Vous êtes sur la page 1sur 30

1

Domaine: Gestion financière

Marchés dérivés et instruments financiers

Préparé et Animé par Réda Benjelloun


Expert comptable-
comptable- Commissaire aux comptes
Fiscaliste d’entreprise-
d’entreprise-Maître de conférences
Membre de l’OEC de Paris et de l’OEC du Maroc
2

Sommaire

I. Les marchés financiers et les opérations sur titres

II. Typologie et mécanismes des produits dérivés


3

I- Les opérations sur titres


Les titres sur les marchés

Les entités économiques qui ont besoin de financements se tourne vers le marché et émettent en
contre partie des fonds des TITRES (marché primaire) ;
Ces titres peuvent être négociables sur un marché secondaire. Les trésoreries excédentaires peuvent
s ’investir sur le marché primaire ou secondaire

MARCHE DES
VALEURS MOBILIERES
Actions
Obligations et assimilés
MARCHÉ
FINANCIER
Marché MARCHE MONETAIRE
hypothécaire (titres de créances
négociables) Marché
interbancaire
4

I- Les opérations sur titres


Les titres sur les marchés

 Les valeurs mobilières : actions, obligations et assimilées


 titres émis par des personnes morales publiques ou privées;
 transmissibles (par inscription en compte notamment);
 qui confèrent des droits identiques par catégorie et donnent accès, directement
ou indirectement à :
 une quotité du capital de la société émettrice;
 ou à un droit de créance sur son patrimoine.

 Sont notamment considérés comme des valeurs mobilières:


 Les parts de fonds communs de placement (OPCVM);
 Les parts de fonds de placements collectifs en titrisation.
5

I- Les opérations sur titres


Les titres sur les marchés

 Les valeurs mobilières : actions / obligations et assimilées


Obligations Actions et assimilées
Type de titre Titre de créance Titre de propriété

Risque de perte de capital Non sauf défaillance émetteur Oui

Sensibilité aux taux d’intérêt Oui Limitée

Echéance Limitée sauf exception Aucune

Revenus fixes Oui (taux fixe ou variable) Non (seulement si bénéfice)

Rendement prévisible Oui Non

Coupon d’intérêt Oui Non

Gains en capital Oui Oui

Dividendes Non (sauf titres participatifs) Oui

Rendement Gains en capital et en coupons Gains en capital et en dividendes

Cotation En pourcentage En devise (DH, Euro…)

Differents types Oui Oui

Négociabilité Oui Oui


6

I- Les opérations sur titres


Les titres sur les marchés

 Les valeurs du Trésor


 Les valeurs du Trésor sont des titres émis par l’Etat et représentatifs de créances
à court, moyen et long terme.
 Les bons du Trésor sont émis régulièrement en fonction de la demande des
investisseurs et des besoins de l’Etat.

 Les titres de créances négociables (TCN)


 Les TCN sont des titres émis au gré de l’émetteur, négociables sur un marché
réglementé ou de gré à gré, qui représentent un droit de créance pour une
durée indéterminée.
 Les principaux titres négociables comprennent les certificats de dépôts
(établissement de crédit), les bons de sociétés de financement et billets de
trésorerie (autres émetteurs)
7

Typologie et mécanismes
d’instruments dérivés
8

Définition des produits dérivés

• Un produit dérivé est un actif financier ou un contrat dont la valeur dépend du prix
d'un autre actif que l'on appelle sous-jacent.
• La valeur de l'actif sous-jacent va varier en permanence sous l'effet des fluctuations
des taux d'intérêt , du cours des monnaies , des cours d’actions ou une autre variable
• la valeur des contrats dérivés variera corrélativement.

• Exemples
• Contrat de swap de taux d’intérêt
• Option de change
9

Catégorie des produits dérivés

• Les produits dérivés peuvent être classés en trois grandes catégories :

• les contrats à terme ferme: exemple achat à terme de devises

• les contrats d’échange ou swaps : swap de taux d’intérêt , swap de devises

• et les contrats d’option: option de cours d’action


10

Catégorie des produits dérivés


Les contrats à terme ferme

• Les contrats à terme ferme de produits dérivés sont des contrats par lesquels:
• l’une des parties (l'acheteur) s’engage à prendre livraison
• et l’autre partie (le vendeur) s’engage à livrer une quantité d'un instrument financier
défini, à une date et pour un prix convenus d'avance.

• Le dénouement du contrat peut donner lieu :


• soit à la livraison et le règlement effectifs du montant de l’instrument financier
convenu;
• soit au règlement d’un différentiel de prix ;
• soit à la conclusion d’une opération de sens inverse qui solde l’opération initiale.
11

Catégorie des produits dérivés


Les contrats à terme ferme

Un contrat à terme permet donc d’acheter ou de vendre aujourd'hui un bien à des


conditions de prix et de quantités données, l’échange ayant lieu à une date future
déterminée dans le contrat.

L’engagement est ferme et définitif pour les deux parties. Il n ’y a pas de transaction
monétaire à la signature du contrat.

