venir à un niveau plus pro-
par rapport à la normale, après estimons que l’activité en décem- de la Banque de France, mardi, che de celui qui prévalait avant le
CONJONCTURE Le ton de la nou- 22 % en mai et 30 % en avril. Pour bre 2020 pourrait être entre 1 et 6 % (-10 %), de la Commission euro- confinement ».
velle note de conjoncture de preuve, les trafics de fret ferroviai- en deçà de son niveau d’avant-crise, péenne (-10,6 %) et surtout de Il faudra en revanche beaucoup
de baisse l’Insee, publiée ce mercredi, a
changé. « Près de deux mois après le
re et routier se rapprochent de
leurs niveaux d’avant-crise, pro-
juge l’Insee sur la base des anticipa-
tions des chefs d’entreprise. Ces
l’exécutif (-11 %) dans le 3e budget
rectificatif pour 2020 en examen à
plus de temps pour que l’ensemble
des secteurs se redresse. L’Insee
Dernière estimation
début du déconfinement entamé le ches de 85 %. Quant à la production chiffres sont significatifs et l’am- l’Assemblée. prévoit que quatre branches (servi-
du recul du PIB
11 mai, l’économie française s’est re- d’électricité dans l’industrie, elle se pleur de l’intervalle témoigne de l’in- Une baisse de la production de ces aux ménages, transports, ma-
en 2020, moins marqué
dressée assez nettement », indique redresse nettement même si elle certitude qui pèse encore aujour- richesse de 9 % en un an représente tériels de transport et construction)
que prévu grâce
à un net rebond l’institut statistique, pour qui les reste dégradée. d’hui, mais ils sont sans commune un choc violent pour un pays. Elle afficheront encore une perte d’ac-
de l’activité entreprises des secteurs qui ne sont Le réveil de la consommation - mesure avec la perte d’activité se traduira par des faillites, une tivité en décembre, par rapport à
au second semestre plus contraints par des mesures qui a été globalement inférieure de connue au printemps. » augmentation du chômage et un « la normale », supérieure ou pro-
d’interdiction ou de restriction 17 % à son niveau habituel au appauvrissement global. Mais selon che de 10 %. L’évolution de la crise
stricte, comme le transport aérien deuxième trimestre - accélère de Appauvrissement Jean-Luc Tavernier, le patron de sanitaire à l’international, et parti-
ou la culture, parviennent à se re- surcroît la reprise. En juin, les D’où le net rebond anticipé au l’Insee, « il est absurde de dire que culièrement aux États-Unis, reste-
mettre en marche. Français ont en effet peu ou prou deuxième semestre, avec un PIB l’on serait de ce fait revenu dix ans ra aussi déterminante pour les en-
Les mesures gouvernementales retrouvé leurs habitudes de dépen- qui grimperait de 19 % au troisième en arrière. Car cette baisse en treprises exportatrices. « Les
et la capacité des entreprises à se se d’avant-crise, et les annonces de trimestre puis de 3 % au quatrième. moyenne annuelle est bien entendu carnets de commandes, en particu-
réorganiser pour intégrer les résurgences circonscrites de l’épi- Résultat, la récession se limiterait à liée principalement à la chute connue lier à l’international, demeurent ju-
A

contraintes sanitaires ont en effet démie en Europe ne troublent pas, un recul de la richesse produite li- pendant les mois de confinement. Si gés peu garnis par les entreprises in-
permis de préserver l’essentiel du pour l’instant, leur confiance. mitée à 9 % «seulement » en Fran- l’économie n’en sort pas indemne, il dustrielles », insiste l’Insee. ■
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

ÉCONOMIE 23

Gare du Nord : la Mairie de Paris toujours en guerre


La municipalité compte utiliser toutes les armes politiques et juridiques pour amender le projet de rénovation.

600
s’est tenu entre novembre 2019 et importants les 19 000 m2 de surface Emmanuel Grégoire. Actuellement, rie de Paris. Le permis de construire
EMMANUEL EGLOFF £@eegloff janvier 2020, le préfet d’Île-de- commerciale - sachant qu’un cen- cette rénovation à 600 millions désormais obtenu ne signifie donc
France a délivré le permis de tre commercial comme Italie 2, à d’euros est autofinancée, grâce aux pas la fin de la bataille. « Nous allons
IMMOBILIER « Notre-Dame-des- construire le 6 juillet, juste après le Paris, en compte 50 000. Autre concessions (commerces, salles de utiliser tous les moyens politiques et
Landes. » Emmanuel Grégoire, pre- deuxième tour des élections munici- grief : la place du vélo insuffisante. sport, de spectacle, coworking). juridiques à notre disposition », pré-
millions mier adjoint d’Anne Hidalgo en
charge de l’urbanisme, n’a pas hésité
pales. StatioNord, la coentreprise en
charge du projet, a immédiatement
Le promoteur propose désormais
3 000 places de parking vélo, contre Échéance des JO de 2024
vient Emmanuel Grégoire. Recours
judiciaires, manifestations, les pos-
d’euros à évoquer le spectre du projet avorté annoncé le démarrage des travaux. 1 200 au départ. Mais la mairie avait Emmanuel Grégoire semble viser en sibilités ne manquent pas. Il est vrai
d’aéroport nantais, lors d’une confé- Mais, sa majorité confirmée, évoqué 8 000 à 10 000 places néces- premier lieu, non la coentreprise que la mairie a fait une croix sur
Coût du projet actuel,
qui est autofinancé rence de presse à la mairie de Paris Anne Hidalgo a décidé de repartir saires avant les élections. mais le gouvernement. « Le préfet l’objectif d’avoir une gare rénovée
dédiée à la rénovation de la gare du au combat contre ce projet « totale- La mairie de Paris ne s’inquiète d’Île-de-France nous a dit qu’il était et modernisée lors des Jeux olympi-
Nord. Une façon de redire son oppo- ment surdimensionné », utilisant pas du financement. Il suffira de très embêté par la décision qu’on lui a ques de 2024 . «Le planning n’est pas
sition totale au projet porté par la « un modèle usé » devant créer « un mettre de l’argent public si l’équili- imposée, et qui vient forcément de tenable », a décrété Emmanuel Gré-
SNCF et Ceetrus, la filiale d’Auchan immense centre commercial en plein bre financier du projet n’est plus Matignon ou de l’Élysée puisqu’il n’y goire. Ce que réfute StatioNord, la
dédiée à l’immobilier. Après des mois centre-ville », selon les mots d’Em- respecté suite aux modifications avait pas encore de gouvernement », coentreprise en charge des
de discussions et un débat public qui manuel Grégoire. L’élu juge trop demandées par la mairie, estime attaque le premier adjoint de la mai- travaux. ■

Au Royaume-Uni,
un nouveau plan
d’aide ciblé sur le
chômage des jeunes
Le chancelier de l’Échiquier, Rishi Sunak, a présenté
une nouvelle enveloppe de 33 milliards d’euros. Boris Johnson écoute son ministre des Finances, Rishi Sunak, détailler les mesures de son plan « estival »,
mercredi devant la Chambre des communes. AFP

annoncé une réduction temporaire 2 milliards de livres. L’État subven- 1 000 livres pour chaque employé aussi la création de « 5 000 emplois
ARNAUD DE LA GRANGE de la TVA - à 5 % contre 20 % aupara- tionnera à 100 %, à hauteur du salai- sortant de ce système, qui doit verts » pour « soutenir des projets
£@arnodelagrange
CORRESPONDANT À LONDRES vant - dans les secteurs de la restau- re minimum et jusqu’à 25 heures par prendre fin en octobre. Soit un d’ONG et d’autorités locales destinés
ration, de l’hôtellerie et des attrac- semaine, des contrats de six mois sur montant potentiel de plus de 9 mil- à embellir les paysages britanniques,
tions touristiques, jusqu’en janvier. des emplois qualifiés pour les 16-24 liards de livres… en plantant des arbres, nettoyant les
CRISE Ce n’est sans doute pas l’es- Soit un effort de 4 milliards de livres. ans inscrits au chômage et à faibles Le gouvernement de Boris John- rivières et créant de nouveaux espa-
sentiel du nouveau plan de relance Ces mesures font partie du plan revenus. Les entreprises pourront son a aussi mis l’accent sur un volet ces verts ». Enfin, pour faciliter la
post-coronavirus de Boris Johnson, « estival » annoncé mercredi par le compléter, à leur discrétion, cette « vert » de la relance, à hauteur de reprise du marché immobilier, la
mais l’annonce inédite fait les gros ti- très populaire ministre des Finances base de rémunération. Quelque 3 milliards de livres. Ces mesures taxe sur les achats de propriétés de
tres. Au mois d’août, le gouverne- Rishi Sunak, pour un montant de 111 millions de livres sont aussi af- environnementales concernent la moins de 500 000 livres est annulée
ment va payer la moitié des repas pris 30 milliards de livres (33 milliards fectés à la subvention de stages. rénovation, l’isolation des loge- temporairement, soit une mesure à
dans les restaurants et les pubs, à d’euros). L’objectif principal est de ments privés et des bâtiments pu- 3,8 milliards. Rishi Sunak a rappelé
hauteur de 10 livres par personne. La sauvegarder l’emploi et en priorité Relance « verte » blics (écoles, hôpitaux, logements que la crise sanitaire a provoqué
mesure ne vaudra toutefois pas pour celui des jeunes, « particulièrement Plus largement, le gouvernement sociaux…). Des subventions de une contraction historique de 25 %
l’alcool et ne s’appliquera que du lun- touchés par la crise des secteurs de la veut inciter les entreprises à réinté- 5 000 livres par foyer seront ainsi de l’économie entre mars et avril. Il
di au mercredi. L’idée, selon le chan- restauration ou de la distribution ». grer leurs salariés actuellement au accordées à « des centaines de mil- a affirmé que le gouvernement en-
celier de l’Échiquier, est de venir en Quelque 300 000 d’entre eux de- chômage partiel, un dispositif qui liers de logements » - jusqu’à trait dans la « deuxième phase » de
aide à un secteur « qui emploie vraient être aidés grâce à un méca- concerne 9,3 millions de personnes. 650 000 - pour en améliorer l’effi- sa réponse, pour faire face aux
1,8 million de personnes ». Il a aussi nisme doté d’une enveloppe de Elles recevront un « bonus » de cacité énergétique. Le plan prévoit « moments difficiles à venir ». ■

