Vous êtes sur la page 1sur 8

Centre National d’Enseignement à Distance

Institut de Lyon

UE 120 Corrigé
Devoir 5

Comptabilité approfondie
Année 2010-2011

Auteur : Pascal DENOS

Exercice 1 (15 points)

Barême : 60 points/4 = 15 points

1. Les quotas d’émission de gaz à effet de serre sont comptabilisés à l’actif en immobilisa-
tions incorporelles :

a. Rappelez la définition d’un actif, du caractère identifiable d’un actif incorporel et d’une immo-
bilisation incorporelle.
Un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l’entité,
c’est-à-dire un élément générant une ressource que l’entité contrôle du fait d’événements passés et
dont elle attend des avantages économiques futurs. (4 × 0,25 point)
Un actif incorporel est un élément identifiable du patrimoine s’il est séparable des activités (il peut être
vendu, loué ou échangé de manière isolée), ou s’il fait l’objet d’un droit légal ou contractuel. (2 × 0,25 point)
Une immobilisation incorporelle est un actif non monétaire sans substance physique. (0,5 point)

b. Précisez les conditions de comptabilisation d’un actif incorporel en immobilisation.


Une immobilisation incorporelle acquise est comptabilisée à l’actif s’il est probable que l’entité bénéfi-
Document de travail résevé aux élèves de l’Intec – Toute reproduction sans autorisation est interdite

ciera des avantages économiques futurs correspondants ; et si son coût peut être évalué avec une fiabi-
lité suffisante. (2 × 0,25 point)

c. En vous référant à l’avis 2004-C du CU du CNC et du règlement CRC 2004-08, justifiez la comp-
tabilisation des quotas en immobilisations incorporelles.
Les quotas d’émission constituent un actif. En effet :
• Les quotas sont des éléments identifiables du patrimoine puisqu’ils sont séparables de l’activité de
l’entreprise (ils peuvent être vendu sur un marché réglementé) et puisqu’ils font l’objet d’un droit légal.
• Les quotas génèrent des avantages économiques futurs de manière indirecte puisqu’ils sont néces-
saires à la production.
• L’entreprise contrôle les quotas puisqu’elle en est propriétaire (quotas attribués par l’État ou achetés).
• Au final, les quotas ont une valeur positive car ils vont générer des flux nets de trésorerie.
(4 × 1 point : mettre 1 point uniquement si le raisonnement est tenu.)
Les quotas sont comptabilisés en immobilisation incorporelle car ce sont des actifs non monétaires
sans substance physique. (1 point)

201201CTPA0510 1
Comptabilité approfondie • Corrigé devoir 5

d. Comptabilisez l’attribution gratuite des droits.

2055 Quotas d'émission 120 000


489 Quotas d'émission alloués par l'État 120 000
5 000 × 24 €

(1 × 3 points : 1,5 pour le montant et 1,5 pour les n° de compte.)

2. Comptabilisez l’acquisition et la cession des quotas en utilisant la méthode «  PEPS  »


(« Premier entré, premier sorti »). Précisez l’incidence de l’acquisition et de la cession sur le
résultat de l’entreprise.
Acquisition des quotas
2055 Quotas d'émission 10 500
512 Banque 10 500
500 × 21 €
Vente des quotas
512 Banque 26 000
775 Produits de cession des éléments d'actif 26 000
1,000 × 26 €
Sortie des quotas
de l'actif
675 Valeur comptable des éléments d'actif cédés 24 000
2055 Quotas d'émission 24 000
1,000 × 24 €

Incidence de la cession :
• sur le résultat exceptionnel
• pour un montant de : 2 000 €

(3 × 3 points pour les écritures – 1,5 point pour l’incidence)

Document de travail résevé aux élèves de l’Intec – Toute reproduction sans autorisation est interdite
3. L’entreprise a l’obligation de rendre les quotas utilisés à l’État lors de l’émission des gaz :

a. Rappelez la définition d’un passif.


