Vous êtes sur la page 1sur 53

Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics

au Sénégal : cas de GEAUR.

INTRODUCTION

Le transport constitue un levier indispensable de développement mondial. Il est un


instrument efficace de progrès des civilisations, car il facilite le désenclavement entre
les pays, les rapprochements entre peuples, l’ouverture aux autres cultures et l’accès aux
diverses techniques. Sous l’influence du transport, l’interdépendance universelle 1est
affirmée dans tous les domaines. Les régions réputées lointaines deviennent plus
accessibles.

En outre, les échanges commerciaux et technologiques, se sont intensifiés dans le


monde améliorant ainsi le cadre de vie des Hommes. L’importance et l’efficacité de cet
outil de progrès ont été si parfaitement ressenties par la société, qu’il est devenu
indispensable pour le monde contemporain.

Le secteur des transports est l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie du
Sénégal. Il est également l’un des plus diversifié et comporte quatre (4) modes d’inégale
importance qui sont le transport terrestre avec ses volets routiers et ferroviaires, le mode
fluviomaritime et le mode aérien.

Nonobstant cette diversité le transport routier au Sénégal, joue un rôle capital en matière
économique et sociale. La route demeure toujours le principal moyen de déplacement
pour les personnes et les biens et représente plus de 90%2 de l’activité du secteur des
transports, dans son ensemble.

Sur le plan économique, le transport routier permet de relier les marchandises aux
marchés. Il est également un élément prépondérant de la compétitivité des entreprises et
en particulier de la compétitivité- prix. Il est donc un puissant moyen de structuration et
d’aménagement du territoire.

Sur le plan social, le transport routier contribue à la réduction de la pauvreté par la


création de plus de 300.000 emplois3, généralement informels et favorise l’accès des
citoyens aux services sociaux essentiels tels que l’éducation, la santé, le travail.

1
Interdépendance universelle suppose de reconnaître le caractère commun de certains bien mondiaux
qui sont : l’eau potable ; l’accès aux connaissances ; aux ressources agricoles et alimentaires ; des
produits pharmaceutiques ; des ressources énergétiques ; des transports publics - public transport
2
Ministère des transports du Sénégal ; rapport 2010

3
CETUD 2011

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


1
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le transport s’impose dès lors qu’une activité se créée. C’est pourquoi les entreprises
sénégalaises du secteur de Bâtiments et Travaux Publics (BTP) se donnent les moyens
de ce facteur de développement pour accroitre non seulement l’efficacité de leur
fonctionnement mais aussi pour renforcer le Produit Intérieur Brut (PIB) de l’économie
nationale.

Pour ce faire, au-delà de leurs ressources humaines qualifiées et de leur savoir faire,
dans le métier du bâtiment et des travaux publics, la majeure partie des entreprises
évoluant dans ce secteur se sont dotées d’un parc automobile afin de permettre une plus
grande mobilité de leurs agents, mais surtout pour les besoins d’exécution de leurs
chantiers.

Le secteur du BTP au Sénégal enregistre une croissance supérieure à 10% annuellement


depuis 4 ans et contribue activement à la croissance du PIB4. En effet, il est porté à la
fois par les investissements publics, la demande de construction de logements et le
développement des infrastructures, en partie financé par les bailleurs de fonds
internationaux. Les investissements dans le secteur se sont élevés à plus de 820 millions
d’EUR en 2003 dont 63% émanant du secteur privé.5

Les perspectives s’annoncent prometteuses avec le lancement et la poursuite de


nombreux projets de construction. De surcroît, le Sénégal bénéficie de nombreuses
aides financières provenant d’agences de coopération bilatérale et de bailleurs de fonds
internationaux (AFD, KFW, Fonds Nordique de Développement (FND), Union

Européenne, Banque mondiale, Banque Africaine de Développement, Banque Islamique


de Développement…).

La GEAUR6, spécialisée dans le domaine de l’eau et de l’assainissement n’échappe pas


à cet état de fait ; car évoluant dans un secteur fortement concurrencé où l’essentiel de
ses activités se passent dans toutes les régions du Sénégal.

4
Agence nationale de la statistique et de la Démographie (ANSD)
5
Agence nationale de la statistique et de la Démographie (ANSD)
6
GEAUR : Générale des Eaux et de l’Assainissement Urbain et Rural

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


2
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

C’est dans l’optique de pallier cette situation que la GEAUR s’est dotée d’un parc
disposant d’un nombre important de véhicules, d’engins et de matériel de chantier
nécessaires à ses activités.

Ce parc automobile est un support important dans le fonctionnement des activités, dans
la mesure où il permet à l’entreprise de mieux cerner ses opérations logistiques (achat,
approvisionnement, livraison, distribution), de construction et de circulation de ses
employés.

C’est cette situation qui a motivé le choix de notre sujet «Analyse de la gestion du parc
automobile des entreprises de travaux publics au Sénégal : cas de GEAUR »

Ainsi, pour mener à bien notre étude, nous allons suivre les axes suivants :

1. cadre théorique et méthodologique,

2. présentation de la GEAUR et organisation du parc,

3. propositions de solutions pour l’amélioration de la situation actuelle du parc.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


3
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CHAPITRE 1 : LE CADRE THEORIQUE

Le secteur de l’aménagement et de la construction est un secteur clé de l’économie


sénégalaise, du fait du rôle essentiel qu’il joue dans la croissance et dans la création
d’emplois. Ces dernières années, il a connu une croissance moyenne d’environ 14% et
représente aujourd’hui plus de 8% du PIB de l’économie nationale.

Cette évolution notée dans le domaine du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) et
celui de l’économie nationale a permis de franchir une nouvelle étape dans la lutte des
professionnels du secteur contre la réduction de la pauvreté par la création d’emplois et
la redistribution de revenus.

Ce développement manifeste est du aux nombreux investissements effectués dans


l’immobilier et dans les programmes financés par les institutions internationales pour
construire ou réhabiliter les infrastructures routières et de transports. Il s’y ajoute
également, les grands projets du Président Abdoulaye WADE tels que l’autoroute à
péage, le nouvel aéroport international, les projets d’aménagements portuaires et
l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI).

Cependant, malgré ces investissements positifs et réalistes, les entreprises de Bâtiments


et des Travaux Publics (BTP) sont souvent confrontées à de nombreuses contraintes
parmi lesquelles, on peut citer les concurrences des entreprises étrangères et des
entreprises nationales.

Ainsi, pour faire face à cette concurrence entraînant une désorganisation inquiétante du
secteur de BTP, les entreprises dont leur mission principale est de promouvoir le
développement des infrastructures et de construction du bâtiment au Sénégal, se
donnent des moyens logistiques qui répondent entièrement aux besoins du marché.

C’est pourquoi les entreprises de BTP se sont dotées d’un parc automobile capable de
faciliter les activités internes et externes liées à leurs engagements.

Sous cet angle, le parc peut être considéré comme un maillon indispensable du secteur
du BTP, car il favorise non seulement la rapidité et la réactivité dans l’exécution de ses
marchés mais également rend l’entreprise compétitive.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


4
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

De cette situation, se dégage la complémentarité entre le transport et les entreprises de


travaux publics, autrement dit, il apparait clairement que le parc occupe une place de
choix dans le fonctionnement d’une entreprise de BTP et contribue à sa pérennité.

Cependant, malgré son importance, le parc peut également constituer une charge qui
freine le développement d’une entreprise évoluant dans le domaine du BTP à l’absence
d’une bonne gestion et d’un bon suivi ; ce qui peut entrainer des surcoûts et des
problèmes de trésoreries.

Ainsi, en choisissant la GEAUR comme sujet d’étude, nous analyserons la situation de


l’entreprise en mettant l’accent sur le parc afin de proposer des solutions innovantes
pour une meilleure compétitivité du secteur des travaux publics.

1.1 LA PROBLEMATIQUE DE L’ETUDE

Evoluant dans un secteur en perpétuelle mutation et face à une attaque concurrentielle,


la GEAUR, a développé une stratégie visant à assurer son image de marque et sa survie
permanente basée sur la prise en compte des besoins et attentes de ses clients.

Cette stratégie qui tend à accroitre sa compétitivité et sa productivité se traduit par une
politique de satisfaction de sa clientèle basée sur :

1. la qualité des ouvrages livrés,

2. le respect des délais d’exécutions des travaux engagés,

3. la disponibilité des ressources déclarées,

4. la communication permanente avec les clients.

Pour asseoir une telle politique, la GEAUR s’appuie non seulement sur son potentiel de
ressources humaines mais aussi, sur son parc constitué par un ensemble de moyens
techniques et matériels visant à garantir une amélioration continue de ses services avec
un rapport «qualité/prix » satisfaisant.

Cependant, la complexité et la multiplicité des problèmes inhérents à la gestion de ce


parc suscitent des interrogations :

1. Quelle est la politique actuelle de gestion du parc de l’entreprise ?

2. Comment améliorer le système de gestion du parc ?

3. L’utilisation des engins répond-elle efficacement à la demande des chantiers ?

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


5
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

4. Une amélioration de la gestion actuelle du parc permet-elle de rendre l’entreprise


compétitive ?

1.2. LA CLARIFICATION DES CONCEPTS UTILISES

A la suite des interrogations qui découlent de cette problématique, nous allons procéder
aux clarifications des concepts ou variables clés de ce mémoire qui sous-tendent le
choix de notre raisonnement.

Le terme « parc automobile » peut revêtir plusieurs significations. L’étymologie du


mot explique cette variété de définition. On parlera d’un parc ou d’une flotte pour
désigner le nombre d’unités automobiles recensé dont dispose et/ou gère une entreprise.

Mais qu’en est-il de l’automobile ? Ce terme provient du latin « mobilis » qui (bouge) et
du grec « auto » (soi-même) qui renvoie donc à son caractère d’autopropulsé. Il désigne
un véhicule terrestre à roue, propulsé par un moteur embarqué dans le véhicule.

Ce type de véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes mais sa définition
peut s’étendre au transport de marchandises.