L’Eurogroupe éclipsé par la crise du coronavirus


Les 19 ministres des Finances de la zone euro choisissent jeudi le successeur du Portugais Mario Centeno.
crise de l’euro, ce petit « club » dé- rique d’un endettement commun », un an et demi plus tard, l’Eurogrou- Les serpents de mer de l’union ban-
FLORENTIN COLLOMP £@fcollomp cidait du destin des peuples grec, qui faisait l’objet d’une « opposition pe accouchait d’une souris, un caire et de l’union des marchés de
portugais ou irlandais en leur impo- totale depuis la création de l’euro », « instrument budgétaire » de taille capitaux n’ont cessé d’être remis
EUROPE Son homologue allemand sant de drastiques cures d’austérité est tout de même née des discus- embryonnaire. Sans parler de l’idée sur la table de l’Eurogroupe. Des
d’alors Wolfgang Schäuble, chantre en échange de fonds de sauvetage. sions à l’Eurogroupe. Il insiste tou- d’un ministre des Finances de dossiers sur lesquels Mario Centeno
de l’orthodoxie financière, l’avait La réponse de l’UE à la crise du tefois sur la nécessité de « progres- l’eurozone aux oubliettes. La n’a pas réussi à mobiliser.
surnommé « le Ronaldo » des mi- Covid a éclipsé l’Eurogroupe. Après ser sur la souveraineté de l’euro ». À concorde franco-allemande affi- Son successeur héritera de ces
nistres des Finances européens. une réunion houleuse en mars où se l’Élysée, on voit cette avancée vers chée à Meseberg, fin juin, sur la re- enjeux. Trois candidats seront dé-
Deux ans et demi après son acces- sont écharpés les ministres des Fi- une dette mutualisée comme une lance commune post-Covid sera-t- partagés par les votes de leurs ho-
sion à la tête de l’Eurogroupe, le cé- nances - notamment le Néerlandais prémisse à ce qu’« on pourra faire à elle de meilleur augure ? mologues en visioconférence jeudi
nacle des grands argentiers de la Wopke Hoekstra qui suggérait que terme pour la zone euro ». après-midi. La socialiste espagnole
zone euro, le Portugais Mario Cen- les Italiens n’avaient qu’à s’en Jusqu’à présent, les appels du Trois candidats Nadia Calvino, fervente proeuro-
teno tire pourtant sa révérence sur prendre à leur mauvaise gestion pied d’Emmanuel Macron à Angela Suspendu en réponse à cette crise, péenne, fait figure de favorite de-
un pâle bilan. Au moment de se s’ils étaient surendettés – le dossier Merkel pour accélérer l’intégration le pacte de stabilité - les fameux vant le conservateur irlandais Pas-
Deux ans et demi après choisir un successeur, l’institution a été repris en mains par les chefs de l’union monétaire sont restés critères de Maastricht sur la dette et cal Donahoe et le centriste
son accession à la tête va devoir reprendre l’initiative, au d’État et de gouvernement des lettre morte. Ironie du sort, c’était le déficit - devra être réformé. Cer- luxembourgeois Pierre Gramegna.
de l’Eurogroupe, risque de se laisser marginaliser. Vingt-Sept et par la Commission. lors d’une rencontre avec la chan- tains pays veulent le voir rentrer en S’affrontent à travers ces profils des
Mario Centeno
Ces réunions informelles ont Leur sommet, la semaine prochai- celière au château de Meseberg, vigueur une fois les turbulences conceptions différentes de l’Euro-
quitte ses fonctions.
ANTIMIANI RICCARDO/
échoué ces dernières années à s’im- ne, doit accoucher d’un vaste plan près de Berlin, en juin 2018, que le passées. « Appliquer les règles aveu- pe, entre un Sud qui réclame de la
ANSA/ABACA poser comme lieu central de la poli- de relance de 750 milliards d’euros. président avait cru l’avoir convain- glément pourrait se révéler irréaliste solidarité et le Nord dit « frugal »,
tique économique européenne, faute Selon Bruno Le Maire, le ministre cue de la nécessité d’un budget am- dans ces circonstances », juge Mario mais aussi des visions opposées sur
de réformes d’envergure. Pendant la des Finances, cette « rupture histo- bitieux propre à la zone euro. Las, Centeno, dans le Financial Times. la fiscalité des multinationales. ■

Bénéficiez gratuitement d’une étude


vous recommande de vos portefeuilles d’épargne
avec le code PARTICULIER
Sylvain LE ROLLE APPELEZ LE 01 87 89 95 96 COÛT D’UN
APPEL LOCAL
Expert Patrimonial
A
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

24 ENTREPRISES
Union sacrée pour relancer les antibiotiques
Vingt-trois géants de la pharmacie s’allient pour créer un fonds de 1 milliard de dollars dédié à la recherche.
anciens dont les brevets sont tom-
KEREN LENTSCHNER £@Klentschner bés dans le domaine public, et donc
en grande partie génériqués.
PHARMACIE C’est une alliance iné- Conséquence : les prix des traite-
dite dans l’univers très concurren- ments sont très bas, et les revenus,
tiel de l’industrie pharmaceutique. limités, ce qui n’incite pas les labos
23 Big Pharma (J&J, GSK, Pfizer, à en sortir de nouveaux. Aux États-
Roche…) s’engagent à investir en- Unis, sur les 17 antibiotiques lancés
semble 1 milliard de dollars afin de en dix ans, seuls trois ont généré
financer la recherche sur l’antibio- plus de 100 millions de dollars de
résistance (résistance aux antibioti- ventes chacun, les autres, moins de
ques). Leur objectif est de donner 20 millions. Même certains grands
naissance à deux à quatre nouveaux génériqueurs ont jeté l’éponge,
antibiotiques au cours de la pro- et le nombre de fournisseurs de
chaine décennie. Une nécessité. principes actifs s’est réduit. Il ne
700 000 personnes dans le monde, reste que quatre fournisseurs de
dont 33 000 aux États-Unis, meu- pénicilline en Chine.
rent chaque année en raison de la
résistance aux antibiotiques d’un Coup de pouce des États
nombre croissant d’infections. Les promoteurs du fonds souhaitent
« Il s’agit d’un fléau méconnu, expli- que leur initiative incite les pouvoirs
que Thomas Cueni, président de publics à se saisir du sujet. « Les
l’IFPMA, qui fédère les acteurs de États doivent notamment adopter une
l’industrie pharmaceutique au ni- réforme des remboursements des an-
veau mondial. Si rien n’est fait, il tibiotiques. Et prendre de nouvelles
sera responsable de 10 millions de mesures incitatives pour rendre ce
morts d’ici à 2050. » Soit autant que Cela fait cinq ans que les grands L’IFPMA existants ont perdu leur efficacité l’origine des trois quarts de la re- marché plus attractif et stimuler l’in-
le cancer aujourd’hui. labos planchent sur le sujet et que (la Fédération sur des bactéries en constante évo- cherche dans ce domaine. En juin novation. Nous devons inventer de
Cet investissement se traduira l’ONU, l’Organisation mondiale de internationale lution. Il en faudrait donc de nou- 2018, la biotech Achaogen recevait nouveaux modèles de financement »,
par la création d’un fonds qui per- la santé (OMS) ou le G20 (les 20 États des fabricants veaux. « Depuis les années 1990, la le feu vert de la FDA pour un nouvel déclare Thomas Cueni. L’IFPMA
mettra de financer la recherche de les plus riches) s’en sont saisies. et associations plupart des laboratoires se sont antibiotique. Dix-huit mois plus suggère de verser une prime aux la-
pharmaceutiques) détournés de la recherche très com- tard, brutalement lâchée par ses in-
nouveaux traitements. La Banque « Nous en étions jusque-là restés au bos qui lanceraient un produit ré-
espère voir émerger
européenne d’investissement ainsi stade du discours, résume Thomas deux à quatre plexe sur les antibiotiques, explique vestisseurs, cette société califor- pondant à un besoin médical préi-
que des organisations philanthropi- Cueni. J’ai sollicité directement les nouveaux traitements Thomas Cueni. Il faut recréer un nienne – dont la capitalisation bour- dentifié. Cela leur permettrait de
ques apporteront aussi leur finan- PDG de ces grands labos que nous antibiotiques marché viable et pérenne pour des sière a atteint au plus haut 2 milliards générer des revenus au début du
cement. Un comité scientifique sera avons pu mobiliser en moins d’un an. d’ici à 2030. raisons de santé publique. » Novartis de dollars - déposait le bilan. cycle de vie du produit, lorsque les
chargé de sélectionner les meilleurs Nous avons maintenant la taille GORODENKOFF/ a fait partie des derniers à mettre un Le manque de viabilité économi- volumes de vente sont encore
projets. Compte tenu des aléas de la critique pour y arriver. » SHUTERSTOCK terme à son activité de recherche en que du marché explique cette frilo- faibles. Autre proposition : créer des
recherche, l’IFPMA estime qu’il en La progression de l’antibiorésis- 2018. Cas à part, Roche s’y est remis sité. Les ventes d’antibiotiques gé- extensions de brevets sous la forme
faudra une vingtaine afin d’en voir tance s’explique d’abord par une récemment. Seules deux nouvelles nèrent aujourd’hui 40 milliards de de « vouchers » que les labos pour-
émerger deux à quatre d’ici à 2030 utilisation excessive des antibioti- classes de médicaments ont été lan- dollars, soit moins de 4 % du mar- raient revendre et utiliser y compris
et parie sur des collaborations entre ques chez les hommes et les ani- cées en dix ans. Le marché est diffi- ché pharmaceutique mondial. pour un autre médicament. Un
public et privé. maux. Par ailleurs, les antibiotiques cile également pour les biotechs, à 90 % proviennent de médicaments enjeu de santé publique. ■

LVMH veut accélérer sa révolution numérique


Le confinement a persuadé le géant du luxe de passer en « digital first » pour ses défilés et sa commercialisation.
groupe (Louis Vuitton, Dior, Bul- question de combien il faut les ré- d’e-commerce multimarques, assure voyages intercontinentaux, a obli-
IVAN LETESSIER£@IvanLetessier
LE SEGRETAIN/GETTY /AFP

gari, Céline, Fendi, Loro Piana…) duire. On n’a plus besoin de maga- Ian Rogers. Et si les marques devront gé la totalité des griffes de luxe à
ont assuré leur croissance. En sins pour la distribution, mais pour acheter des mots-clés sur Google ou trouver d’urgence des alternatives
LUXE Les grandes crises sont des réduisant leur dépendance aux l’expérience. Le plus important est Alibaba pour aider les internautes à aux défilés prévus au printemps et
accélérateurs de changement, et ventes en gros aux boutiques d’avoir des magasins plus agréables trouver le magasin, nous considérons cet été. Cela augure une évolution
pas seulement pour des entreprises multimarques et grands magasins, et plus efficaces. » cela comme l’équivalent d’un loyer durable. « Plus les marques contrô-
au bord du précipice. Leader mon- elles ont aussi fortement augmenté Si la priorité est d’accélérer sur dans un centre commercial. » lent leur distribution, plus elles
dial du luxe, LVMH a prévenu la leurs marges. Mais, comme la plu- l’e-commerce, LVMH compte tout contrôlent le calendrier de leur com-
semaine dernière que son chiffre part des acteurs du luxe, LVMH faire pour ne pas perdre le contrôle Inversion des priorités munication, résume Ian Rogers. Les
d’affaires du deuxième trimestre n’avait pas fait, jusqu’ici, de l’e- de sa distribution. L’objectif ? Que La révolution numérique passera fashion-shows sont retransmis en
avait été « particulièrement affec- On n’a plus commerce une priorité. L’an pas- chaque griffe vende en priorité sur aussi par une inversion des priori- ligne depuis des années. Mais il faut
té » par le Covid-19, dont la circu- besoin sé, le groupe a réalisé seulement son propre site, même s’il faudra tés dans la communication des les repenser, dans un objectif online
lation partout dans le monde a en- 8,5 % de son chiffre d’affaires en investir pour que les clients poten- marques, à commencer par celle first, et non plus online second. »
traîné la fermeture temporaire de
de magasins ligne ; une moyenne dopée par Se- tiels s’y connectent. « Les sites des autour de leur défilé de mode. Le Cela dit, dans la commercialisa-
toutes les boutiques de luxe. Le pour la phora, l’enseigne de cosmétiques, marques auront plus de poids et confinement, avec l’interdiction tion comme dans la communica-
groupe attend une « reprise gra- distribution, très en pointe en matière d’e- de visibilité que les plateformes des grands rassemblements et des tion, il n’est pas question de passer
duelle » de l’activité au second se- commerce. « Il ne faut plus consi- au 100 % digital : « Les Fashion
mestre. « Nous ne connaissons pas
mais pour dérer l’e-commerce comme 8,5 % Week, c’est aussi l’occasion de ren-
encore totalement le calendrier de l’expérience. de l’activité du groupe, mais l’envi- dez-vous professionnels, de dîners
retour à la normale dans les diffé- Le plus sager comme le futur 30 % de son et de fêtes. Cela ne disparaîtra pas,
rentes zones d’implantation du chiffre d’affaires, résume Ian Ro- car les gens de la mode, comme
groupe, mais il y a des signes assez
important gers. Dans l’e-commerce aussi, on dans toutes les industries, auront
vigoureux de reprise au mois de est d’avoir ouvre des portes avec des nouveaux toujours envie d’avoir des occasions
juin dans un certain nombre de des magasins pays, des nouveaux services. » de se retrouver », conclut Ian Ro-
nos activités », a prévenu Bernard À en croire le dirigeant, LVMH gers. Et si les marques n’arrêteront
Arnault, PDG et principal action-
plus n’aura pas forcément besoin de pas les campagnes de publicité sur
naire du groupe, lors de l’assem- agréables fermer beaucoup de boutiques, les médias traditionnels, elles
blée générale, tenue à huis clos et et plus mais plutôt de les rendre plus effi- veillent à suivre de près tout ce qui
retransmise sur internet.
Chez LVMH, il n’est pas question
pour autant de profiter de ces nou-
efficaces
IAN ROGERS
»
CHIEF DIGITAL OFFICER
caces, grâce à une batterie de nou-
velles technologies (lire ci-des-
sous) : « Les patrons de marques
se dit à leur sujet sur les réseaux
sociaux. Chez Louis Vuitton, par
exemple, des « customer care
velles rassurantes pour considérer DE LVMH n’ont plus besoin d’augmenter leur centers » sont chargés de ré-
que le monde d’après sera iden- réseau de magasins physiques, « Cartes postales futuristes », de Louis Vuitton, place Vendôme, à Paris (1er) : pondre rapidement à la moindre
tique au monde d’avant. Les re- même s’ils ne se posent pas la ces vitrines digitales ont été testées dans douze magasins dans le monde. LVMH interpellation sur internet. ■
cettes qui ont assuré la formidable
expansion du groupe les décennies
passées ne sont pas celles qui lui
permettront « d’être encore plus
performant » lorsque la crise s’es-
tompera. « Depuis quinze ans, la
Un laboratoire pour rendre les magasins plus innovants
priorité des marques de luxe a été de
vendre en boutiques, résume Ian Inaugurée en avril 2018 sur 40 m2 Miroirs intelligents pour des es- LVMH, qui reconnaît toutefois : innovantes, dont une centaine sont
Rogers, chief digital officer de au 22, avenue Montaigne, à Paris, sayages virtuels, modules de for- « On n’a pas encore trouvé l’équi- déjà mises en œuvre par nos mai-
LVMH. Nous entrons dans une nou- la boutique de luxe du futur n’a mation sur téléphone mobile pour valent en ligne à l’expérience du sons ou en passe de l’être », précise
velle ère, postindustrielle et en ré- encore reçu aucun client. Et pour les vendeurs, systèmes d’impres- luxe en magasin. » Gautier Pigasse.
seau, où nous sensibilisons en ligne cause : c’est un laboratoire, caché sion et de gravure pour personna- Le leader mondial du luxe en-
et où les vendeurs communiquent à au septième étage du siège de liser les produits, vitrines vir- Un véritable écosystème tretient un véritable écosystème
distance avec les clients. Cela va être LVMH. Il n’est accessible qu’aux tuelles, systèmes de gestion de la Louis Vuitton a ainsi utilisé un ho- pour faire de ses boutiques les
plus difficile qu’on ne le pense, il faut managers des 75 maisons du détaxe, recharge de téléphones logramme pour animer les vi- plus performantes du secteur.

