Vous êtes sur la page 1sur 10

Université Alger 1

Faculté de médecine
Département de Médecine Dentaire
Service ODF
CHU Mustapha - Alger
PR Zoubiri

Les Thechniques d’arc droit

Année universitaire 2019 - 2020


Dr Nait-Djoudi

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 1


Plan
Technique de la straight wire : Andrews

1- Introduction

2- Concepts

3- Avantages de la technique d’Andrews

4- Limites de la technique d’Andrews

Technique de Roth

1- Introduction

2- Particularités de la technique et matériel utilisé

2-1 Concepts

2-2 Matériel utilisé

Technique Tip Edge

1- Introduction

2- Constituants de l’appareil Tip Edge

2-1 Les attaches Tip Edge

2-2 Les tubes molaires

2-3 Les arcs

2-4 Les élastiques

2-5 L’outrigger

2-6 Les ressorts auxiliaires

Conclusion

Références bibliographiques

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 2


Technique de la straigt wire : Andrews

1-Introduction :

Cette technique fut introduite par L. Andrews en 1970, son originalité réside dans
l’utilisation de brackets préinformés et d’arcs exempts de toute déformation.

La philosophie de l’appareil d’Andrews a bouleversé l’orthodontie, Andrews établit


pour chaque dent des normes de morphologie moyenne, il définit également un
système de mise en place des attaches c'est-à-dire une position standardisée.

En effet Andrews effectua une étude sur 120 dentures idéales d’adultes n’ayant
jamais subit de traitement orthodontique ce qui lui permit la mise au point de ses
standards

2- Concepts :

Andrews examina :

 Les axes faciaux des couronnes


 Les particularités et épaisseurs des reliefs vestibulaires
 Les angulations des couronnes de chaque type de dents
 Les inclinaisons des couronnes

Il établit ainsi les six clés de l’occlusion idéale

1ère clé : Classe 1 canine et molaire

2 ème clé : Version mésiale des dents

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 3


3 ème clé : L’inclinaison ou le torque

4 ème clé : Absence de rotation au niveau des unités dentaires

5 ème clé : La continuité des arcades, absence de diastèmes

6 ème clé : La courbe de spee plate ou légèrement concave

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 4


A partir de ses six clés établies Andrews étudia l’angulation des couronnes de
chaque type de dents, l’angle formé par l’axe vestibulaire de la couronne clinique
(FACC) avec une ligne perpendiculaire au plan d’occlusion.

Ainsi que l’inclinaison (Torque) des couronnes angle formé par une ligne
perpendiculaire au plan d’occlusion avec une tangente et une parallèle au FACC au
niveau du point médian de la couronne FA

Ce qui permit de déterminer l’emplacement optimal du bracket pré informé

3- Avantages de la technique d’Andrews

 L’arc se trouve sans déformations grâce aux brackets pré informés, ce qui
permet de conserver l’angulation physiologique des dents.
 Les courbures du premier et second ordre s’expriment dés les premiers arcs
 Une facilitation dans la tache du praticien, la réalisation plus facile d’arcs
d’ajustements et d’individualisation.

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 5


4- Limites de la technique d’Andrews

IL existe dans cette technique une difficulté pratique de pose précise de bracket qui
doit être superposé à l’axe de la couronne clinique .

De plus les normes établies par Andrews ne correspondent pas à toutes les
morphologies ni a tous les âges de dentures.

Il est a noté également que le torque trop important au niveau des secteurs latéraux
entraine un verrouillage de l’occlusion

TECHNIQUE DE ROTH

1-Introduction

Ronald Roth proposa lui aussi un système d’attaches entièrement programmées


mais mieux adaptées aux contraintes thérapeutiques, en modifiant les valeurs
moyennes et en renforçant les capacités mécaniques.

C’est donc en 1974 que Roth mis au point après modification des valeurs moyennes
portées sur les brackets Andrews, ce nouveau système entièrement programmé
s’avéra mieux adapté aux contraintes thérapeutiques.

Roth fondait ses prescriptions sur un certain nombre de contestations concernant le


phénomène de récidives avec le système Andrews

Il introduit un système de brackets universels, qui consiste essentiellement en une


série d’attachements pré informés pour le traitement des cas avec extraction mais
aussi permettant i de gérer les cas sans extraction.

2- Particularités de la technique et matériel utilisé

2-1 Concepts

Roth s’est penché sur l’aspect fonctionnel du traitement orthodontique et a étudier


ses répercussion sur l’articulation temporo mandibulaire et ce en appliquant les
principes de gnathologie en orthodontie .

