Vous êtes sur la page 1sur 10

1.

Trouvons les équations des droites ( D) et ( ) en fonction de ( x B , y B ), (0 , y 0 ), θ et α

0−x x B −x
 Soit M (x , y )∈( D), alors on a : | y0 − y yB− y |
=0

Ainsi, on a −x ( y B− y )−( x B −x ) ( y 0− y ) =0
− y B x− y 0 x B + x B y + y 0 x=0

x ( y 0− y B )+ x B y− y 0 x B=0

yB− y0
y= x + y0
xB
xB
Or tanθ=
y 0− y B

D’où :
−1
( D ) : y= x+ y 0
tanθ

1
 Soient a , b ∈ R , alors ( ): y =ax +b or a=tan (−π2 −α )= −cosα =
−sinα tanα
1
Ainsi y= x +b or B( x B , y B )∈( )
tanα
1 1
Ainsi, y B = x +b  b= y B − x
tanα B tanα B

D’où :
1 1
( ): y = x + y B− x
tanα tanα B

2. Donnons l’expression exacte de f sur l’intervalle [0 , x C ].

−1 1 1
On a : f ( x )= { tanθ x+ y si x ∈[0 , x [¿ y si x=x ¿
0 B B
tanα
x+ y −
B
tanα
x si x ∈]x , x ]
B B B C

3. On considère sur [ xC , x H ] la subdivision arbitraire T h définie par la suite :


x C =x 0 < x 1< …< x n−1< x n =x H
xi n
3.1) Générons un tableau de points
{( )}
y i i=0

P a g e 1 | 10
D’après les données du graphe de la figure ¼ et pour n=17 nœuds d’interpolation, on a
le tableau suivant :

no 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

x 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
y 6. 6.65 6.92 6.95 6.9 6.75 6.2 5.4 4.2 3.3 2.6 2.31 1. 1. 1. 0. 0.8
3 5 6 3 1 8

3.2) Expression de la fonction spline cubique sur chaque sous intervalle [xi, xi+1]

On sait que :

Mi 3 M 3
[ s 3 ,k
] ( f , x )= ( x i+1−x ) + i+1 ( x−x i ) + ai+ 1 ( x−xi ) + bi+ 1
i+
1
2 6h 1 6h 1 2 2
i+ i+
2 2

h 1
f i +1−f i i+ Mi 2
Où a 1 = + [ M i−M i+1 ] 2 et b 1 =f i− h
i+
2 h 1 6 i+
2 6 i+ 12
i+
2

Avec f k =f ( x k ) ∀ 0 ≤ k ≤n .

Les M i sont obtenus à partir du système suivant :


h 1 h 1 +h 1 h 1
i−
2
i−
2
i+
2
i+ f −f f −f
M i−1 + M i + 2 M i +1= i+1 i − i i−1 ∀ 1≤ i≤ n−1.
6 3 6 h 1 h 1
i+ i−
2 2

Or ∀ 1≤ i≤ n−1, hi− 1 = hi + 1 =1.


2 2
Ainsi on aura :

1 2 1
M i−1 + M i+ M i +1=f i+1−2 f i+ f i−1 ∀ 1≤ i≤ n−1.
6 3 6
⇒ M i−1 +4 M i + M i+1=6(f ¿ ¿i+1−2 f i +f i −1 ). ¿

Pour i=1 M 0 +4 M 1 + M 2=6 (f ¿ ¿ 2−2 f 1 +f 0)=−0.48 ¿


Pour i=2 M 1+ 4 M 2 + M 3=6(f ¿ ¿ 3−2 f 2 +f 1)=−1.44 ¿
Pour i=3 M 2+ 4 M 3 + M 4 =6( f ¿ ¿ 4−2 f 3+ f 2 )=−0.18 ¿
Pour i=4 M 3 +4 M 4 + M 5 =6( f ¿ ¿ 5−2 f 4 + f 3)=−1.2¿
Pour i=5 M 4 + 4 M 5+ M 6 =6( f ¿ ¿ 6−2 f 5 + f 4 )=−2.1 ¿
Pour i=6 M 5 +4 M 6 + M 7=6( f ¿ ¿7−2 f 6+ f 5 )=−1.5 ¿
Pour i=7 M 6 +4 M 7 + M 8=6( f ¿ ¿ 8−2 f 7+ f 6 )=−2.4 ¿
Pour i=8 M 7 +4 M 8 + M 9=6( f ¿ ¿ 9−2 f 8+ f 7 )=1.80 ¿
Pour i=9 M 8 +4 M 9 + M 10=6 (f ¿ ¿ 10−2 f 9 + f 8 )=1.2¿
Pour i = 10 M 9 +4 M 10 + M 11=6(f ¿ ¿ 11−2 f 10+ f 9 )=2.46 ¿