8,5 %
changer d’état d’esprit. » géant du luxe. « Nous sélection- mobiles… Tout un éventail de pro- trines de son magasin de la place « Le LVMH Innovation Award est
Cette révolution culturelle de- nons et testons en permanence de positions est testé, chaque semes- Vendôme, à Paris. Guerlain, de une compétition idéale pour sour-
vrait avant tout avoir pour consé- nouvelles technologies pour amé- tre, au Retail Lab. « La préoccupa- son côté, teste un système de per- cer les solutions innovantes, préci-
quence une inflexion du mode de liorer l’expérience des clients et tion des patrons de maison de luxe sonnalisation des rubans-cadeau : se Olivier Le Garlantezec, direc-
distribution. Jusqu’à maintenant, des ventes des conseillers en magasins, ex- n’est plus l’expansion de leur parc celui qui offre enregistre un mes- teur des partenariats digitaux de
c’est essentiellement par l’inaugu- Part plique Gautier Pigasse, responsa- de magasins, mais de mettre les sage vidéo pour le récipiendaire; LVMH. Nous pouvons ensuite ac-
ration de boutiques à leur enseigne de l’e-commerce dans ble du LVMH Retail Lab. Nous meilleurs outils dans les mains de la vidéo est ensuite accessible via compagner les start-up dans notre
(l’ouverture de portes, dans le le chiffre d’affaires construisons également des solu- leurs vendeurs pour être le plus un QR code imprimé sur le ruban. incubateur installé à Station F,
A

jargon de la distribution) partout de LVMH l’an passé tions sur mesure pour les marques efficaces possible », résume Ian « En deux ans et demi, nous avons puis tester leurs solutions au
dans le monde que les maisons du du groupe. » Rogers, chief digital officer de évalué et testé plus de 700 solutions Retail Lab. » ■ I. L.
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

ENTREPRISES 25

L’essentiel de La Halle
passe dans le giron
de Beaumanoir

SEBASTIEN JARRY//MAXPPP
Le groupe breton reprendra la moitié des salariés
et 366 magasins. Il y investira 60 millions d’euros.
d’autres enseignes de mode ou de

5 300
OLIVIA DÉTROYAT £@Oliviader meubles en grandes difficultés
(Conforama, Camaïeu, Alinéa, Ce-
TEXTILE L’horizon s’éclaircit lio, PicWicToys, Damart, Naf Naf, La Halle a subi de plein fouet la crise sanitaire et l’obligation de fermer ses magasins pendant près de deux mois.
pour les quelque 5 300 salariés de André, Orchestra-Prémaman…),
La Halle. Alors que Conforama
vient de tomber dans l’escarcelle
salariés La Halle a subi de plein fouet la
crise sanitaire, et l’obligation de
garde depuis le 21 avril, La Halle
avait été placée en redressement
de Naf Naf, le groupe basé à Saint-
Malo ajoute ainsi une corde à son
par appartements longue de qua-
tre années (André, Kookaï, Naf
Le nombre d’employés
de la maison mère de But, l’ensei- fermer ses magasins pendant près judiciaire le 2 juin. arc avec, aux côtés de ses offres de Naf, Chevignon, San Marina…),
que compte La Halle.
gne de vêtements et de chaussures de deux mois. Cette séquence de mode « accessible » (Cache Ca- Vivarte ne détiendra plus de son
Beaumanoir promet Développer l’e-commerce
filiale de Vivarte, en redressement confinement, couplée à une repri- che, Bonobo, Bréal) et « premium côté que les enseignes Caroll et
la sauvegarde
judiciaire depuis le 2 juin, sera fi- de 2 520 emplois se trop timide dans le textile de- Cette reprise actée, Beaumanoir accessible » (Morgan), une ensei- Minelli. La fin d’un long démantè-
nalement en grande partie reprise puis le 11 mai, a accentué les diffi- promet d’injecter 60 millions gne « petits prix » davantage lement pour un groupe qui, dans
par le groupe Beaumanoir. Une cultés d’acteurs déjà fragilisés par d’euros pour la relance de l’ensei- tournée vers la famille. les années 2000, ambitionnait de
entreprise bretonne, propriétaire les « gilets jaunes » et les grèves gne, en passant notamment par Une fois le jugement rendu sur concurrencer en France des
notamment de Morgan, Cache- contre la réforme des retraites de des efforts sur l’e-commerce. les dernières offres de reprise de géants internationaux comme
Cache et Bonobo. 2019. Sous procédure de sauve- Candidat malheureux à la reprise La Halle, et au terme d’une vente Zara. ■
Une nouvelle annoncée par le
repreneur lui-même, mercredi.
Son offre, qui reprend 366 maga-
EN BREF
sins sur les 820 que compte
La Halle, promet la sauvegarde de
2 520 emplois, sur 5 300 qui tra-
Le groupe malouin grossit à la faveur du Covid-19 UNITED AIRLINES
vaillent actuellement dans les ma- POURRAIT LICENCIER
gasins, les entrepôts et au siège. mastodontes de type Zara et H&M du groupe Beaumanoir, mais tra- 36 000 SALARIÉS
Elle inclut également un des deux MARIE BARTNIK £@mariebartnik car il est peu présent dans les gran- vaille aussi, à hauteur de 40 %, £ Durement frappée par la chute
entrepôts logistiques : celui de des métropoles, explique Martin pour des enseignes extérieures tel- du transport aérien depuis le
Montierchaume, dans l’Indre, à La crise du Covid accélère la sélec- Crépy, associé chez Simon Kucher. le que Maje, Sandro, Damart ou début de la pandémie de Covid-
l’origine exclu des premières pro- tion naturelle dans l’écosystème de Ils ont apporté la mode dans les plus Kickers. 19, la compagnie américaine
positions. Sur les 366 magasins qui l’habillement. Dans un secteur où petites villes. » Les 366 magasins La Halle ra- United Airlines pourrait
passeront chez Beaumanoir, les marges sont faibles et les be- Certains rachats n’ont pas été chetés viendront alimenter les en- licencier jusqu’à 36 000 salariés
36 seront transformés en Vib’s, le soins en trésorerie importants - il concluants. La City, repris en 2011, trepôts du groupe. Ils permettront en octobre, soit plus d’un tiers de
concept du groupe breton regrou- faut acquérir longtemps à l’avance a été fermé en 2016. La marque aussi de réaliser d’autres syner- ses salariés, a écrit l’entreprise
pant plusieurs de ses enseignes les prochaines collections - les en- Scottage, dédiée aux femmes de gies, du côté de la distribution cette
sous un même toit. Les autres
continueront d’opérer sous leur
nom La Halle.
« enseignes
Les seignes les plus fragiles vont droit
au dépôt de bilan. Et les plus solides
se retrouvent en position de force
plus de 50 ans et acquise en 2005, a
été arrêtée l’année dernière. Mais
« grâce à la multiplicité de ses mar-
fois, avec 36 conversions prévues
en Vib’s. Beaumanoir a lancé en
2016 ce concept, qui regroupe sous
dans un mémo consulté par
l’AFP. « Bien que la demande ait
légèrement augmenté depuis
de prêt- son creux d’avril, notre activité
pour les racheter. ques, le groupe Beaumanoir peut un même toit toutes les marques devrait s’afficher en baisse
Offres complémentaires à-porter Ainsi du groupe malouin Beau- réaliser des effets d’échelle que du groupe. Il en compte aujour- de 75 % en juillet par rapport
Plusieurs dizaines de magasins manoir, qui s’est positionné ces beaucoup de groupes d’habillement d’hui 180. La grande taille des ma-
La Halle seront aussi repris par des
manquent dernières semaines pour repren- n’ont plus », constate Guy-Noël gasins La Halle est propice à l’ins-
à l’an dernier et nous prévoyons
de puissance. une baisse de 65 % en août »,
acteurs spécialisés de la chaussure dre à la barre du tribunal Naf Naf Châtelin, associé chargé de la dis- tallation de ce concept, qui permet souligne United Airlines.
(Chausséa et Superchauss 34), ce- On voit bien (qu’il n’a pas obtenu) et La Halle tribution chez EY. Le groupe béné- de diminuer les coûts de distribu-
qui portera à 3 1116 les emplois en (qu’il a gagné). « Les enseignes de ficie ainsi de plateformes de fabri- tion des vêtements, et facilite la
qu’une
CDI sauvés, selon la direction. prêt-à-porter manquent de puis- cation et de conception des gestion. « De nombreuses enseignes NESPRESSO INVESTIT
Alors que Patrick Puy, le PDG de consolidation sance, constate Roland Beauma- vêtements communes. ont pratiqué un développement ir- 150 MILLIONS D’EUROS
Vivarte, a assuré mi-juin avoir est noir, le président et fondateur du raisonné des magasins, estime Ro-
DANS UNE USINE
identifié une solution pour plus de groupe. On voit bien qu’une conso- Force logistique land Beaumanoir. Depuis 2007,
600 magasins, la situation pour-
inéluctable, lidation est inéluctable, il faut man- Roland Beaumanoir estime que son tous les gains de marges réalisés en £ La filiale du suisse Nestlé,
rait encore évoluer. Le tribunal il faut ger ou se faire manger. Nous avons groupe doit encore grossir pour at- faisant fabriquer en Asie ont été en- marque iconique de café, va
n’a, pour l’instant, statué que sur manger de notre côté mieux résisté que les teindre une taille optimale. « Cela gloutis dans la rente immobilière. » investir 160 millions de francs
les offres émanant de candidats is- autres, et aujourd’hui les entreprises fait des années que nous renforçons Le groupe Beaumanoir a montré suisses (150 millions d’euros)
sus du même secteur que La Halle.
ou se faire ne valent pas cher. » notre socle logistique et informati- par le passé, avec Morgan, qu’il sa- pour construire dix lignes de
Il doit encore se prononcer sur
celles d’acteurs alimentaires, eux
manger
ROLAND BEAUMANOIR,
» Son groupe est un puissant mé-
connu qui grossit régulièrement,
que sans que, dans un premier
temps, cela nous rapporte vraiment,
vait redresser une enseigne. Mais
relancer La Halle restera un chal-
production dans son usine de
capsules de Romont. Elles seront
aussi intéressés (Aldi, Lidl, Carre- PRÉSIDENT grâce à la reprise d’entreprises en explique-t-il. Aujourd’hui ce socle lenge, dans un contexte très peu dédiées à sa gamme Vertuo.
four…). Si ces derniers ont candi- ET FONDATEUR difficultés. Il détient aujourd’hui est surdimensionné par rapport à la porteur. « La consommation de L’extension du site se traduira
DU GROUPE
daté à hauteur de 200 magasins, le plusieurs enseignes de prêt-à- taille du groupe. » Beaumanoir est textile a baissé de 15 % en valeur en par la création de 300 emplois
transfert du personnel sera moins porter : Cache-Cache, à l’origine en train de construire un grand dix ans, tandis que les surfaces en dix ans.
évident. La décision du tribunal du groupe, mais aussi Bréal, repri- entrepôt robotisé à proximité commerciales et les coûts afférents

