Vous êtes sur la page 1sur 19

AIDE-MÉMOIRE

BASKET-BALL
Formation 26 octobre 2009

Alexandre Poulin
Technique de la passe

La passe est un fondamental important. Beaucoup de revirements sont créés, en raison


d’un mauvais contrôle.

Le passeur doit toujours, je rappelle qu’une passe doit être courte et précise, et celui qui
veut recevoir la passe doit faire une cible et demander le ballon

Exemple d’exercice :

Type 1

C’est un travail assez facile, car le partenaire est fixe, toujours à la même distance. Il va
falloir apprendre à doser la passe. On fait donc le même exercice en rapprochant les joueurs
lesquels vont reculer à chaque passe. Veiller à garder une trajectoire la plus plate possible.
Plus le ballon transite vite, moins il y a de chances d’interceptions.

Type 2

Faire l’exercice à 1 main, 2 mains, passe rebond, passe bras haut etc…
Type 3

Type 4

Consiste à faire une passe et va (suivant la balle) à trois joueurs.

Technique de dribble

Le dribble est le moyen de déplacement du joueur. Il est donc essentiel que chaque joueur
ait une bonne maîtrise du dribble. Toutefois, il est important d’enseigner au jeune à ne
dribbler que pour un but précis. De plus, le dribble doit se faire la tête haute !

• Pour attaquer le panier (dribble de percée) ;


• Pour s’écarter du danger (dribble de protection) ;
• Pour ouvrir un angle de passe (dribble de fixation ou de pénétration) ;
• Pour avancer (dribble de progression).

Exemple d’exercice :

• Dribble sur place, manipulation à vitesse maximale


• Dribble en course
• Jeu du carré
• 1 contre 1, défenseur sans main, attaquant seulement main faible

Technique du démarquage / Démarquage du joueur intérieur / Démarquage du

Un démarquage est une action permettant à un attaquant de se libérer de la pression


défensive adverse afin de pouvoir recevoir le ballon dans un secteur de jeu précis.

Les démarquages sont réalisés par des joueurs non porteurs de balle ; d’un point de vue
technique, ce sont des actions de 1 contre 1 sans ballon visant à ouvrir une ligne de passe
avec le porteur de la balle.
Bouger sans le ballon
Le travail de démarquage doit être permanent afin de mobiliser l’adversaire :

- Bouger pour recevoir la balle : passer dans le dos de l’adversaire (back-door) ou devant
lui (surpasser) ; travailler en jeu de mouvement (démarquages dynamiques) ou en jeu de
position (démarquages statiques) ;
- Bouger après une passe : se replacer pour ouvrir l’angle de passe, pour neutraliser l’aide
défensive ;
- Bouger pour aider un partenaire : se rapprocher soit pour utiliser un écran, soit pour
poser un écran.

On distinguera deux grandes familles de démarquages :

les démarquages dynamiques (jeu de mouvement)


Ces derniers sont utilisés fréquemment par les joueurs extérieurs, qui évoluent aux postes
1, 2 et 3.

Les démarquages statiques (jeu de position)


Ces derniers sont utilisés fréquemment par les joueurs intérieurs, qui évoluent aux postes
4 et 5.

Les démarquages dynamiques ont un certain nombre de caractéristiques communes :

• Emmener, attirer le défenseur dans un secteur clé, situé à l’opposé de


l’endroit où l’on souhaite recevoir le ballon (spot situé au minimum à 4
mètres des partenaires les plus proches)
• Réduire la distance avec le défenseur (si nécessaire, contact avec l’avant-
bras)

• Feinter (appel de balle vers l’extérieur, feinte du regard)


• Lecture de la réaction défensive
• Changement de direction
• Changement de rythme (lent -vite)

Dans tous les cas, il sera nécessaire de respecter un certain timing :

-pour le non-porteur de balle : se démarquer (rompre avec le défenseur) quand la passe


est possible (en fonction de la disponibilité du porteur de balle)

-pour le porteur de balle : s’organiser de façon à pouvoir faire la passe au bon moment et
au bon endroit (en fonction du déplacement du non-porteur de balle)
Pour cela une connivence par un contact visuel entre les deux partenaires est
indispensable.

