Vous êtes sur la page 1sur 3

VIE EN EGLISE

ACTUALITE

Des prêtres venus d’ailleurs


Quatre prêtres africains sont arrivés en septembre dans notre diocèse.
Présentations.
Cyprien-Joseph Bombangui-Golemba, à Rethel

En Eglise, je me sens toujours “chez moi”

D e nationalité centrafricaine, je suis né le


4 décembre 1973 à Bangui. Prêtre de
l’archidiocèse de Bangui,
j’y ai été ordonné le 16 décembre
2001. J’ai travaillé comme vicaire
chaleureux tant du côté des confrères prêtres que
de la part des laïcs qui ne cachent pas leur joie de
m’avoir dans l’équipe de leurs pas-
teurs.
Cette joie ne cesse de croître en ce
paroissial en milieu rural pendant qui me concerne. Elle est fondée sur
trois ans, et un an comme curé la confiance de Monseigneur Jordan
d’une paroisse en ville. exprimée dans son mot d’accueil. Ma
Je suis venu en France, en sep- conviction (en Eglise, je me sens tou-
tembre 2005, pour des études de jours “chez moi”) a été renforcée par
théologie biblique à l’Institut catho- un “Cyprien, nous t’aimons bien”, sorti
Bernard Hourlier

lique de Paris. J’étais d’abord en in- non seulement de la bouche, mais


sertion pastorale sur la paroisse Saint- surtout du cœur de ce père.
Pierre de Montrouge dans le 14e Conscient d’ignorer ce que l’ave-
arrondissement de Paris et aumônier nir me réserve, je prends le risque
des Sœurs augustines. Ensuite, j’ai passé l’année d’affirmer avec assurance la fraternité sacerdotale
2009-2010 dans le diocèse de Créteil, accueilli par qui se vit dans ce diocèse et qui m’est offerte par
la paroisse Saint-Pierre de Charenton-le-Pont. les confrères que je rencontre dans les rassemble-
Cette année, j’ai interrompu provisoirement ments de secteur ou de zone.
mes études pour vivre une expérience pastorale et Merci de tout cœur pour la confiance et l’ac-
Monseigneur Jordan a répondu favorablement à cueil auxquels je suis naturellement et culturelle-
la demande qui lui a été présentée par mon dio- ment sensible. J’essaie d’y répondre, car j’en reste
cèse d’origine. C’est ainsi que je me trouve depuis profondément touché et c’est un motif d’action
le 27 septembre dernier à Rethel où l’accueil a été de grâce permanent.

Semaine de priere pour l’unite des chretiens


Sedan : le vendredi 14 janvier, à 17h, groupe biblique œcuménique ; à 18h30, célébration
œcuménique - chapelle Jean-XXIII.
Monastère de Cormontreuil : le mercredi 19 janvier, à 20h30, prière œcuménique pour la paix.
Charleville : le vendredi 21 janvier, à 20h, célébration œcuménique et rencontre (maison
paroissiale Saint-Remi).
Reims : le dimanche 23 janvier, à 16h, rencontre au temple suivie à 17h d’une célébration.

6 Reims-Ardennes
Patrice Léandre Yemarjo, à Attigny

Nous voilà missionnaires à notre tour

J ’ai 40 ans et je suis né à Cotonou (Bé-


nin). J’ai été ordonné prêtre le 29 octobre
2005 dans le diocèse de Pa-
rakou (Bénin). Une fois prêtre, les
tant en responsabilité pastorale. Je me réjouis de
faire cette expérience paroissiale surtout dans un
pays de vieille chrétienté, un pays
dont des missionnaires, il y a cent-
évêques du Bénin m’ont envoyé cinquante ans, ont bravé autrefois
comme formateur-professeur des océans et mers, chaleur et maladies,
jeunes de 12 à 18 ans, au séminaire pour venir jusqu’à nous et nous pro-
Saint-Pierre de Nzatitingou pour poser la Bonne Nouvelle libératrice
collaborer à la formation des futurs de Jésus-Christ.
prêtres. Nous voilà donc missionnaires à
Maintenant je suis à Attigny, à notre tour.

Bernard Hourlier
plein temps au service des deux J’ai été bien accueilli et j’ai été
paroisses (Saint-Méen les Vergers heureux que les fidèles d’Attigny,
et Routes de Saint-Jacques), mais ainsi que les prêtres du Vouzinois,
l’année prochaine je commencerai aient pensé à fêter avec moi mes
des études à l’université de Reims tout en res- cinq ans d’ordination.