+@
sur ce second volet est attendue se en 2003, et Morgan, reprise en d’Orléans qui doit être opération- croissaient de 18 et 20 %, constate
» Jeux vidéo : le fonds
« dans les prochains jours », dé- 2009, ainsi que la marque de jeans nel en 2021 et représente un inves- Roland Beaumanoir. Internet a pris Serena investit
taille-t-on chez Vivarte. Dans Bonobo. En tout, 2 700 magasins tissement de 25 millions d’euros. Il près de 15 % de parts de marché et dans deux studios français
tous les scénarios, la totalité des dans le monde, dont 1 500 Cache- s’ajoute aux six entrepôts du grou- progresse de 20 % par an. Voilà » Vous pouvez désormais faire
magasins ne sera pas sauvée, et un Cache, et 1 000 magasins en Chine. pe en France et à celui de Shan- l’équation qu’il nous faut résou- réparer votre iPhone dans
plan social sera lancé pour les sa- « Le groupe Beaumanoir n’est pas ghaï. Sa filiale en charge de la lo- dre. » Le diagnostic, au moins, est une boutique indépendante
lariés non repris. Comme pléthore en concurrence frontale avec les gistique, C-Log, sert les marques posé. ■ www.lefigaro.fr/economie

LA SÉANCE DU MERCREDI 8 JUILLET


LE CAC JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 LES DEVISES MONNAIE 1 EURO=
L’OR JOUR VEILLE 31/12
AUSTRALIE ................................................................................
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6242 AUD
ACCOR .............................................. 24,58 -1,29 24,79 24,26 0,353 -41,13 ♣
MICHELIN .............................................. 91,44 -2,18 93,52 91,34 0,247 -16,19 CANADA ................................................................................
DOLLAR CANADIEN 1,5338 CAD
COTATION QUOTIDIENNE ASSURÉE PAR LOOMIS-CPOR

AIR LIQUIDE .................................. 132,2 +0,11 133,45 130,45 0,28 +4,75 ORANGE ..............................................10,565 -1,49 10,795 10,535 0,243 -19,47
www.cpordevises.com
GDE BRETAGNE ................................................................................
LIVRE STERLING 0,8992 GBP
AIRBUS .............................................. 65,83 -2,18 66,9 64,8 0,256 -49,55 PERNOD RICARD .................................. 141 +0,32 142,15 140,1 0,177 -11,54 HONG KONG ................................................................................
DOLLAR DE HONG KONG 8,7468 HKD
LINGOT DE 1KG ENV .....................................................
52780 50340 +20,58
JAPON ................................................................................
YEN 121,39 JPY
NAPOLEON ..................................................... 300,1 299,9 +15,91
ARCELORMITTAL SA .................................. 9,908 -2,4 10,14 9,847 0,175 -36,66 PEUGEOT .............................................. 14,035 -4,2 14,57 14,025 0,345 -34,11 PIECE 10 DOL USA .....................................................
929,75 929,75 +19,2
ATOS .............................................. 77 -2,43 78,38 76,76 0,346 +3,61 ♣ 27,85 -3,47
PUBLICIS GROUPE SA ............................. 28,7 27,84 0,394 -30,1 SUISSE ................................................................................
FRANC SUISSE 1,0624 CHF PIECE 10 FLORINS .....................................................
312,4 309,9 +16,61
ETATS-UNIS ................................................................................
DOLLAR 1,1286 USD PIECE 20 DOLLARS .....................................................
1779 1620 +18,68
AXA .............................................. 18,23 -1,34 18,4 18,146 0,231 -27,4 RENAULT .............................................. 22,02 -4,61 22,87 21,92 0,792 -47,8
TUNISIE ................................................................................
DINAR TUNISIEN 3,2235 TND PIECE 20F TUNISIE .....................................................
322 320 +23,89
BNP PARIBAS ACT.A .................................. 36,35 -2,39 36,885 36,185 0,365 -31,19 SAFRAN ..............................................90,04 -1,49 90,92 88,6 0,22 -34,59 MAROC ................................................................................
DIHRAM 11,103 MAD PIECE 5 DOL US (H) .....................................................
458 458 +15,95
BOUYGUES ..............................................32,6 -1,69 33,32 32,52 0,464 -13,94 SAINT-GOBAIN .................................. 31,95 -3,03 32,67 31,9 0,327 -12,47 TURQUIE ................................................................................
NOUVELLE LIVRE TURQUE 7,7478 TRY PIECE 50 PESOS MEX .....................................................
1929,75 1875 +16,39
CAPGEMINI ..............................................
101,8 -1,93 103,25 101,35 0,174 -6,52 SANOFI ..............................................90,56 -1,2 92,18 90,47 0,134 +1,05 EGYPTE ................................................................................
LIVRE EGYPTIENNE 18,1487 EGP PIECE FR 10 FR (H) .....................................................
164,9 169,9 +11,65
CARREFOUR ..............................................
13,54 -0,91 13,73 13,54 0,386 -9,43 SCHNEIDER ELECTRIC ............................. 97,76 -0,69 99,28 97,16 0,18 +6,84 CHINE ................................................................................
YUAN 7,9163 CNY PIECE SUISSE 20F .....................................................
298,9 294,3 +16,76
PIECE LATINE 20F .....................................................
299,9 319 +18,16
CREDIT AGRICOLE .................................. 8,76 -1,42 8,86 8,708 0,199 -32,22 SOCIETE GENERALE ♣ ..................................
15,174 -2,34 15,444 15,112 0,65 -51,08 INDE ................................................................................
ROUPIE 84,6455 INR SOUVERAIN ..................................................... 370,1 370,5 +12,49
DANONE ..............................................60,7 -0,91 61,62 60,3 0,238 -17,86 STMICROELECTRONICS ............................. 23,87 -2,81 24,7 23,73 0,398 -0,42 ALGERIE ................................................................................
DINAR ALGERIEN 145,693 DZD KRUGERRAND .....................................................
1695 1694,75 +16,01
DASSAULT SYSTEMES .................................. 155,55
ENGIE .............................................. 11,28
+0,19
-0,22
156,1
11,385
154
11,18
0,076
0,241
+6,14
-21,67
TELEPERFORMANCE .................................. 224,4
THALES ..............................................73,7
+0,18
-0,32
227,1
74,38
221,2
72,98
0,244
0,135
+3,22
-20,34
SICAV ET FCP
VALEURS LIQUIDATIVES EN EUROS (OU EN DEVISES), HORS FRAIS
ESSILORLUXOTTICA .................................. 117,55 -1,01 119,2 117,4 0,157 -13,44 TOTAL .............................................. 34,28 -1,17 34,745 34,08 0,26 -30,33 VALEUR DATE DE
Cybèle Asset Management
HERMES INTL ..................................767,6 +0,13 774 761,6 0,037 +15,22 UNIBAIL-RODAMCO-WE ............................. 50,48 -2,55 51,26 49,96 0,724 -64,11
RETROUVEZ
LIQUID. VALORISAT.
37 av. des Champs-Elysées
42 rue d’Anjou, 75008 Paris
KERING ..............................................491,9 -1,38 498,8 491,4 0,089 -15,94 VEOLIA ENVIRON. .................................. 20,02 -0,15 20,16 19,925 0,227 -15,56 75008 Paris
Tél. : 01 55 27 94 94
Tel. : 01 56 43 62 50

VINCI♣.............................................. 81,2
www.palatine.fr
L'OREAL ..............................................
285,4 -1,01 289,6 284,3 0,074 +8,11 -2,75 82,62 80,82 0,233 -17,98 BETELGEUSE ................................................
42,70 06/07/20
LEGRAND ..............................................69,24 -1,93 70,56 68,88 0,235 -4,68 VIVENDI ..............................................23,3 -0,64 23,73 23,24 0,135 -9,76 SICAV BELLATRIX C ................................................
306,60 06/07/20 SITE D’INFORMATIONS EXCLUSIVES
LVMH .............................................. 399,8 -0,71 402,65 397,35 0,07 -3,48 WORLDLINE .............................................. 78,3 -2,37 79,94 77,84 0,279 +23,99 UNI HOCHE C ................................................
262,83 06/07/20 SIRIUS ................................................50,98 06/07/20 WWW.WANSQUARE.COM

ACCUSÉ DE CONTOURNER LE DROIT DU TRAVAIL, LE GROUPE D’HABILLEMENT BOOHOO S’EFFONDRE EN BOURSE hrousseau@lefigaro.fr

La société britannique de vente de vê- contribué à propager le coronavirus. a affirmé ignorer ces pratiques, pro- gion de Leicester, où la présence de et de l’esclavage moderne dans la chaî-
tement en ligne Boohoo, qui a long- C’est une enquête publiée dimanche mettant une enquête. Mais « le marché foyers d’infection a forcé la ville du cen- ne d’approvisionnement », a récem-
temps affolé les compteurs en Bourse, dans le Times qui a mis le feu aux pou- ne semble pas convaincu », expliquent tre de l’Angleterre à se reconfiner. ment tweeté l’ONG. « Boohoo est un
affronte une tempête boursière d’une dres. Le journaliste s’est infiltré dans les analystes d’AJ Bell. « Comment Boohoo peut-il se targuer cas d’école de mauvaises pratiques
extrême violence. Depuis le début de la l’usine d’un sous-traitant à Leicester. Il L’association de défense des droits d’une croissance de 44 % au premier éthiques », estime Michael Hewson,
semaine, le titre a perdu pratiquement s’est vu proposer un salaire de 3,50 li- des travailleurs Labour Behind the Label trimestre (…) malgré une pandémie ? analyste de CMC Markets, notant que
la moitié de sa valeur. L’un des fournis- vres l’heure alors que le salaire mini- a récemment dénoncé dans un rapport Les ouvriers dénoncent des violations cela invite à « réfléchir à la nature de la
A

seurs de Boohoo est accusé de prati- mum est de 8,72 livres au Royaume- cinglant des conditions de travail et des du confinement, des fraudes aux aides fast fashion et de ce qui se cache par-
ques quasi esclavagistes et d’avoir Uni. Boohoo s’est déclaré « horrifié » et niveaux de salaires illégaux dans la ré- gouvernementales au chômage partiel, fois derrière les petits prix ». ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

