Vous êtes sur la page 1sur 31

Calcul justificatif des équipements de ponts

Appareilles d’appuis en élastomère fretté

Pour notre ouvrage, on va utiliser des appareils d’appuis en élastomère fretté, ayant les
caractéristiques suivantes.

 σap = 150 kg/cm2=15MPa


 Module d’élasticité : G = 0,8 Mpa.
 a : Cote parallèle à l’axe horizontale de l’ouvrage.
 b : Cote perpendiculaire à l’axe horizontal de l’ouvrage.
 Epaisseur d’une couche d’élastomère t = 15mm

 Aire de l’appareil d’appui


Pour la détermination de l’aire de l’appareil d’appui, nous considérons les efforts suivants au
niveau des piles.
Nmax=6759.14 KN
Nmin=5689.72 KN
D’après le RPOA on prend un coefficient de sécurité égal à 1.5
Ϭ 𝑁𝑚𝑎𝑥 15000
Ϭ𝑚𝑎𝑥  1.51  
𝑎∗𝑏 1.5
Ϭ𝑚𝑖𝑛 𝑁𝑚𝑖𝑛
1.5
Ϭ 2  𝑎∗𝑏
1.5 ∗ 2000

1.9  a*b  0.67 m²


Nous prenons b=80cm car on ne doit pas dépasser la largeur de la semelle inférieure

 Hauteur nette de l’élastomère



T ≥ 0,5 avec μ : Déformation (retrait + fluage + température)

= 13.2 -5.10−4 + 10 +7.14 = 31.2mm


T ≥ 62.4mm  T=80mm
Nous prenons t = 15 mm valeur conseiller par setra PP73
T=n×t  On admet n=5 feuillets
𝑎 𝑎
10
𝑇5 5T  a  10T 400  a  800mm

Nous prenons a=70 cm ce qui vérifie la condition 1.9  a*b  0.67 m²

 Epaisseur des frettes


L’épaisseur des frettes est donnée par la formule suivant :
Ϭ𝑚𝑜𝑦 ∗𝑎
e avec :
Ϭ𝑒 ∗𝛽
Ϭ𝑒 :Limite élastique des frettes = 2150 Kg/cm²
𝛽 : coefficient de forme
𝑎∗𝑏
𝛽 = (𝑎+𝑏)∗2𝑡 =12.44
𝑁𝑚𝑎𝑥
Ϭ𝑚𝑜𝑦 = =120.7 Kg/cm²  150 Kg/cm²
𝑎∗𝑏
Ϭ𝑚𝑜𝑦 ∗𝑎
e  0.3 cm 1,12 ≤ e ≤ 4mm. On prend e = 4 mm
Ϭ𝑒 ∗𝛽

 Vérification des appareils d’appui


Pour la vérification de l’appareil d’appui, il faut établir la répartition des efforts horizontaux
cette dernière, au niveau des appareils d’appuis, se fera avec l’influence des déformations des
appuis.

 Répartition des efforts horizontaux


Dus à des charges dynamiques (freinage, vent)
Ces efforts sont exercés sur le tablier et transmis aux différents appuis, la répartition se fait
suivant les rigidités des différents appuis.

 Les charges de freinage


Le freinage le plus défavorable est celui de 𝐵𝑐 . Chaque essieu d’un camion de système peut
développer un effort de freinage égal à son poids. Parmi les camions un seul est supposé
freiner. D’après le fascicule 61 un seul camion est supposé freiner tel que :
𝐹𝐵𝑐−𝑁𝑖𝑔𝑒𝑟 = 420 𝐾𝑁

 Effort dû au vent :
L’action du vent est perpendiculaire à l’axe horizontal de l’ouvrage, on considère une
Pression de 3KN/m².
Hv = f × q × S avec
S : La section latérale sur laquelle agit le vent est =165m²
q : pression du vent = 3 KN/m²
1
 f = 2 en phase de chantier.
2
 f = 3 pour le reste .

Hv =247.5KN En phase de chantier


Hv =330KN Pour le reste
 Effort dû à la déformation lente (retrait, fluage, température) :
Le déplacement maximum est donné par la formule suivante :
∗𝐺∗𝑎∗𝑏
H= avec
𝑇

G : module d’élasticité transversale


 G=0.8Mpa pour un effort lent
 G=1.6Mpa pour un effort instantané

Donc : H=173.6 KN pour un effort lent


H=347.2 KN pour un effort instantané

 Due à des charges statiques :


Lorsqu’un tablier repose sur des appareils d’appui en élastomère fretté, ce sont ces derniers
qui apportent le plus de souplesse à l’ouvrage. Il est donc primordial de les prendre en compte
dans le modèle dynamique permettant de calculer les périodes propres. En théorie, l’appareil
d’appui doit être modélisé par un ressort multidirectionnel, fonctionnant aussi bien en
traction-compression qu’en rotation, c’est-à dire par six raideurs. Les raideurs doivent être
calculées comme cela est indiqué dans le tableau suivant. Dans la grande majorité des cas,
l’appareil d’appui peut être considéré comme infiniment rigide en direction verticale et
infiniment souple en rotation, ce qui conduit à la formulation simplifiée de la troisième
colonne.
Pour notre cas on prend les formules simplifiées :
𝐴 𝐺𝑏
𝐾𝑥 = 𝐾𝑦 = avec :
𝑇𝑒