Exemple d’exercice :
• Coupe en V
• Démarquage à trois (2 attaquants, 1 défenseur), en ciblant des zones maximales
• Démarquage à quatre (2 attaquants, 2 défenseurs), en ciblant des zones maximales

Technique des arrêts et appuis (pivot)

Pivoter, « sur un pied fixe qui n’a pas le droit de progresser, mais qui peut tourner dans
tous les sens (image du radar) », c’est rechercher le sol autour de soi avec son pied libre,
afin de mettre le joueur en équilibre pour un meilleur rendement de ses gestes. Les
principaux avantages de l’utilisation du pied de pivot sont les suivants :

• facilite grandement la protection du ballon : le joueur va réussir à placer son corps


(ou une partie de son corps) entre le défenseur et le ballon;

• permet de se placer en position de triple menace (passe, dribble, tir) et aide à la


réalisation des feintes;

• permet une orientation favorable à la lecture de jeu.

Faire face au panier (triple menace)


Chaque possession de balle doit être l’occasion pour l’attaquant de provoquer son
adversaire en 1 contre 1.
L’idée d’attaquer la cible est réalisable si l’on peut :
- Pivoter : orienter ses appuis et protéger la balle ;
- Fixer : engager son appui d’attaque (le pied qui n’est pas le pied de pivot) ;
- Feinter : le départ en dribble, le tir ou la passe.

Exemple d’exercice :
• Commando drill
• Coupe en V avec triple menace
• Lancer avec rotation (seul)
• Lancer avec rotation (deux)
• Passe en demi-cercle

Technique du tir

Sélectionner ses tirs


En attaque, il ne s’agit pas d’être un tireur, mais un marqueur. Il faut donc apprendre à
choisir :
- Le moment du tir (vite ou pas, ouvert ou pas)
- Le secteur de tir (distance, angle)
- Le mode de tir (en course, en suspension, de plein pied, etc.)
Ces différents facteurs, s’ils dépendent en grande partie de l’adversaire, sont aussi le fruit
de l’expérience et de la capacité du joueur à lire le jeu.

Lay up (en course)

Le lay-up est très fréquent au basket-ball, il est primordial d’en avoir le


plein contrôle.

Éléments techniques importants :


• main droite à droite, main gauche à gauche
• Jambe de saut opposé
• Utiliser la plaque

Exemple d’exercice :
Tous les exercices sont faits main gauche, main droite
• 2 lignes lay up (10 réussit)
• 3 lignes lay up
• Passe 4 coins
• 2 lignes en bas

Tir fixe

Le lay-up est très fréquent au basket-ball, il est primordial d’en avoir le


plein contrôle.

Éléments techniques importants :


• Être le plus droit possible (corps et bras)
• Les 2 90 degrés
• Le fouetté du poignet
• Utiliser la plaque lorsqu’en angle
• Viser le fond de l’anneau

Exemple d’exercice :
Essayer de toujours garder l’intensité lors de la pratique des tirs
• Même exercice que lay up
• En équipe de deux 5-5-5 ou le 1-2-3-4-5
• Run and Shoot
• Lancé franc 5*2
• Jeu à une main

Généralités/Position fondamentale

Le défenseur doit toujours être bas, genou fléchi, dos droit. Ces jambes ne doivent jamais
croiser. Très important de mettre l’accent sur le déplacement des jambes et non des bras,
afin d’éviter les fautes. Être capable de bien juger son adversaire est un atout majeur.
Droitier? Gaucher? Rapide? …

Exemple d’exercice :
• Machine GUN
• Déplacement en 8
• 1 contre 1, attaquant passif

Défense sur porteur de balle

Après avoir identifié la main droite de l’adversaire, il faut être en mesure de la bloquer.
Le défenseur doit donc placer l’épaule opposée à la main forte au centre du torse de
l’attaquant.

Exemple d’exercice :
• 1 contre 1, attaquant passif

Défense sur non-porteur de balle

Le plus important est de toujours avoir un œil sur la balle et le joueur que l’on surveille
(en ouvrant les bras, je peux pointer les 2 joueurs). Se placer à un tiers, 2 tiers environ. Il
faut toujours être en mesure de pouvoir venir en aide aux coéquipiers proches.

Enchaînements défensifs porteurs/non porteurs de balle

Il ne faut pas toujours fixer la balle. Lors d’un ‘’passe et va’’. Souvent les joueurs ont
tendance à regarder le ballon, mais le joueur qu’il guette devient une grande menace. La
meilleure solution est de prendre contact avec celui-ci avec une main, afin de savoir s’il
n’est pas parti.