26 MÉDIAS et PUBLICITÉ
Le secteur des médias ne veut pas
être oublié par la « ministre des artistes »
Mesures d’urgence, financement de la création par les plateformes… Les dossiers brûlants sont nombreux.
prochains mois, d’un point de vue
CAROLINE SALLÉ £@carolinesalle culturel aussi bien que financier »,
prévient un acteur de la filière.
MÉDIAS Sous le vernis des compli- « Une négociation va s’ouvrir avec
ments, l’intranquillité n’est jamais les plateformes, qui appelle des déci-
loin. Roselyne Bachelot, nouvelle sions fortes, estime un autre. Com-
ministre de la Culture ? Une femme ment sera, par exemple, définie l’as-
« drôle, sympathique et expérimen- siette de contribution d’Amazon ?
tée », dotée d’une solide « expé- Les plateformes auront-elles les mê-
rience des rouages de l’État », pour mes contraintes de production que les
les uns. Une personnalité « indé- acteurs français ? » Mercredi en
pendante », « pragmatique », « vo- séance de nuit, le texte était juste-
lontaire » et « déterminée quand elle ment étudié au Sénat. Et Roselyne
entreprend des choses », pour les Bachelot, en principe, attendue
autres. Un franc-parler, aussi, qui pour le défendre. Un bon moyen,
n’est pas pour déplaire à un milieu pour la « ministre des artistes », de
habitué aux éclats de voix. Si le ca- montrer qu’elle est aussi celle des
ractère bien trempé de la nouvelle médias… Car sa première sortie of-
locataire de la Rue de Valois fait ficielle, pourtant organisée à Radio
consensus au sein des médias, la France et durant laquelle elle a salué
crainte est néanmoins réelle pour le un « audiovisuel public d’une qualité
secteur de se voir reléguer au se- formidable », n’a pas suffi à rassu-
cond rang des priorités. rer. En somme, il faudra plus de
« Roselyne Bachelot est une ex- preuves d’amour.
perte de la culture dans ce qu’elle a de Les occasions ne manqueront
plus classique, avec un tropisme pour pas. Chronologie des médias, main-
l’opéra, la musique symphonique et le tien ou non de France 4, dont la dif-
théâtre », indique un très bon fusion doit cesser cet été, réflexion à
connaisseur. Lundi, lors de la tradi- conjoncturelle, en raison de l’épidé- Roselyne Bachelot, « urgence à agir », préviennent, de examiné ce mercredi au Parlement. mener sur le financement de
tionnelle passation des pouvoirs mie de coronavirus, et structurelle, mercredi à l’Assemblée leur côté, les producteurs audiovi- Roselyne Bachelot devra également l’audiovisuel au sens large, mue de
avec son prédécesseur, Franck avec l’avènement du numérique. nationale, lors de la suels de l’Uspa. s’occuper de la mise en œuvre d’un l’audiovisuel public… « Le secteur
Riester, elle a clairement donné le la séance de questions Les dossiers s’accumulent pour la certain nombre de décrets, tou- est en ébullition et les pouvoirs pu-
de son mandat : « Je veux être la mi- Relation au gouvernement. troisième ministre de la Culture chant à la fin des jours interdits de blics ont un rôle à jouer fondamental
nistre des artistes », déclarait-elle. avec les plateformes GONZALO FUENTES/REUTERS
d’Emmanuel Macron après Fran- cinéma à la télévision, ainsi qu’à pour en redéfinir les grands équili-
« Être ministre des artistes, cela « Nous avons besoin d’un interlocu- çoise Nyssen et Franck Riester, l’autorisation de la publicité ciblée bres », rappelle un acteur. Certains
prend du temps. Le risque, c’est teur capable de restructurer le sec- alors même que le temps imparti est et de la publicité pour le cinéma, plaident pour la création d’un se-
qu’elle fasse en plus de la surenchère teur, doté d’une vision claire. Les limité : six cents jours. Premier dont la publication est attendue crétariat d’État afin d’accélérer la
de ce côté-là pour gommer son côté problèmes à régler sont pléthoriques, chantier en cours, celui des mesu- avant la fin du mois de juillet. manœuvre. Tous l’assurent, quoi
populaire, lié à son passé d’animatri- avec des enjeux d’ordre industriel et res d’aide d’urgence aux médias. Chantier central et plus comple- qu’il en soit : « plus que ses compé-
ce et de chroniqueuse sur RTL, C8, des discussions très techniques. Ce « Plusieurs dispositifs sont en ce mo- xe, celui de la transposition des di- tences techniques, c’est surtout la
LCI… », pointe un observateur. qui est largement moins glamour que ment en discussion à l’Assemblée na- rectives SMA dans le droit français, capacité de Roselyne Bachelot à mo-
Or, que ce soit la presse écrite, les les festivals et les opéras », fait ob- tionale, certains comme l’aide au qui doit permettre de faire contri- biliser qui est essentielle ». Encore
radios ou les télévisions, le cinéma server un dirigeant de média. « Il y coût de diffusion ou aux abonne- buer les plateformes comme Net- faut-il que la ministre accepte
ou la musique, le secteur dans son a une absolue nécessité à avoir une ments à la presse ont déjà été votés », flix, Apple ou Amazon au finance- d’avoir, comme dans la chanson,
ensemble est confronté à une crise ministre derrière nous », insiste un rassure un bon connaisseur. Quant ment de la création française. deux amours : la culture et la com-
sans précédent. Elle est à la fois autre dirigeant, doublée d’une au crédit d’impôt éditeur, il était « C’est un sujet majeur de ces six munication… ■

« La régulation de la distribution de la presse débute aujourd’hui »


Sébastien Soriano, président de l’Arcep, détaille les mesures à prendre pour stabiliser le secteur.
tien de l’État. Nous pouvons provisoire à la création de France France Messagerie. Les petits édi- de vente. L’Arcep va superviser la
PROPOS RECUEILLIS PAR
ENGUÉRAND RENAULT £@erenault maintenant reconstruire le systè- Messagerie. Il est valable jusqu’au teurs bénéficieront d’aides gou- conclusion d’un accord interpro-
me de distribution de la presse 30 septembre 2020. Début sep- vernementales. En revanche, cet fessionnel entre éditeurs, messa-
avec une vision à moyen terme. Le tembre, France Messagerie devra instrument n’a pas vocation à être geries et marchands de journaux
PRESSE Soutenue par les quoti- secteur doit apprendre à vivre de venir nous voir avec un cahier des renouvelé. Par ailleurs, le gel des d’ici au mois d’octobre. En l’ab-
diens, France Messagerie est née manière responsable. L’Arcep va charges, une organisation territo- transferts entre messageries a dis- sence d’un tel accord, l’Arcep
sur les décombres de Presstalis. faire le ménage dans les nombreu- riale et un business plan à l’équili- paru avec Presstalis. Comme la loi prendra une décision d’ici à la fin
L’Arcep, régulateur de la distribu- ses injustices du passé. La premiè- bre pour obtenir un prolongement Bichet le stipule, les éditeurs sont de l’année et la fera respecter.
tion de la presse, expose ses vues re est que les grands groupes de de l’agrément, dont la durée tota- libres de choisir leurs outils in-
pour que le secteur reparte sur des presse bénéficiaient de remises le est toutefois plafonnée à douze dustriels de distribution. L’Arcep est à la fois régulateur
bases saines. importantes sur les barèmes des mois par la loi. de La Poste et de la distribution
messageries au détriment des pe- Mais en cas de départ de la presse. Pourquoi n’êtes-vous
LE FIGARO.- Durant la crise tits éditeurs. En février, l’Arcep a Le surcoût des barèmes et le gel des magazines, France Messagerie pas intervenu pour faire respecter
de Presstalis, l’Arcep, exigé la suppression des remises des transferts vont-ils perdurer ? risque de ne pas être viable la distribution de la presse
le régulateur de la distribution de de groupe d’ici à la fin du mois L’Arcep a pris à contrecœur la dé- Si des magazines quittent France pendant le confinement ?
la presse, a été très discret. Avez- d’août. Il faut en finir avec ces re- cision d’imposer un surcoût de Messagerie, les tarifs pourraient C’est un angle mort de la régula-
vous été observateur ou acteur ? mises qui ont tué le système. Sébastien Soriano, 2,25 % des tarifs de distribution augmenter, sauf recours à la sous- tion. Aujourd’hui, l’Arcep est le
Sébastien SORIANO.- L’Arcep est président de l’Autorité jusqu’en 2022, afin d’accompa- traitance. Je crois que la distribu- garant de la distribution de la
légalement en charge de la distri- Quelles mesures allez-vous de régulation des gner la restructuration de Press- tion papier a encore des beaux presse au numéro mais pas par
communications
bution de la presse depuis octo- prendre en priorité ? talis et maintenant le plan de fi- jours devant elle, ne serait-ce que abonnement. Et, par ailleurs,
électroniques,
bre 2019. Dès cette date, il a fallu Avant fin août, les messageries des postes et de la nancement de France Messagerie. pour les magazines. Ce système l’Arcep est le garant du service
accompagner une situation de cri- devront nous proposer de nou- distribution de la presse Ce surcoût ira à son terme et sera pourrait à terme se structurer universel du courrier par La Poste
se car Presstalis était en train de veaux barèmes transparents, net- (Arcep). obligatoire même pour les maga- autour des magazines avec une mais pas de son service de postage
s’effondrer, en raison de l’accu- toyés des remises injustifiées et S.SORIANO/LE FIGARO zines qui décideront de quitter place pour la distribution des quo- ni de distribution des colis. Sur le
mulation de couches successives surtout qui devront correspondre tidiens. fond, La Poste a une organisation
de petits arrangements entre les à une équation économique équi- humaine extrêmement complexe
acteurs du secteur. Dans cette si- librée. L’Arcep a conscience que la Vous prônez donc la fusion entre et elle a été confrontée à une grave
tuation, l’Arcep a dû prendre des distribution de la presse doit sup- les MLP et France Messagerie ? crise pendant le confinement. Je
décisions difficiles et chirurgica- porter des surcoûts comme la L’Arcep ne l’appelle pas de ses comprends qu’elle ait dû faire face
les : maintenir le surcoût tarifaire tournée de l’après-midi ou les vœux car cela signifierait pour les à des choix difficiles.
de 2,25 % et geler les transferts distributions tardives. Certes, cela éditeurs la disparition de la liberté
d’éditeurs entre messageries. Mais participe au pluralisme des titres de choisir leur messagerie. Mais L’Arcep peut-elle aider la presse
au plus fort de la crise, quand il a de presse quotidienne mais, doré- aujourd’hui, l’Arcep travaille à ce à faire appliquer la loi droits
fallu intervenir financièrement navant, les acteurs qui induisent que les deux messageries fassent d’auteur par les Gafa ?
pour soutenir ce secteur stratégi- ces surcoûts devront en supporter converger leurs systèmes infor- Il y a une malfaçon dans la rédac-
que, il était logique que le gouver- une partie. Enfin, la loi prévoit matiques afin de faire bénéficier tion de la loi Bichet. L’Arcep a la
nement, via le Ciri et la DGMIC, une péréquation entre les coûts aux marchands de journaux de responsabilité de la distribution de
soit le maître d’œuvre de la res- supportés par les magazines et meilleurs services de caisse et de la presse en kiosque mais pas sur
tructuration. S’il n’était pas lour- ceux des quotidiens. L’Arcep va gestion des flux. les agrégateurs de news, comme
dement intervenu, tout le système prolonger le mécanisme de verse- Apple News ou Google Actualité.
se serait effondré. Pour nous, la ment d’acompte à titre provision- Qu’allez-vous faire pour soutenir C’est regrettable au moment où la
régulation de la distribution de la nel au niveau actuel par les maga- les diffuseurs de presse ? presse mène un combat contre ces
presse débute aujourd’hui ! zines. Mais nous allons modéliser Je salue les marchands de jour- acteurs pour faire respecter la loi
cette péréquation pour aboutir à naux qui sont restés ouverts pen- sur les droits voisins. Si la loi
La Coopérative des quotidiens un nouveau calcul en 2021. Elle dant tout le confinement. À l’ave- étend notre pouvoir sur la distri-
a créé France Messagerie. pourra augmenter ou baisser en nir, ils doivent avoir une plus bution numérique, via la loi
Est-ce une solution pérenne ? fonction de la situation. grande liberté de choix de l’assor- audiovisuelle ou une nouvelle loi
Il y a aujourd’hui deux acteurs timent de titres, à l’exception de sur le numérique, nous pourrions
pérennes : France Messagerie et Allez-vous donner votre ceux de la presse d’information renforcer la régulation de ces ac-
A

les MLP, qui ont vocation à voler agrément à France Messagerie ? politique et générale, et des volu- teurs, ce qui aiderait au règlement
de leurs propres ailes sans le sou- L’Arcep a donné un agrément mes qu’ils reçoivent sur les points du paiement des droits d’auteur. ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO - N° 23 606 - Cahier N° 3 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

SPECTACLES STYLE
LES LIEUX DE CULTURE METTENT LA FABULEUSE HISTOIRE
LE PLEIN AIR ET LA PROMENADE DE CINQ VÊTEMENTS INTEMPORELS
AU PROGRAMME CET ÉTÉ PAGE 28 CONTÉE AU MUCEM À MARSEILLE PAGE 31

NOTRE-DAME VERS

CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE ; RMN-GRAND PALAIS (MUCEM)/FRANCK RAUX ; SÉBASTIEN SORIANO/LE FIGARO ; MAISON PARISIENNE
UNE RECONSTRUCTION
À L’IDENTIQUE
LES EXPERTS RENDENT
AUJOURD’HUI LEUR AVIS
SUR LES PARTIS PRIS
DE RESTAURATION.
APRÈS UN AN DE
DÉBATS PASSIONNÉS,
LE CONSENSUS SEMBLE
ÉTABLI. PAGE 29

