Vous êtes sur la page 1sur 10

Pages 649 à 696

Pages 649 à 696


Version numérique incluse*

L’ACTUALITÉ
N 12 2020

N° 12 – 2020
JURIDIQUE
DROIT ADMINISTRATIF

HEBDOMADAIRE — 30 mars 2020 —


30 mars 2020

ACTE UNILATÉRAL
Non bis in idem appliqué
aux sanctions administratives
p. 673
Plusieurs manquements distincts
résultant de mêmes faits peuvent aboutir
à une même sanction administrative,
celle-ci devant être proportionnée.
HEBDOMADAIRE

CONTENTIEUX
Rejeter une requête par
ordonnance sur un fondement
Czabaj
p. 679
Le juge administratif peut rejeter
Actualité législative une requête par ordonnance, comme
Page 661 manifestement irrecevable, sur le
fondement d’une tardiveté Czabaj, sans
être tenu d’inviter le requérant à faire

LOI MOBILITÉS : état de circonstances particulières.

POLICE

LA RÉVOLUTION L’état d’urgence sanitaire


est déclaré
p. 652

DU DÉPLACEMENT?
Adoptée en un temps record, la loi
9 782996 320126

d’urgence pour faire face à l’épidémie


de Covid-19 crée l’état d’urgence
sanitaire et l’instaure pour deux mois.
La loi d’orientation des mobilités porte, dans son titre même, un changement
de paradigme. Il n’est plus question seulement d’organiser les transports,
mais de combiner tous les modes de déplacement, y compris individuels.
Des solutions doivent être trouvées sur l’ensemble du territoire. Elles
peuvent relever de l’initiative privée, encadrée par la puissance publique.
AJDA12-02-Sommaire_Mise en page 1 26/03/2020 11:57 Page 650

AJDA
31-35, rue Froidevaux,
75685 - Paris cedex 14
Tél. : 01 40 64 54 54
Fax : 01 40 64 54 66

SOMMAIRE...
Pour joindre un correspondant,
composez le : 01 40 64 suivi des
chiffres figurant à la suite de son nom
Hebdomadaire - 76e année
Président, N° 12/
Directeur de la publication
Philippe Déroche hebdomadaire — 30 mars 2020
pages 649 à 696
RÉDACTION
aj@dalloz.fr
Rédacteurs en chef
Fabrice Melleray
Marie-Christine de Montecler (5474)
Rédacteur en chef adjoint
Jean-Marc Pastor (5405)
Rédaction
Carine Biget (5435)
Estelle Benoit (5306)
Emmanuelle Maupin (5306)
Conseil scientifique
Céline Faivre, Yves Jégouzo,
Christine Maugüé, Nicolas Portier, Retrouvez l'AJDA sur Twitter @AJDA_Dalloz
Vincent Potier, Loïc Poupot,
Nil Symchowicz,
Didier Truchet, Philippe Yolka
1re secrétaire de rédaction
Caroline Charrier (5368)
Secrétaires de rédaction
Sylvie De Sousa (5455)
Anne Tuttle (5338)
Rédacteur en chef technique AU FIL DE L’ACTUALITÉ
Raphaël Henriques (5294)
ABONNEMENTS / MARKETING 654 Répartition des pouvoirs au sein d'une autorité
Directrice des abonnements de régulation
Yvette Nay
80, avenue de la Marne, L’assemblée du contentieux a tracé la ligne de partage
92541 Montrouge cedex des compétences entre le collège de l’Autorité des marchés financiers
ventes@dalloz.fr et sa commission des sanctions.
Responsable relation clients
Ginette N’Koua 656 Coronavirus : le gouvernement contraint
01 40 92 20 85
Publicité
de revoir les dérogations au confinement
Myriam Lacroix Le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 apporte les précisions
Tél. : 01 40 92 69 66 exigées par le Conseil d’Etat concernant les activités,
mlacroix@editions-legislatives.fr déplacements ainsi que l'usage des moyens de transports
France métropolitaine 1 an : qui dérogent au principe de confinement de la population.
684,07 TTC
Etranger 1 an : 736,00 HT
Prix au numéro : 36,76 TTC
L’Actualité juridique
droit administratif est éditée par JURISPRUDENCE COMMENTÉE
EDITIONS DALLOZ
SAS au capital de 3 956 040 684 Regard dubitatif sur l'introduction du critère
Siège social : 31-35, rue Froidevaux
75685 Paris Cedex 14 intentionnel dans la caractérisation du « vice
RCS Paris 572 195 550,
d'une particulière gravité »
CODE APE 5811 Z Note de Stéphanie Douteaud
N° SIRET 572 195 550 00098
N° TVA FR 69 572 195 550 L'attribution d'un marché à une société dont la candidature
N° CPPAP : 1222 T 79888 ne pouvait être légalement retenue n'est pas, en l'absence
de circonstances particulières, et notamment d'éléments révélant
JOUVE Print, une volonté de la commune de favoriser cette société, d'une gravité
733, rue Saint-Léonard,
53100 Mayenne telle qu'elle implique l'annulation du contrat.
Dépôt légal - mars 2020
691 Le recouvrement des créances subrogatoires
Société des Editions Lefebvre-Sarrut
© Editions Dalloz - L’Actualité de l'ONIAM par voie de titre exécutoire
juridique droit administratif, Conclusions de Romain Felsenheld
mars 2020
Le tribunal administratif de Montreuil a rendu le premier jugement
au fond à la suite de l'avis du Conseil d'Etat relatif aux titres
exécutoires émis par l’ONIAM dans le cadre du recouvrement
de ses créances subrogatoires.

Origine du papier : Portugal


Taux de fibres recyclées : 0 %
PTot : 0,08 kg/t *À l’aide de vos identifiants, retrouvez votre revue sur Dalloz-Revues.fr
et sur l’appli Dalloz pour smartphone et tablette.
AJDA12-02-Sommaire_Mise en page 1 26/03/2020 11:57 Page 651

N° 12/2020
AJDA
30 mars 2020 651

.....