Le parc apparait donc comme l’ensemble des véhicules dont dispose une entreprise pour
ses prestations propres ou pour le compte des tiers. C’est donc un lieu de support
logistique ou s’opère, la maintenance, l’entretien, les réparations, le stationnement, les
entrées et les sorties des véhicules.

Par conséquent son apport dans les activités d’une entreprise de BTP nécessite une
analyse qui est un examen méthodique permettant de distinguer les caractéristiques et
les spécificités du parc (effectif, âge, catégorie etc.), de spécifier les forces et faiblesse
de l’ensemble des techniques de conduite, de pilotage et d’administration des flux qui
dérivent du parc (maintenance et optimisation) en vue de les perfectionner pour une
meilleure rentabilité.

La gestion du parc automobile est une composante de la SCM (Supply Chain


Management) qui peut être découpée en plusieurs facteurs :

1. La marchandise ou le matériel : influence le choix des moyens de transport et de


manutention. Il est important d’avoir au préalable une information exacte sur le type
d’emballage ou le conditionnement des unités logistique et des unités de

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


6
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

manutention. Ces informations vont servir à renseigner les documents de transport


et vont permettre d’anticiper sur la nature des moyens matériels à mobiliser au lieu
du chargement et au lieu du déchargement des marchandises.

2. L’espace géographique : Ce facteur agit non seulement sur le choix des moyens,
mais aussi sur l’organisation de l’opération de transport. Pour chaque opération de
transport, il est essentiel de définir le lieu de départ, le lieu d’arrivée et les principaux
point d’escales qui ensembles constituent l’itinéraire.

L’organisation de l’opération de transport peut ainsi recenser les lieux de prélèvements


et de livraison successifs des marchandises tout au long de son itinéraire et déterminer
le chemin optimal. L’itinéraire choisi permet de prévoir le nombre de barrières de
contrôle, le nombre de péage routier, les points de pesage routier et d’intégrer ces
éléments dans le cahier de charge du chauffeur.

L’espace géographique permet enfin de prendre aussi en considération l’état des routes,
le relief, le climat, les mœurs de populations qui influencent chacun à sa manière le
choix du véhicule et le choix des horaires dans le planning en fonction des heures de
travail dans la région.

3. Le véhicule de transport : La marchandise ou le matériel à transporter et l’itinéraire


du transport permettent de faire un premier choix du type de véhicule de transport. Le
choix du véhicule permet également de résoudre les contraintes techniques, les
contraintes administratives et les contraintes logistiques :

les contraintes techniques se rapportent à la pneumatique (état des roues et


présence de roues de secours), à la signalisation lumineuse, à la
signalisation sonore, à la présence à bord du matériel de sécurité (triangle
de sécurité, extincteurs etc.) et à la présence du matériel de premier
secours. Ces éléments techniques en plus de la visite technique permettent
d’effectuer un contrôle pour prouver le bon fonctionnement du véhicule.
Cependant, le document administratif atteste que le véhicule est apte à la
circulation ;

Les contraintes administratives sont principalement constituées des


documents des véhicules, le marquage et l’étiquetage de l’automobile, les
documents du chauffeur et les documents de la marchandise ou du matériel
transporté ;

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


7
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Les contraintes logistiques se rapportent à l’avitaillement du véhicule et à


la gestion des stocks de consommables.

4. Les ressources humaines : Le personnel affecté à un système de gestion du parc


automobile est varié. Outre les chauffeurs, il existe généralement une équipe de
mécaniciens et le personnel administratif.

5. La technologie : Il est devenu difficile de dissocier gestion logistique, optimisation,


et technologie. La gestion du parc automobile utilise les logiciels de type TMS
(Transport Management System) ou SGT (en français Système de Gestion du
Transport).

Les principales fonctionnalités sont :

1. La gestion des stocks de consommables et de pièces de rechange,

2. La gestion des ressources humaines (horaires de travail/repos),

3. La gestion de la maintenance,

4. La planification des livraisons,

5. La gestion des transports (traçabilité, document de transport).

Le Carburant de remplacement (Alternative fuel) : sert à produire directement


l'énergie de propulsion d'un véhicule automobile ; il est moins nocif pour
l'environnement que les carburants conventionnels; il est prescrit par règlement. Sont
notamment compris parmi les carburants de remplacement, l'éthanol, le méthanol, le gaz
propane, le gaz naturel, l'hydrogène et l'électricité lorsqu'ils constituent l'unique source
d'énergie de propulsion directe du véhicule, des carburants mixtes (contenant de
l'essence ou du diesel) lorsqu'un carburant de remplacement constitue au moins
50 p. 100 du mélange (comprend les véhicules polycarburant et biocarburant).

Le Carburant E10 (E-10 fuel) : carburant mixte à faible teneur en éthanol qui consiste
en un mélange de 10 p. 100 d'éthanol et de 90 p. 100 d'essence. Le carburant mixte à
faible teneur en éthanol est de l'essence mélangée avec de l'éthanol en faibles
concentrations. Au Canada, le carburant mixte à faible teneur en éthanol est produit et
offert dans un éventail de concentrations allant de 5 p. 100 à 10 p. 100 d'éthanol.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


8
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le Carburant E85 (E-85 fuel) : carburant mixte à haute teneur en éthanol. Au Canada,
le carburant mixte E85 (mélange d'éthanol et d'essence) est produit et offert dans un
éventail de concentrations allant de 65 p. 100 d'éthanol pour les températures plus
basses (hiver) à 85 p. 100 d'éthanol pour les températures plus élevées (été). Seuls les
véhicules polycarburants (équipés d'un moteur et d'un système d'alimentation
compatibles au carburant E85) peuvent fonctionner avec ce carburant, quoi qu'ils
puissent aussi bien fonctionner à l'essence uniquement ou utiliser tout mélange des deux
carburants. Un indicateur E85 est normalement situé à l'intérieur de la porte de
remplissage du réservoir de carburant.

La Carte de crédit de parc automobile (Fleet credit card) : une carte de crédit fournie
par le fournisseur de services de gestion du parc automobile pour acheter du carburant
ou payer d'autres dépenses d'exploitation ou d'entretien liées aux véhicules
gouvernementaux. Normalement, une carte de crédit devrait être attribuée à un seul
véhicule de fonction.

Le Déplacement autorisé : (Authorized travel) déplacement dans un véhicule


gouvernemental ou un moyen de transport de remplacement dans le but d'exercer des
fonctions pour le compte de l'État.

Le Fournisseur de services de gestion de parcs automobiles (Fleet management


support services provider) : un fournisseur privé offrant des services de gestion de
l'information relative aux parcs automobiles ainsi qu'un système de carte de crédit
associée.

Le Véhicule exemplaire (Leadership vehicle) : tout véhicule qui, grâce à l'application


de technologies avancées ou à l'utilisation de carburants de remplacement, ou les deux,
consomme nettement moins de carburant et produit considérablement moins d'émissions
de gaz à effet de serre ou d'émissions réglementées, ou les deux.

Les critères utilisés pour définir un véhicule exemplaire sont fixés par le groupe de
travail sur les transports dans le cadre de l'initiative fédérale Prêcher par l'exemple, mais
sont mis à jour et approuvés par TPSGC et le comité technique interministériel des
véhicules automobiles du gouvernement présidé par TPSGC.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


9
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le Véhicule hybride (Hybrid vehicle) : un véhicule qui puise l'énergie de propulsion


par un moteur thermique ou à combustion interne monté en parallèle ou en série avec un
moteur. Le moteur doit être alimenté par un système de stockage d'énergie rechargeable
(par ex. électrique ou hydraulique). Un véhicule doit présenter au moins trois des quatre
caractéristiques suivantes pour être considéré comme un véhicule hybride :

1. La capacité de propulser le véhicule uniquement au moyen du moteur;

2. La capacité d'accélérer en utilisant l'énergie produite uniquement au moyen du


moteur ou par les deux systèmes de propulsion;

3. La capacité de récupérer l'énergie dégagée au freinage et de la stocker pour une


utilisation future;

4. La capacité d'éteindre le moteur thermique ou à combustion interne pendant la


marche au ralenti, la marche en roue libre ou le freinage.

Si le moteur hybride est électrique, le système de propulsion doit avoir un voltage d'au
moins 60 volts.

Le Véhicule polycarburant (Flex-fuel vehicle) : un véhicule équipé d'un seul système


d'alimentation qui peut utiliser un ou l'autre des deux carburants capables de l'alimenter
ou un mélange des deux (p. ex. un véhicule à l'éthanol 85 peut utiliser de l'essence
uniquement ou un mélange d'essence et d'éthanol comportant jusqu'à 85 p. 100
d'éthanol). Les véhicules du futur pourraient fonctionner à l'essence ou à l'éthanol
uniquement ou utiliser tout mélange des deux carburants.

1.3 LES OBJECTIFS DE RECHERCHE DE L’ETUDE

L’objectif général de recherche assignée à notre étude est d’améliorer le système de


gestion actuelle du parc automobile de la GEAUR pour accroitre sa productivité et
réduire les coûts liés à son fonctionnement. Un tel objectif exige un examen de la
gestion actuelle de son parc pour déterminer :

1. ses caractéristiques (effectif, catégories & marques de véhicules, âge),

2. sa politique de maintenance, ses forces et ses faiblesses,

3. des stratégies à mettre en œuvre en vue de corriger les insuffisances et optimiser


la gestion du parc objet de notre étude.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


10
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

1.4. LES HYPOTHESES DE RECHERCHE DE L’ETUDE

Pour mener à bien l’analyse de la gestion du parc automobile de la GEAUR, nous


émettons des hypothèses qui seront à l’origine de la résolution de ces problèmes. Ces
suppositions de recherche sont des réponses provisoires à nos interrogations. Dès lors, il
s’impose une vérification ou une comparaison des faits observés dans la gestion interne
aux résultats espérés.