ICI TOUT EST À VENDRE


« DE LA CONCISION, « C’EST LE ROMAN
DE L’ÉLÉGANCE, DE L’ESPRIT. » QUE TOUT LE MONDE S’ARRACHE. »
LE MONDE VOGUE
FLORENCE NOIVILLE NELLY KAPRIÉLIAN

L’HISTOIRE DU JOUR LA GALERIE ITINÉRANTE MAISON

PARISIENNE PRÉSENTE LES ŒUVRES DE SES ARTISANS D’ART « ELIZABETH JANE HOWARD DESSINE « ON ATTEND AVEC IMPATIENCE
DÉLICATEMENT LES DÉSIRS INAVOUABLES LE DEUXIÈME TOME. »
DANS UN ÉCRIN ÉPHÉMÈRE LUI-MÊME MIS SUR LE MARCHÉ. DANS LES CHAMBRES À COUCHER, L’EXPRESS
L
L’ EXPRESS
MARIANNE PAYOT
simple auquel cette Vosgienne redon- LES SECRETS CHUCHOTÉS ENTRE DEUX PORTES,
FRANÇOISE DARGENT fdargent@lefigaro.fr LES RÊVES INTERROMPUS... »
ne ses lettres de noblesse. Du tissu, il

C’
ne semble plus rien rester lorsque ELLE
est un appartement de l’assemblage minutieux est terminé. FLAVIE PHILIPON
prestige, situé sur les La métamorphose est incroyable (no-
graphique Cheeri

Grands Boulevards, tre photo). De la pierre ? Du grès ? Le


comme il en existe des spectateur qui ne serait pas au fait « AUSSI ÉLÉGANT QUE CLAIRVOYANT,
milliers à Paris. Ripo- s’interroge. La toile s’est fait la malle AUSSI DRÔLE QUE BOULEVERSANT. »
liné de l’entrée à la salle de bains, ré- et les milliers d’épingles qui la corsè- LE FIGARO MAGAZINE
Mathieu Persan | Design

nové de peu et déjà meublé, il sera tent sont dissimulées à l’intérieur, to- LAURENCE CARACALLA
sans doute vendu à un riche étranger talement invisibles. Même les sculp-
qui cherche un pied à terre dans la ca- tures doivent souffrir pour être
« CETTE FRESQUE FAMILIALE PROFONDÉMENT
pitale. Ce que l’acheteur regrettera belles ! Certaines d’entre elles res-
cependant, ce sont sans doute les semblent à des coquillages, d’autres à HUMAINE, OÙ LES ENFANTS OCCUPENT
70 objets d’art qui ont été disposés des paysages en miniatures comme UNE PLACE DE CHOIX, SE RÉVÈLE ADDICTIVE
Illustration de couverture

dans les lieux, le temps d’une exposi- ces pierres chinoises qui figurent des DÈS LES PREMIÈRES PAGES. »
tion. Fruit de la collaboration entre la montagnes et des rochers ou à des LA CROIX
décoratrice Olivia Stiegler et la gale- sortes de fossiles antiques qui pour- EMMANUELLE GIULIANI
riste Florence Guillier-Bernard de raient trouver leur place dans un sa-
Maison parisienne, cette présentation lon de curiosités.
éphémère permet aux artistes qui ont « UNE DÉLICATESSE TOUTE BRITANNIQUE. »
créé pendant le confinement de sortir « L’excellence française » VERSION FEMINA
ANNE MICHELET
tranquillement de leur réserve, une Dans cet appartement, l’une d’elles a
manière de quitter le secret de leur trouvé sa place sur une console mura-
atelier sur la pointe des pieds, en at- le en métal créée par le dinandier « UN LIVRE GÉNIAL ET ADDICTIF. »
tendant que les salons prévus à la ren- Hervé Wahlen, qui, lui aussi, répète à LE PARISIEN
trée redémarrent. l’envi les mêmes gestes : chauffer, SANDRINE BAJOS
Simone Pheulpin en fait partie. Cet- marteler, lisser, patiner le métal pour
te « sculpteuse de tissus » n’a jamais lui offrir la plus belle des métamor-
cessé de créer pendant le confine- phoses. Ils sont ainsi une douzaine,

LA SAGA
ment. Cet état d’enfermement lui est dinandier, plumassier, ébéniste, bro-
coutumier. Elle deuse, « qui repré-
peut passer des sente l’excellence
heures devant sa française dans leur

DES CAZALET
table de travail à as- domaine », précise
sembler ce qui de- Florence Guillier-
viendra une Bernard, qui attend
œuvre : un pli, une désormais de pou-
épingle, un pli, une
épingle, un pli, une
voir exposer cer-
tains d’entre eux à la
TO ME I
épingle et ainsi de rentrée, au PAD, le
suite, pour dompter salon d’art et du
la toile de coton, un design parisien. ■ editionslatableronde.fr Suivez-nous sur
A

matériau brut et maisonparisienne.fr


jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

28 LE FIGARO AVEC VOUS/CULTURE

Cet été, 250 artistes, toutes


disciplines confondues, investissent
la Villette, à Paris (19e) pour montrer
les coulisses de la création.

SPECTACLES :
CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE

L’ÉTÉ DU PLEIN AIR


MUSIQUE JAMAIS LA CULTURE ARIANE BAVELIER £@arianebavelier
ET THIERRY HILLÉRITEAU £@thilleriteau
plus tard, en formation très resserrée
de cinq cuivres, l’édition 2020 de
Paris-Plages, finalement maintenue
dans ses jardins à Thiré, en Vendée, à
partir du 22 août. Les déambulations
musicales suivront cette année un par-
Frappés par les annulations
en rafale, les festivals de musique N’A FAIT AUSSI par Anne Hidalgo. cours unique pour respecter un seul

❙ À PARIS
Toujours le 11 juillet, Versailles inaugu- sens circulation. Quant à La Roque
cherchent des manières
alternatives d’exister. C’est le plus BON MÉNAGE La Villette est un jardin extraordi-
re une toute nouvelle manifestation
dans le Potager du roi. Vingt concerts,
d’Anthéron (pour ne citer que ces
cinq-là), René Martin a profité des
souvent en ligne que les grandes
manifestations se réinventent, AVEC L’EXTÉRIEUR. naire. Un jardin composé d’une mo-
saïque de lieux infiniment divers. Quoi
imaginés par les musiciens du Quatuor
Modigliani et le pianiste David Fray,
possibilités offertes par les espaces du
parc de Florans pour repenser son
à travers des rediffusions
de concerts passés. Pourtant, PARTOUT EN FRANCE, de commun en effet entre le Jardin des
miroirs, le poney club, le Cabaret sau-
verront défiler jusqu’au 2 août les plus
grands noms de la scène classique : de
festival de piano, qui accueillera une
fois encore les plus grands noms du
certains irréductibles ont décidé
de mettre en place des opérations
LES ARTISTES vage, somptueusement refait en chêne
et acajou, la Halle aux cuirs, les fa-
briques ou la Philharmonie ? Tous
Renaud Capuçon à Nicholas Angelich,
en passant par François-Frédéric Guy.
La comédienne Fanny Ardant se join-
1er au 21 août.
Partout des villes se transforment
également en scènes à ciel ouvert.
sur le terrain. C’est le cas
des Francofolies de La Rochelle.
S’ADAPTENT œuvrent cet été dans le même sens,
réunissant sous le titre de « Plaine
dra même à la partie pour un spectacle
de clôture autour de Rilke. Enfin, les
Au Mans, une promenade autour du
street art met en valeur des créations
L’institution de la côte ouest,
présente depuis 1985, se tiendra
AUX CIRCONSTANCES d’artistes », une trentaine de compa-
gnies, et 250 artistes pour montrer les
trois festivals du Parc floral dans le bois
de Vincennes ont annoncé la semaine
graphiques avant d’aboutir aux « Soirs
d’été » qui essaiment des spectacles de
entre les 10 et 14 juillet dans une
configuration inédite. Ainsi,
SANITAIRES coulisses de la création. Rien de pé-
renne. Ils ne font que passer. Même les
dernière qu’ils reprendraient bien du
service cet été. Du 15 août au 23 sep-
cirque, danse, chanson et théâtre dans
une trentaine de lieux de la cité. À An-
les quais de la ville vibreront
au son des concerts des jeunes
POUR OFFRIR artistes contemporains présentés par le
Centre Pompidou opèrent avec « les
tembre, enfants (pour Les Pestacles),
fans de jazz (pour le Paris Jazz Festival)
gers, Thomas Jolly, jeune metteur en
scène en vue, oublie les grands décors

AU PUBLIC
moyens du bord ». En l’occurrence, ils et mélomanes (pour Classique au vert) de la Cour d’honneur d’Avignon pour
pousses repérées par construisent leurs œuvres ou perfor- pourront se retrouver comme chaque du théâtre « corona-compatible » en
le mécanisme de découvertes mances à partir de stocks de coussins, année sous l’espace Delta, réaménagé plein air concocté par les compagnies
des Francos, le Chantier.
Projections de documentaires,
UN LARGE CHOIX accessoires, spots, et bouts de décors
récupérés à la Grande Halle.
afin de respecter les règles de distan-
ciation. Parmi les têtes d’affiche,
locales : 15 spectacles, en 104 représen-
tations, du 15 juillet à fin octobre dans
exposition photo et autres
karaoké complètent le dispositif
DE REPRÉSENTATIONS. À l’extérieur, la Grande Halle se pro-
longe d’un manège où Bartabas répète
Alexandre Kantorow en ouverture,
Karine Deshayes et Hervé Niquet, Jodie
les endroits les plus inattendus, jardins,
cloître, parkings.
monté en ville.
À Carcassonne, faute
DEMANDEZ à vue son prochain spectacle avec
quinze écuyers de l’Académie de Ver-
Devos, Ray Lema ou pour les plus
jeunes Firmin & Hector.
À Royan, le Violon sur le sable a préféré
renoncer à sa grande scène sur la plage,

de se déployer dans le cadre LE PROGRAMME. sailles. Au Théâtre Paris-Villette, place où les règles de distanciation auraient