649 TRIBUNE 659 VEILLE 679 Le juge administratif


DE JURISPRUDENCE peut-il rejeter une requête
par ordonnance sur un
fondement Czabaj ?,
649 Czabaj : une tardiveté
pas comme les autres!, CE 10 février 2020,
659 Précisions sur le dispositif concl. Mireille Le Corre
par Olga Mamoudy de gel des avoirs
684 Regard dubitatif
660 Les GIP ne bénéficient sur l’introduction du critère
pas de la réduction « Fillon » intentionnel dans
sur les bas salaires la caractérisation du « vice
652 AU FIL DE L’ACTUALITÉ d’une particulière gravité »,
660 L'entretien préalable CE 21 octobre 2019,
au licenciement Commune de Chaumont,
652 L’état d’urgence sanitaire ne peut pas être collectif note Stéphanie Douteaud
est déclaré
660 Conséquences 691 Le recouvrement des créances
653 Bruxelles assouplit de la régularisation subrogatoires de l’ONIAM
les aides d’État du permis de construire par voie de titre exécutoire,
et les règles budgétaires TA Montreuil, 21 novembre 2019,
Société hospitalière d’assurances
654 Répartition des pouvoirs mutuelles (SHAM),
au sein d’une autorité concl. Romain Felsenheld
de régulation
661 ACTUALITÉ LÉGISLATIVE
654 Contrôle sur le revenu
de solidarité active et
droit de communication 661 La loi d’orientation 696 INDEX
des mobilités : la révolution
655 Coronavirus : le Conseil d'État du déplacement ?,
a imposé au gouvernement par Stella Flocco
de préciser ses mesures et Aloïs Ramel
de police

656 Effet utile de l’annulation


pour excès de pouvoir
du refus de récupérer 673 JURISPRUDENCE
une aide d’État COMMENTÉE
656 Coronavirus : le gouvernement
contraint de revoir les
dérogations au confinement 673 Conditions d’application
du principe non bis in idem
657 Prise en charge financière en matière de sanction
des interventions administrative,
Liste des responsables de rubrique
des pompiers sollicitées CE 6 novembre 2019, et informations aux auteurs en page 672
par le 15 note Fanette Akoka
652 AU FIL DE L’ ACTUALITÉ

Santé publique le permet ». La première Toutefois, le Parlement a prévu


réunion des nouveaux l’hypothèse où la situation sanitaire
L’ÉTAT D’URGENCE conseils se tiendra cinq
à dix jours après cette
ne permettrait pas l’organisation du
second tour en juin. Dans un tel cas,
SANITAIRE EST DÉCLARÉ entrée en fonction.
Les mandats de
une loi devra prévoir une nouvelle
prorogation des mandats et l’organi-
Marie-Christine de Montecler l’ensemble des conseillers sation de deux tours de scrutin. En
municipaux et commu- toute hypothèse, les élus du 15 mars
nautaires sont par consé- voient leur mandat garanti.
Adoptée en un temps record, la loi d’urgence pour faire quent prorogés, jusqu’à Par ailleurs, les élections des
face à l’épidémie de covid-19 crée l’état d’urgence sanitaire l’entrée en fonction des conseillers consulaires et délégués
et l’instaure pour deux mois. Le second tour des municipales nouveaux élus pour les consulaires, prévues les 16 et 17 mai,
est reporté à juin… Si la situation le permet. conseils municipaux élus sont reportées au plus tard au mois
au complet au premier de juin. Les mandats des élus en
tour ou jusqu’au second place sont donc prorogés. Pour cette
Il n’aura fallu que quatre jours au tour dans les communes pour les- élection également, le gouvernement
Parlement pour adopter, dans un quelles celui-ci est nécessaire. Les obtient une habilitation à légiférer
relatif consensus, les projets de loi réunions des organes délibérants des par ordonnance.
organique et ordinaire d’urgence pour établissements publics de coopéra-
faire face à l’épidémie de covid-19. tion intercommunale (EPCI) ont De larges pouvoirs de police
La loi organique (qui a été soumise lieu soit trois semaines après l’en- sanitaire pour le Premier ministre
au Conseil constitutionnel) suspend trée en fonction des élus du premier A l’issue du débat parlementaire,
les délais de procédure des questions tour, si l’élection a été acquise dans la loi s’ouvre donc par sa principale
prioritaires de constitutionnalité toutes les communes membres, soit mesure pérenne, la création d’un état
jusqu’au 30 juin. La loi ordinaire trois semaines après le second tour, d’urgence sanitaire, sur le modèle
n° 2020-290 du 23 mars 2020 a trois dans le cas contraire. La loi prévoit de l’état d’urgence de la loi de 1955.
objets : organiser le report du second diverses mesures pour faire face à Celui-ci est déclaré, sur tout ou partie
tour des élections municipales ; créer la complexité de la situation (main- du territoire, par décret en conseil des
un état d’urgence sanitaire et prendre tien des délégations, diminution ou ministres sur rapport du ministre de la
des mesures d’urgence pour faire face augmentation du nombre de délé- santé. Au bout d’un mois, il ne peut
aux conséquences économiques, gués d’une commune au conseil être renouvelé que par la loi. Par déro-
sociales, administratives et judiciaires communautaire, etc.). gation, la loi du 23 mars déclare immé-
de l’épidémie. Ce dernier volet repose diatement l’urgence sanitaire pour une
largement sur une série d’habilitations Second tour en juin, sauf si… durée de deux mois. Il ne peut être
ouvrant au gouvernement la possibi- La date du second tour, qui devrait prolongé que par la loi. En revanche,
lité de légiférer par ordonnance dans avoir lieu en juin, sera fixée par il peut y être mis fin de façon anticipée
un nombre inédit de domaines. décret pris le 24 mai au plus tard. par décret en conseil des ministres.
Titre Ier du projet du gouvernement Le dépôt des candidatures devra En remplacement de la formulation
(AJDA 2020. 597), le volet sur le être effectué au plus tard le mardi du projet de loi d’origine qui permet-
report des élections municipales a qui suit la convocation des élec- tait au Premier ministre de prendre
été renvoyé à la fin du texte par la teurs. Le plafond des dépenses sera des mesures limitant les libertés
commission mixte paritaire (CMP). augmenté d’un coefficient fixé par d’aller et venir, d’entreprendre et de
Mais il a aussi nettement évolué sur décret dans la limite de 1,5 et la réunion, le Sénat a obtenu une liste,
le fond. Le gouvernement a en effet période de recueil des fonds court exhaustive mais longue, des restric-
renoncé à réunir, dans le contexte de à partir du 1er septembre 2019. Le tions des libertés individuelles que le
l’épidémie, les conseils municipaux gouvernement est habilité à légifé- chef du gouvernement pourra déci-
élus au premier tour. Leur élection rer par ordonnance pour l’organisa- der. Celles-ci concernent la limita-
est bien acquise mais leur entrée en tion du second tour, mais aussi pour tion ou l’interdiction de la circula-
fonction aura lieu à une date fixée celle de l’élection des maires, des tion des personnes et des véhicules et
par décret, « au plus tard au mois de adjoints ainsi que des présidents et l’obligation de rester à domicile sous
juin, aussitôt que la situation sanitaire vice-présidents des EPCI. réserve des déplacements strictement
indispensables aux besoins familiaux
ou de santé. Le chef du gouverne-
ment pourra également ordonner
des mises en quarantaine ou à l’iso-
Suppression du jour de carence lement, la fermeture de certains
Les syndicats de fonctionnaires et les employeurs territoriaux avaient établissements recevant du public,
remis la pression entre le vote du Sénat et celui de l’Assemblée nationale. interdire les réunions et rassemble-
Et, finalement, le gouvernement a cédé. Il a présenté aux députés ments et réquisitionner des biens, des
un amendement prévoyant la suppression du délai de carence pour services et les personnes nécessaires
la prise en charge des arrêts de travail pour l’ensemble des régimes à leur fonctionnement. La loi donne
spéciaux, dont celui des fonctionnaires et des militaires, à l’instar de
ce qui est prévu pour les salariés du privé. Cette mesure doit s’appliquer aussi au Premier ministre le pouvoir
dès la publication de la loi et jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. de contrôler les prix et de prendre
Elle vaut pour les malades mais aussi pour les personnes placées toute mesure « permettant la mise à
à l’isolement et celles contraintes de garder leurs enfants. disposition des patients des médica-
ments appropriés pour l’éradication
N° 12/2020
AJDA
30 mars 2020 653

