Vous êtes sur la page 1sur 5

klllllllllllllkljmlkjmlk

Table des matières

I. TECHNIQUES DE CONFORTEMENT DES CHAUSSEES


DEGRADEES  :
Le confortement des chaussées peut multiplier par trois leur durée de vie en réduisant la
fissuration liée à la fatigue, à la réflexion, aux changements de températures et aux
tassements. Les fortes contraintes qui s’exercent sur la couche de roulement sont soulagées et
redistribuées grâce au confortement.

1) Traitement de surface :

 Définition :
Le traitement de surface, parfois appelé
enduit superficiel, est une technique
d’entretien de surface des chaussées
constituée de couches superposées
d’émulsion de bitume et de granulats
sélectionnés. Il peut être constitué
d’une, deux ou trois couches. Chaque

1
couche varie de 5 à 20 mm d’épaisseur selon l’état du support, le trafic et d’autres besoins
particuliers.

Il existe des traitements de surface à haute performance, qui sont conçus pour durer plus
longtemps pour des sollicitations de trafic plus élevé. Ils sont constitués de granulat de
première qualité et d’émulsion aux polymères.

Le traitement de surface offre une surface flexible et résistante. C’est une technique
d’entretien économique et rapide d’exécution.

 Réalisation :
 Scarifier et mettre en forme la chaussée ou nettoyer la surface à traiter
 Corriger le profil avec des matériaux d’ajouts, lorsque requis
 Appliquer un liant d’imprégnation bitumineux, au besoin
 Epandre le liant bitumineux pour le traitement
 Epandre les granulats
 Compacter légèrement, sans vibration, le nouveau revêtement
 Répéter les trois étapes précédentes si le traitement est multiple
 Balayer les surplus de granulats, quelques jours après la fin des travaux

 Limites d’utilisation :

 Le traitement de surface devrait être évité lorsque la chaussée possède une capacité
structurale déficiente et lorsque le drainage de la fondation est insuffisant.
 Le traitement de surface s’applique en saison estivale, soit entre les mois de mai et
septembre.
 La mise en œuvre nécessite des conditions météorologiques convenables, soit :
 la température ambiante doit être supérieure à 10°C et avoir un taux d’humidité
inférieur à 80 % ;
 la température de la surface à recouvrir doit être supérieure à 5°C.

2) Le drainage :

Deux types de drainage de chaussée sont généralement employés soit le drainage


vertical et le drainage horizontal. Le premier consiste en l'installation, en bordure de
chaussée, d'un dispositif drainant. Le deuxième consiste en l'installation d'un dispositif
drainant sur l'ensemble de la surface de l'infrastructure. Ce dernier est généralement constitué
d'un géosynthétique ou autres matériaux drainants.

1
 Objectif :
 Permettre le captage et l'évacuation de l'eau qui s'infiltre dans la structure de la chaussée et
dans certains cas empêcher l'infiltration de l'eau de ruissellement par les côtés.
 Réalisation du drainage vertical :
 Excavation de la tranchée;
 Pose du dispositif drainant dans la tranchée ou sur les parois de l'excavation;
 Raccordement du dispositif drainant au système d'évacuation d'eau;
 Mise en place et compactage des matériaux de remblayage de la tranchée ou de
reconstruction de la chaussée
 Réalisation du drainage horizontal :
 Excavation des fondations de la chaussée;
 Nivelage, compactage et travaux connexes à la préparation de la surface exposée;
 Pose de la couche drainante;
 Raccordement de la couche drainante au système d'évacuation d'eau;
 Mise en place et compactage des matériaux de reconstruction de la structure de la
chaussée.

II. CONCLUSION :
Notre objectif dans ce mini projet, est de :

 Maintenir la capacité de répartition des charges supportées. c'est l'aspect


structure de la route
 Permettre aux usagers de circuler sur une route sûre et confortable. c'est
l'aspect sécurité confort
Et pour atteindre ces objectifs on a besoin de deux termes importants :
La prédiction : C’est le dimensionnement des chaussées.

1
Le suivie : C’est l’expertise des chaussées.

1
III. REFERENCES BIBILIOGRAPHIQUES:

 Guide pratique : L’entretien courant des chassées. « document de service

d’études technique des routes  et autoroute.

 Manuel d’identification des dégradations des chaussées souples « Québec »

 Les fiches techniques de réparation des routes de la ministre de transport

QUEBEC

 Note technique : Régénération des couches de surface de chaussées

« Document de direction des routes et de la circulation routière »

 Cours de construction routière : tome 1 de BANNOUR Abdelilah

 Techniques d’auscultation des ouvrages de génie civil de PI-BAT

Vous aimerez peut-être aussi