Vous êtes sur la page 1sur 5

Université Abou-Bekr Belkaid Tlemcen, le 29 Mai 2017.

Faculté de Technologie Durée: 1H30mn.


Département de Génie Civil Aucun document n’est autorisé.
Examen Final de Dynamique Des Structures 2 (M1 - Structures /S2)
Partie QCM (30mn)
Nom et prénom :

Choisir la bonne réponse (7 PTS : 0.5 pts par question)


1/ Les modes propres sont toujours orthogonaux par 8/ les modes supérieurs:
rapport aux matrices: a. contribuent faiblement à la réponse totale.
a. C et K b. sont les seuls modes qu'il faut retenir.
b. C et M c. contribuent fortement à la réponse modale.
c. K et M.
2/ Le coefficient Kij est: 9/ Le spectre de réponse d'un enregistrement sismique est:
a. le déplacement au DDL i produit par une force a. sa variation temporelle
unitaire dans la direction du DDL j quand toutes les b. la variation de la réponse maximale d'un SSDDL soumis
autres forces sont nulles à cet enregistrement en fonction de sa période propre et
b. la force au DDL i produite par un déplacement son amortissement
unitaire dans la direction du DDL j quand tous les c. la variation de l'accélération maximale en fonction du
autres déplacements sont nuls. déplacement maximum.
c. ni l'une ni l'autre.
3/ la matrice C est représentée sous la forme de 10/ La méthode spectrale donne la réponse:
Rayleigh pour avoir : a. maximale
a. l’orthogonalité des modes propres par rapport à C. b. temporelle.
b. la symétrie de C. c. modale
c. une matrice C définie positive.

4/ La matrice de rigidité est: 11/ On utilise la combinaison SRSS pour la superposition des
a. symétrique et définie positive réponses modales maximales si :
b. diagonale a. les fréquences propres des deux modes sont écartées.
b. les fréquences propres des modes sont faibles.
c. symétrique et non définie positive.
c. les fréquences propres des modes ne sont pas écartées

5/ L’inertie rotationnelle a une importance dans la 12/ la masse modale ∗ :


matrice masse lorsque l’étendu de la zone concernée a. est indépendante de la normalisation des modes propres.
par la concentration de la masse est : b. dépend de la normalisation des modes propres.
a. important c. est égale à la masse du DDLi
b. n’est pas important

6/ Le mode propre est un vecteur de : 13/ Le nombre de mode k suffisant pour une analyse
a. déplacement dynamique par superposition modale doit satisfaire la
b. forme de vibration condition :

c. déplacement modal a. ∑ ≤ 90%

b. ∑ ≥ 90%

c. ∑ ≥ 90%

7/ La méthode de superposition modale permet de 14/ La méthode transitoire pas à pas est la seule méthode qui
calculer la réponse dynamique par: peut être utilisée pour l’analyse des systèmes :
a. la superposition des réponses modales a. linéaires
b. la résolution du système d'équations couplées. b. non Linéaires
c. l'analyse modale. c. linéaires et non linéaires
Université Abou-Bekr Belkaid Tlemcen, le 29 Mai 2017.
Faculté de Technologie Durée: 1H30mn.
Département de Génie Civil Aucun document n’est autorisé.
Examen Final de Dynamique Des Structures2 (M1 Structures /S2)
Partie exercices

Exercice1 : (4 PTS)
Pour le système à 2 DDL représenté par la figure 1 on demande de:

u1(t) u2(t)
2m m
2k

Figure 1.

(2 pts) 1/ Déterminer les matrices masse et de rigidité


(2 pts) 2/ Calculer les pulsations et les modes propres de vibration.

Exercice2 : (9 PTS) (contrôle continu)


u1(t)
Soit le model d'une structure à deux degrés de libertés non amortie (figure 2) avec les
matrices de masse M et de rigidité K suivantes:
u2(t)
1 0   2 − 2
M =  (Tonnes) et de rigidité K =   (KN/m).
0 4  − 2 8 

Figure 2
Pour ce model on demande de:

(2 pts) 1/ Calculer les pulsations propres.


(2 pts) 2/ Déterminer la matrice modale.
(1 pt) 3/ Vérifier l'orthogonalité des modes propres.

 0 
En considérant que cette structure est excitée par la force P(t ) =  t  (KN):
0.1sin 2 

(2 pts) 4/ Déterminer les expressions des déplacements en régime permanant.


(1 pt) 5/ Déduire les déplacements maximums.
(1 pts) 6/ Déduire les efforts élastiques maximums.

Bon Courage : N.Meddane


Université Abou-Bekr Belkaid Tlemcen, le 29 Mai 2017.
Faculté de Technologie Durée: 1H30mn.
Département de Génie Civil Aucun document n’est autorisé.
Correction de l'Examen Final de Dynamique Des Structures 2
(M1 - Structures /S2) Partie QCM (30mn)
(7 PTS : 0.5 pts par question)
1/ Les modes propres sont toujours orthogonaux par 8/ les modes supérieurs:
rapport aux matrices: a. contribuent faiblement à la réponse totale.
a.C et K b. sont les seuls modes qu'il faut retenir.
b. C et M c. contribuent fortement à la réponse modale.
c. K et M.
2/ Le coefficient Kij est: 9/ Le spectre de réponse d'un enregistrement sismique est:
a. le déplacement au DDL i produit par une force a. sa variation temporelle
unitaire dans la direction du DDL j quand toutes les b.la variation de la réponse maximale d'un SSDDL
autres forces sont nulles soumis à cet enregistrement en fonction de sa période
propre et son amortissement
b. la force au DDL i produite par un déplacement
c. la variation de l'accélération maximale en fonction du
unitaire dans la direction du DDL j quand tous les déplacement maximum.
autres déplacements sont nuls.
c.ni l'une ni l'autre.
3/ la matrice C est représentée sous la forme de 10/ La méthode spectrale donne la réponse:
Rayleigh pour avoir : a. maximale
a.l’orthogonalité des modes propres par rapport à C. b. temporelle.
b.la symétrie de C. c. modale
c.une matrice C définie positive.

