Vous êtes sur la page 1sur 1

Fiche 01

Faire le point sur les titres


Dissertation, essais, synthèse et commentaires demandent habituellement une rédaction intégrale : c’est-
à-dire qu’il ne faut pas y faire figurer des informations sous forme de titres. Dans d’autres types d’écrits (rapport
de stage, mémoire, compte rendus, etc.), l’emploi de titres facilite la lecture en fournissant d’utiles repères de
structure et de progression.

1-Pourquoi les titres

Les titres facilitent la lisibilité d’un texte :

 En manifestant son organisation et sa logique ;


 En manifestant la cohérence du raisonnement ;
 En indiquant selon quel angle ou perspective vous choisissez d’aborder le thème ou la notion.

2-Titres et sous-titres

Comme pour un plan détaillé, les titres doivent décrire le rapport hiérarchique existant entre les idées et
les différents moments du discours écrit. Chaque niveau de titre a son utilité et sa justification dans la logique
interne du plan.

3-La rédaction des titres

Un titre ne doit pas être trop long. Lorsque l’on rédige des titres, il faut avoir le souci de la concision, de
la formulation dense et ramassée.

3-1-La phrase nominale

Elles la structure syntaxique la plus fréquemment employée dans les titres. Elle permet la concession
maximale. La nominalisation qu’elle emploie permet à la fois la condensation et la généralisation de l’idée.

3-2-La phrase verbale

Elle peut aussi être utilisée, ponctuellement, à des fins d’effet de mise en valeur. Dans ce cas, vous
choisissez d’insister sur l’évènement, plus que sur le seul thème.

3-3-L’interrogation

Qu’elle porte sur une phrase nominale ou une phrase verbale, elle permet des variations intéressantes
par rapport au titre purement affirmatif : en posant une question, on cherche souvent à souligner, dès le titre, une
problématique.

3-4-L’usage de la ponctuation

Dans les titres, on rencontre surtout les deux points, indiquant une relation logique implicite. Les points
de suspension permettent quant à eux d’induire un effet d’attente.

4-Neutralité ou titres orientés ?

A l’image des types de textes auxquels ils correspondent, les titres peuvent être à dominante
informative (neutre) ou incitative. Les titre neutres annoncent une thèse, énoncent un fait ou présentent un sujet
de réflexion sans employer d’effets particulier ; les titres qui se veulent incitatifs tentent de retenir l’attention du
lecteur –voire de le manipuler dès l’abord – à l’aide de sous-entendus u de jeux de mots (caractéristique de
l’emploi journalistique des titres).