En effet, les hypothèses sont les suivantes :

1. L’utilisation du parc de la GEAUR permet de répondre aux exigences de la


clientèle ;

2. La gestion du parc nécessite une maitrise des outils propres et des supports pour
rendre efficace les rendements des engins utilisés ;

3. Les immobilisations en interne rendent l’entreprise inefficace et ne permet pas


de fidéliser la clientèle ;

4. Une étude comparative des deux formes de maintenance (en interne et en externe)
constituerait un outil d’aide à la décision pour améliorer la politique actuelle de
maintenance et de gestion.

1.5 LES INDICATEURS DE RECHERCHE CHOISIS

La situation actuelle du parc révèle un nombre important de véhicules et d’engins


immobilisés entrainant un ralentissement des activités de la société et un alourdissement
du budget alloué à la maintenance.

Cette situation démontre que la gestion de ce parc présente des insuffisances, nous
ramenant aux indicateurs de recherche suivants :

1. L’âge moyen du parc,

2. La typologie du parc,

3. La consommation mensuelle ou annuelle de carburant,

4. Le nombre de pièces de rechange par période,

5. Le nombre d’immobilisation annuelle,

6. Le nombre de réparation annuelle,

7. Le nombre d’heure de travail par engin et par chantier.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


11
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CHAPITRE 2 : LE CADRE METHODOLOGIQUE

2.1 LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE ADOPTEE

Dans l’optique de bien accomplir l’étude relative à l’analyse de la gestion du parc


automobile de GEAUR, la méthodologie va consister à collecter des données et des
informations nécessaires à la résolution des problèmes soulevés dans notre
problématique. De ce fait, le cadre de notre étude sera axé sur :

1. L’observation,

2. Les recherches documentaires,

3. Les entretiens libres et semi directifs avec les acteurs internes et externes
impliqués dans la gestion du parc,

4. Les enquêtes auprès des garages extérieurs,

5. Une visite de terrain (garage interne et externe).

2.2 . L’ECHANTILLONNAGE PROPOSE POUR LA COLLECTE DE


L’INFORMATION

Tableau 1 : Entrevues auprès de particuliers et de structures

N° Catégorie d’entrevue Population cible Echantillon %


01 Cadres de l’entreprise 4 2 50

02 Techniciens de l’entreprise 8 4 50

03 Chauffeurs de l’entreprise 11 5 50

04 Mécaniciens de l’entreprise 6 3 50

05 Chefs de garages externes 8 4 50

06 Entreprises similaires 6 3 50

07 Autres prestataires logistique 4 2 50

TOTAL 47 23 50

Source enquête 2012

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


12
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

2.3 LES INSTRUMENTS DE COLLECTES DES DONNEES

En plus de l’observation et la recherche documentaire, des entrevues structurées et des


discutions informelles ont eu lieu avec les principaux intervenants du parc de GEAUR
pour connaitre la gestion et le fonctionnement du parc et pour solliciter des points de
vue et des explications sur nos indicateurs de recherches.

Par ailleurs des entretiens libres et semis directifs et des enquêtes auprès des garages
extérieurs et des prestataires logistiques sont menés à l’aide d’un questionnaire pour
recueillir leur technique de gestion concernant leur parc. Le résultat de l’ensemble de
ses données collectées va nous permettre de faire une étude comparative pour détecter
les disfonctionnements et les insuffisances internes de la gestion appliquée au parc de
l’entreprise, afin de proposer une gestion saine qui réponde aux exigences des chantiers.

Ainsi notre collecte de données se basera sur ces différentes questions :

1. Fonctionnement du parc

2. Politique de maintenance et d’entretien

3. Critère d’achat de pièces de rechanges

4. Politique de gestion du carburant

5. Politique de renouvellement du parc

2.4 LES TECHNIQUES D’ANALYSE DES DONNEES

Les techniques d’analyse des données seront basées sur une analyse comparative du
système de gestion du parc de GEAUR et du système de gestion des autres structures
externes.

Cette analyse comparative qui découle de notre enquête nous permettra de ressortir les
forces, les faiblesses, les menaces, et les opportunités qui existent entre la gestion
actuelle du parc de l’entreprise et les autres structures externes activant dans ce
domaine.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


13
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

2.5 LES DIFFICULTES RENCONTREES DANS LA RECHERCHE

La phase de collectes d’informations pour une amélioration de la gestion du parc de la


GEAUR connait des limites dues au manque de maîtrise des coûts de maintenance et de
dépannage des véhicules mais aussi a l’absence de budget.

L’inexistence des documents qui traitent principalement la gestion du parc automobile


au sein de l’entreprise et le niveau d’étude des mécaniciens ont constitué un frein
majeur dans nos recherches. A cela s’ajoute la réticence d’autres garages de
mécaniciens à divulguer certaines informations. Selon eux, ce phénomène s’explique
par le respect de la confidentialité de la profession et de la concurrence qui sévit dans le
milieu.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


14
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CHAPITRE 1 : PRESENTATION DE LA GEAUR ET DE SON DOMAINE


D’ACTIVITE

La GEAUR (Générale des Eaux et de l’Assainissement Urbain et Rural) créée en avril


1990, est une société à responsabilité limitée (SARL) au capital social de
50.000.000FCFA. Elle compte aujourd’hui un effectif global de plus de cent cinquante
(150) personnes dont quarante et un (41) permanents répartis comme suit :

Graphique 1 : la composition du personnel de l’entreprise

Source : enquête 2012

Le reste du personnel est constitué de journaliers et de Sous-traitants. Dirigée par un


Directeur Général, son organisation repose sur une Direction Technique, un Service
Administratif et un Service Finances et Comptabilité.7

7
VOIR annexe 001

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


15
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

1.1 LA DIRECTION TECHNIQUE

Elle a sous sa responsabilité un ingénieur, chargé de conduire l’entreprise vers une


position de leader dans ses domaines d’interventions, en veillant au respect strict des
obligations et engagements vis-à-vis de ses clients. Il est assisté dans ses fonctions par
une secrétaire, un responsable du bureau d’études, des conducteurs de travaux, un
responsable Logistique et des chefs de chantier. Ce service est subdivisé en plusieurs
sections :

Section étude et Préparation : elle est dirigée par un responsable du bureau


d’études qui a pour objectif d’étudier les dossiers d’appel d’offre avant la soumission
pour une réalisation des chantiers et des prestations suivant les normes de qualité, les
prévisions de coût et de délai prescrites . Cette section assure également une bonne
préparation des chantiers sur le plan études, matériel et main d’œuvre grâce à une
coordination avec la section exécution et contrôle des travaux, depuis les études jusqu'à
la réception finale des travaux.

Section exécution et Contrôle des Travaux : elle est composée de conducteurs


de travaux et de chefs de chantier qui ont la charge de conduire les travaux en respectant
le planning d’exécution, de superviser l’évolution des travaux réalisés, et de gérer le
personnel de chantier ainsi que la disponibilité du matériel affecté et des matériaux.

Section logistique : elle a pour mission de coordonner l’ensemble des activités


logistiques (achat approvisionnement, stockage distribution) mais également la gestion
du dépôt ou de l’entrepôt qui abrite le parc automobile et tout le matériel d’exploitation
(bétonnières, vibrateurs, compresseurs pompes etc.) destiné aux chantiers.

L’objectif de cette section est de mettre à disposition le matériel au bon moment, au bon
endroit, en bonne qualité, et au moindre coût.

Autrement dit la section logistique doit fournir aux chantiers le matériel adéquat pour
son fonctionnement en vu d’augmenter sa compétitivité et sa productivité.

1.2 LE SERVICE ADMINISTRATIF

Il s’occupe :

De la gestion administrative,

De la gestion des Ressources Humaines,

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


16
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Des affaires juridiques,

Des relations avec les partenaires sociaux (relations extérieures)

De la publicité.

Le Chef de Service Administratif est suppléé dans ses fonctions par un agent
administratif chargé de la gestion des salaires du personnel permanent et des journaliers.
Leur objectif principal est de fournir un personnel compétant et qualifié, réduire les
problèmes du personnel (accident de travail, incapacité, grève etc.) mais également de
créer de bonnes conditions d’épanouissement du personnel et des partenaires de
l’entreprise.

1.3 SERVICE FINANCES ET COMPATIBILITE

Le Responsable financier a pour mission de fournir aux autres services les ressources
financières nécessaires à leur fonctionnement. Il doit veiller également au respect des
procédures comptables. Il a pour objectif d’augmenter le chiffre d’affaires de
l’entreprise, la trésorerie pour renforcer la crédibilité financière de l’entreprise. Il a en
charge la gestion de la comptabilité générale, de la comptabilité analytique et de la
trésorerie.

Il a sous sa responsabilité :

Un comptable qui supervise la comptabilité générale et assure la saisie des


factures et des pièces comptables ;

Un caissier qui le soutient dans l’exécution des bons de caisse et le suivi des
dépenses.

1.4 DOMAINES D’INTERVENTION DE LA GEAUR

L’eau constitue une ressource rare et indispensable à la vie et au développement socio-


économique d’un pays. L’alimentation, la santé et toutes les activités humaines
dépendent de sa disponibilité en quantité et qualité suffisantes. Cette importance notoire
de l’eau pour la vie en général, explique la place de choix réservée au secteur de
l’hydraulique dans les pays sahéliens comme le Sénégal.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


17
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Graphique 2 : Les marchés exécuté de 2008 à 2011 par La GEAUR

Enquête 2012

En 2005, 79% de la population avait accès à l’eau potable (90% en zone urbaine et 54%
en zone rurale). Quant au réseau d’assainissement, il est caractérisé par des
infrastructures insuffisantes et parfois vétustes. Le Projet sectoriel Eau Long Terme
(PELT) lancé en 2002 pour un montant d’environ 267 millions EUR prévoit d’assurer
l’alimentation en eau potable de Dakar jusqu’en 2012 (contribution de la Banque
mondiale, AFD, KFW, BAD et FND pour la convention de prêt de 247 millions USD).

Le PELT comprend un volet de renforcement des infrastructures de production d’eau


pour Dakar et Thiès (130 millions USD) et un volet ciblant la rénovation et le
développement du réseau d’assainissement (99 millions USD). La SONES a la charge
de développer les infrastructures en mettant en œuvre les investissements nécessaires.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


18
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

L’exploitation des services d’eau potable dans 57 villes du pays est assurée par la SDE
dont 85% par un actionnariat privé (63% SAUR et 32% par des actionnaires nationaux).
L’Office National de l’Assainissement (ONAS) assure les travaux d’assainissement
liquide et gazeux.