𝑇𝑒 = 𝑛𝑡𝑖 + 2𝑒
𝑇𝑒 = 5 ∗ 15 + 2 ∗ 4=83mm
𝐾𝑥 = 𝐾𝑦 =385.54t/m

 Déplacement en tête de l’appareil d’appui


Les appareils d’appui sont identiques pour les appuis.
𝑇∗𝐻
U=𝑛∗𝐺∗𝐴 avec

A : aire de l’appareil d’appui (800*700) mm²


T : 80 mm (Hauteur nette de l’élastomère).
n : Nombre d’appareils d’appuis, n = 2
H = 1 (Charge unitaire)
G : Module d’élasticité transversal.
 G = 0.8 MPa (statique).
 G = 1.6 MPa (dynamique).
𝑈1 = 0.09
𝑈1 = 0.04
 Verification des contraintes
 Limitation des contraintes de cisaillement :
Résistance à la compression :
Ϭ𝑚 : Contrainte de compression sous Nmax.
𝑁𝑚𝑎𝑥
Ϭ𝑚 =  15Mpa  Ϭ𝑚 = 12.1  15Mpa condition vérifier
𝑎∗𝑏

 Sollicitation sous charge verticale


τ : Contrainte de cisaillement qui apparait au niveau du frettage.
1.5Ϭ𝑚
τ= < 2.8𝑀𝑝𝑎  τ=1.46 <2.8Mpa condition vérifié
𝛽

 Sollicitation due à un déplacement ou un effort horizontal :


Sous un déplacement lent (déformation lente)
𝐺∗
τ𝐻 =  0.5𝐺 = 0.4𝑀𝑝𝑎
𝑇
τ𝐻 = 0.310.4𝑀𝑝𝑎
 Condition de non glissement :
La stabilité au glissement de l’appareil d’appui doit être justifiée en tenant compte de la
composante verticale du séisme.
On vérifiera :
𝑁
σmin ≥ 2 MPa  σmin = 𝑎∗𝑏
𝑚𝑖𝑛
= 10.2 ≥ 0.2𝑀𝑝𝑎  condition vérifié

Vérifions H < f × N

Où :
H : L’effort horizontal (effort de freinage).
H𝐵𝑐−𝑁𝑖𝑔𝑒𝑟 = 0,42 MN.

N: L’effort de compression vertical.


N= 6759.14 KN
f : Le coefficient de frottement.
0.6
f = 0,10 + 𝜎 = 0.16
𝑚𝑖𝑛
Lorsque les faces de l’appareil en contact avec la structure sont des feuilles d’élastomère on
prend f= 0,25
H = 0.42 < 0,25×6.759= 1,7MN  condition vérifiée

 Limitation de la distorsion
La distorsion δ=tan(γ), rapport du déplacement horizontal à l'épaisseur totale d'élastomère doit
être limitée aux valeurs suivantes :
𝑃𝑢
𝑃= < 0.25
𝑃𝑐
4𝐺𝐵𝑆²𝑑
𝑃𝑐 = avec :

B : Aire nominale de l’appui (B=0.56m²)


d : Somme d’une épaisseur de frette (d=0.015m)
h : Hauteur total de l’appareil d’appui (h=0.15m) (source SETRA)
S : facteur de forme ;S=β=12.44
𝑃𝑐 = 27.7MN
Pu = Nmax =6.7 MN
Donc : 𝑃 =0.24< 0.25 condition vérifiée
 Condition de non flambement
On doit vérifier :
γs × Pu<Pc
γs=3
Pu= Nmax =6.7 MN
𝑃𝑐 = 27.7MN
3*6.7=20.1 < 27.7MN  condition vérifiée

Remarque :
Toutes les vérifications sont bonnes ; donc le choix de l’appareil d’appui est bon.
Nous avons comme caractéristique d’appareil d’appui :
Aire nominale de l’appui B=0.7*0.8=0.56m²
Somme d’une épaisseur de frette d=0.015m
Hauteur total de l’appareil d’appui h=0.15m
 Les Bossages d’appui :
Fonction des Bossages d’appui :
 Ils matérialisent l’emplacement des appareils d’appui.
 Ils permettent de réaliser assez facilement une surface plane et bien réglée.
 Ils assurent la mise hors d’eau des appareils d’appui, principalement.
 Ils permettent de réserver une hauteur libre de valeur donnée entre l’appui et l’intrados
du tablier.
Dimensionnement des bossages d’appui :
D’après le document SETRA le dimensionnement des dès d’appuis inférieurs et supérieurs
présenteront par rapport à l'appareil d'appui un débordement de 5cm.
Pour les dimensions du bossage nous avons :
A= a + 10 cm = 80cm et B= b + 10cm = 90cm
La hauteur h du bossage : H = Hi + HS - T
Hi > 5cm  nous prenons Hi = 10cm
HS >2cm  nous prenons Hi = 8cm
T = 8 cm
Donc h =10cm