Défense sur joueur intérieur

Avant tout, il faut l’empêcher de prendre position. Il s’agit là du meilleur moyen de


stopper celui-ci. Si celui-ci prend position, deux options sont possibles :

• « Fronté » l’attaquant. Ceci implique que le défenseur se met devant l’attaquant


(entre le passeur et le joueur). Il faut faire attention à cette technique, car elle
laisse le joueur libre avec le panier. Souvent une aide est requise d’un coéquipier.
• Garder la position entre le panier et le joueur et concéder la passe. Cette technique
est moins efficace lorsque le joueur adverse a un avantage physique.

Le rebond défensif

Plus communément appelé le box out, il s’agit d’une des techniques les moins utilisées au
niveau secondaire, mais pourtant des plus efficaces.
Le rebond défensif est un des éléments essentiels du basket moderne. Il apparaît comme
un facteur déterminant pour le gain du match, car , il permet de s’assurer la possession de
la balle et de profiter d’une situation transitionnelle (contre-attaque) après une phase
d’indécision (phase aérienne du tir et rebond).

Le rebond défensif est le moment où l’anticipation détermine en grande partie la


récupération de la balle. Il est évident que la prise de balle est précédée de
comportements destinés à augmenter les chances de récupération de la balle et est suivie
de comportements destinés à prendre au dépourvu l’opposition tardive des adversaires.

• La Technique du Rebond Défensif :

Le rebondeur doit se mettre en action avant le tir grâce à son observation


et à sa connaissance du jeu. Ainsi, il se doit de savoir que plus de 65 % des
tirs manqués rebondissent à l’opposé du tir. Il doit connaître également les
habitudes de son vis à vis.

Par la suite, le rebondeur doit être capable d‘identifier le moment du tir


soit par la vision, soit par l’avertissement verbal d’un coéquipier. Une fois
le tir identifié, le rebondeur doit prendre connaissance de la trajectoire de
celui-ci afin de transformer cette information en anticipation.

• Sur le shooteur :

Après une gêne du tir, le défenseur doit continuer de fixer visuellement


son vis à vis afin de lire ses intentions. Si le tireur décide d’aller au rebond
offensif, le défenseur fait un pivot intérieur de façon à lui barrer le passage
ou le retarder. Une fois le déplacement de l’attaquant maîtrisé, le
défenseur prendra un temps d‘avance en allant dans la zone de
récupération. Attention, il faut attendre que le tireur ait remis ses appuis au
sol sous peine de faire faute.

• Sur le non-porteur placé côté fort :

La prise en charge de l’attaquant sans ballon doit être quasiment


simultanée au tir. Dans un premier temps, le défenseur contrôlera
l’attaquant en réduisant la distance et en le fixant avec l’avant-bras. Il ne
faut jamais suivre le tir du regard sans exécuter ce contrôle préalable. Si
l’attaquant démarre à droite ou à gauche pour aller au rebond, le défenseur
pivotera pour lui barrer la route. Après ce contrôle, le défenseur ira se
placer dans la zone de récupération. L’action de verrouillage du rebond
n’est pas un écran mobile, elle doit être aussi brève qu’efficace et son
objectif est de prendre un temps d’avance sur l’attaquant afin d’obtenir
une place préférentielle pour le rebond.

• Sur le non-porteur placé côté opposé :

Le défenseur ne réduira la distance par rapport à son vis à vis que si celui-
ci est assez près de lui. Sinon, il ira se placer immédiatement dans la zone
de récupération. Si l’attaquant est assez près pour prétendre participer au
rebond offensif, le défenseur doit agir vite et de façon efficace afin
d’annuler la dynamique des déplacements de son adversaire.

• La Prise de Balle :

Le défenseur doit prendre une position de préparation qui lui permette de


garder son placement dans une zone où les contacts sont rudes et qui lui
permette de faire un saut équilibré :

Les appuis sont écartés légèrement à l’extérieur de la projection des


épaules.

Les genoux légèrement fléchis et prêts pour l’extension

Les bras écartés au niveau des épaules, avec les coudes en arrière.

