Vous êtes sur la page 1sur 26

Architectures des réseaux

Institut Supérieur d’Informatique (ISI)


Département réseaux
L2SIL – Groupes 1, 2, 3 et 4

Responsable du cours :
Adel BEDOUI

Année universitaire : 2011/2012

1
PLAN DU COURS

1- Principes
1-1 Notions générales
1-2 Transmission
1-3 Commutation
1-4 Modes de communication
2- Modèle OSI
2-1 Concept et objectifs
2-2 Architecture en couches
3- Modèle TCP/IP
3-1 Concept et objectifs
3-2 Architecture en couches
3-3 Futur du modèle TCP/IP

2
3 : Modèle TCP/IP
3-1 Concepts et objectifs

3
3-1 Concepts et objectifs

• TCP/IP désigne communément une architecture


réseau;
• TCP/IP désigne aussi 2 protocoles étroitement liés :
un protocole de transport, TCP (Transmission Control
Protocol) et un protocole réseau IP (Internet Protocol);
• « Modèle TCP/IP » : une architecture réseau en 4
couches dans laquelle les protocoles TCP et IP jouent
un rôle prédominant;
• TCP/IP peut donc désigner deux choses : le modèle
TCP/IP et la suite de deux protocoles TCP et IP.

4
3-1 Concepts et objectifs

• Présent actuellement sur la majorité des systèmes, et dans


de nombreux terminaux;
• Son succès : - fonctionne sur des standards ouverts,
- n’est pas lié à un constructeur
- contrairement au modèle OSI, TCP/IP est
née d’une implémentation
• Normes d’Internet ; http://www.ietf.org/rfc.html
• IETF : Internet Engineering Task Force : groupe de
normalisation
• RFC: Request For Comments series : Contains technical
and organizational documents about the Internet, including
the technical specifications and policy documents
produced by the Internet Engineering Task Force (IETF).

5
3-1 Concepts et objectifs

• Premières expériences dans les années 1960,


(Ministère de la Défense Américaine);
• Années 1970 et 1980 : Naissance et maturation du
protocole à la base d’Internet;
• Dans les années 1990 : croissance exponentielle des
réseaux dans le monde et les entreprises (Décollage);
• En 2000 : Éclatement de la bulle.

6
3-1 Concepts et objectifs: Protocole IP

• Décrit dans la RFC 791 ;


• IP est conçu pour supporter l'intercommunication de systèmes
informatiques sur une base de réseau par commutation de paquets ;
• Le rôle de l’IP est la transmission de blocs de données, appelés
datagrammes, d'une source vers une destination (des ordinateurs
hôtes identifiés par une adresse de longueur fixe ;
• Adressage : Envoi des paquets selon la politique du «best effort»
• Un paquet IP contient en en-tête quelques informations, dont les
adresses source et destination ;
• ARP (Adress Resolution Protocol) est utilisé pour discussion avec la
couche inférieure

7
3-1 Concepts et objectifs : Adresse IP
• Sur 32 bits, généralement agrégés en 4 blocs d’un octet :
157.99.64.42
[10011101.01100011.01000000.00101010]
• Pas de lien géographique
• Masque : permet de déterminer le sous-réseau local : un masque de
255.255.255.0
[11111111.11111111.11111111.00000000]
donnera l’adresse de réseau 157.99.64.0
• Attribution des adresse par des organismes internationaux : ARIN,
RIPE, APNIC, LACNIC
• Classe A : réseau de 1.0.0.0 à 126.0.0.0 (sur 8 bits)
• Classe B : de 128.1.0.0 à 191.255.0.0 (sur 16 bits)
• Classe C : de 192.0.1.0 à 223.255.255.0 (sur 24 bits)
• Classe D : multicast, spéciale, de 224 à 231

8
3-1 Concepts et objectifs : Adresse IP

• Adresses spéciales:
– 0.0.0.0 : adresse source sur le réseau local

– Plage 127.0.0.0/8 : adresses internes (loopback)

– Adresses privées : 10.0.0.0/8, 172.16.0.0/12, 192.168.0.0/16


(RFC 1918), non routées sur Internet

– Autres adresses plus obscures. Exemple :

169.254.0.0/16 (lien local), (RFC 3330).

9
3-1 Concepts et objectifs : Adresse IP
• Adresse IP : 4 octets
8 8 8 8

Nœud Nœud Nœud Nœud


[0 , 255] [0 , 255] [0 , 255] [0 , 255]

• Exemple: 157.99.réseau.machine
– les 2 premiers champs constituent notre numéro de réseau ;
– le 3ème est utilisé comme numéro de sous-réseau ;
– le 4ème est le numéro de machine.