Cette importance notoire de l’eau pour la vie en général, explique la place de choix
réservée au secteur de l’hydraulique dans les pays sahéliens comme le Sénégal. C’est
pourquoi, la société GEAUR été créée pour répondre à deux objectifs majeurs :

Contribuer à la maîtrise de l’eau qui est une priorité dans nos pays sahéliens,

Positionner les entreprises privées nationales dans ce secteur.

Ainsi, elle intervient principalement dans deux domaines qui sont : l’Adduction d’Eau
Potable (AEP) et l’Assainissement.

1.4.1 LES REALISATIONS DANS LE DOMAINE DE L’ADDUCTION D’EAU


POTABLE

L’adduction d’eau regroupe les techniques permettant d’amener l’eau depuis sa source à
travers un réseau de conduites ou d’ouvrages architecturaux vers les lieux de
consommation ou d’habitation.

L’AEP peut se diviser en divers éléments :

• La source peut être un forage équipé d’un système de pompage, un cours d’eau
naturel, ou un plan d’eau ;

• Un réseau de transport constitué de canalisation souvent enterrées et d’un système


automatisé de vannes ou de pompes ;

• Divers systèmes de stockage intermédiaires (réservoirs, château d’eau) ;

• Un réseau terminal de distribution amenant l’eau aux consommateurs finaux ou à


des points de distribution collectifs (pompes, fontaines etc.).

La GEAUR spécialisée dans les travaux d’hydraulique urbaine et rurale a à son actif la
réalisation de plusieurs superstructures au Sénégal et à travers la sous-région,
notamment :

• châteaux d’eau,

• réservoir au sol,

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


19
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

• abreuvoir,

• bornes fontaines,

• irrigation,

• pose de conduite,

• station de pompage et de traitement d’eaux

• fonçage de puits.

.1.4.2 LES REALISATIONS DANS LE DOMAINE DE L’ASSAINISSEMENT

Ces travaux concernent l’ensemble des moyens de collecte, de transport et de traitement


d’épuration des eaux usées avant leur rejet dans les rivières ou dans le sol.

L’assainissement peut être défini comme un ensemble d’actions permettant d’améliorer


le cadre de vie des populations, de préserver leur santé et de protéger les ressources
naturelles de l’environnement.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


20
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Graphique 3 : Les réalisations au Sénégal de 2008 à 2011 par La GEAUR

Enquête 2012

Ainsi, grâce à la rigueur et au dynamisme de ses dirigeants, la GEAUR a pu se hisser au


rang de leader dans le domaine de l’assainissement par la maîtrise des principales
activités qui le composent :

curage de canaux,

entretien des stations,

curage mécanique et hydrodynamique,

pose de canalisations,

branchements sociaux,

extension de réseaux,

construction de station de relèvement.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


21
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CHAPITRE 2: PRESENTATION ET REPARTITION DU PARC


AUTOMOBILE DE GEAUR

Toute structure qui veut se développer dans son secteur d’activité doit avoir une bonne
organisation afin que les tâches soient bien réparties entre les différents services et les
différentes équipes.

En effet, nous allons présenter les compétences techniques du parc, son organisation,
ses caractéristiques et ses procédures de gestion avant d’analyser les moyens qu’il
dispose pour sa bonne gestion. Ensuite, nous analyserons les caractéristiques du parc
automobile.

2.1 LES COMPETENCES TECHNIQUES DU PARC DE L’ENTREPRISE

Par compétences techniques, nous désignons, l’effectif du personnel, ses


caractéristiques et ses compétences professionnelles.

2.1.1 L’EFFECTIF DU PERSONNEL

Il s’agit ici de l’effectif directement lié aux activités des travaux exercés à l’intérieur du
parc automobile de l’entreprise :

- un Responsable Logistique,

- Six (06) Mécaniciens,

- Onze (11) chauffeurs.

Ainsi, une équipe de dix huit (18) personnes est chargée d’organiser et d’assurer la
gestion de toutes les activités du parc.

2.1.2 LES CARACTERISTIQUES DU PERSONNEL DU PARC

Évoluant dans un environnement de plus en plus concurrentiel, toute entreprise se


voulant dynamique et compétitive doit s'arborer d'une méthode de gestion efficiente
tendant à fournir l'effort optimal pour maximiser un résultat visé.

Ces procédés s'appréhendent comme l'ensemble d'opérations ou d’activités cohérentes à


effectuer pour atteindre un objectif bien déterminé ainsi que la mise en place d’équipes
polyvalentes œuvrant à des tâches moins délimitées (même superposées).

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


22
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Il a été constaté une régression du personnel du parc automobile de GEAUR. D’après


les archives, l’effectif est passé de vingt cinq (25) à dix huit (18) entre 2005 et 2012.

Soit un taux de : 100 x (25-18) ÷ 25 = 28%.

Cette diminution du personnel est causée la plupart du temps par des démissions ou des
décès. Cependant, on note un personnel jeune avec une moyenne d’âge de 35 ans.

2.1.3 COMPETENCES PROFESSIONNELLES

Les mécaniciens au niveau du parc automobile de GEAUR ont en moyenne une


expérience professionnelle comprise entre huit (8) et quinze (15) ans. L’expérience
professionnelle reste un facteur important dans la détermination des compétences d’un
agent. Toutefois, les connaissances acquises ne sont pas mises à jour. En effet, depuis
2000 aucun plan de formation n’a été initié pour le personnel du parc.

2.2 L’ORGANISATION DU PARC DE L’ENTREPRISE

L’organisation du parc de GEAUR est confiée à un responsable Logistique qui est


assisté dans ses fonctions par le Chef de Garage.

2.2.1 LE RESPONSABLE LOGISTIQUE

En dehors des fonctions logistiques qui lui sont assignées, le Responsable Logistique
pilote l’ensemble des activités relatives à la gestion du parc automobile de GEAUR.
Autrement dit, il est chargé de l’administration du parc, de la gestion des documents
administratifs (renouvellement assurances, vignettes, visites techniques et patentes), de
la planification des missions au niveau des chantiers ainsi que de la dotation de
carburant aux véhicules. Il est chargé également de l’exploitation journalière des
rapports du parc et du suivi des véhicules (position des véhicules, entretien, et
maintenance des véhicules en pannes) en collaboration avec les mécaniciens et les
chauffeurs.

2.2.2 LES MECANICIENS

Les Mécaniciens ont pour principale mission d’assurer l’entretien systémique et


préventif des véhicules, engins et petits matériels. En outre ils ont pour tâches
quotidiennes de :

• vérifier les véhicules avant leur départ,

• diagnostiquer les pannes,

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


23
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

• rechercher et proposer des solutions adéquates,

• commander les pièces de rechange,

• faire les entretiens périodiques des véhicules, engins et petit matériel,

• établir un rapport hebdomadaire complet.

2.2.3 LES CHAUFFEURS

Les Chauffeurs sont chargés d’effectuer le transport des personnes et des biens
matériels jusqu’à leur destination dans les meilleures conditions. Ils ont également
comme mission :

• d’assurer une bonne tenue des véhicules ou engins mis à leur disposition,

• de signaler toutes pannes constatées,

• de vérifier quotidiennement l’état des véhicules ou engins (niveau d’huile, eau,


batterie, carburant, frein, pneus etc.),

• de veiller aux réparations des véhicules,

• de remplir les fiches de suivi (kilométrage, consommation en carburant, graissage


etc.),

• de veiller au respect de toutes les procédures de constat en cas d’accident et de


rendre compte,

2.3 LES CARACTERISTIQUES DU PARC AUTOMOBILE DE L’ENTREPRISE

Le parc automobile de la GEAUR, est essentiellement composé de véhicules et de


matériels de chantiers tels que des bétonnières, des vibrateurs, des pompes, des
compresseurs et des groupes électrogènes etc... Mais notre étude va essentiellement
porter sur la variété des divers types de véhicules qui sont répartis en plusieurs
catégories selon leurs fonctions et leurs utilisations.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


24
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Graphique 4 : le parc de l’entreprise selon son utilisation

Enquête 2012

Cette répartition du parc revêt une importance capitale dans la mesure où elle permet à
l’entreprise de disposer de plusieurs types de véhicules nécessaires à l’accomplissement
de ses tâches quotidiennes.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


25
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Ainsi, l’étude des caractéristiques de notre parc se portera sur les différents points qui
marquent le parc automobile de GEAUR à savoir : son effectif, ses catégories, ses
marques et son âge.

2.3.1 L’EFFECTIF DU PARC

On entend par effectif d’un parc, le nombre total de véhicules qui appartient à une
entreprise pour les besoins de ses prestations en matière de transport.

L’analyse de l’histogramme du parc selon son utilisation montre que la GEAUR dispose
trente sept (37) véhicules composés de catégories et de marques différentes. Cette
variété de types de véhicules permet à l’entreprise de répondre avec efficacité aux
besoins des chantiers. Ils sont déterminés selon leurs modes d’utilisation au sein de
l’entreprise. C’est ainsi qu’on les identifie en terme de véhicules touristiques, de
véhicules utilitaires, des camions bennes ou remorques, et des engins :

• Les Véhicules de tourisme : Ils sont au nombre de quatre (4) soit 11% du parc.
Ce sont des véhicules dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3,5
tonnes et dont le nombre de places assises, outre le siège du conducteur
n’excède pas huit (8). Ils sont mis à la disposition des chefs de service pour
assurer leur déplacement.

• Les véhicules utilitaires : Ils sont au nombre de quinze (15) soit 41% du parc. Ce
sont des véhicules affectés aux conducteurs de travaux et aux chefs de chantiers
pour la coordination des activités ainsi que le transport des équipes et de petits
matériels destinés au chantier. Ce sont des véhicules automobiles dont le poids
total autorisé en charge est égal ou supérieur à 3,5 tonnes.