Selon Roth un traitement orthodontique correct devrait aboutir à une coïncidence de


l’ICM et de la RC, et donc a une occlusion parfaitement stabilisé et fonctionnelle.

2-2 Matériel utilisé

Modifications des brackets

Les informations préconisés par Roth restent à ce jour les plus utilisées par les
orthodontistes.

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 6


Ces modifications au niveau des attaches sont le résultat d’une étude gnathologique
et l’évolution de l’occlusion après les traitements orthodontiques.

TECHNIQUE TIP EDGE

1- Introduction :

Grace à une approche biomécanique particulière permettant de réduire les


phénomènes de friction et leurs conséquences néfastes , la technique Tip Edge
permet d’obtenir un optimum thérapeutique.

Cette technique été mise au point par P. Kesling en 1988, l’originalité de cette
technique réside dans l’utilisation d’une attache Edgewise chanfreinée.

La Tip Edge peut être considéré compte tenu de son attache comme étant une
technique d’arc droit.

2- Constituants de l’appareil Tip Edge :

Constituants passifs :

2-1 Attaches Tip-Edge :

Partant d’une attache de technique Edgwise, Kesling eut l’idée de transformer la


gorge de celle-ci afin de permettre une version dans la direction de la valeur proche
de celle observée dans son étude Pour se faire il chanfreina la dite gorge afin
d’ouvrir la voie à une version contrôlée.

Un couloir vertical est inclus dans la base de l’attache ce qui offre de multiples
possibilités d’insertion d’auxiliaires tels que les ressorts de rotation coronaire,
ressorts de redressement radiculaires ;

Les attaches Tip Edge sont munies d’une jauge qui prédétermine sa position
verticale et axiale.

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 7


2-2 Tubes molaires :

Constitués de deux tubes, l’un rond est utilisé lors de la première phase pour les
corrections sagittales et verticale , plus schématiquement pour le déplacement des
couronnes .

Le tube rectangulaire quand a lui est employé lors de la seconde phase, c'est-à-dire
pour le redressement des axes radiculaires.

Constituants actifs :

2-3 Les arcs

Arc d’alignement :

Les arcs NITI, souvent de faible diamètre (0,12- 0,14 ou 0,16 inch), peuvent être
utilisés dans la phase initiale d’alignement des gorges des attaches ; Ils précèdent
alors la mise en place de l’arc de base en fil australien de à,16 inch .

Arc de base :

Il est confectionné en fil acier australien de diamètre 0,16 inch il comporte :

 Deux boucles dites intermaxillaires situées entre l’incisive latérale et la canine


supérieure utilisées pour accrocher des élastiques de classe II ou classe III
 Des courbures dites d’ancrage, façonnées sur l’arc supérieur et inférieur ou a
1mm ou 2 mm en avant du tube molaire rond

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 8


Arc de finition :

C’est un arrc généralement droit de section rectangulaire .0,19 x .0,25 inch ou full
size .0,22 x .0,28 inch en acier ou en TMA qui permet l’expression des informations
contenues dans l’attache

2-4 Les élastiques :

Les élastiques de classe II tendus du tube molaire inférieur a la boucle intermaxillaire


de l’acier australien supérieur servent a corriger le décalage sagittal et participent au
déverrouillage, autrement dit , a la correction de la supraclusion incisive

2-5 L’outrigger :

C’est un auxiliaire mis au point par Kesling qui permet de s’assure de la coopération
du patient concernant le port des élastiques de classe II.

2-6 Les ressorts auxiliaires :

Ce sont des éléments importants de la technique tip Edge nous distinguons :

 Les ressorts de redressement radiculaire


 Les ressorts de rotation
 Les ressorts d’ancrage

Conclusion

La technique Tip Edge grâce à son attache originale et a la réduction des contraintes
biomécaniques permet de corriger un plus grand nombre de malocclusions sans
avoir recours à des extractions de prémolaires définitives.

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page 9


Références bibliographiques

1- Baron P . Gualano C Borthod 2003 Brackets customisés et technique d’arc droit


ODF.edpscience.org 2011 p 423.

2- Bolander C J . Technique Tip Edge ou technique de Begg revisitée EMconsult 23-


490-D-35 1995

3- Freeland T,R .Kulbersh. orthodontic therapy using the Roth gnathologic approach
.Seminaire;9 :140.150

4- Planché P, Gualano C Concept de l’arc droit de Lawrance Andrews. Principes et


évolution EMC 23-490 D -30 2002. 1é p 150-154

Dr Nait Djoudi Cours 4éme année – Avril 2020 Page


10