• La configuration en IP peut être faite manuellement ou automatiquement.


• Compte-tenu de la dynamique du parc micro-informatique, il est
indispensable de gérer l’intégralité des adresses IP de façon dynamique.
• La configuration IP doit être complètement téléchargée depuis un serveur
de configuration : DHCP = Dynamic Host Configuration Protocol.
10
3-1 Concepts et objectifs : Adresse IP

• Le protocole IP n’a pas été conçu pour gérer automatiquement


l’attribution d’adresse et de nom.
• Il faut donc pour gérer le plan d’adressage du réseau utiliser 2
types de serveurs et de protocoles :
DNS : Domain Name System,
gère le service d’annuaire nom IP → adresse IP ;
DHCP : Dynamic Host Configuration Protocol,
gère l’attribution au démarrage d’une adresse IP à partir
d’une adresse physique.
• Pour qu’un ordinateur puisse utiliser correctement notre réseau et
l’Internet, il faut l’enregistrer dans les bases de données de ces 2
serveurs.

11
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP

• Comment acheminer les informations d’un réseau à un autre ;


• Principe de base : si l’adresse de destination n’est pas dans
le réseau local (déterminé avec le masque), on envoie les
paquets à la passerelle (gateway, routeur) qui saura où
envoyer le paquet ;
• Routage sur un réseau local : des protocoles spécifiques
implémentent des algorithmes (RIP [Routing Information
Protocol], OSPF [Open Shortest Path First], IGRP [Interior
Gateway Routing Protocol]) ;
• Routage sur Internet (BGP [Border Gateway Protocol], EGP
[Exterior Gateway Protocol]).

12
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP
Routage Statique vs dynamique

– Routage statique
• Contenu de la table fixé (manuellement ou automatiquement)

• Maintenance difficile

• Appliqué aux équipements terminaux

– Routage dynamique
• Contenu de la table évolutif (par apprentissage)

• Maintenance simple et transparente

• Appliqué aux équipements intermédiaires

13
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP
Techniques de routage statique

– Calcul de plus court chemin


• Détermination des routes en fonction de critères d’optimalité
– Nombre de sauts

– Latence, bande passante, . . .

• Etape de calcul préliminaire avant exploitation

– Inondation (Flooding)
• Renvoi sur l’ensemble des liens

• Utilisation des mécanismes pour limiter la propagation

14
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP
Techniques de routage dynamique

• Routage à vecteur de distance (Distance Vector)


– Diffusion périodique aux routeurs voisins de la « distance »
minimale (métrique) par rapport à tous les noeuds connus du
réseau
– Pas d’indication de chemin
– Ancienne table non prise en compte dans le calcul de la
nouvelle
• Routage par informations d’état de lien (Link State)
– Diffusion périodique, à tous les routeurs, d’informations sur l’état
des liens avec les voisins
– Convergence plus rapide

15
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP

• Protocole RIP: Routing Information Protocol


– protocole de routage IP de type « Vector Distance » basé sur
l'algorithme de routage décentralisé Bellman-Ford ;
– permet à chaque routeur de communiquer aux autres routeurs
la distance qui les sépare du réseau IP (nombre de sauts) ;
– lorsqu'un routeur reçoit un de ces messages, il incrémente
cette distance de 1 et communique le message aux routeurs
directement accessibles ;
– Les routeurs peuvent donc conserver la route optimale en
stockant l'adresse du routeur suivant dans la table de routage
de telle façon que le nombre de sauts soit minimal ;
– Les routes sont mises à jour toutes les 30 secondes.

16
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP

• Routing Information Protocol


– Protocole de classe IGP (Interior Gateway Protocol), de type
vecteur de distance
• Distance = nombre de sauts (<= 15)
• RIP version 1 (RFC 1058)
– Echange périodique (30s) de tables de routage
• Diffusion totale au niveau IP (255.255.255.255)
– Remarque : pas d’indication de masque de sous-réseau
• RIP version 2 (RFC 2453)
– Rétro-compatibilité avec RIP v1
• Diffusion totale (255.255.255.255) ou multicast (224.0.0.9)
– Mécanisme d’authentification basique
• Mot de passe texte ASCII en clair, codé dans la première entrée RIP-2

17
3-1 Concepts et objectifs : Routage IP

Utilisation du protocole IP dans un routeur d’Interconnexion

18
3-1 Concepts et objectifs : Protocole TCP

• Décrit dans la RFC 793

• Fonctionne en mode connecté :


– Établissement d’une connexion

– Transfert des données

– Fin de la connexion

• Utilisation de drapeaux (SYN, ACK, FIN, RST, etc.)