• Les camions multi-bennes : Ils sont au nombre de quatorze (14) soit 38% du
parc. Ce sont des véhicules de grande capacité. Le poids total autorisé en charge
est supérieur à 3,5 tonnes. Ces camions sont utilisés pour l’approvisionnement
du matériel de chantier.

• Les engins: Ils sont au nombre de quatre (4) soit 11% du parc et généralement
utilisés pour des travaux de terrassement et de nivellement.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


26
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

2.3.2 LES MARQUES DE VEHICULES

Une marque de véhicule est un signe commercial distinctif (chiffre, caractère, nom,
figure) apposé diversement sur l’article ou sur l’emballage dans le but d’en indiquer
l’appellation commerciale, la fabrique d’origine, l’entreprise de distribution et par
extension, correspond au support matériel de ce signe (cachet, étiquette, label). Ainsi,
une marque est un élément concret et réel, visible et reconnaissant entre mille autres.

En effet, cette visibilité et cette diversité se matérialisent dans le parc automobile de


GEAUR, ce qui nous permet d’identifier différentes types de marques à travers un
histogramme de réparation du parc en fonction des marques de véhicules.

Graphique 5 : Répartition du parc en fonction des marques de véhicules

Source : enquête 2012

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


27
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Ce graphique nous montre que le parc automobile de GEAUR est constitué de dix sept
(17) marques de véhicules réparties comme suit : Toyota (2), Isuzu (6), Citroën (1),
Renault (3), Mitsubishi (4), Ford (4), Chevrolet (1), Berliet (3), Fiat (1), Iveco (3), Kia
(1), Unimog (3), Scania (1), Volvo (1), Caterpillar (1), JCB (1), Poclain (1).

2.3.3 L’AGE DU PARC

L’âge d’un véhicule est déterminé à partir de sa date de mise en circulation. Cette date
de mise en circulation est généralement indiquée sur la carte grise du véhicule. Ainsi
pour déterminer l’âge moyen du parc automobile de GEAUR nous allons nous baser sur
un tableau de répartition en fonction des catégories de véhicules et de l’âge.

Tableau n°2 Répartition en fonction des catégories de véhicules et de l’âge

ÂGES TOURISMES UTILITAIRES CAMIONS ENGINS TOTAL


0-1 ANS 0 0 0 0 0
2 ANS 0 0 0 0 0
3 ANS 0 1 0 0 1
4 ANS 1 2 0 0 3
5 ANS 0 0 0 0 0
6 ANS 3 3 0 0 6
7 ANS 0 1 2 0 3
8 ANS 0 0 1 1 2
9 ANS 0 3 0 0 3
10 ANS 0 0 0 0 0
11 ANS 0 2 1 0 3
12 ANS 0 3 7 1 11
13 ANS 0 0 0 0 0
14 ANS 0 0 0 0 0
PLUS 15 ANS 0 0 3 2 5
TOTAL 4 15 14 4 37
Source ; enquête 2012

L’âge d’un parc est donc la moyenne des âges des véhicules qui le composent. Il est
ainsi le quotient de la somme totale des âges sur le nombre de véhicule du parc
automobile.

Dans le cas du parc automobile de GEAUR, la somme des âges des véhicules s’obtient
comme suit :

0x1 + 0x2 + 1x3 + 3x4 + 0x5 + 6x6 + 3x7 + 2x8 + 3x9 + 0x10 + 3x11 + 11x12 + 0x13
+ 0x14 + 5x15 = 355

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


28
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le parc de GEAUR contient 37 véhicules ; donc l’âge du parc pour l’année 2012 est
de : 355/37 soit 9,59 ans presque 10ans

Ce graphique de répartition du parc en fonction de l’âge et des catégories de véhicules


peut être réparti en trois (3) classes :

1. La classe des catégories de véhicules qui sont âgés de 0 à 5 ans et qui


représentent 11% du parc sont essentiellement composés par un (1) véhicule de
tourisme et trois (3) véhicules utilitaires. L’histogramme ci-dessous constitue la
parfaite illustration.

Graphique 6 : Répartition des catégories de véhicules de 0 à 5 ans

Source : Rapport d’activités annuel de la Section Logistique de GEAUR, 2011

2. La classe des catégories de véhicules âgés de 6 à 10 ans représentant 38% du


parc est respectivement constituée par :

• sept (7) véhicules utilitaires,

• trois (3) véhicules de tourisme,

• trois (3) camions

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


29
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

• un (1) engin

Cette répartition de la classe des catégories de véhicules est illustrée par l’histogramme
qui suit.

Graphique 7 : Répartition des catégories de véhicules de 6 à 10 ans

Source : Rapport d’activités annuel de la Section Logistique de GEAUR, 2011

La dernière classe des catégories de véhicules âgés de 11 à plus de 15 ans représentant


51% du parc est ainsi répartie (voir histogramme ci-dessous) :

• cinq (5) véhicules utilitaires,

• onze (11) camions,

• trois (3) engins.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


30
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Graphique 8 : Répartition des catégories de véhicules de 11 à plus de 15 ans

Source : Rapport d’activités annuel de la Section Logistique de GEAUR, 2011

Ce graphique montre la prédominance des utilitaires et des engins de chantier sur le


reste du parc. Et parmi les engins d chantier on note que l’age varie entre 12 à 15 ans..

2.4 LES PROCEDURES DE GESTION DU PARC AUTOMOBILE DE


L’ENTREPRISE

Les procédures de gestion traitées dans cette partie concernent : l’acquisition,


l’attribution, la mise à la réforme et la maintenance des véhicules :

La procédure d’acquisition : L’acquisition est l’achat d’un bien par une


entreprise ou une institution. Dans le cas de GEAUR deux types d’achats sont à
identifier : L’achat direct et l’achat par crédit bail.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


31
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

L’achat direct est le processus par lequel l’acheteur (la GEAUR) s’adresse directement
à un concessionnaire pour effectuer l’achat d’un véhicule.

Le crédit bail est un contrat de location d’un bien avec possibilité pour le locataire de
devenir propriétaire en fin de contrat.

Quelque soit la technique d’achat utilisée, la procédure d’acquisition respecte quatre (4)
étapes.

Expression du besoin : l’expression du besoin est la première étape du processus


d’acquisition. En effet, le service se trouvant dans le besoin adresse une
demande à la Direction Générale pour approbation.

Analyse du besoin : après approbation du Directeur Général, une demande est


acheminée à la Direction technique pour faire l’objet d’une analyse par le
Directeur Technique et le Responsable Logistique. Si la demande est acceptée,
le Responsable Logistique consulte les différents concessionnaires et identifie le
plus apte à satisfaire la demande exprimée.

Choix du contrat d’achat : une fois le concessionnaire identifié le choix d’un


contrat d’achat s’impose. Deux possibilités se présentent l’achat direct et l’achat
par crédit bail.

Dans le cas où l’achat est effectué directement, le Responsable Logistique demande une
facture pro-forma au concessionnaire choisi et la transmet au Service Finances &

Comptabilité qui analyse les conditions d’achat. Ce dernier établit un bon de commande
après acceptation et le retourne au Responsable Logistique en vu de l’acquisition.

Lorsque l’achat est effectué en crédit bail, le Service Finances & Comptabilité signe un
contrat avec sa banque qui se charge de l’acquisition.

La procédure d’attribution du véhicule : Après acquisition du véhicule, le


Responsable Logistique s’occupe de tous les documents administratifs
indispensables à la mise en circulation du véhicule et le met à la disposition du
service qui en avait préalablement fait la demande.

La procédure de mise à la réforme : La mise à la réforme consiste à la mise


en vente d’un véhicule après amortissement. Après plusieurs années d’utilisation, les
véhicules du parc occasionnent des coûts de maintenance trop élevés. Ainsi, la

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


32
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

procédure de gestion de GEAUR propose de les écouler afin de garder un système


budgétaire équilibré pour pouvoir renouveler son parc automobile. Mais force est de
constater, qu’aucun système de mise en réforme n’est prévu. Le coût et la période de
cession des véhicules ne sont pas fixés.

Une proposition de mise à la réforme doit être soumise à l’appréciation du Directeur


Général. Après analyse de l’impact des coûts de maintenance sur la trésorerie, il la
transmet à la Direction Technique pour avis.

Après approbation du Directeur Technique, le Responsable Logistique examine et


valide la demande en fixant des prix de cession. Ces prix doivent tenir compte de l’état
du véhicule, de l’âge et du prix d’acquisition.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


33
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CHAPITRE 1 : LA GESTION DES PIECES DE RECHANGES DU PARC DE LA


GEAUR

Les véhicules de fonction constituent un élément indispensable dans l’entreprise. Ils


contribuent à la bonne marche de la société et à son image de marque. La plupart des
véhicules d'entreprise s'identifient aisément grâce au logo apposé sur leur capot et leurs
portières. La voiture contribue ainsi à l'image de marque de ces sociétés qui profitent de
ce vecteur de communication mobile pour signaler leur présence et accroître leur
notoriété. «L'entreprise est reconnue partout où ses représentants se déplacent».

Leur gestion est souvent complexe du fait de l’intervention des nombreux prestataires.
Cependant, ils représentent un facteur «affectif» de motivation des salariés même s’ils
constituent un budget important,

La logistique des pièces détachées est très spécifique 8: elle met en jeu un très grand
nombre de références de pièces plus ou moins critiques pour le fonctionnement de
l’appareil, dont seule une infime fraction est fréquemment consommée, certaines ne
l’étant finalement jamais, et qui doivent être disponibles dans un délai très court. Ces
facteurs rendent l’arbitrage probabiliste classique entre coût et qualité de service
particulièrement délicat.

Ainsi, les décisions relatives au positionnement des magasins de pièces, aux politiques
de gestion de stock, doivent être adaptées aux caractéristiques de chaque pièce.

La GEAUR possède un dispositif efficace pour répondre aux attentes des entreprises,
quels que soient leur secteur d’activité, leur taille, leur nationalité et la nature de leurs
besoins.