4/ La matrice de rigidité est: 11/ On utilise la combinaison SRSS pour la superposition des
a. symétrique et définie positive réponses modales maximales si :
b. diagonale a. les fréquences propres des deux modes sont écartées.
b. les fréquences propres des modes sont faibles.
c. symétrique et non définie positive.
c. les fréquences propres des modes ne sont pas écartées

5/ L’inertie rotationnelle a une importance dans la 12/ la masse modale ∗ :


matrice masse lorsque l’étendu de la zone concernée a. est indépendante de la normalisation des propres.
par la concentration de la masse est : b. dépend de la normalisation des modes propres.
a. important c. est égale à la masse du DDLi
b. n’est pas important

6/ Le mode propre est un vecteur de : 13/ Le nombre de mode k suffisant pour une analyse
a. déplacement dynamique par superposition modale doit satisfaire la
b. forme de vibration condition :

c. déplacement modal .∑ ≤ 90%

. ≥ %


. ≥ 90%

7/ La méthode de superposition modale permet de 14/ La méthode transitoire pas à pas est la seule méthode qui
calculer la réponse dynamique par: peut être utilisée pour l’analyse des systèmes :
a. la superposition des réponses modales a.linéaires
b. la résolution du système d'équations couplées. b. non Linéaires
c. l'analyse modale. c. linéaires et non linéaires
Université Abou-Bekr Belkaid Tlemcen, le 29 Mai 2017.
Faculté de Technologie Durée: 1H30mn.
Département de Génie Civil Aucun document n’est autorisé.
Correction de l'Examen Final de Dynamique Des Structures2
(M1 Structures /S2) Partie exercices
Exercice1 (4Pts)
1. Détermination des matrices M et K :
2m 0   2 0  2k − 2k   1 − 1
M =  = m  (1pt); K =   = 2k   (1pt)
 0 m 0 1 − 2k 2k  − 1 1 
2. Calcul des pulsations propres et des modes propres :
2k − 2mω 2 − 2k 3k
K −ω M = 0 ⇒
2
= 0 d’où : ω1 = 0 (0.5pt) et ω2 = (0.5pt)
− 2k 2k − mω 2 m

(K − ω 2
) 1
( ) 1 
M φ1 = 0 ⇒ φ1 =   (0.5pt); K − ω 2 M φ 2 = 0 ⇒ {φ 2 } =   (0.5pt)
2

− 2 
1
1
E’exercice 2 :
1. Détermination des Pulsations propres :
2 −ω2 −2
K − ω 2M = 0 ⇒ = 0 (1pt) ω1 = 1rd / s (0.5pt) et ω 2 = 3rd / s (0.5pt)
−2 8 − 4ω 2
2. Détermination de la matrice modale :

(K − ω 2
)
M φ1 = 0 (0.5pt)
1
( )
⇒ φ1 =   (0.5pt) K − ω 2 2 M φ 2 = 0 (0.5pt)
 1 
⇒ {φ 2 } =   (0.5pt)
 − 0 .5 
1
0.5
1 1 
La matrice modale sera donc : [φ ] =  
0.5 − 0.5
3. Vérification des propriétés d’orthogonalité :
1 0   1   2 − 2  1 
φ1T Mφ 2 = 0 ⇒ {1 0.5}    =0 (0.5pt) φ1 Kφ 2 = 0 ⇒ {1 0.5}
T
  =0(0.5pt)
 0 4   − 0 .5   − 2 8   − 0 .5 
4. Les expressions des déplacements en régime permanant
Equations découplées du mouvement :
 φ1T P(t )
 q1 + ω1 q1 = T
2
&&
 φ1 Mφ1
 Les calculs donnent :
 &y& + ω 2 q = φ 2 P(t )
T

 2 2 2
φ 2 T Mφ 2
t
φ1T P (t ) = 50 sin (N) (0.25pt); φ1 Mφ1 = 2000 (kg) (0.25pt)
T

2
t
φ 2 T P (t ) = −50 sin (N) (0.25pt) ; φ 2 Mφ 2 = 2000 (kg) (0.25pt)
T

2
 t
 q&&1 + q1 = 0.025 sin 2
Les équations découplées : 
t
q&&2 + 3q 2 = −0.025 sin
 2
 t
 q1 = 0.033 sin 2
Les solutions permanentes :  (0.5pt)
t
q 2 = −0.0019 sin
 2
 t
 1  0.024 sin
 1
u u
Les expressions des déplacements:   = φ1 q1 + φ 2 q 2   =  2 (m) (0.5pt)
u 2  u 2  0.021sin t 
 2
u1 max  0.024
4.Les déplacements maximums  = (m) .(1Pt)
u 2 max  0.021
 F1 max  u1 max   2 − 2 0.024 0.006
5.Les efforts elastiques maximums:   = K =  =  (kN) (1pt)
 F2 max  u 2 max  − 2 8  0.021 0.126