Néanmoins, chaque partie peut se soustraire à ses obligations en renégociant son


contrat (revente ou rachat), s'il existe une contrepartie prête à le reprendre avant
l'échéance et dans les conditions initiales.
12

Catégorie des produits dérivés


Les contrats à terme ferme

 Le Forward Rate Agreement (FRA)


L’accord de taux futur (AFT) est un contrat de gré à gré en vertu duquel un opérateur
s'engage envers une contrepartie à lui assurer un taux contractuel sur un montant
notionnel pendant une période déterminée à partir de l'échéance du contrat.
• Ce type de contrat permet de figer les conditions d'une opération de prêt/emprunt futur
au taux du jour de sa négociation.
• A la date d'échéance du contrat , la partie perdante verse le différentiel d'intérêt
entre le taux du marché et le taux contractuel pour le montant et la période retenue.

 Le Forward-Forward
Contrat de gré à gré garantissant un taux contractuel comme le FRA, mais avec la mise
en place effective de l'emprunt ou du placement.
13

Catégorie des produits dérivés


Les contrats à terme ferme

 Le mécanisme du Forward Rate Agreement (FRA)

T0 T1 T2
14

Catégorie des produits dérivés


Les contrats à terme ferme

 Les contrats à terme de taux d’intérêt

Un contrat à terme de taux d’intérêt est un contrat par lequel deux parties conviennent
de recevoir (ou de livrer) un titre de créance ou un prêt notionnel, à un prix déterminé et
à une échéance déterminée.

Le dénouement de l’opération peut se faire par la livraison et le règlement effectifs de


l’instrument. Mais, dans la majorité des cas, le dénouement se fera par le règlement du
différentiel de prix entre le prix convenu et son prix le jour du dénouement.

Ces contrats portent principalement sur les obligations du Trésor, tels les « T. Bonds »
ou le « contrat notionnel », des dépôts notionnels à trois mois, tels les contrats
« eurodollars trois mois » ou « Pibor 3 mois ».

Dans cette catégorie, sont classés les contrats à terme négociés sur les principaux
marchés réglementés de produits dérivés tels le CBOT (Chicago Board of Trade), le
LIFFE (London financial future exchange and options) ou le MATIF (Marché à terme
international de France).
15

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’échange (swaps)

LES CONTRATS D’ECHANGE (SWAPS)


• Les contrats d’échange peuvent se définir comme un échange bilatéral de flux de
paiements futurs portant sur un montant, une durée et un échéancier donnés.
• L'échange peut porter :
• soit sur des devises (swap de change ou swap cambiste) ;
• soit sur des taux d'intérêt (swap de taux d'intérêt) ;
• soit sur les deux paramètres à la fois, devises et taux d'intérêt (swap financier de
devises).
16

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’échange (swaps)
• Les contrats d'échange (swaps) désignent donc les transactions par lesquelles un
opérateur échange une créance ou une dette ayant certaines caractéristiques contre
une créance ou une dette ayant des caractéristiques différentes.

• Dans la modalité la plus simple, l'un des opérateurs s'engage à verser un taux variable
(floating rate) et à recevoir un taux fixe pendant que l'autre s'engage à recevoir le taux
flottant et à verser le taux fixe.

• Les deux parties doivent évidemment trouver un intérêt à l'échange (en raison, par
exemple, d'anticipations divergentes ou parce qu'elles disposent de conditions d'accès
particulières à un type de marché de capitaux).
17

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’échange (swaps)

 Swap de taux
18

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’échange (swaps)

 Swap de taux d’intérêt (interest rate swap IRS)


C’est un contrat par lequel, deux parties conviennent d’échanger, à des dates déterminées,
des flux d’intérêt basés sur un capital notionnel.
• Le swap de taux le plus classique, connu sous le terme de « plain vanilla »,
consiste à échanger un taux d’intérêt fixe contre un taux d’intérêt variable.
• Un autre contrat classique, connu sous le terme de « basis swap » consiste à
échanger un taux d’intérêt variable contre un autre taux d’intérêt variable, mais
de nature différente, par exemple un taux monétaire contre un taux obligataire.
19

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’échange (swaps)

 Swap de devises
Un swap de devises est un contrat par lequel deux parties conviennent d’échanger, au
comptant, une quantité de monnaie contre une quantité d’une monnaie différente et de
procéder, à une date ultérieure, à un échange symétrique, au même cours que l’opération
initiale ou à un cours différent.
Entre l’échange initial et l’échange final, les parties peuvent convenir :
• qu’il n’y aura pas d’échange de flux intermédiaires d’intérêts ; l’opération est alors
qualifiée de « swap cambiste » ou « swap de change » ;
• qu’à des dates déterminées, des échanges intermédiaires de flux d’intérêts, basés sur
le montant des deux devises échangées, auront lieu ; l’opération est alors qualifiée de
« swap financier de devises ».
20

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’options

CONTRATS D’OPTION
• L'option est un contrat qui lie deux parties - un acheteur et un vendeur- en vertu
duquel :
• l'acheteur acquiert le droit d'acheter ou de vendre une quantité déterminée d'un actif,
à un prix convenu et pendant une période de temps définie ou à une date d'échéance
donnée
• et ce, moyennant le versement d'une certaine somme (prime) au vendeur.