Les dimensions de bossage d’appui

Ferraillage de bossage
On prend des capable de reprendre les efforts :
0.04∗𝑁𝑚𝑎𝑥
A= −
Ϭ𝑠𝑡

𝜎 𝑠𝑡 : Contrainte limite de traction des aciers.
− 2
= inf ( 𝑓 ; 110√𝜇. 𝑓𝑡28 )=228.6
𝜎 𝑠𝑡 3 𝑒
A=11.7 cm²
Nous prenons On adopte : 8Ф14 = 12.32 cm² dans les deux sens.

Ferraillage de bossage d’appui

 Calcul des joints :


Calcul du souffle :
Le souffle est déplacement maximal entre les positions extrêmes fermée) du joint. Ce
déplacement possède, dans le cas général, trois composante mais seule la composante
longitudinale est considérée.
Les effets à prendre en compte sont les suivants :
 Effet de la température :la variation de longueur en fonction de la température
moyenne dans la structure.

La formule est ∆L=L∆T avec :


L : longueur dilatable
 :coefficient de dilatation, sa valeur est de 1.1*10−5
∆T : c’est la variation uniforme de température : +30°C ou -40°C

 Effets des déformations différées du béton (retrait et fluage). La déformation relative


due au retrait est généralement prise égale à : r= -5.10−4
Le fluage ne concerne pratiquement que les ouvrages en béton précontraint.
 Action dues aux charges d’exploitation. Ces actions interviennent en provoquant des
rotations des extrémités du tablier. Mais ces rotations ne sont significatives que pour
des travées relativement courtes et indépendantes. Sans se lancer dans des calculs
d’une précision illusoire, on peut admettre de compter 10mm de variation linéaire du
joint par mètre de hauteur de poutre.
𝑇∗𝐻
 ∆freinage= 𝐺∗𝑆 avec :
H : hauteur tablier
T : la portée
G : module de déformation transversale (G = 160 t/m²)
S : surface chargée
Le souffle est égale à : 13.2 -5.10−4 + 10 +7.14 = 31.2mm
Nous prenons les joints à hiatus WOSD50.

Calcul justificatif du dimensionnement des appuis

Dimensionnement des éléments de la pile


 Le chevêtre
 Cas 1 : poids propre + surcharge
 Cas 2 : poids propre + charge de vérinage

 Cas 1 : poids propre + surcharge

 Détermination des poids propres d’élément agissant sur le chevêtre

Désignation Poids Epaisseur Largeur Section Portée Poids


volumique (m) (m) (m²) (m) (KN)
(KN/ml)
dalle 25 1.95 37.5 1828.1
Corniche 25 0.11 37.5 103.1
Trottoir 25 0.2 1.8 0.36 37.5 337.5
poutre 78.50 0.098 37.5 289.2
Total 2557.9

Après descente charge avec le logiciel Robot nous avons les charges suivantes au niveau des
appuis.
 A l’ELU :6759.14 kN
 A l’ ELS :5002.32 kN

 Cas 2 : poids propre + charge de vérinage


Nous prenons le cas défavorable pour le dimensionnement du chevêtre.
 Le poteau
Poids propre du chevêtre : 52 KN/ml
A l’ELU : 6759.14 kN

A l’aide du logiciel Robot nous dimensionnons le poteau.


Dimensionnement des éléments de la culée
 Le chevêtre
Evaluation des charges sur le chevêtre :
 Surcharge sur DDT
Système principal de chargement consiste en deux systèmes partiels :
- des charges concentrées à double essieu (tandem : TS), chaque essieu ayant un poids :
α𝑄 et Q𝐾 avec α𝑄 : coefficients d´ajustement

- des charges uniformément réparties (système UDL), avec la densité de poids par
mètre carré suivante :
α𝑞 et q 𝑘 avec α𝑞 :coefficients d´ajustement

Tableau : valeur de Q𝐾 et q 𝑘
Tableau : coefficient d’ajustement

NB : Pour chaque projet particulier, le choix de la classe doit être fait ou approuvé par le
maître d´ouvrage. Toutefois, dans le silence du marché, la classe 2 est applicable. Il n´y a
pas correspondance entre ces trois classes de trafic et les trois classes de ponts définies par
l´article 3 du Fascicule 61 II du CPC.
Tandem : TS
- Voie1 : 0,9 x 300 kN = 270kN / essieu
- Voie2 : 0,8 x 200 kN = 160kN / essieu
Soit un total de : 430kN / essieu
Système : UDL
- Voie1: 0,7 x 9kN/m² x 3.75 m = 23,6 kN/ml
- Voie2 et aire résiduelle : 1 x 2,5kN/m² x (8 m – 3,75 m) = 10,6 kN/ml
Soit un total de : 34,2 kN/ml

