Vous êtes sur la page 1sur 6

Relation fondamentale de la dynamique

Physique
Masse centre de masse et barycentre
Déterminer le centre de masse barycentre ou encore le centre d'inertie.
Système continue et discontinu de masse
discontinue ou encore discret :
m1

m2

m3

continue
On définit la masse volumique par ce qui est valable si le système est homogène (même nature en tout points)

dm on peut appliquer ceci à tout système qu'il soit hétérogène ou homogène.

répartition linéique de la masse, on la traduit par une densité linéique de la masse.


dm

dl

dm répartition superficielle de masse (ou surfacique), on la traduit par une densité surfacique de masse (ou superficiel).

ds
Densité d'un corps
La densité d'un corps dépend des conditions de pression température du système considéré
Solide

Il n'y a pas d'unité


On a deau = 1
Gaz

Il n'y a pas d'unité


dair = 1
Centre de masse

m1
m2
R1
R2
R3 m3

0 R4
m4
On appelle centre de masse (barycentre) le point G défini par :

Si l'ensemble des points matériel se trouve dans un champ de pesanteur son centre de masse est appelé centre de gravité
Coordonnées cartésiennes

Répartition de la masse continue


Physique
Répartition de la masse continue
dm1
dm2

m1 dm3
m2
R1
R2
R3 m3

0 R4
m4
dm4

Répartition volumique

Avec ceci on a (si la répartition de masse est homogène) :

Répartition surfacique

Avec ceci on a (si la répartition est homogène) :

Répartition linéique

Avec ceci on a (si la répartition est homogène) :

Exemple 1
Déterminer le centre de masse G d'un demi disque circulaire de rayon a on appellera sigma la masse surfacique du demi disque que l'on supposera constante.

a ds = dr rdθ

ds
rdθ

dr

j θ
X
-a 0 +a
i

Exemple 2
Déterminer le centre de masse d'une demi circonférence de rayon a, de masse linéique lambda constante.
Physique
Exemple 2
Déterminer le centre de masse d'une demi circonférence de rayon a, de masse linéique lambda constante.

a
dl =rdθ

r

j θ
X
-a 0 +a
i

Le vecteur quantité de mouvement


Postulat
La masse est invariante au cours du temps et par changement de référentiel.
Définition de la quantité de mouvement : p (Newton)
On définit la quantité de mouvement par :

Définition de la force (Newton)


La définition de la force que Newton à donné est la suivante :

D'après cette relation en en tire la seconde loi de Newton :

Donc le mouvement est rectiligne uniforme d'où la première loi de Newton : principe de l'inertie
Théorème du centre d'inertie
Théorème

Démonstration

m1 m3

m2
O

Le centre de masse G est donné par :


où mi est la masse totale d'où :

Théorème du centre d'inertie est donc :

Les Lois de newton


Première loi
Principe de l'inertie :

Le mouvement est rectiligne uniforme


Deuxième loi

C'est la relation fondamentale de la dynamique.


La force est colinéaire au vecteur accélération
Troisième
C'est le principe de l' interaction
B L'inverse est aussi valable
A

FA/B
FB/A

Étude des chocs


Définition
Physique
Étude des chocs
Définition
Chocs
m2
m1 m1
V1 V2 V1
mur

m1
V1
repos

Il y a choc lorsqu'un corps en mouvement rencontre un autre corps en mouvement ou au repos ou un obstacle
Chocs frontal
Le choc est dit direct ou frontal si les vitesses des masses m1 et m2, juste avant et juste après le choc, sont portées par la même droite
m1 V2 m2
V1
Avant le chocs

m1
V1 m2 V2
Après le chocs

Chocs élastique
Un choc est dit parfaitement élastique si les déformations que subissent les points n'existent que pendant le chocs et que, de plus, il n'y a pas de frottement au point de contact, dans le cas contraire le chocs est dit
inélastique.
Chocs mou
Un chocs est dit parfaitement mou si les deux mobiles ne forment plus après le chocs qu'un seul et unique mobile
m2 V'
m1
V1 V2
m1 + m2

Principe de la conservation de la quantité de mouvement

p1 p2
m2

m1 V1 V2 Avant le chocs

m2
m1
V'2 Après le chocs

V'1
p'2

p'1

D'après la troisième loi de newton :

Le premier terme est la quantité de mouvement totale avant le chocs, tandis que le second est la quantité de mouvement après le chocs.
La conservation de la quantité de mouvement découle des loi de Newton. Cette relation est valable quelque soit la nature du chocs (élastique, mou, direct, avec obstacle etc.)