AU FIL DE L’ACTUALITÉ
de la catastrophe sanitaire ». En CMP, les Une avalanche d’ordonnances dans le prochain numéro de l’AJDA. Ainsi, il
sénateurs ont toutefois accepté de laisser les annoncée pourra accroître les pouvoirs de l’employeur
mains plus libres au chef du gouvernement Le titre II de la loi prévoit différentes en matière de congés, dans le secteur privé
en matière de libertés économiques, avec mesures pour faire face aux consé- comme dans la fonction publique ; adapter
une formule plus englobante. Il pourra quences de l’épidémie dans les domaines les règles de passation, de délais de paie-
prendre par décret, « toute autre mesure économique, social ou administratif. Si ment, d’exécution et de résiliation, et notam-
réglementaire limitant la liberté d’entre- la plupart seront prises par ordonnances, ment celles relatives aux pénalités contrac-
prendre, dans la seule finalité de mettre certaines y figurent directement. tuelles, prévues par le code de la commande
fin à la catastrophe sanitaire ». Ces mesures Tel est le cas de la prorogation du délai publique et les stipulations des contrats

VEILLE
doivent être strictement proportionnées d’adoption des budgets locaux jusqu’au publics ayant un tel objet ; adapter les délais
aux risques sanitaires encourus et il doit y 31 juillet 2020. Dans l’attente, l’exécutif peut et procédures applicables au dépôt et au
être mis fin sans délai lorsqu’elles ne sont engager les dépenses d’investissement dans traitement des déclarations et demandes
plus nécessaires. De son côté, le ministre la limite des sept douzièmes. De même, pen- présentées aux autorités administratives,
de la santé peut prescrire par arrêté toute dant la durée de l’état d’urgence sanitaire, les les délais et les modalités de consultation
mesure réglementaire relative à l’organi- organes délibérants des collectivités territo- du public ou de toute instance ou autorité,
sation et au fonctionnement du dispositif riales peuvent délibérer avec seulement un préalables à la prise d’une décision par une
de santé. Il peut également prendre des tiers de leurs effectifs, voire sans quorum lors autorité administrative et, le cas échéant, les

ÉTUDES
mesures individuelles d’application des d’une seconde convocation. Un membre délais dans lesquels cette décision peut ou
décisions du Premier ministre. Le préfet peut être porteur de deux pouvoirs et le doit être prise ou peut naître ainsi que les
peut également être habilité à prendre vote pourrait se faire par voie électronique délais de réalisation par toute personne de
toutes les mesures générales ou indivi- ou par correspondance. Un amendement contrôles, travaux et prescriptions de toute
duelles d’application de ces dispositions. du gouvernement suspend, pour l’année nature imposées par les lois et règlements.
Les agents de police municipale, les 2020, le plafonnement des dépenses de Les règles relatives à la compétence
gardes-champêtres et certains agents de la fonctionnement des collectivités territoriales. territoriale et aux formations de jugement
ville de Paris pourront constater par procès- A noter également que les départements ne des juridictions de l’ordre administratif et de
verbal les manquements aux mesures de peuvent pas mettre fin à la prise en charge l’ordre judiciaire, ainsi que celles touchant

CHRONIQUES
police sanitaire sur le territoire de la com- des jeunes majeurs pendant la durée de aux délais de procédure et de jugement, à
mune. A la demande du gouvernement, le l’état d’urgence sanitaire. la publicité des audiences et à leur tenue,
Parlement a prévu de renforcer les sanc- Dans un autre secteur, les mandats, échus au recours à la visioconférence devant ces
tions pour la violation des mesures prises depuis le 15 mars 2020 ou qui viendraient à juridictions et aux modalités de saisine de la
dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. l’être avant le 31 juillet 2020, des dirigeants juridiction et d’organisation du contradictoire
La récidive dans un délai de quinze jours et membres des conseils des établissements devant les juridictions pourront être adaptées.
devient une contravention de cinquième d’enseignement supérieur sont prolongés Sont aussi annoncées des mesures en matière
classe. Et trois manquements en un mois jusqu’à une date fixée par arrêté du ministre de prescription et déchéances, fonctionne-
exposent à six mois d’emprisonnement. chargé de l’enseignement supérieur et, au ment des établissements publics et instances
L’ensemble du dispositif est placé sous la plus tard, le 1er janvier 2021. Ceci sauf si collégiales, accès à l’enseignement supérieur,
surveillance d’un comité scientifique qui les élections ont eu lieu avant la date de délivrance des diplômes, organisation des
peut rendre des avis publics. Celui-ci est promulgation de la loi. concours de la fonction publique, validité

ACTUALITÉ LÉGISLATIVE
composé d’un président nommé par décret La loi accorde au gouvernement un nombre des visas et titres de séjour, fonctionnement
du Président de la République, deux per- impressionnant d’habilitations à légiférer par des collectivités territoriales… Par ailleurs,
sonnalités qualifiées nommées respecti- ordonnance. Les 25 premières ordonnances les délais d’habilitation du gouvernement en
vement par les présidents du Sénat et de ont été adoptées au conseil des ministres du cours et les délais de dépôt des projets de loi
l’Assemblée nationale et d’autres nommées 25 mars et publiées le lendemain. Celles de ratification sont prolongés de quatre mois.
par décret. touchant au droit public seront analysées