Un passif est :
• une obligation de l’entité à l’égard d’un tiers à la clôture de l’exercice ;
• qui se traduira par une sortie de ressource sans contrepartie au moins équivalente sur les exercices
suivants ;
• qui a une valeur économique négative pour l’entité ;
• et dont l’évaluation est fiable.
(4 × 0,25 point)

b. Dressez une typologie des passifs avec les définitions correspondantes et un exemple d’un numéro
de compte du PCG.
Typologie Définition N° de compte
Provisions pour risques et charges Échéance et montant fixés de façon NON précise 15x
Charges à payer Échéance et montant fixés de façon NON précise 1688, 4284…
mais incertitude faible
Dettes Échéance et montant fixés de façon précise 401, 404, 164…

Passifs éventuels Échéance non précise et évaluation non fiable information dans annexe

(3 × 1 point)

2
UE 120 • Comptabilité approfondie

c. Justifiez la comptabilisation de la restitution des quotas en dette envers l’État.


La restitution des quotas est une dette envers l’État. En effet :
• L’entreprise a l’obligation de rendre les quotas utilisés à l’État lors de l’émission des gaz : elle a donc
bien une obligation à l’égard d’un tiers, l’État, à la clôture de l’exercice.
• La restitution des quotas se traduira par une sortie de ressource sans contrepartie au moins équiva-
lente sur les exercices suivants : l’entreprise doit acheter, éventuellement, les quotas à restituer à l’État.
• Cette dette a une valeur économique négative pour l’entité.
• L’évaluation est fiable car elle se fait au coût d’acquisition.
• L’échéance et le montant sont fixés de façon précise de par la réglementation applicable.
(5 × 1 point : mettre 1point uniquement si le raisonnement est tenu.)

d. Comptabilisez la restitution des quotas.


Lors de l'émission
des gazs
6581 Charges représentatives des émissions de gaz 104 400
449 Quotas d'émission à restituer à l'État 104 400
4 000 × 24 € + 400 × 21 €

489 Quotas d'émission alloués par l'État 105 600


7589 Produits représentatifs des imputations des émissions de gaz 105 600
sur les quotas d’émission
4 400 × 24 €
Restitution des quotas
utilisés
449 Quotas d'émission à restituer à l'État 104 400
2055 Quotas d'émission 104 400
4 000 × 24 € + 400 × 21 €

(3 × 3 points pour les écritures)

4. À la clôture d’un exercice, l’entreprise doit comparer la valeur d’inventaire des quotas
Document de travail résevé aux élèves de l’Intec – Toute reproduction sans autorisation est interdite

avec leur valeur d’entrée pour enregistrer, la cas échéant, une dépréciation :

a. Rappelez la définition de la valeur d’inventaire d’un actif.


La valeur d’inventaire d’un actif est la valeur actuelle qui est la valeur la plus élevée entre la valeur
vénale (prix de vente – coûts de sortie) et la valeur d’usage (valeur des avantages économiques futurs
attendus de l’utilisation et de la sortie). (4 × 0,25 point)

b. Rappelez la définition d’une immobilisation amortissable.


Un actif amortissable est un actif dont l’utilisation est limitée dans le temps et mesurable par la
consommation d’unités de temps ou d’unités d’œuvres liées à la consommation des avantages éco-
nomiques attendus. (2 × 0,25 point)

c. Précisez dans quel cas une dépréciation doit être constatée et le principe comptable applicable.
Une dépréciation doit être constatée si la valeur actuelle est inférieure à la valeur comptable par
application du principe de prudence. (2 × 0,25 point)

d. Comptabilisez les éventuelles écritures d’inventaire.