• L'acheteur peut donc :


• soit exercer ou ne pas exercer son droit d’acheter ou de vendre l’actif objet du contrat
• soit solder sa position en revendant l'option avant son échéance.
21

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’options

Un contrat d’option permet donc d’acheter ou de vendre aujourd'hui un bien à


des conditions de prix et de quantités données, l’échange ayant lieu à une date
future déterminée dans le contrat.

L’engagement n’est ferme et définitif que pour le vendeur. Il y a transaction


monétaire à la signature du contrat : l ’acheteur verse une prime au vendeur.

Exemple:
Achat d’une option d’achat des actions Alliance au prix d’exercice de 850 MAD
22

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’options

Option d'achat
(CALL)
ACHETEUR VENDEUR
Option de
vente (PUT)

A la signature PAYE LA ENCAISSE LA


du contrat PRIME PRIME

Le jour de GAIN sûr PERTE sûre


l'échéance entre 0 et entre 0 et l'infini
l'infini
La disymétrie de situation justifie le paiement d'une PRIME
que l'acheteur paye au vendeur dès la signature du contrat.
23

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’options
L’option d’achat (Call)
• Une option d'achat donne à celui qui la détient le droit, mais pas l'obligation,
d'acheter pendant une certaine période (lorsqu'il s'agit d'une option américaine) ou
à une date parfaitement spécifiée (lorsqu'il s'agit d'une option européenne), une
quantité déterminée de l'actif sous-jacent, à un prix fixé lors de l'achat de l'option
(strike).

Soit une option sur un dollar à 8 MAD

ACHAT DE CALL VENTE DE CALL


Achat du Vente du
droit d’acheter un $ à 8 droit d’acheter un $ à 8
MAD n’importe quand 8 MAD
n’importe quand

8
24

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’options

L’option de vente (Put)


• L'option de vente donne à celui qui la détient le droit, mais pas l'obligation,
de vendre pendant une certaine période ou à une date parfaitement
spécifiée, une quantité déterminée de l'actif sous-jacent, à un prix fixé lors
de l'achat de l'option de vente.

Soit une option sur un dollar à 8 MAD

ACHAT DE PUT VENTE DE PUT


Achat du Vente du
droit de vendre un $ à 8 8 droit de vendre un $ à 8
MAD n’importe quand MAD n’importe quand
25

Catégorie des produits dérivés


Les contrats d’options
Valorisation de la prime

8 MAD
26

Catégorie des produits dérivés


CAP-- FLOOR
CAP FLOOR--COLLAR
 CAP
 Un cap assure à l'acheteur un taux de refinancement plafond, durant une période
déterminée tout en lui permettant de profiter de la baisse des taux.

 Aux périodes contractuelles, l’acheteur du cap reçoit du vendeur le différentiel de taux


entre le taux plafond garanti et le taux du marché, si ce dernier est plus élevé

 Exemple: CAP de taux d’intérêt à 6% (taux maximum)

 FLOOR
 un floor assure à l'acheteur un taux de rendement plancher, durant une période
déterminée tout en lui permettant de profiter de la hausse des taux.

 Aux périodes contractuelles, l’acheteur du floor reçoit du vendeur le différentiel de taux


entre le taux plancher garanti et le taux du marché, si ce dernier est moins élevé

 Exemple: FLOOR de taux d’intérêt à 4% (taux minimum)


27

Catégorie des produits dérivés


CAP-- FLOOR
CAP FLOOR--COLLAR

Résultat de la mise en place d’un cap


28

Catégorie des produits dérivés


CAP-- FLOOR
CAP FLOOR--COLLAR

 COLLAR (tunnel)

 Un collar est une combinaison d'un cap et d'un floor

 Un collar permet à l'acheteur de se garantir contre une évolution défavorable des taux
tant en réduisant le coût de cette assurance par l'encaissement de la prime sur
vente de floor/cap.
• Acheter un collar consiste à acheter un cap et à vendre simultanément un floor.

• Vendre un collar consiste à vendre un cap et à acheter simultanément un floor

• Les deux primes s’égalisent généralement de sorte que l’acheteur n’a pas à payer de
primes

 Exemple: COLLAR de taux [4%-6%]


29

Catégorie des produits dérivés


Les swaptions

 Les options sur les swaps, terme souvent contracté sous l'appellation de
SWAPTIONS, sont des instruments qui confèrent à ceux qui les détiennent,
 le droit, mais pas l'obligation,
 de réaliser un swap avec le vendeur de l'option à un prix fixé lors de l'achat
de l'option.
 Que l'acheteur de l'option détienne un CALL ou un PUT, il doit verser une prime
au vendeur de l'option pour le droit qu'il a de pouvoir initier ou non un swap.
30

Bonne continuation

Préparé et Animé par Réda Benjelloun


Expert comptable-
comptable- Commissaire aux comptes