430 kN 430 kN
34,2 kN/ml

1,20m 2,8m
m

VDDT = 430 x (1+2,80/4) + 34,2 x 4 / 2 = 799.4 kN

Surcharge sur DDT : 99.92 kN/ml


Poids propre de la dalle de transition : 30 kN/ml
Poids propre du remblai : 50.4 kN/ml
Poids propre mur en retour : 140 kN
Poids propre corbeau : 4.5 KN/ml
Poids propre mur garde grève :12 KN/ml
Total charge linéairement repartie sur le chevêtre :193.82 KN/ml

P1=140 KN
P2= P3=2559.68 KN
q1=100 KN/ml
q2=196.82 KN/ml
Nous dimensionnons avec le logiciel robot.

 Dalle de transition
Nous la dimensionnons comme une poutre sur laquelle est repartie des charges linéaires.
Les charges linéaires sont :
 Surcharge sur DDT : 99.92 kN/ml
 Poids propre du remblai : 50.4 kN/ml
Charge totale :150.32 KN/ml
Nous dimensionnons avec le logiciel robot, le ferraillage se trouve en annexe :
 Mur garde-grève

Pour le calcul des murs garde-grève des culées, il convient de prendre en compte une force
longitudinale de freinage. La valeur caractéristique de cette force est égale à 0,6 α𝑄 Q𝐾 ; elle
agit simultanément avec la charge d´essieu et avec la poussée des terres due au remblai. Le
remblai n´est pas supposé chargé simultanément.
α𝑄 Q𝐾

Diffusion des charges associées à l’essieu du tandem TS :


La largeur d’application de l’essieu est de 2,40m. En considérant une diffusion à 45°, la
longueur diffuse vaut : lf = 2,40 + 2h.
Efforts dans le garde-grève :
- Charge verticale : VF(ELS) = 0,9 x 300 kN = 270 kN
- Charge horizontale : HF(ELS) = 0,6 x 0,9 x 300 kN = 162 kN

VF 270
D’où les efforts /ml Effort normal : N F ( ELS )   kN / ml
lf 2,40  2h

HF 162  h
Moment : M F ( ELS )  h  kN.m / ml
lf 2,40  2h

- Poussée des terres : Selon l’article 2.3.2 du PP73, le moment du à la poussée des terres vaut
M T ( ELS )  10h 3 kN.m / ml .
Voici les efforts totaux en fonction de la hauteur h :

270 162  h
N ( ELS )  kN / ml et M ( ELS )   10  h 3 kN.m / ml
2,40  2h 2,40  2h

Nous dimensionnons avec le logiciel robot, la note de calcul et le ferraillage se trouve en


annexe
 Mur en retour

Nous dimensionnons le mur en retour comme un mur de soutènement.


Dispositifs constructives :
Fissuration Préjudiciable : l'écartement des armatures d'une même nappe doit ≤ min (25 cm ;
2 h).
Voile :
 face arrière (coté terre)
Fils ou barres de répartition horizontaux de façon que la section d’acier corresponde à :
𝑐𝑚2
𝐴𝐻 (𝑒𝑛 ) ≥ 0.10𝑒1 avec : 𝑒1 éppaisseur du voile (en cm) à l’encastrement sur la
𝑚
semelle.
 face avant (vue)
<<armature de peau>> dans le sens vertical (𝐴𝑉 ) et horizontal (𝐴𝐻 ) de façon que la section
d’acier dans chaque sens corresponde à :
𝐴ℎ  0.1 ∗ 𝑒1
𝐴𝑣  0.1 ∗ 𝑒1

Donnée du projet :
Ka=0.33 ɣ (kN /m3) =20 ɣ𝑏 (kN /m3) = 25
Action
Action verticale
horizontales RH
Désignation Rv=G ou M (KN/ml)
=PG ou PQ
Q(KN/ml)
(KN/ml)
voile 35 210
Mur 14 84
poids du mur et
des terres
terre 420 1260
G
poussée des
terre 40,4 70,7
terres

charge
Surcharge 60 360
d'exploitation
Q
Poussée due à
la charge Surcharge 11,55 20,2
d'exploitation

𝑀 2005.1
e=𝑁 = = 3.8
529

é𝑡𝑎𝑛𝑡 𝑔𝑟𝑎𝑛𝑑𝑒, 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑐𝑜𝑛𝑠𝑖𝑑é𝑟𝑜𝑛𝑠 𝑝𝑎𝑟 𝑠𝑖𝑚𝑝𝑙𝑖𝑓𝑖𝑐𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑎 𝑠𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑠𝑜𝑙𝑙𝑖𝑐𝑖𝑡é 𝑒𝑛 𝑓𝑙𝑒𝑥𝑖𝑜𝑛 𝑠𝑖𝑚𝑝𝑙𝑒
 face coté terre, armature horizontale : 𝐴ℎ  0.1 ∗ 𝑒1 𝑠𝑜𝑖𝑡 0.1 ∗ 40 = 4 cm²/m soit
4HA12 espacé de 20 cm.