• TCP est défini dans le but de fournir un service de transfert de


données de haute fiabilité entre deux ordinateurs "maîtres"
raccordés sur un réseau de type « paquets commutés ».

19
3-1 Concepts et objectifs : Protocole TCP
• TCP est un protocole sécurisé orienté connexion conçu pour s'implanter dans
un ensemble de protocoles multicouches, supportant le fonctionnement de
réseaux hétérogènes

• TCP s'intègre dans une architecture multicouche des protocoles, juste au-
dessus du protocole Internet IP;

• Ce dernier permet à TCP l'envoi et la réception de segments de longueur


variable, encapsulés dans un paquet Internet appelé aussi "datagramme

• Fonctionnalités :
– Transfert de données de base
– Correction d'erreur
– Contrôle de flux
– Multiplexage
– Gestion de connexions

20
3-2 Architecture en couches

Modèle TCP/IP
21
3-2 Architecture en couches : Couche Accès réseau

• Première couche de la pile TCP/IP;

• Permet d'envoyer des paquets IP sur le réseau;

• L'implémentation de cette couche est laissée libre: dépend de la technologie


utilisée sur le réseau local (exemple: Ethernet);

• Contient toutes les spécifications concernant la transmission de données sur


un réseau physique;

• Elle prend en charge les notions suivantes :


─ Acheminement des données sur la liaison ;
─ Coordination de la transmission de données (synchronisation) ;
─ Format des données;
─ Conversion des signaux (analogique/numérique);
─ Contrôle des erreurs à l'arrivée.

22
3-2 Architecture en couches : Couche Internet

• Couche clé de l’architecture TCP/IP;

• Couche Internet = Inter (Interconnexion) net (Networks)

• Réalise l'interconnexion des réseaux hétérogènes distants sans


connexion;

• Définit les datagrammes (paquets de données) ;

• Gère les notions d'adressage IP;

• Permet l'acheminement des datagrammes indépendamment les uns des


autres jusqu'à destination (routage);

• La couche Internet contient 5 protocoles : IP, ARP, ICMP, RARP, IGMP.

23
3-2 Architecture en couches : Couche Transport
• Son rôle est le même que celui de la couche transport du modèle OSI : permettre
à des entités de soutenir une communication;

• Elle contient deux protocoles permettant à deux applications d'échanger des


données indépendamment du type de réseau emprunté :

− TCP, un protocole orienté connexion (protocole fiable);


 établissement, maintien et fermeture d’une connexion virtuelle,
 acquitements, séquencement et réassemblage des données,
 contrôle de flux par fenêtre glissante,
 Utilisé par la plupart des applis : HTTP, FTP, etc.
− UDP (RFC 768), un protocole non orienté connexion utilisé quand:
 données à envoyer très rapidement,
 petites quantités de données avec perte de paquets pas très importante,
 Exemple: application DNS.
24
3-2 Architecture en couches : Couche Application

• Contient tous les protocoles de haut niveau, comme par exemple Telnet,
FTP (File Transfer Protocol), SMTP (Simple Mail Transfer Protocol), HTTP
(HyperText Transfer Protocol);

• Point important pour cette couche est le choix du protocole de transport à


utiliser:

• Applications exigeantes en termes de fiabilité: utilisation de TCP;

• Applications moins exigeantes en termes de fiabilité: utilisation de


UDP;

25
3-3 Future du modèle TCP/IP

• TCP/IP et OSI:
− Les deux se basent sur le concept de piles de protocoles indépendants;

− Les deux adoptent un modèle en couches;

− Les couches ont des fonctionnalités comparables;

− Mode orienté connexion est assuré par la couche réseau dans le


modèle OSI et par la couche Transport dans le modèle TCP/IP;

• Points faibles du modèle TCP/IP:


− Pas de distinction claire entre spécifications et implémentation;

− Spécification floue de la couche Accès Réseau: les constructeurs sont


obligés de proposer des solutions pour combler ce manque (proposition
d’un modèle de 5 couches dont la couche PHY et couche Liaison).
26

Vous aimerez peut-être aussi