Droit public de l’économie des garanties d’Etat sur les prêts


commerciaux et des lignes
BRUXELLES ASSOUPLIT LES AIDES D’ÉTAT de crédit pour les entreprises
comptant jusqu’à 5 000 sala-
ET LES RÈGLES BUDGÉTAIRES riés. Le troisième est destiné à
Marie-Christine de Montecler fournir des garanties d’Etat aux
JURISPRUDENCE COMMENTÉE

banques sur les portefeuilles


de nouveaux prêts pour tous
Parfois critiquée pour son Le cadre temporaire prévoit d’Etat vers l’économie réelle les types d’entreprises.
manque de réactivité au début cinq types d’aides : des sub- et une assurance-crédit à Enfin, le 20 mars, la
de l’épidémie de covid-19, la ventions directes, des avan- l’exportation à court terme. Commission a proposé d’ac-
Commission européenne a tages fiscaux sélectifs et des Quarante-huit heures plus tiver la clause dérogatoire
mis les bouchées doubles. Le avances ; des garanties d’Etat tard, la Commission a, en générale du pacte de stabilité
19 mars, elle a adopté un cadre pour les emprunts bancaires application de ce cadre tem- et de croissance. En clair, de
temporaire pour les aides contractés par les entreprises ; poraire, approuvé trois régimes permettre aux Etats de ne pas
d’Etat, proposé quelques jours des prêts publics subven- d’aide notifiés par la France. respecter leurs obligations
plus tôt. Ces nouvelles règles tionnés aux entreprises ; des Deux d’entre eux permettent budgétaires européennes.
seront applicables jusqu’à la garanties pour les banques à la banque publique d’inves-
fin de l’année 2020. qui acheminent les aides tissement Bpifrance de fournir
654 AU FIL DE L’ ACTUALITÉ

Droit public de l’économie

RÉPARTITION DES POUVOIRS AU SEIN D’UNE AUTORITÉ DE RÉGULATION


Jean-Marc Pastor

L’assemblée du contentieux du 27 juin 2018, la commission des sanctions refusant normes régissant l’activité des
Conseil d’Etat précise la répar- des sanctions a refusé d’homo- l’homologation d’un accord professionnels concernés, qu’elle
tition des rôles entre le collège loguer l’accord. Le président de composition administrative soit expressément tranchée à l’is-
de l’Autorité des marchés finan- de l’AMF et la société Arkéa validé par le collège de l’AMF sue d’une procédure contradictoire
ciers (AMF) et sa commission direct bank ont saisi le Conseil « n’entre dans aucun des cas pré- menée devant la commission des
des sanctions. Cette dernière d’Etat aux fins d’annulation de vus par l’article L. 121-1 du code sanctions ».
peut refuser l’accord d’homo- cette décision. des relations entre le public et La commission des sanctions
logation mettant fin aux pour- La composition administrative l’administration auxquels est appli- pourra alors, par une décision
suites contre un professionnel. doit être homologuée par la cable une procédure contradictoire rendue à l’issue d’une procé-
En novembre 2017, l’AMF commission des sanctions, qui préalable. Le moyen tiré de ce que dure contradictoire devant elle
a notifié à la société Arkéa est compétente pour prendre le refus attaqué aurait dû être pré- plutôt que par la simple homo-
direct bank des griefs tirés de les décisions de sanction à l’is- cédé d’une procédure contradictoire logation d’un accord, préciser
la méconnaissance de dispo- sue des poursuites engagées doit donc être écarté ». les obligations qui pèsent sur
sitions du code monétaire et par le collège. Si la commis- En outre, la commission peut les professionnels soumis à la
financier ainsi que du règle- sion refuse l’homologation, il refuser d’homologuer l’accord régulation financière afin d’en
ment général de l’Autorité. lui revient « d’indiquer, même lorsque l’affaire pose une ques- assurer la clarté et la prévisibi-
Elle a assorti la notification de manière succincte pour ne pas tion nouvelle et difficile qu’elle lité. En l’espèce, le président
de ces griefs d’une proposition risquer de préjuger l’appréciation estime devoir trancher elle- de l’AMF et la société Arkéa
d’entrée en voie de composi- qu’elle portera ensuite sur le bien- même. Elle « peut légalement direct bank ne sont pas fondés
tion administrative, inspirée fondé des griefs notifiés ou sur fonder son refus d’homologuer une à demander l’annulation de la
de la procédure de compo- le quantum de la sanction éven- composition administrative sur la décision de la commission des
sition pénale (C. mon. fin., tuelle, quel est le motif qui justifie circonstance que, eu égard aux sanctions.
art. L. 621-14-1). Un accord, son refus ». textes applicables et aux circons-
conclu en avril 2018 entre le tances de fait, les griefs notifiés
secrétaire général de l’AMF Un refus sans procédure soulèvent une question qui, par sa CE, ass., 20 mars 2020,
et la société, a été validé par contradictoire nouveauté et sa difficulté, justifie, Président de l’Autorité des
le collège de l’Autorité. Tou- Selon le Conseil d’Etat, la au regard notamment de l’exigence marchés financiers et Société
tefois, par une décision du décision prise par la commission de prévisibilité de l’application des Arkéa direct bank, n° 422186

Action sociale et aide sociale

CONTRÔLE SUR LE REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE ET DROIT DE COMMUNICATION


Carine Biget

Le Conseil d’Etat encadre les garanties du service de la prestation ou la mise en l’intervention de la décision de récupérer un
dont bénéficie l’allocataire dans le cadre recouvrement de l’indu, d’informer l’allocataire indu de [RSA], qui permet son recouvrement
d’un contrôle de son droit au revenu de […] de la teneur et de l’origine des renseigne- sur les prestations à échoir, ou de supprimer
solidarité active (RSA). ments qu’il a obtenus de tiers par l’exercice le service de cette prestation ». Toutefois,
En l’espèce, le président du conseil de son droit de communication et sur lesquels ajoute-t-elle, « la décision prise par le pré-
départemental de la Loire avait rejeté le il s’est fondé pour prendre sa décision. Cette sident du conseil départemental sur le recours
recours administratif préalable formé obligation a pour objet de permettre à l’al- administratif préalable obligatoire formé par
par M. B. contre la décision de la caisse locataire, notamment, de discuter utilement l’allocataire se substituant entièrement à la
d’allocations familiales (CAF) de récupérer leur provenance ou de demander que les décision prise par l’organisme chargé du ser-
à son encontre un indu de RSA. documents qui, le cas échéant, contiennent vice de la prestation, l’allocataire ne peut uti-
Dans le cadre du contrôle sur le RSA, les ces renseignements soient mis à sa disposi- lement invoquer la méconnaissance de cette
CAF et les caisses de mutualité sociale tion avant la récupération de l’indu ou la sup- obligation, à l’appui de conclusions tendant
agricole bénéficient, en application de pression du service de la prestation » (v. CE à l’annulation de la décision du président du
l’article L. 114-19 du code de la sécurité 18 févr. 2019, n° 416043, Lebon ; AJDA conseil départemental, s’il a été remédié, par
sociale, d’un droit de communication 2019. 371). la mise en œuvre de cette garantie en temps
auprès de différents organismes. Saisi utile avant l’intervention de cette dernière
par le département d’un pourvoi contre Mettre en œuvre la garantie avant décision, à l’irrégularité ainsi commise ».
le jugement faisant droit aux demandes la décision de récupération
de M. B., le Conseil d’Etat rappelle qu’il Par suite, précise la haute juridiction,
incombe « à l’organisme ayant usé du droit il appartient en principe à la caisse CE 18 mars 2020, Département
de communication, avant la suppression « de mettre en œuvre cette garantie avant de la Loire, n° 424413
N° 12/2020
AJDA
30 mars 2020 655