 face avant armature horizontale et verticale : 𝐴𝑣  0.1 ∗ 𝑒1 𝐴𝑣 = 0.1 ∗ 40 = 4 cm²/m


soit 4HA12 espacé de 20 cm.
𝐴ℎ  0.075 ∗ 𝑒1 𝑠𝑜𝑖𝑡 0.075 ∗ 40 = 3 cm²/m soit 5HA 10
espacé de 15 cm
Calcul justificatif des fondations profondes

Détermination du nombre de pieux


Estimation des charges afin de déterminer le nombre de pieu.

en
pille colonnes

charges permanentes 3481,00

trottoir 161,90

surcharge 1675,00
Combinaison ELU 6759,14
Combinaison ELS 5002,38

hauteur de la colonne 6,12

diamètre 0,80

volume d'une colonne 3,016

surface totale des 3colonnes 9,05

poids volumique du béton(kN/m3) 25,00

Poids propre de la pile 226,19

volume de la chevêtre 17,28

Poids propre de la chevêtre 432,00

volume de la semelle de liaison 23,04

poids propre de la dalle de liaison 576

poids propre total(colonne+chevêtre+dalle de liaison) 1234,19

Charge totale arrivant sur la semelle(ELU) 14637,67822

Charge totale arrivant sur la semelle(ELS) 11124,15822


Qa(ELU) 4033,89
Qa(ELS) 2676,13

nombre pieux pour la pile(ELU) 3,628675602

nombre de pieux pour la pile(ELS) 4,156807862


Culées

Charge permanentes 816,5

trottoir 48,6

surcharge(Bc Niger) 720,4


Combinaison ELU 2559,68
Combinaison ELS 1903,71

volume du mur garde grève 3,84

poids volumique du béton 25

poids propre du mur garde grève 96

Volume du chevêtre 48

Poids propre du chevêtre 1200

volume du mur en retour 5,6

poids propre du mur en retour 140

Volume dalle de transition 9,6

poids propre dalle de transition 240

poids propre total de la culée 1676

Remblai + surcharge
1202,6

Charge totale(ELU) 7997,96

Charge totale(ELS) 6686,02


Qa(ELU) 3023,78
Qa(ELS) 2003,71

Nombre pieux pour la culée (ELU) 2,645020471

Nombre de pieux pour la culée(ELS) 3,336820199


Récapitulatif des éléments d’appuis et des fondations avec les différentes charges

Cas de la pile

Récapitulatif des charges pour la détermination du poid propre de la pile

Poids
volumique du
volume béton Charge(
élément longueur largeur épaisseur section(m2) (m3) (kN/m^3) kN)

Chevetre 9 1,6 1,3 14,4 18,72 25 468,00

colonne 0,8 6 0,50 3,016 25 75,40


semelle de
liaison 9 4 1,6 14,4 23,04 25 576,00

Charge totale
1119,40

Récapitulatif des charges au niveau de la culée


Poids
volumique
longueur Largeur épaisseur surface volume du béton Charge(
Eléments (m) (m) (m) (m2) m3 (kN/𝑚3 ) kN)

Chevêtre 12 4 1 48 48 25 1200
mur garde
grève 2,2 8 0,3 17,6 5,28 25 132
mur en retour 3,5 4 0,4 14 5,6 25 140
dalle de
transition 8 4 0,3 32 9,6 25 240
Remblai + surcharge 1202,6
Charge total 2914,6
Détermination de la contrainte limite de pointe
Avec :

• d : pris en général égal à 0 ;


• D : hauteur d’encastrement réelle du pieu.

La contrainte limite de pointe qpu est donnée par la formule :


𝑄𝑝𝑢 = 𝐾𝑝 × 𝑃𝑙𝑒 ∗
Valeur de KP selon le fascicule 62 titre 5.
Eléments mis Eléments mis
en en
Nature des terrains œuvre sans œuvre avec
refoulement refoulement
du sol du sol
Argiles-Limons A 1.1 1.4
B 1.2 1.5
C 1.3 1.6
Sables-Graves A 1.0 4.2
B 1.1 3.7
C 1.2 3.2
Craies A 1.1 1.6
B 1.4 2.2
C 1.8 2.6
MARNES, MARNO-CALCAIRES 1.8 2.6
ROCHES ALTERES (1) 1.1 à 1.8 1.8 à 3.2
(1) : la valeur de KP pour ces formations est prise égale à celle de la formation meuble
du tableau à laquelle le matériau concerné s’approche le plus.

 Cas de la pile

Détermination de la profondeur d’ancrage


Profondeur d’ancrage= 8-(6.25-(0.5+1.3+0.1))= 3.65m dans la roche saine.