Au cours du saut, le rebondeur doit aller chercher la balle avec les 2 mains
si possible, puis la tirer vers soi avec une accélération gestuelle afin de la
protéger rapidement.
Autres

Les écrans

Réaliser un écran, c’est faire obstacle avec son corps au mouvement du défenseur d’un
partenaire porteur ou non porteur de balle. L’écran a pour but de libérer un partenaire et
donc de perturber les actions défensives adverses. Toute situation d’écran concerne au
minimum deux joueurs : elle nécessite non seulement la maîtrise de fondamentaux
individuels offensifs (pose et utilisation des écrans) mais surtout la capacité à effectuer
des choix pertinents (lecture de jeu) dans une intention tactique.

La pose et l’utilisation d’un écran peut avoir deux conséquences directes sur le jeu
offensif :
- libérer un des deux joueurs impliqués directement dans l’écran ;
- faciliter indirectement une autre action offensive au large de l’écran.

La technique d’écran repose sur le respect d’une chronologie d’actions et sa principale


force réside dans le timing propre à faire percuter l’écran.
Cette coordination demande que l’on sache :
- dans un 1er temps, le type d’écran que l’on souhaite poser (profond, latéral, diagonal) ;
- dans un 2e temps, tenir compte de l’axe de l’écran par rapport au ballon (porteur ou
non, loin ou près, aveugle ou visible) ;
- enfin, analyser les réactions adverses à la pose de l’écran (flottement, glissement,
surpassement).

Toutes les actions de pose et d’utilisation d’un écran doivent être précédées d’un travail
préparatoire fondamental de type feinte, aiguillage, démarquage. L’objectif de l’attaquant
qui va poser un écran est de leurrer son défenseur de façon à ce qu’il perturbe le moins
possible la pose de l’écran (effet de surprise) par une annonce verbale de l’écran ou par
une contestation de déplacement réalisée contre le poseur d’écran. L’objectif de
l’attaquant qui va bénéficier d’un écran est de leurrer son défenseur de façon à rendre la
pose d’écran la plus facile et la plus efficace possible (il s’agit littéralement d’emmener le
défenseur sur le poseur d’écran).

Remarque : chez les jeunes, il est souhaitable de ne pas aborder les écrans avant que les
joueurs ne maîtrisent correctement les principaux types de démarquages individuels :
démarquages dynamiques (en V, backdoor, en triangle) et statiques (prises de positions
préférentielles avec fixation de l’adversaire avec l’avant-bras ou les fesses).

Alterner - combiner : jeu extérieur - jeu intérieur

Le jeu de passe ne peut se limiter à une circulation de la balle à la périphérie ou à la


systématisation d’un jeu direct extérieur - intérieur.
Il faut chercher des points de fixation pour ouvrir le jeu :
- Recherche d’un côté fort pour transfert à l’opposé ;
- Passes extérieures - extérieur pour option de passe à l’intérieur ;
- Passes extérieures - intérieur - extérieures pour option de passe intérieure - intérieur.
Étapes de construction des Comportements Généraux:

Niveau Débutant Porteur de balle non porteur de balle Jeu collectif


Comportement - au niveau de la - spectateur, passif - groupement autour du
initial manipulation : ballon.
- suit le porteur de balle et imite
(résulte de l’organisation tous ses mouvements : quand il - pas de circulation de
corporelle) s’arrête, il s’arrête. balle.

- Regarde le ballon - Ne parviens pas toujours à


recevoir le ballon qu’on m’envoie.
- Fait des passes pour se
débarrasser du ballon. - Reste près de celui qui a la balle.

- au niveau de la
perception du jeu :

quasi nulle, résulte


également de
l’organisation corporelle :
regarde le ballon.
Obstacle - passer d’une vision En défense : ne se décentre pas du - regard centré sur le
centrée sur le ballon à ballon et ne s’oriente pas vers les ballon
une vision fovéale et adversaires.
périphérique. - pas de circulation de
En attaque : ne se décentre pas du balle car passes
- se décentrer du ballon et ballon et ne s’oriente pas vers le imprécises et réceptions
s’orienter vers le partenaire. du ballon mal gérées
partenaire
Remédiation - corriger l’organisation - Écarter le jeu en travaillant sur la - orienter le jeu et
corporelle, s’orienter et circulation étagée ou sur la l’écarter
regarder vers l’avant. traversée du terrain en un
Pour cela on peut minimum de passe. - changer le centre
interdire le dribble. d’intérêt actuel : passer
du ballon à la cible
- Passer vers l’avant
- Travail de la passe
- Automatiser la passe pour automatiser le
pour permettre une geste
manipulation plus précise
Niveau porteur de balle non porteur de balle Jeu collectif
Débrouillé
Comportement - Regard décentré du - En attaque : le Le collectif est décentré du ballon
ballon et orienté vers la partenaire appelle le et un jeu dit en comète s’organise
Initial cible. ballon sans se soucier de (jeu un peu plus étalé).
l’adversaire et se trouve
- Les passes courtes sont donc souvent en position
plus précises. défavorable pour
recevoir.
- Le joueur dribbleur
devient le joueur passeur. - Se tient écarté de celui
qui a la balle