P a g e 2 | 10
Pour i = 11 M 10+ 4 M 11 + M 12=6(f ¿ ¿ 12−2 f 11 + f 10 )=−2.52 ¿
Pour i = 12 M 11 + 4 M 12+ M 13=6(f ¿ ¿ 13−2 f 12+ f 11 )=2.46 ¿
Pour i = 13 M 12+ 4 M 13+ M 14 =6( f ¿ ¿ 14−2 f 13+ f 12 )=0.6 ¿
Pour i = 14 M 13+ 4 M 14 + M 15=6( f ¿ ¿ 15−2 f 14+ f 13 )=−0.6 ¿
Pour i = 15 M 14 +4 M 15 + M 16=6( f ¿ ¿ 16−2 f 15+ f 14 )=1.8 ¿

En choisissant les conditions aux limites suivantes : M 0=M 16=0 On obtient alors le
système suivant :

M1
4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 −0.48

][ ] [ ]
M2

[
1 4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 M3 −1.44
0 1 4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 −0.18
M4
0 0 1 4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 −1.20
0 0 0 1 4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 M5 −2.10
0 0 0 0 1 4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 M6 −1.50
0 0 0 0 0 1 4 1 0 0 0 0 0 0 0 M7 −2.40
0 0 0 0 0 0 1 4 1 0 0 0 0 0 0 M8 = 1.80
0 0 0 0 0 0 0 1 4 1 0 0 0 0 0 M9 1.20
0 0 0 0 0 0 0 0 1 4 1 0 0 0 0 M 10 2.46
0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 4 1 0 0 0 −2.52
M 11
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 4 1 0 0 2.46
M 12
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4 1 0 0.60
M 13
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 4 1 −0.6
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 4 M 14 1.80
M 15

AM =b

Où A est le matrice tridiagonale et M = { M i }1 ≤ i≤ 15 .

D’après Cholesky, ∃ L={ Lij }1≤ i , j ≤ 15 ∈ M 15 ( R ) triangulaire inferieure telle que A=L¿ où
¿ est la transposée de L .
En posant y=¿, on obtient le système suivant :
¿¿ ¿ ¿

Les { Lij }1 ≤i , j ≤15 sont obtenus de la façon suivante :

Lii =¿ ¿ ∀ 1≤ i≤ 15.

j−1
Lij =
1
[
A −∑ L L
L jj ij k=1 ik jk ] ∀ 1≤ j<i ≤15.

Après calcul des coefficients, on obtient L =

2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0.5 1.9365 0 0 0 0 0 0 0 0 P a g0e 3 | 100 0
0 0.5164 1.9322 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0.5175 1.9319 0 0 0 0 0 0 0 0 0
En résolvant le système Ly=b par la méthode de descente, on obtient
y = [-0.2400 -0.6816 0.0890 -0.7382 -0.8892 -0.5382 -1.0981 0.4495 0.5007 1.1392 -1.6097 1.7047
-0.1462 -0.2714 -0.2714 1.0045]

En résolvant le système ( L ¿t M = y par la méthode de remontée, on obtient


M =¿ -0.0251 -0.3795 0.1030 -0.2125 -0.4531 -0.0752 -0.7461 0.6594 0.0917 0.9074 -1.0781
0.8848 -0.0013 -0.2797 0.5199].

Ainsi, on a :