1.1. LA GESTION DU CARBURANT DU PARC DE LA GEAUR

Les véhicules du parc automobile de GEAUR ont une dotation en carburant. La valeur
de cette dotation9 est spécifiquement attribuée en fonction de l’activité effectuée par le
véhicule. Cette dotation de carburant est confiée au responsable logistique et se fait en
deux modes :

1. approvisionnement en carburant par achat en espèce au niveau des stations,

8
Voir annexe002
9
Voir annexe 003

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


34
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

2. approvisionnement en bons valeurs10 mensuels auprès de la station TOTAL


(en partenariat avec la GEAUR).

1.2. LA POLITIQUE DE LA MAINTENANCE DU PARC DE LA GEAUR

Aujourd’hui, la performance d’une entreprise (en termes de qualité, de flexibilité, de


délai et de coût) est le fait de l’agrégation des activités. Le passage d’une efficience
locale à une efficience globale s’effectue grâce à une mise en séquence des opérations et
grâce à l’additivité des performances locales. Elle dépend de l’organisation considérée
d’un point de vue global et de la qualité des interactions entre les différents composants.

Cette démarche est basée sur l’élimination systématique des gaspillages et


l’amélioration continue de la productivité. La lutte active contre toutes les formes de
gaspillage est souvent résumée par le principe des 5 zéros (ou zéros olympiques).

Aux olympiades de la qualité, les cinq anneaux symbolisent cinq zéros : Zéro panne et
le zéro défaut font référence à la Fiabilité des installations et à la qualité des produits, la
réduction des stocks se traduit par le zéro stock, l’élimination du papier et des lourdeurs
administratives par le zéro papier, et le respect des délais afin de limiter les retards par
le zéro délai.

La mauvaise illustration du processus productif de l’entreprise s’illustre à travers le


temps passé à gérer et à corriger les défaillances des équipements et à travers le coût de
cette prise en charge ; il n’est pas possible de limiter la maintenance à une maintenance
de nature accidentelle ou curative visant uniquement à réparer les équipements
défaillants.

Un service de maintenance peut également être amené à participer à des études


d’amélioration du processus industriel, et doit comme d’autres service de l’entreprise
prendre en considération de nombreuses contraintes comme la qualité, la sécurité,
l’environnement, le coût etc.

La maintenance regroupe toutes les actions de dépannage et de réparation, de réglage,


de révision, de contrôle et de vérification11 des équipements matériels (machines,
véhicules, objets manufacturés, etc.) ou même immatériels (logiciels).

10
Bons valeurs : Bons prépayés portant la dénomination d’une station ou peuvent s’approvisionner les différents véhicules.
11
Voir annexe 004

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


35
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le service de la maintenance peut être amené à participer à des études d’amélioration


du processus, et doit comme de nombreux services de l’entreprise, prendre en
considération de nombreuses contraintes comme la qualité, la sécurité et
l’environnement, etc.

La maintenance est l’ensemble des actions techniques, administratives et de


management effectuées durant le cycle de vie d’un bien et destinées à le maintenir ou à
le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise.

La connaissance du matériel, de ses faiblesses, dégradations et dérives, complétées jour


après jour, permet des corrections, des améliorations et, sur le plan économique, des
optimisations ayant pour objet de rendre minimal le ratio :

Dépenses de maintenance +coûts d’arrêts fortuits /Service rendu

Le dernier rôle à jouer par la maintenance est de déterminer le moment économique de


cessation du soin à apporter à cette machine, et de participer au choix de son
remplacement ; car une machine «meurt» inexorablement, et l’acharnement
thérapeutique, même technique, coûte cher. On distingue plusieurs types de
maintenance qui sont la maintenance corrective, la maintenance préventive et la
maintenance prévisionnelle :

La maintenance corrective : On parlera de maintenance corrective pour désigner


l’ensemble des actions techniques sur un matériel lorsque celui-ci est défaillant. Elle est
subdivisée en maintenance palliative et en maintenance curative :

1. La maintenance palliative : Elle consiste au dépannage provisoire de


l’équipement, permettant à celui-ci d’assurer tout ou une partie d’une fonction
requise ; elle doit toute fois être suivie d’une action curative dans les plus brefs
délais ;

2. La maintenance curative : Elle désigne l’action qui vise la réparation complète


et durable de l’équipement pour son retour à son état initial.

La maintenance préventive : C’est une maintenance qui consiste à intervenir sur


l’équipement avant que celui-ci ne soit défaillant, afin de tenter de prévenir la panne.
Elle est par conséquent une action préventive. On interviendra de manière préventive
soit pour des raisons de sécurité de fonctionnement, (les conséquences d’une panne sont

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


36
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

inacceptables), soit pour des raisons économiques (moins cher), et parfois pour des
raisons pratiques (l’équipement est disponible pour la maintenance qu’a des moments
précis. Ainsi, elle comprend :

1. la maintenance systémique qui désigne les opérations effectuées


systémiquement soit selon un calendrier, soit selon une périodicité d’usage ;

2. la maintenance conditionnelle réalisée à la suite des relevées, de mesures, de


contrôles révélateurs de l’état de dégradation de l’équipement.

La Maintenance prévisionnelle : Elle est réalisée à la suite d’une analyse


de l’évolution de l’état de dégradation de l’équipement.

La procédure actuelle de maintenance appliquée au parc automobile de l’entreprise se


présente de la manière suivante :

La déclaration de la panne : L’utilisateur du véhicule (chauffeur ou le chef de


chantier) déclare la panne décelée ou les travaux à faire sur son véhicule ou sur
son engin sur une fiche de déclaration de panne. Cette dernière sera déposée au
niveau du responsable logistique pour analyse ;

L’analyse de la déclaration : Le responsable logistique et le chef mécanicien


analysent les déclarations pour avoir une idée sur les types de pannes ;

L’immobilisation des véhicules et des engins : Le véhicule ou l’engin en panne


est immobilisé pour permettre aux mécaniciens de faire les interventions
nécessaires ;

Le Diagnostic : Les mécaniciens procèdent à la vérification de l’exactitude de la


panne déclarée sur la fiche. Ensuite, ils effectuent le diagnostic pour :

1. L’examen des pièces et accessoires appartenant au véhicule ou l’engin


afin de prévenir tout risque de disparition. Suivant la panne décelée, il
sera apprécié l’opportunité d’exécuter les travaux en interne ou en
externe (c'est-à-dire vers les garages extérieurs) ;

2. La commande des pièces à soumettre au responsable logistique pour


l’établissement des bons de précommande.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


37
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

La réparation : Elle consiste aux interventions des mécaniciens sur le véhicule ou


sur l’engin pour réparer toutes les pannes signalées.

Essai et mise à disposition : C’est la phase finale qui consiste à essayer le véhicule
ou l’engin réparé avant d’être ms à la disposition de son utilisateur.

1. 3 L’APPUI DU PARC DANS LES CHANTIERS

Il s’agit, en priorité, de la maintenance de premier niveau des matériels (camions,


tracteurs, saleuses, accessoires de fauchage…) qui nécessite un effectif de quatre 4
superviseurs par subdivision pour permettre l’organisation d’astreinte en période
hivernale.

Des compétences existent dans d’autres domaines comme celui de l’entretien de


premier niveau des équipements électromécaniques des bassins et dispositifs de relevage
ou celui de l’exploitation avec, par exemple dans les chantiers hydrauliques, les postes
d’opérateurs ou de pupitreurs et la maintenance de premier niveau des équipements
dynamiques.

Bien entendu, en dehors de ces tâches spécifiques, les compétences des techniciens et
mécaniciens pourront continuer à être utilisées, de façon plus classique, dans le domaine
de l’entretien, pour :

• la pose de glissières de sécurité,

• la réalisation de la signalisation horizontale ou verticale,

• le pontage de fissures,

• la réalisation de la maintenance de deuxième niveau des matériels et dans le

domaine de l’exploitation pour des interventions en viabilité hivernale.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


38
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

1.4. EXEMPLE DE PARAMETRES DE COUT : NIVELEUSE CATERPILLAR


14 G

Tous les montants sont en valeur hors taxes.

• Prix d’achat : 230 000,00 €

• Option équipement d’une lame frontale : 12 000,00 €

• Remise fournisseur : 2 %

• Emprunt : 184 000,00 € à 5 % remboursement sur 5 ans

• Taux d’intérêt sur le matériel : 6,5 %

Utilisation base d’amortissement :

• 6 ans

• 1 550 heures par an

• revente : 53 200,00 €

• Assurance annuelle 12: 2 200,00 €

• Coût prévisionnel d’entretien : 6 % de la valeur d’achat par an

• Carburant : 30 litres par heure de fonctionnement à 0,40 € par litre13

• Pneus : usure moyenne en 3 500 heures ; coût d’un pneu : 2 300,00 €

Lames centrales :

• usure moyenne en 500 heures

• coût d’une lame : 900,00 €

Lames frontales :

• usure moyenne en 1 500 heures

• coût d’une lame : 900,00 €

• Conducteur : 22,00 € par heure.

12
Voir annexe 005
13
Voir annexe006

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


39
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Paramètres de cession

• 10 mois d’espérance de location par an

• 18 jours par mois

• 7 heures par jour.

I.5. ANALYSE SWOT

Tableau n°3 Analyse SWOT

Forces Faiblesses

• Disponibilités d’un parc de poids • Vétusté du parc


lourd
• Non représentation de certaines
• Fiabilité des entretiens et réparations marques au Sénégal

• Sécurité sur le transport du matériel • Absence dune politique de


renouvellement du parc
• Gestion aisée du matériel ; des
véhicules ; du personnel • Manque dune politique de formation

Opportunités Menaces

• Sous-traitance d’entretien et de • Problèmes de trésoreries dus par la


réparations des camions et d’engins location et la sous-traitance si elles ne
sont pas maitrisées
• Partenariat avec d’autres entreprises
mieux équipées • Perte de ses parts de marches

Ce tableau présente les forces ; les faiblesses ; les opportunités et les menaces du parc
automobile de l’entreprise GEAUR que nous allons analyser :

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


40
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

1.5.1 LES FORCES : Le point fort du parc automobile de la GEAUR réside dans la
disponibilité des camions et des engins. Les entretiens et les réparations effectués en
interne sont fiables. La GEAUR œuvre pour la sécurité du transport du matériel surtout
dans les zones inaccessibles où on note souvent la réticence de certains transporteurs.