Pas d’amortissement car les quotas ne sont pas amortissables. (1 point)

201201CTPA0510 3
Comptabilité approfondie • Corrigé devoir 5

Dépréciation des quotas


681 Dotation aux dépréciations 100
29055 Dépréciation des quotas d'émission 100
100 × (21 € – 20 €)

(1 × 3 points pour l’écriture)

e. Contrôlez les montants des écritures de restitution et de dépréciation en complétant la maquette


en annexe 1.
Quantité Coût unitaire Coût total
Quotas attribués par l'État 5 000 24 120 000
Quotas vendus (PEPS) – 1 000 24 – 24 000
4 000 24 96 000
Quotas restitués (PEPS) – 4 000 24 – 96 000
0 24 0

Quotas achetés 500 21 10 500


Quotas restitués (PEPS) – 400 21 – 8 400
100 21 2 100

Valeur actuelle 100 20 2 000


Dépréciation éventuelle 100

(3 points pour le montant des quotas restitués et 3 points pour la dépréciation)

5. Les opérations réalisées en 2010 concernant les quotas ont une incidence sur le bilan de
l’entreprise au 31 décembre 2010. Pour mesurer cette incidence, complétez l’extrait de bilan
présenté en annexe 2, avant incidence de l’IS (impôt sur les sociétés). Justifiez chacun des
postes du bilan. Présentez un bilan équilibré.
Actif Passif
Actif immobilisé Capitaux propres

Document de travail résevé aux élèves de l’Intec – Toute reproduction sans autorisation est interdite
205 – Concession 2 100 120 – Résultat 3 100
29055 – Dépréciation – 100
Actif circulant Dettes
512 – Banque 15 500 449 – Quotas à restituer 0
489 – Quotas alloués 14 400
17 500 17 500

(1 point par ligne, soit 6 points et 3 points pour le total du bilan)

Exercice 2 (5 points)

Barême : 20 points/4 = 5 points


(1 point par écriture et par analyse du résultat – 3 points pour les contrôles de cohérence)

4
UE 120 • Comptabilité approfondie

Sans abonnement Avec abonnement trimestriel


01/10/N Débit Crédit 01/10/N Débit Crédit
6132 Locations immobilères 12 000 4886 Répartition pério, charges 12 000
44566 TVA 2 400 44566 TVA 2 400
512 Banque 14 400 512 Banque 14 400

31/12/N 01/10/N
486 Charge constatée 9 000 6132 Locations immobilères 3000
d'avance
6 132 Locations immobilères 9 000 4886 Répartition pério, 3000
charges

31/12/N
486 Charge constatée 9 000
d'avance
4886 Répartition pério, 9 000
charges

Charges de location en N Charges de location en N


3 mois (du 1/10 au 31/12) de loyer de 1 000 € 3 000 3 mois (du 1/10 au 31/12) de loyer de 1 000 € 3 000
par mois par mois
3 000 3 000
01/01/N+1 01/01/N+1
6132 Locations immobilères 9 000 4886 Répartition pério, charges 9 000
486 Charge constatée 9 000 486 Charge constatée 9 000
d'avance d'avance

01/10/N+1 au 01/01/N+1, 01/04/N+1


et 01/07/N+1
6132 Locations immobilères 13 200 6132 Locations immobilères 3000
44566 TVA 2 640 4886 Répartition pério, 3000
charges
512 Banque 15 840
Document de travail résevé aux élèves de l’Intec – Toute reproduction sans autorisation est interdite

31/12/N+1 01/10/N+1
486 Charge constatée 9 900 4886 Répartition pério, charges 13 200
d'avance
6132 Locations immobilères 9 900 44566 TVA 2 640
512 Banque 15 840

au 01/10/N+1
6132 Locations immobilères 3300
4886 Répartition pério, 3 300
charges

31/12/N+1
486 Charge constatée 9 900
d'avance
4886 Répartition pério, 9 900
charges

Charges de location en N+1 Charges de location en N+1


9 mois (du 1/01 au 30/09) de loyer de 1 000 € 9 000 9 mois (du 1/01 au 30/09) de loyer de 1 000 € 9 000
par mois par mois
3 mois (du 1/10 au 31/12) de loyer de 1 100 € 3 300 3 mois (du 1/10 au 31/12) de loyer de 1 100 € 3 300
par mois par mois
12 300 12 300

201201CTPA0510 5

Vous aimerez peut-être aussi