Calculons 𝑃𝑙𝑒 ∗

𝐷+3𝑎

1
𝑝𝑙𝑒 = ×∫ 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧
3𝑎 + 𝑏 𝐷−𝑏

𝐵 = 0.8𝑚 < 1𝑚 → 𝑎 = 05
𝐵 0.8
ℎ= = = 0.26𝑚. Nous retiendrons ℎ = 0.35𝑚
3 3

𝑏 = min(𝑎, ℎ) = min(0.5; 0.35) → 𝑏 = 0.35


1 8+3×0.5 1 9.5
𝑝𝑙𝑒 ∗ = × ∫8−0.35 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧 → 𝑝𝑙𝑒 ∗ = × ∫7.65 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧
3×0.5+0.35 1.85

L’intégrale
9.5
∫7.65 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧 𝑐𝑜𝑟𝑟𝑒𝑠𝑝𝑜𝑛𝑑 à 𝑙𝑎 𝑠𝑜𝑚𝑚𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑆 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑙 ′ 𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑣𝑎𝑙𝑒[7.65; 9.5]

𝑆 = 10𝑚2
Calcul de 𝑝𝑙𝑒 ∗ :
1
𝑝𝑙𝑒 ∗ = × 10 → 𝑝𝑙𝑒 ∗ = 5.41𝑀𝑃𝑎
1.85

Calcul de 𝑞𝑢 :
𝑞𝑢 = 1.8 × 4.39 → 𝑞𝑢 = 7.84 𝑀𝑃𝑎
 Cas de la culée

Détermination de la profondeur d’ancrage

Profondeur d’ancrage= 8-(6.25-(0.5+1.3+0.1))= 3.65m dans la roche saine.

Calculons 𝑃𝑙𝑒 ∗

𝐷+3𝑎
1
𝑝𝑙𝑒 ∗ = ×∫ 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧
3𝑎 + 𝑏 𝐷−𝑏

𝐵 = 0.8𝑚 < 1𝑚 → 𝑎 = 05
𝐵 0.8
ℎ= = = 0.26𝑚. Nous retiendrons ℎ = 0.35𝑚9
3 3

𝑏 = min(𝑎, ℎ) = min(0.5; 0.35) → 𝑏 = 0.35


D= 5.5+4.25+0.35= 10.1m
1 10.1+3×0.5 1 11.6
𝑝𝑙𝑒 ∗ = 3×0.5+0.35
× ∫10.1−0.35 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧 → 𝑝𝑙𝑒 ∗ = 1.85
× ∫9.75 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧

L’intégrale
11.6
∫9.75 𝑝𝑙 ∗ (𝑧)𝑑𝑧 𝑐𝑜𝑟𝑟𝑒𝑠𝑝𝑜𝑛𝑑 à 𝑙𝑎 𝑠𝑜𝑚𝑚𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑆 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑙 ′ 𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑣𝑎𝑙𝑒[9.75; 11.6]
𝑆 = 10𝑚2
Calcul de 𝑝𝑙𝑒 ∗ :
1
𝑝𝑙𝑒 ∗ = × 10 → 𝑝𝑙𝑒 ∗ = 5.41𝑀𝑃𝑎
1.85

Calcul de 𝑞𝑢 :
𝑞𝑢 = 1.45 × 4.39 → 𝑞𝑢 = 7.84𝑀𝑃𝑎
Selon le fascicule 62 titre 5, les valeurs de qs=f (Pl*) sont données par le tableau suivant :

Tableau : les valeurs de qs


On peut alors calculer la capacité en pointe avec la relation

Calcul de la charge limite d’un élément de fondation profonde


Cette charge est calculée par la formule suivante :
𝜋 × 𝐷2
𝑄𝑢 = 𝑞𝑢 ×
4

a. Cas de la pile
𝜋× 0.82
AN : 𝑄𝑢 = 7.84 × 4

 : 𝑄𝑢 = 3.94𝑀𝑁

b. Cas de la culée
𝜋× 0.82
AN : 𝑄𝑢 = 7.84 × 4

 : 𝑄𝑢 = 3.94𝑀𝑁

1.1.1 Calcul de l’effort limite mobilisable par frottement latéral sur le fut d’un élément de
fondation profond
𝑄𝑠 = 𝑞𝑠 × 𝑝é𝑟𝑖𝑚è𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑢 𝑝𝑖𝑒𝑢𝑥 × 𝐷

Avec 𝑝é𝑟𝑖𝑚è𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑢 𝑝𝑖𝑒𝑢𝑥 = 2 × 𝜋 × 𝑅 = 2 × 𝜋 × 0.4 = 2.51𝑚

a. Cas de la pile
𝑄𝑠 = 0.30 × 2.51 × 3.65

𝑄𝑠 = 2.75 𝑀𝑁

b. Cas de la culée
𝑄𝑠 = 0.30 × 2.51 × 0.35

𝑄𝑠 = 0.26 𝑀𝑁

Calcul des différentes combinaisons à l’ELU et à l’ELS


𝑄𝐸𝐿𝑈 = 0.5𝑄𝑝 + 0.75𝑄𝑆

𝑄𝐸𝐿𝑆 = 0.33𝑄𝑝 + 0.5𝑄𝑆

a. Cas de la pile
𝑄𝐸𝐿𝑈 = 0.5 × 3.94 + 0.75 × 2.75 = 4.034 MN
𝑄𝐸𝐿𝑆 = 0.33 × 3.94 + 0.5 × 2.75 =2.676 MN