AU FIL DE L’ACTUALITÉ
Santé publique

CORONAVIRUS : LE CONSEIL D’ÉTAT A IMPOSÉ


AU GOUVERNEMENT DE PRÉCISER SES MESURES DE POLICE
Saisi d’un référé-liberté introduit par le syndicat Jeunes Médecins, le Conseil d’Etat a rejeté

VEILLE
la demande de confinement total de la population et a enjoint au gouvernement de préciser
la portée de certaines interdictions.

Le syndicat Jeunes Médecins a demandé au juge des référés du dans des conditions de fonctionnement optimales « est elle-même
Conseil d’Etat, sur le fondement de l’article L. 521-2 du code tributaire de l’activité d’autres secteurs ou professionnels qui directe-
de justice administrative, de reconnaître l’atteinte à une liberté ment ou indirectement leur sont indispensables, qu’il n’apparaît ainsi

ÉTUDES
fondamentale, celle du droit à la vie, en ce que l’Etat n’aurait pas pas possible d’interrompre totalement. Par suite, il n’apparaît pas que le
pris les mesures suffisantes de confinement de la population pour Premier ministre ait fait preuve d’une carence grave et manifestement
lutter contre le covid-19. Il lui demandait d’enjoindre au Premier illégale en ne décidant pas un confinement total de la population sur
ministre et au ministre des solidarités et de la santé de pronon- l’ensemble du territoire selon les modalités demandées par le syndicat
cer un confinement total de la population par la mise en place requérant ».
de mesures visant à l’interdiction de sortir de son lieu de confi-
nement (sauf autorisation délivrée par un médecin pour motif Pas de renforcement nécessaire des mesures actuelles
médical), l’arrêt des transports en commun, l’arrêt des activités Dans un deuxième temps, le juge des référés estime que les
professionnelles non vitales (autres qu’alimentaire, eau et énergie, mesures réglementaires ne révèlent pas de carence, mais que

CHRONIQUES
domaines régaliens) et, enfin, la mise en place d’un ravitaillement celle-ci est toutefois susceptible d’être caractérisée si les dis-
de la population dans des conditions sanitaires visant à assurer la positions sont inexactement interprétées et leur non-respect
sécurité des personnels chargés de ce ravitaillement. inégalement ou insuffisamment sanctionné.
La formation de jugement, composée de trois magistrats, était Il en va ainsi tout d’abord du 3° de l’article 1er du décret du
présidée par Jean-Denis Combrexelle. Pour la première fois, elle 16 mars 2020 qui autorise, sans autre précision quant à leur
a expérimenté aussi une partie de l’audience en visio-conférence degré d’urgence, les « déplacements pour motif de santé » ainsi
pour entendre le président de Jeunes médecins, Emanuel Loeb, que de la portée du 5° du même article qui permet les « dépla-
ainsi que Justin Breysse, président de l’Intersyndicale nationale cements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique
des internes. individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique spor-
Le gouvernement a pris le 16 mars 2020 un décret qui vise à tive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ». Cette
organiser le confinement de la population avec des dérogations dernière apparaît trop large, notamment en rendant possibles des
(v. AJDA 2020. 596). Le juge des référés rappelle en la matière pratiques sportives individuelles, telles le jogging. Enfin, il en

ACTUALITÉ LÉGISLATIVE
les pouvoirs du Premier ministre, du préfet de département et va de même du fonctionnement des marchés ouverts, sans autre
du maire et précise « qu’il appartient à ces différentes autorités de limitation que l’interdiction des rassemblements de plus de cent
prendre, en vue de sauvegarder la santé de la population, toutes dis- personnes dont le maintien paraît autoriser dans certains cas des
positions de nature à prévenir ou à limiter les effets de l’épidémie. Ces déplacements et des comportements contraires à la consigne
mesures, qui peuvent limiter l’exercice des droits et libertés fondamen- générale.
taux, comme la liberté d’aller et venir, la liberté de réunion ou encore Dès lors, le juge des référés a enjoint au gouvernement de prendre
la liberté d’exercice d’une profession doivent, dans cette mesure, être dans les quarante-huit heures les mesures suivantes :
nécessaires, adaptées et proportionnées à l’objectif de sauvegarde de – préciser la portée de la dérogation au confinement pour raison
la santé publique qu’elles poursuivent ». de santé ;
– réexaminer, dans le même délai le maintien de la dérogation
Un confinement total au niveau national pour « déplacements brefs, à proximité du domicile » compte
n’est pas envisageable tenu des enjeux majeurs de santé publique et de la consigne de
Si un confinement total de la population dans certaines zones confinement ;
peut être envisagé, estime le juge des référés, « les mesures deman- – évaluer les risques pour la santé publique du maintien en
dées au plan national ne peuvent, s’agissant en premier lieu du ravi- fonctionnement des marchés ouverts, compte tenu de leur taille
JURISPRUDENCE COMMENTÉE

taillement à domicile de la population, être adoptées, et organisées et de leur niveau de fréquentation.


sur l’ensemble du territoire national, compte tenu des moyens dont Ces mesures ont été prises par un décret du 23 mars (v. p. 656).
l’administration dispose, sauf à risquer de graves ruptures d’approvi-
sionnement qui seraient elles-mêmes dangereuses pour la protection Jean-Marc Pastor
de la vie et à retarder l’acheminement des matériels indispensables à
cette protection ». Par ailleurs, la poursuite de diverses activités
vitales (celle des personnels de santé ou aidants, des services de
sécurité de l’exploitation des réseaux, ou encore des personnes
participant à la production et à la distribution de l’alimentation) CE, ord., 22 mars 2020, Syndicat Jeunes Médecins, n° 439674
656 AU FIL DE L’ ACTUALITÉ