- En défense : harcèle le
porteur sans se soucier
des adversaires.
Obstacles - Peu de tirs à la cible Ne se rend pas disponible - Pas de progression vers la cible
bien que le jeu s’oriente au porteur de balle.
vers celle ci (car beaucoup de perte)
- En attaque et en
- Cible n'est pas atteinte défense : n’intègre pas - Pas d’automatisme au niveau du
car mauvaise utilisation et l’adversaire proche ou marquage et du démarquage.
mauvaise perception du éloigné.
partenaire - N’écarte pas le jeu vers les
- Pas de notion de cibles.
- fautes de marcher et de marquage ou de
contact démarquage.

Pas de perception du
partenaire proche
Remédiations - Jouer en surnombre - Se rendre disponible au - Travailler la progression du
offensif pour mettre en porteur de balle. ballon vers la cible et non la
avant la nécessité du progression du joueur.
partenaire. Travail du déplacement
sans le ballon - Travail des différents types de
- Intégrer le partenaire langage dans un sport collectif
proche. - Travail de la notion de
marquage et de
- Pas de dribble, démarquage.
uniquement des passes, (accélération, changement
car si passes, pas de de rythme et de direction)
contact.

Passer à un partenaire
mieux placé que moi.
Niveau Initié Porteur de balle non porteur de balle Jeu collectif

Comportement initial - Manipulation de balle - Acteur permanent en - Jeu orienté cible à cible.
dans l’espace latéral et attaque et en défense.
avant. - Différenciation des
- Début du jeu sans ballon rôles, parvient à
- Regarde devant et sur enchaîner les différents
les cotés. - se sert de l’espace dans rôles.
la longueur
- Fait circuler le ballon - Circulation de balle
- Reçois le ballon en encore hésitante et
- Intègre le partenaire déplacement mais s’arrête saccadée et à vitesse
proche pour tirer, passer ou moyenne.
dribbler.
- Progresse jusqu'à la
cible. -S’écarte du porteur et se
place prés de la cible.
- Vitesse de jeu moyenne.
Obstacles - Les tirs sont imprécis - N’agrandit pas le terrain - Le jeu cible à cible ne
dans sa largeur (jeu de permet pas d’utiliser les
- N’intègre pas le cible à cible) espaces libres.
partenaire éloigné qui se
trouve en position - Ne protège pas sa cible. - Ne sait pas créer
favorable d’espace libre, ne
- Ne crée pas d’espace reconnaît pas les
- Ne crée pas d’espace libres. intentions du partenaire
favorable à sa progression
(espaces libres)
Remédiations - Travail de la perception - Utiliser et créer des - Jouer sur la largeur,
et de la prise espaces libres. étaler le jeu sur tout le
d’information de l’espace terrain
et du jeu dans l’espace - Travail défensif sur le
lointain, pour organiser placement par rapport à - Approche du passe et va
une action avant ou après l’adversaire et à la cible.
la passe.

- Travail du tir.

- Augmenter la vitesse de
jeu
Niveau Expert porteur de balle non porteur de balle jeu collectif
Conditions initiales - Intégration du partenaire - Utilise et crée des - Circulation et
proche et lointain espaces libres. progression rapide vers
la cible.
- Perception de l’espace - Protège sa cible,
proche et lointain, regarde intercepte parfois. - Le jeu collectif
devant et sur les cotés. s’organise sur un espace
- constamment en élargit autour des cibles.
- manipulation de balle dans mouvement pour
l’espace latéral, avant et récupérer le ballon ou
arrière. protéger sa cible