b. Cas de la culée
𝑄𝐸𝐿𝑈 = 0.5 × 3.94 + 0.75 × 0.26= 2.168MN

𝑄𝐸𝐿𝑆 = 0.33 × 3.94 + 0.5 × 0.26 =1.132 MN

Détermination de la capacité ultime d’un pieu

La capacité ultime d’un pieu, se calcule par la formule suivante : Qult = Qpu + Qsu

a. La pile
𝑄𝑢𝑙𝑡 = 3.94 + 2.75 = 6.69 𝑀𝑁

b. La culée
𝑄𝑢𝑙𝑡 = 3.94 + 0.26 = 4.20𝑀𝑁

Détermination de la capacité totale d’un groupe de pieux


Charge ELU = 13518.28 kN

Qult(groupe) = charge ELU + Poids propre (semelle de liaison+chevètre+pile)

Qult(groupe) = 13518.28 + 1119.40

Qult(groupe) =14637,67822 kN =14.64 MN

Ainsi avec les charges admissibles obtenues à travers les combinaisons, nous avons pu obtenir
6 pieux de 0.80 m de diamètre pour les piles.

Pal la même méthode nous avions obtenu 4 pieux de 0.8m de diamètre des culées.Vérification
de l’effet de groupe des pieux.

La vérification de l’effet de groupe se fera à l’ELS :

𝑄𝑔 = 𝐶𝑒 × 𝑛 × 𝑄𝑎

Avec : 𝐶𝑒 : 𝑐𝑜𝑒𝑓𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑛𝑡 𝑑 ′ 𝑒𝑓𝑓𝑖𝑐𝑎𝑐𝑖𝑡é𝑑𝑢 𝑔𝑟𝑜𝑢𝑝𝑒est compris entre 1 et 2, nous prendrons


𝐶𝑒 = 1 pour la pile et 𝐶𝑒 = 1.5 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙𝑎 𝑐𝑢𝑙é𝑒.

𝑛: 𝑛𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑝𝑖𝑒𝑢𝑥

𝑄𝑎 = 𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑎𝑑𝑚𝑖𝑠𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒 𝑜𝑡𝑒𝑛𝑢𝑒 𝑝𝑎𝑟 𝑙𝑎 𝑐𝑜𝑚𝑏𝑖𝑛𝑎𝑖𝑠𝑜𝑛 à 𝑙′𝐸𝐿𝑆


a. Pour la pile
𝑄𝑔 = 1 × 6 ×2.676= 16.057MN > 11.124𝑀𝑁(charge en tête de pieux)

Nous pouvons dire que l’effet de pieux est vérifié pour les piles.

b. Pour la culée
𝑄𝑔 = 1.5 × 4 ×1.432 = 8.59 MN > 6.686 𝑀𝑁(charge en tête de pieux)

Nous pouvons dire que l’effet de pieux est vérifié pour les piles.

Tableau : Type de pieux en fonction du diamètre

Tableau : Les Armatures transversales


Calcul vérificatif avec Alizé
Détail du devis quantitatif et estimatif

Devis quantitatif et estimatif du pont mixte


Désignation Unité Quantité Prix unitaire Montant FCFA(HT/HD)

Acier pour prédalle du Tablier kg 8547,94 1 400 11 967 121

Béton 30 pour tablier m³ 339,3 220 000 74 646 000


Entretoises(en travées IPE600 et sur appuis
kg 1216,94 15 052 18 317 339
PRS)
cornière en L70X7 kg 514,5 6 000 3 087 000

Trottoir m³ 37,8 220 000 8 316 000

Tablier Acier trottoir kg 6,51 1 400 9 111

corniche m³ 24,57 220 000 5 405 400

acier corniche kg 13,2 1 400 18 480

muret de protection m³ 31,5 220 000 6 930 000


poutre en acier S355 kg 169383,38 15 052 2 549 558 561
location de matériel de lancement forfaitaire - - 15 000 000
transport de pièces métalliques forfaitaire - - 5 000 000
mise en œuvre des pièces métalliques forfaitaire - - 50 000 000
les fournitures Fourniture Aciers goujons kg 17374 10 000 173 740 000
joint de chaussée m 105 450 000 47 250 000
garde-corps m 105 150000 15 750 000
chape d'étanchéité m² 787,5 20 000 15 750 000
Peinture de protection contre la corrosion m² 480,38 45 000 21 616 875