Contentieux

EFFET UTILE DE L’ANNULATION POUR EXCÈS DE POUVOIR DU REFUS


DE RÉCUPÉRER UNE AIDE D’ÉTAT
Jean-Marc Pastor

Le juge de l’excès de pouvoir déjà traduite dans le cas de la le tribunal administratif de d’injonction, le Conseil d’Etat
poursuit son office lorsqu’il mise en demeure d’un moteur Paris a annulé la décision du juge que l’exécution de sa
prend en compte l’effet utile de recherche de procéder au 17 juin 2004 par laquelle le décision implique nécessai-
de l’annulation qu’il prononce déréférencement (CE 6 déc. président du conseil régional rement « d’enjoindre à la région
à la date à laquelle il statue 2019, n° 391000, Lebon ; a rejeté la demande du Syndi- Ile-de-France de prendre, dans
(v. CE, ass., 19 juill. 2019, AJDA 2019. 2516 ; RFDA cat autonome des transporteurs un délai de six mois à compter
n° 424216, Association des 2020. 93, concl. A. Lallet) ou de voyageurs d’abroger cette de la notification de la présente
Américains accidentels, Lebon dans l’appréciation de la léga- délibération, en considérant décision, les mesures nécessaires
avec les concl. ; AJDA 2019. lité d’une mesure de suspen- qu’elle avait institué un régime pour assurer le paiement, par
1986, chron. C. Malverti et sion provisoire prise en matière d’aide d’Etat illégal. Le Conseil chaque entreprise ayant exercé
C. Beaufils ; RFDA 2019. 891, de dopage (CE 28 févr. 2020, d’Etat, saisi du litige, estime une activité sur un marché ouvert
concl. A. Lallet). Cette solu- n° 433886, AJDA 2020. 489). que la décision par laquelle la à la concurrence et ayant bénéfi-
tion, qui déroge au principe En l’espèce, par une région Ile-de-France a refusé de cié du régime d’aides illégalement
selon lequel la légalité d’une délibération du conseil régio- procéder à toute récupération mis à exécution, des montants
décision administrative s’appré- nal du 20 octobre 1994, la est illégale en tant seulement correspondant aux intérêts ».
cie à la date à laquelle elle a été région Ile-de-France a mis en qu’elle ne procède pas à la
prise, trouve à s’appliquer en place un dispositif d’aide pour récupération des intérêts.
l’espèce au refus de récupéra- l’amélioration des services de
tion d’une aide d’Etat. Il s’agit transports en commun routiers L’œil du juge tourné
d’une nouvelle illustration de exploités par des entreprises vers l’injonction CE 18 mars 2020,
l’évolution de l’office du juge privées ou en régie. Par un Tirant les conséquences de Région Ile-de-France,
de l’excès de pouvoir qui s’est jugement du 10 juillet 2008, sa décision et de son pouvoir n° 396651

Collectivité territoriale Santé publique


CONTINUITÉ DES SERVICES
ICES
PUBLICS LOCAUX CORONAVIRUS : LE GOUVERNEMENT CONTRAINT DE REVOIR
Deux jours avant l’adoptiontion
de la loi d’urgence pour faire LES DÉROGATIONS AU CONFINEMENT
id-19,
face à l’épidémie de covid-19, Jean-Marc Pastor
le ministère de la cohésion on
tions
des territoires et des relations
avec les collectivités Tirant les conséquences de l’injonction faite La tenue des marchés, couverts ou non et quel
territoriales a, dans un par le Conseil d’Etat (v. p. 655), le décret qu’en soit l’objet, est interdite. Toutefois, le pré-
document publié sur son n n° 2020-293 du 23 mars 2020 apporte les pré- fet de département peut, après avis du maire,
toires.
site (www.cohesion-territoires. cisions nécessaires concernant les activités, accorder une autorisation d’ouverture des mar-
urs
gouv.fr), formulé plusieurs déplacements ainsi que l’usage des moyens chés alimentaires qui répondent à un besoin
recommandations à de transports qui dérogent au principe d’inter- d’approvisionnement de la population.
aux
destination des élus locaux diction, jusqu’au 31 mars 2020, de tout dépla- Les lieux de culte sont autorisés à rester ouverts
urer
en vue de les aider à assurer cement de personne hors de son domicile. mais tout rassemblement en leur sein est interdit,
la continuité des servicess Ainsi, pour l’exercice d’une activité physique, à l’exception des cérémonies funéraires dans la
publics, tout en veillant le gouvernement met en place une règle des limite de vingt personnes.
nitaire
à garantir la sécurité sanitaire trois « un(e) » : une heure quotidienne, dans S’agissant de la dérogation pour raison de santé,
ctivité,
des membres de la collectivité, un rayon maximum d’un kilomètre autour du sont désormais interdits les déplacements pour des
ts, des
qu’il s’agisse de ses agents, domicile, pour une personne, excluant toute consultations ou des soins pouvant être assurés à
membres de son assemblée lée proximité avec d’autres individus. distance, mais aussi ceux qui peuvent être différés.
délibérante ou de ses L’arrêté du 23 mars prescrivant les mesures
vices
habitants. Parmi les services La tenue des marchés relève d’organisation et de fonctionnement du système
publics dont la continuité té de la situation locale de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie
doit particulièrement Tout rassemblement, réunion ou activité prévoit que les directeurs généraux des agences
être préservée, en dépit mettant en présence de manière simultanée régionales de santé sont habilités, jusqu’au 15 avril
aire,
d’une adaptation nécessaire, plus de 100 personnes en milieu clos ou ouvert 2020, à autoriser les établissements de santé à
figurent les services d’eau u est interdit sur le territoire jusqu’au 15 avril exercer une activité de soins autre que celle au
potable, de collecte et dee 2020, sauf ceux indispensables à la conti- titre de laquelle ils ont été autorisés. Le suivi des
traitement des déchets, de nuité de la vie de la Nation qui peuvent être patients infectés par le covid-19 peut être assuré
l’énergie ou encore d’état at maintenus à titre dérogatoire par le préfet de par les infirmiers sous la forme d’un télésuivi.
civil. département.
N° 12/2020
AJDA
30 mars 2020 657

AU FIL DE L’ACTUALITÉ
Police de certains moyens – conclue entre le service
départemental d’incendie et de secours et
PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE DES INTERVENTIONS l’établissement de santé et selon des moda-
lités fixées par arrêté conjoint du ministre de
DES POMPIERS SOLLICITÉES PAR LE 15 l’intérieur et du ministre chargé de la sécurité
Estelle Benoit sociale ».
Dès lors, en jugeant que les dispositions des
troisième et quatrième alinéas de l’article
L. 1424-42 du CGCT doivent « être regar-

