Vous êtes sur la page 1sur 15

Cours général de propriété intellectuelle

TK
Contenu

Introduction à la propriété intellectuelle

Les traités administrés par l’OMPI dans le domaine de la


propriété industrielle
Introduction à la propriété intellectuelle

Propriété
Intellectuelle

Droit d’auteur &


Propriété industrielle
Droits connexes
LES DIFFERENTS SECTEURS

I. Propriété industrielle:
Les Brevets d’invention
Les Modèles d’utilité
Les Marques
Les Dessins et modèles industriels
Les Indications géographiques
Les secrets commerciaux
Les noms commerciaux
II. Droit d’auteur et droits connexes:
Œuvres Littéraires et artistiques
Droits des: artistes interprètes ou exécutants,
producteurs de phonogrammes, organismes de
radiodiffusion
Les traités administrés par l’OMPI
dans le domaine de la PI

La Convention de Paris pour la protection de la propriété


industrielle
Traité de coopération en matière de brevet (PCT)
Le système de Madrid sur l’enregistrement international
des marques
L’arrangement de la Haye concernant l’enregistrement
international des dessins et modèles industriels
La Convention de Paris

Adoptée à Paris le 20 mars 1883


Harmonisation des lois nationales de ses états membres
Territorialité

Principes généraux:
Traitement national
Droit de priorité
Indépendance

Discrétion des états membres


Le système traditionnel de brevet

• Protection territoriale
• Formalités multiples
• Multiples recherches
• Multiples examens
• Publications multiples
• Traductions
PCT
Le PCT est un traité international administré par l’OMPI

Intérêt du système PCT:

Ce traité permet d’obtenir simultanément la protection


d’une invention dans un grand nombre de pays en
déposant une demande “internationale” unique
Pas besoin de déposer plusieurs demandes de brevet
nationales ou régionales distinctes

La délivrance des brevets reste sous le contrôle des


offices de brevets nationaux ou régionaux
Procédure PCT

Phase nationale

Publication
(mois) internationale
0 12 16 18 22 28 30

Dépôt Dépôt PCT Recherche (optionnel) (optionnel)


National Internationale, Dépôt de Examen
(pays d’origine) rapport & demande International
opinion écrite d’examen Preliminaire,
préliminaire rapport sur la
brévétabilité
Dépôts PCT-2010

• 162.900 demandes déposées en 2010, représentant une


augmentation de 4,8% par rapport à 2009 (155.308)

• 5 premiers utilisateurs: États-Unis d’Amérique (-1,7%),


Japon (+7,9%), Allemagne (+2,2%), Chine (+56,2%),
République de la of Corée (+20.5%)

• 5 premiers utilisateurs-Pays en développement: Chine,


République de la Corée, Inde, Singapour, Brésil, et
Malaisie
Le système de Madrid

Le système de Madrid est administré par l’OMPI et régi par


deux traités:
Arrangement de Madrid
Protocole de Madrid
Intérêt du système
Ce système facilite l’obtention de la protection des
marques dans un grand nombre de pays en déposant
une demande internationale
Désignation des pays dans lesquels le requérant voudrait
exercer une activité commerciale
1 dépôt, 1 langue, 1office, 1 paiement des taxes
Avantages du système

Voie nationale Madrid

Difféntes procedures 1 procédure


Différentes langues 1 langue
Taxes en monnaie locale Taxes en francs Suisse
Enregistrement multiple Enregistrement unique
des changements des changements (BI)
Désignation d’un agent de Pas nécessaire dans une
marque au niveau situation normale
national
Dépôt-Système de Madrid-2009

35.195 demandes internationales en 2009 représentant


une diminution de16% comparée à 2008 (42.075)

5 premiers utilisateurs: Allemagne, Union Européenne,


France, États-Unis d’Amérique, et la Suisse

Les 5 pays les plus désignés: Chine, Russie, États-Unis


d’Amérique, Suisse, et Union Européenne
L’arrangement de la Haye

Adopté en1925
Ce système facilite l’obtention de la protection des dessins
et modèles industriels dans un grand nombre de pays en
déposant une demande internationale

Pas nécessaire de faire une demande national à priori

La demande internationale peut être utilisée pour obtenir


une protection dans le pays d’origine au niveau national
MERCI

15

Vous aimerez peut-être aussi