En outre le parc automobile bénéficie d’une bonne gestion des ressources humaines et
du matériel d’exploitation afin de répondre efficacement aux exigences de ses chantiers

Cette bonne politique de gestion interne du parc constitue un levier indispensable pour
faire face à la concurrence, augmenter sa notoriété et ses parts de marches.

1.5.2 LES FAIBLESSES : L’analyse des faiblesses du parc automobile de la GEAUR


présente une vétusté qui entraine une accumulation et une répétition des pannes malgré
le respect du planning d’entretien et de réparation. La non-uniformisation des marques
de véhicules et l’absence de certains concessionnaires à l’intérieur du pays constituent
un frein dans la gestion. Le responsable logistique est obligé de passer des commandes à
l’étranger à des coûts exorbitants ou de se rabattre dans le secteur informel. Ce qui n’est
pas un gage de sécurité car la garantie ne dépassera pas généralement 72 heures après la
pose des pièces.

Le manque de formation du au faible niveau d’étude des chauffeurs et des mécaniciens


et l’absence d’autres spécialités dans le garage (électricien, tôlier, peintre etc...)
entrainent le recours aux garages extérieurs.

Ainsi, tous ces facteurs alourdissent le budget de gestion du parc de l’entreprise.

Le manquement le plus significatif se traduit par l’inexistence d’une politique de


renouvellement du parc automobile au sein de la GEAUR.

Cela peut générer des conséquences telles que la démotivation du personnel suivie de
démissions, un manque de crédibilité et des pertes de marchés.

1.5.3 LES OPPORTINUITES : Les opportunités résident dans la location des


camions et engins en cas d’urgence pour pallier un manquement mais également pour
optimiser le coût du transport. En effet, il s’agit d’analyser si la location d’un véhicule
n’est pas plus rentable pour l’entreprise par rapport aux frais de mission (prix de revient
du carburant, frais de route etc.…).

L’entreprise a également l’opportunité d’augmenter son parc à chaque fois qu’un


marché est gagné. Ce qui à la longue participe au renouvellement de son parc.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


41
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le recours à la sous-traitance par l’entreprise est motivé par l’absence de certaines


spécialités au sein du garage. Cette démarche permet à la GEAUR de faire appel à des
intervenants qualifiés pour certaines réparations qui exigent d’autres compétences. Cette
situation est moins coûteuse car l’entreprise ne supporte que les charges variables. Elle
n'a pas besoin d’embaucher un personnel.

Des entreprises qui forment un partenariat doivent d’abord établir des relations de
confiance afin de tirer le maximum de profit de leurs collaborations. L’entreprise peut
décider d’aller en groupement avec d’autres structures possédant des ressources
financières, humaines ou matérielles qui répondent mieux aux exigences du marché.

1.5.4 LES MENACES : Si les couts de location et de sous-traitance ne sont pas


totalement maitrisés, cela peut avoir une conséquence sur la trésorerie entrainant une
désorganisation de l’entreprise

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


42
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CHAPITRE 2 : LES SOLUTIONS PROPOSEES POUR AMELIORER LA


GESTION DU PARC

La gestion du parc d’une entreprise est performante, l’impact sur la rapidité et


l’efficience de la distribution des flux physiques de matériaux sera visible.

L’accélération des flux physiques impliquera une intensification des flux financiers au
sein de l’entreprise et donc une gestion aisée de sa trésorerie. Mais, les effets d’une
gestion parc optimisée ne se limitent pas uniquement à accroître la vitesse des flux. Ils
débouchent aussi sur une augmentation des volumes à acheminer, une meilleure offre,
une meilleure disponibilité des produits, une livraison dans les délais, des informations
et des échanges plus précis avec les partenaires.

Autrement dit, l’entreprise fait preuve d’une meilleure utilisation de son capital et une
gestion plus efficace de ses actifs.

De tels progrès, pour être effectifs, nécessitent un certain nombre d’efforts. Des
investissements en matière de qualité et de fiabilité s’imposent aussi. Mais, ils auront
pour conséquence moins de flux de retours de produits ainsi qu’une meilleure
progression des flux tout au long de la chaîne logistique. Ces améliorations
concerneront l’ensemble des services connexes et des activités nécessaires pour
acheminer le produit de l’usine de production au client final.

Parvenir à un haut niveau de performance de la gestion de la chaîne logistique passe


enfin par des investissements dans le software dans une approche inter-
organisationnelle de l’approvisionnement.

A ce titre, un management par les processus optimisé se conçoit difficilement sans la


mise en place d’un système d’information fondé sur des mécanismes de coordination et
de contrôle horizontaux et transversaux.

Le contrôle de gestion, à l’instar des progiciels de gestion intégrée, facilite la circulation


et le partage de l’information au sein de la chaîne logistique globale et par là même
contribue fortement à une amélioration du niveau de performance de cette dernière.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


43
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

En effet, le contrôle de gestion est un système qui saisit et traite l’information sur
l’organisation, un système de responsabilité et de feed-back conçu pour apporter
l’assurance que l’entreprise s’adapte aux changements de son environnement et que le
comportement de son personnel au travail est mesuré par référence d’objectifs
opérationnels en cohérence avec des objectifs d’ensemble, de telle sorte que toute
incohérence entre les deux puisse être identifiée et corrigée.

2.1. PRESENTATION DU LOGICIEL GEOFLOTTE® DE GESTION ET DE


SUIVI EN TEMPS REEL GPRS

Des solutions professionnelles de suivi et de gestion d'engins de chantier sont proposées


par la Géo localisation et le suivi en temps réel des engins et matériels de chantier.

(GEOFLOTTE®) permet de maîtriser et d’optimiser l’activité de notre flotte de


véhicules et de personnel sur chantier dans le but d’améliorer nettement votre
productivité et votre compétitivité. GEOFLOTTE propose ce qui se fait de mieux tant
au niveau de l’électronique GPS/GPRS embarquée du logiciel de suivi et d’analyse,
nécessaires pour le suivi et la gestion de notre flotte.

Cette exigence de qualité de matériel et de service irréprochable, s’accompagne d’une


offre commerciale. GEOFLOTTE® est à la fois simple, claire et économique :

1. Améliorer la rentabilité des déplacements

Visualisation instantanée de toute la flotte: Etat des véhicules, nom du


conducteur, vitesse, lieu de proximité, zone géographique etc. ;

Suivi en temps réel d’un ou plusieurs véhicules sur une carte ;

Historique d’un ou plusieurs véhicules, possibilité de rejouer les trajets en


mode magnétoscope ;

Rapports de synthèse et statistiques sur des périodes choisies (rapport


hebdomadaire, mensuel, trimestriel, annuel, entre 2 dates…) ;

Gestion de zones géographiques et des points d’intérêts (POI), des routes


(corridoring) ;

Gestion et optimisation des tournées ;

Recherche des véhicules les plus proches d’une adresse.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


44
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

2. Contrôler le respect des horaires, des itinéraires et les règles


d'utilisation des véhicules

Rapports d’activité détaillés (horaires, temps d’arrêts et de trajet, distance,


vitesse, lieu, etc.) ;

Alarmes temps réel entièrement paramétrables (selon les horaires, les zones
géographiques, et autres évènements survenant pour le véhicule) ;

Détection d’anomalies d’utilisation des véhicules et édition de rapports


d’anomalies. Gestion des états ou statuts des véhicules ou des conducteurs
(occupé, libre, en mission…). Affichage de l’état sur la cartographie en
temps réel ;

Fonction "vie privée" selon les règles d'utilisation des véhicules fixées pour
le collaborateur ;

Geofencing: les entrées et sorties d’un périmètre prédéfini peuvent


provoquer une alarme ;

Corridoring: les entrées et sorties d’une route ou d’un ensemble de routes


données peuvent provoquer une alarme en temps réel ;

Alertes d’utilisation anormale envoyées par SMS et/ou email ;

Optimiser l'analyse à posteriori des déplacements, en dégageant des axes de


travail pour gagner en efficacité ;

Comparaison de l’activité de plusieurs véhicules ;

Export des données au format Word, Excel, PDF et SIG ;

Gestion de parcours et circuits (ensemble de routes). Rapports d’activité,


exportables au format Excel, sur l’activité des véhicules sur ces parcours et
circuits ;

Envoi automatique des rapports quotidiens, hebdomadaires et mensuels par


mail ;

Gestion des états ou statuts des véhicules ou des conducteurs (occupé, libre,
en mission…). Affichage de l’état sur la cartographie en temps réel.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


45
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

2.2. LES FONCTIONNALITES PRINCIPALES DU LOGICIEL GEOFLOTTE®


DE GESTION ET DE SUIVI EN TEMPS REEL GPRS

Le logiciel en ligne GEOFLOTTE est complet et évolutif. Il permet une gestion


minutieuse de la flotte d'engins de chantier et comme il est entièrement paramétrable, il
s'adapte aux besoins que ce soit pour garder le contrôle du matériel en un coup d'oeil ou
l’analyse en détail d’un déplacement.

Le paramétrage simple des alertes pour avertir en temps réel par mail de tout évènement
anormal ou qui nécessite une organisation particulière ou un contrôle adapté.

• Visualisation synthétique de l'ensemble de votre flotte : Etat actuel des


véhicules, localisation précise.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


46
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

• Visualisation en détail des trajets sur une carte satellite. Historique


des positions en 3D.

• Permet d'axer ses efforts d'organisation sur tel ou tel véhicule ou de


mettre l'accent sur des anomalies.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


47
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

• Personnalisation pour une analyse fine et adaptée à votre flotte


(coût/km, maintenance, déplacements)

En effet, dans le fonctionnement actuel, les logiciels ne donnent pas pleine


satisfaction : pour la gestion des approvisionnements notamment, où chaque logisticien
dispose d’outils différents et tous imparfaits, mais aussi pour la prise de commande.