❙ EN RÉGION
aux danseurs de hip-hop de la Compa- été compliquées à mettre en place,
des arènes, la musique gnie Mazel Freten. À la Halle aux cuirs, pour se concentrer sur la ville. Théâtre
s’incarnera à travers le magicien Thierry Collet a plus d’un D’ordinaire considéré par les organi- de verdure, golf et tennis accueilleront
70 spectacles gratuits labellisés tour dans son sac. Les compagnies in- sateurs comme une contrainte en rai- des personnalités aussi diverses qu’An-
Rencontres culturelles vitées changent toutes les semaines et son de la météo, le plein air s’est trans- dré Manoukian, Yvan Cassar, Dorothée
d’Occitanie. Avec des concerts le programme, jusqu’au 2 août, est aus- formé cette année en véritable atout Gilbert, Thomas Lefort ou Julien Behr.
si copieux qu’un annuaire. La recette maître pour d’innombrables mani- À Annecy, « La Grande Balade » (4 km
gratuits les mardis, jeudis,
de la promenade s’opère au plus festations. Exemple à 1 001 Notes en les 18 et 19 juillet) met en scène des
vendredis et samedis compris, simple : marcher au hasard dans le jar- Limousin, qui a pu se replier très tôt stars de la scène sur la montagne du
entre le 8 juillet et le 8 août. din, fleuri comme jamais après deux sur le parc du Mazeau, à Saint-Priest- Semnoz. Au menu du trampoline acro-
L’accent y est mis sur les artistes mois de printemps à l’abri des foules, et Taurion, et s’assurer ainsi une pro- batique avec Yoann Bourgeois, du fil de
locaux, dans des esthétiques passer la tête (avec un masque) dans grammation extraordinairement dense fer à haute altitude avec Nathan Paulin,
variées. Les fanfares tous les bâtiments pour observer les ar- (50 concerts du 1er au 8 août !), et étin- Vivaldi revisité en mode alpestre par
s’en mêleront les mercredis tistes au travail. On conseillera à ceux celante pour ses quinze ans. Alexandre Philippe Decouflé et des chorégraphies
et les samedis, un cycle qui veulent prendre de la hauteur de Tharaud, Alexandre Kantorow, Rose- imaginées pour la circonstance par
grimper sur le toit de la Philharmonie. mary Standley, Isabelle Georges, François Chaignaud, Jean-Claude
de concerts placés sous le signe Le festival Paris l’été prendra le relais Gallotta et Emmanuelle Huynh. Du
Simon Ghraichy, Thibault Cauvin,
du jazz et du swing pour une semaine le 29 juillet dans la Lucienne Renaudin Vary, Félicien Brut, 27 au 30 août, le festival Variations
et quelques propositions cour du lycée Jacques-Decour (9e). Jean Rondeau, Mikhaïl Rudy… La liste classiques d’Annecy s’y réinventera
dans les domaines du classique Le comédien Sébastien Barrier, un des artistes invités, pour des jauges également, en se déployant sur quatre
et du théâtre feront éclater phénomène, convie à « dégustation de aussi restreintes (250 personnes à scènes de plein air, de la célèbre place
les notes. vins, conférence sur le courant punk chaque fois), donne le tournis. Notre-Dame aux Haras, sous le titre
contemporain, invectives accueillantes, De même, au Nice Classic Festival, pour « Variations de ville ». Parmi les invi-
tentative de célébration du présent sa troisième édition, a fait le choix de tés, Mathieu Herzog et son ensemble
et collecte d’objets perdus ». Suivront se concentrer sur le parvis du Musée Appassionato, Jean-François Zygel ou
les envolées du premier danseur de Matisse. Dix concerts du 31 juillet au encore Jacky Terrasson.
l’Opéra de Paris, François Alu. 16 août, avec des signatures comme Enfin, à Nexon, dans le Limousin, le
Côté musique, les jardins de l’Hôtel de Bertrand Chamayou, Pierre Génisson, cirque fait lui aussi de la résistance. Les
Sully, en plein cœur du Marais, se Karine Deshayes, Jean-François Heis- artistes ont répondu présents pour des
transforment en scène éphémère pour ser ou le Quatuor Modigliani. À Men- résidences publiques et des spectacles
accueillir les musiciens de l’Orchestre ton, le parvis de la basilique Saint-Mi- dans le parc du château, le week-end
de chambre de Paris. Ce sera l’occasion chel-Archange et le parc du Pian du 18 juillet au 30 août. Un programme
exceptionnelle, dès le 11 juillet, de se verront aussi défiler du 1er au 10 août, inédit avec les clowns Ludor Citrik
familiariser au son de Mozart avec son Chamayou et Kantorow, mais égale- ou Olivier Debelhoir, le jongleur Martin
nouveau directeur musical, avant son ment Renaud Capuçon, Kit Armstrong Palisse, les acrobates et contorsion-
intronisation officielle en septembre : ou Les Arts florissants de William nistes Julia Christ et Alice Rende.
A

le pianiste et chef Lars Vogt ! À noter Christie. Ce dernier vient d’ailleurs Ici aussi le maître mot de l’été est bien
que l’orchestre ouvrira une semaine d’annoncer le maintien de son festival la souplesse.
LE FIGARO jeudi 9 juillet 2020

LE FIGARO AVEC VOUS/CULTURE 29

NOTRE-DAME DE PARIS, LE RETOUR EN FORCE


DES PARTISANS D’UNE RESTAURATION FIDÈLE
À L’IDENTIQUE OU AVEC UNE Ce jeudi après-midi, les experts de la
Commission nationale de l’architectu-
blissement public pour
reconstruction de Notre-Dame, les
la

TOUCHE CONTEMPORAINE ? re et du patrimoine se réunissent en


grand conclave, dans un auditorium
grands donateurs et mécènes ne di-
sent pas autre chose. « La maison Pi-
APRÈS UN AN DE DÉBATS, du ministère de la Culture. Instance nault s’interdit de se prononcer sur les
LA COMMISSION NATIONALE savante dont les avis sont consultatifs,
la commission commencera par écou-
choix de restauration du monument : ce
n’est pas son rôle et cela serait très mal
DE L’ARCHITECTURE ter longuement Philippe Villeneuve,
l’architecte en chef en charge de
interprété. Mais ce chantier doit réunir
les gens, et ne peut pas devenir un point
ET DU PATRIMOINE DOIT Notre-Dame. Pendant des mois, il a de discorde, surtout en ce moment »,
RENDRE CE JEUDI SON AVIS rédigé une étude d’évaluation, et fixé
des éléments de réflexion, pour ali-
remarque Jean-Jacques Aillagon,
conseiller auprès de François Pinault.
SUR LE CHANTIER. LE PRÉSIDENT menter les débats. Personne n’ignore Il reste donc à convaincre le prési-
qu’il a toujours plaidé pour une restau- dent de la République, lequel avait
DE LA RÉPUBLIQUE ration à l’identique. promis, alors que les flammes lé-
AURA LE DERNIER MOT. Son argumentaire fait plus de
3 000 pages, ce qui laisse augurer de la
chaient encore l’édifice, « une cathé-

complexité de l’affaire. Après son ex-


CLAIRE BOMMELAER
cbommelaer@lefigaro.fr
posé, Villeneuve sera prié de quitter les
lieux, et les discussions s’ouvriront.
Pour qui connaît cette commission,
“ Quand on construit
sa maison, on ne demande

Q
peuplée d’ardents défenseurs du patri-
pas leur avis
aux passants
ui se souvient de l’annonce
d’Édouard Philippe, faite le
17 avril 2019, au lendemain
moine, elles devraient pencher du côté
d’une restauration de la flèche « dans
son dernier état connu », c’est-à-dire,
LE GÉNÉRAL GEORGELIN,

PRÉSIDENT DE L’ÉTABLISSEMENT PUBLIC
POUR LA RECONSTRUCTION DE NOTRE-DAME
de l’incendie de Notre-Da- celui de Viollet-le-Duc. « Il est possible
me de Paris ? Debout dans que l’on ferraille sur le cas de la charpen-
la cour de l’Élysée, entouré te : pourquoi, en effet, remettre un maté- drale plus belle encore ». Englué par
de Franck Riester et Sibeth Ndiaye, l’an- riau hautement inflammable, alors que cette promesse présidentielle, l’ancien
cien premier ministre avait promis l’or- l’on a fait mieux depuis ? », glisse toute- ministre de la Culture Franck Riester
ganisation d’un « concours international fois un des membres. avait fait glisser la formule quelques
d’architectes » portant sur la flèche de Déjà, fin juin, les 14 personnalités du mois plus tard. Exit les rêves de toits
Notre-Dame. Il permettrait, avait-il fait conseil scientifique de l’établissement végétalisés ou de flèche en titane : le
valoir, de décider s’il faut « la recons- public pour la restauration de Notre- concours, avait-il indiqué, ne concer-
truire à l’identique ou la doter des enjeux Dame, étaient tombées d’accord pour nera que les abords de la cathédrale.
de notre époque ». Quinze mois plus tard, que Paris retrouve la silhouette iconi- Pour le reste et le plus important,
tous les protagonistes de cette scène que de la cathédrale. Il faut dire que c’est-à-dire la flèche, une grande
sont partis vers d’autres aventures. dans ce conseil siègent non seulement consultation des Français devait être
Quant à l’idée d’un concours, elle s’est, Benjamin Mouton, ancien architecte de organisée. Elle ne l’a jamais été, faute
lentement mais sûrement, enlisée dans Notre-Dame, mais encore Jean-Michel de temps, d’énergie et de volonté. Le
les sables du réalisme et de la faisabilité. Léniaud, un des meilleurs spécialistes confinement a définitivement enterré
Les meilleurs experts l’admettent désor- d’Eugène Viollet-le-Duc. C’est lui qui l’affaire. Et le général Georgelin d’en-
mais, en privé : il est presque trop tard, avait réussi ce tour de force de réunir foncer le clou : « Quand on construit sa
si on veut tenir la date de 2024, pour or- 1 170 conservateurs, architectes et his- maison, on ne demande pas leur avis
ganiser un concours en bonne et due toriens, pour rédiger une tribune appe- aux passants » a-t-il raillé il y a quel-
forme. lant le président de la République à « la ques jours devant l’Assemblée.
Tandis que l’immense échafaudage est prudence » et « au sens des responsabili- Si l’avis de la commission nationale
en train d’être démonté, au cœur de la tés », face à un enjeu dépassant « tout le est bien celui que tout le monde at-
cathédrale, il faut pourtant prendre une monde ». tend, ce jeudi soir, il reviendra à la
décision politique rapidement. Et an- Publié dans Le Figaro, le texte avait toute nouvelle ministre de la Culture,
noncer, officiellement, si on restaure la déchaîné les passions et confirmé que Roselyne Bachelot, de monter au cré-
cathédrale dans son épure ; ou si l’on l’opinion souhaitait retrouver « sa » neau. Et de convaincre le président de
s’autorise une touche contemporaine. cathédrale. « Cette histoire n’est pas la République que le style néogothique
Refaire une toiture en plomb ? Une une nouvelle manifestation de la querel- vaut celui de Norman Foster ou de
charpente en bois ? En béton ? Une flè- le entre les anciens et les modernes », Jean-Michel Wilmotte. Lors de la re-
che moderne ? Et avec quelles contrain- affirme aujourd’hui un des membres mise du prix Pritzker, en mai 2019,
tes pour le bâtiment ? Ces partis pris de du conseil scientifique, « restaurer la Emmanuel Macron avait plaidé pour
restauration restent en suspens, et avec cathédrale comme avant serait cohé- « une audace respectueuse », preuve
eux, l’avenir d’un des monuments qui a rent et consensuel ». Sondés par le gé- La date officielle de réouverture de la cathédrale est toujours fixée à 2024. Il faut qu’il avait déjà intégré la difficulté à
fait l’histoire de Paris. néral Georgelin, président de l’éta- maintenant définir les partis pris du chantier pour tenir cette date. S. SORIANO/LE FIGARO toucher à ce symbole de Paris. ■

LA POSTE DU LOUVRE
EN RÉVOLUTION
LIVRÉ À LA FIN DE L’ANNÉE, CE GIGANTESQUE MORCEAU
ARCHITECTURAL OFFRE UN PROGRAMME MIXTE INÉDIT
POUR PARIS. VISITE AVEC SON ARCHITECTE,
DOMINIQUE PERRAULT, QUI A MIS LE NOIR EN EXERGUE.
- ou non-couleur - a redonné une ligne de Séoul en 2021, a mené le projet pour
BÉATRICE DE ROCHEBOUËT forte à ce monument historique tout en le groupe La Poste et sa filière immobi-
bderochebouet@lefigaro.fr
fer et pierre qui a bougé avec le vieillisse- lière Poste Immo, propriétaire de l’im-