- sait recevoir et
enchaîner en mouvement.
Obstacles - N’anticipe pas ses actions. - En attaque : ne crée une - pas de collaboration
intention dans le jeu avec d’intention avec un
- Ne parvient pas à se le porteur partenaire
focaliser sur deux principes
d’action différents. - La défense collective
n’est pas organisée.
- Prend encore trop de
temps à traiter une
information et élaborer une
réponse motrice.
Remèdiations - Travail de - Travail du passe et va. - élaboration d’un jeu
l’automatisation pour stratégique collectif
libérer le canal
informationnel et prévoir (stratégie simple)
plus de temps pour traiter
les informations non - En défense : se répartir
intériorisées les rôles, être autonome.
Principes à faire émerger :
NIVEAU Habiletés
Principes à faire émerger
DEBUTANT Concernées
• Être toujours disponible au porteur
de balle.
• Construire la cible, les partenaires, Passe - Pivot - Arrêt
les adversaires.
Progresser vers la
• Privilégier toutes les transmissions Dribble de
cible : le jeu en
dans le sens du déplacement du progression
appui
porteur.
• Réduire le nombre de passes pour Départ en dribble
atteindre la zone de marque.

• Si la situation est défavorable, je vais


dans un espace libre.
• Protéger son ballon. Les Démarquages
Conserver le
• Analyser le danger.
ballon
• Si la défense est groupée, je Dribble de position
contourne.

• Être le plus près possible de la cible.


• Connaître les zones préférentielles
de tir.
• Tirer en position favorable : Être Double pas main
seul. droite
Marquer
• Choisir entre le double pas et le tir a
mis distance. Tir en appuis
• Être dangereux avec le ballon
(position de triple menace).

• Gêner le porteur de balle pour


induire une transgression des règles Le non contact
ou une passe longue placement sur
• Aller au rebond offensif intention et porteur et non
Récupérer le action porteur (interception)
ballon • Aller au rebond défensif intention et
action Le placement par
• Garder son joueur même s'il est non rapport au point de
porteur chute du ballon.
NIVEAU Habiletés
Principes à faire émerger
DEBROUILLE Concernées
Enchaînement de
• Si la situation est défavorable, je courses et de passes
garde ou donne ou vais dans un de différent types.
Progresser vers la espace libre.
cible : appui et • Si personne ne s'interpose, je vais. Démarquages
soutien • Créer des espaces libres.
• Jouer en soutien Appel de balle

Couper vers le panier


• Recevoir en mouvement, faire des
appels de balle. Écrans Directs
Conserver le
• Si défense en ligne, pénétrer. Si
ballon à plusieurs
défense groupé contourner. Écrans Indirects

• Analyse des choix opportuns de


départ en 1 contre 1.
Tir en extension
• Être devant son adversaire.
Marquer : gestion • Déborder en dribble.
Tir en course un
du 1 contre 1 • Permettre la substitution du tireur en
appui ou avec
offrant une possibilité de passe.
différents appuis.
• Différencier côté fort et côté faible.

• Intégrer et utiliser les 5 secondes


pour récupérer : prise à 2
• Rebond offensif et réorganisation ou
Récupérer le tir Écran de retard
ballon : la défense • Lier rebond défensif et relance de
individuelle contre-attaque. Rebond
• Être dans la ligne de passe : prise
d'information et décision.
Habiletés
NIVEAU INITIE Principes à faire émerger
Concernées
• Changer de statut rapidement
• Privilégier une transmission rapide
Passe de contre-
du ballon
attaque
Progresser vers la • Donner le ballon dans la course ou
cible en contre- l'action du receveur
Décentration du
attaque • Retard des joueurs intérieurs et
regard du
placement des joueurs extérieurs
réceptionneur
(ailiers) dans les couloirs latéraux.

• Prendre des informations dans


l'espace proche et lointain.
• Faire une action après avoir donné
Conserver le
son ballon.
ballon sur attaque
• Fixer pour donner, faire tourner,
posée
jouer avec un poste.
• Jouer à l'opposer du ballon.

Habiletés
NIVEAU EXPERT Principes à faire émerger
Concernées
• Position préférentielle des joueurs
intérieurs Par poste :
• Utiliser le poste haut comme relais Techniques
Conserver le • Le jeu des ailiers dans le jeu direct et spécifiques de
ballon indirect, côté fort et côté faible. démarquages
• Rééquilibrer pour les joueurs
extérieurs Tir en extension

• Combiner Force Vitesse Adresse en


mouvement
• Marquer vite sans attendre le repli
défensif Tirer avec opposition
Marquer • Déstabiliser l'adversaire, feinter,
varier les rythmes Tir en suspension
• Attirer le défenseur pour libérer le
porteur (Pénétration)