V'1

m1
m1 v = 0

m2

t=0 V'2

Le principe de conservation de la quantité de mouvement est insuffisant pour permettre la résolution des problèmes de chocs.
Dans le cas d'un choc élastique on a conservation de l'énergie cinétique totale.

Étude d'un choc dans le référentiel barycentrique

m2

m1 V1 V2 Avant le chocs
G
M1 M2
m2
m1
V'2 Après le chocs

V'1 M'1
M'2

Dans le référentiel du laboratoire :

Soit G le barycentre des deux masses m1 et m2


Dans le référentiel du laboratoire :
Physique

Soit G le barycentre des deux masses m1 et m2

Soit G' le barycentre des deux masses m1 et m2 après le choc

Donc le barycentre à un mouvement rectiligne uniforme :

Comme le vecteur OG est constant alors on peux définir un référentiel barycentrique (galiléen) de centre G (de même axes)
Référentiel galiléen
C'est un référentiel au repos ou ayant un mouvement rectiligne uniforme (somme des forces est nulle).

Dans le référentiel barycentrique la somme vectoriel des quantité de mouvement est toujours égale à 0
TP Conservation de la quantité de mouvement
Matériel
On utilise des bagues fixé aux mobiles avec des ressorts qui permettent d'avoir un choc élastique. Elles sont déformées durant le choc et restituent l'énergie du choc ainsi.
À un des mobiles on appose une bague qui va faire que l'on aura deux mobiles auto-porteur de masse différentes qui donneront un choc élastique.
La quantité de mouvement se conserve quelque soit le type de choc
Expérience
Il y a trois phases :
Lancement, Chocs, changement de direction
Analyse
Première Partie
Question 1
Quantité de mouvement
Question 2
Le mouvement des mobiles A et B avant et après le chocs, est un mouvement rectiligne uniforme car la somme des vecteurs forces est un vecteur nul (première loi de newton ou principe de l'inertie).
Question 3
∆P�A = P� � A − P�A
∆P�B = P� � B − P�B
On représente ces vecteurs sur la figure. Ils sont normalement colinéaires et de même longueurs.
Question 4
Deuxième loi de newton
dP�A ∆P�A
F�B/A = =
dt ∆t
d �B
P ∆ P�B
F�A/B = =
dt ∆t
D'où
F�A/B = F�B/A = �0
C'est la troisième loi de newton.

�� �� � 4, 7 ∗ 0, 1
��FA/B �� = ∆PB = graphiquement = = 7, 83N
∆t 60 ∗ 10−3
�� �� � 4, 7 ∗ 0, 1
��FB/A �� = ∆PA = graphiquement = = 7, 83N
∆t 60 ∗ 10−3
Question 5
On vient de vérifié la troisième loi de newton donc. On a utilisé la seconde loi de newton
pour déterminer la force.
d�p
F� =
dt
Question 6

F�B/A 7, 8
F� = mA�aA ⇒ �aA = ||�aA || = = 5, 8ms−2
mA 1, 34

F�A/B ||�aB || = 7, 8 = 11, 6ms−2


F� = mB�aB ⇒ �aB = 0, 670
mB
Question 7
La masse est inversement proportionnelle à la force. La terre et le soleil exercent la même force mais l'accélération donné à la terre est plus important donc c'est la terre qui tourne autour du soleil.
Le corps le moins lourd est le plus accéléré.
Deuxième Partie
Question 1 et 2
Faire sur le schéma
Question 3
Utiliser l'échelle et mesuré sur le dessin
Question 4
colinéaires, même norme
Question 5
La quantité de mouvement est conservée
Troisième Partie
Question 1 et 2
cf excel on a conservation de l'énergie cinétique c'est un choc élastique
Quatrième Partie
Question 1
faire le barycentre, trouver G0 G1 etc
−→ −−→
−−→ mA OA + mB OB
OG = = 0enA
mA + mB
Question 2
V�G = V� � G
A0 G 0 − A1 G 1
V�AG =
τ
Question 3
on trouve une égalité,
Question 4
Question 5
Question 6
Question 7
Question 8
Question 9
Physique Question 8
Question 9

Vous aimerez peut-être aussi