C’
ment. Elle lui insuffle une dynamique meuble. Les travaux ont été pilotés par
est une variation autour géométrique pour les fenêtres, ouvertu- Bouygues Bâtiment Île-de-France.
du noir - sa couleur fé- res et passages, tout en lui apportant une La Poste du Louvre sera opération-
tiche ! - que propose isolation performante. Elle a permis nelle fin 2020, avec une livraison des
Dominique Perrault d’harmoniser le doublage intérieur épou- espaces par zones en 2021. Son origina-
pour imposer sa mar- sant la coque du bâtiment qu’une restau- lité tient à son patio central de 1 400 m2,
que à la restructuration de la mythique ration extérieure a rendu magnifique ». La poste du Louvre a retrouvé, Par son programme à fonctions multi- lieu d’animation et de rencontre pour
Poste du Louvre. Vêtu justement de après restauration, ses ples, elle répond aux nouveaux modes les Parisiens, pouvant circuler tout
noir, avec pour seule couleur une Concentré de ville mixte magnifiques plafonds peints de vie décloisonnés d’aujourd’hui. autour en admirant les somptueux arcs
écharpe rayée d’été, le célèbre archi- Situé au carrefour des rues du Louvre et d’époque. Le bâtiment accueillera de fer d’origine soutenant les voûtes en
tecte de la BnF a conduit la visite du Étienne-Marcel, l’ancien hôtel des Pos- un hôtel haut de gamme, une Opérationnelle fin 2020 pierre. Le tout baigné dans une belle lu-
brasserie, une halte-garderie,
chantier presque achevé, en bottes, tes était connu des Parisiens pour être Comment se mêleront les publics ? Là mière. Il donne une dimension plus hu-
des bureaux, des commerces,
casque, gilet orange et masque, jus- ouvert sept jours sur sept. Un concours des logements sociaux est toute la question car il faudra gérer maine à cet énorme bloc architectural
qu’au dernier étage de cet énorme bloc visant à transformer ce joyau de l’ar- et le commissariat de police. les flux entre l’hôtel haut de gamme, la que Dominique Perrault a ouvert sur les
architectural de 32 000 m2 de surface chitecture industrielle construit en CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP grande brasserie du rez-de-chaussée quatre côtés, pour être connectés à la
de plancher, offrant une vue à 360 de- 1886 par Julien Guadet en un îlot urbain (tous deux gérés par le groupe Laurent ville.
grés sur la capitale. Le panorama est à mixte du XXIe siècle avait été lancé dès Taieb), la halte-garderie, les bureaux Ce nouvel édifice s’inscrit dans la dy-
couper le souffle depuis la terrasse vé- 2012 au niveau européen. C’est Domi- (14 400 m2), les commerces encore à namique des grands travaux déjà enga-
gétalisée de 500 m2 du futur hôtel nique Perrault qui l’a gagné. Ce gigan- définir (2 150 m2), les logements so- gée avec la Canopée des Halles et son
5 étoiles (82 chambres), avec ses pan- tesque concentré de ville mixte, à la fois ciaux et le commissariat de police. Sans jardin, la Samaritaine et son palace
neaux photovoltaïques disposés comme fonctionnelle et sociale, devrait boule- oublier les usagers de la poste. Celle-ci Cheval Blanc côté Seine, la Bourse de
des volets à claire-voie. Ils contribuent verser le quartier par ses usages nou- a retrouvé, après restauration, ses ma- commerce somptueusement rénovée
à l’autonomie énergétique de cet im- veaux. gnifiques plafonds peints d’époque. par le Japonais Tadao Ando pour ac-
pressionnant vaisseau architectural qui Pensée bien avant le cataclysme du Dominique Perrault a toujours dé- cueillir la collection Pinault. Une telle
a été pensé dans une démarche très Covid-19, cette transformation ambi- fendu cette nouvelle mixité à laquelle il diversité d’offres et de services dans un
poussée de développement durable. tieuse qui a démarré à l’été 2016 aurait va falloir s’habituer. Avec Jean-Fran- si petit périmètre va totalement révolu-
« Le noir crée une unité qui se décline pu paraître datée avant même d’être çois Lagneau, architecte en chef des tionner le cœur de Paris dès l’ouverture
avec subtilité selon les surfaces, les tex- terminée, tant les crises accélèrent les monuments historiques, ce grand dé- officielle de tous ces lieux, pour certains
A

tures, les épaisseurs, les lumières, expli- processus de jugement. Elle est au fenseur de la mutualisation des espaces reportée à 2021 avec la pandémie du
que Dominique Perrault. Cette couleur contraire pleinement dans son époque. à vivre, nommé pour diriger la Biennale Covid-19. ■
jeudi 9 juillet 2020 LE FIGARO

30 LE FIGARO AVEC VOUS/CULTURE

ÉTIENNE-MARTIN,
SCULPTEUR ATYPIQUE
ET MONSTRE SACRÉ
recteurs de musées, petits et grands. Il est
LES MUSÉES FORMENT en gloire dans toute la sensualité de sa
LE FAN-CLUB sculpture pleine et forte au Musée des
beaux-arts de Lyon, dans le nouvel ac-
DE CET ARTISTE ORIGINAL. crochage XXe siècle. Son Puits Fontaine,
SOUS LE SOUFFLE DE L’ASIE Maison de l’Est no 17 trône dans la cour du
Musée de l’hospice Saint-Roch et cette
ET DE SES PHILOSOPHIES, commande publique de la ville d’Is-
soudun (1991) lui a valu une stèle gravée.
IL LAISSE UN MONDE À PART. De l’église Saint-Leu d’Amiens au Musée Étienne-Martin entouré de quelques œuvres, La Sauterelle, Femme assise et La Sirène, dans son atelier de la rue du Pot-de-Fer, à Paris,
en 1934. En bas, La Piétà, sculpture en bois d’olivier, d’Étienne-Martin, 1945. ARCHIVES MTEM/DR, ADAGP, PARIS, 2020/LYON MBA/PHOTO A. BASSET
des beaux-arts de Dijon, de son propre
musée et parc, l’Athanor, à Noyal-sur-
Vilaine, au parc de sculptures de la Fon- ne faut pas espérer vendre ses œuvres l’été 2010). « Ses yeux étaient malicieux, objets dont beaucoup sont venus intégrer
VALÉRIE DUPONCHELLE £@VDuponchelle dation Pierre-Gianadda en Suisse, à Mar- avant la cinquantaine, et même après, rien son allure, bonhomme. Il parlait magnifi- des œuvres. » Faits de tissus et de pièces

É
tigny, des musées d’art moderne de la n’est sûr…”, et cela ne le mortifiait pas du quement de son travail ou, plutôt, de son de métal, ses Passementeries et Man-
tienne-Martin est un mythe ville de Paris et du Centre Pompidou au tout », ajoute cette biographe d’artistes. Grand Œuvre. Je le revois dans sa caver- teaux, réalisés après-guerre et jusque
français (1913-1995), comme Stedelijk Museum d’Amsterdam, il est là, Après sa mort, son œuvre a été célébrée ne, entre ses outils et palans, m’expliquant dans les années 1960, figurent parmi ses
son grand ami Henri-Pierre Ro- planté comme un menhir. par le Centre Pompidou, mais il a depuis le principe de la Demeure, sur laquelle il œuvres les plus saisissantes.
ché, l’écrivain de Jules et Jim, perdu de sa visibilité, même s’il reste travaillait. » « Dès l’origine et jusqu’à la fin, son tra-
qu’aimait tant François Caverne primordiale un mythe pour beaucoup d’artistes et Étienne-Martin ne s’intéressait qu’à vail a été placé sous le signe de l’expéri-
Truffaut. Un artiste inclassable, délicat « Avant même d’être un artiste, c’est une d’amateurs d’art. son travail. Le succès ne lui importait mentation, avec l’usage de matériaux a
comme ses Passementeries si pionnières personnalité remarquable, un créateur Tous ceux qui l’ont rencontré décri- que s’il lui garantissait de continuer son priori étrangers au monde de la sculpture
des années 1940, tonitruant comme un très singulier, difficile à classer. Son vent un homme au physique et au œuvre sereinement, dans son légendaire et une quête spirituelle complexe (roman-
Gargantua à l’atelier parisien encombré œuvre a connu différentes pha- costume de bûcheron, barbu et atelier de la rue du Pot-de-Fer. Il ne s’est tisme, lien avec le philosophe et mystique
d’idées, monumental comme ses Demeu- ses, d’amour et de désamour, jovial. Il connaît parfaitement la jamais soucié de sa carrière, en France Gurdjieff, hermétisme…), ouvrant de nou-
res, portraits sculpturaux et énig- souligne Catherine Grenier, sculpture moderne, mais prend comme à l’étranger. Assez fier d’avoir velles perspectives pour l’art contempo-
matiques de son enfance, à partir des an- directrice de la Fondation un chemin de traverse, ni tra- été nommé à l’Académie des beaux-arts, rain, analyse Sylvie Ramond, directrice
nées 1950. Il a suffi d’un trait d’union à Giacometti. Le célèbre criti- ditionnel ni moderniste. il acheta pour sa réception sous la cou- du Musée des beaux-arts de Lyon. Et
Étienne Martin, né le 4 février 1913 à que d’art Harald Szeeman, « Étienne-Martin tenait à la fois pole un vieil uniforme d’occasion, qu’il puis il y a la fascination pour l’espace de
Loriol, dans la Drôme, pour transformer présentant en 1963 sa pre- du sculpteur et du marabout, du raccommoda littéralement avec des l’atelier rue du Pot-de-Fer. Aucun inven-
son nom de naissance en nom d’artiste mière rétrospective, le dé- conteur et du bricoleur. Tout bouts de ficelle. Sa femme, Marie-Thé- taire ne pourrait en restituer la sensation,
faussement familier. Et ce tempérament, crivait comme “une figure jeune, je suis allé à sa rencontre, rèse, et lui n’évoquaient jamais ce sou- entre enchantement et égarement, com-
éclos aux Beaux-Arts de Lyon, où il entre mythique parmi les sculp- dans son “antre ” de la rue du venir sans en pleurer de rire. « Il a déve- me l’a bien décrit Pierre Wat. » Un lieu,
à 16 ans, en 1929, s’est amplifié avec sa vie teurs contemporains”. » Pot-de-Fer. L’homme était loppé un œuvre où la mémoire - en dit-elle, où tant de choses différentes
portée par la philosophie orientale, une Pourtant, il n’avait eu sa fascinant et incarnait, pour particulier les souvenirs de sa maison na- sont visibles en même temps qu’elles fi-
liberté folle et l’art tout entier. Indifférent première exposition per- l’étudiant que j’étais, “l’artis- tale, à Loriol - se superpose à une vision nissent par se cacher les unes les autres
à son marché, se moquant des honneurs sonnelle que trois ans te” par excellence : la barbe symbolique de la relation de l’être humain au point que chaque nouvelle visite
et des rites, jusque sous la Coupole, où il auparavant, à la galerie fleurie, la pèlerine, la canne et avec lui-même, les autres, la société et le semble être la première. Un lieu où il a
fut élu en 1971 à l’Académie des beaux- Breteau, à l’âge de 47 ans. l’enseignement à l’École des cosmos, raconte Fabrice Hergott, direc- travaillé et où il a vécu, une sorte de ca-
arts. Étienne-Martin attira l’œil du grand Certains s’étaient passionnés beaux-arts… Tout en lui res- teur du Musée d’art moderne de la ville verne primordiale où cohabitent ses
Harald Szeemann, mythe suisse, qui lui pour lui depuis longtemps, pirait une seule et unique de Paris. Il a travaillé le plâtre et le bois, sculptures avec des livres, des meubles,
offrit sa première rétrospective au Musée mais le grand public n’a pu passion ! », se souvient parfois à partir de troncs entiers, n’hési- des reproductions d’œuvres d’art, un
de Berne, en 1963. Il avait 50 ans ! voir son travail que très tard. Bernard Blistène, direc- tant pas à employer la couleur. Il est aussi pingouin en peluche sous une cloche de
Au fil du temps, de l’oubli et de la redé- Lui-même ne cherchait pas teur du Musée national un grand assembleur de matériaux trou- verre, des figurines, un squelette enfer-
couverte, Étienne-Martin est devenu cet du tout la célébrité. « Au cri- d’art moderne au Centre vés, des plus modestes aux plus précieux. mé dans un meuble vitré, des ustensiles
artiste de référence que chérissent les di- tique Michel Ragon, il disait : “Il Pompidou (exposition à Toute sa vie, sa passion a été de chiner des de cuisine, des animaux empaillés. ■




Immobilier Ventes 7e Ventes 15e Ventes Ventes Immobilier


ventes APPARTEMENTS APPARTEMENTS APPARTEMENTS MAISONS APPARTEMENTS MAISONS locations
et achats Ouest Sud-Est saisonnières Et si votre projet immobilier se construisait ici
Ventes 5 e MONTPARNASSE 15e
Tour de standing BBC
MANOIR RENAISSANCE
proche Blois (41) PROVENCE Locations
APPARTEMENTS avec services, 69 m2,
1 chambre, 2 espaces CHAMBORD VACANCES OFFRES
extérieurs, Vue sur tout
sortie A10, 1H30 de Mer
VAL DE GRÂCE Paris. 710.000 1 FAI
Agence De Ferla Paris. 400m2 entièrement
Gardien, asc., 5/6 P. 01.45.35.02.10 restauré. Jardin clos de
120 m2 + balc. traversant
7 m2, buanderie, 2 caves. PL. DE BRETEUIL
murs. Bourg tous
commerces, 510.000 1 DEAUVILLE
1.795.000 1 FAI Part. 02 54 58 96 65. 100 m plage et casino.
CEGIL: 06.17.72.39.20. 112m2, 6eét.asc, travaux Location minimum une
2/3 chbres é 1.490.0001
Ventes 16 e EYGALIÈRES semaine. Dans résidence
SEVRES VANEAU CŒUR VILLAGE
gardée, proche commerces.
Ventes 6e VUE, SOLEIL
APPARTEMENTS
(44) LA BAULE
Beau studio, en rez
de jardin, terrasse,
APPARTEMENTS 6P.4eét. é 3.600.0001 Maisons d'architecte 3 personnes, s.de bains
sur plan. Dispo 03/2022
GROS CAILLOU GOLF DE ST DENAC
Villa d'architecte de Prestations soignées