Les logiciels utilisés contiennent de nombreux verrous issus du passé et quelques bugs,
qui n’empêchent pas leur bon fonctionnement mais nécessitent d’être contournés. En
plus de la perte de temps et de l’irritation occasionnées, c’est un véritable obstacle à la
prise en main de ces systèmes par les nouveaux utilisateurs. Ceux-ci ont à maintes
reprises, fait part de leurs difficultés et du manque de formation à ces outils

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


48
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Le panel des techniques les plus répandues, on distingue les codes à barres, les codes
matriciels (ex. codes 2D), les technologies à cartes ou puces sans contact (ex. RFID), les
OCR (Optical Character Recognition), les bandes magnétiques…

le code barre (Bar code) est constitué par une succession de barres claires et foncées
d'épaisseur variable, traduisant une suite de caractères numériques ou alphanumériques
et destinée à être interprétée par un lecteur optique.

L'usage du code barre soumis à des exigences physiques (taille et forme du support,
couleur de fond...). En fonction de ces exigences ainsi que du nombre de caractères à
figurer, plusieurs normes coexistent :

• EAN-8 et EAN-13 : 8 ou 13 chiffres (inscrits sous les barres en clair) -


employé essentiellement pour les produits de consommation
o ITF 14 : 14 chiffres : plus gros et plus lisibles ces informations
sont utilisées essentiellement en logistique sur les conditionnements
(cartons, palettes…)

• UCC / EAN 128 : nouvelle norme permettant de représenter une chaîne


de caractères alphanumériques de longueur variable.

Les codes de type MATRICIELS nécessitent une technologie de capture vidéo de


l'image et non plus un simple faisceau de lecture. L'utilisation des technologies caméras
2 dimensions est obligatoire.

L'étiquette code 2D est standardisée et normalisée. A la différence de l'étiquette


traditionnelle à code barres linéaire qui comprend 16 caractères alphanumériques, le
code 2D propose un code plus petit, plus dense, plus souple qui peut comprendre jusqu'à
3.116 chiffres numériques, 2.334 caractères alphanumériques ou 1.556 caractères ASCII
de 8 bits d’informations lus dans tous les sens par un imageur code 2D un GSM.
Le code 2D est utilisé dans de nombreuses applications qui exigent un étiquetage avec
une grande quantité de données: marquages directs de pièces (ex : Pièces détachées
automobiles & aéronautiques, circuits imprimées) -D’étiquetage de produits
(Emballages pharmaceutiques, cartouches d’imprimantes, paquets postaux, caisses
plastiques, cartons, boites et palettes)

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


49
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

C'est une technologie de marquage et de lecture sans contact des marchandises. Les
objets sont équipés de pastilles légères (tag) qui sont lues à courte distance à l’aide de
petits terminaux portables.

Un système capable de répondre à une sollicitation radio est appelé transpondeur.


Les étiquettes RFID permettent de suivre les matières semi-ouvrées ou manufacturées
tout au long de la chaîne de production, dans les différentes phases de stockage, lors des
transports. Elles sont aussi utilisées pour faciliter l'entretien et la maintenance, pour
limiter les risques de fraude.

Il existe plusieurs types d'étiquettes, leur point commun étant la possibilité qu'elles
offrent d'être lues à distance à l'aide d'un signal radio. On distingue les deux catégories
suivantes:

o Les étiquettes passives : (les plus nombreuses) elles sont excitées par induction
électromagnétique (par l'onde radio émise par le lecteur) et elles renvoient à courte
distance un signal convenu. La rétention des données est estimée à 10 ans et 100 000
cycles d’écriture.

o Les étiquettes actives : (plus coûteuses) équipés d'une source d'énergie (pile ou capteur
solaire) et d'une puce, elles peuvent se signaler seules et/ou établir des dialogues plus
construits avec le lecteur. Leur autonomie va de quelques mois à plusieurs années.

Les tags RFID se caractérisent par leur petite aille, leur prix souvent modeste, la
présence d'une antenne relativement grande, la possibilité éventuelle d'être mise à jour
en cours de processus.

Les principaux avantages du système RFID sont :

o pastille relativement peu coûteuse pouvant être posée sur des marchandises de grande
consommation,

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


50
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

o lecture sans contact et sans visée (les infos peuvent être lues sur des objets en vrac, dans
n'importe quelle position, dans des conditions de visibilité réduite voire nulle). Une
étiquette passive équipée d'une antenne d'assez grande taille peut être lue jusqu'à 15 m,

o lecture simultanée de plusieurs articles possible (jusqu'à 200 par secondes),

o fiabilité (les informations peuvent être doublées, munies de codes de correction d'erreur,
d'identifiants de sécurité...),

o robustesse (il s'agit d'une étiquette assez souple, pouvant être salie).

o possibilité de modifier les données stockées sur certaines pastilles au cours du traitement
(par exemple, pour la traçabilité des températures de conservation des surgelés).

Fréquences RFID

o BF : basse fréquence - 125 KHz,

o HF : haute fréquence - 13,56 MHz,

o UHF : ultra haute fréquence - 800-930 MHz

o Hyper RF : hyper fréquences ou micro-ondes - 2,45 et 5,8 GHz

En règle générale, plus la fréquence est basse et moins le débit de données transmises
est important et plus la fréquence est haute, plus les distorsions et les difficultés pour
traverser les milieux sont importantes.

Le système EPC est un système de codification international, analogue à la codification


EAN. Il associe la technologie RFID à un réseau de bases de données accessibles par
Internet. Chaque objet est identifié par un code (dit EPC) et toutes les informations
relatives à l'objet sont retrouvées grâce au réseau.

Gen 2 (EPC Class 1 Generation2) est la future évolution d'EPC proposée par HP et
Philips. Son but est d'assurer l'interopérabilité des produits RFID et l'harmonisation des
standards, notamment entre Europe et USA.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


51
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

CONCLUSION

Le secteur du BTP est une composante clé de l’économie sénégalaise du fait du rôle
essentiel qu’il joue pour la croissance et les créations d’emplois. Depuis 1999, le BTP
connaît une croissance moyenne d’environ 12 % et représente en 2004 plus de 8 % du
PIB de l’économie nationale14.

Ces dernières années, des efforts importants ont été fournis pour renforcer la croissance
de l’économie nationale et soutenir l’emploi, et la tendance actuelle permet d’espérer
des résultats meilleurs encore. L’ensemble des travaux routiers d’infrastructures, de
bâtiment, de réseaux d’assainissement et de voirie inscrits dans les projets de
développement bénéficie du soutien des investissements publics et de celui des
partenaires au développement.

La situation va encore davantage s’améliorer si les projets sont programmés dans les
délais prévus notamment les projets de travaux d’infrastructure et routiers inscrits dans
le Projet Sectoriel Transport II en cours d’exécution, ainsi que les travaux de réseaux et
d’assainissement inscrits dans le Projet Eau à Long Terme.

En prime cette situation ira encore beaucoup mieux si on ajoute la réalisation des
Grands Chantiers à savoir l’Aéroport de Ndiass, l’Autoroute à Péage Dakar-Thiès, la
Plateforme Industrielle de Diamenadio, la nouvelle Ville administrative, la
reconstruction de la Casamance, etc.…, Les entreprises de BTP attendent beaucoup de
la réalisation de ces travaux et la situation va encore d’avantage s’améliorer.

L’ensemble de ces éléments permet de penser que la croissance du BTP et celle de


l’économie nationale au cours des prochaines années permettront de franchir une
nouvelle étape dans la lutte que les entreprises de BTP mènent depuis des années pour
réduire la pauvreté grâce à la création d’emplois et la distribution de revenus, et ainsi de
contribuer à bâtir un Sénégal prospère, moderne et résolument tourné vers l’avenir.

Cette vision positive et réaliste se heurte toutefois à l’existence de nombreuses


contraintes récurrentes et fortes qui pèsent lourdement sur les entreprises du BTP.

14
L’Agence nationale de la statistique et de la Démographie (ANSD)

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


52
Thème : Analyse de la gestion des parcs automobiles des entreprises de travaux publics
au Sénégal : cas de GEAUR.

Parmi ces contraintes, on peut citer celles liées à la fiscalité, aux délais de traitement des
dossiers de restitution de TVA, à la retraite à soixante (60) ans, aux difficultés de
mobilité urbaine à DAKAR, à la pratique de la législation des marchés publics et à la
classification des entreprises.

Mais l’élément le plus critique est, sans conteste, le manque de gestion adaptée du parc
automobile qui, de par son importance, contribue à une désorganisation inquiétante du
secteur BTP et obère la productivité-travail de celui-ci.

Par ailleurs, plusieurs expériences intéressantes ont été conduites comme la formation
de mécaniciens et de conducteurs d’engins de Travaux Publics financée par la
Coopération française, la formation continue dans certaines spécialités des travaux
publics du Centre de Formation du Ministère des Infrastructures, de l’Equipement et des
Transports Terrestres, la formation au bénéfice d’artisans du BTP à travers l’Office
National de la Formation Professionnelle (ONFP).

L’amélioration de la performance et du cadre de l’investissement constitue un passage


obligé pour la problématique de la compétitivité et le développement du secteur privé.
En dehors des obstacles liées aux opportunités d’affaires, il existe également des
contraintes de financement tant au niveau de l’accès que du coût.

Malgré l’existence d’un secteur financier solide et en pleine expansion, le financement


bancaire est caractérisé par la forte concentration des crédits en faveur des grandes
entreprises et par des niveaux de garanties très élevés.

Pour développer le financement de l’investissement initial et/ou d’expansion des


PME/PMI*, il s’avèrera nécessaire d’introduire de nouvelles politiques sur la question
des garanties, la transformation des ressources courtes en ressources longues, la création
de produits alternatifs au crédit bancaire, le financement décentralisé pour permettre a la
GEAUR d’atteindre les objectifs fixés.

Pierre SEYE – IST/SUPDECO – Diplôme de maitrise en transport /Logistique- 2011-2012


53