VEILLE
Dans un arrêt du 18 mars, le Conseil d’Etat De leur côté, les services d’aide médicale dées comme régissant l’ensemble des condi-
clarifie les conditions de prise en charge urgente doivent « faire assurer aux malades, tions de prise en charge financière par les
financière des interventions effectuées blessés et parturientes, en quelque endroit établissements de santé d’interventions effec-
par les services départementaux d’incen- qu’ils se trouvent, les soins d’urgence appro- tuées par les services départementaux d’incen-
die et de secours (SDIS) à la demande du priés à leur état ». Il appartient au centre die et de secours à la demande du centre de
centre 15, sujet fréquent de tension entre de réception et de régulation des appels, réception et de régulation des appels lorsque
les pompiers et les services hospitaliers dit « centre 15 », de déclencher, dans le ces interventions ne sont pas au nombre des
d’urgence (v. L. Corack et P.-F. Rolland, délai le plus rapide, la réponse la mieux missions de service public définies à l’article

ÉTUDES
AJDA 2016. 1725). adaptée, « le cas échéant en organisant un L. 1424-2 de ce code auxquelles ces établisse-
La haute juridiction considère que « les transport sanitaire d’urgence faisant appel à ments publics sont tenus de procéder et dont
services départementaux d’incendie et de une entreprise privée de transport sanitaire ils supportent la charge, la cour administrative
secours ne doivent supporter la charge que ou, au besoin, aux services d’incendie et de d’appel n’a pas commis d’erreur de droit. Elle
des interventions qui se rattachent directe- secours ». n’a pas davantage commis d’erreur de droit en
ment aux missions de service public définies en déduisant que les services départementaux
à l’article L. 1424-2 du code général des col- Financement par l’hôpital d’incendie et de secours ne peuvent demander,
lectivités territoriales, au nombre desquelles Par conséquent, les interventions ne sur le fondement du deuxième alinéa de l’ar-
figurent celles qui relèvent des secours d’ur- relevant pas de l’article L. 1424-2 du ticle L. 1424-42 du même code, une participa-

CHRONIQUES
gence aux personnes victimes d’accidents, de code général des collectivités territoriales tion aux frais, dans les conditions déterminées
sinistres ou de catastrophes, y compris l’éva- (CGCT) effectuées par les SDIS à la par délibération de leur seul conseil d’adminis-
cuation de ces personnes. Les interventions demande du centre 15, faute de disponi- tration, aux établissements de santé, sièges
ne relevant pas directement de l’exercice de bilité des transporteurs sanitaires privés, des services d’aide médicale d’urgence ».
leurs missions de service public effectuées « font l’objet d’une prise en charge financière
par les services départementaux d’incendie et par l’établissement de santé siège des services
de secours peuvent donner lieu à une parti- d’aide médicale d’urgence, dans des conditions CE 18 mars 2020, Service départemental
cipation aux frais des personnes qui en sont fixées par une convention – distincte de celle d’incendie et de secours des
bénéficiaires, dont ces services déterminent que prévoit l’article D. 6124-12 du code de la Alpes-Maritimes c/ Centre hospitalier
eux-mêmes les conditions ». santé publique en cas de mise à disposition universitaire de Nice, n° 425990

ACTUALITÉ LÉGISLATIVE
LE JO DE LA SEMAINE fixant la liste des diplômes de naturalisation, de étrangers et du droit d’asile.
et certifications attestant réintégration, de perte, de (JO 21 mars, texte n° 13)
ENSEIGNEMENT ET le niveau de maîtrise déchéance et de retrait de la
RECHERCHE du français requis des nationalité française.
w Décret n° 2020-273 candidats à la nationalité w Arrêté du 12 mars 2020
du 18 mars 2020 relatif aux FINANCE ET FISCALITÉ
française en application fixant la liste des Etats prévue
missions des services de santé w Arrêté du 12 mars 2020
du décret n° 93-1362 du aux a du 10° de l’article 14-1
universitaires dans le cadre de relatif à la procédure de service
30 décembre 1993 modifié et a du 9° de l’article 37-1
la lutte contre le virus covid-19. fait présumé mise en œuvre
relatif aux déclarations de du décret n° 93-1362 du
(JO 19 mars, texte n° 25) par les ordonnateurs de l’Etat
nationalité, aux décisions 30 décembre 1993 modifié
Pendant la durée des mesures en application de l’article 31
de naturalisation, de relatif aux déclarations de
de police administrative prises du décret n° 2012-1246
réintégration, de perte, de nationalité, aux décisions
pour lutter contre l’épidémie du 7 novembre 2012 relatif
déchéance et de retrait de la de naturalisation, de
covid-19, les services de à la gestion budgétaire
JURISPRUDENCE COMMENTÉE

nationalité française. réintégration, de perte, de


santé universitaires assurent et comptable publique.
(JO 19 mars, texte n° 21) déchéance et de retrait de la
le suivi sanitaire des étudiants, (JO 20 mars, texte n° 24)
nationalité française.
notamment ceux qui sont w Arrêté du 12 mars 2020 (JO 19 mars, texte n° 22 ; w Arrêté du 13 mars 2020
isolés et ceux qui fixant les conditions de JO 21 mars, texte n° 14) relatif à la mise en œuvre de
sont hébergés dans les délivrance de l’attestation la procédure d’ordre de payer
résidences étudiantes, ainsi de comparabilité prévue aux w Décret n° 2020-283 périodique par les ordonnateurs
que le suivi sanitaire des a du 10° de l’article 14-1 du 20 mars 2020 modifiant de l’Etat, pris en application de
personnels de ces résidences. et a du 9° de l’article 37-1 les critères permettant l’article 32 du décret n° 2012-
du décret n° 93-1362 du de qualifier une entreprise 1246 du 7 novembre 2012
30 décembre 1993 modifié innovante au sens du 1° de relatif à la gestion budgétaire
ÉTRANGER relatif aux déclarations de l’article L. 313-20 du code et comptable publique.
w Arrêté du 12 mars 2020 nationalité, aux décisions de l’entrée et du séjour des (JO 20 mars, texte n° 25)
658 AU FIL DE L’ ACTUALITÉ