Gustave Todoko, à Nouvion-sur-Meuse

Tout le monde s’est soucié de moi

J e suis originaire du Togo, né en 1953,


dans un petit village du plateau de Danyi
appelé Kampa. Mon père et
ma mère, qui sont maintenant décé-
comme prêtre fidei donum pour aider et succéder
au père Georges Mauprivez. J’ai été bien accueilli
par Monseigneur Jordan et ses col-
laborateurs. Ici, à Nouvion-sur-
dés, ont eu dix enfants, dont quatre Meuse, j’ai senti que j’étais attendu.
sont déjà “rentrés à la Maison”. Je Tout le monde s’est soucié de moi.
suis le neuvième. J’en suis vraiment touché.
J’ai été ordonné prêtre le 11 août Quand j’étais au pays, je faisais
1984. Depuis mon ordination, j’ai cette prière qu’on trouve dans la li-
servi comme prêtre diocésain, huit turgie des heures au jeudi III : “Nous
ans comme vicaire paroissial, puis te prions pour ceux qui sont loin de
Bernard Hourlier

comme curé de paroisse, en ville et leur pays. Qu’ils trouvent une terre et
en campagne. des amis.” Je la faisais n’ayant jamais
J’étais à la paroisse de Danyi pensé que je pourrais être un jour
Apeyeme quand mon évêque, Mgr loin de mon pays, comme c’est le
Benoît Alowonou, m’a demandé de venir ici, ce cas aujourd’hui. Et voilà que le Seigneur a mis
que j’ai accepté volontiers. sur ma route plein d’amis et de familles sympa-
Je suis donc arrivé ici depuis le 15 septembre thiques.

Reims-Ardennes 7
VIE EN EGLISE
ACTUALITE
Antonio Mario, à Reims

Je découvre une expérience formidable


de fraternité sacerdotale

J e suis né à Ganda, province de Benguela,


en Angola. J’ai cinq sœurs et deux frères.
Malheureusement, un de mes
en France pour mieux connaître le français. Je
suis donc à la faculté des lettres de Reims pour
une année. Cela me sera utile pour

Claude Collignon
frères est mort pendant la guerre en poursuivre mes études et préparer
Angola. J’ai 40 ans et j’ai été ordonné un doctorat en littérature et lin-
le 26 juillet 1998 par Mgr Oscar Braga guistique, en vue d’enseigner dans
dans le diocèse de Benguela. A cette un séminaire et à l’université catho-
époque, nous étions en guerre, une lique de l’Angola.
guerre interne à notre pays. Aussi j’ai Je suis rattaché aux paroisses
été nommé comme assistant des ré- Sainte-Clotilde, Sainte-Gene-
fugiés. Nous sommes en paix depuis viève à Reims. Cela me permet de
2001. J’ai été curé à Ganda pendant mieux connaître la vie des chré-
cinq ans, puis à Koubalé et à Benguela. tiens en France. Je suis avec le père
En 2008, mon évêque m’a demandé Jean Hugues Marlin et le père
de devenir prêtre fidei donum dans le Michel Jeanroy. J’ai été très bien
diocèse de Tricalico, au sud de l’Italie. En effet, accueilli par les prêtres et les paroissiens. Je me
il existe une convention entre le diocèse angolais sens chez moi. Je suis ravi de l’accueil de Mon-
de Benguela et celui de Tricalico qui manque de seigneur Jordan. Je découvre une expérience for-
prêtres. En même temps, je suis devenu étudiant midable de fraternité sacerdotale.
en langues. Je voudrais dire pour terminer que mon fran-
Ma langue maternelle est le portugais. J’ai çais n’est pas encore très bon, mais je vais m’amé-
donc appris l’italien et maintenant je suis venu liorer.

Agenda
En mémoire de Marthe Robin Ecrire la Parole pour la méditer
A l’occasion du 30e anniversaire de la mort Samedi de la calligraphie au monastère de
de Marthe Robin, le foyer de Charité de Baye, Saint-Thierry le 15 janvier. tél. 03 26 03 99 37
près d’Epernay, propose deux journées de
récollection sur la vie et le message de cette Respect de la vie
grande mystique : le dimanche 6 février A l’occasion de la marche pour la vie qui aura
et le jeudi 10 février - tél. 03 26 52 80 80 lieu à Paris dimanche 23 janvier, les AFC de
Reims organisent un voyage en car.
L’actualité de Vatican II Tél: 03.26.88.78.28
Conférence de Mgr Eric de Moulins-Beaufort,
évêque-auxiliaire de Paris, mardi 25 janvier
à 20h30 à la Maison Saint-Sixte. Entrée libre.

8 Reims-Ardennes

Vous aimerez peut-être aussi