Fourniture et installation d'un appareil


Dm3 150 78 673 11 800 950
d'appuis en élastomère fretté enrobé

Fourniture et installation de joint de


ml 24 517 828 12 427 872
chaussée
Fourniture et installation d'un avaloir avec
u 4 714 821 2 859 284
tube d'assainissement

béton bitumineux m³ 63 350 000 22 050 000

Fourniture et mise en place d'une chape


m² 1260 16 538 20 837 880
d'étanchéité sur le tablier

coffrage chevêtre pile m² 38,2 220 000 8 404 000

Béton pour chevêtre pile m³ 18,72 220 000 4 118 400

coffrage pour semelle de liaison m² 68 220 000 14 960 000


les appuis
Béton pour semelle de liaison m³ 28,8 220 000 6 336 000
Coffrage pile colonne m² 70,8 54 250 3 840 900
Coffrage dalle de transition m² 116 26 580 3 083 280
Béton B30 pour pile colonne m³ 7,08 220 000 1 557 600
Béton B30 pour chevêtre culé m³ 38,4 220 000 8 448 000
Béton B30 pour dalle de transition m³ 2,4 220 000 528 000
Acier haute adhérence pour pile colonne kg 209,7 1 400 293 580

Béton de propreté sous semelle de 10cm m³ 3,6 14 000 50 400

Acier haute adhérence pour semelle de


kg 1780 1 400 2 492 000
liaison
Acier haute adhérence HA500 pour
kg 656 1 400 918 400
chevêtre pile
Acier haute adhérence HA 500pour dalle de
Kg 250,6 1 400 350 840
transition
Acier haute adhérence HA500 pour
kg 637,1 1 400 891 940
chevêtre culée

Coffrage pour mur garde grève m² 17,6 36 380 640 288

Béton 30 pour mur garde grève m³ 5,28 220 000 1 161 600

Acier haute adhérence HA500pour mur


kg 57,02 1 400 79 834
garde grève

coffrage pour Mur en retour m² 14 36 380 509 320

Béton 30 pour mur en retour m³ 5,6 220 000 1 232 000

Acier haute adhérence HA 500 pour mur en


kg 30,66 1 400 42 918
retour

coffrage pour brossage-appareils d'appuis m² 0,56 36 380 20 373


Béton pour brossage-appareils d'appuis m³ 0,056 220 000 12 320

Acier Haute adhérence HA500 pour


kg 9,66 1 400 13 530
brossage-appareils d'appuis

Coffrage pour brossage vérinage m² 0,09 36 380 3 274

Béton pour brossage vérinage m³ 0,009 220 000 1 980

Acier Haute adhérence HA500 pour


kg 2,46 1 400 3 450
brossage vérinage
Béton B30 pour pieux m³ 5,03 220 000 1 105 839

Les fondations Fourniture et mise en œuvre de tubes pour


ml 30 6 294 188 820
contrôle sonique des pieux (3 par pieu)

Mise en station et recepage de pieu u 10 450 000 4 500 000


Forage de pieu ml 88,4 305 000 26 962 000
Acier haute adhérence HA 500 pour Pieux kg 3487,74 2 500 8 719 356
Total(FCFA) 3 193 808 113
Devis quantitatif et estimatif des voies d'accès
Prix unitaire
Montant travaux FCFA
N° Désignation Unité Quantité FCFA
HTTDRI
HTTDRI
200 Série 200 - TRAVAUX PREPARATOIRES
201 Débroussaillage et Nettoyage de l'emprise m² 24 000,00 491 11 784 000
202 Abattage d'arbres de circonférence supérieure à 1 mètre u 25,00 270 001 6 750 025
Sous total : Série 200 - TRAVAUX PREPARATOIRES 18 534 025

300 Série 300 - TERRASSEMENTS GENERAUX


301 Décapage de la terre végétale m² 24 000,00 860 20 640 000
302 Déblais mis en dépôt définitif m3 6 000,00 3 700 22 200 000
303 Déblais mis en dépôt provisoire m3 5 613,00 4 000 22 452 000
304 Remblai ordinaire provenant de dépôt provisoire m3 5 613,00 5 000 28 065 000
305 Remblai ordinaire provenant d'emprunt m3 72 000,00 12 000 864 000 000
Sous total : Série 300 - TERRASSEMENTS GENERAUX 957 357 000

400 Série 400 - CHAUSSEE


401 Couche de forme en graveleux latéritique pour chaussée m3 5 450,29 - 0
403 Couche de fondation en graveleux latéritique naturel m3 7 200,00 36 800 264 960 000
406 Bordures
406-1 Bordures hautes T1 continues ml 1 757,00 21 600 37 951 200
Sous total : Série 400 - CHAUSSEE 302 911 200

500 Série 500 - REVÊTEMENTS


501 Couche d'imprégnation m² 20 243,93 1 800 36 439 083
502 Couche de base en grave bitume 0/14 m² 160,00 31 500 5 040 000
503 Revêtement en béton bitumineux 0/10 m² 100,00 15 600 1 560 000
504 Traitement des talus de remblais, fourniture et mise en œuvre de perrés m² 765,38
115 800 88 630 425
Sous total : Série 500 - REVÊTEMENTS 131 669 508

TOTAL DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF 1 410 471 733

Vous aimerez peut-être aussi