[s 3 ,k
1+
1
2
] ( f , x )=−0.0042¿ pour 4 ≤ x ≤5
[s 3 ,k
2+
1
2
] ( f , x )=−0.0042¿ pour 5 ≤ x ≤6
[s 3 ,k
3+
1
2
] ( f , x ) =−0.0632¿ pour 6 ≤ x ≤ 7
[s 3 ,k
4+
1
2
] ( f , x )=0.0172 ¿ pour 7 ≤ x ≤ 8
[s 3 ,k
5+
1
2
] ( f , x ) =−0.0354 ¿ pour 8 ≤ x ≤ 9
[s 3 ,k
6+
1
2
] ( f , x ) =−0.0755 ¿ pour 9 ≤ x ≤ 10
[s 3 ,k
7+
1
2
] ( f , x ) =−0.0125 ¿ pour 10 ≤ x ≤11
[s 3 ,k
8+
1
2
] ( f , x ) =−0.1243 ¿ pour 11 ≤ x ≤ 12
[s 3 ,k
9+
1
2
] ( f , x ) =0.1099 ¿ pour 12 ≤ x ≤13
[s 3 ,k
10+
1
2
] ( f , x )=−0.0153 ¿ pour 13 ≤ x ≤14
[s 3 ,k
11+
1
2
] ( f , x )=0.1512 ¿ pour 14 ≤ x ≤ 15
[s 3 ,k
12+
1
2
] ( f , x )=−0.1797 ¿ pour 15 ≤ x ≤16
[s 3 ,k
13+
1
2
] ( f , x )=0.1475¿ pour 16 ≤ x ≤ 17
[s 3 ,k
14+
1
2
] ( f , x ) =−0.0002¿ pour 17 ≤ x ≤ 18
[s 3 ,k
15+
1
2
] ( f , x )=−0.0466 ¿ pour 18 ≤ x ≤19
[s 3 ,k
16+
1
2
] ( f , x )=0.0867 ¿ pour 19 ≤ x ≤ 20.
4.1) Calculons de façon exacte le volume nécessaire pour fabriquer la base
trapézoïdale

P a g e 4 | 10
Soit V 1 ce volume.
xB 2
−1
Alors , V 1=∫ [π
0
(
tanθ
x + y 0 ]dx )
¿−π∗tanθ ¿
−π∗tanθ
¿ ¿-( y 0 )3 ¿
3

Donc

−π∗tanθ
V 1= ¿ -( y 0 )3 ¿ uv
3

A.N :
14∗0 . 9
−3 .
5.4−4.7 -( 5 . 4 )3 ¿
V 1= ¿
3

V 1=72.18 uv

4.2) Calculer de façon exacte le volume de vin nécessaire pour remplir la bouteille
jusqu’au niveau x C.

Soit V 2 ce volume.

xC 2
1 1
Alors , V 2=∫ [π
xB
(
tanα
x + yB−
tanα
x B ]dx )
¿ π∗tanα ¿
π∗tanα
¿ ¿-( y B)3 ¿
3
Donc

π∗tanα
V 2= ¿ -( y B)3 ¿uv
3

A.N :
14∗4−0 .9
3.
V 2=
6 . 3−4 . 7
¿
-( 4.7)3 ¿
3

V 2=295.46 uv

P a g e 5 | 10
4.3) On donne x C ≤ x S ≤ x h. Calculons de façon approchée le volume V de vin nécessaire
pour remplir la bouteille jusqu’au niveau x S .
1ere méthode : Approximation par la méthode de Simpson
Etant donné f une fonction, [ a , b ] un intervalle et n ( n paire ) le nombre de sous intervalles de
b−a
[ a , b ], on a pose h= et x i=a+ih ∀ 0 ≤i ≤ n
n
b
h
Alors ∫ f ( x ) dx ≈ ¿
a 3

si x i ≤ x S ≤ x i+1 ∀ 1≤ i≤ 16, avec x 1=x C et x 17=x h alors

V =¿ Où

S j ( x )= s 3 ,k
[ j+
1
2
] ( f , x ).

x j+1−x j x −x
En posant h= et h ' = i+ 1 S avec n paire,
n n
On a :
x j+ 1

∫ ¿¿¿ .
xj

Et
xi+ 1

∫ ¿¿¿ .
xS

Ainsi
i
V= [ ]
∑ π v j −πvi uv
j=1

uv = Unité de volume.

P a g e 6 | 10
2eme méthode : Approximation par la méthode des trapèzes
Etant donné f une fonction, [ a , b ] un intervalle et n le nombre de sous intervalles de [ a , b ], on
b−a
a pose h= et x i=a+ih ∀ 0 ≤i ≤ n
n
b
h
Alors ∫ f ( x ) dx ≈ ¿
a 2

5) Code MATLAB de modélisation de la bouteille.

P a g e 7 | 10
P a g e 8 | 10
6) Visualisation 2D et 3D de la bouteille

Figure4 : Visualisation 2D de la bouteille

P a g e 9 | 10
Figure5 : Visualisation 3D de la bouteille

P a g e 10 | 10