w Loi n° 2020-289 du 23 mars supplémentaires est défini dans médicale des sapeurs-pompiers de déplacement des personnes
2020 de finances rectificative les établissements relevant en période d’urgence pour faire hors de leur domicile sont
pour 2020. de la fonction publique face à l’épidémie de covid-19. ajoutées, parmi lesquelles les
(JO 24 mars, texte n° 1) hospitalière. La possibilité de (JO 25 mars, texte n° 14) déplacements résultant d’une
La loi prévoit les mesures bénéficier d’une autorisation de w Arrêté du 23 mars 2020 convocation émanant d’une
financières et économiques dépassement de ce plafond est portant prorogation de juridiction administrative ou de
nécessaires pour faire face à également étendue à l’ensemble l’inscription sur les listes l’autorité judiciaire.
l’épidémie de covid-19. des établissements relevant de la d’aptitude opérationnelle w Décret n° 2020-281
fonction publique hospitalière. des sapeurs-pompiers en du 20 mars 2020 modifiant le
w Décret n° 2020-298 période d’urgence pour faire décret n° 2020-247 du 13 mars
FONCTION PUBLIQUE du 24 mars 2020 modifiant le face à l’épidémie de covid-19. 2020 relatif aux réquisitions
w Décret n° 2020-284 décret n° 2002-598 du 25 avril (JO 25 mars, texte n° 15) nécessaires dans le cadre de
du 18 mars 2020 modifiant le 2002 relatif aux indemnités la lutte contre le virus covid-19.
décret n° 90-50 du 12 janvier horaires pour travaux (JO 21 mars, texte n° 9)
1990 instituant une prime supplémentaires. SANTÉ PUBLIQUE Des stocks de masques
d’administration et une prime (JO 25 mars, texte n° 10) w Décret n° 2020-268 importés peuvent donner lieu
de charges administratives Le décret procède au relèvement du 17 mars 2020 relatif au à réquisition totale ou partielle
attribuées à certains personnels du plafond des heures contrat d’engagement de jusqu’au 31 mai 2020, par arrêté
de l’enseignement supérieur. supplémentaires, lequel devient service public prévu à l’article du ministre chargé de la santé.
(JO 21 mars, texte n° 15) commun à l’ensemble des L. 632-6 du code de l’éducation. w Loi n° 2020-290 du 23 mars
Les chefs des établissements corps de la fonction publique (JO 19 mars, texte n° 8) 2020 d’urgence pour faire face
publics expérimentaux sont hospitalière. La décision Les conditions de passation à l’épidémie de covid-19.
ajoutés à la liste des bénéficiaires d’autoriser le déplafonnement et d’exécution d’un contrat (JO 24 mars, texte n° 2 ;
de la prime d’administration et est confiée au directeur général d’engagement de service rectificatif JO 25 mars, texte n° 1)
la notion d’affectation dans le de l’agence régionale de santé public dans le cadre des études
cadre du bénéfice de la prime V. p. 652.
ou au préfet du département. médicales sont précisées, en
pour charges administratives est w Décret n° 2020-293 du
application de l’article 8 de la
supprimée. 23 mars 2020 prescrivant les
loi n° 2019-774 du 24 juillet
mesures générales nécessaires
w Décret n° 2020-287 JUSTICE 2019 relative à l’organisation et
pour faire face à l’épidémie
du 20 mars 2020 relatif à la transformation du système
w Arrêté du 17 mars 2020 de covid-19 dans le cadre
au bénéfice de plein droit de santé.
fixant la date de l’élection de l’état d’urgence sanitaire.
des congés accumulés sur des chefs de juridiction, w Arrêtés des 19, 20 et w Arrêté du 23 mars 2020
le compte épargne-temps titulaire et suppléant, 21 mars 2020 complétant prescrivant les mesures
par les agents publics. siégeant au Conseil supérieur l’arrêté du 14 mars 2020 d’organisation et de
(JO 22 mars, texte n° 9) des tribunaux administratifs et portant diverses mesures fonctionnement du système
La possibilité, existant déjà cours administratives d’appel. relatives à la lutte contre la de santé nécessaires pour
dans les fonctions publiques (JO 20 mars, texte n° 5) propagation du virus covid-19 faire face à l’épidémie
hospitalière et territoriale, Les déclarations de (entrée en vigueur immédiate). de covid-19 dans le cadre
d’utiliser, à l’issue d’un congé candidatures devront être (JO 20 mars, texte n° 19 ; de l’état d’urgence sanitaire
de maternité, d’adoption, de déposées le mardi 12 mai 2020 JO 21 mars, texte n° 10 ; (entrée en vigueur immédiate).
paternité et d’accueil de l’enfant au plus tard. La date de clôture JO 22 mars, texte n° 6) (JO 24 mars, textes nos 7 et 8)
ou d’un congé de solidarité du scrutin est fixée au lundi Peuvent être mises en œuvre V. p. 656.
familiale, les droits épargnés 15 juin 2020 à midi. une ou plusieurs structures
sur un compte épargne- w Décret n° 2020-296
w Arrêté du 17 mars 2020
médicales opérationnelles
temps sans que les nécessités du 23 mars 2020 relatif
fixant la date de l’élection des
relevant du ministre de la
de service ne puissent être à la procédure d’enquête
représentants des magistrats
défense pour prendre en
opposées, est étendue à certains publique simplifiée applicable
des tribunaux administratifs
charge tout patient atteint
agents de la fonction publique aux modifications mineures
et des cours administratives
du covid-19. En outre, les
de l’Etat. Cette possibilité des périmètres de protection
d’appel au Conseil supérieur
directeurs généraux des
s’applique également, dans des captages d’eau destinée
des tribunaux administratifs et
agences régionales de santé
les trois versants de la fonction à la consommation humaine.
cours administratives d’appel.
sont habilités, jusqu’au
publique, au retour d’un congé (JO 25 mars, texte n° 8)
(JO 21 mars, texte n° 3)
15 avril 2020, à autoriser les
de proche aidant. établissements de santé à En application des articles
Les listes des candidats ainsi que L. 1321-2 et L. 1321-2-2 du
les déclarations de candidatures exercer une activité de soins
w Décret n° 2020-297
autre que celle au titre de code de la santé publique, la
du 24 mars 2020 relatif devront être déposées le mardi procédure d’enquête publique
12 mai 2020 au plus tard. La date laquelle ils ont été autorisés.
aux heures supplémentaires pour la révision des périmètres
et à leur dépassement dans de clôture du scrutin est fixée w Décret n° 2020-279 du de protection des captages d’eau
les établissements mentionnés au mardi 16 juin 2020 à midi. 19 mars 2020 modifiant le destinée à la consommation
à l’article 2 de la loi n° 86-33 décret n° 2020-260 du 16 mars humaine est simplifiée en
du 9 janvier 1986 portant 2020 portant réglementation cas de révision des périmètres
dispositions statutaires POLICE des déplacements dans de protection déjà existants
relatives à la fonction w Arrêté du 23 mars 2020 le cadre de la lutte contre la et de modification de l’acte
publique hospitalière. portant prorogation de la propagation du virus covid-19. portant déclaration d’utilité
(JO 25 mars, texte n° 9) durée de validité des visites (JO 20 mars, texte n° 27) publique pour des modifications
Un plafond unique d’heures périodiques d’aptitude Trois exceptions à l’interdiction mineures.